×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Nasdaq GN

Thibault Lanxade devient Président Directeur Général de Jouve 24-10-2017 10:47

La Suite...

Paris, le 24 octobre 2017 : Thibault Lanxade devient Président Directeur Général de Jouve, entreprise de services numériques, qui accompagne la transformation numérique des entreprises ou institutions. Sa triple expérience opérationnelle au sein de grands groupes industriels, en tant qu'entrepreneur dans le secteur du numérique, et enfin comme responsable exécutif du MEDEF, est un atout pour Jouve.

Administrateur dans le groupe depuis 3 ans, Thibault Lanxade connait l'entreprise, ses enjeux, ses métiers, ses marchés et ses opportunités de croissance. Il va poursuivre la stratégie de développement de son prédécesseur qui a démissionné pour raisons personnelles.

Il entend mobiliser ses équipes pour répondre aux enjeux majeurs des clients de l'entreprise : accélérer leur transformation digitale, transformer et valoriser leurs données les plus complexes, optimiser leurs processus métiers et réinventer l'expérience digitale.

«  L'entreprise  a su prendre tous les virages technologiques pour se moderniser et proposer des solutions adaptées à ses clients. Aujourd'hui, elle doit se montrer toujours plus agile, audacieuse et innovante pour rester dans le peloton de tête des acteurs de la transformation numérique. Je connais l'enthousiasme et l'expertise des équipes de Jouve qui m'appuieront » explique Thibault Lanxade, Président Directeur Général de Jouve.

A propos de Thibault Lanxade : Diplômé d'un mastère de l'ESCP, Thibault Lanxade a débuté sa carrière dans des entreprises industrielles (Shell, Butagaz.) avant de créer deux entreprises numériques dont AlgoLinked en 2014. En parallèle de ce parcours entrepreneurial, Thibault Lanxade est vice-président du Medef en charge du pôle entreprenariat et croissance depuis 2013. 




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Jouve via GlobeNewswire

HUG#2144018

Mettre à jour: RCI BANQUE : 2017-10-23 EMISSION DE 500 MILLIONS D'EUROS D'OBLIGATIONS D'ECHEANCE 2024 24-10-2017 10:24

La Suite...
Il sagit dune mise à jour du communiqué 18:42 23.10.2017 CEST. Explication de la mise à jour;

Le 23 Octobre 2017

RCI BANQUE : EMISSION DE 500 MILLIONS D'EUROS D'OBLIGATIONS A TAUX VARIABLE  D'ECHEANCE NOVEMBRE 2024

RCI Banque annonce l'émission d'un emprunt obligataire à 7 ans portant un coupon d'Euribor 3 mois +57 bp.

Cette opération a recueilli un livre d'ordres final de 2.7 Md€ en provenance d'environ 240 souscripteurs.

Cette émission vient compléter la courbe de crédit de l'entreprise qui dispose désormais de points de référence multiples, en format taux fixe ainsi qu'en format taux variable.

L'intérêt des investisseurs pour cette nouvelle transaction démontre une nouvelle fois leur confiance dans la solidité financière de l'entreprise et leur capacité à accompagner sa croissance.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RCI Banque via GlobeNewswire

HUG#2144019

RCI BANQUE : 2017-10-23 EMISSION DE 500 MILLIONS D'EUROS D'OBLIGATIONS D'ECHEANCE 2024 24-10-2017 09:40

La Suite...

Le 23 Octobre 2017

RCI BANQUE : EMISSION DE 500 MILLIONS D'EUROS D'OBLIGATIONS A TAUX VARIABLE  D'ECHEANCE NOVEMBRE 2024

RCI Banque annonce l'émission d'un emprunt obligataire à 7 ans portant un coupon d'Euribor 3 mois +57 bp.

Cette opération a recueilli un livre d'ordres final de 2.7 Md€ en provenance d'environ 240 souscripteurs.

Cette émission vient compléter la courbe de crédit de l'entreprise qui dispose désormais de points de référence multiples, en format taux fixe ainsi qu'en format taux variable.

L'intérêt des investisseurs pour cette nouvelle transaction démontre une nouvelle fois leur confiance dans la solidité financière de l'entreprise et leur capacité à accompagner sa croissance.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RCI Banque via GlobeNewswire

HUG#2143999

Groupe ERAMET : chiffre d'affaires en hausse au 3ème trimestre 2017 24-10-2017 08:00

La Suite...

                                      
Paris, le 24 octobre 2017, 08h30

COMMUNIQUE DE PRESSE

Groupe ERAMET : chiffre d'affaires en hausse au 3 ème trimestre 2017

  • Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 à 877 millions d'euros, en hausse de 23% par rapport au troisième trimestre de l'année 2016.
  • Stabilité des prix du minerai et des alliages de manganèse depuis le début de l'année à des niveaux soutenus.
  • Prix du nickel toujours faibles mais signaux positifs sur la demande future.
  • Succès de l'émission obligataire de 500 millions d'euros à échéance février 2024 renforçant la liquidité financière du Groupe.
  • Le résultat opérationnel courant de l'année 2017 devrait être très significativement supérieur à celui de l'année dernière avec un résultat opérationnel courant du second semestre 2017 dépassant celui du premier semestre 2017.

              
              


  • Chiffre d'affaires par branche d'activité
Chiffre d'affaires 1
(Millions d'euros)
 T3 2017 T3 2016 Variation 9 mois 2017 9 mois 2016 Variation
ERAMET Manganèse 492 353 +39% 1 412 973 +45%
ERAMET Nickel 143 154 -7% 455 409 +11%
ERAMET Alliages 241 206 +17% 805 703 +15%
Holding & éliminations 1 - 2 2 -
Groupe ERAMET 877 714 +23% 2 674 2 087 +28%
  • ERAMET Manganèse

La production mondiale brute d'acier au carbone, principal débouché du manganèse, a augmenté de 5% sur les neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période de l'année dernière, soutenue par la croissance de la demande en Chine (plus de 5 %) et dans le reste du monde, principalement en Europe (près de 6 %) et en Inde (environ +5%). La production chinoise a atteint un nouveau record au mois d'août mais il faut noter que certaines capacités jamais comptabilisées dans les statistiques ont été fermées car jugées trop polluantes. La production hors Chine a bénéficié de la baisse des exports d'aciers chinois, compte tenu du dynamisme du marché intérieur chinois et du renforcement de mesures anti-dumping aux Etats-Unis et en Europe.

La demande de minerai de manganèse a été portée par ces différents facteurs et a permis d'absorber les records d'exportation de l'Afrique du Sud tout en réduisant les stocks dans les ports chinois qui ont rebaissé à un niveau raisonnable de 2,3 millions de tonnes.

Dans ce contexte, les prix du minerai de manganèse CIF Chine 44% (source CRU) ont progressé par rapport au premier semestre 2017 (5,7 USD/dmtu) et se situent actuellement au-dessus de 6 USD/dmtu. Les prix des alliages de manganèse sont eux restés stables sur le troisième trimestre. 

A Moanda au Gabon, la production d'ERAMET Manganèse a établi un nouveau record de production à 1,14 million de tonnes de minerai sur les 3 derniers mois, permettant à Comilog d'afficher une production sur les 9 premiers mois de l'année de 3,1 millions de tonnes, en hausse de 27% par rapport à la même période l'année dernière et en ligne avec l'objectif annuel de 4 millions de tonnes.

  • TiZir (joint-venture à 50/50 avec Mineral Deposits Limited)

Au troisième trimestre 2017, TiZir affiche un chiffre d'affaires de 56 MUSD en forte hausse (+29%) par rapport au troisième trimestre de l'année précédente.

Les conditions de marché des sables minéralisés ont continué de s'améliorer durant le troisième trimestre de l'année 2017, avec des perspectives particulièrement bonnes concernant le zircon.

La production de concentrés de minéraux lourds au Sénégal a atteint 196 000 tonnes au troisième trimestre 2017 (+40% par rapport à la même période de l'année 2016), pour atteindre 541 000 tonnes sur les 9 premiers mois. En Norvège, la montée en régime de l'usine de Tyssedal est une réussite : la production de laitier de titane atteint les objectifs fixés avec un fonctionnement stable des installations et notamment du four.

  • ERAMET Nickel

Les stocks de nickel au LME et SHFE ont poursuivi leur décrue progressive sur ce troisième trimestre, pour atteindre 436 000 tonnes à fin septembre, en baisse de 11 000 tonnes par rapport à fin juin 2017.

La production mondiale d'acier inoxydable pourrait atteindre cette année un nouveau record à environ 47 millions de tonnes, soit une augmentation de 1.8 million de tonnes sur un an (environ +4%). Le second semestre devrait être bien meilleur en Chine après les arrêts de production du premier semestre et les effets de déstockage. En conséquence, la consommation de nickel par l'industrie de l'inox devrait augmenter d'environ 100 000 tonnes  sur l'année (environ +7% comparé à 2016).   

La demande de nickel est aussi désormais soutenue par les très bonnes perspectives offertes par le développement du secteur des batteries Lithium-ion, en premier lieu à destination des véhicules électriques et hybrides. ERAMET estime que la demande de nickel hors acier inoxydable devrait croître d'environ 5% par an sur les prochaines années dont environ 15% par an sur le secteur spécifique des batteries.

Sur l'année 2017, la consommation de nickel primaire devrait atteindre environ 2,2 millions de tonnes (environ +6%).

La production mondiale de nickel est en légère hausse sur les 9 premiers mois de l'année 2017 par rapport à la même période de l'année 2016. Le développement continu de la production de ferroalliage de nickel basse teneur (nickel pig iron) en Indonésie compense largement les quelques fermetures de production décidées par manque de rentabilité. Par ailleurs, la situation aux Philippines reste suspendue aux décisions du gouvernement sur la fermeture de certaines mines. Il est notable que la production minière locale aux Philippines a baissé de 24% au premier semestre 2017 par rapport au premier semestre 2016.

La moyenne des cours sur le trimestre a ainsi progressé de 2,4 % à 4,77 USD/lb, comparé à une moyenne de 4,66 USD/lb au troisième trimestre 2016 et se situait à 4,43 USD/lb au premier semestre de l'année 2017.

La production métallurgique de nickel à Doniambo (Nouvelle-Calédonie) est en hausse de 1% à fin septembre 2017 par rapport à la période correspondante de 2016 et a atteint   42 070 tonnes de nickel. L'usine de Sandouville poursuit son programme de démarrage pour atteindre sa capacité nominale de 15 000 tonnes de nickel métal et sels de nickel de haute pureté.

ERAMET a annoncé par ailleurs début septembre le lancement d'un nouveau projet de renforcement du plan de performance de sa filiale la Société Le Nickel (SLN) en Nouvelle Calédonie. Considérant que l'atteinte de l'objectif de 4,5 USD/lb fixé pour fin 2017 est indispensable mais non suffisante pour assurer la pérennité de l'entreprise dans les périodes de bas de cycle, un nouvel objectif de cash-cost est fixé à 4,0 USD/lb à fin 2020. Ce dernier sera atteint grâce à l'amélioration de la compétitivité sur deux postes principaux qui sont la productivité d'une part et les coûts énergétiques d'autre part.

  • ERAMET Alliages

Le chiffre d'affaires de la branche Alliages a fortement augmenté par rapport à 2016 passant sur neuf mois cumulés de 703 M€ à 805 M€, soit une augmentation de 15%, principalement tirée par la hausse des volumes constatée depuis le début de l'année 2017 en partie due à un rattrapage de retards sur des commandes 2016.

ERASTEEL continue à augmenter ses volumes de production dans les aciers rapides en parallèle de la montée en puissance de ses différents projets.

ERAMET a inauguré en septembre 2017 la première usine européenne d'élaboration de titane de qualité aéronautique par recyclage, EcoTitanium, qui produit des alliages à partir de chutes massives et copeaux de titane collectés chez les grands constructeurs aéronautiques et leurs sous-traitants. Ce projet, qui a nécessité un investissement de     48 M€, permettra d'offrir à l'industrie aéronautique une nouvelle voie d'approvisionnement en titane, écoresponsable et totalement indépendante des fournisseurs existants américains et russes.

  • Situation financière

Le groupe ERAMET présente une liquidité financière satisfaisante. Cette liquidité a été renforcée au cours de ce trimestre avec une émission obligataire de 500 M€ à échéance février 2024, confirmant la confiance des investisseurs dans le potentiel de croissance du Groupe et ses perspectives.

  • Franchissements de seuils au capital d'ERAMET

Les banques italiennes Intesa San Paolo SpA et Unicredit SpA ont annoncé avoir cédé l'intégralité de leurs participations au capital du Groupe, soit 11,176%, le 13 septembre 2017 à différents investisseurs. Ces deux banques avaient acquis ces titres précédemment détenues par le holding Carlo Tassara France en décembre 2016.

Par ailleurs, les fonds Marshall Wace LLP et Schroders plc ont indiqué avoir franchi à la hausse le seuil de détention de 1% du capital du Groupe après cette date.

  • Perspectives

Compte tenu d'une part de la bonne tenue des prix du manganèse et dans une moindre mesure du redressement amorcé des prix du nickel, et d'autre part des progrès de productivité et réductions de coûts qui ont été réalisés ou qui sont en cours de mise en oeuvre, le résultat opérationnel courant de l'année 2017 devrait être très significativement supérieur à celui de l'année dernière avec un résultat opérationnel courant du second semestre 2017 dépassant celui du premier semestre 2017.

   - ooOoo -




A PROPOS D'ERAMET

ERAMET est un des principaux producteurs mondiaux de :

  • métaux d'alliages, notamment le manganèse et le nickel, utilisés pour améliorer les propriétés des aciers;
  • alliages et aciers spéciaux à hautes performances utilisés par des industries telles que l'aéronautique, la production d'énergie et les outillages ;
  • sables minéralisés (dioxyde de titane et zircon) utilisés dans la fabrication de pigments et les céramiques.

ERAMET développe par ailleurs des activités à fort potentiel de croissance telles que le lithium et le recyclage de métaux de base.

Le Groupe emploie environ 13 000 personnes dans vingt pays. ERAMET fait partie du
compartiment A d'Euronext Paris.

CONTACT

Directeur de la Stratégie et des Relations Investisseurs
Philippe Gundermann
Tél : 01 45 38 42 78

Analystes Stratégie et Relations Investisseurs

Arthur Perroton - Tél : 01 45 38 37 32

Ludovic Donati - Tél : 01 45 38 42 88

Pour plus d'informations : www.eramet.com
Suivez nous avec l'appli ERAMET Finance :

Sur IOS : https://itunes.apple.com/fr/app/eramet-finance/id1115212055?mt=8
Sur Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.eramet.finance




ANNEXES

Annexe 1 : Chiffre d'affaires

Chiffre d'affaires (M€) T3 2017 T2 2017 T1 2017 T4 2016 T3 2016
ERAMET Manganèse 492 502418466353
ERAMET Nickel 143 156156186154
ERAMET Alliages 241 284280246206
Holding & éliminations 1 1-(1)1
Groupe ERAMET
y compris co-entreprises
877 943 854 897 714
Quote-part des co-entreprises (32) (36)(20)(21)(22)
Groupe ERAMET
comptes publiés IFRS 1
845 907 834 876 692

1 Application de la norme IFRS 11 « Partenariats ».

Annexe 2 : Productions et livraisons

En milliers de tonnes T3 2017 T3 2016 Variation 9 mois
2017
9 mois
2016
Variation
Production de minerai et aggloméré de manganèse 1 146 910 +26% 3 079 2 427 +27%
Production d'alliages de manganèse 177 181 -2% 539 530 +2%
Ventes d'alliages de manganèse 172 175 -2% 510 545 -6%
Production de concentrés de minéraux lourds 1 196 140 +40% 541 419 +29%
Production de nickel 2 14,7 15,8 -7% 44,0 41,6 +6%
Ventes de nickel 3 13,7 14,0 -2% 42,3 40,5 +4%

1 au Sénégal
2 Ferronickel et matte jusqu'à fin 2016 et Ferronickel et nickel de haute pureté à partir de 2017
3 Produits finis




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Groupe Eramet via GlobeNewswire

HUG#2143682

Nicox : Point d'activité du troisième trimestre 2017 et position de trésorerie 24-10-2017 07:00

La Suite...
Communiqué de presse
Nicox : Point d'activité du troisième trimestre 2017 et position de trésorerie
  • Accord de licence avec Eyevance Pharmaceuticals pour une commercialisation de ZERVIATE TM1 aux Etats-Unis prévue fin 2018
     
  • Deux nouvelles collaborations pour développer des technologies ophtalmiques à libération prolongée pour des candidats médicament  
     
  • Position de trésorerie de 47,1 millions d'euros au 30 septembre 2017
 

24 octobre 2017 - diffusion à 7h30
Sophia Antipolis, France

 

Nicox S.A. (Euronext Paris : FR0013018124, COX, éligible PEA-PME), société internationale spécialisée en ophtalmologie, fait le point sur ses activités et sa position de trésorerie au 30 septembre 2017.

" Nous avons poursuivi la mise en oeuvre de notre stratégie au cours de ce troisième trimestre avec la conclusion d'un partenariat avec Eyevance Pharmaceuticals pour la commercialisation de ZERVIATE TM aux Etats-Unis. Eyevance est une société pharmaceutique spécialisée en ophtalmologie nouvellement créée soutenue par un groupe d'investissement fort d'un succès reconnu et de longue date dans la création et la croissance de sociétés pharmaceutiques spécialisées aux Etats-Unis. Eyevance est dirigée par une équipe expérimentée et entrepreneuriale ayant une expertise spécifique dans la commercialisation de produits sur le marché ophtalmique américain. Nous pensons que le lancement commercial prévu fin 2018 sera un succès pour Eyevance et Nicox ", déclare Michele Garufi, Président-Directeur Général de Nicox .

" Le développement de nos deux candidats médicament à un stade intermédiaire, NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire et NCX 4251 pour la blépharite, se poursuit en vue de la soumission de dossiers d'IND respectivement au cours des premier et second semestre 2018 pour démarrer directement des études cliniques de phase 2. De plus, nous explorons des opportunités supplémentaires de développement pour des donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération à un stade précoce de développement de notre portefeuille de produits au travers des accords de collaboration récemment annoncés avec pSivida et Re-Vana pour évaluer le potentiel d'une administration à libération prolongée pour ces nouveaux composés prometteurs. Nous poursuivons notre stratégie afin de devenir une société pharmaceutique complètement intégrée axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de nouveaux traitements ophtalmiques et nous pensons être en mesure de faire avancer rapidement nos programmes cliniques et de concrétiser la valeur de VYZULTA TM et de ZERVIATE TM au travers de nos partenariats respectifs avec Bausch + Lomb et Eyevance."

Principaux évènements du troisième trimestre 2017 et récentes actualités

  • Au cours du mois d'octobre, Nicox a conclu deux accords de collaboration visant à explorer le potentiel d'une forme d'administration à libération prolongée pour des donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) ; accords avec Re-Vana Therapeutics portant sur Eyelief TM , leur plateforme d'administration biodégradable, photoréticulée, à libération prolongée et pSivida Corp portant sur leur dispositif bioérodable à libération prolongée.
  • En septembre, Nicox a conclu un accord de licence exclusif avec Eyevance Pharmaceuticals LLC pour la commercialisation de ZERVIATE TM (solution ophtalmique de cétirizine) 0,24% aux Etats-Unis et a reçu un paiement initial non remboursable de 6 millions de dollars.
  • En septembre également, Nicox et VISUfarma ont amendé certaines dispositions de leur accord relatif au transfert des opérations commerciales européennes et internationales de Nicox à VISUfarma réalisé en août 2016. Cet amendement s'est traduit par un produit net de 2,8 millions d'euros.
     
  • En août, Nicox a réalisé une augmentation de capital par émission d'actions ordinaires de Nicox, réservée à une catégorie spécifique d'investisseurs pour un produit brut de 26,3 millions d'euros et un produit net de 24,5 millions d'euros.
     
  • En août également, Bausch + Lomb (filiale de Valeant Pharmaceuticals International, Inc.), partenaire de Nicox, a annoncé avoir déposé auprès de la FDA ( Food and Drug Administration ) américaine une réponse concernant la lettre de réponse ( Complete Response Letter ), reçue le même mois, relative à sa demande d'autorisation de mise sur le marché ( New Drug Application, NDA) de VYZULTA TM2 (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024% pour le traitement de la réduction de la pression intraoculaire chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension oculaire. La lettre de réponse de la FDA concernait uniquement une inspection BPFA (Bonnes Pratiques de Fabrication Actuelles, Current Good Manufacturing Practice , CGMP) de l'usine de fabrication de Bausch + Lomb à Tampa en Floride. Le dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché avait été resoumis par Bausch + Lomb en février 2016 suite à une précédente lettre de réponse qui n'identifiait aucun problème quant à l'efficacité ou la sécurité de VYZULTA TM, ni aucune demande d'étude clinique supplémentaire pour l'approbation de sa mise sur le marché.
Point sur les activités de développement

Suite à une mise à jour des délais de fabrication pour la formulation du NCX 4251, la soumission du dossier d' Investigational New Drug (IND) pour appuyer une étude clinique de phase 2 est maintenant prévue au deuxième semestre 2018. NCX 4251 est une formule innovante de propionate de fluticasone en développement pour la première fois sous forme topique pour les épisodes d'exacerbation aigüe de la blépharite.

La soumission du dossier d' Investigational New Drug (IND) pour le NCX 470 pour appuyer une étude clinique de phase 2 est prévue au premier semestre 2018. NCX 470 est un nouvel analogue du bimatoprost donneur d'oxyde nitrique en développement pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertension.

Résumé financier du troisième trimestre 2017

Au 30 septembre 2017, la trésorerie et les équivalents de trésorerie du Groupe s'élevaient à 47,1 millions d'euros (incluant le produit brut de l'augmentation de capital réalisée en août 2017) comparés à 20,4 millions d'euros au 30 juin 2017. Le Groupe n'a pas enregistré de chiffre d'affaires pour le troisième trimestre 2017, le paiement non remboursable d'un montant de 6 millions de dollars effectué par Eyevance n'étant pas immédiatement reconnu en chiffre d'affaires en raison de principes comptables IFRS.

Notes

  1. ZERVIATE TM est le commercial de la solution ophtalmique de cétirizine, 0,24%
  2. VYZULTA TM  est le nom commercial provisoirement approuvé pour la solution ophtalmique de latanoprostène bunod, 0,024%
 

Tous les chiffres figurant dans ce communiqué de presse sont non audités.

 


A propos de Nicox
Nicox est une société internationale spécialisée en ophtalmologie utilisant des solutions innovantes visant au maintien de la vision et à l'amélioration de la santé oculaire. S'appuyant sur son expertise exclusive en matière de libération d'oxyde nitrique et d'autres technologies, la Société développe un large portefeuille de nouveaux candidats médicament ciblant de multiples pathologies oculaires, dont le glaucome. Nicox a actuellement un produit en cours de revue par la FDA ( Food and Drug Administration) américaine, VYZULTA TM (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024%, dont les droits mondiaux sont accordés à Bausch + Lomb, et un produit dont la mise sur le marché a été approuvée par la FDA américaine, ZERVIATE TM (solution ophtalmique de cétirizine) 0,24%, licencié aux Etats-Unis à Eyevance. De plus, son portefeuille de candidats médicament prometteurs inclut des produits à un stade de développement clinique issus à la fois de sa plateforme de recherche brevetée sur la libération d'oxyde nitrique et de molécules existantes revisitées ainsi que des donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération et des nouveaux composés d'oxyde nitrique à un stade exploratoire ayant le potentiel d'offrir de nouvelles options pour des pathologies oculaires variées. Nicox a son siège social à Sophia Antipolis (France), est cotée sur Euronext Paris (Compartiment B : Mid Caps ; Mnémo : COX) et fait partie des indices CAC Healthcare, CAC Pharma & Bio et Next 150.

Pour plus d'informations sur la Société : www.nicox.com  
Couverture par les analystes
Bryan, Garnier & Co   Hugo Solvet   Paris, France
Invest Securities   Martial Descoutures   Paris, France
Gilbert Dupont   Damien Choplain   Paris, France

 
 
Les positions exprimées par les analystes dans leurs notes sur Nicox leurs sont propres et ne reflètent pas celles de la Société. De plus, les informations contenues dans leurs rapports peuvent ne pas être correctes ou à jour. Nicox s'affranchit de toute obligation de corriger ou de mettre à jour les informations contenues dans les rapports des analystes.
Prochaines conférences investisseurs et business
 

23-24 novembre  Actionaria   Paris, France
Contacts
Nicox
Gavin Spencer,
Executive Vice President et Chief Business Officer
T +33 (0)4 97 24 53 00
communications@nicox.com
 

Relations Investisseurs
Europe
NewCap
Julien Perez, Valentine Brouchot
T +33 (0)1 44 71 94 94
nicox@newcap.eu
 

Relations Media
Royaume-Uni
Jonathan Birt
T +44 7860 361 746
jonathan.birt@ymail.com
Etats-Unis
Argot Partners
Melissa Forst
T +1 (212) 600 1902
melissa@argotpartners.com
France
NewCap
Nicolas Merigeau
T +33 (0)1 44 71 94 98
nicox@newcap.eu
  Etats-Unis
Argot Partners
Eliza Schleifstein
T +1 (917) 763 8106
eliza@argotpartners.com


Avertissement
Les informations contenues dans le présent document pourront être modifiées sans préavis. Ces informations contiennent des déclarations prospectives, lesquelles ne constituent pas des garanties quant aux performances futures. Ces déclarations sont fondées sur les anticipations et les convictions actuelles de l'équipe dirigeante de Nicox S.A. et sont tributaires d'un certain nombre de facteurs et d'incertitudes en conséquence desquels les résultats réels pourraient sensiblement différer de ceux décrits dans les déclarations prospectives. Nicox S.A. et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, employés, conseils ou mandataires ne prennent pas l'engagement et ne sont pas tenus de publier des mises à jour d'une quelconque déclaration prospective ou de réviser une quelconque déclaration prospective.

Les facteurs de risque susceptibles d'avoir des répercussions significatives sur l'activité de Nicox S.A. sont exposés au chapitre 4 du Document de référence, rapport annuel et rapport de gestion 2016  qui a été déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 29 mars 2017 ainsi que dans la mise à jour et de facteurs de risque additionnels en date du 14 août 2017 qui sont disponibles sur le site de Nicox (www.nicox.com).
Nicox S.A.
Drakkar 2
Bât D, 2405 route des Dolines
CS 10313, Sophia Antipolis
06560 Valbonne, France
T +33 (0)4 97 24 53 00
F +33 (0)4 97 24 53 99



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: NICOX via GlobeNewswire

HUG#2143837

Novartis: au troisième trimestre, croissance du chiffre d'affaires et du résultat dans toutes les divisions 24-10-2017 07:00

La Suite...
  • Chiffre d'affaires net en hausse de 2% (tcc[1], +2% USD), avec une croissance dans toutes les divisions:
    • Cosentyx (USD 556 millions, +83% tcc) a affiché une forte hausse dans toutes ses indications
    • Entresto (USD 128 millions, +138% tcc) en progression, grâce à un meilleur accès et à une expansion de sa force de vente aux Etats-Unis
    • En faisant abstraction de Gleevec/Glivec , Oncologie a augmenté de 11% (tcc)
    • Alcon a gagné 7%[2] (tcc) avec une forte croissance de Chirurgie et une progression continue de Soins de la vision
    • Sandoz a crû de 1% (cc), stimulé par la croissance hors Etats-Unis, laquelle a compensé totalement la pression sur les prix subie sur ce territoire
  • Résultat net en progression de 10% (tcc, +7% USD)
  • La marge opérationnelle core[1] a progressé de 1% (tcc, 0% USD), car les moteurs de croissance et la productivité ont compensé l'érosion de Gleevec/Glivec par les génériques:
    • BPA core d'USD 1,29, en augmentation de 6% (tcc, +5% USD)
  • Free cash-flow[1] en hausse de 18% à USD 3,1 milliards, grâce principalement à l'amélioration des flux de trésorerie issus des activités opérationnelles
  • Poursuite au T3 de l'essor de l'innovation et des progrès des nouveaux lancements:
    • Kymriah lancé aux Etats-Unis pour la leucémie lymphoblastique aiguë en pédiatrie, première homologation de la thérapie cellulaire CAR-T
    • ACZ885 CANTOS a démontré sa capacité à réduire les risques cardiovasculaires, notamment dans un sous-groupe qui a enregistré une baisse de 27% des accidents cardiaques. Une analyse de l'innocuité a indiqué, dans la mortalité due au cancer du poumon, un bénéfice qui sera évalué dans des études supplémentaires
    • Tafinlar + Mekinist: les données du traitement adjuvant ont montré une réduction du risque de récidive dans le mélanome à mutation BRAF V600+
    • Cosentyx a démontré des taux de réponse robustes et durables après 5 ans chez les patients atteints de psoriasis
    • AMG 334 a montré une diminution des jours de migraine chez les patients souffrant de migraine chronique et après échec d'un traitement antérieur
    • Rydapt a été homologué dans l'Union européenne pour la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3 et la mastocytose systémique au stade avancé
    • Le biosimilaire Rixathon (rituximab) a été accepté par la FDA pour son examen réglementaire
    • Alcon: la LIO Clareon AutonoMe a été homologuée par l'UE
  • Perspectives du Groupe en 2017 reconfirmées: chiffre d'affaires net attendu largement en phase avec celui de l'exercice précédent (tcc), résultat opérationnel core prévu globalement aligné sur l'exercice précédent (tcc) ou en recul à un taux bas à un chiffre (tcc)
Chiffres clés[1]  
  T3 2017 T3 2016Variation %  M9 2017 M9 2016Variation %
  M USD M USDUSDtcc   M USD M USDUSDtcc
Chiffre d'affaires net 12 413 12 12622   36 194 36 19601
Résultat opérationnel 2 357 2 26946   6 559 6 813-4-1
Résultat net 2 083 1 945710   5 727 5 762-12
BPA (USD) 0,89 0,811012   2,43 2,4203
Free cash-flow 3 064 2 59118    7 972 6 47923 
Core              
Résultat opérationnel 3 382 3 38101   9 627 9 974-3-1
Résultat net 3 017 2 93834   8 573 8 656-11
BPA (USD) 1,29 1,2356   3,64 3,6302

[1] Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. Leur explication se trouve à la page 44 du Rapport financier intermédiaire simplifié (disponible en anglais uniquement). Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l'exercice précédent.
[2] Les résultats d'Alcon au troisième trimestre bénéficient en partie de mouvements de stocks chez les distributeurs, contribuant pour environ 2% (tcc) à la croissance.

ALCON, EXAMEN STRATéGIQUE

Début 2017, nous avons annoncé un examen stratégique de la division Alcon dans le but d'explorer toutes les options en vue de maximiser sa valeur pour nos actionnaires.

Notre examen stratégique a avancé à grands pas et nous avons étudié toutes les options, allant de la conservation de cette activité à une entrée en bourse ou à la création d'une société distincte. Dans ce contexte, nous avons mis à jour le plan stratégique d'Alcon. Il se confirme que ce dernier a le potentiel de réaliser une croissance de ses ventes à un rythme égal ou supérieur à celui du marché, en dégageant une profitabilité au moins au niveau de celle de son secteur. Nous avons également accompli de grands progrès en développant des solutions possibles sur les marchés des capitaux. Ces solutions comprennent l'établissement d'états financiers propres, la structuration d'entités fiscales et juridiques ainsi que l'identification des lieux où l'enregistrement et la cotation d'une nouvelle entité pourraient se faire.

Les résultats du troisième trimestre et de l'exercice 2017 à ce jour indiquent que le plan d'accélération de la croissance d'Alcon commence à porter ses fruits, grâce à une équipe de management forte. A court terme, Alcon bénéficiera de sa concentration sur l'achèvement de son redressement, en tirant parti de l'infrastructure et de la puissance financière de Novartis. L'examen stratégique fait également ressortir que la création d'une société distincte par le biais d'une sortie via les marchés des capitaux pourrait dégager une plus-value supplémentaire pour les actionnaires. Les critères principaux permettant de prendre une décision finale et d'organiser le planning de cette sortie sont tributaires de la poursuite de la croissance des ventes d'Alcon et de l'amélioration de sa marge. Il faudra que la démonstration de cette croissance et de cette amélioration se poursuive pendant plusieurs trimestres avant de parvenir à une action potentielle peu probable avant le premier semestre 2019.

En outre, nous avons décidé de transférer, à compter du 1 er janvier 2018, les produits ophtalmiques en vente libre de Novartis (ventes d'USD 0,7 milliard en 2016) à la division Alcon. Nous sommes en effet persuadés qu'étant complémentaires au secteur d'activité Soins de la vision d'Alcon, c'est là que ces produits créeront le plus de valeur. En même temps, ce transfert permettra à notre division Innovative Medicines de se concentrer pleinement sur les produits issus du pipeline prometteur de R&D de Novartis, notamment sur RTH258. Le secteur d'activité majeur des produits ophtalmiques sur ordonnance (ventes d'USD 4,8 milliards en 2016) restera ainsi dans la division Innovative Medicines.

Bâle, le 24 octobre 2017 - En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré: «Au troisième trimestre, Novartis est devenu la première société à commercialiser un traitement CAR-T, sous le nom de Kymriah . Les ventes du Groupe ont été solides, avec une croissance dans toutes les divisions; Alcon a enregistré une forte progression tant des ventes que du résultat opérationnel core. Nous sommes en voie de réaliser nos objectifs pour l'exercice complet, confirmant notre confiance dans la phase de croissance.»

RAPPORT DU GROUPE

Résultats financiers du troisième trimestre

Le chiffre d'affaires net a atteint, au troisième trimestre, USD 12,4 milliards (+2%, +2% tcc), car la croissance en volume de 7 points de pourcentage, comprenant la croissance de Cosentyx, d'Entresto et d'Alcon, a été en partie contrebalancée par l'effet négatif de la concurrence des génériques
(-4 points de pourcentage) et des prix (-1 point de pourcentage).

Le résultat opérationnel a atteint USD 2,4 milliards (+4%, +6% tcc), stimulé principalement par les moteurs de croissance, par la productivité et par un gain provenant d'une modification du régime des retraites en Suisse; cette progression a été en partie contrebalancée par l'érosion des ventes dues aux génériques. Les ajustements core se sont élevés à USD 1,0 milliard (2016: USD 1,1 milliard).

Le résultat net augmenté à USD 2,1 milliards (+7%, +10% tcc), soutenu par la vigueur du résultat opérationnel et par une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises associées.

Le BPA d'USD 0,89 (+10%, +12% tcc), a bénéficié de la progression du résultat net et du programme de rachat d'actions.

Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 3,4 milliards (0%, +1% tcc), car les moteurs de croissance et la productivité ont compensé l'érosion des ventes due aux génériques. La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,2 point de pourcentage. Après l'adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,5 point de pourcentage, cette diminution nette de 0,7 point de pourcentage a ramené cette marge à 27,2% du chiffre d'affaires net.

Le résultat net core s'est élevé à USD 3,0 milliards (+3%, +4% tcc), stimulé par la progression du résultat opérationnel core et par l'augmentation de la quote-part dans le résultat net core des entreprises associées.

Le BPA core d'USD 1,29 (+5%, +6% tcc) a bénéficié de la progression du résultat net core et du programme de rachat d'actions.

Le free cash-flow s'est élevé à USD 3,1 milliards (+18% USD), contre USD 2,6 milliards au troisième trimestre 2016. L'augmentation d'USD 0,5 milliard résulte essentiellement d'une amélioration des flux de trésorerie issus des activités opérationnelles et d'une diminution des investissements nets dans les immobilisations incorporelles.

Innovative Medicines a enregistré, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 8,3 milliards (+2%, +2% tcc). La progression des ventes a bénéficié d'une hausse des volumes se chiffrant à 8 points de pourcentage. La concurrence des génériques a eu un impact négatif de 6 points de pourcentage, dû largement aux génériques de Gleevec/Glivec en Europe aux Etats-Unis. L'impact des prix a été négligeable.

Le résultat opérationnel a atteint USD 2,2 milliards (+8%, +11% tcc), stimulé principalement par une hausse des ventes, par la productivité et par un gain provenant d'une modification du régime des retraites en Suisse; cette progression a été en partie contrebalancée par l'érosion des ventes dues aux génériques, par une augmentation des investissements destinés à la croissance et par une diminution des gains de cessions. Les ajustements core se sont élevés à USD 478 millions (2016: USD 656 millions). Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 2,7 milliards (-1%, +1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,3 point de pourcentage, à cause de l'érosion due aux génériques, des investissements destinés à la croissance de Kisqali, de Cosentyx et d' Entresto , en partie compensés par l'accroissement des ventes et par des gains de productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,4 point pourcentage, le recul net de 0,7 point pourcentage a ramené cette marge à 32,0% du chiffre d'affaires net.

Sandoz a enregistré, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 2,6 milliards (+3%, +1% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 8 points de pourcentage a été neutralisée par l'érosion des prix s'élevant à 7 points de pourcentage. Le chiffre d'affaires en Europe dans le reste du monde a augmenté de 9% (tcc), compensant le recul affiché aux Etats-Unis (-13% tcc).

Le résultat opérationnel a progressé à USD 390 millions (+10%, +9% tcc), grâce principalement à l'accroissement des ventes et de la marge brute, en partie contrebalancé par une hausse des investissements destinés à la croissance dans Marketing et vente. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 580 millions (+9%, +8% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 1,5 point de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,2 point de pourcentage, l'augmentation nette de 1,3 point de pourcentage a hissé la marge à 22,4% du chiffre d'affaires net.

Alcon a réalisé, au troisième trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 1,5 milliard (+6%, +7% tcc), enregistrant une croissance de ses deux secteurs d'activité dans toutes les régions. Les ventes de Chirurgie ont augmenté de 9% (tcc) grâce à un large rétablissement dans la plupart des segments de marché, avec une forte croissance des produits vitréorétiniens. La division a investi dans l'expansion des lancements de ses nouveaux produits, tandis que la LIO Clareon AutonoMe a été homologuée en octobre dans l'UE. Les ventes de Soins de la vision ont progressé de 4% (tcc), grâce à la poursuite de la croissance à deux chiffres de Dailies Total1 . Les résultats d'Alcon au troisième trimestre ont en partie bénéficié de mouvements de stocks chez les distributeurs, contribuant pour environ 2% (tcc) à la croissance.

La perte opérationnelle s'est chiffrée à USD 50 millions, au même niveau que l'exercice précédent, car la croissance des ventes a été contrebalancée par des charges pour pertes de valeur liées aux activités de développement. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 238 millions (+16%, +23% tcc), stimulé par la hausse des ventes. La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 2,1 points de pourcentage. Après déduction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,8 point de pourcentage, l'augmentation nette de 1,3 point de pourcentage a hissé la marge à 15,6% du chiffre d'affaires net.

Résultats financiers des neuf premiers mois

Le chiffre d'affaires net a atteint, au cours des neuf premiers mois, USD 36,2 milliards (0%, +1% tcc), car la croissance en volume de 6 points de pourcentage, comprenant la progression de Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade et Tafinlar + Mekinist, a été neutralisée par l'effet négatif de la concurrence des génériques (-3 points de pourcentage) et des prix (-2 points de pourcentage).

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 6,6 milliards (-4%, -1% tcc) car l'érosion due aux génériques et l'accroissement des pertes de valeur ont été en grande partie compensés par les moteurs de croissance, la productivité et la baisse des amortissements. Les ajustements core se sont élevés à USD 3,1 milliard (2016: USD 3,2 milliards).

Le résultat net a atteint USD 5,7 milliards (-1%, +2% tcc), grâce à une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises associées.

Le BPA d'USD 2,43 (0%, +3% tcc), a bénéficié de la progression du résultat net et du programme de rachat d'actions.

Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 9,6 milliards (-3%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,7 point de pourcentage, essentiellement à cause de l'érosion due aux génériques de Gleevec/Glivec , en partie compensée par les moteurs de croissance et la productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,3 point pourcentage, le recul net de 1,0 point pourcentage a ramené cette marge à 26,6% du chiffre d'affaires net.

Le résultat net core s'est élevé à USD 8,6 milliards (-1%, +1% tcc), grâce à une hausse de la quote-part dans le résultat net des entreprises associées.

Le BPA core d'USD 3,64 (0%, +2% tcc) a bénéficié de la progression du résultat net core et du programme de rachat d'actions.

Le free cash-flow s'est élevé à USD 8,0 milliards (+23% en USD), contre USD 6,5 milliards dans la période comparable de 2016. L'augmentation d'USD 1,5 milliard résulte essentiellement de l'amélioration des flux de trésorerie issus des activités opérationnelles.

Innovative Medicines: le chiffre d'affaires net a atteint, au cours des neuf premiers mois, USD 24,3 milliards (0%, +2% tcc), car la croissance en volume de 7 points de pourcentage, comprenant la progression de Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade et Tafinlar + Mekinist, a plus que compensé l'effet négatif de la concurrence des génériques (-5 points de pourcentage). L'impact des prix a été négligeable.

Le résultat opérationnel s'est inscrit à USD 6,0 milliards (-2%, +2% tcc). Les ajustements core ont totalisé USD 1,7 milliard (2016: USD 1,9 milliard); cette baisse par rapport à l'exercice précédent est due essentiellement à une diminution des amortissements. Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 7,7 milliards (-4%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 0,8 point de pourcentage, essentiellement à cause de l'érosion due aux génériques et des investissements de croissance pour Entresto, Kisqali et Cosentyx , en partie compensés par l'accroissement des ventes et par des gains de productivité. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,3 point pourcentage, le recul net de 1,1 point pourcentage a ramené cette marge à 31,6% du chiffre d'affaires net.

Sandoz a enregistré, au cours des neuf premiers mois, un chiffre d'affaires net d'USD 7,5 milliards (-1%, -1% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 6 points de pourcentage a été annihilée par l'érosion des prix s'élevant à 7 points de pourcentage. Le recul des ventes aux Etats-Unis (-10% tcc) a été en grande partie compensé par une progression de 4% (tcc) en Europe et dans le reste du monde. Les ventes mondiales de produits biopharmaceutiques ont progressé de 14% (tcc).

Le résultat opérationnel s'est situé à USD 1,1 milliard (-2%, -3% tcc), principalement en raison de la pression sur les prix aux Etats-Unis et des investissements destinés à la croissance dans Marketing et vente, qui ont été en partie compensés par la progression des ventes dans le reste du monde et par l'augmentation de la marge brute. Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 1,5 milliard (-1%, -1% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 0,1 point de pourcentage, diminution compensée par l'impact positif des effets de change se chiffrant à 0,1 point de pourcentage; il en est résulté une marge opérationnelle core de 20,6% du chiffre d'affaires net, alignée sur celle des neuf premiers mois de l'exercice précédent.

Alcon a vu son chiffre d'affaires net s'élever à USD 4,5 milliards (+2%, +3% tcc) sur les neuf premiers mois. Les ventes du secteur d'activité Chirurgie ont augmenté (+3% tcc), sous l'impulsion de l'excellente performance du portefeuille vitréorétinien et des consommables dans les opérations de la cataracte. Les ventes de Soins de la vision ont progressé (+3% tcc), grâce à la poursuite de la croissance à deux chiffres de Dailies Total1 .

Au cours de neuf premiers mois, la perte opérationnelle s'est chiffrée à USD 112 millions, contre une perte d'USD 12 millions dans la période de comparaison en 2016, sous l'impact du plan de croissance et de charges pour perte de valeur liées aux activités de développement. Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 636 millions (-7%, -2% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 0,9 point de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 0,5 point, la diminution nette de 1,4 point a abaissé la marge à 14,3% du chiffre d'affaires net.

Principaux moteurs de croissance

Nos résultats financiers du troisième trimestre sont soutenus par une concentration constante sur les principaux moteurs de croissance, notamment Cosentyx, Entresto, Promacta/Revolade , Tasigna, Tafinlar + Mekinist, Jakavi et Kisqali, ainsi que sur les produits biopharmaceutiques et les marchés émergents en expansion.

Moteurs de croissance

  • Cosentyx (USD 556 millions, +83% tcc) a poursuivi, au troisième trimestre, sa trajectoire ascendante, enregistrant une forte croissance dans ses trois indications: l'arthrite psoriasique, la spondylite ankylosante et le psoriasis. Depuis son lancement, Cosentyx a été utilisé pour traiter plus de 100'000 patients.
     
  • Entresto (USD 128 millions, +138% tcc), a continué de croître, bénéficiant d'un accès amélioré, d'une expansion de la force de vente aux Etats-Unis et de son remboursement élargi en Europe.
     
  • Promacta/Revolade (USD 227 millions, +36% tcc) a fortement progressé à un taux à deux chiffres dans toutes les régions, stimulé par sa croissance continue dans le monde entier et par sa progression dans la classe de la thrombopoïétine dans le purpura thrombocytopénique immunologique chronique.
     
  • Tasigna (USD 482 millions, +12% tcc) a enregistré une solide croissance, soutenue principalement par les Etats-Unis et les marchés émergents de croissance .
     
  • Tafinlar + Mekinist (USD 224 millions, +27% tcc) a affiché une performance soutenue par une croissance à deux chiffres dans toutes les régions.
     
  • Jakavi (USD 201 millions, +31% tcc) a poursuivi sa progression à deux chiffres dans toutes les régions, sous l'impulsion du traitement de la myélofibrose et du remboursement de l'indication de seconde intention dans la polycythémie essentielle dans un nombre accru de pays.
     
  • Gilenya (USD 801 millions, 0% tcc) a connu un niveau de vente similaire à celui enregistré aux Etats-Unis dans la période comparable de l'exercice précédent, tandis que la solide croissance affichée en Europe a été en partie neutralisée par un timing défavorable des ventes dans les marchés émergents en expansion.
     
  • Kisqali (USD 26 millions), le lancement de cet inhibiteur de CDK4/6 a progressé au troisième trimestre, comprenant son homologation par l'UE. La campagne de lancement a débuté fin août aux Etats-Unis et à fin septembre, la grande majorité des patients avaient accès au remboursement.
     
  • Biopharmaceutiques (USD 292 millions, +9% tcc), ces produits ont progressé principalement sous l'impulsion de Zarxio aux Etats-Unis et des lancements de Rixathon (rituximab) et d' Erelzi (etanercept) dans l'UE.

Marchés émergents en expansion

  • Le chiffre d'affaires net des marchés émergents en expansion - qui englobent tous les marchés, à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l'Europe de l'Ouest, du Japon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande - a augmenté, au cours des neuf premiers mois (+5% USD, +8% tcc), sous l'impulsion de la Chine (+11% tcc) et de la Russie (+23% tcc).

Renforcer la R&D

Rapport sur l'innovation

Bénéficiant de ses investissements continus dans l'innovation, Novartis possède l'un des pipelines les plus compétitifs de l'industrie pharmaceutique avec plus de 200 projets en développement clinique.

Principaux développements au troisième trimestre 2017:

Nouvelles homologations et avis réglementaires

  • Kymriah (tisagenlecleucel, précédemment CTL019) a obtenu la première homologation jamais délivrée par la FDA pour une thérapie cellulaire CAR-T. Kymriah est indiqué pour traiter la leucémie lymphoblastique aiguë à cellules B chez l'enfant et le jeune adulte.
     
  • Kisqali (ribociclib) a été homologué par l'UE pour le traitement de première intention, en association avec n'importe quel inhibiteur de l'aromatase, du cancer du sein HR+/HER2- au stade avancé ou métastasique.
     
  • Rydapt (midostaurine) a été homologué par l'UE pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3, dont le diagnostic est récent, ainsi que de trois types de mastocytose systémique avancée.
     
  • Alcon a lancé, en octobre, sa lentille intraoculaire (LIO) Clareon AutonoMe dans l'UE avec un nouveau dispositif automatique d'implantation jetable et pré-chargé, qui constitue le matériel optique le plus avancé à ce jour. AutonoMe est un système d'implantation intuitif et facile à utiliser, qui améliore la précision du contrôle de l'insertion de la LIO au cours de l'opération de la cataracte.

Demandes d'homologation

  • AMG 334 (erenumab): la FDA a accepté, au troisième trimestre, la demande d'homologation pour prévenir la migraine chez les patients souffrant de quatre jours au moins de migraine par mois.
     
  • Tasigna: la FDA a accepté une demande d'autorisation supplémentaire de mise sur le marché (NDA), en lui a accordant le statut d'examen prioritaire. Le but de cette NDA est d'obtenir que l'indication de «rémission sans traitement» soit ajoutée à la notice du produit.
     
  • Rixathon, biosimilaire de rituximab (Rituxan ® de Roche) proposé par Sandoz : la FDA a accepté de procéder à son examen réglementaire.

Résultats d'essais cliniques en cours et autres faits saillants

  • ACZ885 (canakinumab) CANTOS: l'étude de phase III a satisfait à son critère principal en obtenant une réduction de 15%, statistiquement significative, du risque cardiovasculaire chez les patients ayant subi un infarctus du myocarde et souffrant d'une athérosclérose inflammatoire. Un sous-groupe de participants à l'étude dans la cohorte recevant une dose de 150 mg, dont l'inflammation a baissé en dessous de la hsCRP médiane mesurée trois mois après l'administration d'une dose unique, a enregistré une réduction relative de 27% du risque cardiovasculaire par rapport au critère principal. Ce résultat a été présenté lors d'un congrès de la Société européenne de cardiologie et dans le New England Journal of Medicine .
     
  • ACZ885 CANTOS: des analyses en aveugle et prédéfinies de l'étude de phase III portant sur son innocuité en oncologie, ont montré, dans la cohorte recevant une dose de 300 mg, une diminution de 77% de la mortalité et de 67% de la survenance de cas dans le cancer du poumon. Ces résultats ont été publiés dans The Lancet. Novartis est en discussion avec les autorités réglementaires en ce qui concerne les résultats obtenus dans le cancer du poumon et prévoit de commencer à les évaluer dans des études confirmatoires supplémentaires de phase III.
     
  • Cosentyx: les résultats portant sur cinq années ont été présentées à l'Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie. Ces résultats ont montré que cette molécule biologique éclaircissait fortement et sur une longue durée l'épiderme de malades atteints de psoriasis à plaques modéré à grave et que son innocuité perdurait après cinq ans de traitement.
     
  • Tafinlar + Mekinist: les résultats d'une étude de phase III portant sur son utilisation comme traitement adjuvant ont été présentés à la Société européenne d'oncologie médicale. Ces résultats ont montré une diminution de 53% du risque de récidive chez les patients ayant subi l'ablation d'un mélanome à mutation BRAF V600 positive et des améliorations significatives dans les critères secondaires, tels que la survie globale, la survie sans métastases à distance et l'absence de récidive. En octobre, la FDA a accordé la désignation de percée thérapeutique à Tafinlar + Mekinist comme traitement adjuvant du mélanome.
     
  • Gilenya: l'essai de phase III PARADIGMS dans la sclérose en plaques chez les enfants et adolescents a montré une réduction significative des rechutes par rapport à l'interféron bêta-1a. PARADIGMS est la première étude de ce genre de la SEP en pédiatrie. Les autres traitements standard n'ont pas été évalués lors d'essais comparatifs conçus spécialement pour des enfants et adolescents.
     
  • AMG 334 (erenumab): une nouvelle analyse présentée à la Société internationale des céphalées (SIC) a montré une diminution significative des jours de migraine par mois chez les patients atteints de migraines chroniques et chez qui des traitements préventifs antérieurs avaient échoué. En outre, une étude d'innocuité axée sur le domaine cardiovasculaire a reconfirmé sa tolérance semblable à un placebo.
     
  • Xolair a confirmé son efficacité dans la reprise du traitement après une interruption chez les patients atteints d'urticaire chronique spontanée: 90% d'entre eux ont recouvré un contrôle efficace des symptômes au cours des 12 semaines suivant la reprise du traitement. Les résultats de l'étude de phase IIIb OPTIMA ont reconfirmé que près des deux tiers des patients traités avec Xolair 300 mg pendant six mois sont bien contrôlés.
     
  • Lucentis : des résultats intermédiaires de l'étude comparative RIVAL présentés au congrès EURETINA ont confirmé l'efficacité du traitement et sa persistance par rapport à aflibercept chez les patients souffrant de la forme néovasculaire de la DMLA. Les résultats de LUMINOUS, une étude de Lucentis pendant cinq ans, ont montré dans la pratique son efficacité et son innocuité dans cinq affections de la rétine.
     
  • Promacta/Revolade: des données ont montré que ce traitement permettait aux malades de contrôler, sur le long terme, la thrombocytopénie immunologique chronique ou persistante (PTI). Près de 70% des patients ont maintenu, pendant de longues périodes, un nombre de plaquettes >=30×10 9 /L sans traitement de secours. En outre, plus du tiers d'entre eux ont arrêté de prendre un ou plusieurs médicaments concomitants contre cette maladie. Ces résultats ont été publiés en octobre dans Blood , la revue de la Société américaine d'hématologie.
     
  • Sandoz: le biosimilaire d'adalimumab (Humira ® d'AbbVie) a satisfait à la référence biologique en termes d'efficacité et d'innocuité dans une étude clinique de 51 semaines. Ce biosimilaire est actuellement en cours d'examen par l'EMA pour le traitement de plusieurs maladies immunologiques.

Créer une entreprise plus forte à l'avenir

Au troisième trimestre, nous avons encore progressé dans nos programmes de productivité et de qualité:

  • Novartis Business Services (NBS), notre organisation de services transdivisionnaires, continue de réaliser des économies durables, en adoptant une approche disciplinée des investissements, tout en améliorant la qualité des services. De plus, nous avons poursuivi l'optimisation de notre présence géographique pour renforcer davantage les compétences de nos cinq Global Service Centers.
     
  • Novartis Technical Operations (NTO) continue de réaliser ses priorités consistant à accroître l'efficience en tirant profit des synergies dans la production, à améliorer l'allocation des ressources et à diminuer ses dépenses externes. L'organisation de chaîne d'approvisionnement intégrée améliore les niveaux de service à la clientèle, la coordination à l'échelle mondiale des lancements de produits et l'agilité à répondre à la variabilité à court terme des marchés. En outre, NTO revoit ses stratégies de logistique, afin d'améliorer la compétitivité globale de Novartis grâce à un réseau de distribution plus efficace.
     
  • Global Drug Development (GDD), implémenté en 2016, supervise le développement des médicaments dans le portefeuille des médicaments innovants et des biosimilaires. Cette approche de la gestion du portefeuille à l'échelle de l'entreprise permet une meilleure allocation des ressources et une augmentation de la productivité de la R&D.
     
  • Novartis continue de se concentrer sur la conformité, une qualité fiable des produits et une efficacité durable qui s'inscrivent dans la stratégie qualité. Au total, 161 inspections conduites par les autorités de la santé à l'échelle mondiale ont été achevées au cours des neuf premiers mois de 2017 (54 au T3), dont 25 ont été menées par la FDA (7 au T3). Les résultats de toutes ces inspections ont été considérés comme bons ou acceptables, sauf pour une inspection du site de production d'Alcon à Puurs en Belgique effectuée par le Ministère russe du commerce et de l'industrie et qui nécessite de nouvelles réponses avant de pouvoir être clôturée.

Structure du capital et endettement net

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans nos activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour nos actionnaires reste une priorité.

En janvier 2017, Novartis a annoncé un plan de rachat d'actions jusqu'à concurrence d'USD 5 milliards exécuté sur la seconde ligne de négoce. Au cours des neuf premiers mois de l'année, Novartis a racheté 47,0 millions d'actions (USD 3,7 milliards) dans le cadre de ce programme de rachat et 9,8 millions d'actions (USD 0,8 milliard), afin de compenser la dilution liée aux plans de rémunération en actions des collaborateurs. En outre, 2,8 millions d'actions (USD 0,2 milliard) ont été rachetées aux collaborateurs et 12,8 millions d'actions propres (USD 0,7 milliard) ont été distribuées à la suite de l'exercice d'options et d'attributions effectives d'actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Par conséquent, le nombre total d'actions en circulation a diminué de 46,8 millions par rapport au 31 décembre 2016. Novartis vise à compenser intégralement l'effet dilutif provenant des plans de rémunération des collaborateurs. Ces transactions portant sur les actions propres ont entraîné une sortie nette de trésorerie se chiffrant à USD 4,3 milliards.

Au 30 septembre 2017, l'endettement net a augmenté d'USD 4,7 milliards, par rapport au 31 décembre 2016, à USD 20,7 milliards. Cette augmentation est due essentiellement au versement du dividende annuel s'élevant à USD 6,5 milliards, aux rachats d'actions et aux paiements liés à des activités de M&A (fusions / acquisitions). Cette hausse a été en partie compensée par un free cash-flow d'USD 8,0 milliards généré au cours des neuf premiers mois de 2017. La note de crédit à long terme de Novartis demeure AA (Moody's Investor Service: Aa3, S&P Global Ratings: AA-, Fitch Ratings: AA).

Perspectives pour 2017

Sauf événements imprévus

Nous reconfirmons les perspectives telles que présentées début 2017. En 2017, le chiffre d'affaires net du Groupe devrait être globalement similaire à celui de l'exercice précédent (tcc), après absorption de l'impact de la concurrence des génériques, notamment de ceux de Gleevec / Glivec aux Etats-Unis et en Europe.

Par division, l'évolution du chiffre d'affaires net (tcc) en 2017 devrait être la suivante:

  • Innovative Medicines: révisée à la hausse avec une légère augmentation
  • Sandoz: révisée à la baisse, de globalement en phase avec l'exercice précédent à en légère baisse
  • Alcon: croissance à un chiffre dans le bas de la fourchette

Le résultat opérationnel core du Groupe en 2017 devrait être largement similaire à celui de l'exercice précédent, en baisse à un taux à un chiffre bas (tcc).

Si les taux de change enregistrés à la mi-octobre perdurent sur le reste de l'année 2017, les effets de change sur le chiffre d'affaires net de l'exercice seraient négligeables et auraient un impact négatif de 1 point de pourcentage sur le résultat opérationnel core. L'impact estimé des taux de change sur nos résultats est publié chaque mois sur notre site Web.

Performance financière en bref

Innovative Medicines T3 2017 T3 2016Variation %  M9 2017 M9 2016Variation %
  M USDM USDUSDtcc M USDM USDUSDtcc
Chiffre d'affaires net 8 302 8 173 2 2   24 269 24 289 0 2
Résultat opérationnel 2 179 2 020 8 11   5 975 6 066 -2 2
en % du chiffre d'affaires26,224,7   24,625,0  
Résultat opérationnel core 2 657 2 676 -1 1   7 659 7 947 -4 -1
en % du chiffre d'affaires32,032,7   31,632,7  
Sandoz T3 2017 T3 2016Variation %  M9 2017 M9 2016Variation %
  M USDM USDUSDtcc M USDM USDUSDtcc
Chiffre d'affaires net 2 584 2 517 3 1   7 465 7 539 -1 -1
Résultat opérationnel  390  354 10 9   1 063 1 080 -2 -3
en % du chiffre d'affaires15,114,1   14,214,3  
Résultat opérationnel core  580  530 9 8   1 537 1 550 -1 -1
en % du chiffre d'affaires22,421,1   20,620,6  
Alcon T3 2017 T3 2016Variation %  M9 2017 M9 2016Variation %
  M USDM USDUSDtcc M USDM USDUSDtcc
Chiffre d'affaires net 1 527 1 436 6 7   4 460 4 368 2 3
Résultat opérationnel -50 -50 0 19   -112 -12 ns ns
en % du chiffre d'affaires-3,3-3,5   -2,5-0,3  
Résultat opérationnel core  238  206 16 23    636  687 -7 -2
en % du chiffre d'affaires15,614,3   14,315,7  


Corporate
T3 2017 T3 2016Variation %  M9 2017 M9 2016Variation %
  M USDM USDUSDtcc M USDM USDUSDtcc
Résultat opérationnel -162 -55 ns ns   -367 -321 -14 -24
Résultat opérationnel core -93 -31 ns ns   -205 -210 2 -10
                   
Total du Groupe T3 2017 T3 2016Variation %  M9 2017 M9 2016Variation %
  M USDM USDUSDtcc M USDM USDUSDtcc
Chiffre d'affaires net 12 413 12 126 2 2   36 194 36 196 0 1
Résultat opérationnel 2 357 2 269 4 6   6 559 6 813 -4 -1
en % du chiffre d'affaires19,018,7   18,118,8  
Résultat opérationnel core 3 382 3 381 0 1   9 627 9 974 -3 -1
en % du chiffre d'affaires27,227,9   26,627,6  
Résultat net 2 083 1 945 7 10   5 727 5 762 -1 2
BPA (USD)  0,89  0,81 10 12    2,43  2,42 0 3
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles 3 586 3 231 11     9 213 7 884 17  
Free cash-flow 3 064 2 591 18     7 972 6 479 23  

ns = non significatif

Un Rapport financier simplifié intermédiaire comprenant les informations répertoriées dans la liste ci-après est disponible (en anglais) sur notre site Web: http://hugin.info/134323/R/2143757/821433.pdf .

Novartis : rapport financier intermédiaire simplifié du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2017, données complémentaires

SOMMAIRE Page
PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE ET DES DIVISIONS, T3 et M9 2017  
Groupe2
Innovative Medicines5
Sandoz13
Alcon15
FLUX DE TRÉSORERIE ET BILAN DU GROUPE 17
RAPPORT SUR L'INNOVATION 20
COMPTES CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES SIMPLIFIÉS  
Comptes de résultats consolidés29
Comptes de résultat global consolidés simplifiés31
Bilans consolidés simplifiés32
Tableaux simplifiés de variation des capitaux propres consolidés33
Tableaux simplifiés des flux de trésorerie consolidés34
Notes relatives aux comptes consolidés intérimaires simplifiés, y compris le point sur les litiges36
INFORMATION COMPLÉMENTAIRE 44
RÉSULTATS CORE  
Rapprochement des résultats IFRS et core46
Groupe48
Innovative Medicines50
Sandoz52
Alcon54
Corporate56
INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE  
Tableau simplifié des variations de la dette nette consolidée / Information sur l'action Novartis58
Free cash-flow59
Division Innovative Medicines: chiffre d'affaires net des vingt premiers produits60
Innovative Medicines: ventes par secteur d'activité62
Chiffre d'affaires net par région64
Cours de conversion des devises66
Quote-part dans le résultat net des entreprises associées67
DÉCHARGE 68

Décharge
Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

Tous les noms de produits apparaissant en italique sont des marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence. Jakafi ® est une marque déposée d'Incyte Corporation. Enbrel ® est une marque déposée d'Amgen Inc. Stelara ® est une marque déposée de Janssen Biotech, Inc. Rituxan ® est une marque déposée de Biogen. Humira ® est une marque déposée d'AbbVie Inc.

A propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées à l'évolution des besoins des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces besoins le mieux possible: médicaments innovants, génériques et biosimilaires économiques ainsi que soins ophtalmologiques. Novartis occupe des positions de leader mondial dans ces domaines. En 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 48,5 milliards, alors que ses investissements en R&D se sont élevés à environ USD 9,0 milliards. Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 121 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans 155 pays environ. Pour plus d'informations, prière de consulter le site Internet http://www.novartis.com.

Dates importantes

13 novembre , 2017    Le point sur la R&D et Journée des investisseurs à Londres
24 janvier 2018Résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2017
2 mars 2018Assemblée générale
19 avril 2018Résultats du premier trimestre 2018
15-16 mai 2018Rencontre des investisseurs avec le management de Novartis à Bâle
18 juillet 2018Résultats du deuxième trimestre 2018
18 octobre 2018Résultats du troisième trimestre 2018



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Novartis International AG via GlobeNewswire

HUG#2143758

Bone Therapeutics SA annonce sa participation à plusieurs conférences investisseurs et business au T4 2017 24-10-2017 07:00

La Suite...

Communiqué de presse

Bone Therapeutics annonce sa participation à plusieurs conférences investisseurs et business au T4 2017

Gosselies, Belgique, le 24 octobre 2017, 7h CEST - BONE THERAPEUTICS (code Euronext Bruxelles et Paris : BOTHE), société de thérapie cellulaire osseuse qui répond à d'importants besoins médicaux non satisfaits dans les domaines de l'orthopédie et des maladies osseuses, annonce aujourd'hui sa participation, au cours du quatrième trimestre 2017, aux conférences investisseurs et business suivantes :

Bio-Europe
Date: 6-8 novembre 2017
Lieu: Berlin, Allemagne

Jefferies 2017 London Healthcare Conference
Date: 15-16 novembre 2017
Lieu: Londres, Royaume-Uni

Third National Congress on Regenerative Medicine
Date: 15-18 novembre 2017
Lieu: Moscou, Russie

Bryan, Garnier & Co 5th Annual Healthcare Conference
Date: 16-17 novembre 2017
Lieu: Paris, France

Invest Securities BioMed Event ®
Date: 19 décembre 2017
Lieu: Paris, France

Bone Therapeutics rencontrera également des investisseurs particuliers aux événements suivants :

Finance Avenue
Date: 18 novembre 2017
Lieu: Bruxelles, Belgique

Salon Actionaria
Date: 23-24 novembre 2017
Lieu: Paris, France

À propos de Bone Therapeutics

Bone Therapeutics est une société leader dans la thérapie cellulaire osseuse qui répond à d'importants besoins médicaux non satisfaits dans le domaine de l'orthopédie et des pathologies osseuses. Basée à Gosselies, Belgique, la Société dispose d'un vaste portefeuille diversifié de produits de thérapie cellulaire osseuse, en développement clinique dans divers domaines thérapeutiques ciblant des marchés caractérisés par d'importants besoins médicaux non satisfaits et des innovations limitées.

Notre technologie repose sur une approche unique et propriétaire en régénération osseuse qui transforme des cellules souches indifférenciées en cellules « ostéoblastiques » ou de reconstitution du tissu osseux. L'administration de ces cellules est réalisée de manière mini-invasive ce qui permet d'éviter les procédures chirurgicales lourdes.

Notre programme clinique principal est ALLOB ® , un produit de thérapie cellulaire allogénique « prêt-à-l'emploi » obtenu à partir de cellules souches de donneurs sains, qui est en étude de phase II dans le traitement des fractures avec retard de consolidation et dans la fusion vertébrale. La Société possède en outre un produit de thérapie cellulaire osseuse autologue, PREOB ® , obtenu à partir de la propre moelle osseuse des patients, qui est actuellement en Phase III de son développement dans l'ostéonécrose.

Les produits de thérapie cellulaire de Bone Therapeutics sont fabriqués selon les normes des BPF les plus strictes, et protégés par un vaste portefeuille PI couvrant neuf familles de brevets. De plus amples informations sont disponibles sur notre site www.bonetherapeutics.com/fr .

Pour plus d'informations

Bone Therapeutics SA
Thomas Lienard, Chief Executive Officer
Jean-Luc Vandebroek, Chief Financial Officer
Tél: +32 (0)2 529 59 90
investorrelations@bonetherapeutics.com

Pour les médias belges et internationaux:
Consilium Strategic Communications
Amber Fennell, Jessica Hodgson et Hendrik Thys
Tél: +44 (0) 20 3709 5701
bonetherapeutics@consilium-comms.com

Pour les médias et investisseurs français:
NewCap Investor Relations & Financial Communications
Pierre Laurent, Louis-Victor Delouvrier et Nicolas Merigeau
Tél: + 33 (0)1 44 71 94 94
bone@newcap.eu

Pour les médias et investisseurs américains:
Westwicke Partners
John Woolford
Tél: + 1 443 213 0506
john.woolford@westwicke.com

Certaines déclarations, croyances ou opinions du communiqué de presse sont des déclarations prospectives, et reflètent les attentes actuelles et les projections futures relatives à des événements futurs de la Société ou, le cas échéant, de ses administrateurs. De par leur nature, les déclarations prospectives impliquent un certain nombre de risques, d'incertitudes et de suppositions qui pourraient entraîner des résultats ou événements effectifs substantiellement différents de ceux exprimés de manière explicite ou implicite dans les déclarations prospectives. Ces risques, incertitudes et suppositions peuvent affecter de manière négative les résultats et effets financiers des plans et événements décrits dans le communiqué. Une multitude de facteurs, notamment, sans s'y limiter, des modifications intervenant en matière de demande, de concurrence et de technologie, peuvent avoir pour conséquence que les événements, performances ou résultats diffèrent de manière importante des développements anticipés. Les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse qui se basent sur des tendances ou des activités passées ne constituent pas des garanties que ces tendances ou activités se poursuivront à l'avenir. En conséquence, la Société rejette expressément toute obligation ou engagement de publier des mises à jour ou révisions des déclarations prospectives de ce communiqué de presse suite à une modification des prévisions ou à une modification des événements, des conditions, des suppositions ou des circonstances sur lesquelles ces déclarations prospectives sont basées. Ni la Société ni ses conseillers ou représentants, ni aucune de ses filiales, ni aucun cadre ou employé de ces personnes ne garantit que les hypothèses sous-jacentes à ces déclarations prospectives sont exemptes d'erreurs et aucun de ceux-ci n'accepte la moindre responsabilité en ce qui concerne l'exactitude future des déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse ou la survenance effective des événements prévus. Il ne faut pas placer une confiance indue dans les déclarations prospectives, qui ne concernent que la situation telle qu'elle se présente à la date de ce communiqué de presse.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Bone Therapeutics SA via GlobeNewswire

HUG#2143876

ATOS : Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 24-10-2017 06:34

La Suite...

Poursuite d'une croissance solide dans toutes les Divisions

Chiffre d'affaires: 3 002 millions d'euros

+10,9% à taux de change constants

+2,5% à périmètre et taux de change constants  

Prises de commandes : 2 892 millions d'euros

Ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires : 96%  

Confirmation de tous les objectifs 2017  

Paris, le 24 octobre 2017. Atos, un leader international de la transformation numérique, annonce aujourd'hui son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017. 

Avec un chiffre d'affaires de 3 002 millions d'euros, en hausse de +10,9% à taux de change constants et de +2,5% à périmètre et taux de change constants, le troisième trimestre 2017 s'inscrit dans la tendance du premier semestre avec une croissance positive dans chacune des Divisions du Groupe. Les prises de commandes ont atteint 2 892 millions d'euros, représentant 96% du chiffre d'affaires. 

Thierry Breton , Président-Directeur Général d'Atos, a déclaré: « Au cours du troisième trimestre, Atos a confirmé la tendance de croissance organique de chacune de ses Divisions. Notre important portefeuille d'offres innovantes répond totalement aux attentes de nos clients, en particulier dans le cloud hybride et la transformation numérique. Nous avons fourni des technologies de pointe à nos clients telles que l'automatisation, la cybersécurité, l'informatique cognitive, l'intelligence artificielle... Dans ce domaine, je suis fier de nos équipes et des récentes ventes aux Etats-Unis de notre nouveau simulateur quantique (Quantum Learning Machine). Le Groupe a également continué à renforcer son leadership technologique avec des acquisitions dans l'orchestration du cloud, dans les paiements électroniques, dans la cybersécurité et dans l'e-santé. Enfin, nous restons totalement mobilisés sur l'exécution des programmes de productivité et d'efficacité opérationnelle du Groupe pour une nouvelle année de progrès en ligne avec notre plan à 3 ans ».  

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 par Division  

En millions d'euros T3 2017 T3 2016* % organique
Infrastructure & Data Management  1 712   1 697  +0,9%
Business & Platform Solutions  762   745  +2,2%
Big Data & Cybersecurity  154   135  +13,8%
Worldline  375   352  +6,4%
Total Groupe   3 002    2 930  +2,5%
* A périmètre et taux de change constants    

Représentant 57% du Groupe, le chiffre d'affaires en Infrastructure & Data Management s'est élevé à 1 712 millions d'euros, en croissance de +0,9% à périmètre et taux de change constants. L'activité a continué à être portée par une croissance de +32% dans le cloud ainsi que par des projets de transformation technologique. La Division a continué à tirer parti de la Digital Transformation Factory pour déployer des solutions de cloud hybride et renforcer sa position de leader dans la gestion du poste de travail numérique. La croissance du chiffre d'affaires a été soutenue par la France et Benelux & Pays Nordiques dans le secteur public grâce à des projets de migration cloud tandis que le Royaume-Uni a été impacté par le contrat avec BBC dont une partie a été ré-internalisée lors de son renouvellement au deuxième trimestre 2017. La Division a réussi à croître malgré l'impact résiduel d'Unify S&P, en particulier aux Etats-Unis. 

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires en Infrastructure & Data Management s'est élevé à 5 301 millions d'euros, en croissance organique de +0,9%. 

Avec 25% du total du Groupe au troisième trimestre 2017, le chiffre d'affaires de la Division Business & Platform Solutions s'est établi à 762 millions d'euros, en hausse de +2,2% à périmètre et taux de change constants. La Division a bénéficié de l'accélération de la transformation numérique de ses clients, confirmant la tendance positive enregistrée lors des trimestres précédents. En particulier, les équipes de Business & Platform Solutions ont délivré des projets permettant d'accroître les capacités d'automatisation de leurs clients et dans le domaine de l'Industrie 4.0 grâce aux solutions d'Atos Codex. La Division a également implémenté un nombre grandissant de projets S/4 HANA. Au cours du troisième trimestre, la croissance s'est plus particulièrement matérialisée au Royaume-Uni, en Europe Centrale & de l'Est et au Moyen Orient & Afrique. 

Le chiffre d'affaires de Business & Platform Solutions s'est élevé à 2 370 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en hausse organique de +2,5%. 

Le chiffre d'affaires de Big Data & Cybersecurity a atteint 154 millions d'euros au troisième trimestre 2017, en hausse organique de +13,8%. La forte croissance du chiffre d'affaires a principalement été réalisée dans la cybersécurité auprès de nouveaux clients comme le Department of Energy & Climat Change au Royaume-Uni et grâce à une stratégie de ventes croisées auprès des clients existants de la Division Infrastructure & Data Management. La croissance de la Division a également été portée par l'activité soutenue dans les supercalculateurs et les serveurs haute performance bullions dans les services de Big Data, bénéficiant de la montée en puissance des trois accords clés de distribution signés au premier semestre avec Cisco, Dell-EMC et HDS. 

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Big Data & Cybersecurity s'est élevé à 511 millions d'euros, en hausse organique de +13,8%. 

Sous l'angle contributif à Atos, le chiffre d'affaires de Worldline a été de 375 millions d'euros, en progression de +6,4% à périmètre et taux de change constants :

  • Le Traitement des transactions, qui inclut les activités d'Equens, a progressé de +6,8% à périmètre et taux de change constants pour atteindre 169 millions d'euros, porté par l'augmentation des volumes et des projets dans l'ensemble des activités : Traitement émetteurs, Traitement acquéreurs, Digital banking et Paiements non-cartes ;
  • Dans les Services aux Commerçants , le chiffre d'affaires a crû de +6,3% à 128 millions d'euros bénéficiant d'une tendance commerciale positive en Europe continentale et de la démonétisation en Inde ;
  • Le chiffre d'affaires en Mobilité & Services Web Transactionnels a augmenté de +5,9% à 77 millions d'euros, porté par « Trusted Digitalization » en France et en Amérique Latine ainsi que par la montée en charge de projets « e-Consumer & Mobility » en France et en Allemagne. 

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Worldline s'est élevé à 1 131 millions d'euros, en croissance organique de +3,6%. 

Une présentation détaillée de la performance de Worldline au troisième trimestre 2017 est disponible sur worldline.com , dans la section Investisseurs. 

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 par Entité Opérationnelle

 

En millions d'euros T3 2017 T3 2016* % organique
Allemagne  561   552  +1,6%
Amérique du Nord  520   520  +0,0%
Royaume-Uni & Irlande  401   403  -0,7%
France  391   373  +4,9%
Benelux & Pays Nordiques  260   261  -0,4%
Autres Entités Opérationnelles  495   468  +5,6%
Worldline  375   352  +6,4%
Total Groupe   3 002    2 930  +2,5%
* A périmètre et taux de change constants    

La croissance du chiffre d'affaires au cours du troisième trimestre de 2017 a été contrastée. Certaines Entités Opérationnelles ont affiché une forte croissance alors que d'autres sont restées quasiment stables :

 

  •  l'Allemagne a continué à croître progressivement grâce à plusieurs nouveaux projets dans la gestion du poste de travail numérique et l'Industrie 4.0 dans l'industrie automobile et le secteur public. Le chiffre d'affaires a également bénéficié de la demande en supercalculateurs dans le secteur public ;
  • l'Amérique du Nord a continué la mise en oeuvre des offres d'orchestration de cloud hybride et la gestion du poste de travail numérique auprès de ses clients malgré des réductions de périmètre sur des contrats d'Infrastructure & Data Management. La Division Big Data & Cybersecurity a bénéficié de nouveaux contrats et Business & Platform Solutions a crû au troisième trimestre ;
  •  Royaume-Uni & Irlande est parvenu à compenser la ré-internalisation partielle du contrat avec BBC qui a impacté Infrastructure & Data Management. En effet, Business & Platform Solutions a crû dans tous les Marchés grâce à de nouveaux projets SAP HANA, de gestion du poste de travail numérique et d'analyse de données pour des clients historiques de la Division Infrastructure & Data Management du secteur privé, ainsi que de nouveaux clients en Public & Santé. La forte croissance en Big Data & Cybersecurity est venue d'Atos Codex et de la cybersécurité ;
  • la croissance organique de +4,9% en France a principalement été générée par la montée en charge de projets d'orchestration de cloud hybride gagnés cette année dans les secteurs de la défense, des assurances et des administrations publiques, ainsi que de nouveaux contrats de supercalculateurs et de cybersécurité dans les secteurs de l'éducation et de la défense. Les solutions Atos Codex ont également contribué à la bonne performance de l'Entité Opérationnelle avec de nouveaux projets en Public & Santé et Industrie, Distribution & Transports ;
  • au Benelux & Pays Nordiques, le chiffre d'affaires est resté quasiment stable grâce au redressement de la Division Infrastructure & Data Management qui a bénéficié de volumes plus importants et de montées en charge de contrats dans les Marchés Industrie, Distribution & Transports et Public & Santé ;
  • les Autres Entités Opérationnelles ont affiché une croissance organique de +5,6% grâce à la forte croissance en Infrastructure & Data Management avec des contrats de services dans l'orchestration du cloud hybride et de gestion du poste de travail numérique pour des clients du secteur de l'énergie et des télécoms en Italie et en Europe Centrale. La croissance a également été soutenue au Moyen Orient & Afrique grâce à des projets livrés par la Division Business & Platform Solutions dans le secteur public et à des ventes de supercalculateurs pour la Division Big Data & Cybersecurity ;
  • enfin, comme expliqué ci-dessus, Worldline a affiché une croissance de +6,4% venant de l'ensemble de ses Lignes d'Activité. 

Activité commerciale  

Durant le troisième trimestre 2017, le niveau des prises de commandes a atteint 2 892 millions d'euros, représentant un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 96%. 

Le ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires a été de 107% pour Business & Platform Solutions et 132% pour Big Data & Cybersecurity. Ce ratio a atteint 87% en Infrastructure & Data Management, avant un quatrième trimestre qui est habituellement fort et sur lequel des contrats significatifs devraient être conclus cette année. Enfin le ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires a été de 103% pour Worldline. 

Durant le troisième trimestre, de nouveaux contrats ont été signés dans les 4 piliers de l'Atos Digital Transformation Factory. En Infrastructure & Data Management des contrats d'orchestration de cloud hybride ont été signés aux Pays-Bas pour la Police Nationale et University Medical Centres (UMCs), tandis que l'activité commerciale a également été dynamique en gestion du poste de travail numérique avec la signature du contrat Anglian Water au Royaume-Uni. En Business & Platform Solutions, de nouveaux grands contrats ont été signés, à titre d'exemple avec Network Rail au Royaume-Uni. 

Les renouvellements du troisième trimestre ont concerné plusieurs contrats en Infrastructure & Data Management comme ceux avec Mc-Graw Hill Education, un fabricant et distributeur de cartes de voeux aux Etats-Unis, ou avec MBDA dans le secteur de la défense au Royaume-Uni. Business & Platform Solutions a renouvelé son contrat de Maintenance Applicative avec le groupe Orange. Enfin, Worldline a également renouvelé plusieurs contrats significatifs, en particulier avec une société d'e-commerce, dans le secteur public et dans l'industrie bancaire. 

Représentant 1,8 année de chiffre d'affaires, le carnet de commandes s'est élevé à 21,9 milliards d'euros fin septembre 2017, en augmentation de +13,3% par rapport à fin septembre 2016. Le montant total pondéré des propositions commerciales fin septembre 2017 a atteint 7,3 milliards d'euros, en hausse de +13,7% et représentant 7,0 mois de chiffre d'affaires. 

Ressources humaines  

L'effectif total du Groupe était de 98 692 salariés à fin septembre 2017, pratiquement stable par rapport à fin juin 2017. En excluant l'effectif des sociétés acquises au cours du troisième trimestre 2017, l'effectif a baissé de -1,5% par rapport à l'année dernière ce qui reflète la politique de recrutement du Groupe qui est davantage focalisée sur les compétences en transformation numérique et anticipe la mise en oeuvre de l'automatisation. Dans ce contexte, le Groupe a aussi poursuivi les programmes de formation à la transformation numérique et de montée en compétence de ses équipes dans ce domaine. 

L'effectif intègre les sociétés nouvellement acquises : Pursuit Healthcare Advisors, Conduent's Healthcare Provider Consulting and Conduent's Breakaway aux Etats-Unis, First Data Baltics chez Worldline et imaKumo en France. 

Le taux d'attrition s'élevait à 11,9% au niveau du Groupe et de 17,7% dans les pays offshores.

Acquisitions  

Le Groupe a conclu et/ou finalisé plusieurs acquisitions :

Dans le paiement pour Worldline :

  •  First Data Baltics, leader du traitement des transactions financières dans les pays baltes, fournit une large gamme de services de paiements externalisés aux principales banques baltes ainsi qu'à certaines banques scandinaves ;
  • Digital River, société suédoise, offre une gamme complète de solutions d'acceptation et d'optimisation de paiements en ligne à des acteurs internationaux de premier plan ;
  • MRL Posnet est un fournisseur technologique de solutions d'acquisition intégrées pour les commerçants et une plateforme de paiement ayant l'une des plus fortes croissances en Inde. 

Le chiffre d'affaires annuel 2017 de ces trois sociétés est estimé à environ 55 million d'euros. Cet ensemble d'acquisitions sera relutif sur la croissance et la profitabilité du Groupe. 

En Amérique du Nord, Atos a acquis trois sociétés de conseil dans le secteur de la santé numérique : Pursuit Healthcare Advisors, Conduent's Healthcare Provider Consulting et Conduent's Breakaway Group. Le chiffre d'affaires annuel 2017 de ces trois sociétés est estimé à environ 70 millions d'euros avec un taux de marge en ligne avec celui du Groupe. 

A la suite du succès de l'acquisition de Engage ESM au Royaume-Uni en janvier 2017, le Groupe a renforcé sa position de leader dans la mise en oeuvre de solutions ServiceNow et la formation avec l'acquisition d'imaKumo, un partenaire ServiceNow « Gold » qui compte au sein de ses effectifs environ 70 consultants certifiés principalement localisés en France.

Enfin le Groupe a signé un accord en vue d'acquérir auprès de Siemens sa filiale Convergence Creators Holding (CVC), un fournisseur international de solutions de transformation numérique multisectorielles. CVC fournit des solutions logicielles dans les réseaux de communication et de la sécurité des entreprises. Après l'arrêt d'activités non stratégiques, le chiffre d'affaires de CVC devrait contribuer à hauteur de 50 millions d'euros sur une base annuelle avec une marge opérationnelle positive dès 2018. La réalisation de cette transaction est prévue fin décembre 2017 et reste conditionnée à l'information/consultation des instances représentatives du personnel et l'obtention des approbations des autorités réglementaires et de la concurrence. 

La mise en place d'IFRS 15  

Comme détaillé dans le rapport financier du premier semestre 2017, le Groupe a identifié trois principales sources d'ajustement potentiel sur ses comptes dans le cadre de la mise en application d'IFRS 15 au 1 er janvier 2018. Après une analyse approfondie, seule une de ces trois sources d'ajustement (« Agent ou Principal ») a un effet plus significatif que les deux autres. En effet, le Groupe a mené une analyse sur la nature de ses relations vis-à-vis de ses clients afin de déterminer s'il agit en tant que principal ou en tant qu'agent dans la réalisation du contrat ou d'une partie du contrat, notamment au sein des contrats d'achat/revente de matériels de ses Divisions IT Services même si le Groupe tend à vendre de plus en plus son propre matériel suite au rachat de Bull et Unify.

 

Au total, le Groupe estime un effet IFRS 15 d'environ -5% sur le chiffre d'affaires 2017 et environ +50 points de base sur son taux de marge opérationnel. Ceci ne changera bien évidemment pas les montants de marge opérationnelle et de flux de trésorerie disponible en valeur absolue. 

Objectifs 2017  

Le Groupe confirme ses objectifs pour 2017 : 

Croissance du chiffre d'affaires  : supérieur à +10% à taux de change constants (de l'ordre de +9,5% précédemment), supérieur à +2% en organique.

Marge opérationnelle  : environ 10% du chiffre d'affaires.

Flux de trésorerie disponible  : un taux de conversion de la marge opérationnelle en flux de trésorerie disponible compris entre 55% et 58%.

Annexes  

Réconciliation du chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants  

En millions d'euros T3 2017 T3 2016 % variation
Chiffre d'affaires statutaire3 0022 777 +8,1%
Effet de change -69  
     
Chiffre d'affaires à taux de change constant 3 002 2 708 +10,9%
     
Effet des changements de périmètre 227  
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés -4  
     
Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants 3 002 2 930 +2,5%

L'effet négatif de change de -74 millions d'euros sur le chiffre d'affaires à taux de change constant du troisième trimestre 2017 est principalement dû à la dépréciation du dollar américain et de la livre anglaise par rapport à l'euro. 

L'effet de périmètre s'élève à +227 millions d'euros. Il est notamment lié à la contribution d'Unify S&P (3 mois), Anthelio (3 mois), Equens, Paysquare, et Komerçni Banka Smartpay (3 mois). 

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 par Marché  

En millions d'euros T3 2017 T3 2016* % organique
Industrie, Distribution & Transports  1 115   1 087  +2,6%
Public & Santé  864   766  +12,9%
Télécoms, Médias & Services aux collectivités  493   552  -10,6%
Services financiers  530   526  +0,8%
Total Groupe   3 002    2 930  +2,5%
* A périmètre et taux de change constants    

Chiffre d'affaires des neuf premiers mois de 2017 par Division, Entité Opérationnelle, Marché  

En millions d'euros 9M 2017 9M 2016* % organique
Infrastructure & Data Management  5 301   5 253  +0,9%
Business & Platform Solutions  2 370   2 313  +2,5%
Big Data & Cybersecurity  511   449  +13,8%
Worldline  1 131   1 092  +3,6%
Total Groupe   9 313    9 107  +2,3%
* A périmètre et taux de change constants    

 

En millions d'euros 9M 2017 9M 2016* % organique
Amérique du Nord  1 682   1 661  +1,3%
Allemagne  1 641   1 621  +1,2%
Royaume-Uni & Irlande  1 281   1 255  +2,1%
France  1 239   1 220  +1,5%
Benelux & Pays Nordiques  796   807  -1,3%
Autres Entités Opérationnelles  1 544   1 451  +6,4%
Worldline  1 131   1 092  +3,6%
Total Groupe   9 313    9 107  +2,3%
* A périmètre et taux de change constants    

 

En millions d'euros 9M 2017 9M 2016* % organique
Industrie, Distribution & Transports  3 503   3 434  +2,0%
Public & Santé  2 645   2 482  +6,6%
Télécoms, Médias & Services aux collectivités  1 509   1 594  -5,3%
Services financiers  1 655   1 596  +3,7%
Total Groupe   9 313    9 107  +2,3%
* A périmètre et taux de change constants    

  Conférence téléphonique  

Aujourd'hui, mardi 24 octobre 2017, le Groupe organise une conférence téléphonique en anglais à 8h00 (CET, Paris) présidée par Thierry Breton, Président-Directeur Général, afin de commenter le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 et répondre aux questions de la communauté financière. 

sur atos.net , rubrique Investisseurs

  • sur mobile ou tablettes en scannant le code:
  • par téléphone en se connectant 5 à10 minutes avant le début de la conférence:

France             ++33 1 76 77 22 27   code 7056818
Royaume-Uni   +44 20 3427 1903      code 7056818
Etats-Unis        ++1212 444 0895      code 7056818

Après la conférence téléphonique, un enregistrement sera disponible sur notre site atos.net , dans la section Investisseurs. 

Prochains événements

21 février 2018            Résultats annuels 2017

25 avril 2018               Chiffre d'affaires du premier trimestre 2018

24 mai 2018                Assemblée générale

25 juillet 2018             Résultats semestriels 2018

23 octobre 2018         Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018

  Contacts

Médias :                                 

Terence Zakka / +33 1 73 26 40 76 /  terence.zakka@atos.net                                    

  Relations Investisseurs :     

Gilles Arditti / +33 1 73 26 00 66 /  gilles.arditti@atos.net  

Benoit d'Amécourt /+33 1 73 26 02 27 / benoit.damecourt@atos.net  

Aurélie Le Pollès / +33 1 73 26 42 35 /  aurelie.lepolles@atos.net                                                                                 

A propos d'Atos  

Atos est un leader international de la transformation digitale avec environ 100 000 collaborateurs dans 72 pays et un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 12 milliards d'euros. Numéro un européen du Big Data, de la Cybersécurité, des supercalculateurs et de l'environnement de travail connecté, le Groupe fournit des services Cloud, solutions d'infrastructure et gestion de données, applications et plateformes métiers, ainsi que des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise digitale & sectorielle, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans les secteurs Défense, Finance, Santé, Industrie, Médias, Énergie & Utilities, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Unify et Worldline. Atos SE (Societas Europea) est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40. atos.net - Suivez-nous sur @AtosFR 

Avertissements  

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations inclues ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d'autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d'Atos, de même qu'à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2016 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 31 mars 2017 sous le numéro d'enregistrement D.17-0274. Atos ne prend aucun engagement et n'assume aucune responsabilité s'agissant de la mise à jour de l'information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur. 

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants. 

Les Entités Opérationnelles (Business Units) sont composées de l' Amérique du Nord (NAM: Etats-Unis, Canada et Mexique), l' Allemagne , le Royaume-Uni & Irlande , la France , le Benelux & Pays Nordiques (BTN : Belgique, Danemark, Estonie, Lituanie, Finlande, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Russie et Suède), Worldline , les Autres Entités Opérationnelles comprenant l'Europe Centrale & de l'Est (CEE : Autriche, Bulgarie, Croatie, Grèce, Hongrie, Italie, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, et Suisse), la Zone Ibérique (Espagne et Portugal), Asie Pacifique (Australie, Chine, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Taïwan et Thaïlande), Amérique Latine (Argentine, Brésil, Colombie, et Uruguay), Moyen Orient & Afrique (MEA : Afrique du Sud, Algérie, Arabie Saoudite, Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Egypte, Emirats Arabes Unis, Gabon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Ile Maurice, Qatar, Tunisie, Turquie et Sénégal), Major Events, Global Cloud Hub, et Global Delivery Centers.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATOS via GlobeNewswire

HUG#2143747

Essilor - Communiqué : La dynamique s'amplifie / Chiffre d'affaires 9 mois : + 6,6 % hors change 24-10-2017 06:00

La Suite...

  La dynamique s'amplifie
Chiffre d'affaires 9 mois : + 6,6 % hors change

 

  • Accélération de la division « Verres et matériel optique » hors effets des catastrophes naturelles
  • Bonnes performances des nouveaux produits et du e-commerce
  • Objectifs annuels confirmés

Charenton-le-Pont, France (le 24 octobre 2017 - 06h30) - Au 30 septembre 2017, le chiffre d'affaires consolidé d'Essilor International, numéro un mondial de l'optique ophtalmique, s'établit à 5 661 millions d'euros, en hausse de 6,6 % hors effets de change.

Chiffre d'affaires consolidé 9 mois 2017 : + 6,7 %


En millions d'euros
9 mois 2017 9 mois 2016 Variation publiée Croissance
en base homogène
Effet de périmètre Effet de change
Verres et matériel optique 4 941 4 669+ 5,8 % + 2,8 % + 2,8 % + 0,2 %
Amérique du Nord 2 140 2 050 + 4,4 % + 2,6 % + 1,5 % + 0,3 %
Europe 1 524 1 425 + 6,9 % + 2,4 % + 5,1 % - 0,6 %
Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique
908 852 + 6,5 % + 5,2 % + 2,0 % - 0,7 %
Amérique latine 369 342 + 7,9 % - 0,5 % + 3,0 % + 5,4 %
Sunglasses & Readers 565 492+ 14,8 % - 1,0 % + 17,1 % - 1,3 %
É quipements 155 145+ 7,5 % + 4,3 % + 2,9 % + 0,3 %
TOTAL 5 661 5 306 + 6,7 % + 2,5 % + 4,1 % + 0,1 %

« Malgré les aléas conjoncturels et climatiques, Essilor reste concentré sur la poursuite de sa mission : améliorer la vision pour améliorer la vie. Nous continuons le déploiement constant de solutions de santé visuelle plus performantes et accessibles, à l'instar du nouveau verre progressif Varilux ® X series(TM), de nos offres e-commerce ou encore de nos modèles d'affaires inclusifs partout dans le monde. D'ici la fin de l'année, Essilor entend amplifier la dynamique du 3 ème trimestre, faire de nouvelles avancées significatives dans le projet de rapprochement avec Luxottica et, ainsi, ouvrir dans les meilleures conditions un nouveau chapitre de son histoire en 2018 », a déclaré Hubert Sagnières, Président-Directeur Général d'Essilor.

Evolution du chiffre d'affaires au cours des neuf premiers mois          
La croissance hors change (base homogène et acquisitions) a atteint 6,6 % et reflète plusieurs éléments :

  • Une progression du chiffre d'affaires consolidé en base homogène de 2,5 % liée à une performance solide des divisions « Verres et matériel optique » et « Équipements » depuis le début de l'année et à un léger recul des ventes de la division « Sunglasses & Readers ».
  • Un effet périmètre de 4,1 %, reflétant essentiellement les acquisitions réalisées en 2016.

Depuis le début de l'année, l'évolution des monnaies est devenue neutre sur le chiffre d'affaires (+ 0,1 %). Elle reflète un effet de change très positif au premier trimestre et qui s'est progressivement amenuisé en raison de l'appréciation de l'euro face aux principales monnaies de facturation du groupe (dollar américain, livre sterling, yen, yuan chinois.) au cours des derniers mois.

Chiffre d'affaires consolidé du 3 ème trimestre 2017 : + 1,7 %


En millions d'euros
T3 2017 T3 2016 Variation publiée Croissance
en base homogène
Effet de périmètre Effet de change
Verres et matériel optique 1 559 1 541+ 1,2 %+ 3,1 %+ 2,1 %- 4,0 %
Amérique du Nord 658 671 - 2,0 % + 2,3 % + 1,0 % - 5,4 %
Europe 487 461 + 5,8 % + 3,0 % + 3,7 % - 0,9 %
Asie/Océanie/
Moyen-Orient/Afrique
293 288 + 1,7 % + 5,7 % + 2,0 % - 6,0 %
Amérique latine 121 121 + 0,8 % + 1,4 % + 2,7 % - 3,4 %
Sunglasses & Readers 148 132+ 12,0 %+ 0,2 %+ 18,3 %- 6,5 %
É quipements 45 50- 10,6 %- 9,4 %+ 2,9 %- 4,0 %
TOTAL 1 752 1 723 + 1,7 % + 2,5 % + 3,4 % - 4,2 %

Activité par région et par division au 3 ème trimestre
Au 3 ème trimestre 2017, le chiffre d'affaires ressort à 1 752 millions, en progression de 5,9 % hors effets de change. La croissance en base homogène a atteint 2,5 %, comme au premier semestre. Toutefois, elle a été obérée par une série de catastrophes naturelles, dont les ouragans « Harvey » et « Irma » dans le Sud des Etats-Unis et les Caraïbes et le tremblement de terre au Mexique, ainsi que par l'effet défavorable de la réforme fiscale en Inde. L'impact de ces facteurs, qui ont principalement affecté les divisions « Verres et matériel optique » et « Sunglasses & Readers », est estimé à plus de 50 points de base sur la croissance trimestrielle du groupe.

Verres et matériel optique
Au troisième trimestre 2017, la division Verres et matériel optique a réalisé une croissance de son chiffre d'affaires de 3,1 % en base homogène 1 . Ajustée des impacts ponctuels cités précédemment, la croissance sous-jacente de la division est ainsi en accélération sensible par rapport au deuxième trimestre (+ 2,5%).

En Amérique du Nord , la croissance des ventes s'est établie à 2,3 % en base homogène 1 en dépit des catastrophes naturelles qui ont touché les Etats-Unis à la fin du mois d'août et au début du mois de septembre.
Aux Etats-Unis, la croissance sous-jacente de l'activité Verres a poursuivi son accélération entamée depuis le début de l'année malgré un marché en demi-teinte. Cette dynamique s'appuie sur le succès des initiatives stratégiques mises en place par les alliances (Vision Source, PERC/IVA et Optiport) ainsi que des initiatives commerciales, telles que le déploiement d'offres de services et de produits au sein des plateformes de service des alliances destinées aux professionnels de l'optique indépendants. Les ventes ont également enregistré les premiers effets positifs du lancement, chez les professionnels de l'optique indépendants, de l'offre « The Ultimate Lens Package », un produit incluant le verre Varilux ® X series(TM) et les valeurs ajoutées Crizal Sapphire ® 360° UV et Transitions ® Signature ® VII pour les porteurs de verres progressifs, et le verre Eyezen(TM)+ et les valeurs ajoutées Crizal Sapphire ® 360° UV et Transitions ® Signature ® VII pour les porteurs de verres simple foyer. Avec les grands comptes, l'activité a bénéficié d'une forte demande de certains acteurs pour des verres innovants et une plus grande présence dans certaines chaînes de distribution en croissance rapide. La distribution de lentilles de contact a maintenu une bonne dynamique au cours du trimestre.
Le Canada a, pour sa part, enregistré une croissance modeste tandis que les ventes par Internet ont conservé une dynamique soutenue.

En Europe , l'amélioration de la croissance organique 1 (+ 3,0 %) s'appuie sur la bonne dynamique de l'activité Verres traditionnelle et sur le succès des sites e-commerce. Le déploiement rapide du verre progressif Varilux ® X series(TM), désormais commercialisé dans l'ensemble des pays de la région, et la croissance des volumes de verres photochromiques Transitions ® assurent une performance solide des ventes aux opticiens. Les pays de l'Europe de l'Est, la Russie et l'Italie obtiennent les meilleures performances, tirées par une hausse du mix-produit. La France renoue avec la croissance tandis que le Portugal et les pays nordiques maintiennent une bonne dynamique. Les performances sont plus mitigées au Royaume-Uni et en Allemagne.

La croissance en base homogène 1 de 5,7 % en Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique reflète une progression des ventes de près de 10 % dans les pays à forte croissance, qui a largement compensé une légère érosion des ventes dans les pays développés de la région. En Chine, l'activité a bénéficié du développement des produits de milieu de gamme, des nouveaux verres Eyezen(TM) Lite et des ventes par Internet. La Corée du Sud a réalisé une bonne performance grâce aux verres progressifs et photochromiques. En Asie du Sud-Est, la vigueur des ventes de verres progressifs et des produits de marque Crizal ® et Transitions ® a permis de soutenir une bonne dynamique. Le chiffre d'affaires en Turquie a enregistré une accélération liée, en partie, à une base de comparaison favorable. L'Afrique a confirmé sa dynamique porteuse tandis que le Moyen-Orient a connu une situation plus contrastée. Enfin, en Inde, la réforme fiscale a considérablement affecté l'activité dans le milieu de gamme et la distribution, et, à Taiwan et Hong-Kong, le marché est resté difficile.

En Amérique latine , la croissance en base homogène 1 a atteint 1,4 %, soit une amélioration sensible par rapport au deuxième trimestre (- 5,1 %). Malgré un climat économique toujours difficile au Brésil, la normalisation progressive du niveau d'activité, illustrée par un retour à la croissance des volumes de ventes de verres progressifs Varilux ® , a permis de réduire sensiblement le déclin des ventes. Toutefois, les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement occasionnées par les tremblements de terre à Mexico ont effacé la forte progression des ventes enregistrée au Mexique en juillet et août. Tous les autres pays de la région sont en croissance soutenue, en tête desquels l'Argentine.

Le chiffre d'affaires des activités e-commerce est ressorti en hausse de 15 % en base homogène 1 , en ligne avec la performance du premier semestre. En Amérique du Nord, les ventes ont bénéficié de la forte dynamique d'EyeBuyDirect(TM) et du retour à la croissance de Clearly(TM) aux Etats-Unis et au Canada. La croissance en Europe reflète le succès du modèle de Vision Direct(TM) pour les lentilles de contact et de Glasses Direct(TM) pour les lunettes de prescription. Enfin, les sites e-commerce en Inde (coolwinks.com) et en Chine (coastalvision.cn) continuent de se développer rapidement.

Sunglasses & Readers
Au troisième trimestre, les ventes de la division Sunglasses & Readers ont affiché une hausse de 0,2 % en base homogène 1 , en progression par rapport au premier semestre, et ce malgré les catastrophes naturelles qui ont principalement pesé sur Costa aux Etats-Unis.
En effet, les ventes de Costa ont été affectées par les ouragans qui ont touché les principales régions dans lesquelles la marque est présente, principalement la Floride, ainsi que les Caraïbes. Malgré cet impact, l'activité a continué de croître, stimulée notamment par les ventes en ligne, les montures de prescription et l'expansion de la marque sur le territoire.
FGX a renforcé sa présence dans les grands comptes et mis en place plusieurs initiatives pour nourrir sa croissance future.
En Chine, Xiamen Yarui Optical (Bolon(TM)/Molsion(TM)/Prosun(TM)) a bénéficié, au troisième trimestre, du dynamisme des ventes du canal e-commerce, du réseau international et des magasins Bolon(TM). Par ailleurs, la société a poursuivi le plan d'action qui vise à optimiser le niveau des stocks de lunettes de soleil chez les distributeurs et les opticiens indépendants. Un retour à la croissance durable est attendu en 2018.
Enfin, Photosynthesis Group , acquis l'an passé, continue de réaliser de bonnes performances.

Equipements
La division Équipements a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 9,4 % en base homogène 1 . Celle-ci est principalement liée à un report de livraisons de générateurs numériques et de polisseuses aux Etats-Unis où les ventes de machines de traitement et de consommables ont, par ailleurs, bien résisté. L'activité en Amérique latine est restée difficile.  En Europe et en Asie, les ventes  ont  continué à bénéficier du succès du générateur numérique VFT-Orbit 2 TM et de la polisseuse Multi-FLEX TM , ainsi que de nombreux investissements dans de nouvelles capacités de production. Le carnet de commandes de la division pour les mois à venir est bien orienté et le nombre de nouvelles opportunités commerciales est prometteur.

Acquisitions et partenariats
Depuis le début de l'année, Essilor a poursuivi sa stratégie de partenariats locaux en prenant des participations majoritaires dans 9 sociétés, dont le chiffre d'affaires cumulé représente environ 87 millions d'euros en base annuelle.

Au cours du 3 ème trimestre, le groupe a étendu sa couverture en Afrique avec l'acquisition des activités optiques de CFE, un distributeur de produits optiques (verres ophtalmiques, montures et instruments) à destination des opticiens des pays d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest, et réalisant un chiffre d'affaires annuel d'environ 2,5 millions d'euros. Ces actifs sont logés dans une nouvelle société baptisée CFE Optique , filiale à 100 % d'Essilor.

Perspectives
Pour le reste de l'année, Essilor va poursuivre le déploiement de ses innovations et le développement de l'ensemble de ses activités. Le groupe prévoit pour 2017 une progression de son chiffre d'affaires hors change comprise entre 6 % et 7 %, dont une croissance en base homogène 1 autour de 3 %. La contribution de l'activité² ajustée 3 devrait, quant à elle, être proche de 18,5 % du chiffre d'affaires.


Une conférence téléphonique en anglais aura lieu ce jour à 10 heures (CEST) .
Celle-ci sera accessible en direct et en différé par le lien suivant :
http://hosting.3sens.com/Essilor/20171024-153D2CE5/en/startup.php

Prochain rendez-vous                                
Les résultats annuels 2017 seront publiés le 1 er mars 2018.

A propos d'Essilor
Essilor est le numéro un mondial de l'optique ophtalmique. De la conception à la fabrication, le groupe élabore de larges gammes de verres pour corriger et protéger la vue. Sa mission est d'améliorer la vision pour améliorer la vie. Ainsi, le groupe consacre plus de 200 millions d'euros par an à la recherche et à l'innovation pour proposer des produits toujours plus performants. Ses marques phares sont Varilux ® , Crizal ® , Transitions ® , Eyezen TM , Xperio ® , Foster Grant ® , Bolon TM et Costa ® . Essilor développe et commercialise également des équipements, des instruments et des services destinés aux professionnels de l'optique.
Essilor a réalisé un chiffre d'affaires net consolidé de plus de 7,1 milliards d'euros en 2016 et emploie environ 64 000 collaborateurs. Le groupe, qui distribue ses produits dans plus d'une centaine de pays, dispose de 33 usines, de 490 laboratoires de prescription et centres de taillage-montage ainsi que de 5 centres de recherche et développement dans le monde (au 31 décembre 2016). Pour plus d'informations, visitez le site www.essilor.com.
L'action Essilor est cotée sur le marché Euronext Paris et fait partie des indices Euro Stoxx 50 et CAC 40. 
Codes : ISIN : FR0000121667 ; Reuters : ESSI.PA ; Bloomberg : EI:FP.

CONTACTS

Relations Investisseurs
Véronique Gillet - Sébastien Leroy
Ariel Bauer - Alex Kleban
Tél. : +33 (0)1 49 77 42 16
Communication Corporate
Laura Viscovich

 

Tél. : +33 (0)1 49 77 45 02
Relations Presse
Maïlis Thiercelin

 

Tél. : +33 (0)1 49 77 45 02


ANNEXE  : Chiffre d'affaires consolidé d'Essilor International par trimestre

En millions d'euros 2017 2016
Premier trimestre    
Verres et matériel optique 1 713 1 567
  • Amérique du Nord
767 710
  • Europe
508 470
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
311 283
  • Amérique latine
127 104
Sunglasses & Readers 199 173
Équipements 50 44
TOTAL premier trimestre 1 962 1 784
Deuxième trimestre   
Verres et matériel optique 1 669 1 562
  • Amérique du Nord
715 668
  • Europe
529 495
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
304 282
  • Amérique latine
121 117
Sunglasses & Readers 218 187
Équipements 60 50
TOTAL deuxième trimestre 1 947 1 799
Troisième trimestre   
Verres et matériel optique 1 559 1 541
  • Amérique du Nord
658 671
  • Europe
487 461
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
293 288
  • Amérique latine
121 121
Sunglasses & Readers 148 132
Équipements 45 50
TOTAL troisième trimestre 1 752 1 723
Quatrième trimestre    
Verres et matériel optique  1 549
  • Amérique du Nord
  657
  • Europe
  480
  • Asie/Océanie/Moyen-Orient/Afrique
  286
  • Amérique latine
  126
Sunglasses & Readers  192
Équipements  68
TOTAL quatrième trimestre   1 809

Définitions

  1. C roissance organique / Croissance en base homogène  : Croissance à taux de change et à périmètre constants. Se reporter à la définition telle que figurant en note 2.3 des états financiers consolidés inclus dans le Document de référence 2016.
  2. Contribution de l'activité : Chiffre d'affaires net diminué du coût des ventes et des charges d'exploitation (charges de recherche-développement, charges commerciales et de distribution et autres charges d'exploitation).
  3. Ajusté en 2017 des charges comptabilisées dans le cadre du projet de rapprochement avec Luxottica.

 




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Essilor International via GlobeNewswire

HUG#2143727

Le PBX cloud, la collaboration d'équipe et les applications de centres de contact de BroadSoft Business sont désormais disponibles pour les entreprises multinationales 24-10-2017 04:57

La Suite...

De nouveaux centres de données localisés offrent aux entreprises multinationales des appels sécurisés et multilingues et une collaboration entre les bureaux internationaux via une plateforme BroadCloud unique et sans frontières

PHOENIX, le 24 octobre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - BroadSoft, Inc. (NASDAQ : BSFT), leader mondial du marché des logiciels d'entreprise dans le cloud pour les communications unifiées en tant que service (UCaaS) et fournisseur de logiciels de collaboration et de centres contact en tant que service (CCaaS), a annoncé aujourd'hui que sa suite de communication cloud BroadSoft Business est disponible dans le monde entier via plusieurs nouveaux centres de données BroadCloud ® à travers les régions EMEA (Europe Moyen-Orient Asie) et APAC (Asie-Pacifique). Ce développement permet aux entreprises multinationales de compter sur un seul fournisseur à travers leurs sites internationaux pour collaborer avec leurs homologues et clients dans le monde entier, tout en respectant pleinement la conformité réglementaire et de sécurité à travers les différents pays.

Un récent rapport de 2016 du McKinsey Global Institute a noté que la bande passante transfrontière devrait augmenter de neuf fois au cours des cinq prochaines années en raison de flux croissants d'informations, de recherches, de communications, de vidéos, de transactions et de trafic intra-entreprise. Pour soutenir cette communication transfrontière et favoriser la croissance continue de l'entreprise vers de nouveaux marchés, les entreprises ont besoin d'une solution permettant aux employés de collaborer facilement et en toute sécurité à partir d'une même identité professionnelle, n'importe où dans le monde et de n'importe quel appareil.

La nouvelle empreinte internationale étendra la portée des plus de 600 fournisseurs de services, intégrateurs de systèmes et partenaires revendeurs dans plus de 80 pays qui fournissent la suite d'applications BroadSoft Business à leurs entreprises clientes multinationales opérant sur le cloud :

  • BroadSoft UC-One est maintenant disponible dans 38 pays et en 11 langues ;
  • BroadSoft Team-One est maintenant disponible dans plus de 30 pays et en quatre langues ;
  • BroadSoft CC-One est maintenant disponible dans sept pays et en six langues.

BroadSoft, qui collabore avec les principaux opérateurs et maintient une présence internationale de longue date, est parfaitement adaptée à l'ouverture des frontières mondiales, ayant bâti ses activités pour aider les clients à comprendre comment naviguer à travers les questions complexes internationales de réglementation et de conformité. Les fournisseurs de services et les partenaires de distribution BroadSoft sont en mesure de répondre aux besoins des grandes entreprises avec une assistance commerciale régionale et internationale.

« Notre suite UC cloud étendue BroadSoft Business est idéale pour les entreprises clientes multinationales qui ont besoin d'un réseau cloud mondial sécurisé pour les centres de communication, de collaboration et de contact », a déclaré Dino Di Palma, directeur des ventes de BroadSoft. « Les entreprises modernes ont besoin d'une solution unifiée qui les aide à exécuter leurs opérations partout où elles sont présentes. Nous sommes ravis de contribuer à aider les entreprises à tirer le meilleur parti de leur main-d'oeuvre, quel que soit leur emplacement. »

BroadSoft Business est un portefeuille entièrement intégré d'applications PBX cloud, de communications unifiées, de collaboration en équipe et de centre de contacts, conçues pour l'entreprise et livrées dans le cloud en fournissant des informations contextuelles dans la plateforme tout entière afin que les utilisateurs puissent avoir accès aux informations et aux applications dont ils ont besoin à partir d'un seul endroit.

Pour en savoir plus sur la manière dont BroadCloud de BroadSoft Business peut connecter avec transparence votre entreprise aux dernières caractéristiques et fonctionnalités de classe opérateur sur sa plateforme sécurisée, fiable et évolutive, veuillez contacter enterprise@broadsoft.com .

Pour en savoir plus sur l'assistance aux entreprises multinationales de BroadSoft, cliquer ici .

À propos de BroadSoft
BroadSoft est l'innovateur technologique en matière de solutions pbx cloud, communications unifiées, collaboration en équipe et centres de contact pour les entreprises et les fournisseurs de services dans 80 pays. Nous sommes un leader sur le marché pour les communications unifiées sur le cloud avec une plateforme ouverte, mobile et sécurisée, à laquelle font confiance 25 des 30 meilleurs fournisseurs de services à l'échelle mondiale en termes de chiffre d'affaires. Notre suite d'applications BroadSoft Business permet aux utilisateurs et aux équipes de partager des idées et de travailler simplement pour réaliser des performances exceptionnelles. Pour en savoir plus, veuillez consulter www.BroadSoft.com .

Twitter | LinkedIn | Blog BroadSoft

Relations avec les investisseurs :

Chris Martin
BroadSoft
+1 561-404-2130
cmartin@broadsoft.com

Relations presse :

Matter for BroadSoft
Erin Knapp
Matter
+1 617-502-6546
BroadSoft@matternow.com

AxiCom (EMEA)
Tom Johnson
AxiCom
+44 7960 209361
BroadSoft@axicom.com

Navigate Communication (APAC)
Terry Alberstein
+61 (0) 458-484-921
terry@navigatecommunication.com.au

BroadSoft
Niaobh (Neve) Levestam
BroadSoft
+44 7919 605660
nlevestam@broadsoft.com




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BroadSoft, Inc. via GlobeNewswire

HUG#2143957

RENAULT : COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION - RESULTATS FINANCIERS AVTOVAZ T3 2017 23-10-2017 19:23

La Suite...
 Boulogne, le 23 octobre 2017  

Communiqué de mise à disposition - Résultats Financiers AVTOVAZ T3 2017

Renault annonce la mise à disposition des résultats financiers AVTOVAZ T3 2017 sur le site Internet de la Société à l'adresse www.group.renault.com , dans la rubrique «  Finance  », puis « Information réglementée », «  communication AVTOVAZ  »

----------------------------
           
           

Boulogne, October 23, 2017

Renault announces that AVTOVAZ Q3 2017 financial results are now available on Renault website www.group.renault.com , tab Finance , in the ' Regulated information' , ' AVTOVAZ communication'




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RENAULT via GlobeNewswire

HUG#2143740

RCI BANQUE : 2017-10-23 EMISSION DE 500 MILLIONS D'EUROS D'OBLIGATIONS D'ECHEANCE 2024 23-10-2017 18:06

La Suite...

Le 23 Octobre 2017

RCI BANQUE : EMISSION DE 500 MILLIONS D'EUROS D'OBLIGATIONS A TAUX VARIABLE  D'ECHEANCE NOVEMBRE 2024

RCI Banque annonce l'émission d'un emprunt obligataire à 7 ans portant un coupon d'Euribor 3 mois +57 bp.

Cette opération a recueilli un livre d'ordres final de 2.7 Md€ en provenance d'environ 240 souscripteurs.

Cette émission vient compléter la courbe de crédit de l'entreprise qui dispose désormais de points de référence multiples, en format taux fixe ainsi qu'en format taux variable.

L'intérêt des investisseurs pour cette nouvelle transaction démontre une nouvelle fois leur confiance dans la solidité financière de l'entreprise et leur capacité à accompagner




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RCI Banque via GlobeNewswire

HUG#2143720

OREGE communiqué mise à disposition du rapport semestriel 2017 23-10-2017 18:51

La Suite...

                                               

Voisins le Bretonneux, le 23 octobre 2017

Communiqué de mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin 2017
___________________________________________________________________

La société annonce ce jour avoir mis à la disposition du public et déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers son rapport financier semestriel au 30 juin 2017.

Le rapport financier semestriel peut être consulté sur le site de la société à l'adresse www.orege.com dans la rubrique « Finance ».




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Orège via GlobeNewswire

HUG#2143731

SPINEWAY : 1er semestre 2017 forte progression des résultats. Chiffre d'affaires à 9 mois 2017 7,4 M€ (+ 125%). 23-10-2017 18:00

La Suite...

Communiqué de presse                                                                             Ecully, le 23 octobre 2017

1 er semestre 2017 :

  • Forte progression des résultats semestriels
  • Amélioration du BFR

                                          
Chiffre d'affaires à 9 mois de 7,4 M€ (+ 125%)
                                          

  En Milliers d'euros 30/06/16 30/06/17
Chiffre d'affaires2 4436 016
Marge Brute
% CA
1 581
64,7%
4 122
68,5%
Produits d'exploitation 252 283
Charges d'exploitation              -3 520              -5 600
Résultat d'exploitation- 825698
Résultat net - 940 650

                                   Comptes consolidés du Groupe intégrant la filiale US, Spineway USA Inc.

Le Conseil d'administration de Spineway, réuni le 23 octobre 2017 sous la Présidence de Stéphane Le Roux, a arrêté les comptes consolidés semestriels 2017.

Des résultats en nette progression
La forte croissance de l'activité sur le 1 er semestre 2017 est notamment portée par le bon démarrage de la filiale US, Spineway USA Inc. L'activité de Spineway hors US, suit également une tendance très positive et affiche une progression de + 23% par rapport au S1 2016. Cette belle performance bénéficie pleinement aux résultats du Groupe.

Les comptes consolidés de Spineway, intégrant la filiale US, font ressortir une marge brute qui s'apprécie de 4 points pour se porter à 68,5% fin juin 2017 contre 64,7% l'an passé.

De même, le Résultat d'exploitation s'améliore de plus d'1,5 M€ pour s'inscrire à de 698 k€, tenant compte de la hausse des achats de marchandises (+ 1 031k€), des autres achats et charges externes (+ 501k€) ainsi que des frais de personnel (+ 592 k€) liée au renforcement des équipes en France et aux US pour accompagner les très bonnes ventes du semestre.

Le Résultat net suit la même trajectoire et s'établit à + 650 k€, soit une amélioration de près d'1,6 M€ par rapport à juin 2016.

Sous l'effet de la forte accélération de l'activité, le BFR du Groupe se porte à 5,1M€ suite à une augmentation des stocks d'1,1M€ consécutive au démarrage de la filiale américaine au 2 nd semestre 2016 et au lancement d'une nouvelle gamme. Cependant la bonne maitrise de ses encours clients permet à Spineway de ramener son BFR à 152 jours de CA pour le 1 er semestre 2017 contre 304 jours au 1 er semestre 2016.

La structure financière consolidée du Groupe fait ressortir des capitaux propres à 1 928 k€ au 30 juin 2017 contre 1 300 k€ à fin décembre 2016.

L'endettement brut du Groupe s'inscrit à 4,8 M€ contre 4,1 M€ à fin décembre 2016 suite notamment à la mise en place d'un emprunt de 0,5 M€ afin de financer sa filiale US. La trésorerie du Groupe s'établit à 0,4 M€ au 30 juin 2017 contre 0,6 M€ au 30 juin 2016 et 1,5 M€ au 31 décembre 2016 [1] .

Le renforcement de la trésorerie ainsi que des fonds propres a été anticipé avec la signature fin juillet d'un accord avec la société de gestion américaine Yorkville Advisors portant sur l'émission réservée d'ORNANE assorties de BSA. Cette émission a fait l'objet d'un communiqué le 28 juillet dernier.

Un troisième trimestre dynamique : + 63%
Le Groupe qui a bénéficié sur le 1 er semestre du décalage d'une commande US de 2M$ sur le début 2017, affiche un 3 ème trimestre plus normatif à 1 368 k€ (+ 63%). Le chiffre d'affaires à 9 mois se porte donc à 7,4 M€ en progression de 125%. Spineway a également poursuivi sa croissance sur ses autres zones d'activité et affiche sur 9 mois une progression de + 27% de son CA hors USA.

Avec une croissance de 40 % de son activité à fin septembre, l'Amérique Latine confirme la bonne tendance constatée sur les derniers trimestres, notamment au Brésil et en Colombie, portée par les ventes de MIS.

La zone Europe marque une progression de + 17% majoritairement portée par la bonne performance de l'activité en France à 629k€ (+ 38%). Spineway vient de recruter un nouveau responsable Europe afin de redynamiser les autres pays de la zone.

Par ailleurs, la zone Middle-Est s'inscrit elle aussi dans une dynamique positive avec un CA de 750 k€ en croissance de + 33% par rapport aux 9 premiers mois de 2016. L'Asie s'établit à 579 k€ en progression de 6% malgré un retard d'homologation de certains produits de Spineway, freinant le démarrage des ventes sur le territoire. Le Groupe espère retrouver sur cette zone historique une dynamique de croissance normative au cours de l'exercice 2018.

Ces bonnes performances commerciales démontrent le bon positionnement de l'offre Spineway et lui permettent d'anticiper une forte amélioration de ses résultats annuels 2017.

SPINEWAY EST ÉLIGIBLE AU PEA-PME
Les comptes semestriels de Spineway seront disponibles sur www.spineway.com pour le 28 octobre 2017.

SPINEWAY participera à la journée valeurs moyennes du 14 novembre 2017 à la SFAF

Spineway conçoit, fabrique et commercialise des gammes d'implants et d'ancillaires (instruments) chirurgicaux innovants destinés à traiter les pathologies sévères de la colonne vertébrale.
Spineway dispose d'un réseau mondial de plus de 50 distributeurs indépendants et réalise 90% de son CA à l'export.
Spineway, éligible aux fonds FCPI, a reçu le label OSEO Excellence depuis 2011 et est lauréate du trophée Deloitte Fast 50 (2011). Prix INPI Rhône Alpes Politique dépôt de brevets (2013) - Labellisée Talent INPI (2015). ISIN : FR0011398874 - Euronext Growth

Contacts :          

   
Relations investisseurs
David Siegrist - Directeur Financier
+33 (0)4 72 77 01 52
finance.dsg@spineway.com
 

 

 
Communication financière
Jérôme Gacoin / Solène Kennis
+33 (0)1 75 77 54 68
skennis@aelium.fr



[1] Les présents comptes consolidés ont été arrêtés en application du principe de continuité d'exploitation, sur la base des éléments suivants :
 ·       L'activité de Spineway induit un besoin en fonds de roulement important lié aux délais d'encaissements des créances clients, établissements de santé en France et distributeurs hors France, et un niveau de stocks élevé rendu nécessaire par la disponibilité des gammes d'implants.
 ·       L'hypothèse de continuité d'exploitation est basée sur des hypothèses d'encaissements liées au budget de chiffre d'affaires et sur le maintien au même niveau des lignes de financement par le pool bancaire. Il est toutefois précisé qu'une ligne de crédit de 200K€ fera l'objet d'une nouvelle renégociation à partir du 31 décembre 2017.
·       La société Spineway a reçu de Tinavi une notification d'exercice des BSA en date du 1er septembre 2017, mais le versement des fonds, soumis à l'approbation des autorités chinoises, n'a pas encore été réalisé au 23 octobre 2017. Pour l'instant Spineway n'est pas en mesure, compte tenu des contraintes administratives évoquées par son partenaire Tinavi, de déterminer quand pourra avoir lieu le versement des fonds et si ceux-ci pourront bien être versés.  
·       Pour répondre à ses besoins de trésorerie et financer son développement rapide, la société a contractualisé un engagement ferme de souscription d'ORNANE représentant un emprunt obligataire d'un montant de 2M€ au profit du fonds d'investissement YA II PN, LTD. L'investisseur s'est engagé à souscrire pendant une période de 36 mois à compter de la date d'émission des Bons d'Emission jusqu'à 200 ORNANE avec BSA attachés, représentant 2 M€ de valeur nominale totale, en plusieurs tranches successives. Cet engagement est toutefois conditionné au transfert des actions de la société du compartiment E1 au compartiment E2 d'Euronext Growth.

Ce communiqué de presse est rédigé en anglais et en français. En cas de divergence, la version française prévaudra.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SPINEWAY via GlobeNewswire

HUG#2143717

MAISONS DU MONDE : VENTES DU TROISIÈME TRIMESTRE 2017 23-10-2017 18:44

La Suite...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

MAISONS DU MONDE : VENTES DU TROISI ÈME TRIMESTRE 2017

Poursuite de la dynamique de croissance

_________________________________________

·       Hausse des ventes de 17% à 239 millions d'euros au T3 2017, dont 10% à périmètre comparable ; sur les neuf premiers mois de l'année, hausse des ventes de 17%, dont 9% à périmètre comparable

·       Croissance des ventes en ligne de 28% sur les neuf premiers mois de l'année, représentant 22% des ventes totales

·       16 ouvertures nettes de magasins sur les neuf premiers mois de l'année, dont 13 à l'international, en ligne avec le plan de développement de 25 ouvertures nettes pour 2017

·       Mise à jour des objectifs 2017 : croissance des ventes attendue autour de 15%, dont environ 7% de croissance à périmètre comparable, et confirmation d'une marge d'EBITDA supérieure à 13% des ventes

_________________________________________

Nantes, le 23 octobre 2017,

Maisons du Monde (Euronext Paris : MDM, ISIN Code: FR0013153541), un leader européen de collections originales et accessibles d'articles de décoration et de mobilier pour la maison, annonce aujourd'hui ses ventes du troisième trimestre 2017.

À cette occasion, Gilles Petit, Directeur général de Maisons du Monde, a déclaré :

« Avec une hausse à deux chiffres de ses ventes, tant en données publiées qu'à périmètre comparable, Maisons du Monde a continué d'afficher une forte performance au troisième trimestre 2017.

Notre croissance a de nouveau été bien équilibrée entre les différentes zones géographiques, les catégories de produits et les canaux de distribution, témoignant de la solidité de notre modèle économique et du succès continu de notre stratégie omnicanale. Nos ventes ont également été soutenues par l'accueil favorable de notre nouvelle collection Automne-Hiver, par les améliorations continues de notre programme de relation client et de notre service client, et par les bonnes performances de nos magasins récemment ouverts.

La performance enregistrée sur les neuf premiers mois nous permettra d'atteindre nos objectifs pour l'ensemble de l'année 2017, malgré une forte saisonnalité et une base de comparaison élevée au quatrième trimestre.

Pour l'année 2017, nous anticipons désormais une croissance des ventes d'environ 15%, dont environ 7% de croissance à périmètre comparable, et nous confirmons notre objectif d'une marge d'EBITDA supérieure à 13% des ventes. »

Poursuite de la dynamique de croissance des ventes

Au troisième trimestre 2017, Maisons du Monde a poursuivi sa dynamique de croissance avec des ventes de 239,3 millions d'euros, en hausse de 17,2% par rapport au troisième trimestre 2016 en données publiées et en hausse de 10,3% à périmètre comparable. Toutes les catégories de produits, zones géographiques et canaux de distribution ont contribué à cette solide performance, notamment la décoration (+25%) et les activités à l'international (+32%).

La croissance des ventes reflète le bon accueil réservé par les clients à la nouvelle collection d'articles de décoration Automne-Hiver sur tous les thèmes et les styles, une bonne exécution en magasin et une amélioration continue du programme de relation client et du service client, notamment en ce qui concerne les activités e-commerce du Groupe. Elle reflète également une bonne performance des magasins récemment ouverts.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2017, les ventes ont atteint 695,9 millions d'euros, en hausse de 17,2% par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2016 en données publiées et en hausse de 9,4% à périmètre comparable. Les ventes en ligne ont affiché une croissance de 28%, représentant 22% des ventes totales sur la période.

Le Groupe a enregistré 16 ouvertures nettes de magasins au cours des neuf premiers mois de l'année, dont 13 magasins à l'international, en ligne avec son plan de développement pour 2017. Au 30 septembre 2017, Maisons du Monde exploitait un réseau de 304 magasins, dont 98 à l'international.

Ce troisième trimestre confirme la réussite du modèle économique du Groupe et de sa stratégie omnicanale.

 

Mise à jour des objectifs pour 2017

La solide performance enregistrée sur les neuf premiers mois de l'année permet à Maisons du Monde de réviser légèrement à la hausse ses objectifs de ventes pour 2017. Le Groupe anticipe désormais une croissance des ventes d'environ 15% en 2017 par rapport à 2016, avec une croissance à périmètre comparable attendue autour de 7%.

Maisons du Monde confirme son plan de développement avec 25 ouvertures nettes de magasins pour l'année 2017, et son objectif de marge d'EBITDA supérieure à 13% des ventes.

 

***

 

Résumé des ventes du T3 2017

  Trimestre clos le 30 septembre
En millions d'euros Q3 2016 Q3 2017 % Variation
Ventes par zone géographique    
France133,8146,3 +9,4%
International70,492,9 +32,1%
Total 204,1 239,3 +17,2%
     
France (%)65,5%61,2% -
International (%)34,5%38,8% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par catégorie de produits     
Décoration108,0134,6 +24,7%
Meuble96,2104,6 +8,8%
Total 204,1 239,3 +17,2%
     
Décoration (%)52,9%56,3% -
Meuble (%)47,1%43,7% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par canal de distribution     
Réseau de magasins161,6188,1 +16,4%
Ventes en ligne42,551,2 +20,3%
Total 204,1 239,3 +17,2%
     
Réseau de magasins (%)79,2%78,6% -
Ventes en ligne (%)20,8%21,4% -
Total (%) 100,0% 100,0% -

 

Résumé des ventes des 9M 2017

  Neuf mois clos le 30 septembre
En millions d'euros 9M 2016 9M 2017 % Variation
Ventes par zone géographique    
France383,7425,3 +10,8%
International210,0270,5 +28,8%
Total 593,7 695,9 +17,2%
     
France (%)64,6%61,1% -
International (%)35,4%38,9% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par catégorie de produits     
Décoration310,2377,6 +21,7%
Meuble283,5318,3 +12,3%
Total 593,7 695,9 +17,2%
     
Décoration (%)52,3%54,3% -
Meuble (%)47,7%45,7% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par canal de distribution     
Réseau de magasins474,0542,6 +14,5%
Ventes en ligne119,7153,2 +28,0%
Total 593,7 695,9 +17,2%
     
Réseau de magasins (%)79,8%78,0% -
Ventes en ligne (%)20,2%22,0% -
Total (%) 100,0% 100,0% -

 

***

 

Principaux indicateurs opérationnels

Le management de Maisons du Monde utilise, outre les paramètres financiers disponibles dans le cadre des normes IFRS, plusieurs indicateurs clés afin d'évaluer, de monitorer et de gérer son activité. Les informations opérationnelles et statistiques concernant l'activité du Groupe présentées dans ce communiqué ne relèvent pas des règles IFRS, ne font pas l'objet d'un audit et sont issues de systèmes de reporting internes. Bien que ces indicateurs ne constituent pas des instruments d'analyse des résultats financiers au regard des règles IFRS, le Groupe estime toutefois qu'ils apportent un éclairage utile sur le fonctionnement et la performance de son activité. Ces indicateurs peuvent ne pas être comparables avec des indicateurs similaires utilisés par d'autres entreprises concurrentes ou tierces.

·        Ventes  : Les ventes correspondent aux revenus générés par la vente d'articles de décoration et de mobilier, réalisées en magasins, sur les sites Internet et via les activités B2B du Groupe. Elles excluent principalement (i) la participation des clients aux frais de livraison, (ii) le chiffre d'affaires relatif aux prestations de services logistiques fournies à des tiers et (iii) les revenus de franchise. Le Groupe utilise le concept de ventes, plutôt que celui de chiffre d'affaires, pour le calcul de sa croissance à périmètre comparable, de sa marge brute, de sa marge d'EBITDA et de sa marge d'EBIT.

·        Croissance des ventes à périmètre comparable  : La croissance des ventes à périmètre comparable correspond au pourcentage d'évolution des ventes réalisées en magasins, sur les sites Internet et via les activités B2B du Groupe entre un exercice (n) et l'exercice précédent comparable (n-1), à l'exclusion des magasins ouverts ou fermés au cours des deux périodes comparées. Les ventes attribuables aux magasins qui ont fermé temporairement pour travaux pendant l'une ou l'autre des périodes comparées sont incluses.

·        EBITDA  : L'EBITDA est défini comme étant le résultat opérationnel avant éléments opérationnels non-récurrents, et après exclusion (i) des dotations aux amortissements, provisions, et dépréciations, (ii) de la variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés, (iii) des charges encourues avant l'ouverture des nouveaux magasins et (iv), uniquement pour 2016, des frais de gestion facturés par l'actionnaire de référence préalablement à l'introduction en bourse.

 

***

 

Calendrier financier [1]

6 mars 2018 - Résultats annuels 2017 (communiqué de presse après bourse & conférence téléphonique)

 

***

 

Avertissement : Déclarations Prospective

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui constituent des « déclarations prospectives », y compris notamment les énoncés annonçant ou se rapportant à des événements futurs, des tendances, des projets ou des objectifs, fondés sur certaines hypothèses ainsi que toutes les déclarations qui ne se rapportent pas directement à un fait historique ou avéré. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués explicitement ou implicitement par les déclarations prospectives. Par conséquent, aucune garantie n'est donnée sur le fait que ces énoncés ou prévisions se réaliseront ou que les objectifs de résultats seront atteints. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse sont valables uniquement à la date de leur publication, et ne donneront lieu à aucune mise à jour ou révision. Pour obtenir plus d'informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par Maisons du Monde auprès de l'Autorité des marchés financiers.

 

***

 

À propos de Maisons du Monde

Maisons du Monde est un créateur d'univers dans le secteur de l'aménagement de la maison, proposant des collections de meubles et des objets de décoration originaux et accessibles, déclinés en différents styles. Le Groupe développe son activité grâce à une approche omnicanal intégrée et complémentaire, s'appuyant sur son réseau international de magasins, ses sites Internet, et ses catalogues. Fondé en France en 1996, le Groupe a développé ses activités à travers l'Europe depuis 2003. En 2016, les ventes du Groupe ont atteint 882 millions d'euros et son EBITDA était de 123 millions d'euros. Le Groupe exploitait 288 magasins dans sept pays - France, Italie, Espagne, Belgique, Suisse, Allemagne et Luxembourg - et a généré 36% de ses ventes hors de France en 2016. Le Groupe a par ailleurs réussi l'intégration d'une plateforme de commerce en ligne complète et complémentaire, dont le taux de croissance moyen annuel de ses ventes a atteint 37% de 2010 à 2016. Cette plateforme, disponible dans onze pays (les sept pays d'implantation de ses magasins, ainsi que l'Autriche, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni), a représenté 19% des ventes du Groupe en 2016.

www.corporate.maisonsdumonde.com

 

***

 

Contacts

Relations Investisseurs Relations Presse
Laurent Sfaxi - +33 2 51 71 52 07Clémentine Prat - +33 2 51 79 54 08
lsfaxi@maisonsdumonde.com cprat@maisonsdumonde.com



[1] Calendrier indicatif.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: MAISONS DU MONDE via GlobeNewswire

HUG#2143723

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES PROVENCE : Déclarations_Hebdomadaires_CAAP_S42-2017 23-10-2017 18:00

La Suite...

 

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES PROVENCE

                                                                                             

Société coopérative à capital variable
25, Chemin des trois cyprès 13097 Aix en Provence Cedex 2
381 976 448 R.C.S Aix en Provence

 

Aix-en-Provence, le 23 octobre 2017

Achats effectués dans les conditions de l'article 5 du règlement abus de marché dans le cadre du programme de rachat des Certificats Coopératifs d'Investissement  autorisé par l'Assemblée Générale Mixte des sociétaires du 31 mars 2017                                                                                 

Nom de l'émetteur Code Identifiant de l'émetteur Jour de la transaction Code identifiant de l'instrument financier Volume total journalier (en nombre d'actions) Prix pondéré moyen journalier d'acquisition des actions Marché
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332716/10/2017FR000004432357101,71XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332717/10/2017FR000004432357102,39XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332718/10/2017FR000004432358102,39XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332719/10/2017FR000004432360102,59XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332720/10/2017FR000004432366102,0545455XPAR

 

Le détail des transactions est disponible en annexe.

 

Le Crédit Agricole Alpes Provence vous informe que le document est disponible sur son site Internet : http://www.ca-alpesprovence.fr et a été transmis à l'Autorité des Marchés Financiers


 


Détail transaction par transaction

Nom de l'émetteur Code Identi
fiant
Nom du PSI Code Identi
fiant PSI
jour/heure de la transaction Code identifiant de l'instrument financier Prix unitaire (unité) Devise Quantité achetée Code iden
tifiant marché
Numéro de référence de la transaction Objectif
du
rachat

 

Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
16/10/17 9:32 FR0000044323 101,71 EUR 57 XPAR EUR99789752 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
17/10/17 7:01 FR0000044323 102,39 EUR 20 XPAR EUR99826533 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
17/10/17 7:01 FR0000044323 102,39 EUR 10 XPAR EUR99826532 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
17/10/17 9:24 FR0000044323 102,39 EUR 27 XPAR EUR99840314 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
18/10/17 7:00 FR0000044323 102,39 EUR 17 XPAR EUR99886783 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
18/10/17 7:00 FR0000044323 102,39 EUR 10 XPAR EUR99886782 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
18/10/17 7:06 FR0000044323 102,39 EUR 31 XPAR EUR99887198 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
19/10/17 7:01 FR0000044323 102,59 EUR 20 XPAR EUR99944340 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
19/10/17 7:01 FR0000044323 102,59 EUR 10 XPAR EUR99944339 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
19/10/17 8:28 FR0000044323 102,59 EUR 30 XPAR EUR99956318 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
20/10/17 7:00 FR0000044323 101,99 EUR 10 XPAR EUR100006593 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
20/10/17 7:28 FR0000044323 101,99 EUR 50 XPAR EUR100009669 Annula
tion
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence 96950
0VSI0
Q11PB
93327
Kepler Cheuvreux 96950
05EOZ
G9X8I
RJD84
20/10/17 14:23 FR0000044323 102,7 EUR 6 XPAR EUR100060515 Annula
tion

 




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CRCAM Alpes Provence via GlobeNewswire

HUG#2143527

CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE : Résultats financiers au 30 septembre 2017 23-10-2017 18:27

La Suite...

Lille, le 23 octobre 2017

Résultats au 30 septembre 2017
 du Crédit Agricole Nord de France

Activité commerciale performante et résultats financiers résilients

  Septembre 2017 Septembre 2016 Variation

                                              

Activité :    
Encours de collecte globale28 069 M€26 602 M€+5,5 %
Encours de crédits21 950 M€20 194 M€+8,7 %

Résultats sociaux* :                                                           

Produit Net Bancaire429,4 M€439,8 M€-2,3 %
Résultat Brut d'Exploitation179,5 M€195,2 M€-8 %
Résultat Net131,7 M€132,1 M€-0,3 %

Résultats consolidés IFRS :

Produit Net Bancaire455 M€461 M€-1,3 %
Résultat Brut d'Exploitation177 M€189,6 M€-6,6 %
Résultat Net Part du Groupe127,2 M€121,2 M€ +5 %

                      

Structure financière :    
Ratio CET1 Bâle 3 non phasé**17,3%18,7%-4,5 pts
Ratio de liquidité LCR 1 mois103,9%87,8%+16,1 pts
Ratio Crédit Collecte127,6%123,6%+4 pts

  * : Résultat social intégrant le résultat des titrisations de crédits habitat (titrisation auto-souscrite par la Caisse régionale en 2015 et titrisation auprès du marché en février 2017)

** Ratio CET1 estimé au 30 septembre 2017

                                                                                                                                                                                                          

Le Conseil d'Administration a arrêté, lors de sa séance du 23 octobre 2017, les comptes sociaux et consolidés du Crédit Agricole Nord de France au 30 septembre 2017.

 

  • Activité commerciale

Depuis le début de l'année, le Crédit Agricole Nord de France s'inscrit dans une forte dynamique commerciale au service des projets de ses clients et prospects avec un montant global de nouveaux crédits de 3,9 Mds€, dont 2,5 Mds€ de crédits à l'habitat. L'encours de crédits à la clientèle, à 22 Mds€, progresse ainsi nettement de 8,7%, dont +10,9% sur l'Habitat (13,2 Mrds€). 42 600 nouveaux clients ont été conquis sur 9 mois.

 

Avec un encours de 28,1 Mrds€, l'épargne clientèle est en croissance de 5,5% sur un an, avec une progression marquée des placements sous forme de dépôts (+18,1%), de livrets (+10,8%) et d'Epargne Logement (+6,3%), ainsi que par la collecte en assurance-vie (+2,2%).

 

L'équipement de la clientèle en contrats d'assurance continue de se développer, avec 18 500 contrats IARD et 9 500 contrats d'assurance de personnes supplémentaires gérés (hors assurance-vie).

 

A fin septembre 2017, plus de 408 000 clients sont sociétaires de la Caisse régionale, soit près de 1 client majeur sur 2.

 

  • Résultat social

Le Produit Net Bancaire de la Caisse régionale s'établit à 429,4 M€, en baisse de 2,3% sur un an. Hors opération de simplification du Groupe Crédit Agricole réalisée en août 2016 (-15,2 M€) et hors provision Epargne Logement (+9,2 M€), le Produit Net Bancaire baisse de 1% sur un an.

La marge d'intermédiation atteint 197,2 M€, soit -4% sur un an, pénalisée par le contexte de taux bas qui induit des volumes de réaménagements de crédits toujours importants et une production nouvelle à des taux d'intérêt plus faibles que le stock.

 

Les commissions, à 183 M€, affichent une progression de 5,4% sur un an, grâce principalement aux activités d'assurance de biens et de personnes.

 

Les revenus des placements des fonds propres s'établissent à 49,3 M€, en baisse de 19,4% sur un an (-9,8% hors opération de simplification du Groupe Crédit Agricole), en lien avec le contexte de taux bas qui affectent les rendements des titres acquis pour constituer nos réserves de liquidité.

 

Les charges de fonctionnement, à 249,9 M€, sont en hausse de 2,2% sur un an, en raison des projets de transformation interne et informatiques, de la hausse des taxes bancaires et de l'évolution de l'accord d'intéressement des salariés.

 

Le Résultat Brut d'Exploitation s'élève en conséquence à 179,5 M€, en baisse de 8% sur un an (-4,9% hors opération de simplification du Groupe Crédit Agricole et hors provision Epargne Logement).

 

Le coût du risque s'établit à 11,8 M€ contre 26,2 M€ au 30 septembre 2016, soit un niveau inférieur à 10 points de base annualisés sur encours.

 

Le résultat net sur actifs immobilisés s'élève à -0,4 M€.

 

Après impôts sur les sociétés (35,7 M€), le résultat net social s'établit à 131,7 M€, stable sur un an (+0,4% hors opération de simplification du Groupe Crédit Agricole et provision Epargne Logement).

 

  • Résultat consolidé

Le résultat net consolidé du Groupe Crédit Agricole Nord de France s'élève à 127,2 M€, en hausse de 5% sur un an, en lien avec la progression pour un montant de 5,9 M€ de la contribution des pôles métiers Capital Investissement, Foncière et Immobilier.

La contribution des pôles métiers au résultat net consolidé s'établit comme suit : 

  • Pôle Bancassurance France  : 118,3 M€ contre 117,6 M€ au 30 septembre 2016,
  • Pôle Capital Investissement  : 6,2 M€ contre 2,8 M€ au 30 septembre 2016,
  • Pôle Presse  : -0,3 M€ contre 0,3 M€ au 30 septembre 2016,
  • Pôle Foncière  : 2,5 M€ contre 1 M€ au 30 septembre 2016,
  • Pôle Immobilier  : 0,6 M€ contre -0,5 M€ au 30 septembre 2016.
  • CCI Nord de France

 

Le certificat coopératif d'investissement a clôturé à 20,99 euros au 30 septembre 2017, en hausse de 14,7% par rapport au cours du 31 décembre 2016.

  • Perspectives 2017

Au travers de son modèle de banque multicanale de proximité 100% humaine et 100% digitale, et en synergie sur ses trois métiers de Banque, Assurance et Immobilier, la Caisse régionale Nord de France offre à ses clients une relation de conseil complète, personnalisée, innovante et agile. Elle accompagne ainsi tous les acteurs de son territoire, en apportant les expertises et savoir-faire nécessaires pour répondre à leurs besoins financiers et patrimoniaux.

 

Grâce à une reprise économique qui se consolide, la demande de crédits et l'activité commerciale devraient se maintenir à un bon niveau, même si un ralentissement est attendu en fin d'année. La marge d'intermédiation bancaire restera sous pression dans un contexte de taux d'intérêt durablement bas.

Retrouvez l'ensemble des informations financières sur
http://communication.ca-norddefrance.fr , rubrique  informations financières / communiqués

Contacts  :
 valentine.rondelez@ca-norddefrance.fr
catherine.filonczuk@ca-norddefrance.fr




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CREDIT AGRICOLE NORD DE FRANCE via GlobeNewswire

HUG#2143721

Esker certifiée point d'accès pour la plateforme PEPPOL 23-10-2017 18:00

La Suite...

Esker certifiée point d'accès pour la plateforme PEPPOL

Lyon, le 23 octobre 2017 - Esker poursuit le développement de sa solution de facturation électronique avec la certification Access Point PEPPOL *, plateforme de e-procurement des acheteurs du secteur public commune à 8 pays d'Europe. Une certification qui complète la solution Esker couvrant déjà plus de 53 pays à travers le monde et connectée aux plateformes de facturation publiques de 4 pays en Europe (Espagne, France, Italie, Suisse).
 
Dans un objectif de généralisation de la facturation électronique d'ici 2020, la Directive Européenne de 2014 sur les achats publics donne la possibilité aux pays d'instaurer une réglementation obligeant les fournisseurs à envoyer leurs factures aux administrations publiques par voie électronique. 
 
C'est dans ce contexte que l'association internationale OpenPEPPOL a été créée en 2012 afin de développer la standardisation des procédures d'e-procurement en Europe au travers, notamment, de la mise en place du réseau PEPPOL permettant à ses membres d'échanger leurs factures ou leurs commandes de manière standardisée, au format EDI.
 
Le réseau PEPPOL compte aujourd'hui parmi ses adhérents de nombreuses sociétés privées et les administrations publiques de 8 pays Européens (Autriche, Belgique, Danemark, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède)
 

Esker, certifiée Access Point PEPPOL

Membre de l'association OpenPEPPOL, Esker dispose désormais d'une solution certifiée Access Point PEPPOL qui pourra envoyer des documents à toutes les structures privées ou publiques membres du réseau PEPPOL en complément des administrations publiques Françaises, Italiennes, Espagnoles et Suisses déjà adressées par la solution Esker.

  "Les règles de facturation électroniques deviennent de plus en plus complexes dans un contexte international où chaque pays dispose de sa propre législation. Esker ne peut qu'encourager le mouvement mondial qui s'opère en matière de standardisation des échanges entre les entreprises et les organismes publics et dans ce contexte, l'intégration au réseau PEPPOL, plateforme incontournable en Europe du nord, était pour nous une évidence" - Jean-Michel Bérard, Président du Directoire d'Esker.
 

Une impulsion qui ne se limite pas aux frontières de l'Europe

La formalisation des échanges entre entreprises devient une réalité en Europe mais elle l'est déjà depuis plusieurs années dans le reste du monde, notamment en Amérique du sud. Ainsi, au Chili, en Argentine ou encore au Mexique, dans un souci de réduction de la fraude fiscale, ce sont 100% des factures qui sont aujourd'hui transmises de manière électronique, notamment grâce aux solutions de dématérialisation Esker.
 
"La facture est la clef de voute de l'entreprise. Les avancées en matière de normalisation des échanges ouvriront la voie à de nouvelles innovations, par exemple le financement de la chaîne de facturation afin que les créances soient encaissées plus rapidement" - Jean-Michel Bérard.
* PEPPOL : Pan-European Public Procurement Online
 
 

À propos d' Esker

Esker est un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents en mode Cloud. 
 
Parce que l'utilisation du papier pénalise encore trop les entreprises, Esker leur permet de dématérialiser leurs processus de gestion afin d'en améliorer l'efficacité et la visibilité et d'en réduire le coût (commandes d'achats, factures fournisseurs, commandes clients, factures clients, réclamations clients, recouvrement).
 
Avec un chiffre d'affaires de 66 millions d'euros en 2016, dont 77% issus de ses solutions Cloud, Esker se classe au 17ème rang des éditeurs de logiciels français (Truffle 100 France 2017) et au 5ème rang des éditeurs horizontaux (Top 250 EY 2017). Présent en Amérique du Nord, en Europe et en Asie/Pacifique, Esker réalise 61% de son chiffre d'affaires à l'international, dont 42% aux Etats-Unis.
 
Esker est cotée sur Euronext GrowthTM à Paris (Code ISIN FR0000035818) et bénéficie du label d'entreprise innovante décerné par bpifrance (N° 3684151/1).



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ESKER via GlobeNewswire

HUG#2142986

BIGBEN INTERACTIVE : Chiffre d'affaires du 1er semestre 2017/18 : 110,0 M€ (+ 29,6%) 23-10-2017 18:23

La Suite...

Bigben Interactive

                                                                               Communiqué de presse

Lesquin, 23 octobre 2017, 18h00

Hausse de 34,2% du chiffre d'affaires du 2 ème trimestre : 62,9 M€ 

Chiffre d'affaires du 1 er semestre 2017/18 : 110,0 M€ (+ 29,6%)

Confirmation des objectifs annuels

IFRS - M€

Chiffre d'affaires
2017/18 2016/17 Variation
1 er Trimestre 47,1 38,0 +23,9%
2 ème Trimestre 62,9 46,9 +34,2%
Dont Gaming
Dont Mobile
Dont Audio
22,5
31,6
8,8
11,6
27,8
7,5
             + 93,6%
             + 13,5%
             + 18,6%
1 er Semestre 110,0 84,9 +29,6%
Dont Gaming
Dont Mobile
Dont Audio
37,2
58,2
14,6
21,6
50,5
12,8
             + 72,2%
             + 15,2%
             + 14,3%

Données non auditées

Accélération de la croissance au 2 ème trimestre 2017/18

Après avoir réalisé un 1 er trimestre dynamique, Bigben accélère sa croissance sur le 2 ème trimestre de son exercice 2017/18 (juillet, août, septembre 2017) avec un chiffre d'affaires de 62,9 M€, en progression de 34,2% par rapport au 2 ème trimestre de l'exercice précédent. Les trois métiers du Groupe participent à cette performance avec en particulier une forte hausse des ventes en Gaming.

GAMING

L'activité Gaming du 2ème trimestre 2017/18 génère un chiffre d'affaires de 22,5 M€, soit une hausse de 93,6% par rapport au 2ème trimestre de l'exercice précédent.

  • Accessoires  : Dans la continuité du 1 er trimestre, les ventes d'accessoires Gaming poursuivent leur forte croissance (+156,3%) à 12,3 M€. Cette performance résulte de la dynamique des accessoires pour la console Nintendo SWITCH TM , du succès récurrent de la manette REVOLUTION Pro Controller TM sous licence PlayStation®4 et du démarrage vigoureux des ventes de la nouvelle version de la manette REVOLUTION Pro Controller 2 pour PS4 TM .
     
  • Edition  : Parallèlement, le chiffre d'affaires de l'Edition progresse de 55,8% à 9,1 M€ grâce au succès de la sortie du jeu WRC7 dont les ventes dépassent celles de la version précédente ( WRC6 ), et à l'essor continu des ventes digitales (+242,0%).

MOBILE

L'activité Mobile affiche au 2 ème trimestre 2017/18 une progression de 13,5% de son chiffre d'affaires qui atteint 31,6 M€. Cette performance s'appuie sur la réussite du lancement commercial de Force Case TM (coques de protection premium et antichoc garanties à vie), et par le succès des écrans de protection Force Glass TM avec 1,25 million d'exemplaires vendus depuis son lancement.

AUDIO

Sur un marché toujours atone, l'activité Audio réussit à générer sur le 2 ème trimestre 2017/18 un chiffre d'affaires de 8,8 M€ en hausse de 18,6% grâce au succès de la plus large gamme de nouveautés lancées sous marque Bigben depuis dix ans, à la poursuite des ventes de produits sous licence Thomson et à la distribution de produits audio aux opérateurs téléphoniques.

Forte dynamique de l'activité semestrielle

Sur l'ensemble du 1 er semestre 2017/18 (du 1 er avril au 30 septembre 2017), le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Bigben s'élève à 110,0 M€, soit une hausse de 29,6% par rapport au 1 er semestre de l'exercice précédent, avec une contribution positive de chacun des métiers du Groupe.

Perspectives :

Poursuite de la croissance au 2 nd semestre 2017/18.

GAMING

Sur la période, l'activité Gaming bénéficiera de l'édition d'au minimum 6 nouveaux jeux.
L'activité Accessoires devrait également poursuivre sa forte croissance avec les ventes d'accessoires pour Nintendo SWITCH TM , et la montée en puissance de la version 2 de la manette REVOLUTION Pro Controller TM pour PlayStation®4 . Fort d'un partenariat renforcé avec Sony, Bigben lancera également courant novembre la NACON Compact Controller TM , la nouvelle manette filaire officielle pour PlayStation®4 enregistrant d'ores et déjà un carnet de commandes bien rempli.

MOBILE

L'activité Mobile sera portée par la dynamique de la marque Force Glass TM , par le déploiement de la nouvelle marque Force Case TM et par le développement de nouvelles gammes d'accessoires pour smartphone premium. Le prix plus élevé annoncé pour le nouvel iPhone X suscite un besoin accru de solutions de protections innovantes. Ayant anticipé depuis plusieurs années cette évolution, le Groupe Bigben bénéficie en conséquence de son avance dans le développement et l'offre de tels accessoires premiums dédiés.

AUDIO

L'activité Audio bénéficiera du déploiement de Lumin'Us TM , la nouvelle marque du Groupe dont le premier produit phare, des enceintes lumineuses Bluetooth® au design innovant, a reçu un excellent accueil commercial. Parallèlement, Bigben poursuivra le renforcement de la gamme Thomson .

Rentabilité : Confirmation de l'objectif annuel de ROC

Au 1er semestre, Bigben anticipe un Résultat Opérationnel Courant en progression significative par rapport à celui du 1er semestre 2016/17.

La très bonne orientation de l'activité depuis le début de l'exercice permet au Groupe de confirmer ses objectifs annuels :

  • 2017/18 : Chiffre d'affaires compris entre 235 et 245 M€ avec un taux de ROC supérieur à 7%
  • 2019/20 : Chiffre d'affaires supérieur à 280 M€ et taux de ROC égal à 9%

Prochaine publication :

Résultats semestriels 2017/18 : lundi 20 novembre 2017

Communiqué après Bourse

 

A PROPOS DE BIGBEN INTERACTIVE

 
 

CHIFFRE D'AFFAIRES 2016-2017
208,1 M€

 

 

EFFECTIF
Près de 350 collaborateurs

 

 

INTERNATIONAL
9 filiales et un réseau de distribution dans 50 pays

 

 

www.bigben-group.com
 

Bigben est un acteur européen de l'édition de jeux vidéo, de la conception et de la distribution d'accessoires mobiles et gaming, ainsi que de produits audio.
Reconnu pour ses capacités d'innovation et sa créativité, le Groupe ambitionne de devenir l'un des leaders européens dans chacun de ses métiers.

 

Société cotée sur Euronext Paris, compartiment C - Indice : CAC SMALL - Éligible SRD long
ISN : FR0000074072 ; Reuters : BIGPA ; Bloomberg : BIGFP

 

CONTACTS PRESSE

 

CapValue - Gilles Broquelet
gbroquelet@capvalue.fr - +33 1 80 81 50 01

 



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BIGBEN INTERACTIVE via GlobeNewswire

HUG#2143704

DANONE : Danone lance avec succès une émission hybride de 1,25 milliard d'euros - Remboursement anticipé de la dette obligataire de WhiteWave à 5,375% pour 500 millions de dollars 23-10-2017 18:24

La Suite...

Communiqué - Paris, le 23 octobre 2017

Danone lance avec succès une émission hybride de 1,25 milliard d'euros
Remboursement anticipé de la dette obligataire de WhiteWave
à 5,375% pour 500 millions de dollars

Dans le cadre de son objectif permanent d'optimisation de sa structure de capital, Danone annonce aujourd'hui avoir lancé avec succès une émission hybride à durée indéterminée de 1,25 milliard d'euros, profitant de conditions de marché exceptionnellement favorables.

Cette émission permet à Danone de diversifier ses sources de financement et renforcer la structure de son bilan, lui apportant la flexibilité financière pour la mise en oeuvre de sa stratégie.

Le produit de l'émission sera notamment dédié au refinancement anticipé de dettes financières existantes.

L'émission consiste en des titres à durée indéterminée, libellés en Euro, portant un premier coupon de 1,75%, avec une première option de remboursement le 23 juin 2023. Les titres seront intégralement comptabilisés en fonds propres, conformément aux normes IFRS, et assimilés à des fonds propres à hauteur de 50% par Moody's et Standard & Poor's.

Le règlement-livraison est prévu le 30 octobre 2017 et les titres seront cotés sur Euronext Paris.

Le prospectus contenant les termes et conditions des titres sera disponible, au plus tard, le jour du règlement livraison sur le site internet de Danone à l'adresse suivante :
http://www.danone.com/fr/pour-vous/investisseurs/investisseurs/dette-rating .

Danone annonce également que The WhiteWave Foods Company, une filiale détenue à 100% par Danone, exerce aujourd'hui son option de remboursement anticipé sur la totalité de ses 500 millions de dollars d'obligations à échéance 2022 et portant un coupon de 5,375%.

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s'attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « planifier », « avoir l'intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d'autres termes qui ont un sens similaire.

Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des affirmations concernant la conduite par Danone de ses activités ainsi que des affirmations concernant la conduite future, la direction et le succès des activités de Danone.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document de référence de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s'engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre, une invitation ou une sollicitation de souscription ou d'achat de titres de Danone.

A propos de Danone ( www.danone.com )
Avec la mission d'apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre, Danone figure parmi les leaders mondiaux de l'alimentation et s'appuie sur quatre métiers : les Produits Laitiers et d'Origine Végétale, la Nutrition Infantile, les Eaux et la Nutrition Médicale. À travers le double projet économique et social, et sa mission, l'entreprise a pour ambition de construire un avenir plus sain, au travers d'une meilleure santé, de meilleures vies et d'un meilleur monde, pour l'ensemble de ses parties prenantes : ses plus de 100 000 salariés, consommateurs, clients, fournisseurs, actionnaires et toutes les communautés avec lesquelles elle interagit. Avec des produits présents sur plus de 130 marchés, Danone a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de près de 22 milliards d'euros. Danone possède un portefeuille de marques internationales (Activia, Actimel, Alpro, Danette, Danonino, Danio, evian, Volvic, Nutrilon/Aptamil, Nutricia) et locales (Aqua, Blédina, Cow & Gate, Bonafont, Horizon Organic, Mizone, Oikos, Prostokvashino, Silk, Vega). Coté sur Euronext Paris et sur le marché OTCQX via un programme d'ADR (American Depositary Receipt), Danone est classé dans les principaux indices de responsabilité sociale : le Dow Jones Sustainability Index, Vigeo, l'Ethibel Sustainability index, MSCI Global Sustainability, MSCI Global SRI indexes et FTSE4Good.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: DANONE via GlobeNewswire

HUG#2143711

Bien gérer sa relation actionnaires : un axe-clé pour accompagner la croissance d'une PME 23-10-2017 18:29

La Suite...

Dominique BAYON - Président et Fondateur de FOLIATEAM, opérateur et intégrateur de communications unifiées : Ancien senior Partner en charge au plan Européen du secteur Télécoms-Informatique de KPMG Peat Marwick, Dominique BAYON a fondé Foliateam en 2002 avec l'intervention de business anglets. A partir de 2012, Dominique BAYON a ouvert progressivement le capital de l'entreprise aux managers ainsi qu'à des investisseurs professionnels pour financer le développement (13 acquisitions en 15 ans). En Octobre 2015, BPI France et France Valley sont ainsi devenus actionnaires de FOLIATEAM.

Incontestablement, l'ouverture du capital d'une PME se positionne comme une donnée stratégique qui lui permet d'accélérer son développement et de franchir plus facilement différentes étapes pour se transformer en ETI. Dans ce contexte, les aspects liés à la gestion de la relation avec les actionnaires occupent une place centrale dans la gouvernance de l'entreprise et nécessitent d'être gérés avec la plus grande attention.

Bien choisir ses investisseurs à chaque étape

Un premier point à prendre en considération tient à la sélection du type d'investisseurs en fonction de l'avancement de son projet. En effet, il n'existe pas un seul type d'investisseur, mais de nombreux profils qui ont chacun un mode de fonctionnement particulier et qui interviennent à différents stades : à la création de l'entreprise, en phase d'accélération, etc. Nous pouvons par exemple évoquer les business angels, les établissements bancaires, les acteurs du capital risque ou encore ceux du capital développement. Au-delà des aspects techniques et du prestige de l'actionnaire choisi, une attention toute particulière doit être portée à la sélection d'investisseurs partageant les mêmes valeurs que l'équipe de direction et pouvant apporter d'autres ressources complémentaires : conseil, diagnostic 360, formation, etc.

Définir des règles du jeu saines pour les deux parties

Le second point à prendre en considération est lié au pacte d'actionnaires. Ce dernier doit fixer un cadre de travail professionnel et équilibré, mais également se baser sur des objectifs réalistes. Ainsi, dès le départ, les différentes parties établissent un mode de fonctionnement clair et définissent les règles à adopter tout au long du cycle de vie de l'investissement. Cela permet d'éviter toute dérive, de définir un cadre de fonctionnement, de prévoir différentes actions possibles en cas de désaccord, etc. Tous ces points serviront de références incontestables et contribueront à créer une relation équilibrée. Le pacte d'actionnaires est donc un véritable outil de gouvernance.

Avoir une attitude transparente et un discours unique

Cet aspect de la relation actionnaires est capital. Cela passe notamment par une communication régulière (fixée dans le pacte d'associés) qui permet d'évoluer de part et d'autre dans un climat de confiance. Il est enfin important de délivrer un niveau d'information unique et exact, que ce soit en interne ou auprès de ses actionnaires. Ce type de gouvernance est un précieux atout pour les entreprises qui se prêtent à cet exercice.

Bien sûr, d'autres éléments pourraient compléter ces premiers propos qui se positionnent comme les piliers incontournables pour bâtir une relation constructive avec ses actionnaires. C'est en raisonnant de manière précise, par objectifs et en abordant son projet sous un angle industriel qu'il est possible de s'entourer des bons partenaires et de mener à bien sa stratégie de développement. 




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Foliateam via GlobeNewswire

HUG#2143713

ORAPI : Progression de l'activité au T3 - Premiers effets positifs des actions commerciales 23-10-2017 18:00

La Suite...

 

Progression de l'activité au T3

Premiers effets positifs des actions commerciales

 

En M€ T3 2017 T3 2016 9 mois 2017
Europe 54,554,6176,0
Amérique du Nord 0,50,41,6
Asie et reste du Monde 2,62,37,5
Total 57,6 57,3 185,1

    Le Groupe ORAPI enregistre sur le 3ème trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 57,6 M€ portant le chiffre d'affaires sur 9 mois à 185,1 M€, en progression de +1% à périmètre et change constants sur le trimestre.
              
   Dans un marché porteur, la légère progression des ventes résulte de l'internationalisation du groupe et des premiers effets de la refonte commerciale initiée au S1.

 

En Europe du Nord , l'activité sur 9 mois s'établit à 13 M€, portée par des ventes toujours solides en Pologne (+21% à change constant).

                 

En Europe du Sud , semestre après semestre, l'Espagne et l'Italie confirment leur solide trajectoire de croissance, affichant un CA de 3,6 M€ à fin septembre.

La France (159,4 M€ à fin septembre) , après un effet fusion marqué sur le S1, renoue avec la croissance au T3 grâce à la conclusion de nouveaux contrats pluriannuels.

En Amérique du Nord (1,6 M€ à fin septembre), les ventes ont progressé de +7,2% à change constant au cours du troisième trimestre.

La zone Asie & reste du Monde enregistre un chiffre d'affaires de 7,5 M€ sur 9 mois (soit +2,6% à change constant) porté par les développements au Moyen Orient et en Asie.

 

Confirmation du plan de marche

 

Orapi Group renoue avec la croissance après une période de reconfiguration de son modèle. La poursuite de cette dynamique et un socle redessiné lui permettent de confirmer l'ensemble des objectifs de son plan de marche 2017-2019.

ORAPI conçoit, fabrique et distribue des solutions et produits techniques d'hygiène et de maintenance. Orapi est le leader français de l'hygiène professionnelle

 

 

Orapi est coté au compartiment C d'Euronext Paris sous le code ISIN : FR0000075392

Code Reuters : ORPF.PA                              Code Bloomberg : ORAP.FP

 

 

ORAPI est éligible au PEA - PME et fait partie de l'indice EnterNext© PEA - PME 150.

 

____________________________________

Contacts : 

     
Directeur Général Délégué

Henri Biscarrat

Tel : +33 (0)4 74 40 20 04

henri.biscarrat@orapi.com
  Communication Financière

J.Gacoin/S.Kennis

Tel : +33 (0)1 75 77 54 67

jgacoin@aelium.fr
Communication ORAPI

Fabienne CHIFFLOT

Tel : +33 (0)6 60 36 46 81

fabienne.chifflot@orapi.com
   

 




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ORAPI via GlobeNewswire

HUG#2143624

Déclaration de transparence par Schroders, plc: Vente d'actions avec droits de vote 23-10-2017 18:00

La Suite...

Conformément à l'article 14, § 1 de la loi du 2 mai 2007 relative à la publicité de participations importantes, Schroders plc a informé la FSMA et Umicore le 19 octobre 2017 qu'au 2 octobre 2017, elle a franchi le seuil réglementaire de 3% en détenant moins de 3% des droits de vote de la société Umicore. La participation actuelle ainsi que la répartition dans la chaîne de contrôle n'a pas été communiquée.

Ce communiqué est disponible sur le site internet d'Umicore . La déclaration est disponible ici .

La chaîne de contrôle est décrite à la fin de la déclaration.

Pour tout complément d'information

Investor Relations

Evelien Goovaerts                                         +32 2 227 78 38                    evelien.goovaerts@umicore.com

Eva Behaeghe                                               +32 2 227 70 68                          eva.behaeghe@umicore.com




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Umicore via GlobeNewswire

HUG#2143670

RIBER conforte ses perspectives de croissance sur les neuf premiers mois 2017 23-10-2017 17:00

La Suite...

RIBER conforte ses perspectives de croissance sur les neuf premiers mois 2017

  • Chiffre d'affaires 9 mois 2017 : +87%
  • Carnet de commandes à fin septembre : +154%

Bezons, le 23 octobre 2017 - 17h45 - RIBER, un leader mondial d'équipement pour l'industrie des semi-conducteurs, publie son chiffre d'affaires à fin septembre 2017.

Évolution du chiffre d'affaires

en M€ 2017 2016 Évolution
1 er trimestre 9,21,4+537%
2 ème trimestre 3,35,6-41%
3 ème trimestre 2,81,1+145%
Total CA 9 mois 15,2 8,1 +87%

en M€ 2017 2016 Évolution
Systèmes2,03,7-46%
Services et accessoires4,13,3+25%
Cellules et sources9,11,1+733%
Total CA 9 mois 15,2 8,1 +87%

Au 30 septembre 2017, le chiffre d'affaires de RIBER s'établit à 15,2 M€, en progression de 87 %. Cette forte croissance s'explique par des ventes importantes d'évaporateurs (cellules et sources) pour l'industrie du photovoltaïque et celle des écrans, ainsi que par la solide dynamique des ventes de services et accessoires.
Concernant les systèmes MBE, deux machines de recherche ont été facturées sur neuf mois, contre deux machines, dont une de production, durant la même période en 2016.

Le chiffre d'affaires 9 mois 2017 se répartit entre l'Asie (50 %), l'Europe (34 %) et l'Amérique du Nord (16 %).

Évolution du carnet de commandes et perspectives

au 30 septembre - en M€ 2017 2016 Variation
Systèmes10,16,4+59%
Services et accessoires5,83,1+87%
Cellules et sources10,71,0+945%
Total annuel 26,6 10,5 +154%

Le carnet de commandes au 30 septembre 2017 s'établit à 26,6 M€, en croissance de 154 % par rapport au 30 septembre 2016. Il comprend six systèmes MBE (dont quatre machines de production), ainsi que des commandes d'évaporateurs, de services et accessoires en forte croissance suite à la concrétisation de plusieurs marchés importants au troisième trimestre. De plus, il est précisé que ce carnet ne tient pas compte des deux commandes de systèmes de production annoncées en octobre.

Compte tenu de ces éléments, RIBER confirme ses objectifs pour l'exercice 2017 avec un chiffre d'affaires annuel proche de 30 M€ et un résultat opérationnel courant d'au moins 3,0 M€.

Le chiffre d'affaires annuel 2017 sera communiqué le mardi 30 janvier 2018 (après Bourse).

A propos de RIBER :
Riber conçoit et fabrique des systèmes d'épitaxie par jets moléculaires (MBE) ainsi que des sources d'évaporation et des cellules destinées à l'industrie des semi-conducteurs. Ces équipements de haute technologie sont essentiels pour la fabrication des matériaux semi-conducteurs composés et de nouveaux matériaux qui sont utilisés dans de nombreuses applications grand public, notamment pour les nouvelles Technologies de l'Information, les écrans plats OLED, et les nouvelles générations de cellules solaires.
Riber est cotée sur Euronext Paris (compartiment « C ») et fait partie des indices CAC Small, CAC Technology et CAC T. HARD. & EQ. Riber est éligible au PEA-PME.

ISIN : FR0000075954 - RIB
Reuters : RIBE.PA
Bloomberg : RIB : FP
Labellisée Entreprise innovante par BPI France
www.riber.com

RIBER
Guillaume de Bélair
tél. : 01 39 96 65 00
invest@riber.com
CALYPTUS 
Cyril Combe
tél. : 01 53 65 68 68
cyril.combe@calyptus.net



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RIBER via GlobeNewswire

HUG#2143653

WORLDLINE SA : Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 23-10-2017 17:00

La Suite...

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017

Forte croissance du chiffre d'affaires au T3

Chiffre d'affaires: 386 millions d'euros
+33,0% à taux de change constants
+6,3% à périmètre et taux de change constants

Finalisation des acquisitions de Digital River World Payments
 et de First Data Baltics

Confirmation de tous les objectifs pour l'année 2017

Bezons, 23 Octobre 2017 - Worldline [Euronext: WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels annonce aujourd'hui son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre de 2017.

Gilles Grapinet, Directeur Général de Worldline a déclaré:

"Worldline annonce aujourd'hui une forte croissance de son chiffre d'affaires à +6,3%, en ligne avec ses ambitions pour l'année. Le chiffre d'affaires a bénéficié d'une croissance solide des volumes de transactions de paiement et d'une importante activité projet pour le traitement des transactions cartes et non-cartes d'equensWorldline, ainsi que d'une montée en charge des contrats récemment signés en Mobilité & Services Web Transactionnels.

Je suis également très heureux d'annoncer que Worldline a déjà finalisé les deux acquisitions annoncées en Juillet (Digital River World Payments et First Data Baltics) et que les activités d'intégration ont déjà débuté conformément à la méthodologie « Day-One Readiness » de Worldline et d'Atos. De plus, nous avons également annoncé début octobre l'acquisition du fournisseur de services de paiement indien MRL Posnet, dont la finalisation est attendue dans les jours à venir. Après ces trois acquisitions, la capacité de financement de Worldline reste entièrement préservée pour la poursuite de sa stratégie de développement.

Ces transactions démontrent l'engagement de l'entreprise et de son équipe managériale à continuer à jouer, dans le cadre de son plan stratégique 2017-19, un rôle central dans la consolidation de l'industrie des paiements.


Pour l'analyse de la performance du Groupe, le chiffre d'affaires du troisième trimestre de 2017 est comparé au chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants de 2016. La performance du troisième trimestre et des neufs premiers mois de 2017, sur une base comparable à celle de l'année dernière, est présentée ci-après :

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 et des neufs premiers mois de l'année

    Chiffre d'affaires T3
      
En millions d'euros   T3 2017 T3 2016* Var. % Croissance organique
Services aux Commerçants 128,5121,7+6,8+5,6%
Services Financiers 171,0159,5+11,5+7,2%
Mobilité & Services Web Transactionnels 86,281,8+4,4+5,4%
Worldline   385,6 362,9 +22,7 +6,3%
      
* À périmètre constant et taux de change moyens à fin Septembre 2017   
      
      
    Chiffre d'affaires 9 mois
      
En millions d'euros   9M 2017 9M 2016* Var. %
Croissance
organique
Services aux Commerçants 389,3369,5+19,8+5,4%
Services Financiers 516,1486,1+30,0+6,2%
Mobilité & Services Web Transactionnels 258,3272,4 -14,1-5,2%
Worldline   1 163,7 1 128,0 +35,7 +3,2%
      
* À périmètre constant et taux de change moyens à fin Septembre 2017   

Durant le troisième trimestre de 2017 , le chiffre d'affaires de Worldline a été de 385,6 millions d'euros , en croissance de +33,0% à taux de change constants et de +6,3% à périmètre et taux de change constants, par rapport au troisième trimestre de 2016. La croissance du chiffre d'affaires s'est accélérée séquentiellement comme prévu par rapport au taux de croissance publié au premier semestre 2017 (qui était de +1,7%), car l'effet de comparaison négatif résultant de l'arrêt du contrat RADAR en Juin 2016 a pris fin en Juin 2017.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2017 , le chiffre d'affaires de Worldline a été de 1 163,7 millions d'euros , en hausse +29,6% à taux de change constants et de +3,2% organiquement .


Le chiffre d'affaires de Services aux Commerçants s'est élevé à 128,5 millions d'euros , en croissance organique de +6,8 millions d'euros ou +5,6% à périmètre et taux de change constants.

  • La croissance est venue principalement de la division Merchant Payment Services , qui a bénéficié de la forte dynamique du marché indien suite à la démonétisation de billets de banque en fin d'année 2016, conduisant à une augmentation des volumes de transactions de paiement électronique et des tendances commerciales positives en Belgique ainsi que pour PaySquare (aux Pays-Bas et en Allemagne) et KB SmartPay (en République Tchèque).
  • La division Merchant Digital Services est restée presque stable, à cause d'une plus faible activité projet au cours du trimestre, particulièrement en France.

La croissance du chiffre d'affaires de Services aux Commerçants a été de +5,4% organiquement sur les neufs premiers mois de 2017 , atteignant 389,3 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de Services Financiers a atteint 171,0 millions d'euros , en hausse de +7,2% organiquement (+11,5 millions d'euros). Les quatre divisions ont contribué à cette croissance :

  • Le chiffre d'affaires dans Traitement Emetteurs a progressé, tiré par l'augmentation des volumes de transactions par carte ainsi que par une forte progression dans les services d'authentification (ACS, 3D Secure) ;
  • Traitement Acquéreurs a été aussi particulièrement dynamique durant la période, grâce à davantage de volumes et de projets ;
  • Digital Banking a crû principalement grâce au développement continu de cette activité et à une bonne fertilisation de projets en France et au Royaume-Uni; et
  • Le chiffre d'affaires de Paiements non-cartes a augmenté, bénéficiant notamment de volumes accrus pour le schéma de paiement iDeal aux Pays-Bas et des premières ventes faisant suite à la migration de nouveaux clients sur la nouvelle plateforme "Payment 2.0".

Sur les neufs premiers mois de 2017, le chiffre d'affaires de Services Financiers a été de 516,1 millions d'euros, en hausse de +6,2% organiquement.

Le chiffre d'affaires dans Mobilité & Services Web Transactionnels était de 86,2 millions d'euros , en croissance de +5,4% ou +4,4, millions d'euros. Cette performance a pu être atteinte grâce :

  • A une forte activité en Services Numériques de Confiance, particulièrement grâce à davantage de projets avec les agences gouvernementales françaises et dans les services de santé et de collecte des impôts en Amérique Latine ; et
  • A de fortes ventes enregistrées en e-Consommateur & Mobilité avec de nouveaux projets en France et en Allemagne; alors que
  • Les activités de Billetterie Electronique ont été temporairement affectées par moins de projets réalisés pour des compagnies ferroviaires au Royaume-Uni.

Sur les neufs premiers mois de 2017, le chiffre d'affaires de Mobilité & Services Web Transactionnels s'est élevé à 258,3 millions d'euros, -5,2% organiquement par rapport à la même période de l'année précédente.



 
  

Activité commerciale et principales réalisations du troisième trimestre 2017


Services aux Commerçants


En Services aux Commerçants, Worldline India a renouvelé des contrats avec deux clients clés : Axis Bank et Bobcards.

Aussi, le contrat existant avec Trinity Purchasing, une entreprise leader dans les services d'achats pour l'hôtellerie, a été étendu aux pays nordiques : à travers ce nouvel accord, Worldline aura désormais l'opportunité de fournir des services d'acceptation de paiement de bout en bout (acquisition commerçants, terminaux de paiement, DCC, solutions d'hôtels connectés) pour 1 200 hôtels en Europe.

En ce qui concerne l'acceptation des paiements en ligne, Worldline a mis en place une solution d'acceptation de paiement P2P pour un nouveau client. Des contrats significatifs en Cartes Privatives & Programmes de Fidélité ont également été renouvelés en Espagne et en France.

Enfin, le démarrage commercial du nouveau terminal de paiement autonome VALINA est très dynamique.

Services Financiers

Un nouveau contrat Traitement Emetteurs a été signé avec une banque belge durant le trimestre et plusieurs renouvellements et extensions de contrats clés ont également été signés.

Concernant le déploiement des nouveaux moyens ou formes de paiement:

  • Une grande banque finlandaise mettra en place la solution de paiement mobile HCE d'equensWorldline ;
  • Les volumes de transactions des e-wallets bancaires (par exemple Paylib, Bancontact) ont atteint un plus haut historique en Juillet, avec 3,5 fois les volumes de 2016.
  • Worldline fournit des services de mobile banking iOS à une grande banque française ; et
  • Worldline a gagné un premier contrat significatif avec une institution financière majeure pour le déploiement de la DSP2 et des services associés.

En termes de nouveaux produits, le nouveau module IBO (Issuing Back Office) de Worldline sera déployé pour une banque belge et une banque allemande en 2018 et la nouvelle plateforme 3D Secure (ACS 3.0) est désormais disponible avec plusieurs projets de migration de versions antérieures à venir.

Enfin, equensWorldline a remporté deux récompenses aux "Grands Prix Banque & Innovation" en France pour:

  • Worldline Authentication Process Management , qui gère le processus d'authentification pour des paiements électroniques par carte, des paiements non-carte, l'accès au compte et qui se conforme entièrement aux exigences de la DSP2 et ses RTS, pour la gestion des exceptions, l'authentification basée sur les risques, l'authentification des flux et le reporting ; et
  • Worldline Trusted Interactions qui permet aux banques et aux compagnies d'assurance de créer une relation de confiance avec leurs clients, basée sur la messagerie électronique et le partage de documents.

Mobilité & Services Web Transactionnels

Les prises de commandes dans Mobilité & Services Web Transactionnels ont été solides, avec notamment:
             

  • Un contrat signé à la fin du deuxième trimestre 2017 pour la fourniture d'une nouvelle solution hautement sécurisée en temps réel et mutualisée pour le «SAMU», l'organisation nationale française des centres d'appels médicaux d'urgence, qui permettra une meilleure gestion et une répartition en temps réel des appels entrants durant des crises sanitaires ainsi que la traçabilité et l'archivage sécurisés de toutes les transactions connexes;
  • Le renouvellement d'un contrat « contact » (gestion sécurisée des contacts via le cloud), la plate-forme multicanale d'interaction client sécurisée de premier plan de Worldline, pour un grand e-commerçant français;
  • Le renouvellement du contrat de gestion sécurisée du Dossier Médical Personnel Français ;
  • Enfin, Worldline a signé le renouvellement d'un contrat de 5 ans concernant la gestion d'un système de vérification fiscale numérique, de gestion des droits d'importation, et de traçabilité. Ce renouvellement permet aux industriels et aux autorités suisses d'intensifier leur lutte contre la contrefaçon et la contrebande. Le système, qui est basé sur la solution « Track & Trace » de Worldline protège la chaine de valeur de plus de 350 millions de produits par an.

Carnet de commande

Le carnet de commande est resté élevé à 2,6 milliards d'euros .

 
  

Mise en place d'IFRS 15

La norme comptable IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients" est applicable à compter du 1er janvier 2018.

Le Groupe a estimé l'impact de l'adoption d'IFRS 15 à environ -2,5% sur le chiffre d'affaires estimé pour 2017 et de +50 points de base sur le taux d'EBO (Excédent Brut Opérationnel) estimé pour 2017. Bien sûr, aucun effet n'est anticipé sur les montants d'EBO ni sur les montants des flux de trésorerie.

L'effet final de l'adoption d'IFRS 15 sur les données financières 2017 sera publié à l'occasion de la publication des résultats annuels 2017, en février de l'an prochain.



 
  

Objectifs 2017

Sur le périmètre du Groupe précédent les acquisitions récentes (First Data Baltics, consolidé à partir du 1 er Octobre 2017 et Digital River World Payments consolidé à partir du 1 er Novembre 2017), le Groupe confirme ses objectifs pour l'année 2017: une croissance organique à périmètre et taux de change constants du chiffre d'affaires entre 3,5% et 4%, une marge d'EBO (Excédent Brut Opérationnel) supérieure à 20,5% et un flux de trésorerie disponible supérieur à 170 millions d'euros incluant environ 20 millions d'euros de coûts de mise en place des synergies.

La contribution additionnelle au cours du quatrième trimestre 2017 de First Data Baltics et de Digital River World Payments est attendue comme suit :

  • Contribution au chiffre d'affaires : environ +9 millions d'euros
  • Contribution à l'EBO : environ +2 millions d'euros
  • Contribution nette positive au flux de trésorerie disponible.
 
  

Rappel des objectifs pour la période 2017 - 2019

Lors de sa dernière Journée Investisseurs du 3 octobre 2017, Worldline a relevé tous ses objectifs pour la période 2017-2019, comme suit :

  • Croissance organique du chiffre d'affaires: après 3,5% à 4% en 2017, 5% à 7% en 2018 et 6% à 8% en 2019 ;
  • Taux d'Excédent Brut Opérationnel (EBO): supérieur à 22,5% en 2019, correspondant à une amélioration de plus de +400 points de base par rapport à 2016 [1]  ;
  • Flux de trésorerie disponible: entre 230 et 245 millions d'euros en 2019.

                                                         
Annexe

Réconciliation du chiffre d'affaires publié et du chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants

   Chiffre d'affaires
     
En millions d'euros   T3 2017 T3 2016 % var.
     
Chiffre d'affaires statutaire   385,6   294,3 +31,0%
Effet de change  -  4,3  
Chiffre d'affaires à taux de change constants   385,6 290,0 +33,0%
    -   -  
Effet des changements de périmètre   -   72,9  
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés   -   -  
Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants   385,6 362,9 +6,3%
     
     
     
   Chiffre d'affaires
     
En millions d'euros   9M 2017 9M 2016 % var.
     
Chiffre d'affaires statutaire   1,163,7   909,1 +28,0%
Effet de change  -  10,8  
Chiffre d'affaires à taux de change constants   1,163,7 898,2 +29,6%
    -   -  
Effet des changements de périmètre   -   229,7  
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés   -   -  
Chiffre d'affaires à taux de change et périmètre constants   1,163,7 1,128,0 +3,2%

Réconciliation du chiffre d'affaires du T3 2016 publié et du chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants par Ligne de Services

   Chiffre d'affaires
       
En millions d'euros   T3 2016 statutaire Effets de
périmètre
Transferts
internes
Effets de
change
T3 2016*
Services aux commerçants 101,6+15,8+4,8-0,5121,7
Services financiers 107,6+57,6-4,8-0,9159,5
Mobilité & Services Web Transactionnels 85,1-0,5 -2,981,8
Worldline   294,3 +72,9 0 -4,3 362,9

* À périmètre constant et taux de change moyens à fin Septembre 2017


Réconciliation du chiffre d'affaires à fin septembre 2016 publié et du chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants par Ligne de Services

  Chiffre d'affaire
      
En millions d'euros 9M 2016 Effets de
périmètre
Transferts
internes
Effets de
change
9M 2016*
Services aux Commerçants311,7+46,6+13,5-2,3369,5
Services Financiers315,7+184,6-13.5-0,6486,1
Mobilité & Services Web Transactionnels281,7-1,4 -7,9272,4
Worldline 909,1 +229,7 0 -10,8 1 128,0

* À périmètre constant et taux de change moyens à fin Septembre 2017

Les effets de périmètre sont principalement dus:

  • aux acquisitions d'Equens, de PaySquare et de KB SmartPay au 30 septembre 2016. Ainsi, le chiffre d'affaires d'Equens, de PaySquare et de KB SmartPay pour le troisième trimestre 2017 (et les 9 premiers mois de 2017) sont inclus dans le chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2016 à périmètre et taux de change constants, pour constituer une base comparable à celle du T3 2017 (et à celle des 9 premiers mois de 2017); et
  • la cession de l'activité Cheque Service le 1er juillet 2017. Par conséquent, le chiffre d'affaires de Cheque Service a été exclu à partir de la base de comparaison 2016.

Les transferts internes correspondent au reclassement en Services aux Commerçants de la partie du chiffre d'affaires de Worldline en Inde précédemment classée en Services Financiers. En effet, ce chiffre d'affaires se rapportait principalement à des services faits directement ou indirectement (à travers des banques) avec des commerçants. Les effets de change reflètent principalement la dépréciation de la livre sterling et du peso argentin par rapport à l'euro.

 
  


Conférence téléphonique


Gilles Grapinet, Directeur Général, Marc-Henri Desportes, Directeur Général Adjoint et Eric Heurtaux, Directeur Financier, commenteront le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 le lundi 23 octobre 2017 à 18h15 (CET - Paris).

La conférence téléphonique sera accessible webcast :
- Sur Worldline.com, rubrique Investisseurs
- Sur téléphone mobile ou tablette en scannant le code :

Lien direct du webcast: https://edge.media-server.com/m6/p/mfxkobgh

- Par téléphone:

Royaume-Uni:  +44(0)20 3427 1914 
Etats-Unis:  +1 646 254 3388 
France:  +33(0)1 76 77 22 30 
Allemagne:  +49(0)69 2222 10622 
 

Code:
 

3106218
 

Après la conférence, la ré-écoute du webcast sera disponible sur notre site internet worldline.com, rubrique investisseurs.

 
  


Prochain évènement

20 février 2018        Résultats annuels 2017

 
  


Contacts

Contact Investisseurs Worldline
David Pierre-Kahn
Email: David.pierre-kahn@worldline.com

Contact Communication Worldline
Sandrine van der Ghinst
Email: sandrine.vanderghinst@worldline.com

Contact Presse Worldline
Teamfluence : Tiphaine Hecketsweiler
Email: th@teamfluence.eu

 
  

A propos de Worldline


Worldline [Euronext : WLN] est le leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels. Worldline met en place des services nouvelle génération, permettant à ses clients d'offrir au consommateur final des solutions innovantes et fluides. Acteur clef du B2B2C, riche de plus de 40 ans d'expérience, Worldline sert et contribue au succès de toutes les entreprises et administrations, dans un marché en perpétuelle évolution. Worldline propose un Business Model unique et flexible, construit autour d'un portefeuille d'offres évolutif et global permettant une prise en charge end-to-end. Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : Merchant Services, Mobility & e-Transactional Services, Financial Services incluant equensWorldline. Worldline emploie plus de 8 700 collaborateurs dans le monde entier et a généré un chiffre d'affaires estimé à 1,5 milliard d'euros sur la dernière année. Worldline est une entreprise du Groupe Atos.  worldline.com

 
  

Avertissements


Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations inclues ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d'autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d'Worldline, de même qu'à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2016 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 28 avril 2017 sous le numéro d'enregistrement R.17-032 et de son Actualisation déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 3 août 2017 sous le numéro d'enregistrement D.17-0407-A01. Worldline ne prend aucun engagement et n'assume aucune responsabilité s'agissant de la mise à jour de l'information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

Ce document ne constitue pas une offre de vente des actions Worldline ou une quelconque sollicitation d'achat ou de souscription d'actions Worldline en France, aux Etats-Unis d'Amérique ou dans aucun autre pays.

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants. L'Excédent Brut Opérationnel (EBO) est présentée selon la définition du Document de Référence 2016.

Les Lignes de Services sont composées de Services Commerçants (en Belgique, France, Allemagne, Inde, Luxembourg, Pologne, Espagne, Slovaquie, République Tchèque, Hollande, Suède et Royaume Uni), Traitements de Transactions et Logiciels de Paiement (en Belgique, France, Allemagne, Italie, Chine, Estonie, Finlande, Hong Kong, Indonésie, Lettonie, Lituanie, Malaisie, Singapour, Espagne, Taiwan et Hollande), et Mobilité et Services Web Transactionnels (en Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, France, Allemagne, Espagne et Royaume Uni).

 
  

Suivez-nous
             



[1] Taux d'EBO de 18,5%, comptes 2016 pro forma




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: WORLDLINE SA via GlobeNewswire

HUG#2143698

MAISONS DU MONDE : VENTES DU TROISIÈME TRIMESTRE 2017 23-10-2017 17:00

La Suite...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

MAISONS DU MONDE : VENTES DU TROISI ÈME TRIMESTRE 2017

Poursuite de la dynamique de croissance

_________________________________________

·       Hausse des ventes de 17% à 239 millions d'euros au T3 2017, dont 10% à périmètre comparable ; sur les neuf premiers mois de l'année, hausse des ventes de 17%, dont 9% à périmètre comparable

·       Croissance des ventes en ligne de 28% sur les neuf premiers mois de l'année, représentant 22% des ventes totales

·       16 ouvertures nettes de magasins sur les neuf premiers mois de l'année, dont 13 à l'international, en ligne avec le plan de développement de 25 ouvertures nettes pour 2017

·       Mise à jour des objectifs 2017 : croissance des ventes attendue autour de 15%, dont environ 7% de croissance à périmètre comparable, et confirmation d'une marge d'EBITDA supérieure à 13% des ventes

_________________________________________

Nantes, le 23 octobre 2017,

Maisons du Monde (Euronext Paris : MDM, ISIN Code: FR0013153541), un leader européen de collections originales et accessibles d'articles de décoration et de mobilier pour la maison, annonce aujourd'hui ses ventes du troisième trimestre 2017.

À cette occasion, Gilles Petit, Directeur général de Maisons du Monde, a déclaré :

« Avec une hausse à deux chiffres de ses ventes, tant en données publiées qu'à périmètre comparable, Maisons du Monde a continué d'afficher une forte performance au troisième trimestre 2017.

Notre croissance a de nouveau été bien équilibrée entre les différentes zones géographiques, les catégories de produits et les canaux de distribution, témoignant de la solidité de notre modèle économique et du succès continu de notre stratégie omnicanale. Nos ventes ont également été soutenues par l'accueil favorable de notre nouvelle collection Automne-Hiver, par les améliorations continues de notre programme de relation client et de notre service client, et par les bonnes performances de nos magasins récemment ouverts.

La performance enregistrée sur les neuf premiers mois nous permettra d'atteindre nos objectifs pour l'ensemble de l'année 2017, malgré une forte saisonnalité et une base de comparaison élevée au quatrième trimestre.

Pour l'année 2017, nous anticipons désormais une croissance des ventes d'environ 15%, dont environ 7% de croissance à périmètre comparable, et nous confirmons notre objectif d'une marge d'EBITDA supérieure à 13% des ventes. »

Poursuite de la dynamique de croissance des ventes

Au troisième trimestre 2017, Maisons du Monde a poursuivi sa dynamique de croissance avec des ventes de 239,3 millions d'euros, en hausse de 17,2% par rapport au troisième trimestre 2016 en données publiées et en hausse de 10,3% à périmètre comparable. Toutes les catégories de produits, zones géographiques et canaux de distribution ont contribué à cette solide performance, notamment la décoration (+25%) et les activités à l'international (+32%).

La croissance des ventes reflète le bon accueil réservé par les clients à la nouvelle collection d'articles de décoration Automne-Hiver sur tous les thèmes et les styles, une bonne exécution en magasin et une amélioration continue du programme de relation client et du service client, notamment en ce qui concerne les activités e-commerce du Groupe. Elle reflète également une bonne performance des magasins récemment ouverts.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2017, les ventes ont atteint 695,9 millions d'euros, en hausse de 17,2% par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2016 en données publiées et en hausse de 9,4% à périmètre comparable. Les ventes en ligne ont affiché une croissance de 28%, représentant 22% des ventes totales sur la période.

Le Groupe a enregistré 16 ouvertures nettes de magasins au cours des neuf premiers mois de l'année, dont 13 magasins à l'international, en ligne avec son plan de développement pour 2017. Au 30 septembre 2017, Maisons du Monde exploitait un réseau de 304 magasins, dont 98 à l'international.

Ce troisième trimestre confirme la réussite du modèle économique du Groupe et de sa stratégie omnicanale.

 

Mise à jour des objectifs pour 2017

La solide performance enregistrée sur les neuf premiers mois de l'année permet à Maisons du Monde de réviser légèrement à la hausse ses objectifs de ventes pour 2017. Le Groupe anticipe désormais une croissance des ventes d'environ 15% en 2017 par rapport à 2016, avec une croissance à périmètre comparable attendue autour de 7%.

Maisons du Monde confirme son plan de développement avec 25 ouvertures nettes de magasins pour l'année 2017, et son objectif de marge d'EBITDA supérieure à 13% des ventes.

 

***

 

Résumé des ventes du T3 2017

  Trimestre clos le 30 septembre
En millions d'euros Q3 2016 Q3 2017 % Variation
Ventes par zone géographique    
France133,8146,3 +9,4%
International70,492,9 +32,1%
Total 204,1 239,3 +17,2%
     
France (%)65,5%61,2% -
International (%)34,5%38,8% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par catégorie de produits     
Décoration108,0134,6 +24,7%
Meuble96,2104,6 +8,8%
Total 204,1 239,3 +17,2%
     
Décoration (%)52,9%56,3% -
Meuble (%)47,1%43,7% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par canal de distribution     
Réseau de magasins161,6188,1 +16,4%
Ventes en ligne42,551,2 +20,3%
Total 204,1 239,3 +17,2%
     
Réseau de magasins (%)79,2%78,6% -
Ventes en ligne (%)20,8%21,4% -
Total (%) 100,0% 100,0% -

 

Résumé des ventes des 9M 2017

  Neuf mois clos le 30 septembre
En millions d'euros 9M 2016 9M 2017 % Variation
Ventes par zone géographique    
France383,7425,3 +10,8%
International210,0270,5 +28,8%
Total 593,7 695,9 +17,2%
     
France (%)64,6%61,1% -
International (%)35,4%38,9% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par catégorie de produits     
Décoration310,2377,6 +21,7%
Meuble283,5318,3 +12,3%
Total 593,7 695,9 +17,2%
     
Décoration (%)52,3%54,3% -
Meuble (%)47,7%45,7% -
Total (%) 100,0% 100,0% -
     
Ventes par canal de distribution     
Réseau de magasins474,0542,6 +14,5%
Ventes en ligne119,7153,2 +28,0%
Total 593,7 695,9 +17,2%
     
Réseau de magasins (%)79,8%78,0% -
Ventes en ligne (%)20,2%22,0% -
Total (%) 100,0% 100,0% -

 

***

 

Principaux indicateurs opérationnels

Le management de Maisons du Monde utilise, outre les paramètres financiers disponibles dans le cadre des normes IFRS, plusieurs indicateurs clés afin d'évaluer, de monitorer et de gérer son activité. Les informations opérationnelles et statistiques concernant l'activité du Groupe présentées dans ce communiqué ne relèvent pas des règles IFRS, ne font pas l'objet d'un audit et sont issues de systèmes de reporting internes. Bien que ces indicateurs ne constituent pas des instruments d'analyse des résultats financiers au regard des règles IFRS, le Groupe estime toutefois qu'ils apportent un éclairage utile sur le fonctionnement et la performance de son activité. Ces indicateurs peuvent ne pas être comparables avec des indicateurs similaires utilisés par d'autres entreprises concurrentes ou tierces.

·        Ventes  : Les ventes correspondent aux revenus générés par la vente d'articles de décoration et de mobilier, réalisées en magasins, sur les sites Internet et via les activités B2B du Groupe. Elles excluent principalement (i) la participation des clients aux frais de livraison, (ii) le chiffre d'affaires relatif aux prestations de services logistiques fournies à des tiers et (iii) les revenus de franchise. Le Groupe utilise le concept de ventes, plutôt que celui de chiffre d'affaires, pour le calcul de sa croissance à périmètre comparable, de sa marge brute, de sa marge d'EBITDA et de sa marge d'EBIT.

·        Croissance des ventes à périmètre comparable  : La croissance des ventes à périmètre comparable correspond au pourcentage d'évolution des ventes réalisées en magasins, sur les sites Internet et via les activités B2B du Groupe entre un exercice (n) et l'exercice précédent comparable (n-1), à l'exclusion des magasins ouverts ou fermés au cours des deux périodes comparées. Les ventes attribuables aux magasins qui ont fermé temporairement pour travaux pendant l'une ou l'autre des périodes comparées sont incluses.

·        EBITDA  : L'EBITDA est défini comme étant le résultat opérationnel avant éléments opérationnels non-récurrents, et après exclusion (i) des dotations aux amortissements, provisions, et dépréciations, (ii) de la variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés, (iii) des charges encourues avant l'ouverture des nouveaux magasins et (iv), uniquement pour 2016, des frais de gestion facturés par l'actionnaire de référence préalablement à l'introduction en bourse.

 

***

 

Calendrier financier [1]

6 mars 2018 - Résultats annuels 2017 (communiqué de presse après bourse & conférence téléphonique)

 

***

 

Avertissement : Déclarations Prospective

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui constituent des « déclarations prospectives », y compris notamment les énoncés annonçant ou se rapportant à des événements futurs, des tendances, des projets ou des objectifs, fondés sur certaines hypothèses ainsi que toutes les déclarations qui ne se rapportent pas directement à un fait historique ou avéré. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués explicitement ou implicitement par les déclarations prospectives. Par conséquent, aucune garantie n'est donnée sur le fait que ces énoncés ou prévisions se réaliseront ou que les objectifs de résultats seront atteints. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse sont valables uniquement à la date de leur publication, et ne donneront lieu à aucune mise à jour ou révision. Pour obtenir plus d'informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par Maisons du Monde auprès de l'Autorité des marchés financiers.

 

***

 

À propos de Maisons du Monde

Maisons du Monde est un créateur d'univers dans le secteur de l'aménagement de la maison, proposant des collections de meubles et des objets de décoration originaux et accessibles, déclinés en différents styles. Le Groupe développe son activité grâce à une approche omnicanal intégrée et complémentaire, s'appuyant sur son réseau international de magasins, ses sites Internet, et ses catalogues. Fondé en France en 1996, le Groupe a développé ses activités à travers l'Europe depuis 2003. En 2016, les ventes du Groupe ont atteint 882 millions d'euros et son EBITDA était de 123 millions d'euros. Le Groupe exploitait 288 magasins dans sept pays - France, Italie, Espagne, Belgique, Suisse, Allemagne et Luxembourg - et a généré 36% de ses ventes hors de France en 2016. Le Groupe a par ailleurs réussi l'intégration d'une plateforme de commerce en ligne complète et complémentaire, dont le taux de croissance moyen annuel de ses ventes a atteint 37% de 2010 à 2016. Cette plateforme, disponible dans onze pays (les sept pays d'implantation de ses magasins, ainsi que l'Autriche, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni), a représenté 19% des ventes du Groupe en 2016.

www.corporate.maisonsdumonde.com

 

***

 

Contacts

Relations Investisseurs Relations Presse
Laurent Sfaxi - +33 2 51 71 52 07Clémentine Prat - +33 2 51 79 54 08
lsfaxi@maisonsdumonde.com cprat@maisonsdumonde.com



[1] Calendrier indicatif.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: MAISONS DU MONDE via GlobeNewswire

HUG#2143700

VALLOUREC a placé avec succès une émission obligataire additionnelle d'un montant total de 150 millions d'euros à échéance 2022 23-10-2017 17:33

La Suite...
   
 

 

 

 

 
Communiqué de presse
 
  

Vallourec a placé avec succès une émission obligataire additionnelle d'un montant total de 150 millions d'euros à échéance 2022

Boulogne-Billancourt (France), le 23 octobre 2017 - Vallourec S.A. (la « Société ») annonce aujourd'hui le succès de son émission obligataire additionnelle de 150 millions d'euros à échéance 2022 portant un coupon annuel de 6,625 %, émise à 102,5 %, soit un rendement implicite de 5,979 %. Cette émission viendra compléter et former un ensemble unique avec l'émission obligataire du 18 octobre 2017. Le règlement-livraison de ces obligations est prévu le 26 octobre 2017, et est sujet aux conditions légales usuelles.

Le produit net de cette émission contribuera au remboursement de billets de trésorerie du Groupe.

Informations légales
Le présent communiqué ne constitue pas une offre de vente ou d'achat de valeurs mobilières ou une quelconque sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription de valeurs mobilières aux Etats-Unis d'Amérique ou dans tout autre pays (autre que la France). Des valeurs mobilières ne peuvent être offertes, souscrites ou vendues aux Etats-Unis d'Amérique en l'absence d'enregistrement ou de dispense d'enregistrement au titre du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act »). Les valeurs mobilières de Vallourec n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act et Vallourec n'a pas l'intention d'effectuer une offre au public de ses valeurs immobilières aux États-Unis d'Amérique.

La diffusion du présent communiqué n'est pas effectuée et n'a pas été approuvée par une personne autorisée (une « authorised person ») au sens de l'article 21(1) du Financial Services and Markets Act 2000. En conséquence, le présent communiqué est adressé et destiné uniquement (i) aux personnes situées en dehors du Royaume-Uni, (ii) aux professionnels en matière d'investissement au sens de l'article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005, (iii) aux personnes visées par l'article 49(2) (a) à (d) (sociétés à capitaux propres élevés, associations non-immatriculées, etc.) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 ou (iv) à toute autre personne à laquelle le présent communiqué pourrait être adressé conformément à la loi (les personnes mentionnées aux paragraphes (i), (ii), (iii) et (iv) étant ensemble désignées comme les « Personnes Habilitées »).

Informations prospectives
Ce communiqué de presse contient des réflexions et des informations prospectives. De par leur nature, ces réflexions et informations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et services ou les performances futures. Bien que la Direction de Vallourec estime que ces réflexions et informations prospectives sont raisonnables, Vallourec ne peut garantir leur exactitude ou leur exhaustivité. Ces réflexions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes qui sont difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de Vallourec, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les réflexions et les informations prospectives.

À propos de Vallourec
Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l'énergie et pour d'autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d'une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 19 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VALLOUREC via GlobeNewswire

HUG#2143706

Rapport d'Ageas sur le programme de rachat d'actions 23-10-2017 17:00

La Suite...

Dans le cadre du programme de rachat d'actions annoncé le 9 août 2017, Ageas indique que 49.391 actions Ageas ont été achetées sur Euronext Bruxelles durant la période du 16-10-2017 au 20-10-2017 .

Date Nombre
d'actions
Montant total
(EUR)
Cours moyen
(EUR)
Cours le plus bas (EUR) Cours le plus élevé (EUR)
16-10-201710.889437.82640,2140,0640,28
17-10-201714.502584.31340,2940,1040,56
18-10-20178.000324.27840,5340,4040,68
19-10-20178.000326.81440,8540,6741,05
20-10-20178.000331.27041,4141,2241,60
Total 49.391 2.004.500 40,58 40,06 41,60

Depuis le lancement du programme de rachat d'actions le 21 août 2017, Ageas a acheté 885.127 actions pour un montant d'EUR 34.635.623 représentant 0,42% du total des actions en circulation.

Le récapitulatif relatif au programme de rachat d'actions est disponible sur notre site .

Ageas est un groupe d'assurance international coté en bourse, riche de quelques 190 années d'expérience et de savoir-faire. Il propose à ses clients particuliers et professionnels des produits d'assurance Vie et Non-vie conçus pour répondre à leurs besoins spécifiques, d'aujourd'hui comme de demain. Classé parmi les plus grands groupes d'assurance européens, Ageas concentre ses activités en Europe et en Asie, qui représentent ensemble la majeure partie du marché mondial de l'assurance. Il mène des activités d'assurances couronnées de succès en Belgique, au Royaume-Uni, au Luxembourg, en France, en Italie, au Portugal, en Turquie, en Chine, en Malaisie, en Inde, en Thaïlande, au Vietnam, au Laos, au Cambodge, à Singapore, et aux Philippines; au travers d'une combinaison de filiales détenues à 100 % et de partenariats à long terme avec des institutions financières solides et des distributeurs clés.
Ageas figure parmi les leaders du marché dans les pays où il est actif. Il emploie au total plus de 40.000 collaborateurs et a réalisé un encaissement annuel (à 100%) proche de EUR 32 milliards en 2016.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Ageas via GlobeNewswire

HUG#2143633

Nexthink ajoute des fonctionnalités de remédiation instantanée et personnalisable à sa plateforme d'expérience digitale 23-10-2017 17:12

La Suite...

La solution allie maintenant analyse des postes de travail en temps réel, retours utilisateurs et résolution des problèmes 

Nexthink® , leader de la gestion de l'expérience digitale pour entreprises, lance sa nouvelle plateforme qui allie pour la première fois analyse des postes de travail, retours utilisateurs et résolution des problèmes au sein d'une solution unique.

En ajoutant des fonctionnalités d'automatisation, Nexthink Act permet non seulement aux entreprises de bénéficier d'une visibilité et d'informations détaillées sur les problèmes affectant les postes de travail, mais également de prendre des mesures automatiques pour les résoudre, dès leur identification ou avant même qu'ils ne se produisent. 

Ces nouvelles capacités d'automatisation de Nexthink permettent aux équipes informatiques d'offrir aux collaborateurs de leur entreprise des services rapides, flexibles, innovants et sûrs, tout en optimisant constamment l'expérience digitale sur le lieu de travail. La solution comprend désormais les modules suivants : 

-Nexthink Analytics - Permet de collecter, d'analyser et de visualiser en temps réel toutes les informations issues des postes de travail.
-Nexthink Act - Permet d'appliquer automatiquement des mesures correctives aux postes de travail afin d'améliorer l'expérience utilisateur et de résoudre les problèmes de sécurité en quelques secondes.
-Nexthink Engage - Permet d'engager la conversation avec les utilisateurs lorsqu'ils rencontrent un problème, de bénéficier d'une interaction contextuelle et d'un retour utilisateur uniques, et d'envoyer des notifications ciblées en temps réel.
-Nexthink Integrate - Permet de tirer parti d'intégrations prêtes à l'emploi certifiées avec les outils les plus courants de l'écosystème informatique.
-Nexthink Enhance - Permet d'améliorer l'analyse en comparant les données recueillies avec des informations de référence dans le cloud.

« Notre mission consiste à améliorer la productivité et l'agilité du digital workplace. Pour répondre aux besoins des entreprises modernes et dynamiques, les équipes informatiques doivent non seulement pouvoir résoudre rapidement les incidents signalés aux centres d'appels, mais également les prévenir de façon proactive », explique Pedro Bados, CEO de Nexthink. « Avec Nexthink Act, le nombre d'incidents diminue considérablement et les utilisateurs bénéficient d'un digital workplace optimisé qui favorise la productivité. »

Fonctionnalités clés de Nexthink Act :

-Assisted Service- Permet aux équipes support et en charge des opérations de résoudre rapidement les problèmes en les localisant sur les postes de travail du parc informatique, d'évaluer l'impact et de prendre des mesures correctives en un clic pendant une session de dépannage. 
-Self-Help - Favorise la proactivité en identifiant les problèmes, en les signalant aux utilisateurs et en leur permettant de prendre des mesures correctives. 
-Self-Healing- Permet de s'assurer en permanence de la conformité du parc informatique en automatisant l'identification et la résolution des problèmes, en temps réel et sans impact sur les utilisateurs.
-On-Demand Analytics- Permet de collecter au niveau du poste de travail des données personnalisables en supplément des métriques prédéfinies dans la collecte standard.

Pour en savoir plus, visitez nexthink.com    


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Nexthink via GlobeNewswire

HUG#2143691

Cybersécurité industrielle : un projet stratégique à ne pas sous-estimer 23-10-2017 12:50

La Suite...

De nombreuses menaces sont susceptibles d'affecter les systèmes industriels et les infrastructures informatiques de l'industrie. Les exemples ne manquent pas et viennent chaque mois mettre en avant la grande vulnérabilité de nombreux acteurs : énergies, transports, etc. Dans ce contexte, le cyber terrorisme peut porter atteinte non seulement à la production, mais aussi à l'image des industriels. Mettre en place une politique de sécurité adaptée à cette industrie contribue largement à se prémunir contre les menaces informatiques et à préparer sereinement l'industrie du futur.

Protéger l'ensemble de la chaîne industrielle
Un réseau ouvert aux attaques entraîne un risque de dysfonctionnement du process industriel, des risques environnementaux, humains et financiers mais aussi des risques de perte d'informations confidentielles considérables. De nouvelles attaques montrent régulièrement la faiblesse des systèmes non protégés. De plus, les contraintes opérationnelles réduisent les possibilités de mise à jour des systèmes industriels. C'est pourquoi, il est indispensable pour les industries de s'appuyer sur des dispositifs centraux intégrant à la fois le domaine de l'OT (Operational Technology) et celui de l'IT (Information Technology), pour bénéficier d'une combinaison de protection des systèmes de production sans impact négatif sur l'activité.

Les postes opérationnels, des points sensibles à maîtriser
Dans un environnement Microsoft Windows, massivement utilisé dans le secteur industriel, les postes de travail constituent des points sensibles du système opérationnel. Une infrastructure adaptée doit permettre de faire face aux attaques informatiques les plus sophistiquées comme aux actes de négligence. Cela peut par exemple passer par l'utilisation de différents composants avancés, comme l'analyse comportementale, ou encore le contrôle des périphériques tels que les clés USB, qui sont un véritable danger et exposent le SI à différentes menaces.

Bien sécuriser les accès et les postes à distance
La plupart des infrastructures industrielles ont une connexion à Internet, à des fins de communication avec des tiers, notamment pour des opérations de maintenance et de supervision ou d'optimisation des process (IOT et cloud computing). Or, cette connexion affaiblit le système et ouvre une porte aux cybercriminels. Il est donc primordial de prendre en compte ce risque, en assurant une protection de bout en bout : c'est-à-dire des connexions et de leurs extrémités.

Garantir la disponibilité du réseau
Les équipes de sûreté ont pour objectif de garantir à tout moment un fonctionnement sûr, ne mettant en risque ni la qualité du service ni la protection environnementale et humaine. Afin de conserver ce niveau de sûreté, il est indispensable que les équipements de sécurité soient compatibles avec les procédures en place. Les mécanismes de haute disponibilité ou de «fail open»* deviennent donc des fonctionnalités fondamentales.

Ces différents éléments mettent en évidence qu'une convergence IT / OT est obligatoire. La protection des systèmes d'information est aujourd'hui éprouvée alors que la protection des systèmes industriels est « naissante ». Or, les risques encourus par les systèmes industriels sont différents de ceux encourus par les systèmes d'information. Ces deux mondes, qui aujourd'hui encore, cohabitent de façon indépendante, mais qui montrent des signes de rapprochement, doivent apprendre l'un de l'autre afin de réduire le risque de cyber sécurité.

Par Robert Wakim Offer Manager Industrie chez Stormshield

* « Fail open » : Fonctionnalité garantissant la disponibilité en cas de défaillance électrique ou matériel. L'équipement reste en position « ouverte », laissant passer le flux comme si il n'était plus en place.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Stormshield via GlobeNewswire

HUG#2143566

Les énergies propres : un nouveau relai de croissance durable 23-10-2017 11:23

La Suite...

Incontestablement, le monde du bâtiment connaît de profondes évolutions grâce au développement continu de nouveaux matériaux toujours plus performants et respectueux de l'environnement. Dans ce contexte, les standards du monde de la construction sont en pleine évolution et les consommateurs poussent cette transformation à s'accélérer. En effet, proposer des habitats toujours plus confortables, peu énergivores et respectueux de l'environnement devient un must have.

Ce type d'habitat est en effet plébiscité par tous et non plus uniquement réservé à quelques initiés. Il est aussi utile de préciser que cette évolution du marché ne concerne pas seulement le grand public, mais également les professionnels. Nous sommes donc sur un marché mature où l'ensemble des acteurs semble soucieux d'accéder à des constructions propres et durables.

Une nécessaire structuration de la filière construction

L'un des premiers éléments à prendre en compte est tout d'abord lié à la nécessaire structuration de la filière construction. En effet, construire et rénover des logements répondant aux nouvelles exigences des consommateurs, notamment au niveau de la consommation d'énergie, est un point prépondérant. Apparemment évident, c'est pourtant loin d'être le cas. En effet, pour répondre à la demande massive des consommateurs, il serait utile d'avoir plus de professionnels formés à la construction ou à la rénovation d'habitats intégrant des matériaux de nouvelle génération.

Bien entendu, des professionnels existent et ont contribué à généraliser ce type de construction. On notera également que de plus en plus d'acteurs se forment en continu pour faire évoluer leurs offres et proposer des constructions durables. Abri solaire, autoconsommation, photovoltaïque, pompe à chaleur à énergie thermique, isolation de toiture, chauffe-eau solaire, etc., sont autant de domaines d'expertise imposant le recours à des experts.

Un marché soutenu par les pouvoirs publics

Il faut également noter que ce marché est aussi une cause nationale et qu'il est soutenu à grande échelle par les pouvoirs publics qui encouragent les professionnels et les particuliers à se tourner vers ces constructions et rénovations d'un nouveau genre. Ainsi, afin d'encourager les particuliers à opter pour l'utilisation quotidienne d'énergies renouvelables, l'État a accordé un crédit d'impôt développement durable et des prêts à taux réduit. Tout citoyen désireux de contribuer au développement des filières énergétiques renouvelables peut donc bénéficier de l'appui du gouvernement. 

Les constructions durables et à énergie positive ont donc de belles années à vivre. À n'en pas douter, nous devrions voir le secteur continuer de se développer et la population bénéficier d'habitats confortables et écoresponsables.

Par Jeremy TOUITOU, Président de Eco environnement




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Eco-Environnement via GlobeNewswire

HUG#2143562

Atos récompensé aux Oracle Excellence Awards 23-10-2017 10:24

La Suite...

Atos reconnu Partenaire de l'année spécialisé dans le Cloud pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique

Paris, le 23 octobre 2017 - Atos, leader international de la transformation digitale, a remporté aujourd'hui lors des Oracle Excellence Awards 2017 le prix du Partenaire de l'année spécialisé dans le Cloud pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

Les Oracle Excellence Awards récompensent les partenaires spécialisés les plus innovants au sein de la zone EMEA, ayant utilisé des produits et technologies d'Oracle dans le but de créer de la valeur ajoutée pour leurs clients et de générer de nouvelles opportunités commerciales. Le prix témoigne de la capacité d'innovation et de l'engagement d'Atos envers les clients utilisant Oracle à fournir des solutions et services permettant de relever les défis commerciaux les plus complexes.

Atos s'est vu décerner l' Oracle Excellence Award 2017 dans la catégorie « Partenaire de l'année spécialisé dans le Cloud - EMEA » pour avoir su faire preuve d'excellence dans le développement d'un environnement Cloud hybride. À travers son offre Atos Canopy Orchestrated Hybrid Cloud , Atos offre aux entreprises des services Cloud hautement industrialisés et automatisés, avec une orchestration permettant de gérer de bout-en-bout des infrastructures privées, publiques, et hybrides.

Mark Nouris, Responsable monde d' Atos Canopy Orchestrated Hybrid Cloud , s'est réjoui : « Atos et Oracle travaillent ensemble depuis plus de 20 ans pour le développement de solutions à valeur ajoutée pour les activités de leurs clients. Ce prix témoigne de notre engagement et de notre expertise dans la création d'expériences client intégrées notamment dans la migration Cloud, la transformation des applications et infrastructures, l'organisation des services et gestion de plusieurs types de Cloud. »

« Je félicite Atos d'avoir obtenu l'Oracle Excellence Award 2017 pour le Partenaire de l'année spécialisé dans le Cloud - zone EMEA »  a déclaré David Callaghan, Vice-président, Alliances et Réseaux de la zone EMEA chez Oracle .  «  Ce prix symbolise l'engagement d'Atos à fournir des solutions innovantes et témoigne de sa volonté d'offrir aux clients des solutions et services qui apportent une véritable valeur ajoutée et des résultats réels. »

En tant que prestataire de services « tout compris » pour Oracle, Atos bénéficie des compétences et des habilitations requises pour toute la gamme d'applications, de technologies et de services associés. Fort de plus de 1 500 professionnels qualifiés à travers le monde, Atos combine savoir-faire technologique dans des domaines tels que les bases de données et middlewares, applications pour verticales de marché  et marchés cross-secteurs, ainsi que pour la gestion du cycle de vie et l'assurance qualité de ces technologies.

Membre Global Platinum du Oracle Partner Network (OPN), Atos est un leader mondial en matière de migration et gestion Cloud, avec 11 plateformes Cloud mutualisées, plus de 3 300 experts Cloud et 8 centres d'opérations dans le monde. Atos a été classé par Gartner parmi les leaders du dernier Magic Quadrant Data Center Outsourcing & Infrastructure Utility Services (DCO/IUS) , Europe [i] Amérique du Nord et Asie-Pacifique , leader mondial en matière de Cloud privé par Everest Group et comme un leader européen pour la gestion et la migration des infrastructures vers le cloud par NelsonHall.

###

Marques déposées

Oracle et Java sont des marques déposées d'Oracle et/ou ses sociétés affiliées.

À propos d'Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec environ 100 000 collaborateurs dans 72 pays et un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 12 milliards d'euros. Numéro un européen du Big Data, de la Cybersécurité, des supercalculateurs et de l'environnement de travail connecté, le Groupe fournit des services Cloud, solutions d'infrastructure et gestion de données, applications et plateformes métiers, ainsi que des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise digitale & sectorielle, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans les secteurs Défense, Finance, Santé, Industrie, Médias, Énergie & Utilities, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Unify et Worldline. Atos SE (Societas Europea) est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40.

Contact presse:
Laura Fau | laura.fau@atos.net | +33 6 73 64 04 18 | @laurajanefau




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATOS via GlobeNewswire

HUG#2143552

Mikael Witwer est nommé Country Manager de Kamp'n 23-10-2017 10:06

La Suite...

L'éditeur Kamp'n fait évoluer son équipe de Direction et nomme Mikael Witwer au poste de Country Manager. Cette annonce s'inscrit dans le cadre de la très forte croissance de la société sur ces derniers mois et du renforcement de sa présence sur la région parisienne où Kamp'n a récemment ouvert une nouvelle agence.

À ce poste, Mikael Witwer aura pour principale mission de travailler avec la Direction générale pour définir et déployer la nouvelle stratégie marketing et commerciale de l'éditeur. Il jouera donc un rôle-clé au niveau de la commercialisation de l'offre auprès des différents segments de clientèle et sera également chargé de faire évoluer l'équipe existante en recrutant de nouveaux experts. Pour y arriver, il peut s'appuyer sur une très bonne connaissance du marché et sur sa capacité à commercialiser des solutions et offres de services à très forte valeur ajoutée dans le domaine du Web marketing.

Avant de rejoindre Kamp'n, il a occupé de nombreux postes dans des structures de premier plan. Passionné par le webmarketing depuis 2010, il prend régulièrement la parole sur des médias digitaux ou lors de conférences auprès de professionnels afin de les sensibiliser aux enjeux de la publicité Facebook et Google.

Mikael Witwer, Country Manager de Kamp'n « Je suis heureux de rejoindre l'équipe de Kamp'n qui bénéficie d'un positionnement unique pour mener à bien des campagnes de Facebook Ads et Google AdWords en s'appuyant sur un outil innovant, performant et conçu par des professionnels du Web marketing. Nous bénéficions donc d'un réel avantage concurrentiel qui nous permettra de collaborer efficacement avec les plus grands annonceurs et enseignes. »    


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Kamp'n via GlobeNewswire

HUG#2143553

Quand la Blockchain révolutionne l'économie de partage 23-10-2017 09:40

La Suite...

Phénoménal  buzzword , la blockchain est sur toutes les lèvres. En témoigne son incroyable emballement médiatique. Modèle sécurisé de consensus décentralisé, la Blockchain ouvre le champ des possibles. Pas un secteur d'activité ne lui échappe, ses cas d'usage semblent « illimités ». 

Considérée comme la « seconde révolution Internet », elle offre un changement de paradigme des systèmes de gouvernance actuels qui partent du principe que seul un ordre hiérarchique et centralisé permet de maintenir la cohésion de la société. Elle fait passer d'un système pyramidal à un ordre social qui émerge spontanément du comportement et des interactions des individus sans qu'aucune instance planificatrice ou créatrice n'ait structuré ou organisé un tel ordre. Elle forme une société de réseau « d'ordre spontané ». Vraie opportunité économique, elle s'est affranchie des cadres financier et bancaire dans lesquels elle était cantonnée. Depuis, la Blockchain s'est largement « répandue » et impacte de nombreux secteurs d'activités hétérogènes.

Pour autant, l'écart entre les promesses attendues et les mises en oeuvre effectives a fait douter de sa réelle viabilité et de son employabilité. Il a fallu du temps avant que n'émergent de vrais cas d'applications concrets et que la Blockchain devienne une « réalité ».

Aujourd'hui, sa mise en pratique et ses avantages ne sont plus à démontrer. Son marché compte plus d'une centaine de solutions. Ses possibilités sont tellement nombreuses, qu'elle crée même de nouveaux services, de nouveaux marchés. Porté par sa communauté et ses acteurs moteurs, l'écosystème Blockchain a atteint cette année une certaine maturité.

Deux grandes catégories de Blockchain se distinguent. D'un côté, les blockchain publiques, ouvertes à tout le monde (Bitcoin, Ethereum, Tezos, etc.), et de l'autre côté les blockchains entreprises (Hyperledger, Ripple, MultiChain, etc.). Privées, elles ne sont accessibles que par des utilisateurs autorisés et connus. Parmi ces catégories, deux blockchains tirent leur épingle du jeu et sortent vraiment du lot : Ethereum et Hyperledger Fabric.

La Blockchain est donc un sujet passionnant, mais qui demande du temps et un investissement important afin d'en tirer toute la quintessence. Un temps d'autant plus important que le marché est encore en pleine évolution. Non triviale, la réalisation d'un projet Blockchain peut très vite devenir complexe. Il est donc impératif de s'assurer que l'utilisation de la Blockchain se justifie dans le cas d'usage sélectionné.

De fait, c'est dès à présent qu'il faut investir dans la Blockchain. Le choix de la ou des Blockchains à étudier et à maitriser est primordial. L'écosystème Blockchain compte trop de solutions différentes pour être toutes maitrisées. Pour autant, il ne se passe pas une journée sans que l'on parle des Blockchains. Et qui ne comptera pas de Blockchain à son actif en 2017 pourrait bien être dépassé.

Par Christophe DOROTHE, Chef de projet R&D chez SMILE

Le livre blanc Blockchain rédigé par SMILE est téléchargeable à l'adresse suivante :  https://www.smile.eu/fr/publications/livres-blancs/blockchain




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Smile via GlobeNewswire

HUG#2143535

YMAGIS : Nomination de Pascal Mogavero à la tête d'Eclair 23-10-2017 09:36

La Suite...

Communiqué de Presse
Paris (France) - Le 23 octobre 2017 à 8h45

                                                      
Nomination de Pascal Mogavero à la tête d'Eclair
                      

Le Groupe Ymagis (FR0011471291, MAGIS, PEA-PME, TECH 40) , spécialiste européen des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, annonce l'arrivée de Pascal Mogavero en tant que Senior Vice-Président Eclair. Pascal Mogavero prend la succession de Christophe Lacroix qui assure désormais la direction des nouvelles activités innovantes développées par le Groupe.

Pascal Mogavero , diplômé de l'Ecole Polytechnique et de Supaero, a une longue expérience en Médias et High-Tech, notamment en gestion de projets technologiques, en stratégie digitale et en transformation d'organisation.

Après avoir débuté sa carrière en 1999 chez Andersen Consulting, il rejoint en 2007 le Groupe CANAL+ où, à travers différents postes, il acquiert de solides compétences en stratégie et développement de nouvelles offres commerciales, et où il aiguise son appétit pour l'expérience client. Il poursuit sa carrière au sein de Malakoff Médéric, de 2012 à 2015, en tant que Directeur de la Relation Clients et du Digital. Pendant 3 ans, il accélère le développement des services clients sur tous les canaux de contact, mettant en oeuvre une approche cohérente et personnalisée de l'expérience client et l'organisation cross-canal correspondante. En 2015, il rejoint Hiscox Europe, à la tête du service opérations en charge des ventes directes et du service client et pilote la digitalisation et l'automatisation des interactions de l'assureur avec ses clients et partenaires sur tous les canaux de distribution à travers l'Europe continentale.

"Je suis ravi et honoré de rejoindre le Groupe Ymagis et de prendre la direction d'une entreprise historique du cinéma. L'équipe que je rejoins est talentueuse, passionnée et forte de ses expertises cinématographiques et audiovisuelles. Mener à bien le plan de développement et de transformation digitale, riche et ambitieux d'Eclair, en étroite collaboration avec les équipes Européennes, représente un défi passionnant auquel je vais m'atteler avec toute mon énergie", déclare Pascal Mogavero.

Pascal Mogavero succède à Christophe Lacroix , Directeur Général Délégué d'Ymagis, qui se voit confier la direction des nouvelles activités innovantes tels qu'EclairColor ou EclairGame. Ces projets sont développés en mode incubateur pour bénéficier de la plus grande agilité possible.

"L'arrivée de Pascal Mogavero et le changement de périmètre de responsabilités de Christophe marque une étape importante pour le Groupe, dans la continuité de notre plan stratégique Perform", déclare Jean Mizrahi, fondateur et Président Directeur Général du Groupe Ymagis. " L'arrivée d'un spécialiste de la transformation digitale et de l'expérience client à la tête d'Eclair montre notre volonté d'axer le développement de l'entreprise le déploiement de nouvelles offres technologiques et commerciales toujours plus proches des attentes de nos clients. En mettant en place un incubateur d'activités nouvelles, nous plaçons l'innovation au coeur de notre stratégie de développement."

"Après deux années à la direction d'Eclair, je suis très heureux d'accueillir aujourd'hui Pascal pour poursuivre l'oeuvre de développement de l'entreprise. Passionné par les nouvelles technologies et par l'expérience client, il sera un atout majeur pour le développement d'Eclair. Je vais de mon côté continuer à relever de nouveaux challenges dans un monde en pleine transformation digitale. Nous devons être de plus en plus mobiles et précurseurs. Nous sommes en train de bâtir le futur et je suis très fier d'y participer activement", conclut Christophe Lacroix.

Prochain communiqué : le 15 novembre 2017 - Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2017

A propos du Groupe Ymagis
Ymagis Groupe est le spécialiste européen des technologies numériques pour l'industrie du cinéma. Fondé en 2007, le Groupe, dont le siège social est à Paris, est aujourd'hui présent dans 25 pays avec plus de 720 collaborateurs et se structure autour de 3 Business Units : CinemaNext pour les activités de services aux exploitants cinématographiques (ventes et installation, solutions logicielles, support technique/NOC et consulting), Eclair pour les activités de services de contenus (post-production, acheminement cinémas, distribution numérique, multilingue et accessibilité, restauration et préservation) et Ymagis pour les solutions de financement. Pour plus d'informations, connectez-vous sur www.ymagis.com , www.cinemanext.com ou www.eclair.digital

 

YMAGIS est coté sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC Small, CAC Mid and Small et CAC All-Tradable.

 
 

  GROUPE YMAGIS
Jean Firôme, Directeur Financier
Tél. : +33 (0)1 75 44 88 88
investisseurs@ymagis.com

 

CALYPTUS
Sophie Boulila / Mathieu Calleux
ymagis@calyptus.net
Tél. : + 33 (0)1 53 65 68 62

 



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: YMAGIS via GlobeNewswire

HUG#2143530

VALLOUREC annonce le lancement d'une émission obligataire additionnelle à échéance 2022 23-10-2017 08:23

La Suite...
  
 

 

 

 

 
Communiqué de presse
 
  

Vallourec annonce le lancement d'une émission obligataire additionnelle à échéance 2022

Boulogne-Billancourt (France), le 23 octobre 2017 - Vallourec S.A. (la « Société ») annonce aujourd'hui le lancement d'une émission obligataire additionnelle d'un montant total de 150 millions d'euros à échéance 2022, avec un coupon annuel de 6,625 %, qui viendra compléter et former un ensemble unique avec l'émission obligataire du 18 octobre 2017. Le produit net de cette émission contribuera au remboursement de certains tirages effectués au titre du programme de billets de trésorerie du Groupe.

Informations légales
Le présent communiqué ne constitue pas une offre de vente ou d'achat de valeurs mobilières ou une quelconque sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription de valeurs mobilières aux Etats-Unis d'Amérique ou dans tout autre pays (autre que la France). Des valeurs mobilières ne peuvent être offertes, souscrites ou vendues aux Etats-Unis d'Amérique en l'absence d'enregistrement ou de dispense d'enregistrement au titre du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act »). Les valeurs mobilières de Vallourec n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act et Vallourec n'a pas l'intention d'effectuer une offre au public de ses valeurs immobilières aux États-Unis d'Amérique.

La diffusion du présent communiqué n'est pas effectuée et n'a pas été approuvée par une personne autorisée (une « authorised person ») au sens de l'article 21(1) du Financial Services and Markets Act 2000. En conséquence, le présent communiqué est adressé et destiné uniquement (i) aux personnes situées en dehors du Royaume-Uni, (ii) aux professionnels en matière d'investissement au sens de l'article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005, (iii) aux personnes visées par l'article 49(2) (a) à (d) (sociétés à capitaux propres élevés, associations non-immatriculées, etc.) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 ou (iv) à toute autre personne à laquelle le présent communiqué pourrait être adressé conformément à la loi (les personnes mentionnées aux paragraphes (i), (ii), (iii) et (iv) étant ensemble désignées comme les « Personnes Habilitées »).

Informations prospectives
Ce communiqué de presse contient des réflexions et des informations prospectives. De par leur nature, ces réflexions et informations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et services ou les performances futures. Bien que la Direction de Vallourec estime que ces réflexions et informations prospectives sont raisonnables, Vallourec ne peut garantir leur exactitude ou leur exhaustivité. Ces réflexions et informations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes qui sont difficiles à prévoir et généralement en dehors du contrôle de Vallourec, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les réflexions et les informations prospectives.

À propos de Vallourec

Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l'énergie et pour d'autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d'une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 19 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VALLOUREC via GlobeNewswire

HUG#2143506

NANOBIOTIX annonce avoir terminé l'inclusion des patients dans l'essai de phase II/III de NBTXR3 dans les Sarcome des Tissus Mous 23-10-2017 08:45

La Suite...

Nouvelle image.JPG  

Nanobiotix annonce avoir terminé l'inclusion des patients dans l'essai de phase II/III de NBTXR3 dans les Sarcome des Tissus Mous

Paris, France, et Cambridge, Massachusetts, USA, 23 octobre 2017 - NANOBIOTIX (Euronext: NANO - ISIN: FR0011341205), société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement local du cancer, annonce aujourd'hui avoir terminé l'inclusion des patients dans l'essai de phase II/III de l'étude portant sur son produit  leader NBTXR3 dans l'indication du traitement des Sarcomes des Tissus Mous (étude « Act.In.Sarc »). Les derniers patients inclus dans l'étude devraient commencer leur traitement dans deux à trois semaines.

Elsa Borghi, CMO de Nanobiotix, a commenté : " C'est une étape importante notre essai dans le sarcome des tissus mous. Nous attendons désormais de pouvoir présenter les premières données l'année prochaine »

L'étude pivot internationale de phase II/III a été lancée en Europe et en Asie en octobre 2014. Elle a pour but d'évaluer la sécurité et l'efficacité de NBTXR3, un amplificateur de radiothérapie premier de sa classe, qui pourrait potentiellement cibler la majorité des tumeurs solides. L'étude de phase II/III est une étude prospective, randomisée, multicentrique en ouvert et à deux-bras activement contrôlés de 156 patients au total ayant des Sarcomes des Tissus Mous localement avancés.

L'objectif principal de l'étude est l'évaluation du taux de réponse pathologique complète. Les objectifs secondaires de l'étude sont l'évaluation du taux de réponse objective (ORR) par imagerie (IRM), l'évaluation du profil de sécurité en termes d'effets secondaires cliniques et biologiques, l'évolution du volume tumoral, les marges de résection et le taux d'amputation. En outre, une analyse exploratoire de la survie sans progression (PFS) devrait débuter à la fin de la période de "follow-up" chez l'ensemble des patients traités.

Nanobiotix prévoit de présenter les résultats de cet essai au premier semestre 2018.

Pour plus d'information sur l'essai : Clinical trial.gov et   http://www.actinsarc.com/ .

***

A propos de NANOBIOTIX - www.nanobiotix.com/fr

Nanobiotix, spin-off de l'Université de Buffalo, SUNY, a été créée en 2003. Société pionnière et leader en nanomédecine, elle a développé une approche révolutionnaire dans le traitement du cancer. La Société concentre son effort sur le développement de son portefeuille de produits entièrement brevetés, NanoXray, innovation reposant sur le mode d'action physique des nanoparticules qui, sous l'action de la radiothérapie, permettent de maximiser l'absorption des rayons X à l'intérieur des cellules cancéreuses afin de les détruire plus efficacement.

Les produits NanoXray sont compatibles avec les traitements de radiothérapie standards et visent à traiter potentiellement une grande variété de cancers solides (y compris les Sarcomes des Tissus Mous, les cancers de la Tête et du Cou, les cancers du Foie, les cancers de la Prostate, les cancers du Sein, le Glioblastome...) et cela par de multiples voies d'administration.

NBTXR3 est actuellement testé au cours de plusieurs études cliniques chez des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous, de cancers de la Tête et du Cou, de cancers de la Prostate, et de cancers du Foie (CHC et métastases hépatiques) et menés par PharmaEngine, partenaire de Nanobiotix en région Asie-Pacifique : cancers de la tête et du cou et du rectum. La Société a déposé en août 2016 le dossier de demande de marquage CE pour le produit NBTXR3.

La Société a démarré en 2016 un nouveau programme de recherche en Immuno-Oncologie, avec son produit leader NBTXR3, qui pourrait potentiellement apporter une nouvelle dimension à l'immunothérapie en oncologie.

Nanobiotix est entrée en bourse en octobre 2012. La Société est cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris (Code ISIN : FR0011341205, code mnemonic Euronext: NANO, code Bloomberg: NANO:FP). Le siège social de la Société se situe à Paris, en France. La Société dispose d'une filiale à Cambridge, aux Etats-Unis.
Contacts

Nanobiotix
 

Sarah Gaubert
Directrice de la Communication et des Affaires Publiques
+33 (0)1 40 26 07 55
sarah.gaubert@nanobiotix.com /
contact@nanobiotix.com

 
   

Noël Kurdi
Directeur des Relations Investisseurs
+1 (646) 241-4400
noel.kurdi@nanobiotix.com / investors@nanobiotix.com
Relations presse
 

France - Springbok Consultants
Marina Rosoff
+33 (0)6 71 58 00 34
marina@springbok.fr
   

United States - RooneyPartners
Marion Janic
+1 (212) 223-4017
mjanic@rooneyco.com

Avertissement

Le présent communiqué contient des déclarations prospectives relatives à Nanobiotix et à ses activités, y compris ses perspectives. Nanobiotix estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables. Cependant, des déclarations prospectives ne constituent pas des garanties d'une performance future, étant donné qu'elles portent sur des événements futurs et dépendent de circonstances qui pourraient ou non se réaliser dans le futur, et de divers risques et incertitudes, dont ceux décrits dans le document de référence de Nanobiotix déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 28 avril 2017 (numéro de dépôt D.17-0470) et disponible sur le site internet de la Société (www.nanobiotix.com), et de l'évolution de la conjoncture économique, des marchés financiers et des marchés sur lesquels Nanobiotix est présente. Les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué sont également soumises à des risques inconnus de Nanobiotix ou que Nanobiotix ne considère pas comme significatifs à cette date. La réalisation de tout ou partie de ces risques pourrait conduire à ce que les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de Nanobiotix diffèrent significativement des résultats, conditions financières, performances ou réalisations exprimés dans ces déclarations prospectives. Nanobiotix décline toute responsabilité quant à la mise à jour de ces déclarations prospectives.

Le présent communiqué et les informations qu'il contient ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription des actions ou de titres financiers de Nanobiotix dans un quelconque pays. Au jour du présent communiqué, NBTXR3 ne possède pas le marquage CE et, en conséquence, ne peut pas être vendu sur le marché ou utilisé avant l'obtention de ce marquage CE.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: NANOBIOTIX via GlobeNewswire

HUG#2143508

Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou : Information financière du 3ème trimestre 2017 23-10-2017 07:00

La Suite...

Toute une banque pour vous en Indre-et-Loire et en Vienne

                                                     Information financière du troisième trimestre 2017
                                                                                                             (Communiqué diffusé le 23 octobre 2017)

17 800 nouveaux clients et plus de 135 000 clients reconnus pour leur fidélité

Au cours des 9 premiers mois, 17 800 nouveaux clients ont rejoint la Caisse régionale Touraine Poitou (+7,6%). La relation client s'accroît : 124 400 ménages et 11 200 professionnels bénéficient d'avantages tarifaires et extra bancaires (46 500 invitations à des événements du territoire ont été envoyées) au titre du programme de reconnaissance de la fidélité. Cette fidélité se traduit par une augmentation de l'utilisation des offres proposées, notamment en assurance habitation et automobile (227 093 contrats, +4,3 % sur 1 an).

(en M€) Sept. 2016 Sept. 2017 Evol.
Encours de collecte globale
(bilan, assurance vie et titres)
Encours de collecte bilan (dépôts, épargne)
13 254

 

7 975
13 697

 

8 345
+3,3%

 

+4,6%
Encours de crédits (réintégration de 189 M€ de crédits titrisés et auto-souscrits)9 0409 457+4,6%

Les crédits sont portés par un marché de l'habitat très dynamique : les projets soutenus ont représenté 969 m€ (+36%) et le chiffre d'affaires des agences immobilières Square Habitat (toutes transactions confondues) progresse de +16,1%. Le soutien des projets du quotidien par le crédit à la consommation a représenté 176 m€. L'activité des professionnels, agriculteurs, entreprises et collectivités publiques est également soutenue par 448 m€ de crédits accordés (soit +28,3%).

La collecte bilan, portée par les dépôts à vue, progresse de +4,6% et permet de refinancer en circuit court les projets du territoire. La collecte globale s'élève à 13,7 Md€ et inclut notamment l'assurance vie, marquée par l'augmentation de la diversification en unités de comptes.

Des résultats maintenus et des investissements soutenus malgré le pincement de la marge d'intérêts

Le Produit Net Bancaire (PNB) est affecté par la baisse de la marge d'intérêts et le paiement de 12,8 m€ de soultes suite à des remboursements de refinancements visant à réduire les coûts futurs.
Les charges témoignent de la poursuite des investissements (+2m€) dans le digital et dans le renforcement de l'expertise de la force de vente pour développer notamment la prescription et accroître les financements locaux en circuit court. Enfin, deux nouvelles agences ont été inaugurées dans les agglomérations de Tours et Poitiers, dans un contexte où la part de marché en milieu urbain reste inférieure de moitié à celle des zones périphériques et rurales.

Comptes individuels en normes françaises (en M€) Sept. 2016 Sept 2017 Evol.
Produit net bancaire234,5220,2-6,1%
Charges générales d'exploitation-127,9-131,3+2,7%
Résultat brut d'exploitation106,688,8-16,7%
Résultat net social49,049,1+0,1%
       
Comptes consolidés en normes IFRS
(en M€)
Sept. 2016 Sept. 2017 Evol.
Capitaux propres1 7191 798+4,6%
Résultat net part du Groupe57,859,0+2,1%

Les risques crédits sont maîtrisés avec une réduction du coût du risque de 21,6% à 22,3 m€ et un poids des encours en défaut en recul à 2,97% (contre 3,20 % il y a un an). Le taux de couverture par les provisions se renforce de 2,9 points à 68,3% sous l'effet notamment de la révision du modèle des flux d'actualisation future (dotation de 4,7 m€).

Le résultat net social est stable à 49,1 m€ après une charge fiscale en fort recul du fait d'un effet base sur les provisions non déductibles. Le résultat net consolidé en normes internationales (IFRS) s'élève à 59,0 m€ (+2,1%).

Les ratios prudentiels sont supérieurs aux exigences règlementaires avec un ratio de solvabilité (phasé) de 15,5% au 30 juin 2017 et un ratio de liquidité LCR à 107,4% à fin septembre 2017. Le Certificat Coopératif d'Investissement était coté à 97€ à fin septembre (+31% en 1 an).

Un modèle mutualiste au service de la relation client et utile au territoire

Dans un contexte de digitalisation accrue (3,2 millions de connexions par mois en moyenne sur internet et sur mobiles), la mise en oeuvre des nouvelles technologies permet aux clients de simplifier leurs démarches en toute autonomie, comme en témoigne le nouveau Prêt Express Pro Agri qui permet de financer les investissements et les besoins de trésorerie entièrement en ligne.

Le développement digital s'accompagne d'un conseil d'experts et de proximité avec plus de 1000 conseillers (dont plus de 100 dédiés aux professionnels) mobilisés dans 139 points de vente. Cet ancrage territorial s'appuie sur des valeurs mutualistes fortes pour soutenir des évènements tels que le « Trophée des initiatives locales » qui a attiré plus de 135 projets.

Ainsi avec plus de 273 000 sociétaires représentés par les 873 Administrateurs des 64 Caisses locales, le Crédit Agricole fait la différence pour l'Indre-et-Loire et la Vienne.

Résultats arrêtés par le Conseil d'Administration en date du 20 octobre 2017
Retrouvez toutes les informations réglementées sur le site www.ca-tourainepoitou.fr dans l'espace « Informations réglementées ».
Chargé des relations investisseurs : regis.legall@ca-tourainepoitou.fr - 02 47 39 84 84.
CCI Crédit Agricole Touraine-Poitou : Second Marché - ISIN FR0000045304




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou via GlobeNewswire

HUG#2143399

AIR FRANCE - KLM : Nouveaux accords sur les plans de pension conclus par KLM avec ses syndicats de pilotes et de personnel navigant commercial 23-10-2017 07:00

La Suite...

Roissy, 23 octobre 2017

Nouveaux accords sur les plans de pension conclus par KLM avec ses syndicats de pilotes et de personnel navigant commercial

En raison d'un changement de la réglementation sur les pensions aux Pays Bas, et afin d'assurer une meilleure prédictibilité de ses cotisations annuelles et de réduire les risques de son bilan, KLM a mené des négociations depuis 2015 pour adapter les fonds de pension de ses pilotes et personnels de cabine.

Après un premier accord conclu avec les pilotes en 2015 portant sur l'allongement de l'âge de la retraite, une étape importante a été franchie récemment. KLM et le syndicat de pilotes néerlandais VNV ont conclu un accord permettant la modification du fonds de pension des pilotes à compter de janvier 2018, sous réserve de l'accord des membres du VNV :

  • Cet accord éliminera le risque de compensation des déficits du fonds et permettra ainsi d'éviter des variations significatives des capitaux propres,
  • A l'avenir, le fonds de pension devrait être qualifié de régime à cotisations définies collectif et les contributions annuelles auront une volatilité limitée,
  • En vertu de cet accord, KLM paiera un montant forfaitaire au fonds de pension de 194 millions d'euros en plusieurs versements.

Conformément à la norme IAS 19, le "de-risking" du fonds de pension entraînera sa décomptabilisation du poste "Actifs de retraite" du bilan d'Air France-KLM. La contribution du fonds de pension aux capitaux propres est estimée au 30 septembre 2017 à 1,34 milliard d'euros après impôt [1] .
L'impact de cette décomptabilisation sera enregistré dans le compte de résultat en charges non courantes. Le montant définitif sera calculé et comptabilisé à la date d'entrée en vigueur de l'accord, qui devrait avoir lieu au 4 ème trimestre 2017.

Par ailleurs, un accord a été conclu en août 2017 entre KLM et ses personnels de cabine pour transformer leur fonds de pension en régime à cotisations définies collectif, avec un impact sur les capitaux propres d'Air France-KLM et une charge non courante correspondante (sans impact de trésorerie) de 311 millions d'euros (233 millions après impôt) au 3 ème trimestre 2017.

Grâce à ces accords, KLM a finalisé le "de-risking" des fonds de pension de ses pilotes et personnels navigants commerciaux, ce qui lui permet de réduire significativement la volatilité de ses cotisations annuelles de retraite et du bilan du Groupe.    



[1] L'actif net de pension des pilotes a augmenté de 395 millions d'euros (527 millions d'euros avant impôt) entre le 31 décembre 2016 et le 30 septembre 2017

Contact Investisseurs                                                                               Contact Presse
Marie-Agnès de Peslouan                     Wouter van Beek                                                         
+33 1 49 89 52 59                                  +33 1 49 89 52 60                                  +33 1 41 56 56 00
madepeslouan@airfranceklm.com           Wouter-van.Beek@airfranceklm.com




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: AIR FRANCE - KLM via GlobeNewswire

HUG#2143456

Orange Belgium : Résultats financiers du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2017 23-10-2017 07:00

La Suite...

La solide performance commerciale confirme la pertinence de la stratégie d'Orange Belgium centrée sur la convergence et les données mobiles

9M 2017: Chiffre d'affaires total des services +2,4 % en un an, EBITDA ajusté +1,3 % en un an pour le groupe
T3 2017: +15k clients postpayés, ARPU postpayé +2,7 % en un an, +18k clients convergents Orange LOVE en Belgique

Bruxelles, le 23 octobre 2017 - Le groupe Orange Belgium (Euronext Bruxelles: OBEL) publie aujourd'hui ses résultats pour le troisième trimestre et les neuf premiers mois de 2017. Le troisième trimestre 2017 est marqué par un solide dynamisme commercial et une bonne performance des moteurs de croissance d'Orange Belgium: la convergence, la monétisation des données mobiles et l'expérience client. Le développement de la base clients convergents enregistre une belle progression et atteint 82 mille clients convergents LOVE en Belgique et 129 mille cartes SIM associées. La bonne performance mobile en Belgique au troisième trimestre 2017 se traduit par 15 mille nouveaux clients postpayés et une croissance de 2,7 % de l'ARPU postpayé en un an. Ceci démontre le succès de la stratégie de création de valeur de la société visant à accélérer l'évolution du marché vers un usage data plus important.

  • La stratégie de monétisation des données mobiles d'Orange Belgium tire parti de l'évolution vers un usage data plus important. La base clients postpayés d'Orange Belgium progresse de 15 mille clients au troisième trimestre 2017 pour atteindre un total de 2,29 millions de clients postpayés. La croissance du taux de pénétration des smartphones 4G - qui est passé de 44 % il y a un an à 56 % à la fin du troisième trimestre 2017 - et la demande accrue pour la musique et la vidéo en continu - entraînant un usage moyen de 1,7 GB contre 1,2 GB un an auparavant - se traduisent par un ARPU postpayé s'élevant à 30,0 euros, soit une progression de 2,7 % en un an. Cette progression résulte d'un usage data plus élevé.
  • Orange Belgium entre dans une nouvelle phase en tant qu'opérateur convergent. La base clients convergents LOVE d'Orange Belgium progresse de 18 mille unités au troisième trimestre 2017 pour s'établir à 82 mille clients, tandis que la base clients mobiles LOVE augmente de 23 mille unités pour s'établir à 129 mille clients, ce qui représente près de 6 % de la base postpayée totale. Depuis le lancement de son offre convergente, Orange Belgium a introduit de nouvelles chaînes TV, l'app Orange TV et une nouvelle offre double data pour ses clients LOVE. Avec l'objectif d'atteindre 100 mille clients convergents LOVE à la fin de l'année, Orange Belgium entre dans une nouvelle phase en tant qu'opérateur convergent, visant à rendre le marketing, les ventes, le provisioning, l'installation et les programmes de fidélisation toujours plus efficaces et orientés client. Ceci se fait parallèlement au recours accru à Easy Switch et anticipe la mise en oeuvre attendue d'un modèle de prix 'wholesale' plus équitable et qui tient compte des coûts, avec des accords de prestation de services plus détaillés pour les câblo-opérateurs.
  • Orange Belgium invite les régulateurs à se prononcer en faveur de la concurrence sur le marché fixe. La période de consultation du projet de décision des régulateurs des télécommunications et médias concernant l'analyse des marchés du haut débit et de la radiodiffusion visuelle s'est achevée fin septembre 2017. L'autorité belge de la concurrence et la Commission européenne devraient être informés au cours du quatrième trimestre 2017 lorsque les observations auront été revues. Une décision finale est attendue pour le premier semestre 2018. Orange Belgium a demandé aux régulateurs de parvenir rapidement à une proposition finale et d'améliorer considérablement les conditions financières d'accès 'wholesale' au câble, afin d'obtenir une marge durable pour des services câblés vendus séparément.
  • Orange Belgium a réalisé une bonne performance financière au cours des neuf premiers mois de 2017, en dépit de l'influence négative de l'itinérance. Le groupe a généré un chiffre d'affaires total de 933,7 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2017, soit une croissance de 1,5 % en un an (croissance sous-jacente de 4,7 % après ajustement de 28,0 millions d'euros liés à l'itinérance européenne). Malgré la baisse de l'EBITDA ajusté au troisième trimestre 2017, principalement due à la baisse des revenus MVNO, l'EBITDA ajusté du groupe Orange Belgium a progressé de 1,3 % au cours des neuf premiers mois de 2017 pour atteindre 240,3 millions d'euros, contre 237,1 millions d'euros un an auparavant. Ce résultat a été atteint en dépit de la contribution négative à l'EBITDA des services câblés vendus séparément de 14,9 millions d'euros pour les neuf premiers mois de 2017. Le groupe Orange Belgium a investi 114,6 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2017 , dont 35,5 millions d'euros sont liés au câble. Malgré ces investissements liés à la croissance, le groupe a généré un cash-flow opérationnel de 137,4 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2017. L'endettement financier net s'élève à 288,3 millions d'euros à fin septembre 2017 , impliquant un ratio d'endettement financier net/EBITDA présenté de 0,9x.
  • Le groupe Orange Belgium confirme ses prévisions pour l'exercice 2017 : il prévoit une hausse de son chiffre d'affaires total des services, un EBITDA ajusté situé entre 290 et 310 millions d'euros et un niveau d'investissement, hors investissements liés à l'essor de la base clients Orange Internet + TV, stable par rapport à 2016.



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Orange Belgium via GlobeNewswire

HUG#2143468

La FDA américaine accorde à TiGenix l'appellation de médicament orphelin pour le Cx601 23-10-2017 07:00

La Suite...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La FDA américaine accorde à TiGenix l'appellation de médicament orphelin pour le Cx601

Louvain (BELGIQUE) - 23 octobre 2017, 07h. CEST - TiGenix NV (Euronext Brussels et NASDAQ : TIG), société biopharmaceutique de pointe axée sur l ' exploitation des propriétés anti-inflammatoires des cellules souches allogéniques expansées, ou provenant de donneurs, pour le développement de nouveaux traitements destinés à des conditions médicales graves, a annoncé aujourd ' hui que l'Agence Américaine des Aliments et des Médicaments ( Food and Drug Administration , FDA) a accordé l'appellation de médicament orphelin ( Orphan Drug Designation , ODD) au Cx601 pour le traitement des patients atteints de la maladie de Crohn et souffrant de fistules.

TiGenix a initié un essai clinique pivot de phase III au niveau global durant la première moitié de 2017 dans le but de présenter auprès de la FDA une prochaine demande d'autorisation de produits biologiques ( Biologics License Application , BLA) pour le Cx601, un produit innovant fondé sur des cellules souches allogéniques dans le cadre du traitement de fistules périanales complexes chez les patients souffrant de la maladie de Crohn qui ont précédemment répondu de manière insuffisante à une thérapie biologique ou conventionnelle. En parallèle, TiGenix explore d'autres procédures permettant d'accélérer la soumission et le processus de révision pour l'approbation du médicament aux États-Unis.

« L'obtention de l'appellation de médicament orphelin accordée par la FDA est un grand pas en avant dans le programme de développement du Cx601 », a déclaré le Docteur María Pascual, vice-présidente des Affaires Règlementaires et de la Qualité au sein de TiGenix. « La reconnaissance du Cx601 comme médicament orphelin de la part de la FDA entraîne un ensemble d'avantages financiers potentiels et reflète nos efforts constants dans la recherche de voies permettant d'accélérer l'approbation du produit aux États-Unis. »

La FDA accorde l'appellation de médicament orphelin aux produits innovants destinés au traitement de  maladies qui touchent plus de 200 000 personnes aux États-Unis. Cette appellation, dont le but est de faciliter le développement de médicaments pour le traitement de maladies rares, présente d'importants avantages pour le parrain, dont sept ans d'exploitation commerciale en exclusivité après l'obtention de l'autorisation de commercialisation, des crédits d'impôts pour les coûts de recherche clinique, l'accès à des subventions pour des produits orphelins ou l'exonération de certains tarifs administratifs.

Pour plus d ' informations :

Claudia Jiménez
Senior Director Investor Relations and Communications
Tél. : +34918049264
Claudia.jimenez@tigenix.com

À propos de TiGenix

TiGenix NV (Euronext Brussels et NASDAQ : TIG) est une société biopharmaceutique qui développe de nouvelles thérapies centrées sur l ' exploitation des propriétés anti-inflammatoires de cellules souches allogéniques expansées ou issues de donneurs.

L ' essai clinique de phase III européen du produit phare de TiGenix, le Cx601, dans le traitement des fistules périanales complexes - une complication grave et invalidante de la maladie de Crohn, a été achevé avec succès. Le Cx601 a fait l ' objet d ' un dépôt pour approbation en Europe et un essai de phase III global visant à soutenir une demande de licence de produits biologiques (BLA) qui a débuté en 2017 aux États-Unis. TiGenix a conclu un accord de licence avec Takeda, une société pharmaceutique mondiale spécialisée en gastro-entérologie, selon lequel Takeda a acquis le droit exclusif de développer et commercialiser le Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes en dehors des États-Unis. Le deuxième produit de TiGenix dérivé des cellules adipeuses, le Cx611, est en cours d ' essai de phase I/II dans le sepsis sévère - une cause majeure de mortalité dans les pays développés. Enfin, l ' AlloCSC-01, qui cible les cardiopathies ischémiques aiguës, a montré des résultats positifs dans un essai de phase I/II dans l'infarctus aigu du myocarde (IAM). Le siège social de TiGenix est basé à Louvain (Belgique) et la société a également des activités à Madrid (Espagne) et à Cambridge (Massachussetts, États-Unis). Pour plus d ' informations, veuillez consulter le site http://www.tigenix.com.

À propos de Cx601

Le Cx601 est une suspension de cellules souches allogéniques (ou dérivées de donneurs) expansées dérivées de tissus adipeux (eASC) injectée localement pour le traitement des fistules périanales complexes chez des patients atteints d ' une maladie de Crohn qui ont précédemment répondu de manière insuffisante à une thérapie conventionnelle. La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l ' intestin et les fistules périanales complexes représentent une complication grave et invalidante pour laquelle il n ' existe actuellement aucun traitement efficace. Le Cx601 a reçu la désignation de médicament orphelin par la Commission européenne en 2009. TiGenix a complété un essai clinique européen de phase III (ADMIRE-CD) en août 2015. Les données de la semaine 24 ont été publiées dans The Lancet et ont prouvé que l'objectif d'évaluation primaire et le profil de sécurité et d'efficacité ont bien été remplis [1] . Une analyse du suivi a été réalisée jusqu ' à 104 semaines après le traitement, confirmant le profil de sécurité et d ' efficacité durable du produit [2] . Les résultats à la semaine 24[2] de l ' essai de phase III ADMIRE-CD ont été publiés dans la revue The Lancet en juillet 20161. Sur la base des résultats positifs de l ' étude de Phase III à la 24ème semaine, TiGenix a présenté une demande d ' autorisation de mise sur le marché auprès de l ' Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) et une décision du CHMP est attendue en 2017. Un essai clinique mondial de phase III (ADMIRE_CD_III) conçu pour supporter la future demande d ' homologation de produit biologique  (Biologics License Application, BLA) aux États-Unis a débuté en 2017, sur la base d ' un protocole d ' essai qui a été approuvé par l ' Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA) grâce à une procédure d ' évaluation spéciale de protocole (special protocol assessment procedure, SPA) (clinicaltrials.gov; NT03279081). En juillet 2016, TiGenix a conclu un accord de licence avec Takeda, une société pharmaceutique mondiale spécialisée en gastro-entérologie, selon lequel Takeda a acquis les droits exclusifs de développer et commercialiser le Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes chez les patients atteints d ' une maladie de Crohn en dehors des États-Unis.

Information prospective

Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prospectives et des estimations à l ' égard des futures performances de TiGenix et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l ' utilisation de mots tels que «croit», «anticipe», «s ' attend à », «projette», «planifie», «cherche», «estime», «peut», «veut» et «continue» (liste non exhaustive) et d ' autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés, mais qui pourraient s ' avérer ou ne pas s ' avérer corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs indépendants de la volonté de TiGenix. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de TiGenix, ou les résultats de l ' industrie, peuvent s ' avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu ' ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n ' est faite quant à l ' exactitude ou l ' équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, ces dernières ne sont valables qu ' à la date de la publication du présent communiqué de presse. TiGenix décline toute obligation d ' actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations, prévisions ou estimations sont fondées, à l ' exception de ce qui est requis par la législation belge.



[1] Panés J, García-Olmo D, Van Assche G et al., Expanded allogeneic adipose-derived mesenchymal stem cells (Cx601) for complex perianal fistulas in Crohn's disease: a phase 3 randomized, double-blind controlled trial. The Lancet. 2016; 388(10051):1281-90.

[2] Panes, J. et al., OP009 Long-term efficacy and safety of Cx601, allogeneic expanded adipose-derived mesenchymal stem cells, for complex perianal fistulas in Crohn's disease: 52-week results of a phase III randomised controlled trial. J Crohn ' s Colitis . 2017; 11: S5-S5.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: TiGenix via GlobeNewswire

HUG#2143492

Maroc Telecom : Résultats Consolidés des neuf premiers mois 2017 23-10-2017 06:00

La Suite...


Résultats consolidés des neuf premiers mois 2017

Faits marquants :       

  • Croissance de 8% de la base clients du Groupe qui dépasse 56 millions de clients ;
  • Croissance de 2,3% du chiffre d'affaires consolidé des Services Sortants  ;
  • Augmentation de 1,3 point du taux de marge d'EBITDA à change constant, pour atteindre 50% ;
  • Hausse de 4,2% du résultat net ajusté* part du groupe  à change constant ;
  • Confirmation du retour à la croissance du chiffre d'affaires Sortant Mobile au Maroc grâce au fort engouement pour l'Internet Mobile ;
  • Accélération du déploiement des réseaux Très Haut Débit au Maroc pour répondre à la forte demande ;
  • Croissance soutenue des nouvelles filiales :  11% de croissance du chiffre d'affaires et 42% de croissance de l'EBITDA à taux de change constant, sur les neuf premiers mois de 2017.

Perspectives 2017 maintenues, à périmètre et change constants :

  • Légère baisse du chiffre d'affaires due aux nouvelles mesures de régulation ;
  • EBITDA stable ;
  • CAPEX d'environ 23% du chiffre d'affaires, hors fréquences et licences.

A l'occasion de la publication de ce communiqué, Monsieur Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire, a déclaré :


« Les résultats du troisième trimestre confirment l'amélioration des tendances observées durant le premier semestre et valident les choix stratégiques du Groupe que sont le développement à l'International et le déploiement accéléré du Très Haut Débit Mobile et Fixe pour accompagner les usages croissants de la Data. La mise en oeuvre des plans d'investissements massifs et de modernisation des nouvelles filiales africaines se poursuit et commence à produire ses fruits en termes de croissance et de contribution aux performances du Groupe

*ajusté de l'impact des charges de restructuration en 2017 et de la cession immobilière en 2016 (cf : annexe 1)

résultats consolidés ajustes* du groupe

IFRS en millions de MAD9M-20169M-2017Variation Variation
à taux de change constant (1)
Chiffre d'affaires 26 67426 020-2,5%-2,3%
EBITDA 12 934 12 960 +0,2% +0,4%
Marge (%)48,5%49,8%+1,3 pt+1,3 pt
EBITA ajusté 8 064 8 088 +0,3% +0,5%
Marge (%)30,2%31,1%+0,9 pt+0,9 pt
Résultat net ajusté - Part du Groupe 4 302 4 482 +4,2% +4,2%
Marge (%) 16,1%17,2%+1,1 pt+1,1 pt
CAPEX (2) 5 170 5 430 +5,0%  
Dont fréquences et licences888149   
CAPEX / CA (hors fréquences et licences16,0%20,3%+4,3 pt  
CFFO ajusté 7 767 7 870 +1,3%  

* Les ajustements des indicateurs financiers sont détaillés dans l'annexe 1.

  •    Parc

Le parc du Groupe se situe à plus de 56 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de 7,7% sur un an, due essentiellement à la hausse des parcs Mobile au Niger, au Togo et en Côte d'Ivoire et à la croissance soutenue des parcs Haut Débit Fixe et Mobile au Maroc.

  •   Chiffre d'affaires

Au cours des neuf premiers mois de 2017, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d'affaires de 26 020 millions de dirhams, en légère baisse de 2,5% (-2,3% à taux de change constant). Cette évolution est due au recul des revenus Entrants suite à la libéralisation de la téléphonie sur IP depuis novembre 2016 au Maroc et aux baisses des tarifs de terminaison d'appels mobile au Maroc et dans les filiales africaines. Les revenus des Services Sortants sont en croissance de 2,3% grâce à l'augmentation des parcs et la hausse des usages Data.

  • Résultat opérationnel avant amortissement

A fin septembre 2017, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom atteint 12 960 millions de dirhams, en hausse de 0,2% (+0,4% à taux de change constant). La progression de 12,2% (+12,8% à taux de change constant) de l'EBITDA des activités à l'International compense largement la baisse de 5,8% de l'EBITDA au Maroc.

Le taux de marge d'EBITDA progresse de 1,3 pt en 1 an pour atteindre le niveau élevé de 49,8% grâce aux efforts d'optimisation des coûts et à l'impact favorable des baisses de tarifs de terminaison d'appel Mobile dans les filiales subsahariennes.

  •   Résultat opérationnel

A fin septembre 2017, le résultat opérationnel (EBITA) (4) ajusté consolidé du groupe Maroc Telecom s'établit à 8 088 millions de dirhams, en progression de 0,3% par rapport à la même période de 2016 (+0,5% à taux de change constant) grâce à la hausse de l'EBITDA. Le taux de marge d'EBITA ajusté progresse de 0,9 pt pour atteindre 31,1%.

  •   Résultat net - Part du Groupe

Le résultat net ajusté part du Groupe s'élève à 4 482 millions de dirhams, en progression de 4,2% à taux de change constant par rapport à la même période de 2016, grâce à la forte hausse du résultat net des activités à l'International portée par le succès de la restructuration des nouvelles filiales Moov qui dégagent au global un résultat net positif.

  • Cash Flow

Durant les neuf premiers mois de 2017, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) (5) ajustés s'élèvent à 7 870 millions de dirhams, en hausse de 1,3% par rapport aux neuf premiers mois de 2016, portés par une amélioration du CFFO au Maroc et ce malgré l'intensification de la cadence des investissements.

revue des activités du groupe

Les ajustements des indicateurs financiers « Maroc » et « International » sont détaillés dans l'annexe 1.

  • M aroc
IFRS en millions de MAD9M-20169M-2017Variation
Chiffre d'affaires 16 216 15 316 -5,6%
Mobile 10 717 9 999 -6,7%
Services10 4529 851-5,7%
Equipement265147-44,5%
Fixe 6 740 6 696 -0,7%
Dont Data Fixe*1 7981 980+10,1%
Elimination et autres revenus-1 241-1 379  
EBITDA 8 630 8 133 -5,8%
Marge (%)53,2%53,1%-0,1 pt
EBITA ajusté 5 829 5 320 -8,7%
Marge (%)35,9%34,7%-1,2 pt
CAPEX 2 355 3 127 +32,8%
Dont fréquences et licences   
CAPEX/CA (hors fréquences et licences)14,5%20,4%+5,9 pt
CFFO ajusté 4 902 5 328 +8,7%

    *La Data Fixe regroupe l'Internet, la TV sur ADSL et les services Data aux entreprises

Les revenus des activités au Maroc s'établissent à 15 316 millions de dirhams sur les neuf premiers mois de l'année, en baisse de 5,6% suite à la réintroduction de l'asymétrie sur les tarifs de terminaison d'appel mobile en mars 2017 et la libéralisation de la téléphonie sur IP en novembre 2016.

Le chiffre d'affaires des Services Sortants est en croissance de 1,2%, soutenu par le succès que connait la Data Mobile et Fixe dont les chiffres d'affaires progressent respectivement de 55% et 10,1%.

Le résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA) des neuf premiers mois de 2017 s'élève à 8 133 millions de dirhams, en baisse de 5,8% par rapport à la même période de 2016 en raison de la baisse du chiffre d'affaires. Le taux de marge d'EBITDA est quasiment stable    (-0,1 pt) grâce à l'amélioration du taux de marge brute de 0,5 pt et à la baisse de 3,4% des coûts opérationnels qui tirent profit du succès rencontré par le plan de départ volontaire ayant bénéficié à 1 026 salariés.

Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté atteint 5 320 millions de dirhams, en baisse de 8,7%. Ce retrait est dû à la baisse de l'EBITDA et à la hausse de 0,7% des charges d'amortissement consécutive aux investissements réalisés pour l'extension du réseau 4G+ et l'extension du réseau fibre optique. Le taux de marge d'EBITA ajusté se situe à 34,7%.

Les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés au Maroc enregistrent une hausse de 8,7%, à 5 328 millions de dirhams, grâce à la bonne gestion du besoin en fonds de roulement (BFR).

Mobile

 

 
Unité9M-20169M-2017Variation
Mobile     
Parc (6) (000) 18 628 18 898 +1,5%
Prépayé(000)16 91317 140+1,3%
Postpayé(000)1 7151 758+2,5%
Dont Internet 3G/4G+ (7) (000) 7 471 9 737 +30,3%
ARPU (8) (MAD/mois) 61,9 57,8 -6,6%
       

Au 30 septembre 2017, le parc (6) Mobile s'élève à 18,9 millions de clients, en hausse de 1,5% en un an. Cette tendance résulte à la fois de la progression du parc postpayé dont le parc progresse de 2,5% et de celle du prépayé qui affiche une croissance de 1,3%.

Dans un contexte réglementaire toujours contraignant, en raison de la réinstauration en mars 2017 d'une asymétrie de 20% sur les terminaisons d'appels en faveur des autres opérateurs et la baisse du Trafic International Entrant consécutive à la libéralisation de la téléphonie sur IP, le chiffre d'affaires Mobile recule de 6,7% par rapport à la même période de 2016, pour s'établir à 9 999 millions de dirhams.

Les revenus Sortants sont en hausse de 0,6% sur les neuf premiers mois de 2017, portés par la croissance de 55% de la Data Mobile qui fait plus que compenser la baisse de la Voix.

L'ARPU (8) mixte pour les neuf premiers mois de 2017 reste à un niveau élevé de 57,8 dirhams, en retrait toutefois de 6,6% par rapport à la même période de 2016.

La Data Mobile poursuit son essor et voit son parc Mobile augmenter de 30% et son trafic  croitre de 82%, soutenue par un réseau 3G et 4G+ de plus en plus étoffés qui couvrent 93% et 86% de la population.

Fixe et Internet

 

 
Unité9M-20169M-2017Variation
Fixe     
Lignes Fixe (000) 1 615 1 682 +4,2%
Accès Haut Débit (9) (000) 1 204 1 319 +9,5%

Le parc Fixe progresse de 4,2% pour atteindre 1,7 million de lignes. Le parc Haut Débit, quant à lui, enregistre une croissance de 9,5% et s'établit à 1,3 million d'abonnements.

Durant les neuf premiers mois de 2017, les activités Fixe et Internet au Maroc ont réalisé un chiffre d'affaires de 6 696 millions de dirhams, quasiment stable (-0,7%) par rapport à la même période de l'année 2016, malgré la baisse de 14,7% du revenu tiré du transit de minutes internationales, activité très faiblement margée.

La Data Fixe reste en croissance très soutenue (+10,1%), portée toujours la croissance du parc ADSL (+9,5%).

  • International

Indicateurs financiers

IFRS en millions de MAD9M-20169M-2017Variation Variation
à taux de change constant
Chiffre d'affaires 11 485 11 616 +1,1% +1,5%
dont Services Mobile10 37410 589+2,1%+2,5%
EBITDA 4 303 4 827 +12,2% +12,8%
Marge (%)37,5%41,6%+4,1 pt+4,1 pt
EBITA ajusté 2 234 2 768 +23,9% +24,6%
Marge (%)19,5%23,8%+4,4 pt+4,4 pt
CAPEX 2 815 2 303 -18,2%  
Dont fréquences et licences888149  
CAPEX/CA (hors fréquences et licences)16,8%18,5%+1,8 pt 
CFFO ajusté 2 865 2 542 -11,3%  

Au cours des neuf premiers mois de 2017, les activités du Groupe à l'International ont enregistré un chiffre d'affaires de 11 616 millions de dirhams, en hausse de 1,1% (+1,5% à taux de change constant) porté par la progression de 10,9% à change constant du chiffre d'affaires des nouvelles filiales, malgré l'impact de la baisse des tarifs de terminaison d'appels et la désactivation des clients non identifiés. Sur le seul troisième trimestre, la croissance du chiffre d'affaires des filiales s'accélère (+4,7% à taux de change constant) grâce aux gains de part de marché et aux investissements importants pour soutenir la croissance des usages Voix et Data.

A fin septembre 2017, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ressort à     4 827 millions de dirhams, en hausse de 12,2% (+12,8% à taux de change constant). Le taux de marge d'EBITDA progresse de 4,1 point pour atteindre 41,6%, grâce à l'impact favorable de la baisse des tarifs de terminaison d'appel conduisant à une amélioration du taux de marge brute (+0,5 point à change constant) et la capacité du Groupe à réduire ses coûts opérationnels à l'International (-7,5% à change constant).

Le résultat opérationnel (EBITA) ajusté s'établit à 2 768 millions de dirhams, en croissance de 23,9% (+24,6% à taux de change constant), du fait de la croissance soutenue de l'EBITDA et d'une charge d'amortissement quasiment stable (+0,4% à change constant).

Durant la même période, les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés des activités à l'International ressortent en baisse de 11,3%, pour atteindre 2 542 millions de dirhams en raison de la hausse des CAPEX.

Indicateurs opérationnels

  Unité9M-20169M-2017Variation
Mobile     
  Parc (6) (000)    
  Mauritanie 2 0512 140+4,3%
  Burkina Faso 6 9687 086+1,7%
  Gabon 1 7261 626-5,8%
  Mali 6 0626 803+12,2%
  Côte d'Ivoire 6 3057 587+20,3%
  Bénin 3 7003 901+5,4%
  Togo 2 3522 782+18,3%
  Niger 1 2081 993+65,0%
  Centrafrique 145140-3,4%
Fixe     
Parc (000)   
  Mauritanie 4749+4,9%
  Burkina Faso 7276+5,9%
  Gabon 1821+12,2%
  Mali 145152+4,9%
Haut Débit Fixe     
Parc (9) (000)   
  Mauritanie 1112+10,8%
  Burkina Faso 1413-6,2%
  Gabon 1215+26,4%
  Mali 6063+5,6%


Notes :

(1) Maintien d'un taux de change constant MAD/Ouguiya/ Franc CFA.
(2) Les CAPEX correspondent aux acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles comptabilisées sur la période.
(3) Maroc Telecom consolide dans ses comptes les sociétés Mauritel, Onatel, Gabon Télécom, Sotelma et Casanet ainsi que les nouvelles filiales africaines (en Côte d'Ivoire, Bénin, Togo, Niger, Centrafrique et Prestige Telecom qui fournit des services IT à ces dernières) depuis leur acquisition le 26 janvier 2015. 
(4) L'EBITA correspond au résultat opérationnel avant les amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises, les dépréciations des écarts d'acquisition et autres actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises et les autres produits et charges liés aux opérations d'investissements financiers et aux opérations avec les actionnaires (sauf lorsqu'elles sont directement comptabilisées en capitaux propres).
(5) Le CFFO comprend les flux nets de trésorerie provenant des activités d'exploitation avant impôts, tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie, ainsi que les dividendes reçus des sociétés mises en équivalence et des participations non consolidées. Il comprend aussi les investissements industriels nets, qui correspondent aux sorties nettes de trésorerie liée aux acquisitions et cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles.
(6) Le parc actif est constitué des clients prépayés, ayant émis ou reçu un appel voix (hors appel en provenance de l'ERPT concerné ou de ses Centres de Relations Clients) ou émis un SMS/MMS ou ayant fait usage des services Data (hors échanges de données techniques avec le réseau de l'ERPT concerné) durant les trois derniers mois, et des clients postpayés non résiliés.
(7) Le parc actif de l'Internet Mobile 3G et 4G+ inclut les détenteurs d'un contrat d'abonnement postpayé (couplé ou non avec une offre voix) et les détenteurs d'une souscription de type prépayé au service Internet ayant effectué au moins une recharge durant les trois derniers mois ou dont le crédit est valide et qui ont utilisé le service durant cette période.
(8) L'ARPU se définit comme le chiffre d'affaires (généré par les appels entrants et sortants et par les services de données) net des promotions, hors roaming et ventes d'équipement, divisé par le parc moyen de la période. Il s'agit ici de l'ARPU mixte des segments prépayé et postpayé.
(9) Le parc haut débit inclut les accès ADSL, FTTH (fibre optique) et les liaisons louées au Maroc et inclut également le parc CDMA pour les filiales historiques.

Avertissement Important :
Déclarations prospectives. Le présent communiqué de presse contient des déclarations et éléments de nature prévisionnelle relatifs à la situation financière, aux résultats des opérations, à la stratégie et aux perspectives de Maroc Telecom ainsi qu'aux impacts de certaines opérations. Même si Maroc Telecom estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes connus ou inconnus, dont la plupart sont hors de notre contrôle, notamment les risques décrits dans les documents publics déposés par Maroc Telecom auprès de l'Autorité Marocaine du marché des capitaux ( www.ammc.ma ) et de l'Autorité des Marchés Financiers ( www.amf-france.org ), également disponibles en langue française sur notre site ( www.iam.ma ). Le présent communiqué de presse contient des informations prospectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Maroc Telecom ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d'une information nouvelle, d'un évènement futur ou de tout autre raison, sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles III.2.31 et suivants de la circulaire de l'autorité marocaine du marché des capitaux et 223-1 et suivants du règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers.

Maroc Telecom est un opérateur global de télécommunications au Maroc, leader sur l'ensemble de ses segments d'activités, Fixe, Mobile et Internet. Il s'est développé à l'international et est aujourd'hui présent dans dix pays en Afrique. Maroc Telecom est coté simultanément à Casablanca et à Paris et ses actionnaires de référence sont la Société de Participation dans les Télécommunication (SPT)*  (53%) et le Royaume du Maroc (30%).

* SPT est une société de droit marocain contrôlée par Etisalat.

Contacts
Relations investisseurs
relations.investisseurs@iam.ma
Relations presse
relations.presse@iam.ma

Annexe 1 : Passage des indicateurs financiers ajustés aux indicateurs financiers publiés

Le résultat opérationnel ajusté, le résultat net ajusté part du groupe et le CFFO ajusté, mesures à caractère non strictement comptable, doivent être considérés comme des informations complémentaires. Ils illustrent mieux les performances du groupe en excluant les éléments exceptionnels.

 9M - 20169M - 2017
(en millions MAD) Maroc International Groupe Maroc International Groupe
EBITA ajusté 5 829 2 234 8 064 5 320 2 768 8 088
Eléments exceptionnels :
Cession immobilière
   

+297
 

+297
   
Charges de restructuration   -193-49-242
EBITA publié 5 829 2 532 8 361 5 127 2 719 7 846
Résultat net ajusté - Part du Groupe    4 302     4 482
Eléments exceptionnels :
Cession immobilière
    

+152
     
Charges de restructuration     -165
Résultat net publié - Part du Groupe    4 454     4 318
CFFO ajusté 4 902 2 865 7 767 5 328 2 542 7 870
Eléments exceptionnels :
Cession immobilière
   

+317
 

+317
   
Charges de restructuration   -578-60-638
Paiement des licences -33-33 -558-558
CFFO publié 4 902 3 149 8 051 4 750 1 924 6 674



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Maroc Telecom via GlobeNewswire

HUG#2143394

Mene lance la marque de bijoux de luxe 24 carats en ligne et annonce des nominations au Conseil d'administration 20-10-2017 23:04

La Suite...
  • Lancement aujourd'hui de la nouvelle marque de bijoux 24 carats s'adressant directement au consommateur
  • Nomination du Conseil d'administration avec expérience dans la mode, le luxe, la technologie et l'industrie des métaux précieux
  • Collaboration avec Karla Otto Luxury et Fashion Consultancy

PARIS, le 20 octobre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Mene Inc. (« Mene », « Mene » ou « la Société »), une marque de bijoux de luxe de 24 carats en ligne, a annoncé aujourd'hui ce qui suit :

Lancement du site Web Mene
La Société est heureuse d'annoncer que son site Web mene.com et sa boutique en ligne ont été lancés aujourd'hui en tant que service sur invitation seulement. Tandis que tout un chacun peut consulter et rechercher des modèles et des prix de bijoux, seuls les clients possédant une invitation peuvent actuellement ouvrir un compte et effectuer des achats.

Les clients qui effectuent un achat recevront un lien d'invitation unique à partager avec leurs amis et leur famille, permettant ainsi à leur réseau d'accéder à Mene.

Collection de modèles initiaux de Mene et catalogue
Pour voir la première collection de la Société et le catalogue, veuillez consulter :  https://issuu.com/mene24k/docs/mene--catalogue--web-pages

D'autres modèles seront introduits chaque semaine et des collaborations en édition limitée seront lancées avec des artistes et des créateurs de tendances à l'avenir.

Nominations au Conseil d'administration
La Société a également annoncé la nomination des personnes suivantes à son Conseil d'administration :

Roy Sebag - Président
Diana W. Picasso - Administratrice
Josh D. Crumb - Administrateur
Tommaso Chiabra - Administrateur
Shireen Jiwan - Administratrice

Les biographies complètes des membres du Conseil d'administration de la Société sont disponibles sur son site Web suivant : http://www.mene.com/corporate/management-and-board .

« Je suis ravi d'accueillir les nouveaux membres de notre Conseil d'administration à ces postes importants de surveillance et gouvernance. Nous avons une chance incroyable d'avoir un groupe de personnes talentueuses ayant une expérience qui couvre les industries du luxe, de la mode, de la technologie, des métaux précieux, de la finance et de l'art. Je suis honoré et ravi de me lancer dans cette aventure de création de valeur générée par Mene pour toutes les parties prenantes », a déclaré Roy Sebag, fondateur de Mene Inc.

Engagement et collaboration avec KARLA OTTO
La société a également annoncé un engagement formel avec KARLA OTTO, une maison leader de relations publiques et de stratégie de luxe et de mode ayant des bureaux dans le monde entier.

Présentation de Mene pour la presse officielle
Mene fabrique des jewelry(TM) (bijoux) d'investissement en or 24 carats et en platine qui sont vendus par poids évalué en grammes, en toute transparence. En combinant une technologie innovante avec un design intemporel, Mene restaure l'ancienne tradition des bijoux comme réserve de valeur durable.

À travers l'Orient et l'Occident, dans le passé et le présent, les bijoux tiennent un rôle unique et sacré dans la vie de leurs propriétaires. Tout au long de l'histoire, ce symbole sacré a joué un rôle supplémentaire, un produit de luxe fabriqué et échangé comme réserve de valeur durable.

Ce qui manque profondément aux marchés des produits de luxe occidentaux, c'est le rôle oublié des bijoux en tant que biens pouvant être portés. Pour les acheteurs riches ou ambitieux, les bijoux de qualité sont des objets de famille qui devraient conserver leur valeur monétaire, aussi importants pour la richesse familiale et l'épargne qu'une propriété ou une oeuvre d'art.

Mene a été fondée par  Roy Sebag  et  Diana W. Picasso  pour restaurer cette sagesse ancienne se rapportant à la bijouterie. Mene offre aux consommateurs des bijoux en or pur 24 carats et platine qui conservent leur valeur d'épargne tout en préservant le symbole de l'amour et de l'amitié, en concrétisant un engagement sacré ou en immortalisant un moment dans le temps.

Pour le dossier de presse complet, veuillez consulter : http://www.mene.com/assets/presspackage.pdf .

À propos de Mene
Mene conçoit, fabrique et commercialise des jewelry(TM) (bijoux) d'investissement en or pur 24 carats et en platine qui sont vendus directement aux consommateurs dans 90 pays. Avec le site mene.com, les clients peuvent acheter, vendre et échanger des bijoux Mene par poids évalué en grammes aux prix du marché en vigueur pour l'or et le platine, plus des frais de conception et de fabrication communiqués en toute transparence.

Mene a été fondée par Roy Sebag et Diana W. Picasso avec pour mission de restaurer l'ancienne tradition de la bijouterie comme réserve de valeur durable en combinant une technologie innovante avec un design intemporel.

Mene Inc. est une filiale de Goldmoney Inc.

Jacquelyn Humphrey
Vice-présidente, Opérations
Mene Inc.
jac@mene.com

Josh Crumb
Directeur de stratégie et Directeur financier
Goldmoney Inc.
+1 647-499-6748




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Goldmoney Inc. via GlobeNewswire

HUG#2143442

DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les enfants de 4 à 11 ans allergiques à l'arachide 20-10-2017 23:00

La Suite...
Communiqué de Presse
   Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET

DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les enfants de 4 à 11 ans allergiques à l'arachide

DBV Technologies (Euronext: DBV - ISIN: FR0010417345 - Nasdaq : DBVT) a annoncé aujourd'hui les premiers résultats de PEPITES ( P eanut EPIT E fficacy and S afety), étude de phase III visant à évaluer l'efficacité et la sécurité d'emploi de Viaskin Peanut chez les enfants de 4 à 11 ans. L'analyse des résultats révèle une réponse significative avec un profil de tolérance favorable, avec 35,3% de patients répondant au Viaskin Peanut 250 µg après les 12 premiers mois de thérapie comparé à 13,6% dans le bras placebo (différence entre les taux de réponses = 21,7%; p=0,00001; 95% IC = 12,4% - 29,8%). Cependant, le critère principal, qui évalue l'intervalle de confiance (IC) à 95% de la différence des taux de réponse entre le groupe actif et le placebo, n'a pas atteint la limite basse de 15% de l'IC tel que proposé dans le Plan d'Analyse Statistique soumis à la Food and Drug Administration américaine ('FDA'). Sur la base de discussions initiales avec la FDA sur les premiers résultats d'efficacité et d'innocuité, DBV continuera de dialoguer avec les autorités et poursuivra la préparation de son dossier d'enregistrement de Viaskin Peanut.

« Nous pensons que les analyses préliminaires montrent un effet thérapeutique significatif chez les patients allergiques à l'arachide, répondant à un fort besoin médical alors qu'aucun traitement n'est encore approuvé dans cette pathologie » a déclaré le Dr Pierre Henri Benhamou , Président Directeur Général de la Société. « Viaskin Peanut a reçu un Breakthrough Therapy et Fast Track Designation de la FDA et nous sommes totalement engagés à travailler avec les agences réglementaires pour apporter un traitement potentiel efficace et sûr d'emploi pour ces patients. ».

Une analyse préliminaire de la Dose Cumulée Réactive (DCR) - un critère secondaire d'efficacité clef qui mesure la réactivité des patients lors des test de provocation orale contre placebo en double aveugle (DBPCFC) - montre qu'en moyenne, les patients ayant reçu Viaskin Peanut 250 microg ont atteint après 12 mois une DCR moyenne d'environ 900 mg de protéine d'arachide (médiane de 444 mg) contre 360 mg de protéine d'arachide (médiane de 144 mg) dans le groupe placebo. La DCR moyenne au début de l'étude clinique était d'environ 210 mg (médiane de 144 mg) dans les deux groupes. Cette augmentation est statistiquement significative comparé au placebo (p<0.001), et ces résultats sont conformes à ce qu'il avait été observé lors de l'étude de phase IIb de Viaskin Peanut. Pour mémoire, une cacahuète contient environ 250 mg de protéine d'arachide.

Le profil d'innocuité dans PEPITES est globalement en ligne avec les résultats précédents de phase IIb. Ils ne montrent pas de différence de répartition des évènements indésirables graves (EIG)  dans l'étude avec 12 cas chez 10 sujets dans le groupe actif (4,2%) , et 6 cas chez 6 sujets dans le groupe placebo (5,1%). Globalement dans l'étude, 4 de ces cas survenus chez 3 sujets (0,8%) ont été qualifiés par l'investigateur de possiblement reliés au traitement. Aucun de ces cas n'ont été qualifiés d'anaphylaxie sévère et ces patients ont répondu à un traitement de soutien habituel. Les évènements indésirables les plus fréquemment rapportés ont été des réactions cutanées au site d'application, le plus souvent légers à modérées Au cours des 12 mois de traitement, les sorties prématurées d'essai ont représenté 10,1% réparti de façon équilibrée entre les groupes actif et placébo, dont seulement 1,1% du à des évènements indésirables.
L'observance du traitement était d'environ 95% au cours de l'étude clinique.

Dr. Hugh Sampson , Directeur Scientifique de DBV a déclaré  : « Les résultats de l'étude montrent le potentiel de l'immunothérapie épicutanée, et nous sommes encouragés par le taux de réponse au traitement et l'élévation cliniquement pertinente de la dose cumulée réactive constatée chez les patients traités par Viaskin. Nous pensons que la pertinence des résultats, que nous avons générés chez plus de 650 patients à ce jour, confirme le profil d'efficacité et d'innocuité  de Viaskin Peanut et nous sommes impatients de pouvoir analyser l'ensemble des données générées par PEPITES ». Le Dr. Sampson a conclu : « Nous sommes très reconnaissant aux investigateurs, au personnel médical, aux patients et à leur famille pour leur participation dans cet essai clinique important. »

Un rapport plus détaillé des données de PEPITES sera présenté lors d'un prochain congrès scientifique.

Dr. David Fleischer , Investigateur Principal de PEPITES et Professeur associé au Children's Hospital du Colorado, a déclaré: "Au cours des quinze dernières années, j'ai participé de manière active à la recherche clinique dans l'allergie alimentaire. Les parents des enfants allergiques à l'arachide n'ont cessé de me demander ce que nous pouvions faire de plus pour les aider à gérer l'allergie, à part un régime strict. Avoir mené cette étude pivot de phase III a été un honneur exceptionnel mais de savoir que je pourrais apporter finalement une réponse à cette question est encore plus incroyable. Etant donné l'impact important sur le plan psycho-social et financier induits par cette allergie sur les patients et leur famille et ses conséquences sur leur qualité de vie, j'ai l'espoir que nous sommes tout près d'avoir un traitement de l'allergie alimentaire capable d'améliorer la vie des patients partout dans le monde.

La société entend annoncer les premiers résultats de son étude de phase III REALISE en Novembre.

DBV Technologies tiendra une conférence téléphonique le 20 Octobre 2017 à 22h30 (heure de Paris) pour discuter les données de l'étude. Pour participer, composez le +1 888 424 8151 des Etats-Unis ou le +1 847 585 4422 de l'international. Le numéro d'identification pour accéder à la conférence est le 5556432. Cette conférence téléphonique sera archivée et accessible pendant 30 jours. Le numéro de réécoute est le +1 888 843 7419 pour les Etats-Unis et le +1 630 652 3042 de l'international. Le numéro d'identification pour cette réécoute est le 5556432

À propos de l'étude PEPITES
L'étude PEPITES (Peanut EPIT Efficacy and Safety study) est un essai pivot international de phase III, mené en double aveugle et contrôlé par placebo, conçu pour évaluer l'innocuité et l'efficacité de Viaskin Peanut 250 microg chez les enfants âgés de 4 à 11 ans. L'étude PEPITES se déroule dans 31 centres en Amérique du Nord (Canada et États-Unis), en Allemagne, en Irlande et en Australie. La dernière visite d'un patient dans l'étude PEPITES est intervenue en août 2017. Lors de l'étude PEPITES (Peanut EPIT® Efficacy and Safety study), les patients ont été évalués à l'aide d'un test de provocation orale en double aveugle contre placebo. Les patients ont été randomisés selon un rapport 2:1 pour recevoir soit Viaskin Peanut 250 µg, soit le placebo pendant 12 mois après avoir effectué un test de provocation oral (ou DBPCFC comme double-blind, placebo-controlled food challenge ). Le critère principal est notamment basé sur une analyse des répondeurs après 12 mois de traitement. Pour les patients ayant une dose réactive à l'inclusion égale ou inférieure à 10 mg, un patient est considéré comme répondeur s'il atteint une dose réactive égale ou supérieure à 300 mg de protéines d'arachide à 12 mois. Pour les patients ayant une dose réactive à l'inclusion supérieure à 10 mg, un patient sera considéré comme répondeur s'il atteint une dose réactive de protéines d'arachide égale ou supérieure à 1;000 mg à 12 mois. La dose cumulée réactive (DCR) est également utilisée comme critère d'efficacité secondaire pour établir la quantité totale de protéines d'arachide déclenchant les réactions chez les patients par rapport au placebo. Les marqueurs sérologiques sont également mesurés à l'inclusion, aux 3ème, 6ème et 12ème mois, afin de caractériser les changements immunologiques chez les patients.

À propos de DBV Technologies  
DBV Technologies développe Viaskin®, une plateforme technologique exclusive avec de vastes champs d'applications potentielles en immunothérapie. Viaskin utilise l'immunothérapie par voie épicutanée, ou EPIT®, la méthode développée par DBV pour administrer des composés biologiquement actifs au système immunitaire à travers une peau intacte. Avec cette nouvelle catégorie de produits candidats non invasifs et auto administrés, la société s'attache à transformer la prise en charge des patients souffrant d'une allergie alimentaire, pour lesquels il n'existe aucun traitement homologué. Les programmes de DBV relatifs aux allergies alimentaires comprennent notamment des essais cliniques sur Viaskin Peanut et Viaskin Milk, ainsi que le développement préclinique de Viaskin Egg. DBV réalise également une étude clinique de preuve de concept sur l'Homme pour le traitement de l'oesophagite à éosinophiles et continue d'explorer les applications potentielles de sa plateforme dans le domaine de la vaccination et d'autres maladies immunes.
Le siège social de DBV Technologies est situé à Montrouge, en France. La société a également des implantations à New York, et Summit aux États Unis. Les actions de la société sont négociées sur le segment A d'Euronext Paris (mnémonique : DBV, code ISIN : FR0010417345), font partie de l'indice SBF120 et sont également négociées sur le Nasdaq Global Select Market sous la forme d'American Depositary Shares (mnémonique : DBVT - chacune représentant la moitié d'une action ordinaire). Pour plus d'informations sur DBV Technologies, rendez-vous sur www.dbv technologies.com.

Déclarations prospectives
Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations et estimations prospectives, y compris des déclarations concernant le potentiel de Viaskin Peanut et les dates de communication prévues des résultats de l'étude clinique de phase III PEPITES. Ces déclarations et estimations prospectives ne constituent ni des promesses ni des garanties, et comportent des risques et des aléas substantiels. À ce stade, la commercialisation des produits de la société n'est autorisée dans aucun pays. Parmi les facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux décrits ou projetés dans ce document, mentionnons des aléas liés de manière générale aux activités de recherche et de développement, les essais cliniques, et les examens et autorisations réglementaires associés, et le risque dû au fait que l'historique des résultats cliniques dans une population de patients puisse ne pas prédire les résultats de futurs essais cliniques dans d'autres populations de patients. Une liste détaillée et une description de ces risques, aléas et autres risques figurent dans les documents déposés par la société auprès de l'Autorité des Marchés Financiers au titre de ses obligations réglementaires, dans les documents et rapports de la société déposés auprès de l'Autorité de réglementation et de contrôle des marchés financiers (Securities and Exchange Commission) aux États-Unis, et dans le rapport annuel de la société sur le formulaire 20-F relatif à l'exercice social clôturé le 31 décembre 2016, ainsi que les enregistrements et rapports qui seront effectués par la société. Les investisseurs existants et potentiels sont avertis qu'ils ne doivent pas se fier indûment à ces déclarations et estimations prospectives, qui ne valent qu'à la date des présentes. Sauf lorsque cela est requis par la réglementation applicable, DBV Technologies ne prend aucun engagement quant à la mise à jour ou à la révision des informations contenues dans ce communiqué de presse.

Contact Relations investisseurs de DBV
Sara Blum Sherman
Directrice, Relations investisseurs
+1 212-271-0740
sara.sherman@dbv-technologies.com

Contact Média de DBV
Roberta Di Giorgio
Directrice, Communications Corporate
+1 917-612-2861
roberta.digiorgio@dbv-technologies.com




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: DBV Technologies via GlobeNewswire

HUG#2143439

Orège :activité et résultats 1er semestre 2017 20-10-2017 18:00

La Suite...

                                                Communiqué de Presse

Voisins le Bretonneux, le 17 octobre 2017

Activité et résultats du 1 er semestre 2017
___________________________________________________________________

La société ORÈGE (Nyse-Euronext Paris - FR0010609206 OREGE) annonce ses résultats du 1er semestre 2017.

Information financière résumée (comptes consolidés arrêtés par le conseil d'administration en date du 17 octobre 2017, les procédures de revue limitée sont en cours).

En K€ - normes IFRS S1 2017
(30 juin 2017)
S1 2016
(30 juin 2016)
Chiffre d'affaires279402
Total des produits opérationnels 279 402
    
Charges de personnel-2 933-3 039
Charges d'exploitation-3 035-3 247
Dotations aux amortissements-182-5 794
Total des charges opérationnelles -6 150 -12 080
Résultat opérationnel -5 871 -11 678
Résultat financier-893-278
Impôts sur les résultats0107
Résultat net -6 764 -11 849

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires généré sur S1 2017 comprend les revenus issus de contrats de vente de solutions SLG : 50% du CA est afférent aux 4 contrats en cours signés en Europe et 50% est afférent à l'un des 3 contrats signés aux Etats Unis sur S1 2017 (cf. communiqué de presse du 10/07/2017).

Les 3 contrats américains d'un montant d'environ 1 M$ sont actuellement en cours d'exécution et devraient être réceptionnés et facturés avant la fin de l'exercice en cours.


Par ailleurs, 2 premiers contrats ont été signés en Allemagne sur S1 2017.

Le 1 er contrat, signé avec SAPPI, un leader européen dans le secteur de la papeterie, concerne une  location ferme sur 4 ans de 2 solutions SLG avec option d'achat pour une valeur globale d'environ 410 K€. La réception de ces solutions SLG est attendue en T4 2017.

Le 2 ème contrat, signé avec une importante station d'épuration municipale de plus de 600.000 EH connue et reconnue pour l'adoption de technologies innovantes, concerne une location sur 2 ans avec option d'achat pour une valeur globale d'environ 215 K€. La réception est attendue en T1 2018.

Charges opérationnelles

Les charges opérationnelles s'établissent à 6 150 K€ sur S1 (12 080 K€ pour 2016, dont une provision pour dépréciation des immobilisations incorporelles d'un montant de 4 918 K€ comptabilisée dans les dotations aux amortissements).

Les charges de personnel de 2 933 K€ (3 039 K€ pour 2016, nettes d'un montant de 775 K€ comptabilisé en immobilisations incorporelles) et les charges d'exploitation de 3 035 K€ (3 247 K€ pour 2016, nettes d'un montant de 225 K€ comptabilisé en immobilisations incorporelles) sont en légère baisse. 

En effet, Orège a rationalisé et allégé sa structure organisationnelle afin de réduire les besoins de financement, le temps que l'activité commerciale s'accroisse significativement sur les 4 pays ciblés comme prioritaires, les USA, le Royaume Uni, l'Allemagne et la France.

Résultat net

Après prise en compte d'un résultat financier de -893 K€ sur S1 2017 (-278 K€ sur S1 2016), reflet de l'accroissement du financement apporté en compte courant par le Groupe Eren (son actionnaire majoritaire) le résultat net sur S1 2017 s'établit à -6 764 K€ (-11 849 K€ sur S1 2016).

Trésorerie

Au 30/6/2017 la trésorerie d'Orège s'élève à 166 K€ (950 K€ au 31/12/2016).

Les dettes financières s'élèvent à 26 878 K€, dont 25 457 K€  au titre des avances en compte courant d'actionnaire (31/12/2016 : 20 937 K€, dont 19 417 K€ au titre des avances en compte courant d'actionnaire).

Un complément d'avance en compte courant d'actionnaire a été garanti par Eren Industries le 3 octobre 2017 pour un montant de 3 M€ qui vient se rajouter au solde non consommé à ce jour sur les précédentes avances soit de 1,4 M€. Ce financement disponible de 4,4 M€ permettra de couvrir l'intégralité des besoins en financement jusqu'au 30/6/ 2018.

Le rapport semestriel sera publié et mis en ligne sur le siteweb d'Orège le 23 octobre 2017.


A propos d'ORÈGE :

Orège est une PME française qui conçoit, développe et industrialise  des technologies innovantes brevetées (SLG et SOFHYS) pour le traitement des boues et des effluents complexes.

Orège construit sa croissance essentiellement à l'international (80%).

En 2016, Orège a reçu une distinction d'honneur pour son procédé SLG (solid, liquid, gas) dans la catégorie « Technologie Mondiale de Rupture de l'Année » aux Global Water Intelligence Awards.

Grâce à ses deux technologies de rupture brevetées, SOFHYS et SLG, ORÈGE apporte aux industriels, exploitants, ou acteurs municipaux des solutions performantes de traitement et de valorisation des boues et des effluents complexes, toxiques et/ou non biodégradables, plus économiques et en meilleure adéquation avec les nouvelles exigences règlementaires, environnementales et sociétales.

Les offres d'ORÈGE constituent une réelle alternative lorsque les technologies de traitement traditionnelles atteignent leurs limites techniques, représentent un coût trop élevé, ou ne peuvent atteindre les objectifs de performances requis.

Le siège d'ORÈGE est basé à Voisins Le Bretonneux  (Yvelines) et le pôle scientifique est situé à La Duranne à proximité d'Aix-en-Provence. Orège compte environ 50 collaborateurs et possède une base d'activité à Atlanta (USA) et une base près de Birmingham (UK).

Orège est cotée sur le Marché réglementé de Nyse - Euronext - Paris depuis le 5 juillet 2013 (Nyse Euronext Paris - FR0010609206 OREGE).
http://www.orege.com

Pour toute  d'information :
communication@orege.com - George GONSALVES : 06 08 03 50 72

A propos d'EREN :

Fondé en 2012, par Pâris Mouratoglou et David Corchia, EREN est le premier groupe dédié à l'économie des ressources naturelles. A travers ses différentes filiales et activités, EREN offre des solutions à ses clients et partenaires leur permettant de rationaliser leur consommation de ressources naturelles de manière rentable. EREN développe et promeut des technologies innovantes, fiables et compétitives dans les domaines de l'eau, de l'énergie et des matériaux de base. Le Groupe développe, construit et possède également des centrales éoliennes et solaires, dans les pays où les énergies renouvelables constituent une réponse compétitive à des besoins énergétiques croissants.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Orège via GlobeNewswire

HUG#2143371

Marie Brizard Wine & Spirits : DESCRIPTIF PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS AUTORISE PAR L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 27 JUIN 2017 20-10-2017 17:00

La Suite...

DESCRIPTIF PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS AUTORISE

PAR L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 27 JUIN 2017

Paris, le 20 octobre 2017

Conformément aux dispositions des articles 241-1 et suivants du Règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers, ainsi que du règlement européen n° 596/2014 du 16 avril 2014, le présent descriptif a pour objectif de décrire les finalités et les modalités du programme de rachat de ses propres actions par Marie Brizard Wine & Spirits dans le cadre de l'autorisation donnée dans la 12 ème résolution de l'Assemblée générale mixte de ses actionnaires en date du 27 juin 2017.

Répartition par objectifs des titres de capital détenus par la Société

Au 30 septembre 2017, la société détient 518.547 actions propres, sur 28.336.515 actions composant le capital de la Société, soit un total de 1,83% affectés respectivement à la mise en oeuvre du plan d'option d'achat d'actions et à l'attribution d'actions gratuites pour 447.797 actions, et pour le solde, soit 70.750 actions, au contrat de liquidité.

Objectifs du programme de rachat d'actions

Le programme de rachat est destiné à permettre la réalisation des opérations suivantes :

  1. de favoriser la liquidité des transactions et la régularité des cotations des titres de la Société dans le cadre d'un contrat de liquidité conclu avec un prestataire de services d'investissement intervenant dans le respect des pratiques de marché admises par l'Autorité des marchés financiers (AMF),
     
  2. de conserver les actions achetées et les remettre ultérieurement à l'échange ou en paiement dans le cadre d'opérations éventuelles de croissance externe, dans les limites fixées par la règlementation applicable,
     
  3. d'assurer la couverture de plans d'options d'achat d'actions ou d'attribution gratuite d'actions et autres formes d'allocation d'actions à des salariés et/ou des mandataires sociaux de la Société et des sociétés de son groupe, notamment au titre de la participation aux résultats de l'entreprise et au titre d'un Plan d'Épargne d'Entreprise dans les conditions prévues par la loi et les autorités de marché et aux époques que le conseil d'administration ou la personne agissant sur la délégation du conseil d'administration appréciera,
     
  4. de permettre (i) la remise d'actions de la Société lors de l'exercice de droits attachés à des valeurs mobilières donnant droit, immédiatement ou à terme, par remboursement, conversion échange, présentation d'un bon ou de toute autre manière à l'attribution d'actions de la Société et (ii) la réalisation de toutes opérations de couverture en relation avec l'émission de telles valeurs mobilières, dans les conditions prévues par les autorités de marché et aux époques que le conseil d'administration ou la personne agissant sur la délégation du conseil d'administration appréciera,
     
  5. ou de les annuler totalement ou partiellement par voie de réduction du capital social.

Le programme de rachat permet également à la Société d'opérer sur ses propres actions en vue de toute autre finalité autorisée ou qui viendrait à être autorisée par les dispositions légales et réglementaires applicables ou qui viendrait à être reconnue comme pratique de marché par l'AMF. Dans une telle hypothèse, la Société informerait ses actionnaires par voie de communiqué.

Part maximale du capital, nombre maximal et caractéristiques des titres que la Société se propose d'acquérir, ainsi que prix maximum d'achat

La Société détenant directement ou indirectement au 30 septembre 2017, 518.547 de ses propres actions, correspondant à 1,83% du capital social, le nombre maximum d'actions pouvant être rachetées sur cette base est de 2.315.104 actions, soit 8,17% du capital social , étant précisé que cette possibilité de rachat pourra être augmentée dans la limite de 10% du capital social au cas où la Société procèderait à la cession ou à l'utilisation d'actions auto-détenues.

Le prix unitaire d'achat ne pourra excéder trente euros (30 €). En conséquence, le montant maximum théorique que la Société serait susceptible de payer dans l'hypothèse d'achat au prix maximum unitaire de trente euros (30) € s'élèverait, sur la base du capital social actuel, à quatre-vingt-cinq millions neuf mille cinq-cent-trente euros (85.009.530 €), correspondant à l'achat d'un nombre maximum de 2.833.651 actions.

Durée du programme de rachat

Le programme de rachat a une durée de dix-huit (18) mois à compter du jour de l'Assemblée Générale l'autorisant, soit jusqu'au 27 décembre 2018.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Marie Brizard Wine & Spirits via GlobeNewswire

HUG#2143379

Crédit Agricole de Normandie Seine : Information financière trimestrielle au 30 septembre 2017 20-10-2017 17:05

La Suite...

Crédit Agricole Normandie-Seine
Information financière trimestrielle
Résultats au 30 septembre 2017

Bois-Guillaume, le 20 octobre 2017

Une activité record dans tous les compartiments

+13 % de nouveaux clients
A la fin du troisième trimestre, plus de 24 000 nouveaux clients ont rejoint le Crédit Agricole Normandie Seine augmentant ainsi le portefeuille de clients de
7 700 clients par rapport au 31/12/2016.

+9,7 % d'encours de crédit
L'encours de crédit a augmenté de 9,7% sur un an (à 11,5 Mds€), porté par plus de 2,2 milliards € de nouveaux financements à moyen et long terme soit une hausse de 39 % sur un an. Cette activité, historiquement haute pour la Caisse Régionale, marque sa volonté d'accompagner ses clients dans la réalisation de tous leurs projets et se traduit par un renforcement de 1 point de sa part de marché.

+4,5 % d'encours de collecte
La collecte a progressé de 4,3% sur un an (à 15,3 Mds€)  avec un développement de l'épargne bilan (+ 5,8 %) porté par la progression de l'Epargne-Logement (+7 %) et des livrets  (+4,7 %). La collecte hors bilan s'établit à 6,1 Mds€ (+ 3,4%) et profite de la bonne tenue de l'assurance-vie dont l'encours s'affiche à 4,3 Mds€ (+ 1,9 %).
               
Cette dynamique commerciale se retrouve également dans le domaine des produits et services. Ainsi, le portefeuille d'assurances dommages progresse de plus de 4.2 % sur un an avec la réalisation de près de 27 000 nouveaux contrats.

Des résultats financiers marqués par la conjoncture

Le Conseil d'Administration du Crédit Agricole de Normandie-Seine a arrêté lors de sa séance du 20 octobre 2017 les comptes individuels et consolidés au 30 septembre 2017.

  • Base individuelle 

Le Produit Net Bancaire s'élève à 280,2 M€ en retrait de 3,2 % (- 9,1 M€) sur un an, toujours pénalisé par le contexte de taux bas associé au mouvement de réaménagement sur le crédit habitat et par les taux anormalement élevés de l'épargne réglementée. Ces éléments sont partiellement compensés par la très bonne tenue des revenus sur fonds propres et le développement de l'activité commerciale.  

Les charges de fonctionnement nettes, à 163,5 M€ enregistrent une progression de 4,4% sur un an. Elles traduisent l'ampleur des investissements humains, immobiliers et technologiques engagés dans le cadre du projet de transformation de la Caisse Régionale « Réinventons Ensemble Crédit Agricole Normandie Seine ».

Le coût du risque s'établit à 9,3 M€ en diminution marquée de -30,1% sur un an, au travers d'une bonne maitrise des risques crédit illustrée par un taux de défaut en principal à 1,85 % (- 10 bps sur un an) qui reste significativement inférieur à la moyenne sectorielle.

Après prise en compte d'une reprise de provision de 2 M€ au titre du Fonds pour Risques Bancaires Généraux, le résultat net social s'élève à 81,1 M€ en baisse de 1,9 % sur un an.

  • Base consolidée

Le PNB s'établit à 282,1 M€ en retrait de 3,0 % sur un an. Associé à l'évolution des charges de fonctionnement, il entraine une baisse du Résultat Brut d'Exploitation de 14,1 % à 114,9 M€.

Le résultat net s'inscrit à 77,9 M€ en retrait de 10,3 % sur un an. Son différentiel d'évolution avec les comptes individuels résulte principalement d'effets de base défavorables, constitués par le retraitement des dépréciations temporaires des titres de placement (-2 6 M€) et du FRBG (- 5 M€).

Endettement

Pour l'exercice 2017, la Caisse régionale de Normandie Seine a validé auprès de la Banque de France un programme d'émissions court terme. Plafonné à 1 Md€, son rating a été reconduit en 2017 sans modification (P-1 par l'agence de notation Moody's et A-1 par Standard and Poor's).

Au 30 septembre 2017, les ressources clientèle représentent 46,1 % du total bilan de la Caisse Régionale, les ressources internes au Groupe Crédit Agricole 24.6 % (dont une majeure partie provient indirectement de ressources clientèle) et les ressources de marché 6.3 %.

Chiffres clés

Données trimestrielles

Chiffres en M€ Base sociale Base consolidée
T3 2016 T3 2017 Evol T3 2016 T3 2017 Evol
Produit Net Bancaire 85,979,9-6,9%83,180,3-3,4%
Charges de Fonctionnement (50,7)(52,1)+2,8%(47,8)(52,8)10,4%
Résultat Brut d'Exploitation 35,227,7-21,3%35,327,5-22,0%
Résultat Net 24,919,3-22,7%24,6*19,1*-22,1%

* Résultat net part du groupe

Données arrêtées au 30/09/2017

Chiffres en M€ Base sociale Base consolidée
sept 2016 Sept 2017 Evol Sept 2016 Sept 2017 Evol
Produit Net Bancaire 289,3280,2-3,2%290,8282,1-3,0%
Charges de Fonctionnement (156,7)(163,5)4,4%(157,1)(167,2)6,4%
Résultat Brut d'Exploitation 132,7116,7-12,0%133,7114,9-14,1%
Résultat Net 82,781,1-1 ,9%86,9*77,9*-10,3%

* Résultat net part du groupe

Le CCI 

Au 29 septembre 2017, le cours du CCI du Crédit Agricole de Normandie-Seine s'affiche à 127,45 € en progression de 24,8 % par rapport au 31/12/2016.

Des ratios Bâle III significativement supérieurs aux minima réglementaires

Ratio de solvabilité Bâle III (composé intégralement de Core Tier One) : 16,75 % **

Ratio de liquidité à 1 mois (LCR) : 109,4% (limite réglementaire à 80 % depuis le  01/01/2017)**

** ratios au 30 juin 2017

Perspectives

Avec pour ambition de devenir le partenaire préféré des Hauts-Normands, le Crédit Agricole de Normandie-Seine a lancé son projet d'entreprise « Réinventons Ensemble Crédit Agricole Normandie Seine » autour de 41 projets de transformation dont certains sont d'ores et déjà opérationnels : un nouveau service d'accompagnement des Jeunes à leur entrée dans la vie active, de nouveaux outils pour simplifier et accélérer l'octroi de crédits auprès des professionnels, et une « vitrine » des engagements mutualistes de la Caisse Régionale sur des tablettes disponibles dans les agences.  

L'intégralité de l'information financière réglementée est disponible sur notre site Internet www.ca-normandie-seine.fr .

Caisse Régionale de CRÉDIT AGRICOLE MUTUEL
DE NORMANDIE-SEINE
Cité de l'Agriculture - Chemin de la Bretèque - 76230 BOIS GUILLAUME
RCS : 433 786 738 Rouen
Contact Relations investisseurs:
Philippe Pouillot, Directeur financier
E-mail :  communication.financiere@ca-normandie-seine.fr
Tél : 02 27 76 77 53




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Crédit Agricole de Normandie Seine via GlobeNewswire

HUG#2143398

Bombardier accueillera des dignitaires à Mirabel pour rencontrer les employés 20-10-2017 17:08

La Suite...

Montréal, le 20 octobre 2017 - Bombardier (TSX: BBD.B) a annoncé que le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, le Secrétaire d'État aux Affaires, à l'Énergie et à la Stratégie industrielle du Royaume-Uni, Greg Clark, le président exécutif d'Airbus, Dr. Thomas Enders et le président et chef de la direction de Bombardier, Alain Bellemare, visiteront l'usine de Bombardier à Mirabel pour y rencontrer des employés le vendredi 20 octobre à 14 h, heure de l'Est.

Les dignitaires s'adresseront aux employés et discuteront du nouveau partenariat conclu entre Airbus et Bombardier dans le cadre du programme C Series.

DATE : vendredi 20 octobre 2017
HEURE :

14 h, heure de l'Est

EMPLACEMENT :

13100 Henri-Fabre

Mirabel, Québec

Canada J7N 3C6

Les représentants des médias devraient arriver sur le site à 13 h 45 au plus tard afin d'assister à l'événement.

Bombardier est une marque de commerce de Bombardier Inc.

Pour information
Simon Letendre                                                         
Conseiller principal,                                                    
Relations avec les médias et affaires publiques       
Bombardier Inc.                                                         
+514 861 9481                                                                                                                       

Nathalie Siphengphet             
Conseillère principale,

Relations avec les médias et affaires publiques

Bombardier Avions commerciaux     

+438 995 4189                        
                         




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Bombardier Inc. via GlobeNewswire

HUG#2143401

THERMADOR GROUPE : une percée remarquée dans l'indice Gaïa 20-10-2017 17:55

La Suite...

Thermador Groupe : une percée remarquée dans l'indice Gaïa

L'indice Gaïa permet chaque année aux investisseurs ISR (socialement responsables) d'identifier des sociétés cotées performantes et aux émetteurs de se confronter à des experts indépendants dans l'analyse des critères extra-financiers. Très sensibles à cette approche, les dirigeants de Thermador Groupe mettent un point d'honneur à figurer depuis plusieurs années dans les leaders du « Gaïa Rating ».
En 2017, Thermador Groupe a été classée 24 e sur l'ensemble des sociétés de l'indice et 4 e parmi les sociétés réalisant un chiffre d'affaires supérieur à 150 M€. Ces performances sont en forte amélioration par rapport à 2016, ce qui prouve et récompense les efforts particuliers fournis par le groupe dans les domaines de la gouvernance et de l'environnement. Dernier point, mais non des moindres, les performances financières sont également au rendez-vous puisque Thermador Groupe et l'indice Gaïa surpassent très largement le CAC40 depuis des années.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: THERMADOR GROUPE via GlobeNewswire

HUG#2143392

Interoute associe la Cloud Fabric à son service SD-WAN Edge pour donner un coup d'accélérateur à la performance des applications 20-10-2017 12:22

La Suite...

Interoute améliore l'expérience des utilisateurs d'applications d'entreprises en intégrant sa Cloud Fabric internationale, pilotée par logiciel, avec optimisation WAN et routage dynamique d'applications, à son offre Edge

PARIS, 20 oct. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) --  Interoute , fournisseur de réseau et de Cloud mondial, annonce le lancement d'Interoute Edge SD-WAN, un service de réseau étendu (WAN) piloté par logiciel désormais intégré à sa Cloud Fabric internationale. Cette dernière évolution dans la gamme Interoute Edge permet une réduction des coûts et une amélioration de la performance des applications dans le Cloud grâce à une gestion intelligente des connexions vers les applications. En utilisant la Cloud Fabric, Interoute Edge SD-WAN associe les réseaux d'accès publics et privés dans un seul réseau applicatif dynamique. Cela garantit que le trafic applicatif est bien dirigé vers les routes les plus rapides sans impact sur la disponibilité et sans recourir à des circuits de sauvegarde souvent inutilisés et coûteux.

Une photo associée à ce communiqué est disponible à l'adresse suivante :  http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/92a09160-4f96-4810-9060-7d2f857dd9de

Le maillage de la Cloud Fabric s'adapte en permanence et choisit les meilleures routes pour optimiser intelligemment les flux de données applicatifs entre les bureaux locaux et l'environnement Cloud privé de l'entreprise, tout en accélérant l'accès aux  applications issues du Cloud public.

«  Interoute Edge SD-WAN apporte un nouveau niveau de performance optimisée pour les applications dans le Cloud,  » se réjouit Bruno Boucq, Directeur Général France d'Interoute. «  De plus en plus d'applications migrant dans le Cloud, les utilisateurs peuvent être obligés d'utiliser les routes indirectes dans l'Internet mondial pour y accéder, ce qui résulte en une augmentation de la latence et une baisse de la performance. Combiner Interoute Edge SD-WAN avec le c oe ur de notre Cloud Fabric pilotée par logiciel nous permet de garantir que le trafic prendra la route la plus rapide et la plus directe, optimisant ainsi le débit et par conséquent la performance des applications dans le Cloud. Nous nous connectons à l'informatique publique et privée avec un accès accéléré vers les applications dans le Cloud. »

Interoute Edge SD-WAN est distribué associé à la Cloud Fabric mondiale d'Interoute, qui regroupe 17 zones Cloud VDC (Virtual Data Centre), des centres de colocation, des points de présence (PoP) et des connexions avec d'autres fournisseurs de Cloud, interconnectés sur son réseau backbone privé très faible latence. Les informations sensibles et le trafic critique sont délivrés grâce à ce réseau privé mondial et à son routage intelligent au service de la performance applicative. L'accélération réseau intégrée a recours à la déduplication et à la compression afin de réduire les besoins en bande passante et délivrer le trafic critique privé en empruntant un tunnel sécurisé sur Internet. Le trafic utilisant l'Internet public et noté comme faiblement prioritaire est également géré par Interoute SD-WAN Edge Connect pour garantir sa sécurité.

À propos d'Interoute

Interoute est propriétaire d'une plateforme de services Cloud mondiale et de l'un des plus importants réseaux européens comprenant 15 data centres d'hébergement,  17 Virtual Data Centres , 33 centres de colocation et des connexions directes sur plus de 206 Carrier Hotels partenaires sur les trois plaques continentales Europe - Asie - Amériques du Nord.

Interoute accompagne ses clients dans leur transformation digitale en apportant l'infrastructure hybride permettant l'agilité, la souveraineté et le contrôle des données, tout en réduisant les coûts.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur  www.interoute.fr
Suivez-nous sur twitter :  https://twitter.com/Interoute_fr

B Consulting - +33 1 46 21 82 03 -  glory@b-consulting.com




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Interoute via GlobeNewswire

HUG#2143315

La blockchain, effet de mode ou réelle innovation dans le monde de l'ECM ? 20-10-2017 10:03

La Suite...

La blockchain est un sujet majeur qui est passé d'un système de paiement alternatif sous la forme de Bitcoin par exemple à un concept qui, selon les experts, pourrait bouleverser l'ensemble du paysage informatique. Mais la blockchain est-elle un remède universel pour améliorer l'efficacité (coût), la sécurité et l'autonomie ? Comment les possibles nouvelles applications affectent-elles l'ECM et les services de gestion de contenu ?

Qu'est-ce que la blockchain ?

Selon Wikipedia, la blockchain est une base de données distribuée transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une chaîne de blocs est une base de données distribuée qui gère une liste d'enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les noeuds de stockage. Une blockchain est donc un registre distribué et sécurisé de toutes les transactions effectuées depuis le démarrage du système réparti. Initialement implantée comme le noyau de bitcoin, la blockchain voit désormais plusieurs cas d'utilisation possibles, par exemple autour de la gestion des documents. À titre d'exemple, le registre foncier suédois l'utilise pour les enregistrements fonciers. Ici, toutes les étapes du contrat entre l'acheteur et le vendeur sont réalisées et enregistrées dans la blockchain. 

ECM et blockchain 

Bien que la Blockchain publique soit considérée comme un écosystème autonome hautement sécurisé, ses deux paradigmes essentiels - à savoir l'absence d'autorité centrale et la (pseudo) anonymisation - peuvent entraver de manière significative les principes de bonne gestion de l'entreprise. Étant donné que l'ECM se positionne comme une solution stratégique pour gérer les documents d'entreprise, cette technologie doit pouvoir se conformer aux exigences des législations actuelles et futures, comme par exemple à celles du récent RGPD. 

En général, ECM et blockchain suivent deux approches tout à fait différentes, non seulement sur le plan technologique, mais aussi sur les principes de gouvernance propres aux entreprises :

1. Traçabilité par rapport à l'anonymat

Un système ECM est basé sur la traçabilité et l'accès à une piste d'audit pour se conformer aux règles et à la législation de l'entreprise. Dans un système basé sur l'anonymat, les données sont censées être protégées par cet anonymat. Dans une blockchain, les blocs enregistrés avec leurs transactions sont traçables, mais ils ne peuvent être attribués à un individu. De plus, les blockchains publiques ne permettent pas la suppression ou la modification des blocs, ce qui en fait un système rigide où de nouvelles informations doivent être stockées dans de nouveaux blocs. Les blockchains privées peuvent résoudre ce problème en atténuant notamment les notions d'anonymat.

Au niveau des obligations légales, elles exigent un « original » immuable que la blockchain peut fournir. Mais une fois qu'il s'agit d'éditer ou de supprimer du contenu, le concept de blockchain n'est pas capable de reproduire ces actions. Les nouvelles informations sont stockées dans de nouveaux blocs qui étendent la chaîne. Le cas échéant, le bloc prédécesseur doit être réclamé en mode peer-to-peer. L'ensemble constitue un processus consommateur d'énergie.
2. Sécurité des données 

À l'origine, le concept de blockchain repose sur une approche ouverte et publique avec une vérification peer-to-peer, ce qui signifie que les blockchains publiques sont complètement ouvertes et accessibles. Leur valeur provient de la multitude de parties impliquées dans le processus de vérification. Dans le concept d'ECM, la sécurité et la confidentialité des données sont fondamentales. L'ECM réduit les risques de fuite de données au maximum, en gardant toutes les données sensibles à l'intérieur de l'entreprise. C'est pourquoi, la majorité des installations ECM fonctionnent encore sur site et non dans le Cloud. Comme la blockchain est un concept nouveau et différent, il est probablement trop tôt pour envisager son adoption à grande échelle. En ce qui concerne la sécurité et la confidentialité, les blockchains privées se sont développées ces dernières années. Elles sont proposées avec des « fonctionnalités additionnelles », comme les autorisations d'accès et les restrictions, et permettent aux administrateurs de modifier la chaîne directement. C'est peut-être l'avenir des blockchains couramment utilisées.

3. Administration centralisée vs distribuée 

En utilisant des solutions de gestion de contenu, les entreprises recherchent la sécurité des données, la conformité et la souveraineté. Cela va de pair avec une administration centrale et interne de la solution et de ses utilisateurs. La blockchain s'accompagne d'un concept complètement différent : toute validation ou confirmation des transactions se fait via des dispositifs distribués et de manière automatisée. La gestion des utilisateurs telle que nous la connaissons n'est fondamentalement pas possible, car les transactions ne sont pas connectées à des profils d'utilisateurs individuels. 

4. Montée en charge

La façon de valider les transactions dans une blockchain est basée sur la « preuve de travail », où les noeuds du réseau entrent en concurrence pour valider un bloc.  Il s'agit d'un mode de travail extensif - dont le résultat consiste à condenser des blocs dans une chaîne séquentielle - qui doit démontrer sa capacité à monter en charge. Tous les systèmes ECM modernes permettent de traiter rapidement les fichiers et les données. La confirmation que le contenu a été déposé, mis à jour ou supprimé, est à portée de main.

La blockchain change-t-elle l'essence même de l'ECM ?

Certains comparent l'impact de la blockchain à celui d'Internet quand il est apparu. C'est tout à fait possible, car il s'agit d'un tout nouveau point de vue sur la technologie. Comme l'Internet - avant qu'il ne devienne courant - le concept de blockchain semble difficile à saisir. Cependant, certains cas d'utilisation apparaissent et offrent un aperçu de son avenir. Mais ces cas d'utilisation sont-ils pertinents ou révolutionnaires vis-à-vis de l'ECM ? Et si oui, est-ce que tout le monde est concerné ?

La blockchain est donc un concept révolutionnaire qui fera probablement évoluer les solutions du marché. Les cas d'usage de l'ECM en seront diversement affectés.
À titre d'exemple, les acteurs de la logistique ou de l'industrie de l'assurance peuvent intégrer la blockchain aux modèles existants pour créer plus de valeur. Et bien que la blockchain ne respecte pas actuellement de nombreuses exigences de gestion de contenu d'entreprise, l'ECM pourrait à terme en exploiter les concepts pour apporter à ses utilisateurs un ensemble de services complémentaires tout en restant conforme aux exigences réglementaires.

Une vision d'une plateforme ECM complétée par la blockchain pourrait intégrer les éléments suivants :

Un système conforme et sécurisé de "profils" avec des profils (pseudo) anonymisés, verifiés et auto-administrés pour les employés, les clients et les fournisseurs, où les données sont protégées et les acteurs - particuliers ou entreprises - habilités.

Une approche avec des politiques d'édition et de suppression plus souples lorsque cela s'avère nécessaire pour se conformer aux règles internes et à la législation.

Tout cela peut améliorer les services de gestion de contenu existants et créer un système plus efficace, convivial et sécurisé. N'oublions pas que la force d'une solution ECM est sa capacité à s'intégrer à d'autres applications.

Olivier Berckmans, Country Manager de SER Solutions France    


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SER Solutions France SARL via GlobeNewswire

HUG#2143291

SOITEC : INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL 20-10-2017 10:53

La Suite...

Bernin, le 20 octobre 2017

INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL

(Article L. 233-8 II du Code du Commerce et article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers)

Dénomination sociale de la société déclarante :                
SOITEC
Parc Technologique des Fontaines
Chemin des Franques
38190 BERNIN
(Code ISIN FR0013227113)

Date d'arrêté des informations Nombre d'actions composant le capital social Nombre total de droits de vote
30/09/201731 603 724 Nombre total de droits de vote théoriques (bruts) (1)  : 32 197 954
Nombre de droits de vote exerçables (nets) (2) : 31 956 720

(1)  Le nombre de droits de vote théoriques (ou droits de vote « bruts ») sert de base de calcul pour les franchissements de seuils. Conformément à l'article 223-11 du Règlement Général de l'AMF, ce nombre est calculé sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote (en l'espèce, les 5 077 actions auto-détenues et les 236 157 actions de préférence de 0,10€ de valeur nominale chacune au 30/09/2017) et après prise en compte du nombre d'actions bénéficiant du droit de vote double au 30/09/2017.

(2) Le nombre de droits de vote exerçables (ou droits de vote « nets ») est calculé après prise en compte du nombre d'actions bénéficiant du droit de vote double au 30/09/2017, et déduction faite des actions privées de droit de vote (en l'espèce, les 5 077 actions auto-détenues et les 236 157 actions de préférence de 0,10€ de valeur nominale chacune au 30/09/2017).




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SOITEC via GlobeNewswire

HUG#2143287

CREDIT AGRICOLE SA :Montant définitif Emission d'Obligations indexées 17/27 FR0013275641 20-10-2017 10:53

La Suite...

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.

Société anonyme au capital de 8 538 313 578 EUROS
Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France
784608416 RCS Nanterre - APE 651 D

Avis aux porteurs d'Obligations
d'un objectif de montant nominal de 10 000 000 euros
susceptible d'être porté à un objectif de montant nominal maximum de 60 000 000 euros
à coupon zéro et indexées sur la performance de l'Indice EURO STOXX 50®
Code valeur : FR0013275641

Montant définitif de l'émission d'Obligations Crédit Agricole S.A.
(visa de l'Autorité des marchés financiers n°17-483 en date du 14 septembre 2017) :

Le montant définitif de l'émission d'Obligations Crédit Agricole S.A. à coupon zéro et indexées sur l'EURO STOXX 50® octobre 2017 / octobre 2027 est de 26 000 000 euros représenté par 260 000 titres de cent euros de nominal.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CREDIT AGRICOLE SA via GlobeNewswire

HUG#2143284

CREDIT AGRICOLE SA : Montant définitif Emission de Titres SNP octobre 17/27 FR0013279643 20-10-2017 10:40

La Suite...

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.

Société anonyme au capital de 8 538 313 578 EUROS
Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France
784608416 RCS Nanterre - APE 651 D

Avis aux porteurs d'Obligations Senior Non Préférés
d'un objectif de montant nominal de 90 000 000 euros
susceptible d'être porté à un objectif de montant nominal maximum de 300 000 000 euros
à taux fixe et intérêts trimestriels
1,75 % octobre 2017 / 2027
Code valeur : FR0013279643

Montant définitif de l'émission de Titres Senior Non Préférés Crédit Agricole S.A.
(visa de l'Autorité des marchés financiers n°17-482 en date du 14 septembre 2017) :

Le montant définitif de l'émission de Titres Senior Non Préférés Crédit Agricole S.A. à taux fixe et intérêts trimestriels octobre 2017 / octobre 2027 est de 85 560 000 euros représenté par 5 704 titres de quinze mille (15 000 ) euros de nominal.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CREDIT AGRICOLE SA via GlobeNewswire

HUG#2143283

CREDIT AGRICOLE SA :Montant définitif Emission Obligations 1.25% octobre 17/27 FR0013279635 20-10-2017 10:20

La Suite...

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.

Société anonyme au capital de 8 538 313 578 EUROS
Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France
784608416 RCS Nanterre - APE 651 D

Avis aux porteurs d'Obligations Taux Fixe
d'un objectif de montant nominal de 90 000 000 euros
susceptible d'être porté à un objectif de montant nominal maximum de 300 000 000 euros
à taux fixe et intérêts trimestriels
1,25 % octobre 2017 / 2027
Code valeur : FR0013279635

Montant définitif de l'émission d'Obligations Taux Fixe Crédit Agricole S.A.
(visa de l'Autorité des marchés financiers n°17-481 en date du 14 septembre 2017) :

Le montant définitif de l'émission d'Obligations Taux Fixe Crédit Agricole S.A. à taux fixe et intérêts trimestriels octobre 2017 / octobre 2027 est de 77 941 223 euros représenté par 77 941 223 titres de un euro de nominal.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CREDIT AGRICOLE SA via GlobeNewswire

HUG#2143282

Bourse Direct reçoit le LABEL D'EXCELLENCE des Dossiers de l'Epargne 20-10-2017 09:00

La Suite...

Logo Bourse Direct

Paris, le 20 octobre 2017 

Cette année encore et pour la 12 ème année consécutive, Bourse Direct obtient la note maximale de 5/5 pour son offre bourse . Les experts indépendants des Dossiers de l'Epargne ont analysé les services de Bourse Direct  par rapport à ses concurrents :

« Le positionnement tarifaire de l'offre est le plus compétitif de ce banc d'essai [.]. Les frais de courtage [.] sont très modérés (de 0,99 € à 3,80 € selon le montant jusqu'à 4 000 € puis 0,09 %). Les simulations d'impacts de frais annuels sont très avantageuses pour les trois profils étudiés . »

Cette récompense s'ajoute aux 2 prix récemment reçus par Bourse Direct  : celui du Meilleur Service Client et celui des Meilleurs Outils d'Education (Etude Investment Trends 2017 1 ).

La Relation Client est au coeur des enjeux opérationnels de Bourse Direct : expertise, professionnalisme et réactivité sont les maîtres mots pour répondre aux exigences et aux attentes de ses clients.

Outre la qualité de son service, l'offre de Bourse Direct s'appuie sur des tarifs les plus compétitifs du marché avec un ordre de bourse à moins de 1 € 2 .

Bourse Direct, « le meilleur service au meilleur prix ».

Comment est attribué le label d'Excellence des Dossiers de l'Epargne ?
Les experts découpent chacun des contrats d'un marché selon une grille de lecture et comparent l'ensemble des caractéristiques techniques du contrat étudié à celles des autres contrats du marché en relevant ses points forts et ses points faibles. Enfin, les experts positionnent le contrat étudié sur leur échelle de qualité, et lui attribue sa note. Les meilleurs contrats du marché se voient attribuer le Label d'Excellence.

Plus d'informations sur l'offre de Bourse Direct, rendez-vous sur :
http://www.boursedirect.fr

A PROPOS DE BOURSE DIRECT

Leader de la bourse en ligne en France, Bourse Direct intègre tous les métiers du courtage en ligne, de la transaction boursière aux services de back office et d'exécution.
L'action Bourse Direct (codes : FR0000074254, BSD), éligible au PEA PME, est cotée sur le compartiment C de Euronext Paris. Retrouvez l'ensemble de la communication financière sur www.boursedirect.fr, rubrique Corporate.

CONTACTS PRESSE

BOURSE DIRECT - Virginie de Vichet - 01 85 65 55 40
IMAGE 7 - Delphine Peyrat-Sticker - 01 53 70 74 14

(1) Étude Investment Trends 2017 sur le Courtage en Ligne en France, enquête en ligne auprès de 6 451 investisseurs français. (2) A partir de 0.99€ l'ordre de bourse. Voir détail sur boursedirect.fr




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOURSE DIRECT via GlobeNewswire

HUG#2143170

ADA : communiqué sur la distribution d'un acompte sur dividende 20-10-2017 08:00

La Suite...
ALADA
EURONEXT
GROWTH


  
                                                                                     Clichy, le 19 octobre 2017


Acompte sur le dividende de l'exercice clos au 31 décembre 2017


Le Conseil d'administration de la société ADA a, lors de sa réunion du 19 octobre 2017, décidé de verser un acompte sur dividende, au titre de l'exercice 2017, de 1,50 euros (un euro cinquante) par action soit la somme maximum totale de 4.383.949,50 euros.

Date du détachement du coupon : 07/11/17
Date du paiement : à compter du 09/11/17
Mode de paiement : numéraire

Il est précisé, en application des dispositions de l'article 243bis du Code Général des Impôts, que les dividendes sont en totalité éligibles à l'abattement de 40 % mentionné au 2 ème du 3 de l'article 158 du Code Général des Impôts.

Cet acompte sur dividendes perçu par des personnes physiques fiscalement domiciliées en France, qui ne bénéficient pas d'une exonération (partielle ou totale) du fait d'une inscription en PEA, est soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu après application d'un abattement de 40% calculé sur le montant brut dudit acompte. Cet acompte est assujetti à un prélèvement au taux de 21%.

Néanmoins, les personnes physiques appartenant à un foyer fiscal dont le revenu fiscal de référence de l'année 2015 est inférieur à 50 000 euros (pour les contribuables seuls) ou 75 000 euros (pour les contribuables soumis à une imposition commune) peuvent demander à être dispensés de ce prélèvement forfaitaire.

Par ailleurs, les prélèvements sociaux (CSG, CRDS, prélèvement social, prélèvement de solidarité et contributions additionnelles), soit 15,5% au total à ce jour sur les dividendes versés aux personnes physiques domiciliés en France sont prélevés à la source. Ainsi, les dividendes versés à ces personnes seront nets de prélèvements sociaux.

Identité du déclarant :

ADA
Société anonyme au capital de 4.442.402,16 euros
Siège social : 22-28 rue Henri Barbusse, 92110 Clichy
338 657 141 RCS Nanterre

Code ISIN : FR0000053076

Contact Presse : Image Sept
Delphine PEYRAT-STRICKER - dpeyratstricker@image7.fr - 01 53 70 74 14
Lauranne GUIRLINGER - lguirlinger@image7.fr - 01 53 70 05 46

Une filiale du groupe Rousselet




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ADA via GlobeNewswire

HUG#2143143

Nicox : accord de recherche avec Re-Vana Therapeutics pour la nouvelle generation des donneurs de NO dans une forme ophtalmique novatrice à libération prolongée 20-10-2017 07:00

La Suite...
Communiqué de presse
Nicox : accord de collaboration de recherche avec Re-Vana Therapeutics pour des  donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération dans une forme ophtalmique novatrice d'administration à libération prolongée
 

20 octobre 2017 - diffusion à 7h30
Sophia Antipolis, France et Belfast, Irlande du Nord

Nicox S.A. (Euronext Paris: FR0013018124, COX, éligible PEA-PME), société internationale spécialisée en ophtalmologie, et Re-Vana Therapeutics Ltd, société de produits et systèmes d'administration oculaires, annoncent aujourd'hui avoir conclu un accord de collaboration de recherche. Cette collaboration vise à explorer l'association des composés donneurs d'oxyde nitrique (NO) purs de nouvelle génération de Nicox avec EyeLief(TM), plateforme d'administration biodégradable, photoréticulée, à longue durée d'action, de Re-Vana visant à réduire la pression intraoculaire (PIO), un facteur de risque majeur pour le développement et la progression du glaucome.

Michael Bergamini, Vice-président Exécutif et Directeur Scientifique de Nicox déclare :  " La technologie de Re-Vana nous apporte des opportunités supplémentaires, en complément de celle de pSivida avec qui nous avons récemment annoncé une collaboration, pour explorer le potentiel d'une administration à libération prolongée pour nos donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération novateurs. La technologie EyeLief(TM) présente un certain nombre de propriétés uniques prometteuses pour l'administration de médicaments visant la réduction de la PIO. Travailler sur ce projet de recherche innovant avec Re-Vana sera passionnant. "

"L'équipe de Nicox a généré de solides données démontrant le rôle de l'oxyde nitrique dans la réduction de la pression intraoculaire" commente Michael O'Rourke Président directeur général de Re-Vana Therapeutics. "Nous pensons que EyeLief(TM), notre technologie d'administration biodégradable, photoréticulée, à libération prolongée, associée à la technologie novatrice de Nicox a le potentiel pour constituer une approche thérapeutique efficace dans la réduction de la PIO afin de prévenir la progression et le développement du glaucome."

La collaboration non-exclusive sera axée sur le développement d'EyeLief(TM), plateforme d'administration de médicaments à libération prolongée, appliquée à des donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération de Nicox. EyeLief(TM) est une technologie novatrice d'implant biodégradable, préformé, photoréticulé, à libération prolongée, qui peut libérer des produits thérapeutiques sur une période étendue après insertion dans l'oeil.

Selon les termes de l'accord, Re-Vana sera responsable du développement et de la caractérisation des implants EyeLief(TM) contenant des donneurs d'oxyde nitrique de Nicox et, par la suite, de l'évaluation initiale in vitro du potentiel de ces implants à assurer une libération prolongée sur plusieurs mois. Toute nouvelle propriété intellectuelle développée conjointement découlant de cette collaboration portant sur ces formes à libération prolongée serait détenue conjointement. En fonction du résultat de la collaboration de recherche, Nicox et Re-Vana pourraient entamer des discussions pour continuer le développement d'autres candidats médicament. Le montant des paiements à effectuer par Nicox en vertu de cet accord n'est pas considéré matériel à ce stade au regard des états financiers de Nicox.

A propos du glaucome 

Le glaucome regroupe des pathologies oculaires dans lesquelles le nerf optique est endommagé, ce qui peut entraîner une perte de la vision périphérique et, à terme, du champ visuel central. S'il n'est pas traité, le glaucome peut conduire à la cécité totale. Le glaucome est fréquemment lié à une pression intraoculaire (PIO) anormalement élevée en raison de l'obstruction ou du mauvais fonctionnement des systèmes de drainage de l'humeur aqueuse de l'oeil. Les médicaments actuels visent à réduire la PIO afin de ralentir la progression de la pathologie. Un grand nombre de collyres disponibles sur le marché ont pour fonction soit de réduire la quantité de fluide produite par l'oeil, soit d'améliorer son écoulement hors de l'oeil. Un nombre significatif de patients atteints de glaucome à angle ouvert doit utiliser plusieurs médicaments pour abaisser leur PIO aux niveaux de pression souhaités, soulignant le besoin de traitements plus efficaces.

A propos des donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération de Nicox   

L'équipe de recherche de Nicox a développé une chimie nouvelle pour des molécules donneuses d'oxyde nitrique pures de nouvelle génération qui sont conçues pour optimiser la dose d'oxyde nitrique lorsqu'elles sont administrées seules ou en combinaison avec les traitements standards sous forme de collyre ou de dispositifs avec une administration intraoculaire à libération prolongée. Les résultats précliniques obtenus après une administration répétée de doses dans des modèles de glaucome chez le lapin montrent une réduction rapide et prolongée de la PIO, par rapport au véhicule après administration de doses à intervalle d'une heure pendant quatre heures, sans signe de tachyphylaxie ou d'inconfort oculaire 1 . De plus, les donneurs d'oxyde nitrique sont peu responsables de cas d'intolérance, car ils ont démontré une réduction répétée de la PIO à chaque évaluation après deux administrations par jour pendant sept jours dans ces modèles. Des résultats similaires de tolérance liée au produit ont été recueillis chez des primates non-humains.

Notes :  
  1. Repeated dosing of NCX 667, a new nitric oxide (NO) donor, retains IOP-lowering activity in animal models of glaucoma, E. Bastia, F. Impagnatiello, E. Ongini, J. Serle, M. Bergamini. Presented at ARVO 2017
A propos de  Nicox
Nicox est une société internationale spécialisée en ophtalmologie utilisant des solutions innovantes visant au maintien de la vision et à l'amélioration de la santé oculaire. S'appuyant sur son expertise exclusive en matière de libération d'oxyde nitrique et d'autres technologies, la Société développe un large portefeuille de nouveaux candidats médicament ciblant de multiples pathologies oculaires, dont le glaucome. Nicox a actuellement un produit en cours de revue par la FDA ( Food and Drug Administration ) américaine, VYZULTA TM (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024%, dont les droits mondiaux sont accordés à Bausch + Lomb, et un produit dont la mise sur le marché a été approuvée par la FDA américaine, ZERVIATE TM (solution ophtalmique de cétirizine) 0,24%, licencié aux Etats-Unis à Eyevance. De plus, son portefeuille de candidats médicament prometteurs inclut des produits à un stade de développement clinique issus à la fois de sa plateforme de recherche brevetée sur la libération d'oxyde nitrique et de molécules existantes revisitées ainsi que des donneurs d'oxyde nitrique purs de nouvelle génération et des nouveaux composés d'oxyde nitrique à un stade exploratoire ayant le potentiel d'offrir de nouvelles options pour des pathologies oculaires variées. Nicox a son siège social à Sophia Antipolis (France), est cotée sur Euronext Paris (Compartiment B : Mid Caps ; Mnémo : COX) et fait partie des indices CAC Healthcare, CAC Pharma & Bio et Next 150.

Pour plus d'informations sur la Société www.nicox.com .
A propos de Re-Vana
 

Re-Vana Therapeutics est une société de produits et de systèmes d'administration oculaires spécialisée en ophtalmologie, basée au Royaume-Uni, développant des technologies uniques de libération prolongée, photoréticulées, pour des pathologies oculaires majeures. Les plateformes d'administration brevetées, innovantes, biodégradables et personnalisables de Re-vana sont développées tant pour le développement interne que pour des licences - partenariat de recherche. Elles visent une libération prolongée sur 1 à 12 mois pour de petites et grosses entités chimiques, apportant potentiellement des avancées majeures dans le domaine des traitements et systèmes d'administration ophtalmiques.

 

Pour plus d'informations sur Re-Vana www.re-vana.com
 

Avertissement Nicox
Les informations contenues dans le présent document pourront être modifiées sans préavis. Ces informations contiennent des déclarations prospectives, lesquelles ne constituent pas des garanties quant aux performances futures. Ces déclarations sont fondées sur les anticipations et les convictions actuelles de l'équipe dirigeante de Nicox S.A. et sont tributaires d'un certain nombre de facteurs et d'incertitudes en conséquence desquels les résultats réels pourraient sensiblement différer de ceux décrits dans les déclarations prospectives. Nicox S.A. et ses affiliés, administrateurs, dirigeants, employés, conseils ou mandataires ne prennent pas l'engagement et ne sont pas tenus de publier des mises à jour d'une quelconque déclaration prospective ou de réviser une quelconque déclaration prospective.

Les facteurs de risque susceptibles d'avoir des répercussions significatives sur l'activité de Nicox S.A. sont exposés au chapitre 4 du Document de référence, rapport annuel et rapport de gestion 2016 qui a été déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 29 mars 2017 ainsi que dans la mise à jour et de facteurs de risque additionnels en date du 14 août 2017 qui sont disponibles sur le site de Nicox ( www.nicox.com ).
Contacts
Nicox
Gavin Spencer,
Executive Vice President Corporate Development
T +33 (0)4 97 24 53 00
communications@nicox.com
Relations Investisseurs
Europe
Nicox
Corporate Communications Department
T +33 (0)4 97 24 53 00
communications@nicox.com

 
Relations Media
Royaume-Uni
Jonathan Birt
T +44 7860 361 746
jonathan.birt@ymail.com
Etats-Unis
Argot Partners
Melissa Forst
T +1 (212) 600-1902
melissa@argotpartners.com
France
NewCap
Nicolas Merigeau
T +33 (0)1 44 71 94 98
nicox@newcap.eu
  Etats-Unis
Argot Partners
Eliza Schleifstein
T +1 (917) 763-8106
eliza@argotpartners.com
Re-Vana Therapeutics
Michael O'Rourke
President and CEOMelissa Forst
T +1 (813) 323 1438 (Tampa, Etats-Unis)
mor.revana@gmail.com

 

Brian McCau
Director
+ 44 7966 280627 (Belfast U.K.)


Nicox S.A.
Drakkar 2
Bât D, 2405 route des Dolines
CS 10313, Sophia Antipolis
06560 Valbonne, France
T +33 (0)4 97 24 53 00
F +33 (0)4 97 24 53 99




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: NICOX via GlobeNewswire

HUG#2143194

Perfectus Aluminum Inc. répond à une association de professionnels 20-10-2017 01:23

La Suite...

ONTARIO, Californie, le 20 octobre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Perfectus Aluminum Inc. a publié le communiqué qui suit : Le 12 octobre 2017, l'Aluminum Extruders Council (AEC), groupement professionnel industriel représentant un grand nombre de fileurs d'aluminium américains, a publié sur son blog un récit mensonger concernant une affaire dans laquelle la société Perfectus Aluminum Inc. est mise en cause. Le gouvernement « ne cherche pas à récupérer des droits impayés par Perfectus pour des marchandises importées dans le pays », mais s'efforce plutôt d'utiliser une décision du Département du commerce de 2017 visant à évaluer des droits antidumping rétroactifs sur des marchandises importées en 2011. Il est regrettable que l'AEC qualifie un abus aussi manifeste du gouvernement de « victoire » pour ses membres et le secteur : si l'un des membres de l'AEC était confronté à une violation aussi flagrante du principe d'équité et d'impartialité des procédures, elle déclarerait à juste titre qu'une telle intervention du gouvernement représente une menace pour tous les fabricants, d'où qu'ils viennent.

Outre l'hypocrisie dont l'AEC fait preuve dans la publication de cette affaire, sa position sur les questions sous-jacentes exige un examen minutieux. La position de l'AEC, qui a été formulée dans de nombreuses plaintes déposées auprès du Département du commerce, est que le fait de permettre aux produits Perfectus d'entrer sur le marché américain serait, selon les termes de l'AEC, « préjudiciable pour les producteurs américains ». Il convient de répéter qu'à l'époque où les produits de Perfectus ont été retenus (en réponse directe à la victoire de l'AEC devant le Département du commerce) ils étaient dans un port pour quitter les États-Unis. Si le souhait de l'AEC était exaucé et les produits de Perfectus effectivement confisqués, ils feraient l'objet d'une liquidation et en vertu de la loi, mis sur le marché sous une forme ou une autre : le résultat même que l'AEC prétend craindre le plus.

Enfin, des allégations n'entraînent pas nécessairement un verdict de culpabilité. S'approprier des extraits d'une plainte au civil pour étayer un faux récit est un procédé à la fois contraire à l'éthique et malhonnête. C'est pour cette raison que Perfectus a joint sa déposition, dans son intégralité, à la fin de ce communiqué.

Veuillez adresser vos questions à Harris, Baio & McCullough au 215-440-9800.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers un PDF :  http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/d8d784b3-d89d-4b14-bbdc-a453d13731d8 .




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Perfectus Aluminum Inc. via GlobeNewswire

HUG#2143228

Soft Computing : Progression de 5.5 % de la Marge Brute au troisième trimestre 2017 19-10-2017 18:50

La Suite...
Communiqué de Presse Paris, le 19 octobre 2017

  Progression de 5.5 % de la Marge Brute au troisième trimestre 2017

2017Marge Brute (M€) Evolution Marge Brute Chiffre d'Affaires (M€) Evolution Chiffre d'Affaires
Premier trimestre9,4+ 5.1 %10,4+ 1.0 %
Deuxième trimestre9,3+ 3.3 %10,4- 3.0 %
Troisième trimestre8.6+ 5.5 %9.2-1.7 %
Neuf premiers mois27.2+ 4.6 %30.0-0.5 %

Nouveau trimestre de croissance de la Marge Brute

La Marge Brute a progressé de 5.5 % au troisième trimestre. Elle s'élève sur 9 mois à 27.2 M€ en croissance de 4.6 %. Le Chiffre d'Affaires non audité des 9 premiers mois est en légère baisse de 0.5 %, ce qui s'explique par une baisse de 33 % de la sous-traitance, plus que compensée par une meilleure utilisation de nos propres ressources.

Ventilation par métiers
La part des activités Marketing Services (51 %) et Conseil & Intégration (49 %) dans la Marge Brute reste stable sur les 9 premiers mois 2017.

Ventilation par secteurs d'activité

CA Secteur/CA total (%) 9 mois 2017 Année 2016
Distribution & e-Commerce39 %35 %
Banque & Assurance26 %27 %
Services26 %23 %
Industrie9 %15 %

Perspectives
La demande reste dynamique sur ce dernier trimestre 2017 et la société continue à recruter pour préparer 2018.

Calendrier des communications financières (diffusées après bourse) :
01/02/2018 : Information trimestrielle - quatrième trimestre 2017.
08/03/2018 : Résultats 2017.
19/04/2018 : Information trimestrielle - premier trimestre 2018.
19/07/2018 : Information trimestrielle - second trimestre 2018.
20/09/2018 : Résultat du premier semestre 2018.
18/10/2018 : Information trimestrielle - troisième trimestre 2018.

A propos de Soft Computing - www.softcomputing.com
Soft Computing est le spécialiste du marketing digital data-driven. Ses 400 consultants, experts en sciences de la donnée, en marketing digital et en technologies big data, aident au quotidien plus de 150 entreprises à travers le monde à exploiter tout le potentiel de la donnée pour améliorer l'expérience de leurs clients et le ROI de leur marketing digital. Soft Computing est coté à Paris sur NYSE Euronext (ISIN : FR0000075517, Symbole : SFT).

Soft Computing 
55, quai de Grenelle - 75015 PARIS
Tél. +33 (0)1 73 00 55 00
Fax. +33 (0)1 73 00 55 01
www.softcomputing.com
SA au capital de 408 771,60 € -
RCS Paris B 330 076 159 - Siret 330 076 159 00079 - Code APE 6202 A




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Soft Computing via GlobeNewswire

HUG#2143183

VRANKEN-POMMERY MONOPOLE - Chiffre d'affaires au 30 septembre 2017 : 160,4 M€. Les ventes enregistrent une progression de 4 %. 19-10-2017 18:00

La Suite...

Communiqué financier

Chiffre d'affaires au 30 septembre 2017 : 160,4 M€
Les ventes enregistrent une progression de 4 %

Reims, le 19 octobre 2017

Le chiffre d'affaires de Vranken-Pommery Monopole s'élève, au 30 septembre 2017, à 160,4 M€ contre 154,4 M€ pour la même période en 2016, soit une progression de 4 %.

Champagnes

En France, avant le pic d'activité du dernier trimestre, il a été constaté depuis quelques semaines une certaine reprise dans la restauration qui laisse espérer une activité plus soutenue pour les fêtes de fin d'année.

Les ventes dans les grandes enseignes se déroulent comme prévu, même si certains approvisionnements ont été reportés au dernier trimestre.

La conquête des marchés internationaux se poursuit et s'apprécie au regard d'une progression à deux chiffres des expéditions tant dans l'Union Européenne (+15%) que dans les Pays Tiers (12%). Elle se traduit par la bonne tenue du chiffre d'affaires au 30 septembre.

Vins Rosés de Provence et Gris de Camargue

Les effets négatifs des vendanges déficitaires des vignobles méditerranéens seront heureusement partiellement compensés au Domaine Royal de Jarras par les stocks antérieurs, et atténués par une bonne gestion de l'eau au Château La Gordonne.

Avec la plus grande campagne de conversion en Bio jamais lancée en France, le groupe conforte ses positions de Leader sur le marché de la production alternative et durable.
Vranken-Pommery Monopole se trouvera à la tête de 900 hectares certifiés Bio en 2019.

La progression des ventes des vins rosés est continue (+ 15% aux Etats-Unis).

Perspectives

Fort de ses innovations, le groupe s'attache à devancer les nouvelles tendances de consommation.
Le Champagne Vranken "Brut Nature" a été lancé avec succès en France et en Belgique.
Le Sparkling Wine "Brut de France", méthode traditionnelle, issu des vignobles de Camargue, sera commercialisé à l'International à partir du dernier trimestre 2017, et s'inscrira dans le marché dynamique de la bulle.

Les efforts à l'international se poursuivent.
Après de nouveaux accords, le développement en Russie du Champagne Pommery devrait être significatif.

Compte tenu de la saisonnalité de l'activité, le groupe ne communique pas d'objectif chiffré.

Evolution du Chiffre d'Affaires du Groupe
  

    (1 er janvier - 30 septembre)
En millions d'euros 20172016VariationVariation en %
Champagne  119,4 120,9- 1,5- 1,2 %
Vins Provence et Camargue  16,8 14,72,114,3 %
Autres  12,4 12,10,32,5 %
Sous total Ventes de marques   148,6  147,7 0,9 0,6 %
Ventes inter-professionnelles (produits semi-finis) et vins génériques11,86,75,176,1 %
Total Chiffre d'Affaires (1 er janvier / 30 septembre)   160,4  154,4 6,0 3,9 %

  T3 (1 er juillet - 30 septembre)
En millions d'euros 20172016VariationVariation en %
Champagne46,148,1- 2,0- 4,2 %
Vins Provence et Camargue6,05,10,917,6 %
Autres4,24,10,12,4 %
Sous total Ventes de marques 56,3 57,3 - 1,0 - 1,7 %
Ventes inter-professionnelles (produits semi-finis) et vins génériques2,71,90,842,1 %
Total Chiffre d'Affaires T3 59,0 59,2 - 0,2 - 0,3 %

  S1 (1 er janvier - 30 juin)
En millions d'euros 20172016VariationVariation en %
Champagne73,372,80,50,7 %
Vins Provence et Camargue10,89,61,212,5 %
Autres8,28,00,22,5 %
Sous total Ventes de marques 92,3 90,4 1,9 2,1 %
Ventes inter-professionnelles (produits semi-finis) et vins génériques9,14,84,389,6 %
Total Chiffre d'Affaires S1 101,4 95,2 6,2 6,5 %

Prochaine communication
Publication du Chiffre d'Affaires annuel 2017 : 25 Janvier 2018

A propos de Vranken-Pommery Monopole
Vranken-Pommery Monopole est le deuxième acteur Champenois.
Implanté en Champagne, en Provence, en Camargue et dans le Douro, il est le premier vigneron en Europe. 
Son portefeuille de marques comprend :

  • les grandes marques de Champagne VRANKEN, POMMERY, HEIDSIECK & CO MONOPOLE et CHAMPAGNE CHARLES LAFITTE ;
  • les marques de Porto -ROZES et SAO PEDRO-, et des vins du Douro TERRAS DO GRIFO ;
  • les Rosés Sable de Camargue DOMAINE ROYAL DE JARRAS et Côtes de Provence CHATEAU LA GORDONNE. 

Vranken-Pommery Monopole est une société cotée sur NYSE Euronext Paris et Bruxelles.
(Code "VRAP" (Paris), code "VRAB" (Bruxelles) ; code ISIN : FR0000062796).

 

Contacts

Vranken-Pommery Monopole :
Emmanuel Perez-Duarte, Directeur Administratif et Financier
+33 3 26 61 62 34, comfi@vrankenpommery.fr
Presse
Claire Doligez, +33 1 53 70 74 25, cdoligez@image7.fr
Caroline Simon, +33 1 53 70 74 65, caroline.simon@image7.fr



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VRANKEN-POMMERY MONOPOLE via GlobeNewswire

HUG#2143171

APRIL : Avec l'acquisition de Pont Grup en Espagne, le groupe APRIL donne une dimension européenne à son activité d'assurance deux-roues 19-10-2017 18:41

La Suite...

Lyon, le 19 octobre 2017

Avec l'acquisition de Pont Grup en Espagne,
le groupe APRIL donne une dimension européenne à son activité d'assurance deux-roues

Poursuivant la dynamique d'internationalisation de ses savoir-faire, le groupe APRIL étend son offre d'assurance deux-roues à l'Espagne, à travers l'acquisition de 75 % du capital de Pont Grup, courtier spécialiste de l'assurance moto des particuliers. Fort de plus de 25 ans d'expérience, Pont Grup est implanté à Malaga et compte plus de 70 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de près de 6,5 M€.

Avec plus de 10 ans d'expérience et une part de marché significative de 3% sur le segment de l'assurance deux-roues en France grâce à sa filiale APRIL Moto, le groupe APRIL internationalise son savoir-faire et s'implante sur un marché espagnol de l'assurance deux-roues particulièrement dynamique : en 2016, l'Espagne était en effet le quatrième marché européen en volume (172 176 immatriculations) et le premier en taux de croissance (+15,9%) [1] .

Le groupe APRIL a ainsi choisi Pont Grup, un acteur bénéficiant d'une forte notoriété et ayant la même taille et le même modèle économique que sa filiale APRIL Moto, leader en France sur le courtage et sur les comparateurs. En effet, les deux sociétés partagent une forte orientation client et s'appuient sur une distribution multicanale qui regroupe la vente directe, la souscription en ligne et les partenariats avec des acteurs majeurs du deux-roues, constructeurs comme équipementiers.

« L'intégration de Pont Grup nous permet de renforcer un des savoir-faire forts du groupe APRIL en assurance dommage sur un marché espagnol en nette croissance. Elle s'inscrit pleinement dans nos axes de développement prioritaires et illustre notre volonté, partagée avec les équipes de direction de Pont Grup, de donner une dimension européenne à notre activité d'assurance deux-roues » a commenté Emmanuel Morandini, Directeur général d'APRIL.

APRIL a acquis 75 % des parts de Pont Grup, tandis que l'équipe dirigeante, qui reste en poste au sein de la société, conserve les 25 % restants. La transaction a été financée sur les fonds propres du groupe.

Prochain rendez-vous :

  • Publication du chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2017 : 24 octobre 2017, après clôture des marchés

Ce communiqué contient des éléments prospectifs qui sont basés sur des appréciations ou des hypothèses raisonnables à la date du communiqué qui pourraient évoluer ou être modifiées en raison, en particulier, d'aléas ou d'incertitudes et de risques liés à l'environnement économique, financier, réglementaire et concurrentiel, des risques exposés dans le Document de Référence 2016 et aux éventuels risques inconnus ou non significatifs à ce jour qui pourraient survenir ultérieurement. La Société s'engage à publier ou communiquer d'éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments dans le cadre de l'obligation d'information périodique et permanente à laquelle est soumise toute société cotée.

Contacts :

Analystes et investisseurs
Guillaume Cerezo : +33 (0)4 72 36 49 31 / +33 (0)6 20 26 06 24 - guillaume.cerezo@april.com

Presse
Samantha Druon : +33 (0)7 64 01 74 35 - samantha.druon@insign.fr

A propos d'APRIL
Créé en 1988, APRIL est un groupe international de services en assurance implanté dans 31 pays en Europe, en Amérique, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, et le leader des courtiers grossistes en France. Coté sur Euronext Paris (Compartiment B), le groupe a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 861,2 millions d'euros. Ses 3 800 collaborateurs conçoivent, gèrent et distribuent des solutions spécialisées d'assurance (santé-prévoyance, dommage, mobilité et protection juridique) ainsi que des prestations d'assistance pour les particuliers, les professionnels et les entreprises, en portant l'ambition d'APRIL : rendre l'assurance plus simple et plus accessible à tous. Animé par une forte culture entrepreneuriale, le groupe entend proposer à ses clients une expérience de l'assurance plus facile à travers des produits et services adaptés et une relation personnalisée.

L'information réglementée intégrale est disponible sur notre site www.april.com (section investisseurs).