×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Brexit : La BoE autorise les banques à utiliser les fonds des "rainy days"

Jeudi 06 Decembre 2018 - PAR

La Banque d'Angleterre (BoE) a décidé d'autoriser les banques à utiliser les fonds des "rainy days" (période de prospérité) au cas où le Royaume-Uni devait subir des bouleversements après le Brexit.

Dans une note publiée mercredi à l'issue de la dernière réunion du Comité de politique financière, la Banque a indiqué qu'elle était prête à réduire les réserves de fonds propres des prêteurs afin de déposer une enveloppe de 250 milliards de livres sterling au profit des banques nationales en cas de dislocation du marché.

La BoE a déclaré qu'elle serait disposée à prendre des mesures comme celles qu'elle avait prises en juin 2016 à la suite du référendum sur le Brexit.

Ce fonds obligera les banques à détenir davantage de capitaux en période de prospérité qu'elle pourra utiliser en période de récession. Ce fonds est actuellement fixé à 1% du total des actifs des banques, quand il est ajusté au risque.

La BoE a déjà prédit que les prêteurs britanniques seraient capables de résister au Brexit.

Les examens annuels auxquels les banques ont été soumises ont relevé des scénarios catastrophiques, notamment une chute annuelle du PIB au Royaume-Uni de 4,7% et un plongeon de 33% des prix de logements.

L'initiative de la BoE intervient alors que les députés britanniques se préparent à voter la semaine prochaine sur le projet d'accord sur le Brexit négocié par Theresa May avec l'UE.

Banque d'Angleterre
Partage RéSEAUX SOCIAUX