×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Start-up : La Caisse centrale de garantie passe à la vitesse supérieure

Vendredi 14 Avril 2017 - PAR bourse news

La Caisse centrale de garantie (CCG) cherche à combler dès cette année le manque criant d'accompagnement des Start-ups à travers sa nouvelle solution “Innov Invest”, un fonds dédié à cette catégorie d'âge d'entreprises et qui va diversifier les initiatives existantes. En plus de ce fonds, la Caisse vient de rendre public un Avis à manifestation d'intérêt pour "déléguer" son rôle d'accompagnement. Les pépinières de Start-ups deviennent ainsi un acteur important dans la stratégie de la Caisse. Explications. 

 


Une stratégie, 2 composantes essentielles

Innov Invest est un fonds public mis à la disposition de la Caisse centrale de garantie. Son patron, Hicham Serghini, intervenait dernièrement lors des rendez-vous annuels de l'AMIC à Casablanca. Il explique que ce fonds procédera à la fois par de l'Equity (des investissements en fonds propres) et par des prêts à l'innovation, voire même des aides. “2 à 3 autres fonds seront lancés les prochaines années pour accompagner les entreprises en stade d'amorçage ou de capital-risque", expliquait Serghini à l'époque. Pour les entreprises en pré-amorçage, nous lancerons bientôt une labéllisation pour les accompagnateurs de start-up leur permettant d'accompagner ces petites entreprises avec, entre autres, des prêts d'honneur sans intérêt”, a-t-il déclaré. C'est désormais chose faite. 

Car l'Avis publié par la CCG annonce que la Caisse prévoit de labelliser, pour une durée de 3 ans, 10 structures au maximum, domiciliées au Maroc et assurant chacune des services d'accompagnement spécifiques : La prospection, la selection et l'accompagnement. Le cas échéant, ces structures peuvent être également pourvoyeuses de financement. En clair, la Caisse cherche à labélliser des pépinières de  Start-Up pour leur déléguer la gestion des dossiers. Ce transfert de pouvoir n'est pas du tout symbolique puisque la CCG veut également leur assurer un appui financier leur permettant d'octroyer directement des subventions ou des prêts d'honneur. 

300 projets à financer 

L'objectif derrière le renforcement du rôle des pépinières est d'accompagner près de 300 porteurs de projets et Start-Ups, à raison d'environ 10 projets par structure et par année. Rappelons enfin que ce projet est financé par un prêt auprès de la Banque mondiale comme pour le fonds Innov Invest, qui est doté de 500 MDH. Il reste maintenant à mettre tout cela sur les rails, sachant que le délai de la manifestation d'intérêt pour la selection des pépinières court jusqu'au 2 mai 2017.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation