×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Goldman Sachs écope d'une amende record de 34,3 millions de livres sterling à Londres

Jeudi 28 Mars 2019 - PAR

 

LONDRES (Reuters) - L’autorité britannique des marchés financiers (FCA) a infligé à Goldman Sachs International une amende record de 34,3 millions de livres sterling (40 millions d’euros) pour avoir omis de fournir des déclarations précises sur ses transactions pendant dix ans.

“Il s’agit de manquements graves et prolongés”, a déclaré Mark Steward, directeur exécutif de la surveillance des marchés à la FCA.

La banque d’affaires américaine a accepté de remédier rapidement à la situation, ce qui lui a permis de bénéficier d’une réduction de 30% de l’amende, qui aurait atteint sinon 49 millions de livres.

“Nous sommes satisfaits d’avoir résolu ce problème. Nous avons traité les problèmes de manière proactive à l’époque et avons réalisé des investissements importants tout au long de la période pour développer et améliorer nos procédures de reporting”, a déclaré Goldman Sachs.

C’est la 14e entreprise financière à écoper d’une amende pour manquement en matière de déclaration des transactions en vertu de la directive européenne MiFID sur les valeurs mobilières, a précisé la FCA.

Celle-ci a infligé la semaine dernière une amende de 27,6 millions de livres à la banque suisse UBS.

Des données précises sur les transactions sont essentielles pour permettre aux régulateurs de surveiller les abus de marché et de lutter contre la criminalité financière, a rappelé la FCA.

Entre 2007 et 2017, a-t-elle expliqué, Goldman Sachs a commis plus de 220 millions d’erreurs dans ses déclarations de transactions.

“La FCA a également constaté que GSI n’avait pas pris toutes les précautions suffisantes pour organiser et contrôler ses activités de manière responsable et efficace en ce qui concerne le suivi de ses transactions”, a ajouté la FCA.

 

Goldman Sachs
Partage RéSEAUX SOCIAUX