×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Trump accepte un relèvement du plafond de la dette pour 3 mois

Jeudi 07 Septembre 2017 - PAR

(Reuters) - Donald Trump a accepté mercredi la proposition et le soutien des parlementaires démocrates pour faire adopter par le Congrès des Etats-Unis un relèvement du plafond de la dette fédérale américaine pour une période de trois mois allant jusqu'au 15 décembre.

Cette annonce a été faite par le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, et par la chef des représentants démocrates à la Chambre, Nancy Pelosi, après une rencontre avec le président américain à la Maison blanche, en présence des dirigeants républicains du Congrès.

"Les deux camps ont l'intention d'éviter un défaut de paiement en décembre et cherchent à travailler ensemble sur les nombreuses options à notre disposition", ont indiqué Chuck Schumer et Nancy Pelosi dans un communiqué.

Le secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin, et tous les républicains présents lors de la réunion ont plaidé en faveur d'un relèvement limité mais pour une période plus longue, indiquent des sources informées.

Les élus républicains, traditionnellement réticents sur ce sujet, tardent à accepter le relèvement du plafond de la dette fédérale, demandant que celui-ci s'accompagne d'une baisse des dépenses publiques.

Déjà en juillet, les élus républicains avaient refusé d'intégrer ce relèvement dans un projet de loi du ministère des Anciens combattants, comme le réclamait Donald Trump.

Cette fois, le relèvement a été inscrit dans un amendement à la loi sur l'aide de quelque huit milliards de dollars débloquée en faveur des sinistrés de l'ouragan Harvey qui a touché le Texas, a précisé Mitch McConnell, chef de file de la majorité sénatoriale.

Mitch McConnell a annoncé qu'il soutiendrait devant le Sénat ce texte élaboré par la Chambre des représentants.

Donald Trump a confirmé dans la journée qu'il avait accepté la proposition des dirigeants démocrates. "Nous avons une prolongation qui va jusqu'au 15 décembre. Cela inclut le plafond de la dette, cela inclut (les dépenses à court terme pour l'année fiscale à venir) et cela inclut Harvey. Le montant doit être déterminé", a déclaré Donald Trump à la presse à bord de l'avion présidentiel Air Force One.

Cet accord ne fait pas l'unanimité dans le camp républicain puisque le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a qualifié la proposition démocrate "d'idée ridicule" qui "fait du plafond de la dette un jeu politique".

Le principe du plafonnement de la dette avait été suspendu en 2015 pour deux ans, une période qui est arrivée à son terme en mars dernier. A cette date, la dette s'élevait à 19.800 milliards de dollars, qui est devenu le nouveau plafond.

Depuis cette date, le Trésor américain est obligé de recourir à des mesures d'exception pour que l'administration fédérale continue d'assumer ses obligations financières. Steve Mnuchin avait exhorté les parlementaires de son camp à accepter ce relèvement avant la fin septembre

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation