×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Maroc : SDX Energy voit ses revenus quadruplés au cours des trois prochaines années

Mercredi 11 Juillet 2018 - PAR

 

SDX Energy s'attend à ce que ses revenus du Maroc quadruplent au cours des trois prochaines années en augmentant la production de gaz, a déclaré son PDG à Reuters.

SDX Energy produit 6 millions de pieds cubes standard (MMSCF) de gaz par jour au Maroc, acheminant des fournitures aux clients industriels de la ville de Kenitra et générant des revenus de 12,4 millions de dollars en 2017, selon ses états financiers.

Il prévoit de porter ce chiffre à 8-10 MMSCF par jour d'ici la fin de l'année, ce qui augmentera la production à sa capacité maximale de 24 MMSCF, a indiqué son PDG, Paul Welch.

La société, qui opère également en Egypte, a investi 30 millions de dollars dans un projet de forage au Maroc qui a été conclu en mai, avec sept puits sur neuf réussis.

"Au Maroc, nous verrons les revenus augmenter de quatre fois au cours des trois prochaines années", a déclaré Welch à Reuters par téléphone.

"Nous (SDX Maroc : ndlr) allons probablement commencer à faire de petits bénéfices en 2019", a-t-il dit, ajoutant que la société était plus concentrée sur la croissance de ses activités que la distribution de liquidités aux actionnaires.

N'ayant pas l'intention d'investir dans des forages supplémentaires au Maroc cette année, SDX Energy consacrera 6,5 ​​millions de dollars à un levé géologique sismique 3D qui vise à augmenter les chances de réussite des puits à l'avenir, a-t-il ajouté.

La société fournit déjà du gaz à des clients industriels à Kenitra et voit un potentiel de croissance dans l'industrie céramique de la ville ainsi que dans l'usine de Peugeot

SDX Energy vend du gaz biogène «beaucoup plus compétitif que le carburant utilisé par les industriels locaux», fait savoir Welch.

La société détient une participation de 75% dans les concessions Lalla Mimouna, Sebou et Gharb Center. L'Office National des Hydrocarbures et des Mines du Maroc (ONHYM) détient la participation restante de 25% dans les projets.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation