×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Nouveaux records sur les marchés actions en attendant la Fed

Mercredi 01 Novembre 2017 - PAR

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en hausse à mi-séance mercredi et Wall Street est attendue sur la même tendance, des indicateurs économiques et des résultats de sociétés solides continuant de soutenir les marchés actions tandis que le dollar s‘apprécie en attendant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,43% à 5.526,85 points à 11h30 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,67% et à Londres, le FTSE avance de 0,2%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,64%, l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,8% et le Stoxx 600 de 0,62%.

Francfort, qui était fermée mardi, jour férié en Allemagne, a atteint en matinée un plus haut historique à 13.472,38. L‘indice mondial MSCI a lui aussi inscrit un record à 498,33 tandis que le Stoxx 600, dans le vert pour la cinquième séance consécutive, est à son meilleur niveau depuis août 2015.

A Paris, les volumes sont limités en ce jour de Toussaint avec, à la mi-journée, moins de 30% des échanges quotidiens moyens des trois derniers mois pour le CAC 40, qui évolue au plus haut depuis janvier 2008.

Les marchés actions profitent à la fois de bons indicateurs économiques en Asie comme en Europe et de résultats de sociétés en hausse.

Emblématique de cette tendance, Sony a bondi de plus de 11% sur la journée à Tokyo après avoir dit tabler désormais sur un bénéfice annuel record.

En Europe, la hausse profite aussi de la dissipation des craintes liées aux velléités d‘indépendance de la Catalogne (Madrid prend encore 0,25%).

La tendance profite en premier lieu au compartiment des matières premières sur fond de hausse des cours des métaux de base après le chiffre certes en baisse mais conforme aux attentes de l‘indice PMI Caixin-Markit manufacturier chinois.

L‘indice Stoxx de référence du référence prend 2,84%. A Paris, le sidérurgiste ArcelorMittal, en tête du CAC, s‘adjuge 2,62%.

LE SUSPENSE CONTINUE QUANT AU CHOIX DE TRUMP POUR LA FED

Les pétrolières (+1,14%), elles, bénéficient de la remontée continue des cours du brut, favorisée par la perspective d‘une prolongation de l‘accord d‘encadrement de l‘offre entre pays producteurs. Le Brent évolue à plus de 61,50 dollars le baril, au plus haut depuis juillet 2015.

Quant au secteur automobile (+1,73%), il tire profit à la fois des résultats trimestriels du fabricant finlandais de pneus Nokian Tyres et du bond de 13,73% du marché automobile français en octobre.

A la baisse, la banque Standard Chartered (-6,13%) et l‘enseigne d‘habillement Next (-7,48%) se disputent la lanterne rouge du Stoxx 600 après des résultats sanctionnés par le marché.

A Paris, BNP Paribas (-0,82%) poursuit la baisse entamée mardi après ses trimestriels.

Sur le marché des changes, le dollar s‘apprécie de 0,13% face à un panier de référence à quelques heures de la décision de politique monétaire de la Fed.

La banque centrale américaine doit publier à 18h00 GMT son communiqué, qui ne sera pas suivi d‘une conférence de presse, et le marché n‘attend pas de modification du taux des “fed funds”. Les observateurs attendent donc surtout que Donald Trump annonce son choix pour la présidence de l‘institution, ce qu‘il a promis de faire avant de partir pour l‘Asie vendredi.

Les investisseurs surveillent aussi l’évolution des débats au Congrès américain sur le projet de réforme fiscale. Un vote était initialement attendu ce mercredi mais il pourrait être retardé de 24 heures, le temps de combler des divergences sur certains points du texte.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street dans le vert, avec en vue un gain de 0,55% environ pour le Dow Jones et de 0,5% pour le Nasdaq.

La livre sterling a par ailleurs atteint un plus haut de quatre mois et demi face à l‘euro après la hausse de l‘indice PMI Markit manufacturier à 56,3, à la veille de la décision de la Banque d‘Angleterre (le consensus Reuters table sur une hausse de taux d‘un quart de point à 0,5%).

Autre reflet de l‘enthousiasme des investisseurs: le nouveau record, à plus de 6.500 dollars, du bitcoin, la plus connue des cryptomonnaies, après l‘annonce par le CME américain du prochain lancement de contrats à terme.

édité par Patrick Vignal

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation