×

Inscrivez-vous à notre newsletter


1MDB : La Malaisie exige un remboursement de 7,5 Mds de $ à Goldman Sachs

Vendredi 21 Decembre 2018 - PAR bourse news

Kuala Lumpur, 21 déc 2018 (AFP) - Le ministre des Finances malaisien veut que Goldman Sachs paie 7,5 milliards de dollars en compensation des sommes que la banque américaine est accusée d'avoir soustraites frauduleusement au fonds souverain 1MDB, rapporte le Financial Times vendredi.

Des milliards de dollars auraient été soustraits du fonds et utilisés notamment pour financer l'achat de biens de luxe ou l'organisation de soirées, dans une fraude sophistiquée qui aurait impliqué l'ancien Premier ministre malaisien, Najib Razak, contribuant à la défaite cuisante de son gouvernement lors des élections de mai.

Goldman Sachs fait l'objet d'un examen de plus en plus minutieux de ses liens avec 1MDB, la banque ayant participé à l'émission de trois obligations d'une valeur de 6,5 milliards de dollars pour le compte du fonds.

La Malaisie a lancé cette semaine des poursuites pénales contre la banque et deux de ses anciens employés, alléguant qu'ils s'étaient servis de cette levée de fonds pour voler d'énormes sommes.

Le ministre des Finances, Lim Guan Eng, a déclaré au Financial Times que Goldman Sachs non seulement devrait rembourser les 6,5 milliards de dollars obtenus dans le cadre de cette opération mais aussi 1 milliard de dollars au titre des commissions perçues à cette occasion et des intérêts payés sur les obligations.

"Nous n'examinons pas seulement les commissions perçues (sur cette opération) mais l'émission elle-même. Nous nous intéressons à une somme beaucoup plus importante", a dit M. Lim.

En réaction, Goldman Sachs a fait valoir qu'une grande partie de l'argent collecté lors de ces émissions obligataires avait été "volé au profit de membres du gouvernement malaisien et de leurs associés", toujours selon le Financial Times.

Les ex-employés de la banque visés par ces accusations sont Tim Leissner, ancien patron de Goldman pour l'Asie du sud-est, et Ng Chong Hwa, ancien directeur général. Ng a comparu devant un tribunal de Kuala Lumpur mercredi et a plaidé non coupable. Il a également été inculpé aux États-Unis et les autorités américaines demandent son extradition. M. Leissner a été inculpé aux États-Unis et a plaidé coupable.

Dans le viseur des autorités figure aussi le financier en cavale Low Taek Jho, cerveau présumé de la fraude 1MDB. Alors qu'il a fait face cette semaine à de nouveaux chefs d'accusation, il continue de clamer son innocence.

 

Goldman Sachs
Partage RéSEAUX SOCIAUX