×

Inscrivez-vous à notre newsletter


La BAD rétrograde les prévisions de croissance pour l'Asie en 2019 et 2020

Mercredi 11 Decembre 2019 - PAR

 

La Banque asiatique de développement (BAD) s'attend à une croissance plus lente que prévu pour les pays en développement d'Asie cette année et l'an prochain, a indiqué l’institution dans un rapport publié mercredi, citant l'affaiblissement des investissements intérieurs en raison de facteurs externes tels que la guerre commerciale américano-chinoise.

Dans son supplément sur les perspectives de développement en Asie, la banque basée à Manille a révisé sa prévision de croissance initiale de 5,7% pour 2019 et 5,6% pour 2020, qu'elle a ensuite ramenée à 5,4% et 5,5% respectivement en septembre dernier pour les pays asiatiques en développement.

"Les tensions commerciales prolongées constituent toujours le principal risque pour les perspectives de croissance", indique le rapport, citant également des facteurs tels que le ralentissement du commerce mondial et de l'activité économique, et un ralentissement mondial de l'électronique.

Le rapport indique que la croissance économique de la Chine devrait ralentir à 6,1% cette année et 5,8% en 2020, contre une croissance réelle de 6,6% en 2018.

La BAD a noté qu'"un accord commercial provisoirement convenu" par la Chine et les États-Unis le 11 octobre est "de portée limitée et n'a pas été finalisé", et qu'"il n'y a pas de réduction des tarifs antérieurs, et les tarifs prévus pour décembre pourraient encore être implémentés".

"La résolution des conflits commerciaux pèse sur le sentiment et l'activité dans la région", selon la même source.

L'économie de Hong Kong, qui a été secouée par des troubles civils prolongés, devrait se contracter de 1,2% cette année et croître de 0,3% en 2020. Elle a enregistré une croissance de 3,0% en 2018.

Les prévisions de croissance de l'Inde sont également réduites à 5,1% pour cette année, par rapport à la projection précédente de 6,5% en septembre dernier, car la fondation d'une grande société financière non bancaire en 2018 a entraîné une augmentation de l'aversion au risque dans le secteur financier et un resserrement du crédit, selon le rapport de la BAD.

L'inflation dans les pays en développement d'Asie devrait quant à elle atteindre 2,8% cette année et 3,1% l'année prochaine, contre 2,7% cette année et l'an prochain.

 

BAD
Partage RéSEAUX SOCIAUX