×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Marsa Maroc : Les annonces du management

Jeudi 12 Octobre 2017 - PAR bourse news

Le Management de Marsa Maroc tenait ce matin une conférence de presse pour présenter les réalisations du premier semestre. 3 points à retenir sur le Ghana, le dividende de l'année en cours et sur le contrôle fiscal achevé le 7 septembre dernier. 

 

Sur le Ghana : Marsa Maroc toujours en course 

Le 21 octobre dernier, Mohammed Abdeljalil, président du Directoire de Marsa Maroc annonçait que Marsa Maroc fait pait partie des 4 entreprises présélectionnées pour équiper un projet portuaire au Ghana après avoir répondu à un appel d'offres public. Questioné ce matin sur le sujet, le patron de Marsa Maroc a annoncé qu'il n'y avait rien de nouveau à ce sujet. "Nous attendons toujours, c'est des projets à maturité longue. Pour un certain nombre de raisons propres au Ghana ils ont été obligés de ralentir le processus mais nous savons que Marsa Maroc est correctement positionnée sur ce projet", a-t-il annoncé.  Par ailleurs, sur Kenitra et Nador, pour Abdeljalil Marsa Maroc peut clairement se positionner sur ces projets mais il est encore tôt. "Concernant Kenitra, on ne sait même pas quand commencerons les constructions". 

Sur le dividende : Le ministère des finances ne commettra pas la même erreur 

Dans le projet de Loi de finances pour l'exercice 2017, le ministère des finances avait donné des indications sur une remontée de dividendes plus élevée que prévue par Marsa Maroc. Résultat, le cours de Bourse avait nettement augmenté après la publication du projet de loi de finances. Cette année, de l'avis de Mohammed Abdeljalil, le ministère des finances ne commettra pas la même erreur. "Cette année le ministère des finances a vraisemblablement décidé de ne pas détailler les dividendes qui remontent des entreprises publiques. Ce sera présenté en paquet. Donc nous ne savons pas et c'est pas plus mal car il n'est pas logique que le dividende soit dévoilé avant le Conseil", déclare le patron de Marsa Maroc.  Rappelons tout de même que le PLF 2018 sera présenté le 21 octobre au parlement. A suivre ! 

Le contrôle fiscal : "Nous ne disposons pas encore de chiffres"

Marsa Maroc avait signalé au marché qu'une opération de vérification de la comptabilité portant sur la TVA, l'IS, l'IR avait été menée et achevée par le fisc le 7 septembre dernier. Elle concernait les exercices de 2013 à 2015. "Les résultats de cette vérification ne sont pas encore notifiés à la société. Une première réunion a été tenue pour connaître les chefs de redressement. On nous a promis un chiffre dans 2 semaines pour démarrer ensuite les négociations". Mais le management s'est dit confiant à ce sujet. "Avant on se faisait peur. Aujourd'hui, la démarche du fisc a changé et les montants notifiés sont souvent proches de la réalité. Pour l'instant, le montant n'est pas encore connu ni chez eux (ndlr: le fisc), ni chez nous", conclut Mohammed Abdeljalil

 

Marsa Maroc
Partage RéSEAUX SOCIAUX