×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse du 12 octobre 2017

Jeudi 12 Octobre 2017 - PAR

Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus ce jeudi.:

*Le Matin.:

- S.M. le Roi Mohammed VI a offert, mercredi à Rabat, un déjeuner en l'honneur du Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, présidé par le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani. Medvedev est arrivé mardi soir à Rabat pour une visite de travail et d'amitié de deux jours dans le Royaume à la tête d'une importante délégation.

- La contribution de l'industrie manufacturière à l’économie du pays est en dessous de ses potentialités en termes de création d’emploi et de richesse. C’est ce qui ressort de l'enquête nationale sur les structures économiques 2015 réalisée par le Haut-Commissariat au Plan. Ainsi, l’investissement, dominé par les grandes entreprises et largement financé par endettement, a progressé nettement plus vite (13,2%) que l’emploi (2,6%) en moyenne annuelle entre 2006 et 2014.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale s’est chargé d’officialiser la réaction du Maroc sur le dossier de l'indépendance de la Catalogne. Le département de Nasser Bourita a fait savoir que "le Royaume du Maroc, fidèle comme il l’a toujours été au respect des principes du droit international, rejette le processus unilatéral d’indépendance de la Catalogne, et exprime son attachement à la souveraineté, à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale du Royaume d’Espagne".

- Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, fixe de nouvelles règles en matière d’autorisation sur le marché des médicaments (AMM). Trois arrêtés du ministre ont été déposés au Secrétariat général du gouvernement. Le premier est relatif au conditionnement d’un médicament devant faire l’objet d’une nouvelle AMM. Le second porte sur la fixation des procédures de rappel de lots en cas de suspension ou de retrait de l’AMM. Quant au troisième arrêté, il a trait au contenu technique pour l’enregistrement des médicaments.

*L’Economiste.:

- La recherche de meilleurs rendements et la bonne tenue des résultats semestriels des entreprises cotées maintiennent le Masi sur une trajectoire positive. Mais la Bourse est loin d’avoir soigné ses maux. Les autorités du marché vont défendre plusieurs dossiers pour la loi de Finances 2018. Parmi eux figure la relance des investissements des particuliers en Bourse. Les transactions de cette catégorie d’investisseurs ont connu un bond significatif au quatrième trimestre 2016 et sur les trois premiers mois de l’année. 

- Hassad persiste et signe. Après avoir sanctionné les établissements qui gonflent les notes de leurs élèves, le ministère de l’Education nationale dévoile leurs noms. Un exercice de transparence louable, et qui devrait à l’avenir dissuader toute tentative de "tromperie sur marchandise". Pour l’heure, les contrevenants sont exclus du système national de comptabilisation des notes "Massar" en attendant la fin de l’enquête en cours.

*L’Opinion.:

- Le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a eu, mercredi à Rabat, des entretiens avec le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, qui effectue une visite de travail et d’amitié de deux jours au Maroc. Ces entretiens se sont déroulés en présence notamment du ministre d'État chargé des droits de l'Homme, Mustapha Ramid, et du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

- La 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’Onu a adopté, mardi sans vote, une résolution réitérant son soutien au processus politique onusien visant le règlement de la question du Sahara marocain, et appelé les Etats de la région à coopérer pleinement avec le Secrétaire général et son Envoyé personnel, et les uns avec les autres, pour parvenir à un règlement politique à ce différend régional. La résolution appuie le processus de négociation initié par la résolution 1754 (2007) du Conseil de sécurité en vue de parvenir à une solution "politique juste, durable et mutuellement acceptable" à la question du Sahara marocain.
*Libération.:

- La montagne aura finalement accouché d'une souris. C’est ainsi que plusieurs professionnels de la santé ont qualifié les résultats des opérations d’inspection concernant les médecins bénéficiant d’autorisations de Temps plein aménagé (TPA). En effet, seuls 80 praticiens ont été sanctionnés. Et pour cause: les médecins en infraction avec la loi sont souvent informés à l'avance par leurs confrères qui siègent dans les commissions d'inspection, a révélé El Houssaine Louardi lors d’une réunion du travail tenue le 26 septembre dernier avec le Syndicat national des médecins du secteur libéral (SNMSL), le Syndicat national des cliniques privées (SNCP) et le Syndicat national de la médecine générale. 

- L’autosuffisance en céréales et légumineuses est un objectif ''réalisable'' et peut être atteinte par la création de nouvelles variétés de semences sélectionnées à haut potentiel, a indiqué le président de l’Association du Salon international des céréales et légumineuses, Mohammed Ben Chayeb. En prélude à la première édition du Salon national des céréales et légumineuses, qui se tient du 12 au 15 octobre à Berrechid, Chayeb a souligné que l’autosuffisance en céréales et légumineuses peut être également atteinte par des efforts concertés de tous les acteurs du secteur, l’encouragement des agriculteurs à s’organiser dans des organisations professionnelles et leur incitation à l’adhésion aux programmes du ministère de l’Agriculture, notamment ceux de l’Office national du conseil agricole, qui visent l’amélioration du savoir-faire des producteurs et des procédures de l’accès au financement.

*Al Bayane.:

- Les Assises nationales de l'alphabétisation, prévues les 13 et 14 octobre à Skhirat, s'inscrivent dans la mobilisation générale de tous les intervenants, dans l'objectif de réduire le taux d’analphabétisme à moins de 10% à l’horizon 2026, a souligné lundi le directeur de l’Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme, Abdessamih Mahmoud. Cet événement constitue une opportunité pour partager et échanger les points de vue autour de l'analphabétisme, favoriser un espace de concertation et de participation active, élargir les discussions et élaborer des recommandations permettant d’améliorer le système d’alphabétisation, a affirmé Mahmoud lors d'une conférence de presse pour la présentation de ces Assises.

- Le bureau politique du PPS réuni lundi a examiné les préparatifs politique et organisationnel du 10ème congrès national du parti, invitant à une mobilisation générale pour réussir ce rendez-vous historique. Dans un communiqué, le bureau politique a appelé les militants à davantage d’attachement à l’identité et aux valeurs du parti et à l’ouverture sur des compétences en dehors du parti.
*Akhbar Al Yaoum.:



- Le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, a exhorté les responsables juridiques à mettre en place de nouvelles procédures pour exiger le paiement des amendes et des frais de justice à l'Etat marocain, relevant dans un courrier interne que la promotion des services des tribunaux passe par le paiement des montants exigés par la justice. Entre 1993 et juillet 2017, le montant global des amendes a atteint 9,96 milliards de DH, alors que l'exécution a concerné seulement 3,22 milliards de DH.



- La Cour constitutionnelle a rejeté le recours déposé par Zakia Lamrini du PAM contre la liste nationale des femmes du PJD des élections du 7 octobre 2016. Lamrini a estimé dans son recours que l'accès d'une candidate du PJD à une mosquée portant un gilet à l'effigie du PJD constitue une infraction au code électoral. La Cour constitutionnelle a expliqué que ce cas de figure ne constitue pas une infraction. Le recours de la PAMiste menaçait 18 sièges de la liste des femmes du PJD.



*Al Ahdath Al Maghribia.:



- La capitale du Maroc souffre d’un déficit d'attractivité et perd annuellement 5.000 habitants de sa population. Selon un rapport du conseil de la ville de Rabat, la capitale fait face à différentes contraintes, notamment la pauvreté, la précarité et le chômage, relevant l'existence d'indicateurs inquiétants sur la situation de Rabat.



- Des averses orageuses localement fortes avec rafales de vent sous orages et risque de grêle par endroits sont prévues ce lundi de 15H00 à 23H00 dans plusieurs régions du Royaume, annonce la Direction de la Météorologie nationale (DMN). Dans une déclaration au journal, le responsable communication à la Direction de la météorologie nationale, Lhoussine Youabd, a fait savoir que ces averses concerneront les reliefs et les régions Nord.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:



- Le Royaume du Maroc regrette profondément qu’à son engagement en faveur de la négociation et sa bonne foi, l’Algérie oppose l’intransigeance et l’instrumentalisation d’un mouvement séparatiste, compromettant ainsi les chances de réussite du processus politique, a affirmé, mardi à New York, l’Ambassadeur, représentant permanent du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, relevant que l’Algérie est "la principale responsable de l’inanité des efforts de paix entrepris jusqu’à maintenant". Intervenant devant la 4ème Commission de l’ONU, Hilale a rappelé que l’Algérie a provoqué l’échec de la solution africaine avec la forfaiture de l’admission d’une entité non-étatique au sein de l’Organisation de l’unité africaine en 1984.



*Rissalate Al Oumma.:



- Les relations entre le Maroc et la Russie semblent plus que jamais renforcées et "extrêmement" prometteuses pour l'avenir, s’est félicité, mardi à Rabat, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch. Akhanouch, qui s’exprimait lors de la séance inaugurale du 4ème forum économique Maroc-Russie, s’est dit convaincu que cette rencontre jouera un rôle de catalyseur des différents chantiers lancés entre les deux pays.



- L'administration de la prison locale Ain Sebaa 1 a catégoriquement démenti, mercredi, avoir procédé à l’évacuation vers l’hôpital des détenus "M.J" et "R.A" en grève de la faim. Dans une mise au point, en réponse à un statut publié par le frère du détenu "M.J" et relayé sur les réseaux sociaux et par certains sites d’information, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a assuré que l’état de santé des deux prisonniers est normal, grâce à la prise en charge nécessaire assurée par le staff médical de l’établissement, 24h/24h et tout au long de la semaine, et rapportée sur le dossier médical individuel de chacun des deux détenus.



*Akhir Saâ.:



- Les questions de la migration entre le Maroc et la France ont été au centre des entretiens, mardi à Rabat, du ministre délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, avec l’ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault. Le Maroc et la France partagent une vision prospective permettant d'appréhender la question migratoire avec une approche ouverte et partagée, a-t-on précisé au ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, ajoutant que les Marocains résidant en France représentent une force et un modèle au niveau de l'intégration et constituent un relais entre les deux pays. 



- Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 2,5% durant les huit premiers mois de 2017, s'élevant à environ 70,3 milliards de dirhams (MMDH) contre 68,5 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes. Cette aggravation est imputable à l'augmentation des importations (+18,9%), plus importante que celle des exportations (+17,2 MMDH), explique l'Office des changes dans une note sur les indicateurs mensuels du mois d'août 2017, précisant que le taux de couverture des importations par les exportations s'est situé à 77,4% au lieu de 76,5%.
*Assabah. :

- Mohamed Mhidia, wali de la région Rabat-Salé-Kénitra, a fustigé lors d'une cérémonie de l’assemblée préfectorale de Rabat le bilan des travaux de cette dernière durant les deux dernières années, précisant que l’assemblée a accordé davantage d’attention aux projets d’urbanisme et de construction, au détriment des vrais problèmes auxquels est confrontée la population. Mhidia, gouverneur de la préfecture de Rabat, a appelé à renoncer aux projets du bâtiment et à se pencher sur des projets générateurs de revenu afin de combattre les causes de la pauvreté, qui a atteint des proportions alarmantes dans tous les quartiers populaires de la ville.

*Al Massae. :

- Le flux du trafic aérien au Maroc connait depuis mardi une confusion, suite à la grève annoncée par les contrôleurs aériens français. Cette grève, qui a paralysé la navigation aérienne en France, va certainement avoir des conséquences néfastes sur la RAM. Elle a déjà été la cause de l’annulation des dizaines de vols marocains, qui étaient programmés en provenance et à destination des aéroports français.

- Retraites des députés. Les représentants parlementaires ont radicalement divergé sur leurs retraites au cours d’une réunion du Bureau de la Chambre des représentants. Certains d’entre eux ont souligné la nécessité pour la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA) de continuer à fournir ses services. Le groupe PJD, lui, a en revanche appelé à abolir cette retraite. Le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani avait refusé d’autoriser des crédits financiers pour sauver cette Caisse, qui périclite.

*Al Alam. :

- Un fonctionnaire de police exerçant à la brigade de la police judiciaire de Benguerir a été contraint, mardi soir, à faire usage de son arme de service pour arrêter un multirécidiviste qui a opposé une résistance farouche et mis en danger la vie des éléments de la police avec un sabre de grande taille, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Selon les premiers éléments de l'enquête, les policiers ont encerclé le mis en cause, qui fait l’objet d’un avis de recherche national pour trafic de drogue et de psychotropes, a menacé les fonctionnaires de police avec un sabre de grande taille, ce qui a contraint un policier à tirer une balle de sommation et puis une deuxième balle blessant le prévenu, qui a refusé d'obtempérer, au pied gauche.

*Al Akhbar. :

- La femme et l’équité au menu des discussions entre les femmes RNI. Amina Benkhadra, présidente de l’Organisation nationale des femmes RNI, a affirmé que bien que la situation de la femme marocaine ait connu une amélioration indéniable, notamment à travers le Code de la famille et son droit à accorder la nationalité marocaine à ses enfants, de nombreuses insuffisances entravent encore davantage son implication dans la société, citant la violence et la discrimination dont elle est victime.

- Le Maroc a été élu, mardi à Bamako, vice-président de l’Union des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires d’Afrique (UCESA), dont la présidence a été confiée au Mali. Cette annonce été faite à l’issue de l’Assemblée générale de l’UCESA, consacrée notamment à l’élection du nouveau bureau dirigeant avec la participation d’une délégation marocaine conduite par le secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Driss Guerraoui. Outre le Mali et le Maroc, le nouveau bureau comprend le Gabon et la Côte d’Ivoire.

*Bayane Al Yaoum. :

- Le Royaume du Maroc, fidèle comme il l’a toujours été au respect des principes du droit international, rejette le processus unilatéral d’indépendance de la Catalogne, et exprime son attachement à la souveraineté, à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale du Royaume d’Espagne, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI). Le processus unilatéral, irresponsable et non viable, est porteur d’instabilité et de division non seulement en Espagne, mais dans tout son voisinage européen.

- "Diverse et plurielle", la participation du Maroc à la deuxième édition du Salon international de l’habitat de Dakar (SENHABITAT), reflète l’effort du Royaume en matière de l’habitat et de l’urbanisme, a indiqué, mardi dans la capitale sénégalaise, le ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Mohammed Nabil Benabdallah. Le Royaume a, aujourd’hui, une expérience pionnière notamment en matière d’habitat social, de résorption de bidonvilles, de lutte contre l'habitat insalubre, a-t-il dit à l’ouverture du Salon, dont le Maroc est invité d'honneur.

 

MAP.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation