×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse du 17 juillet 2017

Lundi 17 Juillet 2017 - PAR

Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus ce lundi:

*Le Matin.:

- "Notre africanité n'est pas simplement conjoncturelle, n’est pas seulement le fruit d’une stratégie politique et d’une réflexion menée par les économistes et tous ceux qui veulent donner du sens à nos racines africaines, mais c’est également l’appartenance à une très grande civilisation", a affirmé André Azoulay, Conseiller de SM le Roi Mohammed VI. Azoulay, qui intervenait lors d'une conférence organisée vendredi à Marrakech dans le cadre du quatrième Festival d’Al-Haouz, a mis l’accent sur la nécessité pour tout un chacun de "résister à la tentation d’être simplement spectateur ou très souvent silencieux par rapport à ceux qui prennent en otage mon histoire, mes valeurs, ma spiritualité et mes acquis de la modernité dans la relation avec l’autre".

- Les parlementaires se sont enfin décidés. Ils vont "enquêter" sur le processus de fixation des prix des hydrocarbures à la pompe. En effet, une décision de la Chambre des représentants, datant du 19 juin dernier, avait confirmé la mise en place d’une mission d’information dans ce sens. À cet effet, les membres du bureau de la commission des finances et du développement économique se sont réunis afin de fixer les modalités de travail de cette mission.

* Aujourd'hui le Maroc.

-Le processus d’approbation des textes juridiques relatifs à la finance participative va bon train. Pas plus tard que jeudi dernier, deux projets de décrets ont été approuvés par le Conseil de gouvernement. Il s’agit de deux composantes importantes de la finance participative en l’occurrence les sukuks et de l’assurance takaful.

-Fin de l’anarchie dans les tarifs de stationnement à Casablanca. L’opération d’installation des panneaux affichant les tarifs qui doivent être appliqués à déjà démarré. Tant attendue, cette mesure du Conseil de la ville est destinée à lutter contre les tarifs excessifs pratiqués par les gardiens surtout durant la période estivale, où les prix ont tendance à exploser.

*L’Economiste.:

-La loi de finances a prévu trois mesures en faveur de l’emploi. La première consiste en la pérennisation de l’exonération de l’indemnité de stage pendant 24 mois, plafonnée à 6000 DH bruts par mois. La deuxième mesure vise à encourager la recherche dans les entreprises. Le troisième dispositif concerne la création d’un fonds d’amorçage dédié aux start-up innovantes.

- Agro-industrie : un tournant … semé d’embûches. Des objectifs déconnectés de l’échéance du contrat programme. Plusieurs unités industrielles risquent d’être décalées. Peu de projets font l’objet d’études détaillées.

*L’Opinion.:

-En 2016, 67% des ménages ont déclaré être partis en vacances à titre gracieux ou payant. La catégorie socioprofessionnelle (CSP) AB a enregistré un taux de 86% contre 54% pour la CSP D, selon une récente étude sur les voyages des ménages en 2017 de l’Observatoire Wafasalaf, réalisé sur un échantillon de 1200 chefs de ménages âgés de 25 à 67 ans, résidant en milieu urbain ou péri-urbain, et dotés d’un revenu minimum de 2500 DH.

-Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque Africaine de développement (BAD) a approuvé vendredi deux accords de partenariat. L’un est un accord de participation aux risques (APR) d’un montant de 50 millions de dollars US au profit de la Banque Centrale Populaire (BCP), alors que le second concerne un prêt de 200 millions de dollars EU pour le financement de la première phase du programme d’Appui à l’accélération de l’industrialisation au Maroc.

-*Libération.:

- Le ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a mis en exergue "l’étroite collaboration" entre l’Espagne et le Maroc dans le domaine de lutte antiterroriste. Zoido a souligné lors d’un colloque sur le terrorisme que le Royaume est le "meilleur partenaire" de l’Espagne en matière de lutte contre ce fléau.

-Les Etats Unis et le Royaume du Maroc entretiennent un partenariat "solide" dans divers domaines, a souligné, vendredi la vice-secrétaire d'État adjoint américain chargée des Affaires de l'Egypte et du Maghreb, Yael Lempert. "Nous avons examiné les moyens de renforcer et d’approfondir davantage le partenariat solide entre les Etats-Unis et le Maroc", a indiqué la responsable américaine dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita. 

* Al Bayane.:

-Une délégation marocaine restreinte, conduite par la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, effectue une visite de travail à Madagascar, où elle a tenu une série de réunions de travail avec de hauts responsables malgaches, dans le cadre du suivi des accords de partenariat conclus lors de la visite royale dans ce pays en novembre 2016. Lors de cette visite, qui intervient sur Très Hautes Instructions Royales, Boucetta a eu des entretiens avec la ministre malgache des Affaires étrangères, Beatrice Atallah.

-Dans le cadre de la mission qu'il effectue en République Centrafricaine (RCA), en sa qualité de président de la Configuration RCA de la Commission de la consolidation de la paix des Nations Unies, l’ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, s’est rendu vendredi à Bangassou, au sud-est du pays, où il a rencontré les membres du contingent marocain qui y sont déployés au sein des forces de la Minusca. Hilale était accompagné d’une délégation civile et militaire du Secrétariat de l’ONU ainsi que de la représentante spéciale adjointe du secrétaire général en RCA, la marocaine Najat Rochdi. 

*Akhir saa. :

- Ilyas El Omari, secrétaire général du PAM, a affirmé, au cours d'un congrès régional du parti, que bien que le Maroc se soit extrait du "blocage gouvernemental", la crise persiste encore. Il a indiqué que les partis politiques s’enfoncent dans des crises internes, y compris ceux formant le gouvernement, soulignant que le Maroc est plongé dans une terrible crise économique et sociale.

*Akhbar Al Yaoum. :

- Bilan de l’ONCF : régression au niveau du transport des voyageurs et des marchandises. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a indiqué que près de 40.000 personnes ont voyagé par train en 2016. En 2015, environ 40,5 millions de voyageurs avaient emprunté la voie ferroviaire. L’ONCF a également souligné que plus de 28 millions de tonnes de marchandises ont été acheminées. Sachant qu’en 2015, environ 31 millions de tonnes avaient été transportées par les trains.

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- Le projet de loi n°76-15 relatif à la réorganisation du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a été renvoyé à la commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme à la Chambre des représentants. Ce texte a pour objectif le parachèvement de la mise en place d'un système national de protection et de promotion des droits de l'Homme. Il vise également à affermir le rôle du CNDH en matière de consécration de l’approche des droits humains dans les différentes politiques publiques et le système juridique national et à ancrer le caractère pluraliste et pluridisciplinaire de la composition du CNDH.

*Al Alam. :

- Le groupe istiqlalien rassemble experts et acteurs politiques pour examiner le bilan et les perspectives de la régionalisation. La rencontre, qui a été tenue à Tanger, a été l’occasion de débattre du bilan d’un chantier constitutionnel entouré, selon Noureddine Moudian, président de ce groupe, d’immenses enjeux de développement économiques, sociaux, environnementaux et culturels.

*AL Akhbar. :

- Le secrétaire d'Etat chargé du développement rural et des eaux et forêts, Hamou Ouheli, a démenti les informations "erronées" relayées par certains médias et sites électroniques à propos de l'exercice de ses missions ministérielles. Ouheli affirme qu’il continue à exercer les missions qui lui incombent, notant que ces rumeurs et allégations ne perturberont pas le fonctionnement des secteurs dont il est en charge.

*Al Masse. :

- L'Administration des Douanes et Impôts Indirects vient d'annoncer avoir mis en place, en concertation avec la Trésorerie générale du Royaume, un système de paiement multicanal. En vue de dématérialiser les flux financiers et promouvoir les moyens automatisés de paiement, ce nouveau mode de paiement offre la possibilité de payer les créances douanières dues dans toutes les agences bancaires et à travers les GAB, le m-banking (paiement sur mobile), le e-banking (paiement sur le site internet de la banque) et les points de service de proximité.

*Bayane Al Yaoum. :

- Le ministère de la Santé a décidé de réduire les prix de plusieurs médicaments dont 75 médicaments sont dédiés au traitement des maladies chroniques et de certains types de cancers, pour un taux de réduction atteignant jusqu'à 65% et ce, après avoir réduit, récemment, les prix de 54 médicaments. Cette réduction concerne en particulier les médicaments utilisés dans le traitement des maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires, l'hypertension artérielle, le diabète et quelques maladies infectieuses, inflammatoires et du système nerveux, outre des maladies psychiques, allergiques, du système digestif, ainsi que des antibiotiques et certains types de cancer.

*Assabah. :

- Selon de nouvelles informations, environ 200 véhicules du parc automobile de l’Etat sillonnent les artères du Royaume en dehors de la loi. Ces véhicules n’ont pas été soumis au contrôle technique annuel. Cette infraction du code de la route a concerné les véhicules utilisés par l’Etat, les établissements publics et les communes.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- Le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki a représenté SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’hommage aux victimes de l’attentat de Nice, qui s’est déroulée vendredi après-midi dans cette ville du sud-est de la France en présence du président Emmanuel Macron et de ses deux prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy. Quatre ressortissants marocains, un enfant de 13 ans, une femme de 43 ans, une autre de 49 ans et un homme de 50 ans, tous établis en France, figurent parmi les victimes de cet attentat.

*Rissalat Al Oumma. :

- Les moyens de renforcer la coopération dans divers domaines ont été au centre d'entretiens, jeudi à Rabat, entre le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid et la vice-présidente de la République d'Argentine et présidente du Sénat, Marta Gabriela Michetti, en visite de travail au Maroc à la tête d’une importante délégation. A l'issue de cette entrevue, Michetti a souligné que ces entretiens ont été l’occasion de s'informer de l'expérience marocaine dans plusieurs domaines, en particulier en matière d'artisanat.

MAP.


 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation