×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Marsa Maroc : Le point sur les relais de croissance

Mercredi 04 Avril 2018 - PAR bourse news

Marsa Maroc a marqué les esprits en Bourse dernièrement. L'opérateur portuaire, qui avait annoncé s'attendre à une activité plutôt stable pour l'exercice 2017 a finalement livré une copie sans surprises, conforme aux objectifs du management mais enrobée d'un dividende exceptionnel qui a fait la joie des investisseurs. Le Directoire propose en effet de soumettre à l'approbation de l'assemblée générale ordinaire la distribution d'un dividende de 10,7 DH/action, dont 8 DH à titre ordinaire compte tenu des résultats réalisés et 2,7 DH à titre exceptionnel. Face aux analystes et à la presse, le management de Marsa Maroc a été sollicité pour expliquer sa politique de distribution. Car ce dividende de 785 MDH représente 122% du résultat distribuable. Est-ce un manque d'opportunités d'investissement ? Mohammed Abdeljalil, Président du Directoire, a indiqué en réponse à un analyste que la décomposition du dividende fait ressortir un niveau normatif de 8 DH par action (partie stable), autour duquel tournera la rémunération de Marsa Maroc les 5 prochaines années et un dividende exceptionnel qui dépendra du niveau d'investissement de chaque année et la trésorerie disponible. Marsa Maroc compte selon son président réaliser 5,3 Mds de dirhams  d'investissements sur cet horizon. Il a indiqué que l'activité à Tanger Med devrait démarrer en 2020 après une fin de travaux prévue vers fin 2019. 

A l'international, Marsa Maroc est toujours en course pour une installation portuaire au Ghana annoncée il y a quelques semestres déjà et qui dépend de la volonté politique du pays. Marsa Maroc dit regarder dans un ou deux autres pays en Afrique de l'Ouest. Mais il serait trop tôt pour se prononcer, selon Abdeljalil. 

Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, le chiffre d'affaires de Marsa Maroc s'est maintenu au même niveau que l'année dernière à 2,55 Mds de dirhams (-0,5%) alors même que celui-ci avait marqué une croissance de 18% en 2016. le management, prudent comme d'habitude, dit s'attendre à une croissance autour 3% de l'activité en 2018. Il explique que le reste des fondamentaux devrait rester stable sur la période.

Le résultat d'exploitation a baissé de 8,3% sous l'effet des nouvelles charges de fonctionnement et des dotations aux amortissements des filiales dont les concessions ont démarré lors du dernier trimestre de l'année 2016. Rappelons que Marsa Maroc a enregistré un résultat non courant de 115 MDH à fin 2017 (vs 28 MDH en 2016) sous l'effet d'une reprise de provision de 197 MDH suite à la modification des cotisations patronales auprès de la mutuelle (MODEP) et le contrôle fiscal dénoué pour 88,7 MDH. Le RNPG s'est élevé à 599 MDH, en hausse de 3,3% par rapport à 2016.

Marsa Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX