×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Maroc Telecom : Des résultats en croissance au premier trimestre 2019

Lundi 22 Avril 2019 - PAR bourse news

SULTATS CONSOLIDÉS DU 1er TRIMESTRE 2019

Des résultats toujours en croissance :       

  • Près de 62 millions de clients dans le Groupe, en progression de 4,8% ;
  • Croissance du chiffre d’affaires consolidé de 0,8% à change constant grâce au dynamisme soutenu de la Data Mobile ;
  • Profitabilité renforcée avec un niveau de marge d’EBITDA à 50,6% (hors impact de la norme IFRS 16), en amélioration de 0,7 pt à change constant ;
  • Progression du Résultat Net part du Groupe de 0,5% à change constant ;
  • Solide croissance du CFFO consolidé ajusté.

         

Perspectives du groupe Maroc Telecom maintenues pour l’année 2019, à périmètre et changes constants :

  • Chiffre d’affaires stable ;
  • EBITDA stable ;
  • Capex d’environ 15% du chiffre d’affaires (hors fréquences et licences).

         

               

A l’occasion de la publication des résultats trimestriels, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :


 

« Porté par l'essor de la Data Mobile sur l'ensemble de ses marchés de présence, le groupe Maroc Telecom termine ce premier trimestre avec des résultats au-delà des objectifs.

Cette dynamique bénéficie aussi des efforts continus d'optimisation des coûts, qui permettent au Groupe de maintenir des marges solides, malgré l'accroissement de la pression fiscale et sectorielle dans certains pays de nos filiales.

Fort de ces acquis et de son expertise prouvée sur des marchés à fort potentiel, Maroc Telecom poursuit sa politique d’investissement pour accompagner les stratégies des gouvernements en matière d’encouragement du digital et de réduction de la fracture numérique.»



 

                                          

 

résultats consolidés ajustés* du groupe

IFRS en millions de MAD T1-2018 T1-2019 Variation Variation 
à taux de change constant(1)
Chiffre d’affaires 8 994 8 948 -0,5% +0,8%
EBITDA 4 482 4 649 +3,7% +4,8%
Marge (%) 49,8% 52,0% +2,1 pt +2,0 pt
EBITA ajusté 2 862 2 904 +1,5% +2,3%
Marge % 31,8% 32,5% +0,6 pt +0,5 pt
RNPG ajusté 1 582 1 583 +0,1% +0,5%
Marge (%) 17,6% 17,7% +0,1 pt -0,1 pt
CAPEX (2) 1 483 2 194 +48,0% +51,9%
Dont licences et fréquences   1 334    
CAPEX / CA (hors licences et fréquences) 16,5% 9,6% -6,9 pt -6,8 pt
CFFO ajusté 1 800 2 773 +54,0% +55,6%

* Les ajustements des indicateurs financiers sont détaillés dans l’annexe 1.

►   Parc

Le nombre de clients du Groupe atteint près de 62 millions à fin mars 2019, en hausse de 4,8% sur un an, soutenu par la croissance de 5,7% des parcs Mobile des filiales et par celle des parcs Fixe (+5,1%) et Mobile (+2,8%) au Maroc.

►   Chiffre d’affaires

Le groupe Maroc Telecom réalise, à fin mars 2019, un chiffre d’affaires consolidé (3) de 8 948 millions de dirhams, en baisse limitée de 0,5%. A change constant, le chiffre d’affaires est en hausse de 0,8% du fait de la croissance soutenue de la Data Mobile au Maroc (+18,5%) et à l’International (+23,9%) qui fait plus que compenser la baisse des revenus entrants.

►   Résultat opérationnel avant amortissements

Au premier trimestre 2019, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom atteint 4 649 millions de dirhams, en progression de 3,7% (+4,8% à taux de change constant). Cette évolution intègre l’impact de l’application de la norme IFRS16 (voir annexe 2). Hors cet impact, l’EBITDA serait en amélioration de 1,3% (+2,3% à taux de change constant).

Le taux de marge d’EBITDA atteint le niveau élevé de 52,0%, en hausse de 2,1 pt (+2,0 pt à taux de change constant) en raison notamment de l’impact favorable de la baisse des tarifs de terminaisons d’appel Mobile dans les filiales et de la maîtrise des coûts opérationnels. Hors impact IFRS16, la marge d’EBITDA est en amélioration de 0,2 pt (+0,7 pt à change constant).

►   Résultat opérationnel

A fin mars 2019, le résultat opérationnel (4) (EBITA) ajusté consolidé du groupe Maroc Telecom s’établit à 2 904 millions de dirhams, en hausse de 1,5% (+2,3% à taux de change constant). La marge d’exploitation ajustée progresse de 0,6 pt pour atteindre le niveau élevé de 32,5%. Hors effet IFRS 16, l’EBITA ajusté serait en amélioration de 1,0% (+1,8% à taux de change constant).

►   Résultat Net – part du Groupe

Malgré le durcissement de l’environnement fiscal et réglementaire au Maroc et à l’International, le Résultat Net ajusté part du Groupe ressort en hausse de 0,5% à taux de change constant par rapport à la même période de l’année précédente.

L’impact de l’IFRS 16 reste très limité sur le résultat net part du Groupe (voir annexe 2).

►   Investissements

En cohérence avec le niveau prévu sur l’ensemble de l’année, les Capex hors fréquences et licences s’élèvent à fin mars 2019 à 860 millions de dirhams, en baisse de 42,0% (- 40,9% à taux de change constant). Ils représentent ainsi 9,6% des revenus.

►   Cash Flow

Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO(5)) ajustés s’établissent à 2 773 millions de dirhams, en amélioration de 54,0% par rapport à la même période de 2018, sous les effets conjugués de la hausse de l’EBITDA et de l’optimisation des CAPEX entamée dès 2018.

►   Faits Marquants

En mars 2019, la filiale de Maroc Telecom au Burkina Faso a obtenu une licence Mobile globale incluant la 4G d’un montant de 1 334 millions de dirhams, payé en totalité au premier trimestre 2019.

Maroc Telecom a signé avec Millicom, le 14 mars 2019, un accord en vue d’acquérir la totalité du capital de sa filiale Tigo Tchad, premier opérateur mobile au Tchad. La réalisation de l’opération et par conséquent son accord définitif, sont soumis à certaines conditions, en particulier l’approbation des Autorités Tchadiennes.

 revue des activités du groupe

Les ajustements des indicateurs financiers « Maroc » et « International » sont détaillés dans l’annexe 1.

  • Maroc
IFRS en millions de MAD T1-2018 T1-2019 Variation
Chiffre d’affaires 5 255 5 382 +2,4%
Mobile 3 364 3 472 +3,2%
  Services 3 284 3 338 +1,6%
  Equipement 80 134 +67,9%
Fixe 2 322 2 356 +1,5%
  Dont Data Fixe* 728 773 +6,1%
Elimination et autres revenus -431 -446  
EBITDA 2 771 3 028 +9,2%
  Marge (%) 52,7% 56,3% +3,5 pt
EBITA ajusté 1 850 2 055 +11,1%
  Marge (%) 35,2% 38,2% +3,0 pt
CAPEX 591 351 -40,6%
 Dont licences et fréquences      
CAPEX/CA (hors licences et fréquences) 11,2% 6,5% -4,7 pt
CFFO ajustés 1 139 1 773 +55,7%

    *La Data Fixe regroupe l’Internet, la TV sur ADSL et les services Data aux entreprises

Les activités au Maroc poursuivent leur croissance et affichent un chiffre d’affaires en hausse 2,4%, à 5 382 millions de dirhams, du fait de la hausse conjointe des revenus Mobile et Fixe qui profitent toujours de l’engouement pour la Data.

Le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) ressort à 3 028 millions de dirhams, en forte hausse de 9,2% par rapport à la même période de l’année précédente, du fait de la hausse du chiffre d’affaires, de la baisse des coûts opérationnels et de l’impact de l’IFRS 16. La marge d’EBITDA est en hausse de 3,5 pt pour s’établir au niveau élevé de 56,3%. Hors IFRS 16, l’EBITDA serait en croissance de 7,4% et le taux de marge de 2,5 pt.

Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté s’élève à 2 055 millions de dirhams, en solide croissance de 11,1% grâce à la hausse de l’EBITDA. La marge d’EBITA progresse de 3,0 pt sur une année, pour se situer à 38,2%. Hors impact de l’IFRS 16, l’EBITA progresse de 10,6% avec une marge d’EBITA correspondante de 38,0% (+2,8 pt par rapport au T1 2018).

Au 31 mars 2019, les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés au Maroc sont en amélioration de 55,7% pour atteindre 1 773 millions de dirhams, en raison de l’optimisation des CAPEX et d’une bonne gestion du Besoin en Fonds de Roulement (BFR). 

Mobile

 

 
Unité T1-2018 T1-2019 Variation
Mobile        
Parc(6) (000) 18 764 19 298 +2,8%
  Prépayé (000) 16 957 17 202 +1,4%
  Postpayé (000) 1 807 2 096 +16,0%
 Dont Internet 3G/4G+ (7) (000) 9 711 10 961 +12,9%
ARPU(8) (MAD/mois) 57,5 56,8 -1,3%

Au 31 mars 2019, le parc(6) Mobile s’élève à 19,3 millions de clients, en hausse de 2,8% en un an, tiré par la croissance du parc postpayé (16,0%)  et prépayé (+1,4%).

Le chiffre d’affaires Mobile enregistre une hausse de 3,2% par rapport à la même période de 2018, pour s’établir à 3 472 millions de dirhams. Les revenus des services sortants progressent de 5,2% grâce à l’essor de la Data Mobile et compensent ainsi la baisse des revenus entrants pénalisés notamment par la baisse du trafic international.

L’ARPU(8) mixte pour les trois premiers mois de 2019 s’établit à 56,8 dirhams, en baisse de 1,3% par rapport la même période de 2018.

 

Fixe et internet

 

 
 

Unité
 

T1-2018
 

T1-2019
 

Variation
Fixe        
Lignes Fixe (000) 1 752 1 841 +5,1%
Accès Haut Débit(9) (000) 1 397 1 511 +8,2%

Le parc Fixe continue de croitre pour atteindre 1,8 million de lignes à fin mars 2019, en progression de 5,1%, porté essentiellement par les offres Double Play. Le parc Haut Débit, est en hausse de 8,2%.

Les activités Fixe et Internet au Maroc ont réalisé un chiffre d’affaires de 2 356 millions de dirhams, en hausse de 1,5% par rapport à la même période de 2018. Le chiffre d’affaires Data fixe est en hausse de 6,1%.

 

  • International

Indicateurs financiers

IFRS en millions de MAD T1-2018 T1-2019 Variation Variation 
à taux de change constant(1)
Chiffre d’affaires 4 127 3 937 -4,6% -1,7%
 Dont Services Mobile 3 777 3 581 -5,2% -2,3%
EBITDA 1 711 1 621 -5,2% -2,5%
 Marge (%) 41,5% 41,2% -0,3 pt -0,3 pt
EBITA ajusté 1 011 849 -16,1% -13,7%
 Marge (%) 24,5% 21,6% -2,9 pt -3,0 pt
CAPEX 892 1 842 +106,6% +113,2%
 Dont licences et fréquences   1 334    
CAPEX/ CA (hors licences  et fréquences) 21,6% 12,9% -8,7 pt -8,7 pt
CFFO ajusté 661 999 +51,2% +55,5%

Dans un environnement concurrentiel et réglementaire difficile, les activités du Groupe à l’International réalisent, à fin mars 2019, un chiffre d’affaires de 3 937 millions de dirhams, en baisse de 1,7% à taux de change constant, en raison de la baisse des tarifs de terminaison d’appel Mobile nationales ainsi que du trafic international entrant. Hors effet de la baisse des terminaisons d’appel Mobile, le chiffre d’affaires des filiales serait quasiment stable (-0,4% par rapport à la même période de 2018).

Sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) baisse de 5,2% (-2,5% à taux de change constant), pour s’établir à 1 621 millions de dirhams, notamment en raison de nouvelles taxes et redevances sectorielles. Hors cet effet, l’EBITDA progresse de 3,4% à change constant et représente un taux de marge de 43,6%, grâce à l’amélioration du taux de marge brute (0,6 pt) et la maîtrise des coûts opérationnels. Hors impact de l’IFRS 16 (voir annexe 2), l’EBITDA est en baisse de 8,6% (-6,0% à taux de change constant).

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) du premier trimestre 2019 ressort à 849 millions de dirhams, en recul de 16,1% (-13,7% à taux de change constant), sous l’effet combiné de la baisse de l’EBITDA et de la hausse de la charge des amortissements consécutifs aux investissements importants consentis ces dernières années. Hors impact de l’IFRS 16, l’EBITA serait en baisse de 16,6% (-14,3% à taux de change constant).

Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés (CFFO) des activités à l’International ressortent à 999 millions de dirhams, en hausse de 51,2% (+55,5% à taux de change constant), en raison de l’optimisation des investissements (hors fréquences et licences), qui représentent 12,9% des revenus (vs. 21,6% un an auparavant).

Indicateurs opérationnels

  Unité T1-2018 T1-2019 Variation
Mobile        
 Parc (6) (000) 36 400 38 466  
  Mauritanie   2 188 2 400 +9,7%
  Burkina Faso   7 368 7 777 +5,6%
  Gabon   1 510 1 559 +3,3%
  Mali   7 784 7 270 -6,6%
  Côte d’Ivoire   7 824 8 734 +11,6%
  Bénin   4 282 4 351 +1,6%
  Togo   3 068 3 547 +15,6%
  Niger   2 230 2 679 +20,1%
  Centrafrique   146 149 +2,4%
 Fixe        
Parc (000) 307 320  
  Mauritanie   52 56 +8,5%
  Burkina Faso   77 77 -0,1%
  Gabon   22 22 +0,9%
  Mali   156 166 +6,0%
Haut Débit        
Parc (9) (000) 109 113  
  Mauritanie   13 11 -14,9%
  Burkina Faso   14 15 +5,8%
  Gabon   17 17 +2,8%
  Mali   65 70 +7,4%

Notes : 
(1) Maintien d’un taux de change constant MAD/Ouguiya/ Franc CFA.
(2) Les CAPEX correspondent aux acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles comptabilisées sur la période.
(3) Maroc Telecom consolide dans ses comptes les sociétés Mauritel, Onatel, Gabon Telecom, Sotelma et Casanet ainsi que les nouvelles filiales africaines (en Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Niger, Centrafrique et Prestige Telecom qui fournit des services IT à ces dernières) depuis leur acquisition le 26 janvier 2015.  
(4) L’EBITA correspond au résultat opérationnel avant les amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises, les dépréciations des écarts d’acquisition et autres actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises et les autres produits et charges liés aux opérations d’investissements financiers et aux opérations avec les actionnaires (sauf lorsqu’elles sont directement comptabilisées en capitaux propres).
(5) Le CFFO comprend les flux nets de trésorerie provenant des activités d’exploitation avant impôts, tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie, ainsi que les dividendes reçus des sociétés mises en équivalence et des participations non consolidées. Il comprend aussi les investissements industriels nets, qui correspondent aux sorties nettes de trésorerie liée aux acquisitions et cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles.
(6) Le parc actif est constitué des clients prépayés, ayant émis ou reçu un appel voix (hors appel en provenance de l’ERPT concerné ou de ses Centres de Relations Clients) ou émis un SMS/MMS ou ayant fait usage des services Data (hors échanges de données techniques avec le réseau de l’ERPT concerné) durant les trois derniers mois, et des clients postpayés non résiliés.
(7) Le parc actif de l’Internet Mobile 3G et 4G+ inclut les détenteurs d’un contrat d’abonnement postpayé (couplé ou non avec une offre voix) et les détenteurs d’une souscription de type prépayé au service Internet ayant effectué au moins une recharge durant les trois derniers mois ou dont le crédit est valide et qui ont utilisé le service durant cette période.
(8) L’ARPU se définit comme le chiffre d’affaires (généré par les appels entrants et sortants et par les services de données) net des promotions, hors roaming et ventes d’équipement, divisé par le parc moyen de la période. Il s’agit ici de l’ARPU mixte des segments prépayé et postpayé.
(9) Le parc haut débit inclut les accès ADSL, FTTH (fibre optique) et les liaisons louées au Maroc et inclut également le parc CDMA pour les filiales historiques.

Avertissement Important :
Déclarations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des déclarations et éléments de nature prévisionnelle relatifs à la situation financière, aux résultats des opérations, à la stratégie et aux perspectives de Maroc Telecom ainsi qu’aux impacts de certaines opérations. Même si Maroc Telecom estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes connus ou inconnus, dont la plupart sont hors de notre contrôle, notamment les risques décrits dans les documents publics déposés par Maroc Telecom auprès du l'Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (www.ammc.ma) et de l'Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org), également disponibles en langue française sur notre site (www.iam.ma). Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Maroc Telecom ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d’une information nouvelle, d’un évènement futur ou de tout autre raison, sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles III.2.31 et suivants de la circulaire de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux et 223-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers.

Maroc Telecom est un opérateur global de télécommunications au Maroc, leader sur l’ensemble de ses segments d’activités, Fixe, Mobile et Internet. Il s’est développé à l’international et est aujourd’hui présent dans dix pays en Afrique. Maroc Telecom est coté simultanément à Casablanca et à Paris et ses actionnaires de référence sont la Société de Participation dans les Télécommunications (SPT)* (53%) et le Royaume du Maroc (30%).

* SPT est une société de droit marocain contrôlée par Etisalat.

Contacts
Relations investisseurs
relations.investisseurs@iam.ma
Relations presse
relations.presse@iam.ma

Annexe 1 : Passage des indicateurs financiers ajustés aux indicateurs financiers publiés

Le résultat opérationnel ajusté, le résultat net ajusté part du Groupe et le CFFO ajusté, sont des mesures à caractère non strictement comptable, et doivent être considérés comme des informations complémentaires. Ils illustrent mieux les performances du groupe en excluant les éléments exceptionnels.

  T1- 2018 T1-2019
(en millions MAD) Maroc International Groupe Maroc International Groupe
EBITA ajusté 1 850 1 011 2 862 2 055 849 2 904
Eléments exceptionnels :            
EBITA publié 1 850 1 011 2 862 2 055 849 2 904
RNPG ajusté     1 582     1 583
Eléments exceptionnels :            
RNPG publié     1 582     1 583
CFFO ajusté 1 139 661 1 800 1 773 999 2 773
Eléments exceptionnels :            
 Paiement des licences   -275 -275   -1 625 -1 625
CFFO publié 1 139 386 1 525 1 773 -626 1 148

Le premier trimestre 2019 a été marqué par le paiement de 1 334 millions de dirhams pour la licence Mobile globale obtenue au Burkina Faso et de 292 millions de dirhams qui correspondent à la 1ère tranche de la licence de Sotelma, suite à l’extension de celle-ci à la 4G et à la dernière tranche de la licence en Côte d’Ivoire.

Annexe 2 : Impact de l’adoption de la norme IFRS 16

En application de la norme IFRS 16 (contrats de location), entrée en vigueur en janvier 2019, les contrats de location sont comptabilisés au bilan, par la constatation d’un actif représentatif du droit d’utilisation du bien loué, en contrepartie d’une dette. Sur le compte de résultats, les retraitements consistent à annuler les charges de location, à amortir les nouveaux droits d’utilisation et à constater une charge financière liée à la nouvelle dette.

A fin mars 2019, les impacts de l'application de cette norme sur les résultats consolidés de Maroc Telecom se présentent comme suit :

  T1- 2019
(en millions MAD) Maroc International Groupe
EBITDA 52 58 110
EBITA 8 6 14
RNPG     1,1

 

IAM
Partage RéSEAUX SOCIAUX