×

Inscrivez-vous à notre newsletter


L'ampleur de l'épidémie de coronavirus fait plonger les marchés mondiaux

Mardi 25 Fevrier 2020 - PAR

 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont chuté lundi, l’aggravation soudaine de l’épidémie de coronavirus en dehors de la Chine alimentant les craintes d’un impact plus important que prévu sur l’économie mondiale.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 3,95% à 5.791,87 points, un plus bas en clôture depuis le 10 décembre. Le Footsie britannique a perdu 3,34% et le Dax allemand a cédé 4,01%.

L’indice EuroStoxx 50 a reculé de 4,01%, le FTSEurofirst 300 de 3,77% et le Stoxx 600 de 3,79%.

La Bourse de Milan a dévissé de 5,43%, sa plus forte baisse en une séance depuis fin mai 2018, après l’annonce par les médias d’un septième décès attribué au nouveau coronavirus dans la péninsule.

Alors que les nouveaux cas ont baissé en Chine, la multiplication du nombre de personnes contaminées hors de Chine, notamment en Europe, au Moyen-Orient et en Corée du Sud amène les investisseurs à se replier vers les actifs moins risqués.

“L’énorme bond du nombre de cas au cours du week-end dans d’autres pays amène à réévaluer les objectifs de croissance de 2020. Si le virus continue de se propager, nous pourrions avoir rapidement une baisse des bénéfices et des perspectives de croissance pour 2020”, a écrit Ryan Detrick, chargé de stratégie chez LPL Financial.

Wall Street chute face au coronavirus, le Dow perd plus de 1.000 points

 

La Bourse de New York a chuté à son tour lundi, emportée, après les places asiatiques et européennes, par le vent de panique soufflant sur les marchés mondiaux face à la soudaine propagation dans plusieurs régions du monde de l’épidémie de coronavirus apparue en Chine.

L’indice Dow Jones a cédé 1.031,61 points (3,56%) à 27.960,80. Il affiche désormais une performance négative depuis le début de l’année.

Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a perdu 111,85 points, soit 3,35%, à 3.225,90.

Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a reculé de son côté de 355,310 points (3,71%) à 9.221,280 points.

Pour le Dow et le S&P-500, il s’agit de la plus forte baisse en pourcentage sur une séance depuis février 2018.

 

 

 

Coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX