×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Banque privée : Semestre «haut en couleur» pour BMCI

Jeudi 27 Septembre 2018 - PAR bourse news

BMCI a stabilisé ses revenus au premier semestre. Elle a réalisé un PNB (+0,1%) consolidé de 1,53 milliard de dirhams à fin juin 2018, quasiment stable comparativement à l’année passée. Cette stagnation du chiffre d’affaires est due à des effets prix en raison d'un contexte défavorable des taux pour le secteur bancaire, et la contraction des marges sur commissions (-0,9%). Mais cela, comme l’a souligné le top management en conférence de presse ce matin à Casablanca, a été contrebalancé par la hausse du résultat des opérations de marchés, qui ont augmenté de 19,2% sur la période et la bonne tenue des autres activités (+9,7%).

L’entrée en vigueur de la norme IFRS 9, n’a pas réellement affecté la charge du risque de la banque, laquelle a à peine augmenté de 1,1% à 200 MDH. « L’année 2018 est une année charnière pour le secteur, avec l’entrée en vigueur de la norme IFRS 9. Pour notre part, nous avons maintenu une belle maîtrise du coût du risque » commente, Laurent Dupuch, Président du Directoire de la BMCI. Et de poursuivre : « Sur ce premier semestre, le coût du risque avéré bucket 3 a baissé de 10% et  notre taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’établit à 80,3%, ce qui reflète nos efforts de maîtrise et d'anticipation des risques ».

Parallèlement, le résultat net consolidé s’est établi à 347 MDH à fin juin 2018, soit une légère baisse de 0,4% par rapport à fin juin 2017.


Un ratio de transformation de 121%


A côté, la banque affiche une belle dynamique commerciale avec des volumes de crédits en progression de plus de 6% (51,7 Mds de DH). Et des dépôts de la clientèle ont légèrement baissé de 1,2% pour atteindre 42,9 Mds de DH, ce qui lui confère un ratio de transformation de 121%. Grâce au cash managament, la banque améliore toujours la structure de sa collecte, puisque les ressources non rémunérés représentent plus de 72% des dépôts.

Comme à l’accoutumée, le top management de BMCI a fait le point sur l’activité banque privé, laquelle a connu un élargissement de sa base clients de 11% en S1, alors que l’actif sous gestion a progressé de 7%, sur la période. Idriss Bensmail, directeur du Corporate banking, parle « d’un semestre haut en couleur ».

Dans le factoring, la production a augmenté de 40% sur le premier semestre. Le management indique avoir capter un milliard de DH de lettres de créances TVA dont plus de 500 MDH ont été débloqué.

Par ailleurs, Rachid Marrakchi, Directeur général, explique que la fenêtre BMCI Najmah, est  « toujours en phase de démarrage » et ne peut « fournir un bilan d’étape, après 5 mois d’activité ». Seul chiffre fourni par le management concerne le réseau : 14 corners sont opérationnels à date d’aujourd’hui.

 

BMCI
Partage RéSEAUX SOCIAUX