×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Commerzbank ne voit pas de fusion alternative dans l'immédiat

Jeudi 09 Mai 2019 - PAR

 

MUNICH (Reuters) - Commerzbank a minimisé mercredi la perspective d’une approche dans l’immédiat de la part d’une banque étrangère après le récent échec de sa tentative de fusion Deutsche Bank.

Son directeur financier Stephan Engels a, selon son expression, déclaré qu’il n’avait entendu personne frapper à la porte.

Selon des sources, la banque italienne UniCredit et la néerlandaise ING Groep ont manifesté leur intérêt pour Commerzbank, deuxième groupe bancaire d’Allemagne détenu à 15% par l’Etat. UniCredit et ING n’ont pas souhaité faire de commentaire.

Les discussions de fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank ont échoué le mois dernier après six semaines de pourparlers, les deux groupes évoquant des risques d’exécution, les coûts de restructuration et les exigences de fonds propres qu’entraînerait un rapprochement.

Une stratégie de banque autonome reste une alternative pour Commerzbank, a ajouté Stephan Engels. “C’était comme ça avant et c’est comme ça maintenant. Je ne peux pas dire si ce sera toujours le cas.”

Commerzbank travaille à un nouveau plan stratégique qu’elle présentera plus tard cette année.

Stephan Engels s’exprimait devant les journalistes à l’occasion de la présentation des résultats trimestriels de Commerzbank, marqués par une chute de 54% du bénéfice net, plombé par un alourdissement de ses charges fiscales, mais néanmoins légèrement supérieur aux attentes.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autres articles en relation