×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Les dations d'Alliances déjà mises en vente par les banques ?

Vendredi 21 Avril 2017 - PAR bourse news

Depuis quelques jours, des avis d'appel d'offres ouverts sont publiés par un établissement bancaire marocain dans la presse. Ces avis comportent plusieurs biens immobiliers dont certains, à Casablanca, concernent des appartements du projet les Allées Marines d'Alliances. Ces biens portent sur une valeur de vente totale de 36,6 MDH. S'agirait-il des dations d'Alliances que la banque s'empresse de liquider ? 

Le groupe immobilier compte en effet sur ces dations pour rembourser ses dettes par des actifs en nature. "La deuxième phase de cette opération a été lancée en décembre dernier et son achèvement devrait intervenir cette année", expliquait Ahmed Ammor, DG d'Alliances, lors une conférence de presse récente. 



Une contrainte détournée 


Outre ces appartements, Alliances veut compter sur la station Lixus pour accélérer le process. "Des institutions financières se sont positionnées sur le projet (ndlr : Lixus) en rachetant des terrains chez Alliances dans le cadre de la restructuration", expliquait Ammor. "L'objectif est d'y lancer des projets résidentiels et des hôtels, tout en permettant de dynamiser l'endroit", expliquait-il. 

Selon nos informations, les banques souhaitent profiter de ces acquisitions pour construire des centres d'estivage pour leurs salariés. L'idée n'est pas mauvaise car cela leur permet de contourner certaines contraintes imposées par Bank Al-Maghrib. 

En effet, les banques préfèrent accepter ces dations plutôt que de provisionner leurs créances sur le promoteur. Or, le poids des actifs immobiliers dans les bilans bancaires inquiète Bank Al-Maghrib étant donné leur faible liquidité et l'impact de l'immobilier sur les ratios de liquidité. C'est peut-être pour cela que les banques s'empressent de vendre les appartements obtenus en dotations. Mais sur Lixus ce problème ne se posera pas : En transformant les actifs reçus en centres d'estivage, cela permet aux banques d'immobiliser ces biens en les comptant parmi les actifs de leur oeuvres sociales. Pas moins de 45 appartements auraient déjà été transférés aux banques marocaines. Le premier centre d'estivage devrait d'ailleurs être opérationnel dès 2017. 

Notons que les banques marocaines ont également profité des remises offertes par Alliances (jusqu'à 11% sur les appartements à Casablanca) pour s'offrir des terrains dans la station Lixus. Ceux-ci seraient utilisés pour construire des hôtels. 


 

Vue récente sur une partie de la station Lixus (3 hectars) récupéré par une banque. On y voit des terrains de sport, un hôtel en construction et un golf. 

Parallèlement, Alliances souhaite revaloriser le reste pour le positionner sur le tourisme national en réduisant, par exemple, la taille des terrains et projets mis en vente. "En effet, la deuxième phase du projet va être réalisée dans cette optique, pour faire de Lixus un produit mixte en quelque sorte. Des études ont été faites dans ce sens et tout est bouclé, en parfaite concertation avec les parties concernées (ministère du Tourisme, ministère des Finances..). Le dossier a été déposé et nous attendons que le chef de gouvernement tranche", précisait le management en conférence de presse.

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation