×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Partenariat entre ONATEL, filiale de Maroc-Telecom, et les Caisses populaires burkinabè

Vendredi 25 Janvier 2019 - PAR bourse news

" "

 

(MAP) - L’opérateur de téléphonie ONATEL-SA, filiale du Groupe Maroc-Telecom, a signé une convention de partenariat avec la faîtière des Caisses populaires du Burkina Faso, dans le cadre de la commercialisation du produit MOBICASH.

Créée il y a 40 ans, la faîtière des Caisses populaires du Burkina Faso constitue désormais une des principales institutions financières du pays avec plus de 1,3 million de membres.

"Notre mission est de mettre à la disposition de la population urbaine et rurale des services financiers de proximité. Sur nos 200 points de vente, les 2/3 sont en zone rurale. Comme nous avons un fort réseau de distribution, nous avons signé un partenariat avec ONATEL pour que l’ensemble de nos 200 points de vente puissent distribuer le produit MOBICASH à l’intérieur de notre réseau", a indiqué le directeur général de la faîtière des Caisses populaires du Burkina, Daouda Sawadogo.

Sawadogo a rappelé, dans ce sens, que le partenariat avec ONATEL-SA remonte au mois de novembre 2017 pour la commercialisation du mobile-money dans les différents points de vente du réseau.

Dans l’ensemble du réseau des caisses populaires du Burkina Faso, grâce à ce partenariat, l’ensemble des transactions MOBICASH sont possibles, a-t-il estimé. En outre, il a fait remarquer que des perspectives pour 2019 sont en vue pour sa structure, citant, entre autres, la digitalisation des services pour permettre aux membres de disposer d’argent même le weekend.

De son côté, le directeur général de ONATEL-SA, Mohamed Naïmi, a souligné que l’opérateur historique de téléphonie est le premier partenaire en termes de points de présence à l'échelle du territoire national burkinabè.

Evoquant les perspectives, dans le cadre de ce partenariat, il a fait savoir qu’il s’agit d’apporter plus de facilités pour la faîtière avec des tarifs très encourageants qui défient toute concurrence pour lui permettre d’aller de l’avant et de concrétiser davantage de développement.

Il s’agit également, a relevé M. Naïmi, d’apporter des solutions en vue de réduire les charges inhérentes aux télécommunications pour l’ensemble des entreprises au Burkina, rappelant, par ailleurs, que la 4G est déjà prête dans 30 localités.

A noter que ONATEL-SA et la faîtière des Caisses populaires du Burkina Faso, qui ont signé ce partenariat, mardi à Ouagadougou, sont certifiés ISO 9001 version 2015.

Opérateur global des télécommunications au Burkina Faso, ONATEL-SA a connu, depuis le 17 avril 2018, une importante modification de la structure de son capital. Pour les actionnaires de référence, cette structure du capital accorde désormais 61% au Groupe Maroc-Telecom et 16% à l’État du Burkina Faso.

Le nombre des abonnés de ONATEL-Burkina s’établit à plus de 7,45 millions de clients actifs au 31 mars 2018 pour un parc commercial de 8,89 millions de clients avec une couverture de 93% de la population de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

En outre, plus de 200.740 agents sont employés directement ou indirectement au sein de ONATEL qui dispose, par ailleurs, de 1.500 km de fibres optiques sur les 4.500 km prévus en 2019.

 

Maroc Telecom
Partage RéSEAUX SOCIAUX