×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Nasdaq GN

ABO-Group : Achat - Remboursement du prêt d'actions 23-06-2017 17:12

La Suite...

Achat - Remboursement du prêt d'actions

Gand, 23 juin 2017 - 18.00 h - Communiqué de presse / information réglementée

Par le mandat accordé par l'assemblée générale du 28 mai 2014 au conseil d'administration, ABO-Group a acheté 16.000 de ses propres actions, via des achats à Euronext Bruxelles comme suit :

DateTotal des actionsMontant (EUR)Prix (EUR)
20 juin 201715.91045.041,592,82
21 juin 201790272,562,94
Total16.00045.314,152,83

Les actions achetées sont utilisées pour couvrir le remboursement du prêt d'actions accordé le 9 novembre 2015 par l'actionnaire majoritaire, monsieur Frank De Palmenaer. Ce prêt a eu lieu après le rachat d'une participation à 50% dans Energy to Zero NV, ayant été payé partiellement par des actions d'ABO-Group. Les actions extraites devaient être redonnées au prêteur au plus tard le 30/06/2017, comme mentionné dans le rapport annuel de 2016 du groupe. Après remboursement de ce prêt, la société ne possèdera plus d'actions propres.

À propos d'ABO-Group

ABO-Group est un bureau d'études axé sur la construction, l'environnement et l'énergie. ABO-Group est actif tant dans ses trois pays d'origine (Belgique, Pays-Bas et France) que sur le marché internationale et garantit une solution durable à ses clients. Pour une description plus large des activités du groupe, vous pouvez consulter le site internet de ABO-Group ( www.abo-group.eu ). 

Pour plus de renseignements :

Frank De Palmenaer                                                  Johan Reybroeck                                          
CEO ABO-Group Environment NV                           CFO ABO-Group Environment NV   
frank.depalmenaer@abo-group.eu                                      johan.reybroeck@abo-group.eu
T +32 (0)9 242 88 22 

Derbystraat 255, Maaltecenter Bloc G, B-9051 Gent (SDW), Belgique

Ce communiqué de presse est disponible sur www.abo-group.eu




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ABO-Group via GlobeNewswire

HUG#2115381

Bombardier fournira 83 Regio 2N supplémentaires pour l'Île de France 23-06-2017 14:28

La Suite...
  • 125 Regio 2N neufs pour les voyageurs d'Île de France sur les lignes R, N et D
  • Un train extra-large à deux niveaux qui marie capacité en termes de places assises, confort et accessibilité

              
Berlin, 23 juin 2017 - Bombardier, chef de file de la technologie du rail, a reçu une commande de 83 trains à deux niveaux Regio 2N de SNCF pour le compte du Syndicat des Transports d'Île-de-France (STIF). Cette levée d'options représente environ 867 millions d'euros ($968 millions de dollars US), incluant une indexation calculée selon les principes applicables. Ces nouveaux trains, financés à 100% par le STIF, seront déployés à partir de fin 2019 sur la ligne N depuis la Gare de Paris Montparnasse et sur une partie de la ligne du RER D.

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, avait annoncé son intention de commander des Regio 2N supplémentaires lors de sa visite du site de Bombardier à Crespin (Nord) en février dernier. A cette occasion, elle avait découvert le nouvel aménagement intérieur coloré et les spécificités techniques du train pour les conditions de circulation en Île de France tels que l'accessibilité à toutes les gares, des plateformes d'accès dégagées pour améliorer le flux des passagers vers les places assises, la climatisation, un système d'information dynamique et des prises électriques pour recharger les téléphones.

"Basé sur le succès de la plateforme de trains à deux niveaux BOMBARDIER ONMEO , chaque Regio 2N offre une capacité de 1000 passagers, ce qui apporte plus de confort et de places assises aux voyageurs d'Île de France. Cette commande bénéficie au site Bombardier à Crespin, à la Région Hauts-de-France et à l'industrie ferroviaire française », a déclaré Laurent Bouyer, Président de Bombardier Transport France.

Avec ces 83 Regio 2N supplémentaires et les 42 exemplaires commandés en décembre 2014 pour la ligne R, le STIF aura une flotte importante de 125 Regio 2N et pourra ainsi bénéficier de l'optimisation des couts d'exploitation et de maintenance de la plateforme OMNEO .

A ce jour, les Régions ont commandé un total de 341 rames de la plateforme OMNEO dans le cadre d'un contrat signé en 2010 avec SNCF pour le compte des Régions, portant sur un maximum de 860 rames. Cette plateforme permet de décliner des versions périurbaines, régionales et intercités. Les commandes sont réparties comme suit: 40 rames de version OMNEO Premium Grandes lignes pour la Normandie et 301 rames Regio 2N pour l'Auvergne-Rhône-Alpes (40), Bretagne (26), Centre-Val de Loire (14), Hauts-de-France (25), Île-de-France (125), Nouvelle Aquitaine (24), Occitanie (18), Pays-de-la-Loire (13), Provence-Alpes-Côte d'Azur (16).

À propos de Bombardier Transport en France
Premier site industriel ferroviaire français, le site de Bombardier à Crespin (Nord) emploie 2000 salariés dont 500 ingénieurs et cadres. L'entreprise conçoit, construit et met en service une large gamme de matériels parmi lesquels trois contrats emblématiques sont en cours de production : 1) l'OMNEO en versions Premium et Regio 2N, un train extra capacitaire à deux niveaux pour les Régions qui en ont commandé 341 exemplaires dans le cadre d'un contrat signé en 2010; 2) le Francilien , co-financé par SNCF et le STIF, un train suburbain ultra-moderne pour l'Ile-de-France entré en service en décembre 2009. 277 trains circulent sur les lignes P, L, J, K et H, cette dernière étant la plus ponctuelle du réseau SNCF Transilien en Ile-de-France; 3) Le RER NG , un contrat signé en 2017 dans le cadre d'un consortium pour l'Ile de France, qui circulera sur les RER E et D.

À propos de Bombardier Transport
Bombardier Transport est un chef de file mondial dans le secteur des technologies ferroviaires. Elle offre la plus vaste gamme de produits et de services de l'industrie, couvrant toutes les solutions de transport ferroviaire : des trains aux sous-systèmes et à la signalisation, mais aussi des systèmes de transport complets, des solutions de mobilité électrique et des services de maintenance. En tant qu'entreprise innovante, elle réalise sans cesse de nouvelles avancées en matière de mobilité durable. Elle fournit des solutions intégrées très avantageuses pour les exploitants, les passagers et l'environnement. Ses produits et services sont en exploitation dans plus de 60 pays. Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, emploie environ 37 150 personnes.

À propos de Bombardier
Bombardier est le leader mondial de la fabrication d'avions et de trains. Regardant vers l'avenir tout en repoussant les limites du présent, Bombardier fait évoluer la mobilité en répondant à la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agréables. Notre leadership résulte d'un vaste éventail de véhicules, de services et, surtout, de nos employés.

Le siège social de Bombardier est situé à Montréal, au Canada. Nos actions (BBD) se négocient à la Bourse de Toronto, et nous sommes l'une des entreprises composant l'indice de durabilité Dow Jones Sustainability North America. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, nos revenus ont été de 16,3 milliards $. Vous trouverez nouvelles et information à l'adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier .

Notes aux rédacteurs
Pour des communiqués, de la documentation connexe et des photos, visitez notre galerie de presse à l'adresse www.bombardier.com/fr/galerie-de-presse.html . Pour recevoir nos communiqués, visitez notre section fil de presse RSS ou suivez Bombardier Transport sur Twitter @BombardierRail .

Bombardier
et OMNEO sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour information

Anne Froger

Directrice Communications France
+33 1 48 01 46 28
anne.froger@rail.bombardier.com  

Relations avec les médias, Groupe

+49 30 98607 1687
press@rail.bombardier.com

Vous pouvez également adresser vos questions spécifiques à nos contacts mondiaux .




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Bombardier Transportation via GlobeNewswire

HUG#2115329

KBC Groupe: KBC lance un projet pilote pour vérifier l'authenticité des documents 23-06-2017 09:00

La Suite...

Communiqué de presse

Bruxelles, 23 juin 2017

La technologie blockchain confirme l'authenticité des documents

KBC lance un projet pilote pour vérifier l'authenticité des documents

Dans le cadre d'un projet pilote qui a commencé le 21 juin, les visiteurs du site www.kbc.com ont dorénavant la possibilité de vérifier l'authenticité de certains documents.

L'outil de vérification installé sur le site utilise à cette fin la technologie blockchain.

Seuls les documents portant la mention "KBC vous offre la possibilité de vérifier l'authenticité sur www.kbc.com/fr/authenticity " pourront être analysés.

En ces temps où les rumeurs et fausses nouvelles vont bon train, il est capital de pouvoir vérifier l'authenticité des nouvelles annoncées et des personnes qui les diffusent. KBC veut mettre tous les moyens en oeuvre pour se porter garant des nouvelles qu'il communique.

KBC étudie depuis pas mal de temps déjà les diverses possibilités et solutions technologiques et a déjà acquis une certaine expérience de la technologie blockchain (entre autres par l'intermédiaire de KBC Trade Finance et de Bolero Crowdfunding ). KBC souhaite à présent examiner dans quelle mesure la technologie blockchain serait appropriée pour vérifier l'authenticité des documents.

Le projet et les réactions des utilisateurs feront l'objet d'une évaluation approfondie.

Modalités pratiques

L'authenticité de communiqués de presse et de présentations sera facile à vérifier.
Seuls les documents au format PDF publiés sur le site ( www.kbc.com ) et portant explicitement la mention "KBC vous offre la possibilité de vérifier l'authenticité sur www.kbc.com/fr/authenticity " pourront être authentifiés. La procédure est la suivante :

  • Le lecteur sauvegarde le document à vérifier (au format PDF) sur son PC.
  • Sur la page http://www.kbc.com/fr/authenticity il charge ensuite le document via le bouton "Sélectionner le document";
  • Il clique sur "Vérifier".
  • Il obtient un résultat immédiat: soit le document est faux, soit il est authentique.

KBC vous offre la possibilité de vérifier l'authenticité sur www.kbc.com/fr/authenticity .
                              

 
 

KBC Groep NV
Havenlaan 2 - 1080 Brussel
Viviane Huybrecht
Directeur Corporate communicatie/
Woordvoerster
Tel. 02 429 85 4 5
 

 

Persdienst
Tel. 02 429 65 01 Stef Leunens
Tel. 02 429 29 15 Ilse De Muyer
Fax 02 429 81 60
E-mail: pressofficekbc@kbc.be
 

 

KBC-persberichten zijn beschikbaar op www.kbc.com of kunnen verkregen worden door een mail te zenden naar pressofficekbc@kbc.be

Volg ons op
www.twitter.com/kbc_group

 




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: KBC Groep via GlobeNewswire

HUG#2115259

Virbac :Sébastien Huron deviendra le président du directoire du groupe Virbac fin 2017 23-06-2017 08:00

La Suite...

Sébastien Huron deviendra le président du directoire du  groupe Virbac fin 2017

Carros, France - Le 23 juin 2017

Virbac annonce l'intention du conseil de surveillance de nommer Sébastien Huron président du directoire de Virbac en décembre prochain, à l'issue de l'expiration du mandat du président actuel, Éric Marée.

À l'occasion de son assemblée générale du 23 juin, Virbac annonce qu'Éric Marée, président du directoire depuis 17 ans, a informé le conseil de surveillance de son souhait de faire valoir ses droits à la retraite à l'issue du mandat en cours qui se termine le 20 décembre 2017. Marie-Hélène Dick, présidente du conseil de surveillance, fait part de l'intention du conseil, qui s'est réuni le 22 juin, de nommer Sébastien Huron président du directoire à l'issue du mandat du directoire en cours. D'ici là, Éric Marée, Sébastien Huron et les autres membres du directoire travailleront en étroite collaboration pour préparer cette transition.

Marie-Hélène Dick, présidente du conseil de surveillance de Virbac précise :
«  Par sa formation de vétérinaire, son excellente connaissance des enjeux du marché de la santé animale mondiale, son énergie, ses qualités de leadership et sa parfaite connaissance opérationnelle de Virbac depuis onze ans dont quatre au directoire, le conseil de surveillance considère que le meilleur choix pour relever les défis futurs et poursuivre le développement de notre Groupe dans la durée tout en améliorant sa rentabilité sera de nommer Sébastien Huron au poste de président du directoire à compter du 20 décembre 2017. »

Sébastien Huron, vétérinaire de formation, âgé de 46 ans, a commencé sa carrière en 1994 au Brésil dans le groupe Hoechst-Roussel où il a occupé rapidement la fonction de directeur du marketing de la division santé animale. À la suite du rachat de cette division par Intervet (groupe Akzo Nobel), depuis intégrée dans le groupe Merck, Sébastien Huron a poursuivi sa carrière en 2000 aux États-Unis comme directeur Market Development puis comme directeur de la division Animaux de compagnie. Après avoir rejoint le groupe Virbac en 2006 comme directeur de la filiale espagnole, il est devenu directeur de la région Europe en 2008, puis directeur des Opérations Commerciales Monde en 2013. Il fait partie du directoire de Virbac depuis décembre 2012.

UN LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE DEPUIS TOUJOURS DÉDIÉ À LA SANTÉ ANIMALE
Virbac propose aux vétérinaires, éleveurs et propriétaires de plus de 100 pays une gamme pratique et complète de produits et services. Grâce à ces solutions innovantes couvrant la majorité des espèces et des pathologies, Virbac contribue jour après jour à l'évolution de la santé animale.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Virbac via GlobeNewswire

HUG#2115172

GENFIT franchit une étape décisive pour le développement d'un test de diagnostic in-vitro (IVD) non-invasif dans la NASH 23-06-2017 08:00

La Suite...

GENFIT franchit une étape décisive pour le développement d'un test de diagnostic in-vitro (IVD) non-invasif dans la NASH

  • Achèvement de la phase de faisabilité du programme de biomarqueurs dans la NASH après confirmation - grâce à des données indépendantes issues de l'étude de Phase 3 RESOLVE-IT - des performances diagnostiques compétitives d'une signature intégrant un microARN
     
  • Lancement de la phase de développement, pour l'élaboration d'un test de diagnostic in-vitro (IVD) non-invasif destiné à identifier les patients NASH éligibles à un traitement
     
  • Extension du programme de collaboration pour la validation de solutions diagnostiques dans les différents contextes d'utilisation envisagés

              

Lille (France), Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), le 23 juin 2017 - GENFIT (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111), société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies métaboliques et inflammatoires touchant notamment la sphère hépato-gastroentérologique, a annoncé aujourd'hui qu'après avoir achevé avec succès la phase de faisabilité de son programme de diagnostic dans la NASH, basé sur des biomarqueurs, elle entrait désormais dans une étape de développement industriel pour son test de diagnostic in vitro (IVD), avec pour objectif de développer une solution approuvée par la FDA et avec marquage CE en Europe.

A partir d'une base de données pré-traitement issue de la Phase 3 RESOLVE-IT, après le screening des 500 premiers patients, de nouveaux résultats confirment le potentiel des microARNs circulants pour le diagnostic ainsi que la pertinence de la signature GENFIT pour identifier les patients ayant une NASH active (NAS>or=4) et un stade de fibrose significatif (F>or=2), c'est-à-dire les patients devant être traités :

  • Une nouvelle expérimentation de séquençage de nouvelle génération valide, dans des échantillons de sérum de la Phase 3 RESOLVE-IT, la valeur diagnostique de 13 microARNs circulants précédemment identifiés dans la cohorte GOLDEN-505 ainsi que dans une cohorte de patients obèses (Professeur Sven Francque, LBP-535, EASL 2017)
     
  • Une analyse bioinformatique confirme qu'une signature décrite précédemment, combinant miR-34a, alpha-2 macroglobuline, HbA1c et YKL-40 (Professeur Stephen A. Harrison, LBP-534, EASL 2017), aboutit à une performance diagnostique significativement meilleure que celle des principaux scores issus de la littérature actuelle lorsque testée dans les cohortes GOLDEN-Diag et RESOLVE-IT (voir tableau ci-dessous):

             
             PERFORMANCES DIAGNOSTIQUES DE LA SIGNATURE DE GENFIT DANS LES COHORTES GOLDEN-DIAG ET RESOLVE-IT POUR L'IDENTIFICATION DE PATIENTS NAS >or=4 et F >or=2, ET COMPARAISONS AVEC SCORES EXISTANTS

Scores AUROC (2) Accuracy (%)
Signature GENFIT dans la cohorte GOLDEN-Diag 0.82 76
Signature GENFIT dans la cohorte RESOLVE-IT (1) 0.84 82
Fibrometre-S TM 0.73 64
FIB-4 0.72 59
APRI 0.72 67
ELF TM 0.70 45
NAFLD Fibrosis Score 0.67 56
FibroTest TM 0.68 67
BARD 0.64 60

             (1) Résultats intermédiaires, résultats finaux prévus à la fin de la période de screening de l'essai de phase 3 trial;
             (2) AUROC=Area Under Receiver Operating Characteristic curve (meilleure valeur théorique =1);
             Performance des scores existants mesurés dans la cohorte GOLDEN-Diag

Le Professeur Stephen A. Harrison, Pinnacle Clinical Research, San Antonio, TX, USA, et membre du Comité de direction international de la Phase 3 RESOLVE-IT dans la NASH a commenté : « Il est peu probable qu'un biomarqueur unique puisse constituer une solution universelle pour le diagnostic dans le cas d'une maladie multifactorielle comme la NASH, et la combinaison de biomarqueurs discriminants apparait comme une nécessité pour obtenir une réponse utile dans le cadre d'un diagnostic clinique. Le test pourrait à terme être utilisé par la communauté médicale pour le screening de patients à risque de développer une NASH, pour diagnostiquer la NASH et/ou la fibrose hépatique, pour identifier les patients à traiter, et pour suivre l'activité de la NASH et/ou l'évolution de la fibrose. »

La phase de faisabilité suggère que la signature GENFIT pourrait répondre à différents besoins médicaux, à différents stades du parcours clinique du patient, permettant aux médecins généralistes, endocrinologues, diabétologues et hépatologues d'assurer leur diagnostic, notamment quant à leur décision de traiter un patient avec un médicament anti-NASH.

Dans le cadre de la phase industrielle destinée au développement d'un nouveau test de diagnostic in-vitro (IVD), GENFIT souhaite nouer un partenariat avec une grande entreprise spécialisée dans le diagnostic ayant une expertise spécifique dans le domaine des microARNs appliqués à des tests IVD, pour le développement du test en accord avec les exigences réglementaires ainsi que pour la fabrication des kits.

GENFIT développe sa stratégie réglementaire et de remboursement, aux Etats-Unis comme en Europe, de manière à assurer un processus d'enregistrement et une mise sur le marché rapides. Un meeting de pré-soumission avec la FDA est prévu d'ici la fin de l'année 2017, et une approche similaire sera conduite au niveau européen. En parallèle, des contacts avec les payeurs vont être initiés aux Etats-Unis pour engager une discussion visant à démontrer l'utilité clinique du test. 

Enfin, GENFIT élargit son programme de collaboration et de recherche dans le domaine des biomarqueurs pour la NASH, et annonce la signature d'un accord avec le CHU d'Angers (France). Cette collaboration avec les Professeurs Jérôme Boursier et Paul Calès donnera accès à une cohorte indépendante supplémentaire de patients NASH et non-NASH. Dans les prochains mois, GENFIT envisage de signer d'autres collaborations pour accéder à de nouvelles cohortes prospectives et longitudinales visant la validation du test de diagnostic GENFIT dans d'autres utilisations futures.

Le Professeur Quentin Anstee (Université de Newcastle, UK) a ajouté : « De grands espoirs existent pour l'arrivée, dans un futur proche, de nouveaux médicaments pour traiter la NASH et/ou la fibrose. Cependant, il ne sera pas possible de gérer de manière efficace l'épidémie de NASH sans un test non-invasif fiable, abordable financièrement, et accessible pour une utilisation facile par les médecins dans leur pratique quotidienne. La validation rigoureuse de nouveaux tests cliniques in-vitro potentiellement utiles constitue une véritable urgence pour améliorer la prise en charge médicale de millions d'individus avec une NASH et une fibrose. »

Jean-François Mouney, Président - Directeur Général de GENFIT , a conclu : « Comme prévu, nous prévoyons de rendre notre test de diagnostic disponible dans une fenêtre relativement proche de celle correspondant à la mise sur le marché d'elafibranor dans la NASH sur base de résultats positifs de notre étude RESOLVE-IT. Nous sommes ravis du potentiel substantiel de notre test IVD non-invasif pour faciliter l'identification de patients éligibles pour un traitement. Notre approche globale en matière de management clinique de la NASH, incluant à la fois le diagnostic et le traitement, peut apporter un réel bénéfice aux patients NASH. »

À propos DU DIAGNOSTIC DE LA NASH

La « NASH », ou stéatohépatite non-alcoolique, est une maladie du foie qui associe une accumulation de graisse dans le foie, une inflammation et une dégénérescence des cellules hépatiques. La maladie est associée à un risque élevé de progression vers la cirrhose, un état correspondant à une fonction hépatique détériorée, conduisant à une insuffisance hépatique et au cancer du foie. On estime aujourd'hui que près de 60 millions de personnes sont affectées par une NASH aux Etats-Unis et en Europe, dont environ 18 millions sont à risque de développer de graves conséquences hépatiques et des accidents cardiovasculaires dus à la présence d'une NASH active (NAS>or=4) et à la préexistence d'une fibrose hépatique significative (F>or=2) à l'examen histologique d'une biopsie hépatique. A ce jour, la biopsie hépatique représente la seule procédure permettant d'établir le diagnostic de la NASH, d'évaluer le niveau d'activité de la pathologie et de mesurer l'étendue de la fibrose hépatique. La généralisation de la biopsie hépatique pour la prise en charge de millions de patients NASH n'est pas envisageable compte tenu de son caractère invasif et de ses coûts élevés. Il existe donc un besoin urgent d'alternatives non-invasives à la biopsie pour une utilisation en routine par le corps médical pour identifier les populations à risque, diagnostiquer et suivre des millions de patients souffrant de NASH. 

À propos d'elafibranor

Elafibranor est le composé le plus avancé du portefeuille de GENFIT. Elafibranor est une molécule de type « first-in-class », Agoniste du Récepteur Activé par les Proliférateurs des Peroxysomes alpha et delta, administré une fois par jour par voie orale, et développé pour traiter notamment la stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Elafibranor est considéré comme capable de traiter les multiples facettes de la NASH telles que l'inflammation, la sensibilité à l'insuline, les profils lipidique et métabolique, les marqueurs du foie.

À propos de la NASH

La « NASH », ou stéatohépatite non-alcoolique, est une maladie du foie qui associe une accumulation de graisse dans le foie, une inflammation et une dégénérescence des cellules hépatiques. La maladie est associée à un risque élevé de progression vers la cirrhose, un état correspondant à une fonction hépatique détériorée, conduisant à une insuffisance hépatique et au cancer du foie.

À propos de la CBP

La « CBP », ou Cholangite Biliaire Primitive, est une maladie chronique au cours de laquelle les canaux biliaires intra-hépatiques sont endommagés. L'altération des canaux biliaires réduit la capacité du foie à éliminer des toxines, et peut conduire à la cicatrisation des tissus hépatiques et la cirrhose.

À propos de GENFIT

GENFIT est une société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de médicaments dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont considérables en raison du manque de traitements efficaces et du fait de l'augmentation du nombre de malades au niveau mondial. GENFIT concentre ses efforts de R&D pour participer à la mise sur le marché de solutions thérapeutiques visant à combattre certaines maladies métaboliques, inflammatoires, autoimmunes ou fibrotiques touchant en particulier le foie (comme la stéatohépatite non alcoolique ou NASH) et plus généralement la sphère gastro-intestinale. GENFIT déploie des approches combinant nouveaux traitements et biomarqueurs. Elafibranor, composé propriétaire de GENFIT le plus avancé, est en cours de phase 3 d'essais cliniques. Installée à Lille, Paris et Cambridge, MA (USA), l'entreprise compte environ 130 collaborateurs. GENFIT est une société cotée sur le marché réglementé d'Euronext à Paris, Compartiment B (Euronext : GNFT - ISIN : FR0004163111). www.genfit.fr

Avertissement

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d'aléas et d'incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux décrits, induits ou anticipés dans lesdites déclarations prospectives. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris dans le domaine des biomarqueurs, au progrès et aux résultats de l'essai clinique RESOLVE-IT, aux examens et autorisations d'autorités réglementaires comme la FDA et l'EMA concernant notamment Elafibranor dans la NASH, la CBP et d'autres indications, ainsi que les biomarqueurs développés par la Société, au succès d'une stratégie d'in-licensing, à la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement, ainsi qu'à ceux développés à la section 4 «Principaux Risques et incertitudes» du Document de Référence enregistré par l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 28 avril 2017 sous le numéro R.17-034 disponible sur les sites Internet de GENFIT ( www.genfit.fr ) et de l'AMF ( www.amf-france.org ). Sous réserve de la réglementation applicable, la Société ne prend aucun engagement de mise à jour ou de révision des informations contenues dans ce communiqué.

Contact

GENFIT | Jean-François Mouney - Président - Directeur Général | 03 20 16 40 00
MILESTONES - Relations Presse | Bruno Arabian | 01 83 62 34 84 / 06 87 88 47 26 - barabian@milestones.fr




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GENFIT via GlobeNewswire

HUG#2115282

Focus Home Interactive SA : E3 réussi pour FOCUS HOME INTERACTIVE Nouvelle montée en puissance de l'éditeur 23-06-2017 08:00

La Suite...

Communiqué de presse
Paris, le 22 juin 2017

FOCUS HOME INTERACTIVE

E3 réussi pour FOCUS HOME INTERACTIVE
Nouvelle montée en puissance de l'éditeur

1 er salon au monde dédié au jeu vidéo, l'E3 2017, s'est tenu du 13 au 15 juin à Los Angeles. Il a été l'occasion pour les éditeurs, les studios et les médias du monde entier de découvrir les nouveaux jeux qui feront l'actualité du secteur au cours des prochains mois.

Avec une présence remarquée entre les stands Nintendo et PlayStation, FOCUS HOME INTERACTIVE a investi l'E3 dans la foulée du lancement réussi du jeu The Surge. Le jeu de Deck13, qui s'est en effet écoulé sur consoles et PC à près de 250 000 exemplaires en un mois, est d'ores et déjà un succès critique et commercial pour l'éditeur parisien. Salué par la presse du monde entier et les joueurs, soutenu par une communication efficace et percutante, le jeu a fait partie d'après le cabinet ICO*, des jeux ayant généré le plus d'articles de presse dans le monde en mai, derrière les jeux Injustice 2 et Prey 2, sortis le même mois. Il était également la semaine de sa sortie, l'un des 5 jeux les plus visionnés sur la célèbre plateforme internationale vidéo Twitch.

FOCUS HOME INTERACTIVE a présenté lors du salon, un line-up de 6 jeux dont 5 réalisés en France : Vampyr de Dontnod, Call of Cthulhu et Werewolf: The Apocalypse de Cyanide, A Plague Tale: Innocence d'Asobo, Greedfall de Spiders et Insurgency Sandstorm du studio américain New World Interactive. Ces jeux ont fait l'objet de plus de 250 présentations « behind the door » aux médias du monde entier dans les salles de présentation du Stand Focus.

Avec Vampyr, Call Of Cthulhu et A Plague Tale: Innocence, 3 jeux majeurs du line-up, le Groupe a établi un nouveau record avec plus de 10 awards décernés à l'E3 par des médias du monde entier. Ces 3 jeux bénéficient également d'un immense intérêt de la part des joueurs de tous les pays. Les bandes annonces et vidéo de présentation ont cumulé pas moins de 15 millions de vues sur Youtube et Facebook. Cette nouvelle illustration de son savoir-faire et la montée en puissance du catalogue sont de bon augure pour les prochains lancements.

Retrouvez le rapport E3 complet de FOCUS HOME INTERACTIVE ainsi qu'un presskit à l'adresse suivante : http://cdn.focus-home.com/admin/event/PRESSKIT-FOCUS-E3-2017.rar

* : https://icopartners.com/

A propos de Focus Home Interactive
FOCUS HOME INTERACTIVE est le 3 ème éditeur français de jeux vidéo. Sa vocation est d'accompagner les studios de développement dans le suivi de production, le marketing, la commercialisation et le financement de leurs projets. Editeur de licences à succès telles que Blood Bowl, The Surge, Farming Simulator et bientôt Vampyr, A Plague Tale: Innocence ou encore Call of Cthulhu, le Groupe a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 75,6 M€ en progression de 9,3%. FOCUS HOME INTERACTIVE réalise 86 % de ses ventes à l'international.

Prochain rendez-vous :
Publication du chiffre d'affaires premier semestre 2017
27 juillet 2017

Retrouvez toute l'information financière de FOCUS HOME INTERACTIVE
sur
www.focus-home.com

Contacts communication financière

                  

FOCUS HOME INTERACTIVE
Deborah Bellangé
Tel : + 33 (0) 1 55 26 85 00
mail : dirgen@focus-home.com
Relations investisseurs - ACTIFIN
Benjamin LEHARI
Tél : + 33 (0) 1 56 88 11 25
mail : blehari@actifin.fr

 
  Relations Presse - ACTIFIN
Jennifer JULLIA
mail : jjullia@actifin.fr



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Focus Home Interactive SA via GlobeNewswire

HUG#2115276

Présentation de TiGenix à l'occasion de la 7ème Conférence TERMIS-UE à Davos (Suisse) 23-06-2017 07:00

La Suite...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Présentation de TiGenix à l'occasion de la 7 ème Conférence TERMIS-UE à Davos (Suisse)

Louvain (BELGIQUE) - vendredi 23 juin 2017, 07h. CEST - TiGenix NV (Euronext Brussels et NASDAQ : TIG), société biopharmaceutique de pointe axée sur l'exploitation des propriétés anti-inflammatoires des cellules souches allogéniques (provenant de donneurs) pour le développement de nouvelles thérapies destinées à lutter contre certaines maladies graves, a annoncé aujourd'hui la Dr. Marie Paule Richard, Chief Medical Officer de TiGenix, interviendra à l'occasion de la septième Conférence TERMIS-UE prévue les 26 et 30 juin 2017 au palais des congrès de Davos (Suisse).

La Dr. Richard fera un exposé lors d'un Symposium industriel le 28 juin, dans le cadre d'une séance intitulée Plan d'évacuation clinique et stratégies de développement clinique.

Dans les mois à venir, des représentants de TiGenix seront également présents dans les conférences suivantes:

PDA-Produits médicinaux pour thérapies innovantes
Date :                            27-28 juin 2017
Lieu :                            SH Valencia Palace, Valence (Espagne)
Conférencier :               Dr. Wilfried Dalemans, Chief Technical Officer, TiGenix NV
                              
Congrès de la Société Européenne de Cardiologie (European Society of Cardiology, ESC)
Date :                            26-30 août 2017
Lieu :                            Fira Gran Via, Barcelone (Espagne)
Conférenciers :              Inmaculada Gilaberte Asín, directrice de développement clinique, et Manuel Luque, directeur principal du projet clinique Allo-CSC 01, TiGenix SAU

Symposium annuel du Forum International Du Sepsis
Date :                            11-13 septembre 2017
Lieu :                            Institut Pasteur, Paris (France)
Conférencier :               Jesús González, directeur de développement clinique de Cx611, TiGenix SAU

Congrès de la Société Européenne du Choc
Date :                            13-15 septembre 2017
Lieu :                            Institut Pasteur, Paris (France)
Conférencier :               Jesús González, directeur de développement clinique de Cx611, TiGenix SAU

Pour plus d'informations


Claudia D'Augusta
Chief Financial Officer

T : +34 91 804 92 64

claudia.daugusta@tigenix.com

À propos de TiGenix

TiGenix NV (Euronext Bruxelles et Nasdaq : TIG) est une société biopharmaceutique de pointe spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies centrées sur l'exploitation des propriétés anti-inflammatoires de cellules souches allogéniques expansées ou issues de donneurs.

L'essai clinique de phase  III européen du produit phare de TiGenix, le Cx601, dans le traitement des fistules périanales complexes - une complication grave et invalidante de la maladie de Crohn, a été achevé avec succès. Le Cx601 a fait l'objet d'un dépôt pour approbation en Europe et un essai de phase III global visant à soutenir une demande de licence de produits biologiques (BLA) qui a débuté en 2017. TiGenix a conclu un accord de licence avec Takeda, une société pharmaceutique mondiale spécialisée en gastro-entérologie, selon lequel Takeda a acquis le droit exclusif de développer et commercialiser le Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes en dehors des États-Unis. Le deuxième produit de TiGenix dérivé des cellules adipeuses, le Cx611, est en cours d'essai de phase I/II dans le sepsis sévère - une cause majeure de mortalité dans les pays développés. Enfin, l'AlloCSC-01, qui cible les cardiopathies ischémiques aiguës, a montré des résultats positifs dans un essai de phase I/II dans l'infarctus aigu du myocarde (IAM). Le siège social de TiGenix est basé à Louvain (Belgique) et la société a également des activités à Madrid (Espagne). Pour plus d'informations, veuillez consulter le site http://www.tigenix.com

À propos de Cx601

Le Cx601 est une suspension de cellules souches allogéniques (ou dérivées de donneurs) expansées dérivées de tissus adipeux (eASC) injectée localement pour le traitement des fistules périanales complexes chez des patients atteints d'une maladie de Crohn qui ont précédemment répondu de manière insuffisante à une thérapie conventionnelle. La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin et les fistules périanales complexes représentent une complication grave et invalidante pour laquelle il n'existe actuellement aucun traitement efficace. Le Cx601 a reçu la désignation de médicament orphelin par la Commission européenne en 2009. TiGenix a terminé un essai clinique de phase III européen (ADMIRE-CD) en août 2015 au cours duquel le critère d'évaluation principal ainsi que le profil de sécurité d'emploi et d'efficacité ont été atteints, la probabilité que les patients traités par le Cx601 atteignent une rémission combinée par rapport à un témoin (placebo) étant supérieure à 44 %. Une analyse du suivi a été réalisée jusque 104 semaines après le traitement, confirmant le profil de sécurité et d'efficacité durable du produit. Les résultats à la semaine 24 de l'essai de phase III ADMIRE-CD ont été publiés dans la revue The Lancet en juillet 2016 (Panés J et al. Lancet. 2016;388:1281-90). Sur la base des résultats positifs de l'étude de Phase III à la 24 e semaine, TiGenix a présenté une demande d'autorisation de mise sur le marché auprès de l'Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) et une décision est attendue en 2017. Un essai clinique mondial de phase III conçu pour supporter la future demande d'homologation de produit biologique (Biologics License Application, BLA) aux États-Unis a débuté en 2017, sur la base d'un protocole d'essai qui a été approuvé par l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA) grâce à une procédure d'évaluation spéciale de protocole (special protocol assessment procedure, SPA). En juillet 2016, TiGenix a conclu un accord de licence avec Takeda, une société pharmaceutique mondiale spécialisée en gastro-entérologie, selon lequel Takeda a acquis les droits exclusifs de développer et commercialiser le Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes chez les patients atteints d'une maladie de Crohn en dehors des États-Unis.

À propos de Cx611

Le Cx611 est un produit administré par voie intraveineuse, issu de cellules souches allogéniques expansées dérivées de tissus adipeux (eASCs), pour le traitement du sepsis sévère. Le sepsis est une complication d'une infection, pouvant engager le pronostic vital, qui induit une inflammation systémique et une insuffisance organique et qui représente la principale cause de décès dans les pays développés. En mai 2015, TiGenix a terminé un essai de Phase I dans le cadre d'un modèle de provocation du sepsis (CELLULA) qui a démontré le profil favorable de sécurité et de tolérance du Cx611. Sur la base des résultats de cette étude, TiGenix a initié un essai clinique de phase I/II (SEPCELL) en 2016 visant à évaluer le Cx611 dans le traitement de sepsis sévère secondaire à une pneumonie bactérienne acquise en milieu communautaire (PAC) chez des patients nécessitant une ventilation mécanique et/ou des vasopresseurs. Le premier patient a été traité en janvier 2017 et les résultats sont prévus en 2019. L'essai a reçu une subvention de l'Union européenne dans le cadre du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 sous la convention de subvention n°681031 et est mené par le consortium SEPCELL, qui regroupe six partenaires issus de quatre pays européens. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.sepcell.eu .

Au propos de l'AlloCSC-01

L'alloCSC-01 est une suspension de cellules souches cardiaques allogéniques administrée par voie intracoronaire pour le traitement des cardiopathies ischémiques. Un essai clinique de phase I/II (CAREMI) visant à évaluer l'alloCSC-01 dans l'infarctus aigu du myocarde (IAM) a rempli son critère principal d'évaluation sans qu'aucun décès ou événement indésirable cardiaque majeur (EICM) n'ait été observé après 30 jours de traitement. Aucun décès ou EICM n'a été observé à 6 ou 12 mois de suivi et aucun événement indésirable lié à l'immunité n'a été enregistré à 12 mois de suivi. L'essai CAREMI a bénéficié de l'appui du consortium CAREMI (Numéro de subvention 242038, http://www.caremiproject.eu/), financé par le septième programme-cadre ( Seventh Framework Programme ) de la Commission européenne sous la coordination du Centro Nacional the Investigaciones Cardiovasculares ( CNIC) et du Centro Nacional de Biotecnología , et la participation d'institutions de recherche et d'entreprises de neuf pays de l'UE.

Information prospective

Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prospectives et des estimations à l'égard des futures performances de TiGenix et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que «croit», «anticipe», «s'attend à », «projette», «planifie», «cherche», «estime», «peut», «veut» et «continue» (liste non exhaustive) et d'autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés, mais qui pourraient s'avérer ou ne pas s'avérer corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs indépendants de la volonté de TiGenix. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de TiGenix, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu'ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, ces dernières ne sont valables qu'à la date de la publication du présent communiqué de presse. TiGenix décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces déclarations, prévisions ou estimations sont fondées, à l'exception de ce qui est requis par la législation belge.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: TiGenix via GlobeNewswire

HUG#2115187

BOURBON : Evolution de la composition du Conseil d'Administration et des Comités spécialisés 23-06-2017 07:00

La Suite...

Paris, le 23 juin 2017

Évolution de la composition du Conseil d'Administration

et des Comités spécialisés

Cooptation d'Adrien de Chomereau en tant qu'Administrateur du Conseil d'Administration de BOURBON Corporation suite à la démission de Guillaume de Chateauvieux

Le Conseil d'Administration a pris acte de la démission de Guillaume de Chateauvieux de ses fonctions d'Administrateur à compter du 1 er juillet prochain ; ce dernier intègre BOURBON Corporation en qualité de Directeur Partenariat et Développement à compter de cette même date. A l'effet de le remplacer, le Conseil d'Administration a décidé le 19 juin 2017, sur recommandation du Président du Comité des Nominations, des Rémunérations et de la Gouvernance, de coopter Adrien de Chomereau en qualité d'Administrateur pour la durée du mandat de son prédécesseur restant à courir. Cette nomination à titre provisoire sera soumise à la ratification de la prochaine Assemblée Générale des actionnaires.

Jacques de Chateauvieux, Président-Directeur Général de BOURBON Corporation, déclare   :
« Je tiens à remercier chaleureusement Guillaume de Chateauvieux pour sa contribution et pour l'esprit rigoureux et constructif dont il fait preuve au sein du Conseil et du Comité d'Audit. BOURBON accueille ainsi un nouveau talent. Et je suis très heureux d'accueillir Adrien de Chomereau en tant que nouveau membre du Conseil d'Administration. Son expérience dans le groupe sera un atout pour accompagner BOURBON Corporation dans son développement . »


Adrien de Chomereau, 35 ans, est diplômé d'un Master en Finance de La Sorbonne (Paris). Il a rejoint JACCAR Holdings en 2008, et est actuellement Directeur Général et Administrateur de SAPMER S.A.

Composition des Comités du Conseil d'Administration

Faisant suite à l'évolution de sa composition au cours du premier semestre 2017, le Conseil d'Administration a décidé - après acceptation des missions qui leur sont confiées par les intéressés - que les deux Comités spécialisés qui l'assistent seraient ainsi composés :

Comité des Nominations, des Rémunérations et   de   la   Gouvernance

  • Philippe Salle, Administrateur indépendant ;
  • Adeline Challon-Kemoun, Administratrice indépendante ;
  • Adrien de Chomereau, Administrateur.

Comité d'Audit

  • Agnès Pannier-Runacher, Administratrice indépendante ;
  • Elisabeth Van Damme, Administratrice indépendante ;
  • Mahmud Tukur, Administrateur indépendant.

A propos de BOURBON

Parmi les leaders du marché des services maritimes à l'offshore pétrolier et gazier, BOURBON propose aux industriels les plus exigeants de ce secteur une vaste gamme de services maritimes de surface et sous-marins, sur les champs pétroliers, gaziers et éoliens offshore. Cette palette de prestations de services repose sur une gamme étendue de navires de dernière génération et sur plus de 9 300 professionnels compétents. Le groupe offre ainsi, via ses 37 filiales opérationnelles, un service de proximité au plus près des clients et des opérations en garantissant, partout dans le monde, le plus haut standard de qualité de service, en toute sécurité.

BOURBON regroupe deux activités (Marine Services et Subsea Services) et assure la protection du littoral français pour la Marine nationale.

En 2016, BOURBON a réalisé un chiffre d'affaires de 1 102,6 millions d'euros et opère une flotte de 514 navires.

Classé par ICB (Industry Classification Benchmark) dans le secteur « Services Pétroliers », BOURBON est coté sur Euronext Paris, Compartiment B.

Contacts

BOURBON

Relations investisseurs, analystes, actionnaires

+33 140 138 607
investor-relations@bourbon-online.com

 

Communication Groupe
Christelle Loisel
+33 491 136 732
christelle.loisel@bourbon-online.com
Agence relations média
Publicis Consultants

Vilizara Lazarova
+33 144 824 634
vilizara.lazarova@consultants.publicis.fr





This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOURBON via GlobeNewswire

HUG#2115235

Le Groupe Atari réaffirme sa stratégie de croissance rentable à l'issue du salon des jeux vidéo E3 de juin 2017 22-06-2017 19:53

La Suite...

Le Groupe Atari réaffirme sa stratégie de croissance rentable à l'issue du salon des jeux vidéo E3 de juin 2017

  • 5 lignes d'activités : jeux vidéos, licences, casino en ligne, production multimédia et objets connectés, permettant d'optimiser les complémentarités entre les différents secteurs
  • Organisation souple, privilégiant les partenariats

Paris, le 22 juin 2017 - Atari S.A., groupe global de divertissement interactif, réaffirme sa stratégie de croissance à l'issue de l'E3, salon des jeux vidéo de Los Angeles.

« Notre stratégie de croissance s'articule autour d'un développement prioritaire de 5 activités : jeux vidéo, casino en ligne, multimédia, objets connectés et activités de licence», a déclaré Frédéric Chesnais, Président - Directeur Général et premier actionnaire d'Atari. «Nous progressons dans chacun de ces domaines, qui sont complémentaires. Chacun d'entre eux nous donne la visibilité nécessaire et crée un engouement pour les autres lignes de produits ».

AXES STRATEGIQUES

Chaque activité s'adresse à une audience spécifique, utilisant un support dédié, au travers de réseaux de distribution et de promotion adaptés, et contribue globalement à la croissance de l'audience de la marque Atari et au développement des autres activités.

En outre, en limitant le nombre d'activités et en optimisant les complémentarités et les partenariats, le Groupe privilégie la rentabilité.

  • Jeux vidéo : capitalisation sur les franchises à succès existantes pour développer de nouveaux contenus et nouveaux jeux de simulation

Cette activité historique d'Atari s'articule autour de l'exploitation du portefeuille de plus de 200 jeux d'Atari et des jeux de simulation :

  • Exploitation d'Atari Vault sur PC et consoles ;
  • Poursuite du développement de contenus additionnels pour les franchises à succès, et notamment RollerCoaster Tycoon Touch (mobiles); A cet égard, le Groupe annoncera prochainement un accord avec un groupe majeur dans le domaine des jouets pour créer de nouveaux contenus au sein de RollerCoaster Tycoon Touch ;
  • Développement de jeux de simulation originaux utilisant le moteur de jeu de RollerCoaster Tycoon Touch, permettant ainsi de capitaliser sur les investissements déjà effectués.
     
  • Casino : Poursuite des partenariats

Le Groupe poursuit sa stratégie de partenariats sélectifs, l'objectif à terme étant de pouvoir créer un portefeuille de joueurs dans ce domaine des jeux. Le Groupe Atari privilégie les accords de licences de marque, les partenaires contribuant leurs plateformes techniques ou leur expertise marketing.

  • Objets connectés : Développement d'un nouveau produit hardware

Le 30 mai 2017, à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires annuel,   le groupe Atari a annoncé la « (.) préparation d'une campagne de relations publiques et de crowdfunding pour tester la viabilité d'un nouveau produit hardware pour les jeux vidéo ».

Le Groupe a depuis diffusé une vidéo dévoilant un premier design de ce nouveau produit, dont les fonctionnalités et les caractéristiques techniques seront annoncées selon l'avancement des travaux. https://www.ataribox.com

Le Groupe estime qu'il est en mesure de développer un produit attrayant, utilisant la notoriété de la marque Atari dans le domaine du hardware .

Pour limiter la prise de risque, ce produit sera initialement lancé dans le cadre d'une campagne de crowdfunding.

Le Groupe travaille par ailleurs sur d'autres objets connectés, intégrant des fonctions audio innovantes, ou encore Internet des objets (Sigfox).

  • Production multimédia : Conclusion d'un accord de avec le Groupe Discovery  Communications et poursuite de l'exploitation Transmedia du catalogue

Le Groupe Atari vient de conclure un accord de diffusion avec le Groupe Discovery  Communications pour un nouveau jeu télévisé « Atari : Codebreaker ». Un communiqué spécifique est ci-annexé.

Cet accord dans le domaine de la télévision vient compléter les premiers développements, sous forme de licence, dans le domaine du cinéma. Le Groupe Atari concrétise ainsi une première étape dans ce domaine, dont l'objectif à long terme est d'exploiter le portefeuille de plus de 200 jeux d'Atari dans un axe transmedia .

  • Activités de licence

Les autres produits et services (bandes dessinées, livres, jeux de société, merchandising général) sont développés sous forme de licences, étant entendu que le Groupe peut toujours intégrer directement une de ces activités dès lors qu'une exploitation directe améliorerait la valeur d'entreprise du Groupe Atari. Ces activités sont uniquement génératrices de royautés.

PERSPECTIVES

Le 28 juin 2017, le Groupe Atari publiera ses perspectives 2017-2018 lors de la présentation des comptes annuels 2016-2017.

A ce stade, le Groupe confirme qu'il attend une augmentation significative des profits sur l'exercice 2016-2017.

Les objectifs stratégiques du Groupe restent centrés sur la relance de la marque Atari dans le domaine des jeux et du multimédia, avec pour priorités de maintenir un haut niveau de qualité des produits et de tirer parti de la marque Atari et du portefeuille de propriétés intellectuelles grâce à des activités de licences et des partenariats stratégiques pour les activités nouvelles. Au plan financier, l'objectif permanent est la croissance rentable du Groupe.

A propos d'Atari

Atari, constitué d'Atari SA et de ses filiales, est un groupe global de divertissement interactif et de licences multiplateforme. Véritable innovateur du jeu vidéo fondé en 1972, Atari possède et/ou gère un portefeuille de plus de 200 jeux et franchises, dont des marques mondialement connues comme Asteroids®, Centipede®, Missile Command®, Pong®. De cet important portefeuille de propriétés intellectuelles Atari tire des jeux attractifs en ligne (via un navigateur web, sur Facebook et en téléchargement) pour les smartphones, les tablettes, les autres terminaux connectés. Atari développe et distribue également des loisirs interactifs pour les consoles de jeux de Microsoft et Sony. Atari met également à profit sa marque et ses franchises avec des accords de licence via d'autres média, des produits dérivés et l'édition. Plus d'information sur : www.atari.com et www.atari-investisseurs.fr

Contacts

Atari - Philippe Mularski, Directeur financier                     
Tel +33 1 83 64 61 57 - pm@atari-sa.com               

Calyptus - Marie Calleux
Tel + 33 1 53 65 68 68 - atari@calyptus.net




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATARI via GlobeNewswire

HUG#2115242

Discovery Communications et Atari annoncent « ATARI: CODEBREAKER », le Show TV de l'automne 2017 22-06-2017 19:09

La Suite...

Discovery Communications et Atari annoncent « ATARI: CODEBREAKER »,
le Show TV de l'automne 2017

Atari, producteur de divertissement interactif, et Discovery s'associent pour offrir de nouveaux contenus à leurs super fans

Ce show TV interactif sera diffusé sur la chaîne Discovery Science dans de nombreux pays européens

Paris, le 22 juin 2017 - Discovery Communications et Atari annoncent aujourd'hui la sortie d'«  ATARI: CODEBREAKER » , un nouveau jeu télévisé qui sera diffusé à l'automne 2017. Ce show TV sera, dans un premier temps, diffusé sur la chaîne Discovery Science dans une sélection de pays européens.   

Créé en 1972, Atari est un pionnier dans l'industrie des jeux vidéo. Il a édité de nombreux jeux au succès mondial et a également créé des jeux d'arcade, des consoles de jeux et des ordinateurs personnels.

ATARI : CODEBREAKER est un show TV unique et passionnant de questions-réponses conçu pour la génération Atari et leurs familles. Conçu pour Discovery Science, le show TV aura pour thème les sciences, au sens large.

Chaque épisode d' ATARI : CODEBREAKER comporte quatre manches. Durant les deux premières, trois joueurs s'affrontent sur des séries de questions-réponses dans tous les domaines de la science : astronomie, géographie, science de tous les jours, et plus généralement tous es aspects de la science. Les deux premiers s'affrontent ensuite dans les deux dernières manches, au cours desquelles ils doivent trouver la bonne combinaison pour accéder au coffre-fort d'Atari et y remporter les fabuleux prix qu'il contient.

«  Nous sommes ravis de pouvoir annoncer la diffusion cet automne de notre nouveau Show TV ATARI : CODEBREAKER , et nous tenons à remercier Discovery pour leur soutien » a déclaré Fréderic Chesnais, Président - Directeur Général d'Atari. « Offrir de nouvelles expériences à nos fans et élargir notre audience sont des éléments-clés de notre stratégie, et nous sommes impatients de voir nos joueurs et les téléspectateurs regarder, participer et prendre plaisir avec ce nouveau show TV».

Viviane Paxinos, Vice-Présidente des Ventes Internationales au sein de Discovery Networks International, a déclaré : « Discovery possède une histoire riche de plus de 30 ans en matière de création de contenu. Nous sommes heureux d'avoir travaillé avec Atari sur ce projet, mettant en valeur la force de création de contenu Discovery diverses et différenciées. Nous sommes déterminés à offrir toujours plus à nos super fans à travers tous les genres et ATARI: CODEBREAKER est un Show TV que le public adorera ».

Le contenu du show sera aussi utilisé dans de courts clips, qui mèneront les téléspectateurs vers un site dédié leur permettant de satisfaire leur curiosité en allant dans les coulisses de ce nouveau et passionnant Show, d'assister à des entretiens exclusifs avec les producteurs, le présentateur, les concurrents et le PDG d'Atari lui-même. Ils pourront suivre leurs concurrents préférés, et jouer également dans une version simplifiée du jeu.

En outre, Discovery diffusera des Video Billboards sur les plates-formes numériques. Cela permettra d'obtenir de nouvelles opportunités de publicité et une expérience beaucoup plus riche du Hub en ligne ainsi que des produits tendance d'Atari.

ATARI : CODEBREAKER est produit par Atari Media Production avec Frédéric Chesnais, TH Films, Jeff Mirkin, Bruno Lesassier-Boisaune et Robert Blagman.  Global Media Fusion assure la campagne de promotion et d'information de ce nouveau programme, qui sera animé par Martin Cole.

A propos de Discovery Communications
Discovery Communications (Nasdaq : DISCA, DISCB, DISCK) satisfait la curiosité de ses fans inconditionnels avec un portefeuille de chaînes découvertes, divertissements, sports et enfants. Avec 3 milliards de téléspectateurs répartis sur ses chaînes payantes et gratuites dans plus de 220 pays et territoires, le portefeuille de Discovery comprend les chaînes phares Discovery Channel, TLC, Discovery Investigation, Animal Planet, Discovery Science, Turbo/Velocity, ainsi que OWN : Oprah Winfrey Network aux États-Unis. Discovery Kids en Amérique Latine et Eurosport, le principal fournisseur de contenus sportifs locaux en Europe. Discovery touche également son public sur d'autres écrans grâce à sa programmation « digital first » via Discovery VR, Dplay ainsi que sur ses produits TV Everywhere comprenant le portefeuille des applications Discovery « GO » et Discovery Kids Play. Pour plus d'informations, consultez le site www.discoverycommunications.com .

A propos de Discovery Science
Discovery Science donne une tout autre définition de la science en la sortant des laboratoires et des salles de classe pour la rendre amusante, intéressante mais toujours aussi pertinente. L'idée est de libérer le geek qui sommeille en chacun de nous. Pendant que certains parlent de solutions, de tests et d'hypothèses, nous préférons jouer avec des robots, des explosions et des hybrides. Nos programmes allient le divertissement à l'éducation pour mettre la science à la portée de tous. Nous défendons une science qui suscite le dialogue. Nous cultivons la soif de découverte et sommes dans un processus continu de questionnement. Nous vous montrons le futur en partageant de nouvelles idées, en vous donnant un accès direct aux innovations, aux avancées technologiques et en vous racontant l'histoire glorieuse d'hommes et de femmes qui ont changé et façonné le monde dans lequel nous vivons.

A propos d'Atari
Atari, constitué d'Atari SA et de ses filiales, est un groupe global de divertissement interactif et de licences multiplateforme. Véritable innovateur du jeu vidéo fondé en 1972, Atari possède et/ou gère un portefeuille de plus de 200 jeux et franchises, dont des marques mondialement connues comme Asteroids®, Centipede®, Missile Command®, Pong®. De cet important portefeuille de propriétés intellectuelles Atari tire des jeux attractifs en ligne (via un navigateur web, sur Facebook et en téléchargement) pour les smartphones, les tablettes, les autres terminaux connectés. Atari développe et distribue également des loisirs interactifs pour les consoles de jeux de Microsoft, Nintendo et Sony. Atari met également à profit sa marque et ses franchises avec des accords de licence via d'autres média, des produits dérivés et l'édition. Plus d'information sur : www.atari.com et www.atari-investisseurs.fr

A propos de Global Media Fusion

Global Media Fusion est une société de production, de développement, de distribution et de syndication avec des buraux aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Asie. Fier distributeur mondial de la programmation de télévision d'Atari. www.Globalmediafusion.com .
Contact : blaggyr@gmail.com
 
 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATARI via GlobeNewswire

HUG#2115241

Aelian Finance : Accelian : une nouvelle offre pour accompagner l'introduction en bourse sur Euronext Access 22-06-2017 19:56

La Suite...

Paris, le 22 juin 2017                                                                             Communiqué de presse

Macintosh HD:Users:mariemartin:Desktop:Capture d’écran 2016-02-05 à 14.23.32.png

Accelian : une nouvelle offre
pour accompagner l'introduction en bourse sur Euronext Access

AELIAN Finance, Listing Sponsor, conseil en levée de fonds et introduction en bourse lance « Accelian », une offre dédiée à l'accompagnement des PME qui souhaitent accéder au marché Euronext Access et son compartiment Access+ TM .

Pour mémoire, le nouveau compartiment Euronext Access+ TM offre aux start-up et aux PME en croissance un accès simplifié à la bourse. Il ouvre de nouvelles perspectives à ces entreprises en garantissant plus de communication et de transparence pour les investisseurs. Les sociétés admises sur Euronext Access+ bénéficieront d'un accompagnement renforcé et d'une visibilité accrue, bien au-delà de leur écosystème.

Les modalités d'admission sur Euronext Access+ TM sont les suivantes :

  • un historique minimum de 2 années de comptes, avec une dernière année de comptes audités,
  • un capital flottant d'au moins 1 million d'euros,
  • l'accompagnement obligatoire par un Listing Sponsor dès la phase d'introduction et tout au long du parcours boursier de la société,
  • une communication régulière au marché. 

L'équipe d'Aelian Finance s'engage à offrir aux sociétés un accompagnement complet et clé en main, d'assistance et de maîtrise d'ouvrage pour réaliser avec succès leur opération d'introduction et amorcer un solide parcours boursier.

Bertrand Buguet , Président d'Aelian Finance : «  La création de ce nouveau marché par Euronext est une excellente nouvelle. Il s'agit d'un formidable vecteur de notoriété pour les PME et les start-up ayant des projets de développement ambitieux et à portée internationale. Avec notre offre Accelian, nous voulons être un facilitateur pour toute entreprise désireuse d'accéder à ce nouveau compartiment boursier  ».

A propos d'Aelian Finance

Constituée d'une équipe de spécialistes des marchés, Aelian Finance accompagne les dirigeants de PME/ETI en amont, pendant et post opération pour les guider tout au long de leur parcours boursier.

Contacts


AeliumAelian Finance
Valentine Boivin
+33 (0)1 75 77 54 65
vboivin@aelium.fr
Bertrand Buguet
+33 (0)9 66 86 13 84
bertrand.buguet@aelianfinance.fr



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Aelian Finance via GlobeNewswire

HUG#2115233

Notification en vertu de la loi du 2 mai 2007 22-06-2017 19:00

La Suite...
L'information ci-jointe constitue de l'information réglementée au sens de l'Arrêté Royal du 14 novembre 2007 relatif aux obligations des émetteurs d'instruments financiers admis à la négociation sur un marché réglementé.
 
Notification de participations importantes
 
Bruxelles, le 22 juin 2017 - Telenet Group Holding SA ("Telenet" or la "Société") (Euronext Brussels : TNET) publie les informations suivantes, sur base de l'article 14, premier paragraphe, de la Loi du 2 mai 2007 et de l'Arrêté Royal du 14 février 2008 :
 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Telenet Group Holding NV via GlobeNewswire

HUG#2115229

GROUPE IRD :RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LE RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE CONTROLE INTERNE 22-06-2017 18:45

La Suite...

AEQUITAS Audit
                                                          KPMG AUDIT NORD                                                 
                                                        159 avenue de la Marne                                          9 rue Delesalle
                                                         CS 75039                                                               Zac du Pré Catelan
                                                        59705 Marcq en Baroeul Cedex                              59110 La Madeleine
                                                         France                                                                     France

Groupe IRD SA (anciennement Institut Régional de Développement de la région Nord-Pas-de-Calais)

Rapport des commissaires aux comptes, établi en application de l'article L.225-235 du Code de
commerce, sur le rapport du Président du Conseil
d'Administration de la société Groupe IRD SA  
                      

Exercice clos le 31 décembre 2016
Groupe IRD SA (anciennement Institut Régional de Développement de la région Nord-Pas-de-Calais)
40 rue Eugène Jacquet - 59700 Marcq-en-Baroeul
Ce rapport contient 3 pages

KPMG Audit Nord, société française membre du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de
KPMG International Cooperative, une entité de droit suisse.
Société par actions simplifiée inscrite à la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Douai.

Siège social : 
KPMG Audit Nord
36, rue Eugène Jacquet
59705 Marcq en Baroeul Cedex
Capital : 200 000 €.
Code APE 6920Z
512 773 656 R.C.S. LILLE METROPOLE.
TVA Union Européenne
FR 17 51 27 73 656


                                                                                                                                                                                                                                                                                 AEQUITAS Audit                       

                                                          KPMG AUDIT NORD                                                 
                                                        159 avenue de la Marne                                          9 rue Delesalle
                                                         CS 75039                                                               Zac du Pré Catelan
                                                        59705 Marcq en Baroeul Cedex                              59110 La Madeleine
                                                         France                                                                     France

Groupe IRD SA (anciennement Institut Régional de Développement de la région NordPas-de-Calais)

Siège social : 40 rue Eugène Jacquet - 59700 Marcq-en-Baroeul
Capital social : €.44 274 913 

Rapport des commissaires aux comptes, établi en application de l'article L.225-235 du Code de commerce, sur le rapport du Président du Conseil d'Administration de la société
Groupe IRD SA                        

Exercice clos le 31 décembre 2016

Mesdames, Messieurs,

En notre qualité de commissaires aux comptes de la société Groupe IRD SA et en application des dispositions de l'article L.225-235 du Code de commerce, nous vous présentons notre rapport sur le rapport établi par le Président de votre société conformément aux dispositions de l'article L.225-37 du Code de commerce au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2016. Il appartient au président d'établir et de soumettre à l'approbation du Conseil d'Administration un rapport rendant compte des procédures de contrôle interne et de gestion des risques mises en place au sein de la société et donnant les autres informations requises par l'article L.225-37 du Code de commerce relatives notamment au dispositif en matière de gouvernement d'entreprise.  Il nous appartient :

·      de vous communiquer les observations qu'appellent de notre part les informations contenues dans le rapport du Président, concernant les procédures de contrôle interne et de gestion des risques relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière, et

·      d'attester que le rapport comporte les autres informations requises par l'article L.225-37 du
Code de commerce, étant précisé qu'il ne nous appartient pas de vérifier la sincérité de ces autres informations.

Nous avons effectué nos travaux conformément aux normes d'exercice professionnel applicables en France.

 

 

 

KPMG Audit Nord, société française membre du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de
KPMG International Cooperative, une entité de droit suisse.
Société par actions simplifiée inscrite à la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes de Douai.

 
Siège social : 
KPMG Audit Nord
36, rue Eugène Jacquet 59705 Marcq en Baroeul Cedex
Capital : 200 000 €.
Code APE 6920Z
512 773 656 R.C.S. LILLE METROPOLE.
TVA Union Européenne
FR 17 51 27 73 656

AEQUITAS Audit
                 

Groupe IRD SA (anciennement Institut Régional de Développement de la région  

Nord-Pas-de-Calais)   Rapport des commissaires aux comptes, établi en application de l'article L.225-235 du Code de commerce, sur le rapport du Président du Conseil d'Administration de la société Groupe IRD SA 

Informations concernant les procédures de contrôle interne et de gestion des risques relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière

Les normes d'exercice professionnel requièrent la mise en oeuvre de diligences destinées à apprécier la sincérité des informations concernant les procédures de contrôle interne et de gestion des risques relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière contenues dans le rapport du Président. Ces diligences consistent notamment à :

·      prendre connaissance des procédures de contrôle interne et de gestion des risques relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière soustendant les informations présentées dans le rapport du Président ainsi que de la documentation existante ;

·      prendre connaissance des travaux ayant permis d'élaborer ces informations et de la documentation existante ;

·      déterminer si les déficiences majeures du contrôle interne relatif à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière que nous aurions relevées dans le cadre de notre mission font l'objet d'une information appropriée dans le rapport du Président.

Sur la base de ces travaux, nous n'avons pas d'observation à formuler sur les informations concernant les procédures de contrôle interne et de gestion des risques de la société relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière contenues dans le rapport du Président du Conseil d'Administration, établi en application des dispositions de l'article L.225-37 du Code de commerce.

Autres informations

Nous attestons que le rapport du Président du Conseil d'Administration comporte les autres informations requises à l'article L.225-37 du Code de commerce. 

Marcq en Baroeul, le 28 avril 2017La Madeleine, le 28 avril 2017
KPMG Audit Nord AEQUITAS Audit
           
Patrick LequintBenoît Vanderschelden
Associé

 
Associé



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GROUPE IRD via GlobeNewswire

HUG#2115231

GROUPE IRD :RÄPPORT DU PRESIDENT SUR LE CONTROLE INTERNE 22-06-2017 18:08

La Suite...

GROUPE IRD
Société anonyme au capital de 44 274 913,25 €
Siège social : 40, rue Eugène Jacquet - 59700 - MARCQ-EN-BAROEUL
RCS Lille Métropole n°456 504 877
Euronext Paris - Compartiment C
Code Isin FR 0000124232

RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE CONTROLE INTERNE ET LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE RELATIF A L'EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2016

I - REFERENCE A UN CODE DE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE
Le conseil d'administration a adopté le code MIDDLENEXT de gouvernement d'entreprise comme code de référence de la Société.

Depuis qu'il a adopté le code MIDDLENEXT, le conseil d'administration a initié une démarche visant à se mettre en conformité avec ses recommandations et n'a écarté aucune de ses dispositions.

Il veille à la mise en oeuvre des points de vigilance qu'il contient et les administrateurs ont procédé à une révision.

R 1 Cumul contrat de travail et mandat social
Il n'y a pas de cumul de contrat de travail et de mandat social dans la société. Si, dans l'avenir, une situation de cumul se présentait, le Conseil serait amené à statuer sur une telle situation et à en justifier l'opportunité.

R 2 Définition et transparence de la rémunération des dirigeants
Le Directeur Général, Marc VERLY, ne perçoit pas de rémunération au titre de ce mandat.
Il a perçu des jetons de présence de la Société au titre de l'exercice 2016 d'un montant brut de 12 941,18 € (net 11 781,65 €).
Il existe une convention de mise à disposition de Monsieur Marc VERLY, au titre de prestations de montage d'opérations immobilières, liant l'association GSR à la société BATIXIS (pôle immobilier du Groupe IRD) pour un montant de 230 000,00 € H.T. au titre de l'exercice 2016.
Il a perçu des jetons de présence de la société BATIXIS au titre de l'exercice 2016 d'un montant brut de 7 500,00 € (net 5 925,00 €).

R 3 Indemnité de départ
Il n'existe pas d'indemnité de départ au profit du dirigeant.

R 4 Régime de retraite supplémentaire
Il n'existe pas de dispositif de retraite supplémentaire au profit du dirigeant.

R 5 Stocks options et attributions gratuites d'actions
La Société n'a pas pris de disposition au profit du dirigeant en matière de stocks options et attributions gratuites d'actions.

R 6 Mise en place d'un règlement intérieur du conseil
Un règlement intérieur du conseil d'administration a été adopté par le conseil d'administration, signé par l'ensemble des administrateurs.

R 7 Déontologie des membres du conseil
Le Règlement Intérieur définit les règles de déontologie des membres du Conseil. Chaque administrateur est sensibilisé aux responsabilités qui lui incombent au moment de sa nomination et encouragé à observer les règles de déontologie relatives à son mandat : se conformer aux règles légales de cumul des mandats, informer le conseil en cas de conflit d'intérêt survenant après l'obtention de son mandat, faire preuve d'assiduité aux réunions du conseil et d'assemblée générale, s'assurer qu'il possède toutes les informations nécessaires sur l'ordre du jour des réunions du conseil avant de prendre toute décision et respecter le secret professionnel.

R 8 Composition du conseil : présence de membres indépendants au sien du conseil
Au 31 décembre 2016, le Conseil d'administration comptait 5 administrateurs indépendants :

  • Madame Geneviève VITRE-CAHON,
  • Madame Alice GUILHON,
  • Madame Isabelle HOTTEBART DE GRAVE,
  • Monsieur Michel-André PHILIPPE,
  • Monsieur Jean HACOT.

Ils répondaient aux critères d'indépendance édictés par l'édition initiale du Code MIDDLENEXT, à savoir :

  • ne pas être salarié ni mandataire social dirigeant de la Société ou d'une société de son groupe et ne pas l'avoir été au cours de trois dernières années ;
  • ne pas être client, fournisseur ou banquier significatif de la Société ou de son groupe ou pour lequel la Société ou son groupe représente une part significative de l'activité ;
  • ne pas être actionnaire de référence de la Société ;
  • ne pas avoir de lien familial proche avec un mandataire social ou un actionnaire de référence ; 
  • ne pas avoir été auditeur de l'entreprise au cours des trois dernières années.

R 9 Choix des administrateurs
La Société fait partie des valeurs moyennes et petites. Ses administrateurs ont été désignés par l'assemblée générale parmi ses principaux actionnaires mais 5 membres indépendants ont également été nommés en qualité d'administrateur.
Lors de la nomination ou du renouvellement du mandat de chaque administrateur, une information sur son expérience et sa compétence est communiquée dans le rapport annuel et à l'assemblée générale. La nomination de chaque administrateur fait l'objet d'une résolution distincte.

R 10 Durée du mandat des membres du conseil
Au 31 décembre 2016, le conseil était composé de 17 membres, nommés pour une durée de 6 années pour tenir compte de la spécificité des activités opérationnelles principalement axées sur le capital investissement et l'investissement immobilier, activités à cycle long.
La rotation des mandats des administrateurs, par 1/3 tous les 2 ans, donne une possibilité de modification régulière de la composition du conseil.

R 11 Information des membres du conseil
Les règles d'information des administrateurs sont définies par le règlement intérieur.
Par ailleurs, la Société adresse une « Note aux Administrateurs » avant chaque réunion du conseil, apportant toutes explications sur les points importants inscrits à l'ordre du jour.

R 12 Mise en place de comités
Un Comité d'audit a été constitué, composé de Madame Fabienne DEGRAVE et de Monsieur Michel-André PHILIPPE, administrateur indépendant.
Fabienne DEGRAVE a été Associée chez ERNST&YOUNG, auditeur financier de 1980 à 2010 et a développé les compétences suivantes :

  • Audit de groupes français et internationaux et de PME familiales principalement dans les secteurs suivants
  • Agroalimentaire Distribution Secteur Industriel
  • Audit de comptes  en référentiel IFRS et mise en place de ce référentiel dans des groupes français.
  • Due diligence/fusions/évaluations de sociétés.
  • Mise en place de procédures de contrôle interne et de cartographie des risques.

Elle est aujourd'hui membre du H3C, Haut Conseil du Commissariat aux Comptes.

Michel André PHILIPPE est Président de l'Association « EMPLOI ET HANDICAP Grand Lille », de l'APFETH et d'HANDIEXPERH.

Il appartient au Comité d'audit de mener les missions qui lui sont dévolue par la Loi et d'établir ses rapports dans les conditions de l'article L 823-19 du Code de commerce.

R 13 Réunions du conseil et des comités
Le conseil d'administration est réuni en principe 4 fois par an, une fois par trimestre. Le conseil débat et statue sur toutes les questions d'actualité et délibère sur tout point qui relève de sa compétence. Lors de la dernière réunion de l'année, il adopte le budget de l'exercice suivant et délibère de la stratégie de la société.
Le Comité d'Audit rend compte de sa mission 2 fois par an, lors des réunions du conseil d'administration qui arrêtent les comptes annuels (avril) et semestriels (septembre).

R 14 Rémunération des administrateurs
Les administrateurs perçoivent des jetons de présence dont le montant global est fixé par l'assemblée générale annuelle et qui sont répartis par le conseil en fonction de l'assiduité des administrateurs aux réunions du conseil et du temps qu'ils consacrent à leur fonction. Les administrateurs membres du Comité d'audit, le Président du Conseil d'administration ainsi que le Directeur Général également administrateur, perçoivent un jeton double.

R 15 Mise en place d'une évaluation des travaux du conseil
Les membres du Conseil d'administration mettent l'évaluation des travaux du conseil à l'ordre du jour de l'une de leur réunion au cours de l'exercice.

ADOPTION DE LA NOUVELLE EDITION DU CODE MIDDLENEXT

Dans sa séance du 14 décembre 2016, le conseil d'administration a adopté la nouvelle édition du Code MIDDLENEXT (édition septembre 2016), disponible sur le site de MIDDLENEXT ( www.middlenext.com ).

II - STRUCTURE DE GOUVERNANCE

2.1 Direction Générale
En sa séance du 17 décembre 2014, le Conseil d'administration a pris acte de l'arrivée au terme du mandat de Président du Conseil d'administration et de celui du mandat du Directeur Général. Les membres du Conseil d'administration ont décidé, à l'unanimité, de reconduire la dissociation des fonctions de Président du Conseil d'administration et celles de Directeur Général de la Société.
Monsieur Gérard MEAUXSOONE a été désigné en qualité de Président du Conseil d'administration, pour la durée de son mandat d'administrateur qui prendra fin à l'issue de l'assemblée générale ordinaire annuelle à tenir dans l'année 2020 et appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2019. Aux termes de l'article 12-5 des statuts, le Président du Conseil d'administration organise et dirige les travaux de celui-ci dont il rend compte à l'Assemblée Générale. Il veille au bon fonctionnement des organes de la société et s'assure, en particulier, que les administrateurs sont en mesure de remplir leur mission.
Monsieur Marc VERLY a été nommé dans les fonctions de Directeur Général de la Société et ce pour la durée du mandat de Président de Monsieur Gérard MEAUXSOONE. Le Directeur Général est investi des pouvoirs les plus étendus pour agir en toute circonstance au nom de la société. Le Conseil d'administration n'a pas apporté de limitations aux pouvoirs du Directeur Général et exerce son contrôle sur l'activité de ce dernier dans le cadre des dispositions légales et statutaires en vigueur.

2.2 Composition du Conseil

Nom Mandats - situation au 31.12.16 Terme des mandats
Gérard MEAUXSOONEAdministrateur - Président du CAAGO 2020
Marc VERLYAdministrateur - Directeur GénéralAGO 2019
Geneviève VITRE-CAHONAdministratriceAGO 2019
Alice GUILHONAdministratriceAGO 2017
Isabelle HOTTEBART DE GRAVEAdministratriceAGO 2021
Luc DOUBLETAdministrateurAGO 2017
Jean-Louis BANCELAdministrateurAGO 2017
Jean HACOTAdministrateurAGO 2021
Michel PHILIPPEAdministrateurAGO 2017
CREDIT COOPERATIF SA CoopérativeAdministrateur - RP Patrick FELLOUSAGO 2019
UIT NORDAdministrateur - RP Bertrand DELESALLEAGO 2021
GPI - CITE DES ENTREPRISESAdministrateur - RP Jean-Pierre GUILLONAGO 2021
COPERNIC SAAdministrateur - RP Fabienne DEGRAVEAGO 2021
GIPELAdministrateur - RP Patrick MALBRANQUEAGO 2021
CCI GRAND LILLEAdministrateur - RP Laurent DEGROOTEAGO 2019
RESALLIANCE SAAdministrateur - RP Pascal BOULANGERAGO 2018
BTP BANQUE SAAdministrateur - RP Gauthier POPPEAGO 2019

RP : représentant permanent de personne morale administrateur

Les Administrateurs sont rééligibles.
La liste des Administrateurs et des mandats sociaux que détiennent les Administrateurs dans toutes sociétés est jointe en annexe.

Les mandats des administrateurs suivants arrivent à terme à l'Assemblée Générale du 20 juin 2017 :

  • Mme Alice GUILHON,
  • M. Luc DOUBLET,
  • M. Jean-Louis BANCEL,
  • Mme Fabienne DEGRAVE. Par correspondance en date du 9 janvier 2017, M. Michel PHILIPPE a informé le conseil qu'il démissionnait de son mandat d'administrateur. Lors de la réunion du conseil du 25 avril 2017, Mme Fabienne DEGRAVE a été cooptée en remplacement de M. Michel PHILIPPE pour la durée restant à courrir du mandat de ce dernier, soit jusqu'à l'AGO du 20 juin 2017.

Le conseil d'administration propose à l'assemblée de ratifier la cooptation de Mme Fabienne DEGRAVE, en remplacement de M. Michel PHILIPPE.

Il vous propose également de renouveler les mandats Mme Fabienne DEGRAVE et de Mme Alice GUILHON ainsi que celui de M. Luc DOUBLET, pour une nouvelle période de 6 années qui prendra fin à l'assemblée générale appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2022 et tenue en 2023.

A l'effet de diminuer le nombre d'administrateur et de rééquilibrer la répartition hommes/femmes, le conseil d'administration vous propose de ne pas de pourvoir au remplacement de Monsieur BANCEL.

Par correspondance en date du 2 janvier 2017, la CCI REGION HAUTS DE France a informé la Société de sa création, après fusion et dissolution des chambres de commerce de la région Nord de France et Picardie.
Prenant acte des dispositions du décret n° 2016-430 du 12 avril 2016, le conseil d'administration du 25 avril 2017 a constaté la dissolution de la CCI GRAND LILLE ( Territoriale ) et la perte consécutive de son mandat d'administrateur de la Société.
En conséquence de cette situation, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale la nomination de M. Yann ORPIN en qualité de nouvel administrateur de la Société, eu égard à ses compétences de chef d'entreprise et à sa représentativité en qualité de Président de la CCI GRAND LILLE ( Locale ).

2.3 Censeur
La Société compte un Censeur, pris en la personne de Monsieur Bruno BONDUELLE. Son mandat prend fin à l'issue de l'AGO 2017.
Le conseil d'administration proposera à l'assemblée de pourvoir à son remplacement en nommant Monsieur Gilbert HENNIQUE comme nouveau Censeur. Ce dernier est Président du GIPEL (Groupement Interprofessionnel Paritaire pour l'Emploi et le Logement), actionnaire de la société.
Le Censeur exerce son mandat et perçois une rémunération dans le cadre des dispositions légales et de l'article 20 des statuts.

2.4 Application du principe de représentation équilibré des femmes et des hommes
Au 31 décembre 2016, le Conseil d'administration comptait 4 représentantes du sexe féminin sur 17, soit 23 % des membres du Conseil.
Aux termes de la Loi n° 2011-103 du 27 janvier 2011 et à la date de l'assemblée générale du 20 juin 2017, le conseil d'administration devrait comporter un nombre de membres du sexe féminin représentant au minimum 40 % de son effectif.

III - CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL

3.1 Règlement intérieur
Le Règlement Intérieur définit notamment les règles de déontologie des membres du Conseil. Il précise que « Les administrateurs doivent faire preuve d'une totale indépendance d'esprit vis-à-vis de l'exécutif dans l'exercice de leur mandat et veiller à ce que la stratégie définie soit menée dans l'intérêt social et dans la perspective de la pérennité de la société. »
Il comporte les dispositions suivantes en matière de prévention des risques de conflit d'intérêt :
« En cas de conflit d'intérêts, un administrateur doit informer le conseil, s'abstenir de voter ou de participer aux délibérations, et, le cas échéant, si le conflit d'intérêt ne lui permet plus d'exercer son mandat en toute indépendance, il devra démissionner. Une absence d'information équivaudra à la reconnaissance qu'aucun conflit d'intérêts n'existe. »
Il est signé par l'ensemble des Administrateurs.
Le règlement intérieur est disponible sur le site de la Société.

3.2 Comité d'Audit
Lors de la séance du Conseil d'administration du 21 septembre 2016, le Comité d'Audit a présenté le rapport sur l'accomplissement de sa mission au titre des comptes consolidés du 1 er semestre 2016.
Au cours du 1 er trimestre 2017, le Comité d'audit a assisté aux réunions de synthèse à l'effet d'examiner les comptes sociaux, les comptes consolidés, la valorisation des actifs et des justes valeurs. Il a également participé à la réunion organisée par la responsable du Contrôle interne ainsi qu'à celle organisée avec la direction juridique. Lors de la réunion du Conseil d'administration du 25 avril 2017, le rapport du Comité d'Audit sur l'accomplissement de sa mission au titre de l'exercice clôt au 31 décembre 2016 a été présenté aux membres du conseil.

3.3 Réunion du Conseil d'administration
Le fonctionnement du conseil d'administration (convocation, réunions, quorum, information des administrateurs) est conforme aux dispositions légales et statutaires de la Société.
Le conseil d'administration détermine les orientations stratégiques de la société, veille à leur mise en oeuvre et se saisit de toutes questions intéressant la bonne marche de la société et de toutes opérations significatives de gestion ou d'investissement. Il arrête également les comptes sociaux et les comptes consolidés, convoque les actionnaires en assemblée, en fixe l'ordre du jour et le texte des résolutions. Par ailleurs, il procède à un examen détaillé de la marche des affaires : évolution de l'activité des différents pôles, résultats financiers, état des dettes et situation de trésorerie. En outre, le conseil d'administration procède aux contrôles et vérifications qu'il juge opportuns et autorise les conventions relevant de l'article L 225-38 et suivants du Code de commerce.
Au cours de l'exercice 2016, le Conseil d'administration s'est réuni 4 fois. L'agenda des réunions des Conseils a été le suivant : 20 avril (13 participants), 22 juin (12 participants), 21 septembre (14 participants), 14 décembre (13 participants). Le taux moyen de participation à ces Conseils s'est élevé à 76 %.
Les administrateurs sont convoqués par le Président plusieurs jours à l'avance par lettre simple.
Les Commissaires aux comptes sont convoqués à toutes les séances du Conseil d'administration sans exception, par LRAR pour les arrêtés de comptes, par lettre simple pour les autres réunions.

3.4 Information des administrateurs
Les administrateurs reçoivent tous les documents et informations nécessaires à leur mission avant chaque réunion du Conseil. Ils reçoivent régulièrement toutes les informations importantes concernant la vie de la Société. Ainsi leurs sont adressés : l'ordre du jour de la réunion, le procès-verbal de la réunion précédente, le rapport d'activité trimestriel, semestriel ou annuel du groupe ainsi qu'une « Note aux Administrateurs » développant les points importants inscrits à l'ordre du jour. Pour l'arrêté des comptes annuels, les comptes sociaux et consolidés de l'exercice antérieur, le projet de rapport de gestion de l'exercice et les projets de rapports devant être présentés à l'assemblée générale, le projet des textes des résolutions. Pour l'examen des comptes du 1 er semestre, les comptes consolidés semestriels et le rapport d'activité du 1 er semestre.

3.5 Tenue des réunions et décisions adoptées
Les réunions du Conseil se sont déroulées à LA CITE DES ECHANGES à MARCQ-EN-BAROEUL.
Leur durée moyenne est de 2h30 à 3h00.

Au cours de l'exercice 2016, hors l'arrêté des comptes annuels, semestriels, et de l'examen trimestriel de l'activité du Groupe ainsi que de l'autorisation des conventions réglementées, le Conseil a notamment pris connaissance, examiné et/ou autorisé les opérations suivantes :

Acquisition à FORELOG de la maison du 42 rue E. Jacquet  : acquisition à FORELOG de la maison du 42 rue Eugène Jacquet en vue de sa destruction dans la perspective de l'élargissement des voies d'accès parking et au campus du 40 rue Eugène Jacquet 59700 MARCQ-EN-BAROEUL dont GROUPE IRD est crédit preneur
Fonds HUMANIS : souscription pour 5 M€ par GROUPE IRD au Fonds Professionnel Spécialisé HUMANIS CROISSANCE HAUT-DE-FRANCE, d'un montant total de 50 M€.
Dossier d'agrément AMF pour une SGP : dépôt d'un dossier de demande d'agrément à l'AMF d'une SGP (Société de Gestion de Portefeuille) pour la gestion des FIA (fonds d'investissement alternatif) CNPDC et ALLIANSYS NORD CREATION. Répartition du capital de la SGP : 55 % IRD et 45 % RESALLIANCE SA.
Participation au fonds GEI 2 : poursuite de l'élargissement des interventions de GROUPE IRD à destination des ETI et des PME à fort potentiel de développement sur le périmètre des régions Hauts-de-France, Grand Est et Bourgogne et décision de participer au nouveau FPCI GEI 2, à hauteur de 10 M€. Ce FCPI a un objectif de lever entre 80 et 100 M€ pour intervenir sur des opérations de capital investissement, LBO et restructuration de capital en position minoritaire et majoritaire sur des montants compris entre 3 M€ et 10 M€..
Cession de la participation dans CMI : autorisation de cession à GPI-CITE DES ENTREPRISES des actions CMI SAS détenues par GROUPE IRD SA à l'effet notamment de régler la problématique d'appartenance d'un Groupe de sociétés HLM VILOGIA à un groupe coté en bourse.
Cession des titres NORD FINANCEMENT : après décision de mise en gestion extinctive de la société, décision de cession de 100 % des parts de NORD FINANCEMENT au CREDIT COOPERATIF.
Cessions de parts de SCI DU 36 par GROUPE IRD à RESALLIANCE SA : afin de respecter les accords initiaux pris entre les partenaires fondateurs concernant la répartition finale du capital de la SCI DU 36 (futur siège social régional de KPMG), décision de cession par GROUPE IRD de titres de la SCI DU 36 au profit de RESALLIANCE SA (857 parts pour un montant de 214.250 €).
Augmentation de capital d'AVENIR ET TERRITOIRES : modalités de participation de BATIXIS à une augmentation de capital d'AVENIR ET TERRITOIRES en vue de financer les projets immobiliers des prochaines années - levée de fonds de 30 M€ en plusieurs tranches.

A l'issue de chaque réunion, un procès-verbal est établi par le secrétaire nommé par le Conseil, puis arrêté par le Président, qui le soumet à l'approbation du Conseil lors de la réunion suivante. Les procès-verbaux sont retranscrits dans le registre des procès-verbaux après signature du Président et d'un administrateur.

3.6 Evaluation du Conseil
Au cours de sa réunion du 20 avril 2016, le conseil a procédé à l'autoévaluation de sa composition, de son organisation, de son mode de fonctionnement ainsi qu'à l'examen des mesures d'amélioration utiles.

IV - POLITIQUE DE REMUNERATION DES MANDATAIRES SOCIAUX

4.1 Rémunérations administrateurs non dirigeants
La rémunération versée par la Société aux mandataires sociaux, pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2016 correspondant exclusivement au versement des jetons de présence votés par l'Assemblée Générale et dont le montant s'est élevé à 110 000 €. Ils ont été attribués aux administrateurs personnes physiques et personnes morales au prorata de la participation de chaque administrateur aux réunions, un jeton double étant attribué aux administrateurs constituant le Comité d'audit, ainsi qu'au Président et au Directeur Général qui est également administrateur. Le montant global des jetons s'inspire des sommes allouées à leurs administrateurs par les valeurs moyennes adhérentes de MIDDLENEXT.
Votre Société ne verse pas d'autre rémunération aux mandataires sociaux non dirigeants.

4.2 Rémunération des dirigeants mandataires sociaux
Concernant la rémunération du Directeur Général, voir la recommandation R 2 « Définition et transparence de la rémunération des dirigeants » ci-dessus.
Les mandataires sociaux ne bénéficient d'aucune rémunération différée, indemnité de départ ou engagement de retraite.
La Société ne met en oeuvre aucune politique d'attribution de stock-options ni d'actions gratuites.
Le détail des rémunérations et avantages accordés aux mandataires sociaux figure dans le rapport de gestion présenté à l'assemblée générale.

V - MODALITES DE PARTICIPATION DES ACTIONNAIRES AUX ASSEMBLEES

Les modalités de convocation et de participation des actionnaires aux assemblées sont régies par l'article 15 des statuts de la Société ainsi que par les dispositions légales en vigueur.

VI - PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

Les procédures mises en place par le Groupe s'inspirent du cadre de référence de l'AMF. Elles couvrent l'ensemble de la société mère et des sociétés consolidées.

Elles impliquent :
- le respect des politiques de gestion,
- la sauvegarde des actifs.
- la prévention et la détection des fraudes et erreurs,
- l'exactitude et l'exhaustivité des enregistrements comptables,
- l'établissement d'informations comptables et financières fiables.

Elles ont pour but de s'assurer de la fiabilité des comptes et de la gestion financière, et de la maîtrise des risques inhérents à l'activité de la Société.

D'une manière générale, les procédures de contrôle interne reposent essentiellement sur des contrôles hiérarchiques de niveau 1 et 2, avec appui de procédures codifiées. L'organisation des différents métiers et activités « support » intègre une séparation des responsabilités entre les fonctions étude, engagement et contrôle des opérations.

5 -1 Description synthétique du système comptable
Les principaux éléments ci-après précisent l'organisation dans laquelle s'inscrit l'élaboration de l'information financière et comptable destinée aux actionnaires.
La production des informations comptables et financières de la Société est sous la responsabilité de la Direction Financière. Ce service assure également le suivi et la gestion de la trésorerie du groupe constitué de la Société et de ses filiales.
Les équipes de la direction financière utilisent les outils informatiques suivants :
-              TALENTIA - Comptabilité générale et analytique  et analyse budgétaire
-              FCRS-Consolidation IFRS
-              C-TRESO-Suivi et prévisions de trésorerie
-              E-FINANCEMENTS-Suivi des dettes bancaires
-              PROGIDOC-Dématérialisation et suivi des flux de validation de paiement des fournisseurs
-              EVEN-Gestion locative
-              OPEN TIME - Logiciel de suivi de temps

L'ensemble de ces outils permet de formaliser et de fiabiliser les différents flux financiers et économiques. Cela permet également de suivre aisément la piste d'audit.
Les comptabilités de la Société et de ses principales filiales sont soumises aux contrôles des commissaires aux comptes dans le cadre de leur mission légale.

5 -2 Procédures de contrôle interne
Le dispositif de Gestion des risques, mis en place en avril 2010 au sein du Groupe, s'inspire du cadre de référence de L'AMF.
Son application se décompose selon les étapes suivantes :
-              Déterminer les zones à risques
-              Mettre en place un dispositif de gestion des risques et l'optimiser
-              Faire fonctionner ce dispositif
-              Améliorer la performance des différents processus

Le dispositif de gestion des risques s'applique au périmètre de consolidation du Groupe.
Il a pour objectif de prévenir et de maitriser les risques résultant de l'activité notamment les risques financiers et comptables, mais aussi les risques opérationnels divers.

Au cours de l'année 2016, à la demande du Comité d'audit, le Contrôle Interne a présenté au Conseil d'administration IRD une synthèse de ses travaux. Sur les 6 cartographies du Groupe établies fin 2015.
Les 5 principaux risques de ces cartographies, qui en contiennent 20, ont été détaillés et font l'objet d'une surveillance particulière.

Le comité d'audit et les acteurs du contrôle interne se sont réunis 3 fois au cours de l'année 2016.

VII - RISQUES FINANCIERS LIES AUX EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Le groupe IRD ayant une activité "tertiaire" de capital investissement, de conseil et de gestion d'actifs immobiliers, son activité n'a pas d'impact sur l'air, l'eau et le sol affectant l'environnement.
Concernant la branche immobilière, les démarches d'évaluation et de certification en matière d'environnement s'illustrent essentiellement au sein des filiales BATIXIS et AVENIR ET TERRITOIRES qui investissent principalement dans des projets à forte valeur environnementale : RT2000 - DPE B-C, RT2005 - DPE  B, RT 2012.
En raison de son activité de services et de la localisation dans les HAUTS DE FRANCE des projets gérés ou financés par le groupe, la société n'a pas identifié de risques financiers associés au changement climatique.

Fait à Marcq-en-Baroeul, le 25 avril 2017
Le Président du Conseil d'administration
Gérard MEAUXSOONE




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GROUPE IRD via GlobeNewswire

HUG#2115226

SOFRAGI : Communiqué du résultat consolidé du vote résolution par résolution de l'AGO du 14.06.17 22-06-2017 18:11

La Suite...

SOFRAGI
Société Française de Gestion et d'Investissement
SICAF au Capital de 3.100.000 euros
Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées
75008 Paris
784 337 487 R.C.S. Paris

Communiqué

Résultat des votes de

l'Assemblée Générale Ordinaire des Actionnaires du 14 juin 2017

Paris, le 22 juin 2017

L'assemblée générale annuelle des actionnaires de SOFRAGI s'est réunie le 14 juin 2017 à 10h au 14, rue Roquépine à Paris (75008), sous la présidence de Monsieur Henri Ghosn, Président Directeur Général.

Sur les 100 000 actions composant le capital social, les 25 actionnaires présents, représentés ou ayant voté par correspondance possédant 69 954 actions représentant 137 376 droits de vote ont adopté l'ensemble des résolutions présentées en assemblée générale ordinaire.

Résultats du vote de l'ensemble des résolutions

Résolution N°1 Approbation des comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2016
  
Majorité : 50%
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)  
  Participant au vote 137 37669 95469,95% 
  Exclusions 000,00% 
  
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée
  Pour 136 41699,301% 
  Contre 00,000% 
  Abstention 9600,699% 
           

Résolution N°2 (amendée) Affectation du résultat de l'exercice clos le 31 décembre 2016
  
Majorité : 50%
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)  
  Participant au vote 136 76969 49769,50% 
  Exclusions 000,00% 
  
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée
  Pour 136 76699,998% 
  Contre 00,000% 
  Abstention 30,002% 
        



Résolution N°3 Approbation de conventions soumises aux dispositions des articles L. 225-38 et suivants du Code de Commerce
Majorité : 50%
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)  
  Participant au vote 137 37669 95469,95% 
  Exclusions 000,00% 
  
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée
  Pour 136 41699,301% 
  Contre 00,000% 
  Abstention 9600,699% 
        

Résolution N°4 Approbation des éléments de rémunération et les avantages de toute nature attribuables au Président Directeur Général
Majorité : 50%
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)  
  Participant au vote 137 37669 95469,95% 
  Exclusions 000,00% 
  
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée
  Pour 116 60284,878% 
  Contre 00,000% 
  Abstention 20 77415,122% 
        

Résolution N°5 Nomination d'un administrateur - Aviva France
  
Majorité : 50%
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)  
  Participant au vote 137 37669 95469,95% 
  Exclusions 000,00% 
  
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée
  Pour 136 41699,301% 
  Contre 00,000% 
  Abstention 9600,699% 
        

Résolution N°6 Nomination d'un administrateur - Jean-Claude Guimiot
  
Majorité : 50%
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)  
  Participant au vote 137 37669 95469,95% 
  Exclusions 000,00% 
  
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée
  Pour 116 60284,878% 
  Contre 00,000% 
  Abstention 20 77415,122% 
           



Résolution N°7 Autorisation donnée au Conseil d'administration de mettre en place un contrat de liquidité
  
Majorité : 50%
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)  
  Participant au vote 137 37669 95469,95% 
  Exclusions 000,00% 
  
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée
  Pour 115 85684,335% 
  Contre 1 5811,151% 
  Abstention 19 93914,514% 
        

Résolution N°8 Pouvoirs  
   
Majorité : 50% 
  Nombre de voix Nombre de titres Titres (%)    
  Participant au vote 137 37669 95469,95%  
  Exclusions 000,00%  
   
  Nombre de voix Pourcentage de voix Résolution Adoptée  
  Pour 137 376100,000%  
  Contre 00,000%  
  Abstention 00,000%  
         



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Sofragi via GlobeNewswire

HUG#2115223

Maurel & Prom : Compte rendu de l'Assemblée générale mixte du 22 juin 2017 22-06-2017 18:59

La Suite...

Paris, le 22 juin 2017
 N°13-17

Compte rendu de l'Assemblée générale mixte du 22 juin 2017


L'Assemblée générale mixte des actionnaires de Maurel & Prom réunie ce jour sous la présidence de Monsieur Aussie B. GAUTAMA a voté l'ensemble des résolutions figurant à l'ordre du jour, à l'exception des résolutions 6 à 10 concernant des conventions réglementées entre PIEP et Maurel & Prom, les actions détenues par PIEP étant exclues du calcul du quorum.

L'Assemblée générale a approuvé toutes les résolutions sur lesquelles elle a pu voter. Elle a ainsi notamment approuvé les comptes sociaux et consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2016.

Le Conseil d'administration a, par ailleurs, pris acte du défaut de quorum sur les résolutions 6 à 10, et décidé de soumettre ces résolutions au vote des actionnaires lors d'une prochaine assemblée.

Les actionnaires seront informés ultérieurement de la tenue de cette assemblée selon les modalités prévues par les dispositions législatives et réglementaires applicables.

 
  


Plus d'informations : www.maureletprom.fr
MAUREL & PROM
Tel : 01 53 83 16 00                                                                            

Relations presse, actionnaires et investisseurs
Tel : 01 53 83 16 45                                                                            
ir@maureletprom.fr                                                     


Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de Maurel & Prom. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n'est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d'hypothèses que nous considérons comme raisonnables mais qui pourraient néanmoins s'avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l'évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.

 
  


Maurel & Prom est coté sur Euronext Paris
CAC All-Share - CAC Oil & Gas - Next 150 - Eligible PEA-PME and SRD
Isin FR0000051070 / Bloomberg MAU.FP / Reuters MAUP.PA




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Maurel & Prom via GlobeNewswire

HUG#2115219

SAVENCIA : actions et droits de vote - information mensuelle 22-06-2017 18:00

La Suite...

Au 30 avril 2017, le capital social se composait de 14 032 930 actions représentant un nombre total de droits de vote théoriques de 23.624.684 et un nombre total de droits de vote nets de 23.480.742.

 




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SAVENCIA via GlobeNewswire

HUG#2115215

SAVENCIA : actions et droits de vote - information mensuelle 22-06-2017 18:00

La Suite...

Au 31 mai 2017, le capital social se composait de 14 032 930 actions représentant un nombre total de droits de vote théoriques de 23.623.714 et un nombre total de droits de vote nets de 23.482.964.

 




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SAVENCIA via GlobeNewswire

HUG#2115217

GUERBET : Nombre d'actions et de droits de vote composant le capital de la société au 31 mai 2017 22-06-2017 18:29

La Suite...

Communiqué de presse
Villepinte, le 22 juin 2017

DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA SOCIETE

En application de l'article L. 233-8 II du code de commerce et de l'article 222-12-5 du règlement général de l'AMF, les sociétés dont des actions sont admises aux négociations sur un marché réglementé publient sur leur site Internet et transmettent à l'AMF, à la fin de chaque mois, le nombre total de droits de vote et le nombre d'actions composant le capital de la société s'ils ont varié par rapport à ceux publiés antérieurement. Ces sociétés sont réputées remplir l'obligation prévue au I de l'article L. 233-8 du code de commerce.

Date Nombre total d'actions composant
le capital
Nombre d'actions auto détenues privées de droits de vote Nombre total de droits de vote
Nombre de droits de vote théoriques [1] Nombre de droits de vote exerçables
31 mai 2017 12 527 563 20 428 19 855 047 19 834 619
 



[1] calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du règlement général, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GUERBET via GlobeNewswire

HUG#2115177

Nexity : Émission obligataire de 151 M€ et rachat concomitant de 65 M€ d'obligations émises en janvier 2013 22-06-2017 18:42

La Suite...

ÉMISSION OBLIGATAIRE DE 151 M€
RACHAT CONCOMITANT DE 65 M€ D'OBLIGATIONS ÉMISES EN JANVIER 2013

Paris, le 22 juin 2017

Fixation des modalités définitives des Obligations à échéance du 10 novembre 2023 et du 29 juin 2025 (les « Nouvelles Obligations »)

Nexity annonce avoir mené avec succès sa troisième émission obligataire par voie de placement privé d'un montant total de 151 millions d'euros, comprenant une tranche d'un montant de 30 millions d'euros portant intérêt au taux annuel de 2,053% pour un remboursement in fine à 6,5 ans (novembre 2023), et une tranche d'un montant de 121 millions d'euros portant intérêt au taux annuel de 2,600% pour un remboursement in fine à 8 ans (juin 2025).

Le produit net de l'émission des Nouvelles Obligations sera utilisé d'une part, pour financer le rachat d'une partie des Obligations 2018 et d'autre part, pour répondre aux besoins généraux de financement de la Société. Cette opération permettra au Groupe d'allonger la maturité de sa dette, et de bénéficier des conditions actuelles de taux d'intérêt favorables.

Les Nouvelles Obligations (ISIN FR0013264918 pour les Obligations novembre 2023 et ISIN FR0013264926 pour les Obligations juin 2025), émises au bénéfice d'investisseurs institutionnels français, seront admises aux négociations sur Euronext AccessTM à compter du 29 juin 2017.

Cette émission obligataire a été dirigée par Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et Société Générale Corporate & Investment Banking.


Rachat des Obligations Existantes à échéance du 27 décembre 2018 et portant intérêt au taux de 3,75% (les « Obligations 2018 ») (Code ISIN : FR0011400605)

Concomitamment au lancement de l'émission des Nouvelles Obligations, et dans le cadre de l'offre publique de rachat lancée par Nexity du 6 au 20 juin 2017, un montant de 65 millions d'euros de nominal des Obligations 2018 a été valablement soumis au rachat par les porteurs d'obligations.

Compte tenu du succès du placement des Nouvelles Obligations, et du montant nominal apporté à l'offre publique de rachat sur les Obligations 2018, la Société a convenu de racheter 65 millions d'euros de nominal des Obligations 2018, au prix de 104,549% (hors coupon couru) par Obligation, sous condition suspensive du règlement-livraison des Nouvelles Obligations envisagé le 29 juin 2017.

Les Obligations 2018 ainsi rachetées par la Société seront annulées conformément à leurs modalités.

AVERTISSEMENT

Ce communiqué et les informations qu'il contient ne constitue ni une offre de vente, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription des obligations dans un quelconque pays, en particulier aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon. Ce communiqué ne constitue pas une invitation à participer au Rachat. Une telle invitation sera effectuée uniquement au moyen d'une notice qui sera mise à la disposition des investisseurs auxquels l'invitation peut légalement s'adresser. La diffusion de ce communiqué peut, dans certains pays faire l'objet d'une réglementation spécifique ou être interdite par la loi. Les personnes en possession de ce communiqué doivent s'informer des restrictions applicables et s'y conformer.

 

 

ACCOMPAGNER TOUTES LES VIES IMMOBILIÈRES, C'EST L'AMBITION DE NEXITY
Pour les particuliers, les entreprises ou les collectivités, Nexity propose la plus large gamme de conseils et d'expertises, de produits, de services ou de solutions afin de mieux prendre en compte les besoins de nos clients et répondre à toutes leurs préoccupations.
Nos métiers - transaction, gestion, conception, promotion, aménagement, conseil et tous les services associés - sont désormais organisés pour
les servir et les accompagner. Premier acteur de référence de notre secteur, nous sommes résolument engagés envers tous nos clients
mais aussi vis-à-vis de notre environnement et de toute la société.

 

Nexity est coté au SRD et au Compartiment A d'Euronext
Membre des Indices : SBF80, SBF120, CACMid60, CAC Mid & Small et CAC All Tradable
Mnemo : NXI - Code Reuters : NXI.PA - Code Bloomberg : NXI FP
Code ISIN : FR0010112524
______

 

CONTACT
Domitille Vielle - Directeur des Relations Investisseurs / +33 (0)1 85 55 19 34 - investorrelations@nexity.fr
Jean-Marie Palu - Directeur Financier Adjoint / +33 (0)1 85 55 18 10 - jmpalu@nexity.fr



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Nexity via GlobeNewswire

HUG#2114181

ALSTOM SA : Alstom fournira 38 tram-trains Citadis Spirit pour l'Étape 2 de la Ligne de la Confédération de l'O-Train à Ottawa 22-06-2017 18:29

La Suite...

                                                                                                                                          

Un contrat de près de 200 millions d'euros

Alstom fournira 38 tram-trains Citadis Spirit pour l'Étape 2 de la Ligne de la Confédération de l'O-Train à Ottawa

22 juin 2017 - Alstom vient de remporter un contrat de près de 200 millions d'euros (environ 300 millions de dollars canadiens) auprès de Rideau Transit Group (RTG) [1] pour fournir 38 véhicules légers sur rail Citadis Spirit, destinés à l'Étape 2 du Projet d'Extension de la ligne de transit rapide de l'O-Train, à Ottawa (Ontario). L'extension de la ligne de la Confédération permettra d'étendre la ligne de 12km à l'est, et 15km à l'ouest. La construction de l'Etape 2 débutera en 2019, et une fois terminée en 2023, le système de véhicules légers sur rail comptera environ 60km de voies et 41 stations, avec plus de 70 % des habitants d'Ottawa résidant à cinq kilomètres de la ligne.

«  Nous sommes heureux que RTG ait confié à Alstom le soin de lui fournir nos Citadis Spirit pour l'extension de l'Étape 2 du système de véhicules légers sur rail d'Ottawa  » a déclaré Angelo Guercioni, Directeur général d'Alstom au Canada. «  Cette seconde commande pour Ottawa s'appuie sur notre expérience : la moitié des 34 véhicules Citadis Spirit destinés à la première phase de la Ligne de la Confédération de l'O-Train sont à divers stades d'assemblage et d'essais. »

Le Citadis Spirit est un véhicule doté d'un plancher bas intégral permettant un accès facile depuis la chaussée ou le trottoir. Son aménagement intérieur présente une large allée centrale et une intercirculation pour une expérience voyageur plus sûre et appréciable. Alstom fournit actuellement 34 véhicules Citadis Spirit pour la Ligne de la Confédération de l'O-Train d'Ottawa suite à la signature d'un contrat avec RTG en 2013, et assurera l'entretien de ceux-ci sur une période de 30 ans.

Environ 120 collaborateurs d'Alstom sont basés  dans les installations de maintenance et de stockage de Belfast Yard à Ottawa, où les véhicules sont assemblés et testés. À ce jour, 9 véhicules sont à différents stades d'assemblage et 7 véhicules additionnels sont en phase d'essais dynamiques et statiques. En mars 2017, le Citadis Spirit a atteint et dépassé la vitesse de service commercial lors des essais dynamiques effectués sur l'alignement de la Ligne de la Confédération. Tout comme la première commande de véhicules, Alstom assemblera ce second lot de 38 véhicules Citadis Spirit à Belfast Yard.

Le contrat annoncé aujourd'hui fait suite à une commande ferme d'environ 355 millions d'euros (529 millions de dollars canadiens) reçue le 31 mai de Metrolinx, une agence du Gouvernement de l'Ontario, pour la fourniture de 61 véhicules légers sur rail Citadis Spirit destinés à la région du Grand Toronto et de Hamilton (GTHA).

Citadis, la gamme de véhicules légers sur rail d'Alstom, est une technologie éprouvée grâce à 15 ans d'expérience tirée de la vente de plus de 2 300 trains Citadis à plus de 51 villes à travers le monde.

A propos d'Alstom
Promoteur de la mobilité durable, Alstom conçoit et propose des systèmes, équipements et services pour le secteur du transport. Alstom propose une gamme complète de solutions (des trains à grande vitesse aux métros, tramways et e-bus),  des services personnalisés (maintenance, modernisation.) ainsi que des offres dédiées aux passagers, des solutions d'infrastructure,  de mobilité digitale et de signalisation. Alstom se positionne comme un leader mondial des systèmes de transport intégrés. En 2016/17, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 7,3 milliards d'euros et enregistré pour 10,0 milliards d'euros de commandes. Alstom, dont le siège est basé en France, est présent dans plus de 60 pays et emploie actuellement 32 800 collaborateurs .
www.alstom.com

Contacts Presse
Christopher English - Tel. + 33 1 57 06 36 90
christopher.a.english@alstom.com

Justine Rohée - Tel. + 33 1 57 06 18 81
justine.rohee@alstom.com

Michelle Stein - Tel. +1 514 770 5083
michelle.stein@transport.alstom.com

Relations investisseurs
Selma Bekhechi - Tel. + 33 1 57 06 95 39
Selma.bekhechi@alstom.com

Julien Minot - Tel. + 33 1 57 06 64 84
Julien.minot@alstom.com



[1] Consortium (composé d'ACS Infrastructure Canada Inc., SNC-Lavalin, EllisDon et d'autres sociétés) choisi pour concevoir, fabriquer, financer et assurer l'entretien du système de métro léger à Ottawa.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ALSTOM SA via GlobeNewswire

HUG#2115194

STMicroelectronics fixe à 1,5 milliard de dollars US l'émission d'obligations convertibles comprenant 2 tranches 22-06-2017 18:25

La Suite...

PR N° C2824C

Ne pas publier ou distribuer, directement ou indirectement, en tout ou partie, aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon ou en Afrique du Sud ou dans tout autre pays dans lequel des offres ou des ventes seraient interdites par la réglementation applicable.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières dans un quelconque pays, y compris aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon ou en Afrique du Sud. Ni ce communiqué ni les informations qu'il contient ne forment ou ne doivent être utilisés comme la base d'une offre ou d'un engagement dans un quelconque pays.

STMicroelectronics fixe à 1,5 milliard de dollars US l'émission d'obligations convertibles comprenant 2 tranches

AMSTERDAM, le 22 juin 2017 -- STMicroelectronics N.V. (la « Société » ou « STMicroelectronics ») annonce aujourd'hui qu'elle fixe à 1,5 milliard de dollars US l'émission d'obligations senior non assorties de sûretés convertibles en actions nouvelles ou en actions existantes de STMicroelectronics (les « Actions ») (les « Obligations Nouvelles »).

Les Obligations Nouvelles seront émises en deux tranches, l'une d'un montant de 750 millions de dollars US avec une échéance à 5 ans et l'autre, d'un montant de 750 millions de dollars US avec une échéance à 7 ans. Il est prévu que les termes des Obligations Nouvelles contiennent des dispositions habituelles, qui permettront à la Société de satisfaire les droits de conversion des Obligations Nouvelles avec une combinaison de numéraire, d'Actions nouvelles et d'Actions autodétenues, ou de numéraire ou d'Actions uniquement, notamment à moins que la Société n'en décide autrement par le biais d'un règlement net en actions. Les produits de l'offre, nets de coûts (incluant les coûts relatifs au programme de rachat d'actions) seront utilisés par STMicroelectronics pour les besoins généraux de l'entreprise, y compris le remboursement anticipé des obligations convertibles à coupon zéro d'un montant de 600 millions de dollars US restant en circulation à ce jour et arrivant à échéance en 2019 (ISIN : XS1083956307, les « Obligations 2019 ») et le futur remboursement des obligations convertibles à coupon 1,00% d'un montant de 400 millions de dollars US restant en circulation à ce jour et arrivant à échéance en 2021 (ISIN : XS1083957024).

La Société annonce également ce jour (i) le lancement d'un programme de rachat d'actions portant sur un nombre maximum de 19 millions d'Actions et pour un montant maximum de 297 millions de dollars US. Ce programme a pour objectif de satisfaire aux obligations découlant de titres de créance qui sont échangeables en titres de propriété ainsi que de satisfaire aux obligations découlant des programmes d'attributions sur actions et (ii) le remboursement anticipé des Obligations convertibles 2019.

Un règlement net en actions en vertu des Obligations Nouvelles est un scénario de règlement défaut et le programme de rachat d'actions de la Société est conçu pour être égal ou supérieur au nombre d'Actions requis pour être livrées lors de l'exercice des droits de conversion en vertu des Obligations Nouvelles, en supposant un règlement net en actions.

Carlo Ferro, Vice-Président exécutif et Directeur financier de STMicroelectronics, a commenté : « Nous avons aujourd'hui réalisé une transaction qui renforce davantage la structure financière de ST, soutient sa croissance et confirme la solidité à la fois de son equity story   et de son profil de crédit, parmi lesquelles la croissance de son chiffre d'affaires et l'augmentation de ses marges. Nous avons réussi à réaliser cette transaction - une fois de plus - dans le cadre d'une structure favorable à nos actionnaires. Nous avons levé 1,5 milliard de dollars US assorti d'un rendement égal à zéro et d'une prime de conversion de 37,5%. Le rendement en faveur de la Société pour la tranche 2022 est unique pour une transaction en dollars US effectuée sur les marchés de capitaux européens. Enfin, la combinaison de l'option de règlement net en actions et le rachat des actions sous-jacentes permet substantiellement d'éviter la dilution des actionnaires lors de la conversion ».

Offre des Obligations Nouvelles

La Société émettra les deux tranches d'Obligations Nouvelles suivantes :

·         Les Obligations Nouvelles à échéance 5 ans ne porteront pas intérêt. Les Obligations Nouvelles seront émises à un taux de 101,265% du montant du principal et seront remboursées à 100% du montant du principal le 3 juillet 2022, à moins qu'elles n'aient été antérieurement remboursées, converties, ou achetées et annulées. Cela correspond à un rendement brut initial jusqu'à l'échéance de (0.25)% ;

·         Les Obligations Nouvelles à échéance 7 ans porteront intérêt à un taux annuel de 0,25%. Les intérêts seront payables semi-annuellement par arriéré. Les Obligations Nouvelles seront émises au taux de 100% du montant du principal et seront remboursées à 100% du montant du principal le 3 juillet 2024, à moins qu'elles n'aient été antérieurement remboursées, converties ou achetées et annulées. Cela correspond à un rendement brut initial jusqu'à l'échéance de 0,25%.

Le prix initial de conversion a été fixé pour les Obligations Nouvelles à échéance 5 ans et à échéance 7 ans, à 20,54 dollars US, représentant une prime de 37,5% pour chaque tranche, au-dessus du prix moyen des Actions pondéré par les volumes entre l'ouverture de la cotation aujourd'hui et la fixation du prix de l'émission sur le Mercato Telematico Azionario organisé et géré par Borsa Italiana S.p.A , converti en dollars US au taux de change en vigueur au moment de la fixation du prix.

Le règlement-livraison des Obligations Nouvelles est prévu le 3 juillet 2017 ou aux envions de cette date.

Une demande d'admission de ces Obligations Nouvelles sera faite auprès du Marché Libre ( Freiverkehr ) de la bourse de Francfort.

Dans le cadre de cette émission, la Société s'est engagée à conserver ( lock-up ) les Actions et valeurs mobilières qui sont liées pendant une période de 90 jours.

Morgan Stanley et Société Générale Corporate & Investment Banking agissent en qualité de Coordinateurs Globaux et de Teneurs de Livre et Citigroup Global Markets Limited, J.P. Morgan et UniCredit agissent en qualité de Teneurs de Livre dans le cadre de l'offre et Banca IMI et Natixis agissent en qualité de Co-Chefs de File.

La Société a nommé le courtier pour mettre en oeuvre le programme de rachat d'Actions conformément à la règlementation applicable. Le courtier prendra les décisions de rachats d'Actions de façon indépendante, en ce compris le moment de tels rachats. Les rachats devront être réalisés en conformité avec les limites quotidiennes applicables sur les prix et les volumes.

A propos de STMicroelectronics

STMicroelectronics, un leader mondial sur le marché des semiconducteurs, fournit des produits et des solutions intelligents qui consomment peu d'énergie et sont au coeur de l'électronique que chacun utilise au quotidien. Les produits de STMicroelectronics sont présents partout, et avec nos clients, nous contribuons à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et à développer les nouvelles générations d'appareils mobiles et de l'Internet des objets.

Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, STMicroelectronics est synonyme de « life.augmented ».

En 2016, STMicroelectronics a réalisé un chiffre d'affaires net de 6,97 milliards de dollars US auprès de plus 100 000 clients à travers le monde. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site : www.st.com .

Informations privilégiées

Ce communiqué de presse porte sur la publication d'informations qualifiées, ou qui auraient pu être qualifiées d'informations privilégiées au sens de l'article 7(1) du Règlement européen relatif aux abus de marché.

*   *   *   *   *

Ce communiqué ne doit pas être publié ou distribué, directement ou indirectement, aux Etats-Unis. La distribution de ce communiqué dans certains pays peut être restreinte par la loi. Les personnes qui viennent à se trouver en possession de ce communiqué ou de toute autre information auquel il est ici fait référence doivent s'informer et observer les restrictions légales. Toute violation de ces restrictions peut constituer une violation du droit des valeurs mobilières de tout Etat concerné.

Ce communiqué ne constitue pas ou ne fait pas partie d'une offre de vente ou une sollicitation d'offre pour acquérir ou souscrire à des valeurs mobilières aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon, en Afrique du Sud ou dans tout autre pays dans lequel une offre ou une sollicitation serait illégales. Les valeurs mobilières objet du présent communiqué  n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du US Securities Act of 1933, tel qu'en vigueur (le "Securities Act") et les valeurs mobilières visées ici ne peuvent être offertes ou vendues aux Etats-Unis s'il n'y a pas d'exemption prévue ou une transaction non soumise aux exigences d'enregistrement du Securities Act . Sous réserve de certaines exceptions, les valeurs mobilières objet du présent communiqué ne peuvent être offertes ou vendues en Australie, en Afrique du Sud, au Canada ou au Japon ou pour le compte ou le bénéfice d'un résident ou d'un citoyen de l'Australie, de l'Afrique du Sud, du Canada ou du Japon. Il n'y aura pas d'offre publique des valeurs mobilières aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon ou en Afrique du Sud.

Ce communiqué est distribué uniquement (i) aux personnes qui ont de l'expérience professionnelle en matière d'investissements, qui sont des professionnels de l'investissement visés à l'article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 (le «FPO»), (ii) aux personnes visées à l'article 49(2)(a) à (d) du FPO (high net worth companies, unincorporated associations, etc), (iii) aux personnes qui se trouvent en dehors du Royaume Uni, ou (iv) à toutes autres personne à qui ce communiqué peut être légalement adressé en application de la Section 21 du FSMA (toutes ces personnes étant désignées comme étant les « Personnes Concernées »). Toute personne qui n'est pas une Personne Concernée ne doit pas utiliser ou invoquer ce communiqué. Tout investissement ou activité d'investissement à laquelle ce communiqué fait référence sera uniquement destinée aux Personnes Habilitées et ne pourra être réalisé que par des Personnes Habilitées.

Ce communiqué a été préparé dans le cadre d'une exception de la Directive Prospectus à l'obligation de produire un prospectus pour toute offre d'Obligations Nouvelles, telle que transposée dans l'Etat Membre de l'Espace Economique Européen (l'«EEE») concerné. 

Ce communiqué est adressé à, et vise uniquement, des personnes dans les Etats membres de l'EEE qui sont des « investisseurs qualifiés » au sens de l'article 2(1)(e) de la Directive Prospectus (directive 2003/71/EC, telle que modifiée) (« investisseurs qualifiés »).

En France, ce communiqué est uniquement destiné (a) aux personnes fournissant le service d'investissement de gestion de portefeuille pour compte de tiers, et/ou (b) aux investisseurs qualifiés agissant pour leur propre compte, et/ou (c) à un cercle restreint d'investisseurs agissant pour leur propre compte, tels que définis et conformément aux articles L. 411-1, L. 411-2, D. 411-1 et D. 411-4 du Code monétaire et financier.

Cette émission d'Obligations Nouvelles n'a pas été et ne sera pas enregistrée auprès de la Commissione Nazionale per le Società e la Borsa (« CONSOB ») (l'Autorité des Marchés Financiers italienne) conformément à la règlementation italienne des valeurs mobilières et, en conséquence, aucune Obligation Nouvelle ne peut être offerte, vendue ou livrée dans la République italienne, sauf à des (i) investisseurs qualifiés ( investitori qualificati ), tels que définis par l'article 100 du Décret Législatif n°58 du 24 février 1998, tel que modifié (la « Loi sur les Services Financiers ») et par l'article 34-ter, paragraphe 1, lettre b) du Règlement CONSOB n°11971 du 14 mai 1999 tel que modifié (le « Règlement no. 11971 ») ; ou (ii) dans d'autres circonstances dispensées de l'obligation de publier un prospectus, conformément à l'Article 100 de la Loi sur les Services Financiers et à l'Article 34-ter du Règlement no. 11971.

Investir dans les valeurs mobilières objet du présent communiqué expose l'investisseur à un risque significatif de perte de la totalité de l'investissement. Les personnes envisageant un tel investissement doivent consulter un conseiller autorisé spécialisé dans de tels investissements. Ce communiqué ne constitue pas une recommandation quant aux Obligations Nouvelles. La valeur des Obligations Nouvelles peut diminuer ou augmenter. Les investisseurs potentiels sont invités à consulter un conseiller professionnel quant à l'adéquation des Obligations à leur situation.

Chacun des Coordinateurs Globaux, des Teneurs de Livre et des Co-Chefs de File (ci-après les « Garants ») agit exclusivement pour la Société et pour aucune autre personne dans le cadre de l'offre et ne sera responsable envers aucune personne pour fournir les protections accordés à ses clients ou pour fournir un conseil sur l'offre, les autres Obligations Nouvelles ou toute autre opération décrite dans le présent communiqué.

La Société, les Garants et leurs affiliés respectifs rejettent expressément toute obligation ou engagement de mettre à jour, revoir ou réviser une quelconque déclaration contenue dans ce communiqué en raison d'informations nouvelles, de développement futurs ou autre.

Dans le cadre de l'offre, les Garants et leurs affiliés respectifs, agissant en qualité d'investisseurs pour leur propre compte, peuvent acquérir ou souscrire des valeurs mobilières de la Société. En cette qualité, ils peuvent conserver, acquérir, vendre ou offrir de vendre ou autrement négocier pour leur propre compte les titres et autres valeurs mobilières de la Société ou investissements associés, en lien avec les Obligations Nouvelles ou autrement. En conséquence, les références aux valeurs mobilières de la Société étant offertes, acquises, placées ou autrement négociées, devront être lues comme incluant toute émission ou offre, souscription, acquisition, placement ou négociation par les Garants et leurs affiliés respectifs agissant pour leur propre compte. Les Garants n'entendent pas rendre public de tels investissements ou opérations sauf conformément au droit applicable.

Aucun des Garants ni leurs administrateurs, dirigeants, salariés, affiliés, conseillers, ou mandataires respectifs n'accepte une quelconque responsabilité ou devoir d'aucune sorte ou ne fait aucune déclaration ou garantie, expresse ou implicite, quant à la véracité, à la précision ou au caractère complet de l'information dans le présent communiqué (ou quant à l'omission d'informations dans ce communiqué) ou de toute autre information sur la Société, ses filiales ou affiliés, que ce soit de manière écrite ou orale, sous forme visuelle ou électronique et quelle que soit la manière dont les informations ont été transmises ou mises à disposition, ou pour toute perte résultant de quelque manière que ce soit de l'utilisation de ce communiqué ou de son contenu ou autrement en lien avec ce communiqué.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

STMicroelectronics

Contacts presse :
Nelly Dimey
Tél : 01.58.07.77.85
Mobile : 06. 75.00.73.39
nelly.dimey@st.com
Relations avec les Investisseurs
Céline Berthier
Tél : +41.22.929.58.12
celine.berthier@st.com


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: STMicroelectronics via GlobeNewswire

HUG#2115209

INSTALLUX S.A. : nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social au 15 juin 2017 22-06-2017 18:00

La Suite...

INSTALLUX S.A.
Société Anonyme au capital de 4 856 000 euros
Siège social : Chemin du Bois Rond, 69720 SAINT BONNET DE MURE
963 500 905 RCS LYON
_________________________

Nombre total de Droits de vote et d'Actions composant le capital social

(Article L 233-8-II du Code de Commerce)

Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire du 15 juin 2017 : nombre d'actions et de droits de vote à la date de l'Assemblée Générale Annuelle.

Date d'arrêté Nombre d'actions composant le capital Nombre total de droits de vote
15 juin 2017303 500 Nombre de droits de vote théoriques [1]  : 507 075

Nombre de droits de vote exerçables [2]  : 454 543



[1]     Après prise en compte du nombre d'actions bénéficiant du droit de vote double et en l'absence de toutes actions autodétenues.

[2]     Après prise en compte des actions privées de droits de vote.

Le Conseil d'Administration




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: INSTALLUX S.A. via GlobeNewswire

HUG#2115193

FONCIÈRE EURIS : Modification des moyens alloués au contrat de liquidité 22-06-2017 18:00

La Suite...

FONCIERE EURIS

Société anonyme au capital de 149 578 110 euros

83, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 PARIS

702 023 508 RCS Paris

 

 

 

Paris, le 22 juin 2017

 

 

Modification des moyens alloués au contrat de liquidité

 

 

 

Conformément aux termes du contrat de liquidité confié par la société FONCIERE EURIS à la société EXANE BNP PARIBAS, un retrait partiel des moyens alloués au contrat a été effectué en date du 16 juin 2017 de 183 000 € en espèces et de 12 749 actions Foncière Euris en vue de procéder à leur annulation.

                                           

 

 

Contact :

M. Michel Savart

Tél : + 33 (0) 1 44 71 14 00

Email : contact-fe@euris.fr

http://www.fonciere-euris.fr

PJ



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: FONCIÈRE EURIS via GlobeNewswire

HUG#2115202

Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions ainsi que l'annulation des actions rachetées dans le cadre du programme 22-06-2017 18:00

La Suite...

Luxembourg, 22 juin 2017 -  Aperam annonce avoir mené à terme  son programme de rachat d'actions annoncé le 9 février 2017  (ci-après le "Programme") avec la livraison finale en date du 21 juin 2017.  Au total, 2.000.000 d'actions ont été rachetées dans le cadre du Programme, représentant un montant total de USD 98,436,528.

De plus, les 2.000.000 d'actions rachetées dans le cadre du Programme ont été annulées en date du 22 juin 2017. En prenant en compte ces annulations d'actions ainsi que l'émission d'actions nouvelles délivrées aux détenteurs d'obligations convertibles et/ou échangeables 2020 suite à l'obtention de notices de conversions, le nombre d'actions émises est de 77,385,605 en date du 22 juin 2017.


 

Informations techniques relatives au programme de rachat d'actions, au  nombre d'actions émises et aux actions propres

Programme de rachat d'actions  - Autorisations et principales caractéristiques du programme

Le 5 mai 2015, l'assemblée générale annuelle des actionnaires a autorisé la société à racheter ses propres actions conformément aux lois et règlements applicables pour une période de 5 ans ou jusqu'à la date de son renouvellement par une résolution de l'assemblée générale des actionnaires si cette date de renouvellement est antérieure à l'expiration de la période de 5 ans.


Le 8 février 2017, le conseil d'administration d'Aperam a autorisé la mise en oeuvre du Programme avec les principales caractéristiques telles qu'énoncées dans le communiqué de presse daté du 9  février 2017:

  • Objet du programme: annulation d'actions pour réduire le capital social

  • Nombre maximal d'actions à acquérir dans le cadre du Programme: 2 millions

  • Montant pécuniaire maximal alloué au Programme: 100 millions USD

  • Période d'autorisation du Programme: 14 février 2017 au 30 septembre 2017

Les détails complets du programme - y compris l'intention de la famille Mittal de conclure un accord de rachat d'actions avec Aperam dans le but de maintenir les droits de vote de la famille Mittal dans le capital émis d'Aperam (net des actions propres) au même niveau à la suite du Programme - sont disponibles dans le communiqué de presse daté du 9 février 2017.

Programme de rachat d'actions-Détails des négociations d'actions propres au terme du Programme

  • Période de rachat: du 7 mars 2017 au 16 juin 2017 (sur base des date d'opérations)

  • Nombre d'actions acquises: 2.000.000

    • Sur Euronext Amsterdam: 1.180.201

    • Sur Euronext plate-forme hors marché de la famille Mittal: 819.799

  • Montant pécunier des actions acquises:  USD 98.436.528

    • Sur Euronext Amsterdam: USD 58.065.931

    • Sur Euronext plate-forme hors marché de la famille Mittal: USD 40.370.597

Les rapports détaillés hebdomadaires des transactions sur actions propres du 7 mars 2017 au 16 juin 2017 sont disponibles sur le site www.aperam.com , section "Investors & shareholders", "share buyback program".

Actions émises et actions propres au terme du Programme

Le 22 juin 2017, 2.000.000 d'actions acquises dans le cadre du programme de rachat d'actions ont été annulées conformément à l'objet du programme. Le 2 juin 2017 et le 22 juin 2017, respectivement 1.288.166 et 47.709 actions nouvelles ont été émises et livrées aux détenteurs d'obligations convertibles et / ou échangeables 2020 suite à l'obtention de notices de conversion, représentant un nombre total d'actions de      1. 335.875. En conséquence, le nombre d'actions émises s'élève à 77.385.605 en date du 22 juin 2017.

Le 22 juin 2017, 278.381 actions propres étaient détenues par Aperam en trésorerie (correspondant au même montant avant la mise en place du programme de rachat d'actions), représentant 0.36% du capital social émis à la même date (c.-à-d. 77.385.605 actions).

Nombre d'actions émises  
(a) Nombre d'actions émises au 31 décembre 2016:78.049.730
(b) Nombre de nouvelles actions émises en date du 2 juin 2017 et  22 juin 2017  délivrées aux détenteurs d'obligations convertibles et/ou échangeables 2020 suite à l'obtention de notices de conversions:  

1.335.875
(c) Nombre d'actions annulées au 22 juin 2017 suite aux rachats dans le cadre du programme de rachat d'actions:(2.000.000)
(d) = (a) + (b) + (c): Nombre total d'actions émises en fin de journée du 22 juin 2017:77.385.605
Nombre d'actions propres  
(e) Nombre d'actions propres au 31 décembre 2016:278.381
(f) Nombre d'actions propres supplémentaires à la suite du programme de rachat d'actions en date du 21 juin 2017:2.000.0000
(g) Nombre d'actions annulées en date du 22 juin  2017 suite aux rachats dans le cadre du programme de rachat d'actions:(2.000.000)
(h) = (e) + (f) + (g) Nombre d'actions propres en date en fin de journée du 22 juin  2017278.381

En date du 22 juin 2017, le nombre d'actions détenues par la famille Mittal est de 31.060.454.  Ce montant correspond à 40.99% des actions émises (net des actions propres) en excluant les  nouvelles actions émises délivrées aux détenteurs d'obligations convertibles et/ou échangeables 2020 suite à l'obtention de notices de conversions (pourcentage correspondant au même montant avant la mise en place du programme de rachat d'actions).

A propos d'Aperam

Aperam est un acteur mondial du secteur de l'acier inoxydable, de l'acier électrique et des aciers spéciaux qui exerce des activités dans plus de 40 pays. La Société est structurée en trois segments: Acier Inoxydable et Aciers Electriques, Services et Solutions et Alliages et Aciers Spéciaux.

Aperam a une capacité de production de 2,5 millions de tonnes d'acier inoxydable plat en Europe et au Brésil et est un leader dans des créneaux à forte valeur ajoutée comme les alliages et les aciers spéciaux. Aperam possède par ailleurs un réseau de distribution, de traitement et de services hautement intégré ainsi que des capacités inégalées pour produire de l'acier inoxydable et des aciers spéciaux à partir de biomasse à faible coût (charbon de bois). Son réseau industriel est concentré dans six usines principales situées au Brésil, en Belgique et en France.

En 2016, Aperam a réalisé un chiffre d'affaires de 4,3 milliards de dollars US et des expéditions d'acier de 1,92 million de tonnes. Pour de plus amples informations merci de se référer au site web : www.aperam.com.

Contact

Corporate Communications / Laurent Beauloye: +352 27 36 27 103
Investor Relations / Romain Grandsart: +352 27 36 27 36

 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Aperam via GlobeNewswire

HUG#2115207

BPCE : Le Groupe BPCE, première banque à émettre une obligation sociale Samouraï 22-06-2017 17:57

La Suite...

Paris, le 22 juin 2017

BPCE termine aujourd'hui avec succès la commercialisation de la première obligation sociale libellée en yens sur le marché japonais. Cette émission inaugurale d'un montant de 58,1 milliards de yens (environ 470 millions d'euros) a vocation à refinancer les prêts accordés aux clients de ses 15 Banques Populaires et de ses 16 Caisses d'Epargne régionales dans les secteurs de l'éducation, de la santé et du social.

Après le succès de l'émission de son obligation verte en euros en décembre 2015, le Groupe BPCE ouvre le marché Samouraï social (le Samouraï étant une émission libellée en yens sur le marché obligataire japonais réalisée par des émetteurs non domestiques) .  Cette émission, réalisée plus particulièrement avec les conseils de Natixis et Mizuho sur sa caractéristique sociale et sous la direction de cinq chefs de file (Daiwa, Mitsubishi UFJ Morgan Stanley, Mizuho, Natixis et SMBC Nikko) propose un format de dette senior préférée, en quatre tranches de 5, 7, 10 et 15 ans. Le Groupe BPCE prévoit, si les conditions le permettent, de revenir régulièrement sur les marchés des obligations sociales, vertes ou durables, quelle que soit la devise.

Convaincu que les banques de détail jouent un rôle fondamental dans le financement de la transition énergétique et de l'économie sociale, et que leur métier est de financer les clients, pas seulement leurs projets, le Groupe BPCE a pris le parti de structurer son obligation en fonction de la nature de ses clients, PME, ETI et acteurs du secteur public sans accès direct aux marchés financiers ou aux financements de projets. De fait, ces titres sont destinés à refinancer les prêts accordés depuis le 1er janvier 2016 aux clients de ses banques et de ses caisses régionales dans les secteurs de l'éducation, de la santé et du social. Les prêts éligibles sont sélectionnés en fonction de l'activité du client et identifiés de façon précise par les codes NAF (Nomenclature d'activité française) édités par l'Insee. Le Groupe BPCE communiquera chaque année sur son site  http://www.BPCE.fr   les encours refinancés par secteur d'activité. Ce reporting sera audité par un expert indépendant. 

« Cette émission à caractère social démontre une nouvelle fois l'engagement du Groupe BPCE via ses 15 Banques Populaires et ses 16 Caisses régionales en faveur du développement des territoires,   et permet à ses clients PME et du secteur public d'accéder à un marché qui leur est structurellement inaccessible. Cette démarche permet d'affirmer le rôle des banques de détail coopératives dans la transformation des économies, au coeur des régions, autour des thèmes de la transition énergétique et du développement durable . BPCE est par ailleurs engagé depuis longtemps auprès des investisseurs Japonais et est particulièrement heureux de proposer une opportunité d'investissement auprès des acteurs du développement durable au coeur des régions françaises  » explique Olivier Irisson, directeur financier du Groupe BPCE.

«  Avec cette émission, BPCE propose une approche utile à nos yeux, répondant au rôle que les banques de détail peuvent et doivent jouer sur ce marché, au plus près de leur métier coeur. Il s'agit ici d'une première étape structurante vers la mise en place d'une démarche de long terme de financement et refinancement de sa politique "green & social lending" et ouvrira une réflexion de place en matière de mesure d'impacts de ces financements  », Orith Azoulay, Responsable de la Recherche ISR de Natixis.
« Cette première émission sociale Samouraï répond à la demande croissante des investisseurs japonais en matière d'investissement socialement responsable. Le Groupe BPCE adopte un positionnement toujours plus innovant depuis son émission inaugurale sur le marché Japonais en 2012 et renforce sa franchise et la diversification de sa base de placement par un engagement social partagé avec les investisseurs japonais »,  déclare Alexandra Bergmann, responsable de l'origination obligataire en France de Mizuho International.
BPCE, PLUS GROS EMETTEUR SAMOURAÏ
Le Groupe BPCE émet régulièrement depuis 2012 sur le marché japonais. Au 22 juin 2017, il est le plus gros émetteur Samouraï. Pionnier, le Groupe BPCE a été le premier groupe bancaire français à émettre une obligation Tier 2 sur le marché japonais en 2015, le premier émetteur non domestique à placer de la dette Tier 2 sur le marché  retail  japonais en 2016, la première banque française à émettre, en janvier 2017, de la dette senior non préférée Samouraï. Il a par ailleurs été récompensé par le fournisseur de services financiers capital Eye dans la catégorie  « Samouraï bond market »  en tant que meilleur émetteur en 2015 et en 2016.

À propos du Groupe BPCE
Le Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France, s'appuie sur deux réseaux de banques commerciales coopératives, autonomes et complémentaires : celui des 15 Banques Populaires et celui des 16 Caisses d'Epargne. Dans le domaine du financement de l'immobilier, il s'appuie également sur le Crédit Foncier. Il est un acteur majeur de l'épargne et de l'assurance, de la banque de grande clientèle, et des services financiers spécialisés avec Natixis. Le Groupe BPCE compte 31,2 millions de clients et 108 000 collaborateurs; il bénéficie d'une large présence en France avec 8 000 agences et 9 millions de sociétaires.


Contacts presse Groupe BPCE

Anne-Laure Declaye : 33 (0)1 58 40 61 79 / 33 (0)6 20 09 10 44
Marie de Clercq : 33 (0) 1 58 40 59 26 / 33 (0)6 35 20 96 12

presse@bpce.fr

        www.bpce.fr    



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BPCE via GlobeNewswire

HUG#2115196

Le Groupe Amundi annonce la finalisation prochaine du rachat de Pioneer Investments et présente sa future organisation 22-06-2017 17:37

La Suite...

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Groupe Amundi annonce la finalisation prochaine du rachat de Pioneer Investments et présente sa future organisation

Paris, le 22 juin 2017

Le Groupe Amundi a recueilli l'ensemble des autorisations réglementaires nécessaires, et levé toutes les conditions suspensives préalables à la réalisation de l'acquisition de Pioneer Investments. Dans ce contexte, le Groupe Amundi annonce que la finalisation de cette acquisition aura lieu le 3 juillet prochain, conformément à ce qui avait été anticipé.

Les travaux menés au cours des 6 derniers mois ont permis de confirmer les axes de développement du nouveau groupe, définir les priorités de ses métiers et élaborer le plan de mise en oeuvre de l'intégration. Ces travaux préparatoires ont confirmé la pertinence stratégique et industrielle du projet de rapprochement entre Amundi et Pioneer Investments et le potentiel de création de valeur qui en résultera. Les synergies que cette intégration permettra de créer seront conformes à ce qui a été annoncé en décembre dernier. Pour rappel, il s'agit de 150 m€ de synergies de coûts et 30 m€ de synergies de revenus en année pleine, au terme d'une intégration qui se déroulera au cours des deux prochaines années.

Pour concrétiser ce potentiel de croissance et de productivité, le Groupe va adapter la gouvernance de son organisation, celle-ci s'inscrivant dans la continuité des principes définis depuis la création d'Amundi.

Cette organisation s'appuiera sur les piliers suivants :

Deux divisions focalisées sur les 2 grands segments de clientèle d'Amundi  : la division clients retail, d'une part, et la division clients institutionnels et corporates, d'autre part.

La division clients retail a pour objet d'offrir des solutions d'épargne adaptées aux besoins de la clientèle des particuliers à travers des réseaux de partenaires privilégiés ou des distributeurs tiers en Europe, Asie et Amérique. Elle sert aujourd'hui plus de 100 millions de clients individuels dans le monde et représente plus de 450 milliards € d'encours. Cette division sera dirigée par Fathi Jerfel avec pour adjoint Cinzia Tagliabue.

La division clients institutionnels et corporates développe des solutions d'investissement adaptées aux différents segments de clients qu'elle sert : corporates, assurances, institutionnels, banques centrales et fonds souverains. Elle gère aujourd'hui plus de 860 milliards € d'encours. Cette division sera dirigée par Dominique Carrel-Billiard avec pour adjoint Laurent Bertiau.

Les plateformes de gestion qui fournissent l'ensemble des solutions d'investissement adaptées aux besoins de chaque catégorie de clientèle. L'apport de Pioneer Investments enrichit l'univers des classes d'actifs couvertes et étoffe l'offre d'Amundi. Les plateformes de gestion seront dirigées par Pascal Blanqué, Group CIO, assisté de Vincent Mortier, CIO adjoint.

Pour ce qui concerne les plateformes de gestion active, les responsables seront les suivants :

Fixed income : Eric Brard ;

Actions : co-responsables Romain Boscher, Diego Franzin ;

Marchés Emergents : Mauro Ratto ;

Gestions Diversifiées : Matteo Germano ;

Stratégies US : Ken Taubes.

Ces plateformes de gestion seront réparties dans six centres d'investissement principaux : Paris, Boston, Dublin, Londres, Tokyo et Milan. Milan deviendra ainsi une des plateformes globales d'Amundi, notamment en matière de gestions diversifiées et les effectifs basés en Italie seront significativement renforcés.

Pour ce qui concerne les métiers qui ne sont opérés qu'au sein d'Amundi, les responsables actuels sont confirmés :

Pôle Actifs Réels et Alternatifs (PARA) : Pedro Antonio Arias ;

ETF, Indiciel et Smart Beta : Fannie Wurtz ;

Trésorerie : co-responsables Thierry Ancona, Thierry Darmon ;

Produits structurés : Jean-Philippe Bianquis ;

Epargne salariale: Xavier Collot.

Le pôle Opérations, Services et Technologie qui comprend principalement les fonctions suivantes : Informatique, Middle Office, Services clients, Tables de négociation, Amundi Services. Ce pôle sera placé sous la responsabilité de Guillaume Lesage avec pour adjoint David Harte.

Le pôle Business Monitoring et Contrôle qui regroupe principalement les fonctions suivantes : RH, Communication, Gestion des Risques, Audit, Juridique et Conformité. Il sera placé sous la responsabilité de Bernard de Wit. Bernard de Wit assurera, par ailleurs le pilotage du projet d'intégration Amundi-Pioneer.

La Direction Finance et Stratégie qui sera placée sous la responsabilité de Nicolas Calcoen avec pour adjoint Domenico Aiello.

L'organisation du Groupe Amundi est donc globale dans ses processus de gestion, ainsi que dans la gestion des infrastructures partagées d'exploitation et de contrôle, mais elle est également locale pour assurer une relation étroite et de proximité avec ses clients.

L'organisation ainsi mise en place se décline ainsi dans plus de 30 pays . L'ensemble des responsables pays ont été désignés. Pour les principaux, les responsables seront :

Europe  :

Italie : Cinzia Tagliabue ;

Allemagne : Evi Vogl ;

Europe Centrale et de l'Est: Werner Kretschmer ;

Royaume Uni : Laurent Guillet ;

Irlande : Robert Richardson.

USA / Canada et Amérique Latine : Lisa Jones.

Asie  :

Japon : Julien Fontaine ;

Asie du Nord : Xiaofeng Zhong ;

Asie du Sud-Est : Jack Lin.

Moyen-Orient : Nesreen Srouji.

L'entreprise sera dirigée par un Comité Exécutif dont la composition est jointe en annexe. Cette équipe très expérimentée combinera les actuels dirigeants opérationnels clés des deux groupes.

Giordano Lombardo, CEO et CIO Groupe de Pioneer Investments, a pour sa part décidé d'explorer de nouvelles opportunités pour la prochaine étape de sa carrière professionnelle et quittera le Groupe après la finalisation de l'opération. Giordano a largement contribué à la construction et au développement de Pioneer Investments au cours des 20 dernières années, et a notamment oeuvré à la stabilisation des actifs de l'entreprise au cours de ces dernières années marquées par le processus de vente de Pioneer Investments. Il a également joué un rôle moteur dans le rapprochement avec Amundi et a activement contribué au pilotage des travaux de préparation du rapprochement. Nous le remercions pour sa contribution et lui souhaitons un plein succès dans ses activités futures.

Les responsables désignés ont maintenant pour mission :

de mettre en place la nouvelle organisation du Groupe dans chaque pays, après consultation des Instances Représentatives du Personnel,

et, de mettre en oeuvre les plans de développement de leurs activités, et les synergies afférentes.

Yves Perrier indique « L'acquisition de Pioneer est une étape importante dans la mise en oeuvre de la stratégie d'Amundi. Elle permet, d'une part, de consolider notre position de leader européen, et, d'autre part, elle renforce l'offre de produits et services pour nos clients. L'équipe dirigeante et les responsables clés sont en place. Amundi est ainsi en ordre de marche pour faire de l'intégration de Pioneer un accélérateur du développement d'Amundi au bénéfice de ses clients, de ses collaborateurs et de ses actionnaires ».


Annexe 1 - Liste des futurs membres du Comité Exécutif du Groupe Amundi

Yves Perrier, Directeur Général, Président du Comité Exécutif

Fathi Jerfel , Directeur de la Division Clients Retail

Dominique Carrel-Billiard, Directeur de la Division Clients Institutionnels et Corporates

Pascal Blanqué, CIO Groupe

Guillaume Lesage, Directeur de la Division des Opérations, Services et Technologie

Bernard de Wit , Directeur de la Division Business Monitoring et Contrôle

Nicolas Calcoen, Directeur Financier Groupe

Valérie Baudson, Directrice Générale de CPR AM, et Directrice du Métier ETF, Indiciel et Smart Beta

Isabelle Seneterre, Directrice des Ressources Humaines

Domenico Aiello, Directeur Financier Adjoint

Pedro Antonio Arias, Directeur du Pôle Actifs Réels et Alternatifs (PARA)

Jean-Jacques Barbéris, Co-Directeur de la couverture des clients institutionnels

Alain Berry, Directeur de la Communication

Laurent Bertiau, Directeur Adjoint de la Division Clients Institutionnels et Corporates

Eric Brard, Directeur du Métier Fixed Income

Matteo Germano, Directeur du Métier Gestions Diversifiées et CIO Italie

David Harte, Directeur Adjoint de la Division Opérations, Services et Technologie

Lisa Jones, Responsable Amériques [1]

Werner Kretschmer, Responsable Europe Centrale et de l'Est [2]

Vincent Mortier, CIO Adjoint Groupe

Christian Pellis, Directeur des Distributeurs Tiers

Cinzia Tagliabue, Directrice Adjointe de la Division Clients Retail, Directrice Générale Italie

Eric Vandamme, Directeur des Risques

Laurence Laplane , Secrétaire du Comité Exécutif


Annexe 2 - Biographies

Yves Perrier, Directeur Général, Président du Comité Exécutif

Yves Perrier est Directeur Général Adjoint de Crédit Agricole S.A en charge du pôle Epargne, Assurances et Immobilier.

A ce titre, il est Directeur Général d'Amundi et supervise les activités de Crédit Agricole Assurance et de Crédit Agricole Immobilier depuis septembre 2015.

Il est membre du Comité Exécutif de Crédit Agricole S.A. (depuis 2003).

Yves Perrier avait pris en septembre 2007 la responsabilité du pôle Gestion d'Actifs et Services aux investisseurs de Crédit Agricole S.A. en tant que Président Directeur Général de Crédit Agricole Asset Management et Président du conseil de surveillance de CACEIS.

Entre 2003 à 2007, il a occupé les fonctions de Directeur Général Délégué de Calyon (désormais CACIB) en charge des métiers de Financements Structurés, brokerage, Risques, des fonctions support et du réseau international. Il a commencé sa carrière en audit et conseil (1977-1987). Il a rejoint la Société Générale en 1987 où il a occupé de nombreux postes jusqu'en 1999, notamment celui de Directeur Financier (1995-1999), puis il a été recruté par le Crédit Lyonnais où il a été membre du Comité Exécutif en charge des Finance, des Risques et de l'Inspection générale (1999-2003). Il a également été Président de l'AFG (Association Française de la Gestion financière) de mai 2015 à mai 2017.

Yves Perrier est diplômé de l'ESSEC et Expert-Comptable.

Fathi Jerfel, Directeur de la Division Clients Retail

Fathi Jerfel est actuellement responsable de la Division Clients Retail et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Depuis 2008, Fathi Jerfel est membre du Comité de Direction Générale de Crédit Agricole Asset Management (CAAM, devenu Amundi en 2010), en charge des gestions spécialisées couvrant la gestion des fonds structurés, celle des fonds alternatifs , celle des produits immobiliers, le multi-management et le private equity.

Il est devenu en 2005 Directeur Général de Crédit Agricole Structured Asset Management, filiale dédiée à la gestion d'actifs structurés, aux fonds garantis, à la plateforme de comptes gérés alternatifs et des Exchange Traded Funds (ETF). Il a été nommé en 2003 membre du Comité Exécutif de CAAM.

Il est rentré chez CAAM en 1996 où il est devenu en 2002, Responsable des gestions structurées et convertibles et de la recherche quantitative.

Il a commencé sa carrière au Crédit Lyonnais où il a occupé différents postes : Responsable de l'ingénierie financière, gérant obligataire et d'opérateur de marché.

Fathi est diplômé de l'École Polytechnique et de l'Institut Français du Pétrole. Il est également titulaire d'un diplôme de troisième cycle en Économie.

Dominique Carrel-Billiard, Directeur de la Division Clients Institutionnels et Corporates

Dominique Carrel-Billiard est actuellement chargé de la coordination du projet d'intégration Amundi-Pioneer, et sera responsable de la Division Clients Institutionnels et Corporates dans le nouveau groupe. Avant de rejoindre Amundi en décembre dernier, Dominique Carrel-Billiard a été Directeur Générale de La Financière de l'Echiquier de 2014 à 2016. Il a également été Directeur Général d'AXA Investment Managers Group de 2006 à 2013, après avoir été nommé Directeur des fonctions support et développement du Groupe AXA de 2004 à 2006. Avant de rejoindre AXA, Dominique Carrel-Billiard a travaillé 12 ans chez McKinsey & Company où il s'est spécialisé dans les institutions financières. Il a commencé sa carrière au Crédit Commercial de France dans le département des Fusions et Acquisitions.

Dominique est diplômé d'HEC (Hautes Études Commerciales - Paris) et titulaire d'un MBA de Harvard Business School.

Pascal Blanqué , CIO Groupe

Pascal Blanqué est Directeur des investissements depuis 2005 et Directeur du Pôle Institutionnel depuis la création d'Amundi en 2010. Il a également dirigé la ligne métier Distribution Tiers jusqu'en 2016. Il prendra le poste de CIO groupe et sera responsable des plateformes de gestion des investissements du nouveau groupe.

Pascal travaille dans le secteur financier depuis 1991 et dans le groupe Crédit Agricole depuis 2000, où il a été Directeur des études économiques et Chef Économiste jusqu'en 2005.

Avant de rejoindre le Crédit Agricole, Pascal Blanqué était Directeur adjoint de la recherche économique de Paribas entre 1997 et 2000, après avoir occupé les fonctions de stratégiste en allocation d'actifs de Paribas Asset Management à Londres de 1992 à 1996. Il a débuté sa carrière au sein de la gestion de institutionnelle et privée en 1991 chez Paribas.

Pascal a été distingué par Funds Europe Magazine comme le CIO européen de l'année 2013 et a reçu le Prix European Manager Lifetime Achievement Award en 2016 du magazine Institutional Investor.

Pascal Blanqué est un ancien élève de l'École Normale Supérieure. Il est diplômé de l'IEP Paris et Docteur en Sciences de Gestion de l'Université Paris Dauphine.

Guillaume Lesage , Directeur de la Division des Opérations, Services et Technologie

Guillaume Lesage est actuellement Directeur de la Division des Opérations, Services et Technologie d'Amundi et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans le secteur financier depuis 2016 et fait partie du groupe Crédit Agricole depuis 1992.

Il sera responsable des fonctions support au sein d'Amundi, incluant l'informatique, le middle office, le service clients, Amundi Services, Marché et Opérations.

Après quelques années dans le secteur de l'industrie, en France et aux États-Unis, Guillaume a occupé plusieurs postes de responsable dans la finance, les risques, l'informatique et les opérations chez Crédit Agricole Corporate and Investment Bank. Avant de rejoindre Amundi, il était Directeur Général Adjoint Crédit Agricole Consumer Finance.

Guillaume est diplômé de l'École Centrale Paris et titulaire d'un MBA de l'INSEAD.

Bernard de Wit, Directeur de la Division Business Monitoring et Contrôle

Bernard De Wit est actuellement Directeur de la Division Business Monitoring et Contrôle d'Amundi (depuis février 2017) et conservera ce poste dans le nouveau Groupe.

Il travaille dans le secteur financier depuis sept ans. Il a rejoint Amundi en 2009, venant du Groupe Crédit Agricole. Il a travaillé tout d'abord au processus de fusion CAAM/SGAM qui a abouti à la naissance d'Amundi en 2010.

Il sera responsable des fonctions de contrôle et de support (risque, conformité, juridique, communication, ressources humaines et audit interne). Il est notamment impliqué dans la gouvernance d'entreprise du groupe et dans ses relations avec les autorités de tutelle.

Bernard a commencé sa carrière dans la banque et travaillé en Belgique, en Russie et en Amérique latine. Après avoir participé au processus de fusion, il a été nommé Directeur des risques d'Amundi avant de devenir Directeur du pôle Support et Développement en 2013.

Bernard est titulaire d'une maîtrise en économie et d'un MBA.


Nicolas Calcoen, Directeur Financier Groupe

Nicolas Calcoen est actuellement le Directeur Financier d'Amundi et également chargé de la Stratégie et des Affaires Publiques. Il conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis son entrée dans le groupe en 2010 en tant que Directeur de la Stratégie. Avant cela, Nicolas a occupé plusieurs postes ministériels au sein notamment du Ministère des Finances et de l'Industrie et du Fonds Monétaire International à Washington.

Nicolas est diplômé de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA) et de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et détient un DEA en Économie et Finances Internationales.

Valérie Baudson , Directrice Générale de CPR AM et Directrice du Métier ETF, Indiciel et Smart Beta

Valérie Baudson est actuellement Directrice Générale de CPR Asset Management et chargée du métier Exchange Traded Funds, Indiciel et Smart Beta depuis 2008. Elle conservera ces postes dans le nouveau groupe.

Elle travaille dans le secteur financier depuis 1995 et chez Amundi depuis 2008.

De 2004 à 2007, elle était Directrice du Marketing et membre du Comité de Management Européenne de Crédit Agricole Cheuvreux, filiale de courtage du groupe Crédit Agricole. Elle a été Secrétaire Générale et membre du Comité de Direction de 2000 à 2004. Elle a commencé sa carrière à la Banque Indosuez en qualité de chef de Missions au sein de l'Inspection Générale de 1995 à 1999.

Valérie est diplômée d'HEC (Hautes Études Commerciales - Paris), option Finance.

Isabelle Senéterre , Directrice des Ressources Humaines

Isabelle Senéterre est actuellement la Directrice des Ressources Humaines d'Amundi et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Elle a débuté sa carrière au Crédit Lyonnais en 1989, et occupé des fonctions commerciales dans la division Corporate and Investment Banking du groupe à New York et à Paris. À la fin des années 1990, elle a passé trois ans en République tchèque, en charge du recrutement et des missions d'audit multiculturel pour Carrefour.

De retour en France, elle a travaillé au Département des Ressources Humaines de CL/LCL, chargée des relations sociales pendant la fusion avec Crédit Agricole et plus récemment Directrice des RH pour la région Ile de France.

Elle a rejoint Amundi en 2010 comme Directrice Adjointe et est devenue Directrice des Ressources Humaines en septembre 2011. Isabelle est diplômée de l'Institut Supérieur du Commerce (Paris) et titulaire d'un Master en Ressources Humaines de l'ESSEC.

Domenico Aiello, Directeur Financier Adjoint

Domenico Aiello est actuellement Directeur Administratif et Directeur Financier de Pioneer Investments. Il prendra le poste de Directeur Financier Adjoint du nouveau Groupe. Il sera également Responsable de la stratégie, de la planification, et de la transformation financière.

Avant de rejoindre Pioneer, il a travaillé chez UniCredit à partir de 2002, tout d'abord comme Directeur des Fusions-acquisitions et du Développement centré sur la CEE et les Marchés internationaux puis comme responsable de l'équipe à partir de 2008.

Il avait auparavant travaillé pendant 6 ans à la banque d'investissement Dresdner Kleinwort Wasserstein à Londres, chargé des institutions financières.

Domenico est diplômé de l'European Business School de Londres et titulaire d'un BA (avec mention) en Affaires Internationales.

Pedro Antonio Arias , Directeur du Pôle Actifs Réels et Alternatifs

Pedro Antonio Arias est actuellement Directeur du Pôle Actifs Réels et Alternatifs et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans le secteur financier depuis 1993 et fait partie du groupe depuis 2013. Pedro Antonio a rejoint Amundi en 2013 pour créer et superviser les métiers du private equity, de la dette privée, de l'immobilier, de la multi-gestion privée et des infrastructures.

Il était auparavant Directeur Général Délégué chargé des Fusions-acquisitions et de l'immobilier dans le groupe français de distribution Casino. Il a également été administrateur des principales filiales de Casino en Colombie, en Argentine, au Brésil, en Uruguay, en Thaïlande, à Hong Kong et au Vietnam.

Il a commencé sa carrière dans le cabinet d'avocats Jones Day avant de poursuivre son parcours dans la banque d'investissement dans différentes institutions. Il a notamment travaillé dans les fusions et acquisitions en Europe, en Amérique latine et en Asie et travaillé comme co-responsable de l'activité de restructuration chez Rothschild & Cie pour l'Europe.

Diplômé en droit, Pedro Antonio est également titulaire d'un master de l'ESSEC.

Jean-Jacques Barbéris, Co-Directeur de la couverture des clients institutionnels

Jean-Jacques Barbéris est Directeur commercial banques centrales et fonds souverains chez Amundi et prendra le poste de co-Directeur de la couverture des clients institutionnels.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis son entrée dans le groupe Amundi en 2016. De 2013 à 2016, il était Conseiller aux Affaires Économiques et Financières au cabinet du Président de la République française. Il a débuté sa carrière à la Direction Générale du Trésor de 2008 à 2012. De 2012 à 2013, il a été membre du cabinet de Pierre Moscovici, Ministre de l'Économie et des Finances, chargé des aspects de financement de l'économie.

Jean-Jacques est ancien élève de l'École Nationale Supérieure des Lettres et Sciences Humaines, et agrégé Histoire. Il est diplômé de l'Institut d'Études Politiques (Paris) et ancien élève de l'École Nationale d'Administration.

Alain Berry, Directeur de la Communication

Alain Berry est actuellement le Directeur de la Communication d'Amundi et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 2008, date à laquelle il a rejoint le groupe.

Il est chargé des relations avec la presse et les médias sociaux, des évènements, du sponsoring, de la communication interne, de la publicité, de la communication d'entreprise, du studio graphique et vidéo au plan mondial. Il est également responsable du centre d'achat de communication et de marketing du groupe Amundi.

Il a passé plus de 10 ans au Crédit Lyonnais à la Direction des Entreprises et géré plusieurs portefeuilles de petites, moyennes et grandes sociétés. Il est rentré chez Crédit Agricole S.A. en 2002 en tant que Responsable des Relations avec la presse.

Alain est diplômé de l'ESLSCA (Business School - Paris).

Laurent Bertiau, Directeur Adjoint de la Division Clients Institutionnels et Corporates

Laurent Bertiau est actuellement Directeur Adjoint de la Division Clients Institutionnels et Corporates Amundi et prendra le poste de Directeur adjoint de la Division Clients Corporates et Institutionnels du nouveau groupe.

Il travaille dans le secteur financier depuis 1986 et fait partie du groupe depuis 2010.

Il a travaillé auparavant dans le Groupe Société Générale. De 1986 à 1993, il était trader et gérant de fonds obligataires chez Société Générale Asset Management (SGAM). De 1993 à 1996, il a présidé la Société Générale FIMAT Trading Management à Chicago. Il a été Directeur Général de SGAM Singapour de 1997 à 2001, de SGAM Japon de 2001 à 2004, et enfin Directeur Général SGAM Asie de 2005 à 2008. Il a été nommé Directeur Commercial et Marketing  de 2008 à 2009 puis Directeur Général Adjoint de SGAM de 2009 à 2010.

Laurent est diplômé du CESB (Centre d'Etudes Supérieures de Banque) et titulaire d'un diplôme d'économie de l'Université de Caen.

Eric Brard, Directeur du Métier Fixed Income

Éric Brard est actuellement Directeur du Métier Taux et Crédits chez Amundi et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans le secteur finance depuis 1985 et fait partie du groupe depuis 2010.

Il est responsable de la ligne métier taux et Crédit et des plateformes Taux, Crédit et Trésorerie.

Diplômé en économie, Éric Brard est aussi titulaire d'un diplôme de troisième cycle en finance et banque obtenu à l'Université de la Sorbonne.

Matteo Germano, Directeur du Métier Gestions Diversifiées et CIO Italie

Matteo Germano est actuellement Directeur du Métier Gestions Diversifiées chez Pioneer Investments.

Il prendra le poste de Directeur de la plate-forme Gestions Diversifiées pour le retail et l'institutionnel dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 1996.

Il a débuté sa carrière chez Eurispes et Furman Selz. Il a rejoint UniCredit, à différents postes de recherche. Chez Pioneer, il a d'abord dirigé les équipes de Recherche mondiale avant de passer à la Gestion diversifiée.

Il est membre du Comité d'Investissement du groupe et de plusieurs conseils de surveillance (Italie, Allemagne, Autriche).

Diplômé en économie de l'Université de Gênes, Matteo a obtenu un Master en Finance de l'Université de Londres.

David Harte, Directeur adjoint de la Division Opérations, Services et Technologie

David Harte est actuellement le COO mondial de Pioneer Investments et prendra le poste de Directeur Adjoint de la Division Opérations, Services et Technologie du nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 1989. Avant de rejoindre Pioneer, il était COO chez Bear Stearns Bank plc, Dublin. Il a également travaillé pour de nombreuses institutions financières à Londres.

David est titulaire d'un BA d'économie et de géographie du Trinity College de Dublin, Irlande.

Lisa Jones, Responsable Amériques

Lisa Jones est actuellement directrice U.S., Président-directeur général de Pioneer Investment Management USA, Inc. Elle prendra le poste de Responsable Amériques (Canada, USA, Amérique latine) du nouveau groupe, et sera responsable des Opérations du groupe en Amérique.

Lisa travaille dans la gestion d'actifs depuis 1988 et dans le Groupe depuis août 2014. Elle affiche plus de 25 ans d'expérience des services financiers internationaux, dans les domaines de la mise en place et du développement des activités de gestion d'actifs. Avant de rejoindre Pioneer Investments, Lisa a été Directrice Monde de la Distribution chez Morgan Stanley Investment Management et a occupé des fonctions similaires chez MFS et Eaton Vance.

Elle est titulaire d'un B.A. en économie du Trinity College.


Werner Kretschmer, Responsable Europe Centrale et de l'Est

Werner Kretschmer est actuellement Directeur Autriche et CEE, et CEO de Pioneer Austria. Werner Kretschmer prendra le poste de Responsable Europe Centrale et de l'Est (Autriche, République tchèque, Pologne, Hongrie, et autres pays d'Europe de l'Est) dans le nouveau Groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 25 ans. Avant de rejoindre Pioneer, il était administrateur de Bank Austria chargé de la banque privée et de la gestion d'actifs.

Werner est Docteur en droit et en économie de l'Université de Graz, Autriche. Il a publié des articles et des livres sur différents sujets liés à la gestion d'actifs, et donne des conférences sur les investissements depuis de nombreuses années.

Il a une licence de conseiller financier indépendant.

Vincent Mortier, CIO Adjoint Groupe

Vincent Mortier est actuellement CIO Adjoint du groupe Amundi. Il conservera ce poste dans le nouveau groupe. Il est actuellement également Directeur du pôle Multi-Assets.

Il travaille dans le secteur financier depuis 1996 et fait partie du groupe Amundi depuis 2015.

Vincent a commencé sa carrière à la Société Générale en 1996. Il a occupé plusieurs responsabilités au sein du groupe, notamment celui de Directeur Financier de Global Banking and Investor Solutions (GBIS) en 2013. Il a été auparavant Directeur Financier Société Générale Corporate and Investment Banking (SG CIB), Co-Responsable de Equity Finance (SG CIB) et Responsable de la stratégie et du développement - Global Equities and Derivatives Solutions (SG CIB). Il a également été membre du Comité Exécutif de SG GBIS.

Vincent Mortier est diplômé de l'ESCP Europe.

Christian Pellis, Directeur des Distributeurs Tiers

Christian Pellis est actuellement le Directeur des Distributeurs Tiers d'Amundi et conservera ce poste dans le nouveau Groupe.

Christian travaille dans l'industrie de l'investissement depuis 24 ans, et a rejoint le Groupe Amundi en 2013.

Christian dispose d'une expérience étendue dans la distribution mondiale et a travaillé au Luxembourg, à Francfort, à Londres et en Suisse, essentiellement dans des entreprises de gestion d'actifs britanniques et américaines. Il est directeur mondial de la Distribution externe chez Amundi et membre du Comité Exécutif.

Christian a étudié l'administration des affaires aux Pays-Bas.

Cinzia Tagliabue, Directrice Adjointe de la Division Clients Retail, Directrice Générale Italie

Elle est actuellement Directrice Générale Italie et Responsable Europe de l'ouest et Amérique latine chez Pioneer Investments. Elle prendra le poste de Directrice Adjointe de la Division Clients Retail dans le nouveau Groupe. Elle sera également Directrice Générale Italie.

Elle travaille dans le secteur financier depuis 1980.

Elle affiche plus de 30 ans d'expérience des services financiers chez UniCredit, en particulier dans les domaines de l'investissement et de la distribution. Elle a été administrateur de Capital Italia SICAV et d'Aviva.

Cinzia a suivi différentes formations, notamment un programme de gestion à la Boston University School of Management (Oct 2013 - Jan 2015).


Eric Vandamme, Directeur des Risques

Éric Vandamme est le Directeur des Risques d'Amundi depuis juillet 2013 et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il est chargé de la fonction Risques chez Amundi. A ce titre, il supervise, d'une part, les équipes d'experts des risques, qui élaborent des méthodologies et des systèmes destinés à  produire et diffuser des indicateurs de risques fiables et appropriés ainsi que des reportings au sein du groupe Amundi au niveau mondial, et, d'autre part, les équipes de gestion du risque d'investissement, en étroite collaboration avec tous les gérants d'Amundi, dans le cadre de l'approche globale de protection des intérêts du client adoptée par Amundi. Il a travaillé précédemment chez Crédit Agricole S.A. (CASA) au sein du département finance où il a été chargé du développement corporate après avoir occupé différents postes et coordonné la préparation de l'introduction en bourse de CASA.

Il a commencé sa carrière en 1989 chez Arthur Andersen, puis rejoint la Direction des Risques de la banque Paribas pendant deux ans.

Éric est diplômé d'HEC (Hautes Études Commerciales - Paris).

Laurence Laplane, Secrétaire du Comité Executif

Laurence Laplane-Rigal est Chef de cabinet du Directeur Général et Secrétaire du Comité Exécutif d'Amundi depuis 2010. Elle conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Elle a rejoint Amundi en 2006 en tant que Responsable de la Division de l'organisation. Elle est chargée de la coordination de la Direction Générale.

Elle travaille dans la banque d'investissement depuis 20 ans : six ans comme trader, tout d'abord chez CIBC puis chez Indosuez (aujourd'hui CACIB), sept ans comme analyste des risques marchés senior et deux comme analyste senior de la titrisation. Elle a occupé pendant cinq ans le poste de Secrétaire Général de la division de Banque d'investissement de CAI (aujourd'hui CACIB).

Laurence est titulaire d'un master en comptabilité et finance internationale.

Thierry Ancona, Co-Directeur Métier Trésorerie

Thierry Ancona est actuellement Directeur Clientèle Corporate et Fonds de Pension ainsi que co-Directeur du Métier Trésorerie chez Amundi. Il prendra le poste de co-Directeur du Métier Trésorerie dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 29 ans et a rejoint Amundi en 2012. Thierry est en charge du segment Clientèle Corporate et Fonds de Pension France et International, ainsi que du développement des solutions Trésorerie d'Amundi auprès de tous les clients, au niveau mondial. Ses équipes sont réparties dans tous les pays européens où Amundi opère.

Thierry a commencé sa carrière en tant qu'agent de renseignement au sein de la Marine Française. En 1989, il a rejoint CA Chevreux, le courtier Actions Européennes du Groupe Crédit Agricole au sein du département vente Actions Européennes.

Après avoir occupé plusieurs postes de vendeur, il a pris la direction de la vente des actions européennes en 2000. En 2011, il a été nommé Directeur Général Adjoint en charge des relations avec les grands clients monde. Thierry est diplômé de l'ESCP.

Jean-Philippe Bianquis, Directeur Produits Structurés

Jean-Philippe Bianquis est actuellement Directeur du pôle Produits Structurés chez Amundi. Il gardera cette position dans le nouveau groupe.

Il travaille depuis 12 ans dans la gestion d'actifs et est depuis 25 ans dans le groupe Crédit Agricole. Le pôle métier Produits Structurés représente 50 milliards d'actifs sous gestion et inclut les solutions pour les clients particuliers (fonds à formule ou à capital protégé.) et pour les institutionnels (ESR, Solvency friendly solutions).

Il a rejoint CACIB en 1992 où il a été Directeur de la structuration des actions et des instruments dérivés avant de rejoindre les métiers de la gestion.

Jean-Philippe est diplômé de l'Université de Paris, spécialisé en actuariat.

Romain Boscher, Co-Directeur du Métier Actions

Romain Boscher est actuellement Directeur des Gestions Actions chez Amundi et prendra le poste de co-Directeur du Métier Actions, en charge des gestions des Actions spécialisées, dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 1994 et fait partie du groupe Amundi depuis 2011.

Il a débuté sa carrière comme gérant de portefeuille diversifié au sein de Meeschaert, puis a rejoint Banque Privée 1818 comme Responsable de la gestion Actions avant d'intégrer Groupama AM où il était Directeur des gestions mondial et Directeur Général adjoint.

Romain est diplômé de l'Université Paris IX-Dauphine et de l'ESSEC. Il est membre de la SFAF.

Xavier Collot, Directeur du Métier Epargne Salariale

Xavier Collot est Directeur du Métier Epargne Salariale chez Amundi. Il conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 2000 et au sein du groupe Amundi depuis 2004.

De 2004 à 2006, il était Responsable du contrôle de gestion avant de changer pour son poste actuel. De Janvier 1998 à Janvier 2000, Xavier était Consultant en systèmes d'information pour les services financiers avec un rôle d'avant-vente dans le département Intelligence Business chez Oracle France. Précédemment, de 1994 à 1998, il était Contrôleur de gestion dans le département commercial de Schneider Electric en France.

Xavier est diplômé de l'Université de Lyon et est titulaire d'un diplôme en Sciences Economiques et un Mastère spécialisé en Devises-Finance-Banque.

Thierry Darmon, Co-Directeur du Métier Trésorerie

Thierry Darmon est co-Directeur du Métier Trésorerie chez Amundi et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 1989 et a rejoint le groupe en 1993. Il est en charge de la définition et l'implémentation de la stratégie du Métier Trésorerie : gestion de portefeuille, produits, génération de revenu.

Thierry a obtenu un Master en Economie et Statistique de l'ENSAE (Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration Economique, Paris) et un master en Science Actuariel de l'IAF (Institut Français d'Actuariat, Paris).

Julien Fontaine, Directeur Général Japon

Julien Fontaine est actuellement Directeur Général d'Amundi Japon et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans le secteur financier et dans le groupe Amundi depuis 2015.

Julien était auparavant Directeur de la Stratégie du groupe Crédit Agricole et membre du Comité Exécutif de Crédit Agricole SA. Il a été auparavant partner chez McKinsey où il a conseillé les institutions financières pendant 11 ans. Il a débuté sa carrière comme diplomate au Ministère des Affaires Étrangères français.

Julien est diplômé de l'ENA, de l'ESSEC, et de l'Institut d'Études Politiques (Paris).


Diego Franzin, Co-Directeur du Métier Actions

Diego Franzin est actuellement Executive Vice-President, Responsable des Actions-Europe, chez Pioneer Investments. Il prendra le poste de co-Directeur du Métier Actions chargé des Actions européennes dans le nouveau Groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 1998.

Diego est diplômé en économie de l'Université de Pavie, spécialisé en économétrie. Il a obtenu le PLD5 de la Harvard Business School en 2008 ainsi que des programmes sur les warrants et les convertibles, et l'évaluation du risque à la London Business School.

Laurent Guillet, Directeur Général de la branche d'Amundi à Londres

Laurent Guillet est le Directeur Général d'Amundi Londres depuis 2013 et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans le secteur financier depuis 2007.

Il a été nommé Directeur Général d'Amundi Alternative Investments en 2011, chargé des activités de multi-gestion alternative pour le Groupe Amundi à Paris, Londres, New York, et Chicago.

Il a rejoint Amundi Investment Solutions en 2007 comme Directeur Général Délégué, chargé du développement de la plateforme des comptes gérés et des ETF, et supervise la filiale récemment acquise à New York, Amundi US Alternative.

Il a travaillé chez CA CIB, CA Cheuvreux et CA Indosuez dans les marchés financiers pendant les 20 premières années de sa carrière.

Laurent est diplômé de HEC Paris. Il est administrateur de nombreux fonds communs dans différents pays et membre du Comité Exécutif du Groupe Amundi.

Jack W. Lin, Responsable Asie du Sud-Est

Jack W. Lin est actuellement Responsable Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique chez Pioneer Investments. Il prendra le poste de Responsable Asie du Sud-Est dans le nouveau Groupe.

Il a plus de 22 ans d'expérience dans la gestion d'actifs et a travaillé au Japon, en Corée, en Chine, à Hong Kong, à Singapour et au Vietnam au cours de sa carrière. Avant de rejoindre Pioneer, il était Co-Directeur Général International et Directeur Asie-Pacifique chez Janus. Il a également passé de nombreuses années chez Franklin Templeton, où il était un membre clé de l'équipe d'investissement sur les marchés émergents, a créé la joint-venture chinoise, et dirigé leur activité institutionnelle en Asie.

Jack est diplômé d'économie de l'Université Vanderbilt et a un JD et un MBA de l'UCLA.

Mauro Ratto, Directeur du Métier Marchés émergents

Mauro Ratto est actuellement Directeur du Métier Marchés émergents chez Pioneer Investments. Il prendra le poste de Responsable des Marchés Émergents dans le nouveau Groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 1993. Mauro était auparavant Responsable de la gestion de l'investissement Europe et Asie chez Pioneer Investments.

Mauro est diplômé d'économie de l'Université de Gênes. Il est professeur associé dans cette Université.


Robert Richardson , Directeur Général Irlande

Robert Richardson est actuellement Directeur Général et Responsable pays de Pioneer Investments en Irlande. Il conservera ce poste dans le nouveau Groupe.

Robert travaille dans le secteur financier depuis 1986 et chez Pioneer depuis 1994.

Il est responsable des entités Pioneer irlandaises et de leurs bureaux à l'étranger. Il supervise la gouvernance, les relations avec les régulateurs et les activités commerciales.

Avant de rejoindre Pioneer, il était Vice-Président de The Boston Company où il était responsable des opérations internationales, du développement des systèmes et de la stratégie commerciale pour la division Fund Administration.

Il possède un BA en économie de Middlebury College dans le Vermont, USA et un General Course Certificate de la London School of Economics.

Robert est, de plus, au conseil d'administration de nombreuses associations de l'industrie à travers l'Europe.

Nesreen Srouji, Directrice Générale Moyen-Orient

Nesreen Srouji est actuellement Directrice Générale du Moyen-Orient chez Amundi et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Nesreen travaille dans le secteur depuis 20 ans, a commencé sa carrière comme juriste, puis banquier d'investissement et investisseur de private equity. Elle a débuté sa carrière en 1997 comme avocate spécialisée dans les Fusions et Acquisitions à Toronto et à Londres chez Freshfields Bruckhaus Deringer. Elle s'est orientée vers la banque d'investissement en 2002 et a rejoint Goldman Sachs à Londres. En 2006, elle a créé le premier fonds mezzanine dans la région Moyen-Orient Afrique du Nord (MENA) pour National Bank of Kuwait. En 2006, Nesreen a rejoint Standard Chartered Bank pour créer le métier de private equity MENA, investissant des capitaux directement dans des sociétés de taille moyenne. Elle était plus récemment Responsable des investisseurs et du secteur public chez Standard Chartered, couvrant les fonds souverains et d'autres clients institutionnels dans la région MENA. Nesreen a rejoint Amundi en mai comme Directrice Générale Moyen-Orient et elle est basée à Abu Dhabi.

Nesreen a un MBA de l'INSEAD et un LLB / JD de Osgoode Hall Law School.

Ken Taubes, CIO US

Ken Taubes est actuellement Vice-Président Exécutif, Chief Investment Officer, U.S. chez Pioneer Investments. Il est président du Comité d'investissement US, membre du Comité d'investissement mondial, et membre du Comité de gestion US. Il est également membre du Board of Trustees des Fonds Pioneer, qui supervise les portefeuilles de Pioneer enregistrés à la commercialisation en Amérique. Il prendra le poste CIO US dans le nouveau Groupe.

Ken travaille dans la gestion d'actifs depuis 1983. Avant de rejoindre Pioneer, Ken a passé sept ans chez Putnam Investments à Boston, plus récemment Vice President senior et Gérant de portefeuille Senior.

Ken est diplômé en comptabilité de l'Utica College et titulaire d'un MBA de l'Université du Suffolk.

Evi Vogl, Directrice Générale Allemagne

Evi Vogl est actuellement Directrice Générale de Pioneer Investments Allemagne. Elle prendra le poste de Directrice Générale Allemagne du nouveau Groupe.

Elle travaille dans la gestion d'actifs depuis 1981.

Elle a débuté sa carrière dans le groupe HVB où elle a occupé différents postes de direction dans la gestion d'actifs. Evi a ensuite dirigé les ventes institutionnelles européennes et les activités de distribution d'un gestionnaire d'actifs mondial.

Evi est titulaire d'un MBA de Chicago Booth University.

Fannie Wurtz, Directrice du Métier ETF, Indexing & Smart Beta

Fannie Wurtz est Directrice du Métier ETF, Indiciel & Smart Beta d'Amundi depuis avril 2016. Elle conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Avant de rejoindre Amundi en novembre 2011, elle était responsable des ETF Ventes Institutionnelles et du développement commercial chez CA Cheuvreux depuis 2008. Elle a une vaste expérience en vente auprès de la clientèle institutionnelle et distributeurs qu'elle a acquise en tant que Directrice Commerciale Adjointe chez Fidelity Investments (2003-2008) et chez Schroders Investment Management, où elle a dirigé les relations clients institutionnels.

Elle a commencé sa carrière chez State Street Bank et KPMG Audit.

Fannie est titulaire d'un Master de l'ESC Bordeaux.

Xiaofeng Zhong, Directeur Général Asie du Nord

Xiaofeng Zhong est actuellement le Directeur Général, Asie du Nord chez Amundi Hong Kong Limited et conservera ce poste dans le nouveau groupe.

Il travaille dans la gestion d'actifs depuis 2011 et fait partie du groupe depuis 1996.

Il est responsable du développement commercial de l'expertise du Groupe Amundi auprès des clients institutionnels et des distributeurs tiers en Asie du Nord aussi bien que la gestion des expertises actions et diversifiés Asie auprès de l'ensemble des clients du Groupe Amundi.

Avant de rejoindre Amundi, il a travaillé dans le Groupe CA à partir de 1996, et occupé différents postes en France et en Chine, notamment dans la banque d'investissement, où sa dernière fonction était Directeur Général de CA-CIB de Beijing.

Xiaofeng est titulaire d'un Doctorat en Sciences Politiques de l'Institut d'Etudes Politiques, Paris, d'un DEA en Sciences Politiques et Relations Internationales de l'Institut d'Études Politiques (Paris) et d'un Master de langue et de littérature française de l'Université Sun Yat-Sen de Guangzhou, Chine.


A propos d'Amundi

Cotée depuis novembre 2015, Amundi est le premier gestionnaire d'actifs européen en termes d'encours*, avec plus de 1 100 milliards d'euros sous gestion dans le monde. Avec sept plateformes de gestion dans les principales places financières internationales, Amundi a gagné la confiance de ses clients par la profondeur de sa recherche et son expérience de marché. Amundi est le partenaire de confiance de 100 millions de clients particuliers, de 1000 clients institutionnels et de 1000 distributeurs dans plus de 30 pays, et conçoit des produits et services innovants et performants pour ces types de clientèle, adaptés à leurs besoins et profils de risque spécifiques.

Rendez-vous sur amundi.com pour plus d'informations ou pour trouver l'équipe Amundi proche de vous.

Périmètre Amundi - Données au 31 mars 2017 - * N°1 en montant total d'actifs sous gestion des sociétés de gestion ayant leur siège social principal situé en Europe continentale - Source IPE "Top 400 Asset managers" publié en juin 2016 sur la base des encours sous gestion à décembre 2015.

Retrouvez-nous sur

Contact presse : Contacts investisseurs :
Natacha Andermahr Anthony Mellor  Annabelle Wiriath
Tél. +33 1 76 37 86 05Tél. +33 1 76 32 17 16  Tél. +33 1 76 32 59 84
natacha.andermahr-sharp@amundi.com anthony.mellor@amundi.com  annabelle.wiriath@amundi.com

Déclarations prospectives

Le présent communiqué contient des indications sur les objectifs du Groupe ainsi que des déclarations prospectives. Ces indications sont parfois identifiées par l'utilisation du futur, du conditionnel et de termes tels que « croire », « s'attendre à », « pouvoir », « estimer », « avoir l'intention de », « envisager de », « anticiper », « devoir », ainsi que d'autres termes similaires. L'attention du lecteur est attirée sur le fait que la réalisation de ces objectifs et de ces déclarations prospectives dépend de circonstances ou de faits qui devraient se produire dans le futur. Ces déclarations prospectives et ces informations sur les objectifs peuvent être affectées par des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats futurs, les performances et les réalisations du Groupe soient significativement différents des objectifs formulés ou suggérés. Ces facteurs peuvent inclure les évolutions de la conjoncture économique et commerciale ainsi que les facteurs de risque détaillés à la section 5 du document de référence enregistré auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 13 mars 2017 sous le numéro R.17-006.



[1] Etats-Unis, Canada, Amérique Latine

[2] Autriche, République Tchèque, Pologne, Hongrie et autres pays d'Europe de l'Est




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Amundi via GlobeNewswire

HUG#2115199

AB Science présente de nouvelles données positives de son étude de phase 3 dans la mastocytose systémique sévère au 22ème Congrès international de de l'Association Européenne d'Hématologie (AEH) 22-06-2017 17:18

La Suite...

Paris, 22 juin, 17h45

AB Science présente de nouvelles données positives de son étude de phase 3  dans la mastocytose systémique sévère au 22ème Congrès international de  de l'Association Européenne d'Hématologie (AEH)

Le résumé d'étude qui sera présenté a été sélectionné par le Comité  des programmes scientifiques de l'AEH

AB Science SA (NYSE Euronext - FR0010557264 - AB), société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), annonce aujourd'hui que de nouvelles données positives de son étude de phase 3 dans le traitement de la mastocytose systémique sévère feront l'objet d'une présentation orale au 22e congrès de l'Association Européenne d'Hématologie (22-25 juin 2017, Madrid, Espagne).

Le professeur Olivier Hermine, président du comité scientifique d'AB Science et coordinateur du centre de référence des Mastocytoses (CeReMast, Paris, France) fera cette présentation orale au congrès de l'AEH le samedi 24 juin 2017. Les résumés d'études ont été sélectionnés par le Comité des programmes scientifiques de l'AEH, sur la base de leur qualité scientifique, avec seulement 20% du total des résumés soumis ayant été sélectionnés pour une présentation orale. L'étude internationale AB06006 du masitinib est la première étude de phase 3 prospective, randomisée et contrôlée par placebo chez les patients atteints de mastocytose systémique sévère indolente, réfractaires aux traitements symptomatiques existants utilisés à l'optimal. Il existe actuellement un fort besoin médical non satisfait dans cette population de patients.

 

A la suite des conclusions du rapport d'inspection réalisée dans le cadre de la procédure d'enregistrement à l'EMA du masitinib dans la mastocytose et qui a montré des écarts aux BPC dans la conduite de l'étude, AB Science a mis en place les actions correctrices et préventives requises et a procédé à la réévaluation des résultats de l'étude dans la cadre du nouveau système qualité. Ces actions ne modifient pas les conclusions de l'étude.

-          Concernant les données d'efficacité, les analyses de sensibilités réalisées qui excluent certaines données de qualité insuffisante relatives au score de dépression ne modifient pas les conclusions de l'étude

-          Concernant les données de tolérance, un remonitoring complet a été réalisé, suivi d'une réévaluation médicale de l'ensemble des effets indésirables, et ces actions n'entrainent pas de changement du profil de tolérance du masitinib

"Les résultats principaux de l'étude, publiés plus tôt cette année dans la revue The Lancet 1 ont montré que le masitinib générait un bénéfice de traitement important et cliniquement significatif par rapport au placebo", a déclaré le professeur Michel Arock, actuel président de l'European Competence Network on Mastocytosis (ECNM). "Lors de ce congrès, de nouvelles analyses seront présentées qui facilitent l'interprétation du critère d'analyse principal prédéfini de l'étude, en utilisant des mesures de la réponse du patient plus conventionnelles. Ces données confirment la pertinence clinique, la durabilité ainsi que le caractère généralisable du succès de l'étude AB06006 sur le critère d'analyse principal. Ces nouvelles données positives s'ajoutent aux résultats principaux d'efficacité et de tolérance de l'étude et améliorent la balance bénéfice/risque du masitinib dans cette population de patients difficile à traiter".

Les principaux résultats sont les suivants :

-          Le masitinib a démontré une supériorité significative par rapport au placebo sur le critère d'analyse principal prédéfini, avec une réponse cumulée de 18,7%, contre 7,4%, respectivement, P=0,008.

-          Ce critère d'évaluation principal est basé sur la méthodologie de mesures répétées pour les maladies rares via le modèle GEE (generalized estimating equation), qui est une technique établie  d'analyse longitudinale par rapport aux symptômes, contrairement au taux de réponse du patient qui est une mesure plus conventionnelle et effectuée à un seul moment.

-          L'effet de traitement informatique basé sur la réponse cumulée par patient (modèle GEE) confirme ce résultat positif sur le critère d'analyse principal: 26,7% contre 12,8%, respectivement, P=0,0212.

-          L'effet de traitement informatique basé sur la réponse individuelle par patient est également significatif pour le masitinib : 40,3% contre 24,2%, respectivement, P=0,0062.

-          La réponse (par patient) sur l'ensemble des symptômes sévères observés au début de l'étude pour au moins une visite est de 16,4% pour le masitinib contre 1,6% pour le placebo, P=0,0062.

Enfin, l'analyse de la réponse durable sur l'ensemble des symptômes sévères observés au début de l'étude et sur plusieurs visites a montré des différences significatives entre les deux bras de traitement :

-          Pour les patients ayant 3 symptômes au moment de leur entrée dans l'étude, le masitinib a généré un taux de réponse de 12,5% (amélioration supérieure à 75% pour chaque symptôme) pour 3 visites sur 5, contre aucune réponse pour le placebo.

-          Pour les patients ayant 2 symptômes au moment de leur entrée dans l'étude, le masitinib a généré un taux de réponse de 21,1%, 15,8% et 10,5% sur au moins 1, 2 et 3 visites, respectivement, contre aucune réponse pour le placebo.

 

[1] Lortholary et al. Lancet. 2017 Feb 11;389(10069):612-620

  • Résumé et programme

Le masitinib dans le traitement de la mastocytose systémique indolente sévère : nouvelles analyses d'efficacité de l'étude randomisée de phase 3, contrôlée par placebo

Résumé: #P709

Session d'affichage: Autres troubles hématologiques non malins

Date et lieu: Samedi 24 juin (17h30), Hall 7

Ce résumé d'études sera publié dans le livre des résumés du congrès (édition spéciale de la revue Haematologica), disponible aux adresses http://www.haematologica.org et https://www.ehaweb.org .

  • A propos de l'étude de phase 3 dans la mastocytose systémique sévère

Les résultats de cette étude clinique de phase 3 démontrent la supériorité du masitinib par rapport aux traitements symptomatiques utilisés à l'optimal tant sur la base du critère principal que des critères secondaires. Cette étude randomisée a comparé l'efficacité du masitinib associé au traitement symptomatique à l'optimal par rapport au placebo associé au traitement symptomatique à l'optimal, dans le traitement de la mastocytose systémique sévère chez l'adulte avec ou sans mutation D816 V du c-Kit. Les résultats de l'étude ont montré la supériorité du masitinib à la dose de 6 mg/kg/jour au comparateur. La supériorité a été mesurée par le taux de réponse cumulée à 75% sur les handicaps de prurit ou de bouffée de chaleur ou de dépression ou d'asthénie (désignée comme «Réponse-4H75%»). La réponse-4H75% était de 18,7% pour le masitinib contre 7,4% pour le placebo (p=0,0076, Odd ratio=3.63) dans la population mITT (population en intention de traiter modifiée, critère d'analyse primaire). Le succès de l'analyse primaire a été confirmé par l'ensemble des analyses secondaires.

  • Population ciblée par le masitinib dans la mastocytose

La mastocytose est une maladie orpheline caractérisée par une prolifération ou une activation anormale des mastocytes, dans la peau,  la moelle osseuse ou d'autres organes. Il existe deux formes principales de mastocytose : indolente et agressive. La mastocytose indolente peut être cutanée ou systémique. La prévalence de la mastocytose indolente systémique est estimée à 1/26 000 2 de la population globale en Europe. Les symptômes et les handicaps sont sévères chez environ un tiers des patients, d'où une population cible estimée à 1/78 000 de la population globale pour le masitinib.

La prévalence de la mastocytose indolente systémique étant considérée comme homogène dans le monde, la taille de population cible pour le masitinib pourrait atteindre un total de 10 000 patients adultes par an aux Etats-Unis et en Europe.

[2] : Prévalence des maladies rares : Données bibliographiques, Orphanet Report Series, Rare Diseases collection, juillet 2015, Numéro 1 : Listé par ordre alphabétique de maladies ou groupes de maladies.

http://www.orpha.net/orphacom/cahiers/docs/GB/Prevalence_of_rare_diseases_by_alphabetical_list.pdf

  • Désignation comme médicament orphelin

Le masitinib a obtenu la désignation de médicament orphelin auprès de la FDA et de l'EMA dans le traitement de la mastocytose.

Actuellement, il n'y a pas de médicament enregistré dans le traitement de la mastocytose indolente.

Le masitinib est le premier médicament à être évalué dans le cadre d'une étude de phase 3 dans la mastocytose indolente, systémique ou non, sévère ou non.

A propos du 22e Congrès de l'Association Européenne d'Hématologie (Juin 2017, Madrid, Espagne)

Le Congrès annuel de l'AEH est le premier congrès d'hématologie en Europe permettant la présentation de données non publiées, le partage d'idées pour l'innovation hématologique ainsi que la diffusion des de données probantes d'une grande importance clinique. Située dans une ville européenne différente chaque année, cette réunion attire plus de 10.000 professionnels du monde entier ayant un intérêt dans l'hématologie, avec un programme qui vise à promouvoir l'excellence dans la pratique clinique, la recherche et l'éducation.

https://www.ehaweb.org/congress-and-events/22nd-congress/key-information/

À propos du masitinib

Le masitinib est un nouvel inhibiteur de tyrosine kinase, administré par voie orale, qui cible les mastocytes et les macrophages, cellules essentielles de l'immunité, par l'inhibition d'un nombre limité de kinases. En raison de son mode d'action unique, le masitinib peut être développé dans un grand nombre de pathologies, en oncologie, dans les maladies inflammatoires, et certaines maladies du système nerveux central. En oncologie, par son activité d'immunothérapie, le masitinib peut avoir un effet sur la survie, seul ou en association avec la chimiothérapie. Par son activité sur le mastocyte et les cellules microgliales et donc par son effet inhibiteur sur l'activation du processus inflammatoire, le masitinib peut avoir un effet sur les symptômes associés à certaines pathologies inflammatoires et du système nerveux central.

À propos d'AB Science

Fondée en 2001, AB Science est une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une classe de protéines ciblées dont l'action est déterminante dans la signalisation cellulaire. Nos programmes ne ciblent que des pathologies à fort besoin médical, souvent mortelles avec un faible taux de survie, rares, ou résistantes à une première ligne de traitement, dans les cancers, les maladies inflammatoires et les maladies du système nerveux central, en santé humaine et animale.

AB Science a développé en propre un portefeuille d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une nouvelle classe de molécules ciblées dont l'action consiste à modifier les voies de signalisation intracellulaire. La molécule phare d'AB Science, le masitinib, a déjà fait l'objet d'un enregistrement en médecine vétérinaire en Europe et aux États-Unis et est développée dans 13 phases 3 chez l'homme, dans le cancer de la prostate métastatique, le cancer du pancréas métastatique, le cancer colorectal métastatique en rechute, le cancer de l'ovaire métastatique en rechute, le GIST, le mélanome métastatique exprimant la mutation c-Kit JM, le lymphome périphérique à cellule T en rechute, l'asthme sévère, la sclérose latérale amyotrophique, la maladie d'Alzheimer et la sclérose en plaques progressive. La Société a son siège à Paris et est cotée sur Euronext Paris (Ticker : AB).

Plus d'informations sur la Société sur le site Internet : www.ab-science.com

Déclarations prospectives - AB Science

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures.

Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d'autres termes similaires. Bien qu'AB Science estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d'AB Science qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes aux développements des produits de la Société, qui pourraient ne pas aboutir, ou à la délivrance par les autorités compétentes des autorisations de mise sur le marché ou plus généralement tous facteurs qui peuvent affecter la capacité de commercialisation des produits développés par AB Science ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par AB Science auprès de l'AMF, y compris ceux énumérés dans le chapitre 4 « Facteurs de risques » du document de référence d'AB Science enregistré auprès de l'AMF le 22 novembre 2016, sous le numéro R. 16-078. AB Science ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l'AMF.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

AB Science  

Communication financière et relations presse

investors@ab-science.com




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: AB Science via GlobeNewswire

HUG#2115200

Groupe Casino : Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social au 31 mai 2017 22-06-2017 15:15

La Suite...

CASINO, GUICHARD-PERRACHON

Société anonyme au capital de 169 825 403,88 €
Siège social : 1, Cours Antoine Guichard
42000 Saint-Etienne
554 501 171 R.C.S. Saint-Etienne

Informations relatives au nombre total de droits de vote
et d'actions composant le capital social
au 31 mai 2017

(article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers)

Nombre d'actions composant le capital Nombre total de droits de vote Nombre total de droits de vote exerçables en assemblée générale
110 996 996 163 386 319163 317 033

* * *
*

Fait le 22 juin 2017 à 15 heures




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Groupe Casino via GlobeNewswire

HUG#2115166

H2O Innovation annonce la nomination de deux nouveaux conseillers au sein de son comité consultatif d'Opération et de Maintenance 22-06-2017 14:00

La Suite...
Québec, le 22 juin 2017  - (TSXV : HEO) - H 2 O Innovation inc. (« H 2 O Innovation » ou la « Société ») est fière d'annoncer la nomination de deux (2) nouveaux conseillers au sein de son comité consultatif d'Opération et de Maintenance (« Comité O&M »), soit Mme Elisa M. Speranza et M. Leonard F. Graziano. Le Comité O&M inclut également Mme Lisa Henthorne, membre du conseil d'administration (« CA »).

Le principal objectif de ce comité est de supporter le CA et la direction dans des initiatives de croissance organique et par acquisition pour le pilier d'affaires dédié aux activités d'Opération et de Maintenance (« O&M »). Le Comité O&M révisera l'orientation stratégique du pilier d'affaires d'O&M, assistera la direction dans les opportunités de croissance organique et élaborera une stratégie d'acquisitions dans le secteur de l'O&M.
 
Mme Elisa M. Speranza est reconnue comme un leader dans l'industrie de l'eau avec une passion pour la promotion de l'environnement durable, de l'économie et du progrès social. Mme Speranza fût à l'emploi de CH2M Hill Inc., une compagnie faisant partie de la liste « Fortune 500 » et fournissant des infrastructures et des solutions de ressources naturelles pour des clients à travers le monde, pendant 15 ans. Elle occupa plusieurs fonctions, dont celles de présidente de l'unité d'affaires dédiée à la gestion des opérations de 2008 à 2013 ainsi que vice-présidente séniore et directrice corporative de 2014 à 2017.  Également, Mme Speranza siégea sur plusieurs conseils d'administration et comités, comme ceux de l' American Water Works Association (AWWA) et de Water For People (W4P), et est membre de longue date de Water Environment Association (WEF).
 
De son côté, M. Leonard F. Graziano occupa le poste de président et chef de la direction de Severn Trent Services, Inc. (« STS ») de 2002 à 2011. STS est une filiale de Severn Trent Plc (Royaume-Uni) et fournit des services de traitement et d'opération de système de traitement d'eau et d'eaux usées aux entreprises de services publics, aux municipalités ainsi qu'aux clients commerciaux à travers le monde. M. Graziano fût également membre du CA de Severn Trent Services, Inc. ainsi que membre du conseil d'administration de National Association of Water Companies.
 
« Nous sommes très enthousiastes à l'idée que Mme Speranza et M. Graziano se joignent au Comité O&M. Leurs années d'expérience dans l'industrie du traitement d'eau, plus particulièrement dans les activités d'opération et de maintenance, ne peuvent que bénéficier à H 2 O Innovation. Ils nous permettront également de développer davantage notre modèle d'affaires, et plus précisément, notre pilier d'affaires d'O&M grâce à une croissance organique soutenue et à des acquisitions », a déclaré Frédéric Dugré, président et chef de la direction d'H 2 O Innovation.

À propos d' H 2 O Innovation  
H 2 O Innovation conçoit et fournit des systèmes sur mesure ainsi que des solutions intégrées de traitement d'eau utilisant les technologies de filtration membranaire pour les marchés municipaux, industriels, de l'énergie et des ressources naturelles. Les activités de la Société reposent sur trois piliers principaux, soit i) les projets de traitement d'eau et d'eaux usées ; ii) les produits de spécialité et services, comprenant une gamme complète de produits chimiques de spécialité, de consommables, de produits spécialisés pour l'industrie du traitement de l'eau et de systèmes de contrôle et de surveillance ; iii) ainsi que des services d'opération et de maintenance des systèmes de traitement d'eau et d'eaux usées. Pour plus de renseignements, visitez : www.h2oinnovation.com .

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ainsi que la Bourse Alternext n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

- 30 -

ISIN CODE : CA4433003064
Alternext MNEMO : ALHEO
www.h2oinnovation.com

Il est rappelé que :
- l'admission sur Alternext  n'a pas donné lieu à un prospectus soumis au visa de l'AMF ;
- l'alinéa 3 de l'article 211-3 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers précise que : « [.] la diffusion, directe ou indirecte, dans le public des instruments financiers ainsi acquis ne peut être réalisée que dans les conditions prévues aux articles L. 411-1, L. 411-2, L. 412-1 et L. 621-8 à L. 621-8-3 du code monétaire et financier » ;
- l'Autorité des Marchés Financiers dans un communiqué de presse du 15 octobre 2007 a précisé les règles relatives aux placements privés sur Alternext.


Contacts :

Analystes, Investisseurs et Relations Presse
Marc Blanchet
Chef de la direction financière
Tél. : +1 418-688-0170
marc.blanchet@h2oinnovation.com
www.h2oinnovation.com
Philippe Hottinguer Finance
Amish Boodhoo
Tél. : +33 (0)1 55 04 05 40
amish.boodhoo@phhfinance.com
finance.phhgroup.fr



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: H2O Innovation via GlobeNewswire

HUG#2114953

Michelin : Le groupe Michelin présente son projet de réorganisation mondiale au service de ses clients 22-06-2017 13:26

La Suite...

INFORMATION PRESSE

Clermont-Ferrand, le 22 juin 2017

Le groupe Michelin présente son projet de réorganisation mondiale
au service de ses clients

Le 16 mars 2017, Michelin a lancé un projet de nouvelle organisation pour renforcer sa croissance en adaptant son fonctionnement aux nouvelles attentes de ses clients et de ses salariés. Cette nouvelle organisation permettrait d'améliorer la réactivité et de préserver la compétitivité de l'entreprise pour relever dans la sérénité les défis du futur.

Cette transformation en profondeur a pour objectif d'améliorer la satisfaction des clients, de développer la responsabilisation des équipes, de simplifier les modes de fonctionnement et d'accélérer la digitalisation du Groupe. Elle renforcerait son internationalisation, et elle conforterait ses implantations en France, à Clermont-Ferrand notamment. 

  • Le projet de nouvelle organisation du groupe Michelin

10 nouvelles Régions seraient dotées de responsabilités opérationnelles renforcées

Michelin envisage de créer dix Régions en charge du développement des ventes et de la gestion de la relation clients, responsables de leurs résultats : Afrique - Inde - Moyen-Orient, Amérique du Sud, Amérique Centrale, Amérique du Nord, Asie de l'Est et Australie, Chine, Europe Centrale, Europe du Nord, Europe du Sud, Europe Orientale.

14 Lignes Business auraient pour mission d'élaborer les offres pour chaque catégorie de client

Ces Lignes Business auraient vocation à construire des offres pour satisfaire des groupes de clients ayant des attentes similaires à travers le monde. Elles auraient  un rôle clé dans l'élaboration de la stratégie du Groupe et piloteraient leurs résultats sur leurs segments de clients.

8 Directions Opérationnelles seraient créées pour apporter expertises et supports aux Régions et Lignes Business :

« Recherche et Développement », « Développement des Technologies de Services », « Industrie », « Supply Chain », « Support Marketing et Ventes », « Achats », « Garantie Qualité des Opérations » et « Corporate and Business Services » (CBS).

Un « Corporate » Groupe recentré

Afin d'alléger les fonctions centrales du Groupe pour accroître sa réactivité, les directions Corporate seraient focalisées sur leurs missions stratégiques.

Le reporting du Groupe se ferait sur la base de regroupements de Lignes Business et serait très proche de l'actuel.


  • L'évolution des métiers et des effectifs

La mise en place de cette nouvelle organisation, et la simplification des modes de fonctionnement qu'elle génèrerait, impacteraient les effectifs à la baisse essentiellement aux Etats-Unis et en France.

  • S'agissant des Etats-Unis, le projet entrainerait une diminution d'environ 450 postes dans les fonctions centrales entre 2018 et 2021. La grande majorité de cette évolution résulterait de l'attrition dont les départs à la retraite. En effet, 1 500 salariés devraient quitter l'entreprise sur la même période.
     
  • S'agissant de la France, cette transformation coïncide avec un phénomène majeur : un changement générationnel important. En effet, d'ici 2021, 5000 salariés quitteront le Groupe en France, majoritairement par départ en retraite, dont environ 2000 sur l'établissement de Clermont-Ferrand.

Michelin souhaite saisir cette opportunité pour réussir la transformation de son organisation en accompagnant chaque personne.

Dans ce but, Michelin en France prévoit de :

  • Recruter plus de 3 500 personnes d'ici 2021, dont 1 000 sur Clermont-Ferrand.
  • Implanter à Clermont-Ferrand et en France des activités nouvelles, qui seraient créatrices d'emplois dont 250 à très haute qualification, en lien avec les matériaux de haute technologie ou encore le digital
  • Mettre en place pour les cadres et collaborateurs de l'établissement de Clermont-Ferrand un dispositif de préretraite volontaire
  • Atteindre progressivement la taille cible de nos futures organisations, sans aucun départ contraint. Pour cela nous ne remplacerions pas 970 départs en retraite de collaborateurs et cadres d'ici 2021 sur l'établissement de Clermont-Ferrand
  • Proposer à chacun un poste et un parcours sur un métier de la nouvelle organisation, en accompagnant les évolutions professionnelles par un dispositif de gestion et de formation

             
La recherche de proximité avec nos clients et de compétitivité amènerait la localisation vers d'autres pays du Groupe de 290 postes de collaborateurs et cadres, déjà prise en compte par le dispositif de gestion et de remplacement partiel de nos départs en retraite.

Chaque salarié du Groupe se verrait proposer au 1er janvier 2018 une mission au sein de la nouvelle organisation. Ce projet n'aurait aucun impact direct sur les implantations industrielles de Michelin dans le monde.

Pour financer ce projet, le groupe Michelin enregistrerait une provision dans ses comptes consolidés
au 31 décembre 2017. 




 

Relations Investisseurs

 

Valérie Magloire
+33 (0) 1 78 76 45 37
+33 (0) 6 76 21 88 12 (mobile)
valerie.magloire@michelin.com

 

Matthieu Dewavrin
+33 (0) 4 73 32 18 02
+33 (0) 6 71 14 17 05 (mobile)
matthieu.dewavrin@michelin.com

 

Humbert de Feydeau
+33 (0) 4 73 32 68 39
+33 (0) 6 82 22 39 78 (mobile)
humbert.de-feydeau@michelin.com

 
 

Relations Presse

 

Corinne Meutey
+33 (0) 1 78 76 45 27
+33 (0) 6 08 00 13 85 (mobile)
corinne.meutey@michelin.com

 

 

 

Actionnaires Individuels

 

Jacques Engasser
+33 (0) 4 73 98 59 08
jacques.engasser@michelin.com

 

AVERTISSEMENT

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'achat de titres Michelin. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant Michelin, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l'Autorité des marchés financiers, également disponibles sur notre site Internet www.michelin.com .

Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Michelin via GlobeNewswire

HUG#2115113

IPSOS: Déclaration mensuelle de droits de vote - Mai 2017 22-06-2017 13:18

La Suite...

                                                                                                          22 juin 2017

PUBLICATION MENSUELLE DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL
ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE

Articles L.233-8 II du Code de commerce et 223-16 du Règlement Général de L'AMF

Date Nombre d'actions composant le capital Nombre total de droits de vote
théoriques*exerçables**
31 mai 2017 44 436 23545 169 26343 435 666

*Ce nombre est calculé sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote, conformément à l'article 223-11 du Règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers relatif au calcul des franchissements des seuils de nombre de droits de vote.
**A titre d'information, nombre calculé « net » des actions privées de droits de vote.

Ces informations sont également disponibles sur le site Internet d'Ipsos, rubrique Information Réglementée :
http://www.ipsos.com/french/Etats_mensuels_Actions_et_Droits_Vote




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: IPSOS via GlobeNewswire

HUG#2115124

DANONE : Danone lance sa nouvelle signature « One Planet. One Health », avec un appel à rejoindre la Révolution de l'Alimentation 22-06-2017 13:49

La Suite...

Communiqué de presse - Paris, 22 juin 2017

Danone lance sa nouvelle signature « One Planet. One Health »,
avec un appel à rejoindre la Révolution de l'Alimentation

Danone, l'une des principales entreprises alimentaires mondiales, lance aujourd'hui une nouvelle signature d'entreprise reflétant sa vision selon laquelle notre santé et celle de la planète sont totalement interdépendantes. « One Planet. One Health » est un appel à tous les consommateurs et à tous les acteurs de l'alimentation à rejoindre la Révolution de l'Alimentation, un mouvement visant à favoriser des habitudes de consommation plus saines et plus durables.

Le logo revisité et la signature « One Planet. One Health », expriment l'ambition de Danone de reconnecter les consommateurs à leur alimentation. Porteuse de plus d'humanité et d'optimisme, cette identité repensée incarne une dynamique positive tout en s'inspirant de l'esprit pionnier de Danone. En 1972, le premier PDG de Danone, Antoine Riboud, a déclaré: "Il n'y a qu'une seule terre. On ne vit qu'une seule fois". Ces mots sont à l'origine de l'ambition de Danone  de construire un avenir plus sain pour notre planète et les générations à venir.

La signature « One Planet. One Health » symbolise une nouvelle étape dans l'ambition de Danone de devenir le catalyseur de la Révolution de l'Alimentation. Elle encourage tous les consommateurs et les acteurs de l'alimentation à rejoindre ce mouvement inspiré par les hommes et les femmes qui se soucient de la provenance des aliments qu'ils consomment, de la façon dont ils sont cultivés, de leurs circuits de distribution, et des effets qu'ils ont sur leur santé et celle de la planète. Les entreprises agroalimentaires et les distributeurs peuvent jouer un rôle important dans cette révolution grâce à une transformation en profondeur de leur modèle économique en passant de systèmes de production standardisés à de nouveaux modèles s'inspirant des habitudes alimentaires locales et tirant parti de circuits d'approvisionnement courts.


Emmanuel Faber, Directeur Général de Danone a déclaré : « Chez Danone, nous  pensons que chaque fois que nous mangeons et buvons, nous pouvons voter pour le monde dans lequel nous voulons vivre. C'est le coeur de la Révolution de l'Alimentation, un mouvement qui appelle à l'adoption de méthodes plus saines et durables pour concevoir, produire et commercialiser nos aliments. Nous sommes convaincus que c'est la meilleure façon d'assurer notre succès économique à long terme. Nous sommes engagés dans une transformation radicale de nos activités pour être un acteur plus local, respectueux de l'environnement, inclusif et transparent, ce qui selon nous est une exigence fondamentale pour atteindre notre objectif de croissance rentable, forte et durable. Nous reconnaissons notre responsabilité en tant qu'acteur mondial de l'alimentation. Nous ne sommes pas parfaits, il nous reste encore beaucoup à faire et nous appelons nos partenaires des filières agricoles et alimentaires à se joindre à nos efforts pour construire un avenir plus sain. Nous voulons également inviter les consommateurs à être attentifs à leurs choix de consommation. Notre nouvelle signature, « One Planet. One Health » est l'expression de notre ambition et de nos efforts pour conduire cette Révolution de l'Alimentation avec nos consommateurs, nos clients, et un large éventail d'acteurs ».

La nouvelle identité de marque sera déployée à partir du 7 juillet 2017 et commencera à être endossée par les marques de Danone dès 2018.

Pour plus d'informations, vous pouvez consultez la tribune d'Emmanuel Faber
« Food is a human right, not a commodity » :
https://www.linkedin.com/pulse/food-human-right-commodity-emmanuel-faber?published=t

About Danone ( www.danone.com )
Avec la mission d'apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre, Danone figure parmi les leaders mondiaux de l'alimentation et s'appuie sur quatre métiers : les Produits Laitiers et d'Origine Végétale, la Nutrition Infantile, les Eaux et la Nutrition Médicale. À travers le double projet économique et social, et sa mission, l'entreprise a pour ambition de construire un avenir plus sain, au travers d'une meilleure santé, de meilleures vies et d'un meilleur monde, pour l'ensemble de ses parties prenantes : ses plus de 100 000 salariés, consommateurs, clients, fournisseurs, actionnaires et toutes les communautés avec lesquelles elle interagit. Avec des produits présents sur plus de 130 marchés, Danone a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de près de 22 milliards d'euros. Danone possède un portefeuille de marques internationales (Activia, Actimel, Alpro, Danette, Danonino, Danio, evian, Volvic, Nutrilon/Aptamil, Nutricia) et locales (Aqua, Blédina, Cow & Gate, Bonafont, Horizon Organic, Mizone, Oikos, Prostokvashino, Silk, Vega). Coté sur Euronext Paris et sur le marché OTCQX via un programme d'ADR (American Depositary Receipt), Danone est classé dans les principaux indices de responsabilité sociale : le Dow Jones Sustainability Index, Vigeo, l'Ethibel Sustainability index, MSCI Global Sustainability, MSCI Global SRI indexes et FTSE4Good.

Contact presse Danone
Marion COCHEREL
press.relations@danone.com
+33 1 44 35 20 75




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: DANONE via GlobeNewswire

HUG#2115107

UPM propose une nouvelle solution économique pour le marché des papiers minces 22-06-2017 13:00

La Suite...

(UPM, Helsinki, 22 juin 2017, 14h00 EET) - Le fabricant de papier UPM lance une nouvelle solution pour le marché des papiers minces. Ce papier révolutionnaire, UPM EcoLite, a été spécialement conçu pour répondre aux besoins des clients imprimant des notices pharmaceutiques, des ouvrages religieux, des manuels d'utilisation ou d'instructions. En choisissant ce nouveau papier, les clients UPM pourront bénéficier d'importantes réductions des coûts par rapport à d'autres solutions papier conventionnelles.

« Ce produit est le résultat d'un travail de recherche & développement intensif à l'usine de  Kaipola en Finlande. Et son nom, UPM EcoLite, parle de lui-même : en plus de constituer un choix respectueux de l'environnement, il s'avère être une option économique pour nos clients sans pour autant compromettre l'expérience de lecture et les propriétés de pliage offertes par ce papier », explique Joonas Järvinen , Responsable Développement des nouvelles activités, News & Retail chez UPM.

Le papier EcoLite est disponible en 29, 32, 34 et 38 g/m². Un papier de grammage plus faible génère une moindre empreinte environnementale car il nécessite moins de matières premières, d'eau et d'énergie pour sa production et son transport.

« Le développement de papiers de faibles grammages est un exemple parfait de gestion efficace des ressources, l'un des piliers de nos actions en faveur du développement durable. Nos clients disposent de la même surface d'impression pour une consommation moindre de matières premières. Et parallèlement, l'impact environnemental inhérent à la production et à la chaîne logistique dans leur ensemble est en nette amélioration », ajoute M. Järvinen.

Ces dernières années, les performances et les efforts soutenus d'UPM en matière de responsabilité d'entreprise ont été reconnus par plusieurs organismes internationaux. L'entreprise a été listée comme étant le leader du secteur Papier et Forêts dans le Dow Jones Sustainability Europe Index (DJSI) pour la cinquième fois d'affilée. Depuis janvier 2016, UPM est membre de l'initiative Global Compact LEAD des Nations Unies en tant que première entreprise de l'industrie forestière.

Pour obtenir de plus amples informations sur ce nouveau papier, rendez-vous sur www.upmpaper.com/ecolite

Pour de plus amples informations, merci de contacter :
Joonas Järvinen, Responsable Développement des nouvelles activités, UPM Paper ENA
Tél. : +358 400 448 314, joonas.jarvinen@upm.com

UPM, relations avec les médias
Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00 EET
Tél. : +358 40 588 3284

À propos d'UPM Paper ENA
UPM Paper ENA (Europe et Amérique du Nord) est le premier producteur mondial de papiers graphiques, avec une large gamme de produits destinés à la publicité et à l'édition, ainsi qu'aux utilisations pour le bureau et la maison. Les papiers et concepts de service haute performance proposés par UPM ajoutent de la valeur aux activités de nos clients, tout en répondant aux critères de responsabilité sociétale et environnementale les plus exigeants. UPM Paper ENA emploie environ 8 000 salariés et son siège social est situé en Allemagne. Pour en savoir plus sur UPM Paper ENA et ses produits, rendez-vous sur www.upmpaper.com

À propos d'UPM
UPM crée un avenir durable au travers du renouveau des industries bio et forestière. Le Groupe couvre six domaines d'activité : UPM Biorefining, UPM Energy, UPM Raflatac, UPM Paper Asia, UPM Paper Europe and North America et UPM Plywood. Nos produits sont fabriqués à partir de matières premières renouvelables et sont recyclables. Nous travaillons au service de clients du monde entier. Le groupe emploie environ 19 300 salariés et notre chiffre d'affaires annuel s'élève à environ 10 milliards €. Les actions d'UPM sont cotées au NASDAQ OMX Helsinki. UPM - The Biofore Company - www.upm.fr

Suivez UPM sur Twitter | LinkedIn | Facebook | YouTube | Instagram | upmbiofore.com




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: UPM via GlobeNewswire

HUG#2115106

EDENRED S.A. : NOMINATIONS AU SEIN D'EDENRED 22-06-2017 08:26

La Suite...

Communiqué de presse
22 juin 2017

NOMINATIONS AU SEIN D'EDENRED
Jacques Adoue est nommé Directeur général Ressources humaines et Responsabilité sociétale
Jeanne Renard devient Directrice de la Transformation

Agé de 54 ans, Jacques Adoue a débuté sa carrière en 1987 chez Franfinance en tant que Directeur d'agence. En 1990, il rejoint Euroman comme Consultant en charge du recrutement, puis devient en 1993 Directeur Ressources Humaines (DRH) France de Porcher Distribution. En 1996, il intègre Virgin Stores en tant que Directeur des Ressources humaines et de la communication interne, en charge de l'Europe du Sud. En 2000, il devient Directeur adjoint des Ressources Humaines France chez SFR Groupe. En 2006, il rejoint le groupe Accor en qualité de DRH Hôtellerie France. A compter de 2009, il prend le poste de DRH de Capgemini pour la zone France, Europe du Sud et Centrale. En 2017, il est nommé Directeur Général des Ressources Humaines et de la Responsabilité sociétale du groupe Edenred, membre du Comité exécutif.
Jacques Adoue est diplômé de l'IEP Bordeaux et titulaire d'un DESS en gestion. Il rejoindra Edenred le 1 er juillet 2017.

Jeanne Renard, précédemment Directrice Générale Ressources humaines et Responsabilité sociétale, devient Directrice de la Transformation auprès du Président-directeur général.
Agée de 42 ans, Jeanne Renard débute sa carrière en 1999 en tant que Consultant finance chez British Telecom. Elle devient ensuite Engagement Manager chez IBM Business Consulting Services, dans la branche Human Capital Management. En 2004, elle intègre le cabinet BearingPoint en tant que Senior Manager. En 2010, elle devient Associate Partner au sein du cabinet Oliver Wyman. Elle rejoint Edenred en 2011 en qualité de Directrice Déléguée auprès du Président-directeur général et Secrétaire générale du Comité exécutif. En 2012, elle est nommée Directrice Générale des Ressources Humaines et de la Responsabilité sociétale, puis en 2017, Directrice de la Transformation.

Jeanne Renard est ingénieur de l'Institut National Polytechnique de Grenoble et diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure d'Hydraulique et de Mécanique.


Bertrand Dumazy , Président-directeur général d'Edenred, souligne : «  Je me réjouis d'accueillir Jacques Adoue au sein d'Edenred. Sa grande expertise en matière de ressources humaines ainsi que sa capacité à travailler dans des environnements en forte croissance, internationaux, concurrentiels et digitaux seront autant d'atouts pour notre groupe de services, dont les 8 000 collaborateurs, basés dans 42 pays, constituent le premier atout. La nomination de Jeanne Renard comme Directrice de la Transformation marque quant à elle notre volonté d'accélérer la mutation d'Edenred, et notamment de saisir les nombreuses opportunités de croissance offertes par le passage au numérique ».

__

Edenred est le leader mondial des solutions transactionnelles au service des entreprises, des salariés et des commerçants. Que ce soit par carte, par mobile, sur des plateformes en ligne ou via un titre-papier, ces solutions permettent d'accorder du pouvoir d'achat supplémentaire aux salariés, d'optimiser les dépenses des entreprises et d'apporter du volume d'affaires additionnel aux commerçants partenaires du Groupe.
L'offre d'Edenred se répartit autour de trois lignes de métiers :

  • Avantages aux salariés (Ticket Restaurant®, Ticket Alimentación, Ticket Plus, Nutrisavings.),
  • Solutions de mobilité professionnelle (Ticket Log, Ticket Car, UTA, Ticket Empresarial.)
  • Solutions complémentaires : Paiement inter-entreprises (Edenred Corporate Payment), Motivation et récompenses (Ticket Compliments, Ticket Kadéos) et Programmes sociaux publics.

Le Groupe connecte ainsi un réseau unique de 43 millions de salariés, 750 000 entreprises ou collectivités et 1,4 million de commerçants.
Coté à la Bourse de Paris, Edenred est présent dans 42 pays avec près de 8 000 collaborateurs. En 2016, le Groupe a géré près de 20 milliards d'euros de transactions, dont 70% sous format carte, mobile et web.

Les marques et logos cités et utilisés dans ce communiqué sont des marques déposées par EDENRED S.A., ses filiales  ou des tiers. Elles ne peuvent faire l'objet d'un usage commercial sans le consentement écrit de leur propriétaire.

Suivre Edenred sur Twitter : www.twitter.com/Edenred
__ 

CONTACTS

Relations presse

 

Anne-Sophie Sibout
+33 (0)1 74 31 86 11
anne-sophie.sibout@edenred.com

 

Anne-Sophie Sergent
+33 (0)1 74 31 86 27
anne-sophie.sergent@edenred.com
Relations investisseurs et actionnaires

 

Solène Zammito
+33 (0)1 74 31 88 68
solene.zammito@edenred.com

Aurélie Bozza
+33 (0)1 74 31 84 16
aurelie.bozza@edenred.com

Elisabeth Pascal
(numéro vert gratuit) : 0 805 652 662
relations.actionnaires@edenred.com



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: EDENRED S.A. via GlobeNewswire

HUG#2115002

Bekaert et ArcelorMittal clôturent la transaction relative à Sumaré avec succès 22-06-2017 07:00

La Suite...
Bekaert et ArcelorMittal clôturent la transaction relative à Sumaré avec succès

Bekaert et ArcelorMittal ont clôturé la transaction relative à l'intégration de la filiale à 100% Bekaert de Sumaré (Brésil) dans la coentreprise BMB (Belgo Mineira Bekaert Artefatos de Arame Ltda).
 
Conformément à la structure de l'actionnariat de la coentreprise BMB, ArcelorMittal est devenue actionnaire majoritaire (55,5%) dans l'unité de steel cord de Sumaré, Bekaert détenant les parts restantes (44,5%).
 
Cette transaction permet à Bekaert et à ArcelorMittal d'étendre leur partenariat au Brésil visant à y exploiter leur capacité opérationnelle et leurs compétences technologiques en matière de steel cord, en faveur des clients. 
 
Incidence sur les résultats financiers de Bekaert:
 
La part de l'entité de Sumaré dans le chiffre d'affaires du premier semester 2017 est estimée à € 40 millions, représentant un résultat net d'environ € 5,5 millions.

A partir du 1ier juillet 2017, l'entité opérera sous le nom de ArcelorMittal Bekaert Sumaré Ltda et sera comptabilisée par Bekaert selon la méthode de la mise en équivalence: 44,5% du résultat net de l'entité seront repris dans 'Quote-part dans le résultat des coentreprises et entreprises associées'.
 
Le produit de la transaction s'élève à environ € 56 millions, résultant dans un gain sur cession estimé à € 38 millions (aux taux de change actuels) qui sera repris dans les états consolidés de Bekaert du premier semestre 2017.





This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Bekaert via GlobeNewswire

HUG#2114959

ST annonce une émission d'obligations convertibles en 2 tranches pour 1,5 milliard de dollars US, le remboursement anticipé des Obligations 2019 et le lancement d'un programme de rachat d'actions 22-06-2017 07:22

La Suite...

PR N° C2823C

Ne pas publier ou distribuer, directement ou indirectement, en tout ou partie, aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon ou en Afrique du Sud ou dans tout autre pays dans lequel des offres ou des ventes seraient interdites par la réglementation applicable.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières dans un quelconque pays, y compris aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon ou en Afrique du Sud. Ni ce communiqué ni les informations qu'il contient ne forment ou ne doivent être utilisés comme la base d'une offre ou d'un engagement dans un quelconque pays.

STMicroelectronics annonce (i) une émission d'obligations convertibles en 2 tranches pour un montant de 1,5 milliard de dollars US, (ii) le remboursement anticipé des Obligations 2019 et (iii) le lancement d'un programme de rachat d'actions

AMSTERDAM, le 22 juin 2017 -- STMicroelectronics N.V. (la « Société » ou « STMicroelectronics ») a annoncé aujourd'hui le lancement d'une émission d'un montant de 1,5 milliard de dollars US d'obligations senior non assorties de sûretés (les « Obligations Nouvelles ») convertibles en actions ordinaires nouvelles ou en actions existantes de STMicroelectronics (les « Actions »), le remboursement anticipé des obligations convertibles à coupon zéro d'un montant de 600 millions de dollars US restant en circulation à ce jour et arrivant à échéance en 2019 (ISIN : XS1083956307, les « Obligations 2019 »), et le lancement d'un programme de rachat d'actions. Ce programme de rachat a pour objectif de satisfaire aux obligations découlant de titres de créance qui sont échangeables en titres de propriété ainsi que de satisfaire aux obligations découlant des programmes d'attributions sur actions.

Les Obligations Nouvelles comprendront deux tranches (avec une taille minimum de 500 millions de dollars US pour chaque tranche) avec une échéance de 5 ans et une échéance de 7 ans. Il est prévu que les termes des Obligations Nouvelles contiennent des dispositions habituelles, qui permettront à la Société de satisfaire les droits de conversion des Obligations Nouvelles avec une combinaison de numéraire, d'Actions nouvelles et d'Actions autodétenues, ou de numéraire ou d'Actions uniquement, notamment à moins que la Société n'en décide autrement par le biais d'un règlement net en actions. Les produits de l'offre, nets des coûts (incluant les coûts relatifs au programme de rachat d'actions) seront utilisés par STMicroelectronics pour les besoins généraux de l'entreprise, y compris le remboursement anticipé des Obligations 2019 et le futur remboursement des obligations convertibles à coupon 1,00% d'un montant de 400 millions de dollars US restant en circulation et arrivant à échéance en 2021 (ISIN : XS1083957024).

Un règlement net en actions en vertu des Obligations Nouvelles est un scénario de règlement défaut et le programme de rachat d'actions de la Société est conçu pour être égal ou supérieur au nombre d'Actions requis pour être livrées lors de l'exercice des droits de conversion en vertu des Obligations Nouvelles, en supposant un règlement net en actions.

Offre des Obligations Nouvelles

La Société émettra les deux tranches d'Obligations Nouvelles suivantes :

·         Les Obligations Nouvelles à échéance 5 ans ne porteront pas intérêt. Les Obligations Nouvelles seront émises à un taux compris entre 100,00% et 102,53% du montant du principal et seront remboursées à 100% du montant du principal le 3 juillet 2022, à moins qu'elles n'aient été antérieurement remboursées, converties ou achetées et annulées. Cela correspond à un rendement brut initial jusqu'à l'échéance compris entre (0,5)% et 0,0% ; et

·         Les Obligations Nouvelles à échéance 7 ans porteront intérêt à un taux annuel compris entre 0,0% et 0,5%. Les intérêts seront payables semi-annuellement par arriéré. Les Obligations Nouvelles seront émises à un taux de 100% du montant du principal et seront remboursées à 100% du montant du principal le 3 juillet 2024, à moins qu'elles n'aient été antérieurement remboursées, converties ou achetées et annulées. Cela correspond à un rendement brut initial jusqu'à l'échéance compris entre 0,0% et 0,5%.

Le prix de conversion initial des Obligations Nouvelles devrait être fixé comme suit :

·         Pour les Obligations Nouvelles à échéance 5 ans, une prime comprise entre 35% et 40% ;

·         Pour les Obligations Nouvelles à échéance 7 ans, une prime comprise entre 35% et 40% ;

dans chaque cas, au-dessus du prix moyen des Actions pondéré par les volumes entre l'ouverture de la cotation aujourd'hui et la fixation du prix de l'émission sur le Mercato Telematico Azionario organisé et géré par Borsa Italiana S.p.A , converti en dollars US au taux de change en vigueur au moment de la fixation du prix.

Les modalités définitives des Obligations Nouvelles devraient être déterminées et annoncées plus tard aujourd'hui. Le règlement-livraison est prévu le 3 juillet 2017 ou aux environs de cette date.

Une demande d'admission de ces Obligations Nouvelles sera faite auprès du Marché Libre ( Freiverkehr ) de la bourse de Francfort.

Dans le cadre de cette émission, la Société s'est engagée à conserver ( lock-up ) les Actions et valeurs mobilières qui sont liées pendant une période de 90 jours.

Morgan Stanley et Société Générale Corporate & Investment Banking agissent en qualité de Coordinateurs Globaux et Teneurs de Livre et Citigroup Global Markets Limited, J.P. Morgan et UniCredit agissent en qualité de Teneurs de Livre dans le cadre de l'offre.

Remboursement anticipé des Obligations 2019

La Société informera ce jour, les porteurs d'Obligations 2019 de son intention de procéder au remboursement anticipé de la totalité des Obligations 2019 le 24 juillet 2017 au montant du principal conformément à l'article 7(b)(ii) des termes et conditions des Obligations 2019.

Les porteurs d'Obligations 2019 auront la faculté d'exercer leur droit de conversion des Obligations. Ils pourront recevoir des Actions, du numéraire ou une combinaison d'Actions et de numéraire par référence au prix de conversion en vigueur, actuellement 12,1275 dollars US par Action, conformément à l'article 6(a) des termes et conditions des Obligations 2019. En cas d'exercice du droit de conversion par les porteurs des Obligations 2019, la Société a l'intention de remettre un montant en numéraire et des Actions conformément aux dispositions relatives au Règlement Net d'Actions stipulées à l'article (6)(a)(ii) des termes et conditions des Obligations 2019.

Lancement d'un programme de rachat d'Actions

La Société annonce également le lancement d'un programme de rachat d'actions portant sur un nombre maximum de 19 millions d'Actions et pour un montant maximum de 297 millions de dollars US. Ce programme a pour objectif de satisfaire aux obligations découlant de titres de créance qui sont échangeables en titres de propriété ainsi que de satisfaire aux obligations découlant des programmes d'attributions sur actions.

Le programme de rachat d'Actions a été autorisé par une résolution de l'Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires de la Société, qui, entre autres, a autorisé le rachat d'Actions pour une période de 18 mois se terminant le 20 décembre 2018. Le programme de rachat d'Actions peut être terminé avant cette date. Dans ce cas, la fin du programme sera annoncée immédiatement.

La Société nommera un courtier pour mettre en oeuvre le programme de rachat d'Actions conformément à la réglementation applicable. Le courtier prendra les décisions de rachats d'Actions de façon indépendante, en ce compris le moment de tels rachats. Les rachats devront être réalisés en conformité avec les limites quotidiennes applicables sur les prix et les volumes.

Le programme de rachat d'Actions est soumis aux modalités suivantes :

·         Le nombre maximum d'Actions pouvant être rachetées est de 19 millions d'Actions, représentant environ 2,1% du capital social de la Société au 15 juin 2017 ; et

·         Le prix payé par Action achetée au titre du programme de rachat d'Actions s'élève à 1,04 euros minimum et au maximum à 110% de la moyenne du cours le plus élevé auquel les Actions ordinaires sont cotées pendant chacun des cinq jours de bourse précédant le rachat concerné sur chacun des marchés : le marché réglementé d'Euronext Paris, le New York Stock Exchange ou le Mercato Telematico Azionario organisé et géré par Borsa Italiana S.p.A .

Les rachats d'Actions seront réalisés sur un ou plusieurs marchés, qui pourraient inclure le marché règlementé d'Euronext Paris et le Mercato Telematico Azionario organisé et géré par Borsa Italiana S.p.A.

Les coûts que la Société devra supporter dans le cadre de rachats d'Actions ordinaires au titre du programme de rachat d'Actions dépendront du prix effectif et des modalités auxquels les rachats sont effectués.

La Société annoncera les détails de tout rachat d'Actions réalisé au titre du programme de rachat conformément à la réglementation applicable.

Au 15 juin 2017, la Société détient environ 23,3 millions d'Actions propres, représentant environ 2,6% de son capital social.

A propos de STMicroelectronics

STMicroelectronics, un leader mondial sur le marché des semiconducteurs, fournit des produits et des solutions intelligents qui consomment peu d'énergie et sont au coeur de l'électronique que chacun utilise au quotidien. Les produits de STMicroelectronics sont présents partout, et avec nos clients, nous contribuons à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et à développer les nouvelles générations d'appareils mobiles et de l'Internet des objets.

Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, STMicroelectronics est synonyme de « life.augmented ».

En 2016, STMicroelectronics a réalisé un chiffre d'affaires net de 6,97 milliards de dollars auprès de plus 100 000 clients à travers le monde. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site : www.st.com

Informations privilégiées

Ce communiqué de presse porte sur la publication d'informations qualifiées, ou qui auraient pu être qualifiées d'informations privilégiées au sens de l'article 7(1) du Règlement européen relatif aux abus de marché.

***

Ce communiqué ne doit pas être publié ou distribué, directement ou indirectement, aux Etats-Unis. La distribution de ce communiqué dans certains pays peut être restreinte par la loi. Les personnes qui viennent à se trouver en possession de ce communiqué ou de toute autre information auquel il est ici fait référence doivent s'informer et observer les restrictions légales. Toute violation de ces restrictions peut constituer une violation du droit des valeurs mobilières de tout Etat concerné.

Ce communiqué ne constitue pas ou ne fait pas partie d'une offre de vente ou une sollicitation d'offre pour acquérir ou souscrire à des valeurs mobilières aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon, en Afrique du Sud ou dans tout autre pays dans lequel une offre ou une sollicitation serait illégales. Les valeurs mobilières objet du présent communiqué  n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du US Securities Act of 1933, tel qu'en vigueur (le "Securities Act") et les valeurs mobilières visées ici ne peuvent être offertes ou vendues aux Etats-Unis s'il n'y a pas d'exemption prévue ou une transaction non soumise aux exigences d'enregistrement du Securities Act . Sous réserve de certaines exceptions, les valeurs mobilières objet du présent communiqué ne peuvent être offertes ou vendues en Australie, en Afrique du Sud, au Canada ou au Japon ou pour le compte ou le bénéfice d'un résident ou d'un citoyen de l'Australie, de l'Afrique du Sud, du Canada ou du Japon. Il n'y aura pas d'offre publique des valeurs mobilières aux Etats-Unis, en Australie, au Canada, au Japon ou en Afrique du Sud.

Ce communiqué est distribué uniquement (i) aux personnes qui ont de l'expérience professionnelle en matière d'investissements, qui sont des professionnels de l'investissement visés à l'article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 (le «FPO»), (ii) aux personnes visées à l'article 49(2)(a) à (d) du FPO (high net worth companies, unincorporated associations, etc.), (iii) aux personnes qui se trouvent en dehors du Royaume Uni, ou (iv) à toutes autres personne à qui ce communiqué peut être légalement adressé en application de la Section 21 du FSMA (toutes ces personnes étant désignées comme étant les « Personnes Concernées »). Toute personne qui n'est pas une Personne Concernée ne doit pas utiliser ou invoquer ce communiqué. Tout investissement ou activité d'investissement à laquelle ce communiqué fait référence sera uniquement destinée aux Personnes Habilitées et ne pourra être réalisé que par des Personnes Habilitées.

Ce communiqué a été préparé dans le cadre d'une exception de la Directive Prospectus à l'obligation de produire un prospectus pour toute offre des Obligations Nouvelles, telle que transposée dans l'Etat Membre de l'Espace Economique Européen (l'«EEE») concerné. 

Ce communiqué est adressé à, et vise uniquement, des personnes dans les Etats membres de l'EEE qui sont des « investisseurs qualifiés » au sens de l'article 2(1)(e) de la Directive Prospectus (directive 2003/71/EC, telle que modifiée) (« investisseurs qualifiés »).

En France, ce communiqué est uniquement destiné (a) aux personnes fournissant le service d'investissement de gestion de portefeuille pour compte de tiers, et/ou (b) aux investisseurs qualifiés agissant pour leur propre compte, et/ou (c) à un cercle restreint d'investisseurs agissant pour leur propre compte, tels que définis et conformément aux articles L. 411-1, L. 411-2, D. 411-1 et D. 411-4 du Code monétaire et financier.

En Italie, ce communiqué est destiné, directement, uniquement aux investisseurs qualifiés tels que définis à l'article 34-ter, paragraphe 1, lettre b) du Règlement CONSOB n°11971 du 14 mai 1999 tel que modifié, transposant l'article 100 du Décret Législatif n°58 du 24 février 1998, tel que modifié.

Investir dans les valeurs mobilières objet du présent communiqué expose l'investisseur à un risque significatif de perte de la totalité de l'investissement. Les personnes envisageant un tel investissement doivent consulter un conseiller autorisé spécialisé dans de tels investissements. Ce communiqué ne constitue pas une recommandation quant aux Obligations Nouvelles. La valeur des Obligations Nouvelles peut diminuer ou augmenter. Les investisseurs potentiels sont invités à consulter un conseiller professionnel quant à l'adéquation des Obligations à leur situation.

Chacun des Coordinateurs Globaux et chacun des Teneurs de livre (ci-après les «Garants») agit exclusivement pour la Société et pour aucune autre personne dans le cadre de l'offre et ne sera responsable envers aucune personne pour fournir les protections accordés à ses clients ou pour fournir un conseil sur l'offre, les autres Obligations Nouvelles ou toute autre opération décrite dans le présent communiqué.

La Société, les Garants et leurs affiliés respectifs rejettent expressément toute obligation ou engagement de mettre à jour, revoir ou réviser une quelconque déclaration contenue dans ce communiqué en raison d'informations nouvelles, de développement futurs ou autre.

Dans le cadre de l'offre, les Garants et leurs affiliés respectifs, agissant en qualité d'investisseurs pour leur propre compte, peuvent acquérir ou souscrire des valeurs mobilières de la Société. En cette qualité, ils peuvent conserver, acquérir, vendre ou offrir de vendre ou autrement négocier pour leur propre compte les titres et autres valeurs mobilières de la Société ou investissements associés, en lien avec les Obligations Nouvelles ou autrement. En conséquence, les références aux valeurs mobilières de la Société étant offertes, acquises, placées ou autrement négociées, devront être lues comme incluant toute émission ou offre, souscription, acquisition, placement ou négociation par les Garants et leurs affiliés respectifs agissant pour leur propre compte. Les Garants n'entendent pas rendre public de tels investissements ou opérations sauf conformément au droit applicable.

Aucun des Garants ni leurs administrateurs, dirigeants, salariés, affiliés, conseillers, ou mandataires respectifs n'accepte une quelconque responsabilité ou devoir d'aucune sorte ou ne fait aucune déclaration ou garantie, expresse ou implicite, quant à la véracité, à la précision ou au caractère complet de l'information dans le présent communiqué (ou quant à l'omission d'informations dans ce communiqué) ou de toute autre information sur la Société, ses filiales ou affiliés, que ce soit de manière écrite ou orale, sous forme visuelle ou électronique et quelle que soit la manière dont les informations ont été transmises ou mises à disposition, ou pour toute perte résultant de quelque manière que ce soit de l'utilisation de ce communiqué ou de son contenu ou autrement en lien avec ce communiqué.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

STMicroelectronics

Contacts presse :
Nelly Dimey
Tél : 01.58.07.77.85
Mobile : 06. 75.00.73.39
nelly.dimey@st.com
Relations avec les Investisseurs
Céline Berthier
Tél : +41.22.929.58.12
celine.berthier@st.com


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: STMicroelectronics via GlobeNewswire

HUG#2114978

Impinj présente le lecteur Speedway® R120 RAIN RFID 22-06-2017 03:56

La Suite...

Le portefeuille Speedway offre des performances de pointe et une fiabilité de qualité professionnelle pour les secteurs de la vente au détail, de la santé, de la logistique et de la fabrication


SEATTLE, le 21 juin 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Impinj ( PI ), fournisseur leader de solutions RAIN RFID, a présenté aujourd'hui le lecteur fixe Impinj Speedway R120 à un port, de qualité professionnelle, qui relie les éléments RAIN RFID à Internet. Le portefeuille de lecteurs Speedway comprend à présent trois modèles pour supporter une, deux ou quatre antennes avec une extension jusqu'à 32 antennes. Les lecteurs Speedway offrent des performances de pointe avec une fiabilité professionnelle éprouvée et permettent aux utilisateurs de dimensionner correctement leur sélection de lecteurs pour les applications dans le commerce de détail, la santé, la logistique et la fabrication.

Les photos accompagnant ce communiqué sont disponibles sur

http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/93d26362-565c-478a-b87b-3e11f314e335

http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/67a2da82-1a6a-4e1c-949b-29f8c51b7fb6

Les lecteurs Speedway R120 fournissent une visibilité au niveau de l'article pour des cas d'utilisation, y compris les cabines d'essayage intelligentes, les affichages interactifs de produits et la gestion des stocks. Avec des taux de lecture allant jusqu'à 200 articles par seconde, les lecteurs Speedway R120 sont optimisés pour les zones à lecture unique, avec une capacité d'extension de huit zones de lecture. Désormais disponible, le lecteur Speedway R120 est livré en standard avec un port d'antenne et peut être adapté sur huit ports d'antenne avec l'achat de l'Impinj R120, qui comprend un concentrateur d'antenne Impinj et un adaptateur GPIO.

« Nos clients ont demandé un lecteur à un port qui offre les performances et la fiabilité éprouvées de Speedway », a déclaré John Frederiksen, Directeur principal de la gestion de produits Impinj. « Le lecteur Speedway R120 étend la valeur de la famille Speedway, permettant ainsi aux entreprises de choisir le modèle qui répond le mieux à leurs besoins tout en proposant un portefeuille qui s'ajuste facilement pour permettre des utilisations supplémentaires à mesure que les besoins des entreprises évoluent. »

Le portefeuille Speedway fait partie de la plateforme Impinj qui inclut les paramètres, la connectivité et les logiciels RAIN RFID. La plateforme Impinj offre sur le réseau sans fil Item Intelligence(TM), l'identité, l'emplacement et l'authenticité d'un élément, aux applications commerciales et de consommation, ce qui permet aux entreprises d'améliorer leur efficacité, d'augmenter les ventes et de satisfaire les clients. Les organisations du monde entier utilisent la plateforme Impinj pour connecter des éléments aux applications, ce qui permet d'avoir l'Internet des objets.

Avec les outils de développement d'applications et les accessoires matériels qui sont communs dans le portefeuille Speedway, les utilisateurs peuvent accélérer le développement de solutions et les déploiements d'échelle à mesure que les besoins des entreprises évoluent. Pour de plus amples informations sur le lecteur Speedway R120 et les produits de connectivité Impinj, veuillez consulter www.impinj.com/platform/connectivity .

À propos d'Impinj
Impinj  (NASDAQ : PI) est un fournisseur leader de solutions RAIN RFID. La plateforme Impinj relie des milliards d'articles de tous les jours tels que les vêtements, les fournitures médicales, les pièces automobiles, les permis de conduire, les aliments et les bagages à des applications telles que la gestion des stocks, la sécurité des patients, le suivi des actifs et l'authentification des articles, en fournissant des informations en temps réel aux entreprises sur les articles qu'elles créent, gèrent, acheminent et vendent. La plateforme Impinj fournit sur le réseau sans fil des informations sur l'identité unique, l'emplacement et l'authenticité de ces éléments, ou l'Item Intelligence(TM), vers le monde numérique, qui selon Impinj, est l'essence même de l'Internet des objets. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.impinj.com .

Relations presse
Jill West
Directrice, Communications commerciales
jwest@impinj.com
+1-206-834-1110




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Impinj, Inc. via GlobeNewswire

HUG#2114973

VALLOUREC : Innovation et compétitivité : Vallourec inaugure un nouvel équipement de pointe pour le perçage des tubes en Allemagne 21-06-2017 20:19

La Suite...
  
 

 

 

 

 
Communiqué de presse
 
  

Innovation et compétitivité : Vallourec inaugure un nouvel équipement de pointe pour le perçage des tubes en Allemagne

Boulogne-Billancourt, le 21 juin 2017 - Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium, met en service un nouveau perceur haute performance dans son usine de production de tubes de Düsseldorf-Rath. Cet équipement de pointe est considéré comme l'un des plus modernes au monde et garantit une productivité accrue ainsi qu'une réduction de la consommation d'énergie.

Le perçage de billettes d'acier pleines et leur laminage à chaud sur un mandrin sont deux étapes-clés dans la production des tubes en acier sans soudure. La maîtrise de ces procédés est cruciale pour la qualité dimensionnelle et métallurgique des produits. Avec ce nouvel outil, Vallourec marque sa volonté de maintenir au plus haut niveau son savoir-faire technologique et conforte sa position de leader mondial.

 

Doté de la technologie à trois cylindres, le nouveau perceur dispose d'une puissance augmentée lui permettant de mettre en forme, avec une remarquable précision dimensionnelle et une excellente qualité de surface, des tubes premium destinés aux applications les plus exigeantes.

 

 

Associé au laminoir de l'usine, le nouveau perceur permettra également une plus grande flexibilité en termes de dimensions réalisables (diamètres extérieurs, épaisseurs, longueurs) et de gamme de matériaux fabricables - et de surcroît il consommera moins d'énergie à la tonne produite.

Le nouvel équipement va ainsi permettre au Groupe de répondre à une demande croissante de tubes en aciers fortement alliés et/ou à haute résistance mécanique. En effet, les alliages présentant un rapport résistance/poids optimisé sont recherchés pour un nombre grandissant d'applications dans l'industrie mécanique (tubes vérins, éléments de grues), la construction métallique (éléments de structure pour plateformes de forage), le pétrole et gaz (tubes de cuvelage et manchons, tubes de conduite), la production d'énergie électrique (tubes chaudières pour centrales) et la pétrochimie, marchés sur lesquels le Groupe est fortement présent.

Enfin, il a été possible d'automatiser entièrement le procédé; il en résulte une multitude d'optimisations du processus de production et d'améliorations de la qualité. Christoph Bem, le directeur de l'usine, a expliqué : «  l'alliance de la technologie la plus récente et de l'automatisation aboutit à un processus de fabrication plus rapide, tout en assurant le respect des exigences de qualité les plus élevées. Nous renforçons ainsi notre engagement d'excellence à l'égard de nos clients  ».

Philippe Crouzet, Président du Directoire, a conclu : «  Ce nouvel outil, plus rapide, plus fiable et plus performant est un atout indéniable pour le Groupe en Europe et s'intègre dans notre démarche globale d'innovation. Il va nous permettre de répondre aux exigences, toujours plus fortes, du marché,   et ainsi de conserver notre avance technologique en matière de fabrication de tubes premium de haute résistance ».

Pour télécharger les photos du nouveau perceur, cliquez ici :
http://www.vallourec.com/FR/GROUP/MEDIA/Library/Pages/news.aspx

À propos de Vallourec
Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l'énergie et pour d'autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d'une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 19 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.
Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK) éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices SBF 120 et Next 150.
Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d'American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (ISIN code : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l'ADR et l'action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.

vallourec.com
Suivez-nous sur Twitter @Vallourec

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Relations investisseurs   Relations presse
Etienne Bertrand Héloïse Rothenbühler
Tél : +33 (0)1 49 09 35 58 Tél : +33 (0)1 41 03 77 50 / +33 (0)6 45 45 19 67
etienne.bertrand@vallourec.com   heloise.rothenbuhler@vallourec.com
 

 
  
Relations investisseurs   Relations actionnaires individuels
Guilherme Camara N° Vert : 0 800 505 110
Tél : +33 (0)1 49 09 39 92  actionnaires@vallourec.com
guilherme.camara@vallourec.com   

 
 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VALLOUREC via GlobeNewswire

HUG#2114950

BOURSE DIRECT : PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS DE BOURSE DIRECT 21-06-2017 18:00

La Suite...

 

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                      Paris le 21 juin 2017

 

 

 

PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS DE BOURSE DIRECT

 

  

Dans le cadre de son programme de rachat d'actions propres, BOURSE DIRECT a acquis 198 034 de ses propres titres sur le marché, (soit 0,35% de son capital social), à un prix de 1,75 euros par action.

Le cédant est un institutionnel.

Ces actions sont affectées à l'objectif d'annulation.

 

  

A propos de la société Bourse Direct

Leader français de la bourse en ligne, Bourse Direct intègre tous les métiers du courtage en ligne, de la transaction boursière aux services de back office et d'exécution.

L'action Bourse Direct, éligible au PEA-PME,  (codes : FR0000074254, BSD) est cotée sur le compartiment C Euronext Paris.

Retrouvez l'ensemble de la communication financière sur www.boursedirect.fr , rubrique Corporate

Contacts Presse

Bourse Direct

Virginie de Vichet

01 56 43 70 20
Image 7

Priscille Reneaume

01 53 70 74 61



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOURSE DIRECT via GlobeNewswire

HUG#2114876

GROUPE IRD :Nombre de droits de vote à l'AGO du 20 juin 2017 21-06-2017 16:54

La Suite...

GROUPE IRD
S.A. au capital de 44 274 913,25€
40, rue Eugène Jacquet - 59700 MARCQ-EN-BAROEUL
456 504 877 RCS LILLE METROPOLE- Euronext - Compartiment C
Code lsin FR 0000124232


Communiqué - Nombre de droits de vote à l'AGO du 20 juin 2017

Conformément aux dispositions de l'article L 233-8-1 du code de commerce, la société informe ses actionnaires que lors de l'assemblée générale ordinaire de la société du 20 juin 2017, le nombre total des droits de vote existants était de 2 903 273 actions, 10 517 actions en auto détention au titre du contrat de liquidité étant privées de droit de vote, le nombre de droits de vote s'établissait à 2 892 756.
Le Directeur Général




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GROUPE IRD via GlobeNewswire

HUG#2114922

RESULTATS 2016 DU GROUPE CECURITY.COM : PROGRESSION DU RESULTAT NET 21-06-2017 16:00

La Suite...
Comptes consolidés audités et certifiés
 
L'assemblée générale des actionnaires de Cecurity.com, réunie le 21 juin 2017, a approuvé les comptes de l'exercice clos au 31 décembre 2016. 
 
Progression du résultat net
 
Au terme de l'exercice clôturé le 31 décembre 2016, le chiffre d'affaires consolidé du groupe Cecurity.com s'élève à 6 756 880 € contre 6 845 147 € en 2015.
 
Le périmètre de consolidation concerne les sociétés Cecurity.com SA, Cecurity Consulting SAS, Cecurity Outsourcing SARL, Cecurity Services SAS, Cecurity Fidelis SAS. La société belge Cecurity Argus, acquise en novembre 2016 et détenue à 100% par Cecurity.com, ne sera consolidée qu'à partir de l'exercice 2017.
 
La marge opérationnelle ressort à 5,8 % (390 761 € contre 404 246 € en 2015), la marge nette à 5,5 % (378 095 € contre 308 731 € pour l'exercice précédent). Il s'agit pour Cecurity.com du onzième exercice bénéficiaire consécutif.
 
Les fonds propres de Cecurity.com s'élèvent au 31 décembre 2016 à 4 487 160 € contre 4 338 655 € en 2015, la trésorerie s'établit à 1 891 718 €.
 
A propos de Cecurity.com
 
Cecurity.com est un Tiers de confiance, éditeur de logiciels pour l'échange sécurisé et l'archivage des originaux numériques. La société est un acteur majeur du marché de la dématérialisation et de la confiance numérique grâce au Coffre-fort électronique Communicant, aux solutions de gestion documentaire de Cecurity Argus (e-Box, Docflow, e-Presentment) et au logiciel d'Archivage Electronique PEA (Preuve, Echange & Archivage).
 
Cecurity.com est une société cotée sur Euronext Access (ex Marché Libre). Code mnémonique : MLCEC
 
Pour plus d'informations sur Cecurity.com et ses produits : www.cecurity.com
 
Contact société
Cecurity.com
Alain Borghesi
Tél. : 01 56 43 37 37
alain.borghesi@cecurity.com
 
Contact investisseurs
Cassagne & Associés
Patrick Cassagne
Tél. : 01 69 30 30 37
pcassagne@cassagneetassocies.fr



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Cecurity.COM via GlobeNewswire

HUG#2114831

GROUPE PARTOUCHE : Déclaration de transactions sur actions propres réalisées du 12 juin au 16 juin 2017 21-06-2017 15:00

La Suite...

 

Paris le 21/06/2017

GROUPE PARTOUCHE

Déclaration de transactions sur actions propres réalisées

du 12 juin au 16 juin 2017 

Présentation agrégée par jour et par marché :        
          
          
Nom de l'émetteur Code Identifiant de l'émetteur Jour de la transaction Code identifiant de l'instrument financier Volume total journalier (en nombre d'actions) Prix pondéré moyen journalier d'acquisition des actions Marché    
GROUPE PARTOUCHE9695004ANBJMIMZEYY032017 06 12FR001261264641 35,6000 €XPAR   
GROUPE PARTOUCHE9695004ANBJMIMZEYY032017 06 13FR001261264641 35,3600 €XPAR   
GROUPE PARTOUCHE9695004ANBJMIMZEYY032017 06 14FR001261264641 35,3000 €XPAR   
GROUPE PARTOUCHE9695004ANBJMIMZEYY032017 06 15FR001261264642 34,9000 €XPAR   
GROUPE PARTOUCHE9695004ANBJMIMZEYY032017 06 16FR001261264669 33,3000 €XPAR   

 

Le détail transaction par transaction est consultable sur le site internet de la société à l'adresse suivante: http://www.groupepartouche.com/finances

INFORMATIONS FINANCIERES

Groupe Partouche                                                              Tél : 01.47.64.33.45 - Fax : 01.47.64.19.20
                                                                                           info-finance@partouche.com

 




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GROUPE PARTOUCHE via GlobeNewswire

HUG#2114787

Michelin : Michelin annonce l'ouverture le 22 juin 2017 jusqu'au 12 juillet 2017 de l'Offre Publique d'Achat amicale sur SIPH 21-06-2017 12:00

La Suite...

INFORMATION PRESSE
Clermont-Ferrand, le 21 juin 2017

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN

MICHELIN ANNONCE L'OUVERTURE LE 22 JUIN 2017 JUSQU'AU 12 JUILLET 2017 DE L'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIEE AMICALE SUR SIPH AU PRIX DE 85 € PAR ACTION

Faisant suite à l'avis de conformité émis le 20 juin par l'Autorité des marchés financiers, Michelin annonce l'ouverture, à compter du 22 juin 2017 et jusqu'au 12 juillet 2017 (inclus), de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par sa filiale à 99,99%, la société Compagnie Financière Michelin SCmA (CFM), agissant de concert avec la société ivoirienne SIFCA, portant sur les 841.285 actions de la Société Internationale de Plantations d'Hévéas (SIPH) non détenues par le concert, à un prix de 85 € par action SIPH.

CFM et SIFCA, actionnaires de référence et de long-terme de SIPH, détenaient au 19 juin 2017 respectivement 27,78 % et 55,59 % du capital et au moins 27,58 % et 62,89 % des droits de vote de SIPH et, de concert, 83,38 % du capital et au moins 90,47 % des droits de vote de SIPH.

Le prix proposé fait apparaître une prime de 41,8 % sur le dernier cours de clôture de l'action SIPH précédant le dépôt du projet d'offre (le 5 juin 2017) et une prime respective de 49,6% et 57,8% par rapport aux cours moyen pondérés par les volumes de l'action SIPH sur les 60 jours de négociation et 250 jours de négociation précédant cette même date.

Cette opération amicale vise en particulier à permettre à CFM et SIFCA, compte tenu de la place de plus en plus importante de l'Afrique de l'Ouest dans la production mondiale de caoutchouc naturel, et dans un contexte de concurrence accrue entre les acteurs de ces marchés, de consolider leurs liens et se renforcer dans le capital de SIPH.

A l'issue de l'offre publique, si les conditions requises sont réunies, CFM demandera la mise en oeuvre d'une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions de SIPH non apportées à l'offre.

Le Conseil d'administration de SIPH a décidé, à l'unanimité, le 6 juin 2017, d'émettre un avis favorable sur le projet d'offre publique d'achat simplifiée, qu'il considère conforme aux intérêts de la société, de ses actionnaires et de ses salariés, et recommande aux actionnaires de SIPH d'apporter leurs actions à l'offre.

Oddo & Cie agit en tant qu'établissement présentateur et garant de l'offre publique d'achat simplifiée.

Avertissement

Ce communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne constitue ni une offre d'achat, ni une sollicitation d'une offre pour la vente de titres SIPH. La diffusion de ce communiqué, l'offre et son acceptation, peuvent, dans certains pays, faire l'objet d'une réglementation spécifique. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de se renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer.

Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires situés en France de prendre connaissance de la note d'information mentionnée dans ce communiqué, ainsi que de toute modification ou de tout supplément apporté à ce document, dans la mesure où celui-ci contient des informations importantes sur l'opération proposée ainsi que sur d'autres sujets connexes.

La note d'information ayant fait l'objet d'un visa AMF n°17-281 ainsi que le document incluant les informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de la CFM sont disponibles sur les sites Internet de l'Autorité des marchés financiers ( www.amf-france.org ) et de Michelin ( http://www.michelin.com/fre ) et peuvent être obtenus sans frais auprès de Michelin (DGD / ST - Bâtiment SL, 23 place des Carmes-Déchaux, 63040 Clermont-Ferrand cedex 9) et d'Oddo & Cie (12, boulevard de la Madeleine - 75440 Paris Cedex 09, France).

Relations Investisseurs

 

Valérie Magloire
+33 (0) 1 78 76 45 37
+33 (0) 6 76 21 88 12 (mobile)
valerie.magloire@michelin.com

 

Matthieu Dewavrin
+33 (0) 4 73 32 18 02
+33 (0) 6 71 14 17 05 (mobile)
matthieu.dewavrin@michelin.com

 

Humbert de Feydeau+33 (0) 4 73 32 68 39
+33 (0) 6 82 22 39 78 (mobile)
humbert.de-feydeau@michelin.com

 

 
Relations Presse

 

Corinne Meutey
            +33 (0) 1 78 76 45 27
            +33 (0) 6 08 00 13 85 (mobile)
corinne.meutey@michelin.com

 

 

 

Actionnaires Individuels

 

Jacques Engasser
            +33 (0) 4 73 98 59 08
jacques.engasser@michelin.com

 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Michelin via GlobeNewswire

HUG#2114799

Michelin : Communiqué de mise à disposition de la documentation d'offre SIPH 21-06-2017 11:00

La Suite...

OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIÉE
VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE

SIPH - Société internationale de plantations d'hévéas
initiee par

La Compagnie Financière Michelin SCmA

MICHELIN

Agissant de concert avec SIFCA

PRESENTEE PAR

 ODDO BHF

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION DE LA NOTE D'INFORMATION ET DU DOCUMENT « AUTRES INFORMATIONS » RELATIF AUX CARACTERISTIQUES, NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE LA SOCIETE La Compagnie Financière Michelin SCmA

TERMES DE L'OFFRE

85 € par action SIPH

DUREE DE L'OFFRE : 15 jours de négociation

Le présent communiqué, établi par la Compagnie Financière Michelin SCmA, est diffusé en application des dispositions des articles 231-27 1° et 2° et 231-28 du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l'«  AMF  »).

En application de l'article L.621-8 du code monétaire et financier et de l'article 231-23 de son règlement général, l'AMF a, en application de la décision de conformité du 20 juin 2017, apposé le visa n°17-281 en date du 20 juin 2017 sur la note d'information établie par la Compagnie Financière Michelin SCmA relative à l'offre publique d'achat simplifiée initiée par cette dernière, de concert avec SIFCA, visant les actions SIPH non encore détenues par le concert (l' «  Offre  »).
Préalablement à l'ouverture de l'Offre, l'AMF et Euronext publieront respectivement un avis d'ouverture et un avis annonçant les modalités et le calendrier de l'Offre.


La note d'information, visée par l'AMF, est disponible sur le site internet de l'AMF ( www.amf-france.org ) et de Michelin www.michelin.com et peut être obtenue sans frais auprès de :

CFM Oddo & Cie
c/o Manufacture Française des Pneumatiques Michelin
DGD / ST - Bâtiment SL
23 place des Carmes-Déchaux
63040 Clermont-Ferrand cedex 9
12, boulevard de la Madeleine
75440 Paris Cedex 09

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 I du règlement général de l'AMF, le document présentant les autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de la société Compagnie Financière Michelin SCmA, a été déposé auprès de l'AMF le 20 juin 2017 et mis à la disposition du public le 21 juin 2017 selon les mêmes modalités.

AVIS IMPORTANT

Dans le cas où le nombre d'actions non présentées à l'offre publique d'achat simplifiée par les actionnaires minoritaires de la société SIPH ne représenterait pas, à l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée, plus de 5% du capital ou des droits de vote de SIPH, la Compagnie Financière Michelin SCmA, agissant de concert avec SIFCA, sollicitera, dans un délai de trois mois à l'issue de la clôture de l'offre publique d'achat simplifiée, conformément aux articles L. 433-4 III du Code monétaire et financier et 237-14 et suivants du règlement général de l'AMF, la mise en oeuvre d'une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions de SIPH non apportées à l'offre publique d'achat simplifiée moyennant une indemnisation égale au prix par action SIPH offert dans le cadre de l'offre publique d'achat simplifiée, nette de tous frais

 

 

CONTACT

 
Relations Investisseurs

 

Valérie Magloire
+33 (0) 1 78 76 45 37
+33 (0) 6 76 21 88 12 (mobile)
valerie.magloire@michelin.com

 

Matthieu Dewavrin
+33 (0) 4 73 32 18 02
+33 (0) 6 71 14 17 05 (mobile)
matthieu.dewavrin@michelin.com

 

Humbert de Feydeau
+33 (0) 4 73 32 68 39
+33 (0) 6 82 22 39 78 (mobile)
humbert.de-feydeau@michelin.com

 
Relations Presse

 

Corinne Meutey
  +33 (0) 1 78 76 45 27
  +33 (0) 6 08 00 13 85 (mobile)
corinne.meutey@michelin.com

 

 

 

Actionnaires Individuels

 

Jacques Engasser
  +33 (0) 4 73 98 59 08
jacques.engasser@michelin.com

 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Michelin via GlobeNewswire

HUG#2114772

Dexia Crédit Local : EMTN G 2017-03 TRANCHE 9 21-06-2017 10:42

La Suite...

La Défense, le 19 juin 2017

Dexia Crédit Local a décidé d'émettre des Obligations garanties par les Etats belge, français et luxembourgeois , en date du 21 juin 2017, pour un montant de 10.000.000 de livres sterling, à taux variable et à échéance avril 2019 assimilables à la tranche de 108.000.000 de livres sterling émise le 4 avril 2017, à la tranche de 25.000.000 de livres sterling émise le 13 avril, à la tranche de 16.500.000 de livres sterling émise le 19 avril, à la tranche de 100.000.000 de livres sterling émise le 21 avril 2017, à la tranche de 10.000.000 de livres sterling émise le 7 juin 2017, à la tranche de 30.000.000 de livres sterling émise le 13 juin 2017, à la tranche de 25.000.000 de livres sterling émise le 15 juin 2017 et à la tranche de 15.000.000 de livres sterling émise le 19 juin 2017.
L'Information Memorandum en date du 5 juillet 2016 relatif au Programme d'émission d'obligations (Guaranteed Euro Medium Term Note Programme) bénéficiant d'une garantie autonome à première demande des Etats belge, français et luxembourgeois et les suppléments à l'Information Mémorandum datés du 19 août 2016, 17 novembre 2016, 5 janvier 2017, 23 février 2017 et du 4 mai 2017 sont disponibles sur le site de la Bourse de Luxembourg (www.bourse.lu), à l'adresse de son siège social : Tour CBX La Défense 2 - 1, Passerelle des Reflets - TSA 92 202 - 92919 La Défense Cedex, France, et auprès de l'Agent Payeur.

Le Pricing Supplement relatif à l'émission sera disponible sur le site de la Bourse de Luxembourg (www.bourse.lu), à l'adresse du siège social de l'émetteur : Tour CBX La Défense 2 - 1, Passerelle des Reflets - TSA 92 202 - 92919 La Défense Cedex, France, et auprès de l'Agent Payeur.


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Dexia Crédit Local via GlobeNewswire

HUG#2114760

CREDIT FONCIER : Achat de la résidence principale : quand le rêve devient réalité (étude Crédit Foncier) 21-06-2017 10:00

La Suite...

Communiqué de presse
Paris, le 21 juin 2017

Achat de la résidence principale : quand le rêve devient réalité
(étude Crédit Foncier)

Pour la 4 ème année consécutive, le Crédit Foncier a réalisé une étude mesurant le parcours d'acquisition de la résidence principale et les écarts entre « le rêve et la réalité ». Le Crédit Foncier a interrogé (du 28 mars au 18 avril 2017) près de 7 000 ménages qui ont cherché au cours des douze derniers mois à acquérir un logement.

Pourquoi acquérir sa résidence principale ? Les principales motivations sont d' « être chez soi » (72 % des citations) et de ne plus verser des loyers à fonds perdu (69 %) pour ceux qui accèdent à la propriété pour la première fois. Pour les secundo-accédants, il s'agit de disposer d'un logement plus grand (40 %) et de changer d'environnement (31 %).

Au premier rang des critères de recherche viennent l'emplacement (70 % des citations), la superficie (69 %) et le nombre de pièces (67 %). D'autres critères peuvent évoluer selon les régions ; ainsi la proximité avec les transports en commun est plus importante en Ile-de-France lorsque l'exposition du logement et la vue dont il dispose recueillent davantage de citations dans le Sud de la France. La proximité avec des écoles, 6 ème critère sur 12, dépend naturellement de la situation familiale des personnes sondées.

Maison ou appartement ? 72 % des personnes interrogées recherchent une maison ; c'est dans le Nord-Ouest que ce désir est le plus important. Fort logiquement, le souhait d'une maison dépend de la taille de la commune dans laquelle on souhaite habiter : il concerne 89 % des futurs acquéreurs dans des communes de moins de 5 000 habitants contre 33 % pour les villes de plus de 100 000 habitants.

Au bout d'un an de recherche, 71 % des personnes interrogées ont fait l'acquisition d'un logement (contre 53 % trois ans auparavant en 2014) ; 20 % sont toujours en recherche et 9 % ont abandonné.

En moyenne, les acquéreurs attendent 4,4 mois (7 mois en 2014) avant de signer un compromis. Lorsqu'ils ont conclu leur achat, les ménages ont visité en moyenne près de 6 biens. Dans les grandes agglomérations, la durée de recherche est plus courte (4,1 mois), mais le nombre de biens visités plus important (6,5 biens).

Internet est devenu incontournable : 68 % des Français (80 % à Paris et dans la petite couronne d'Ile-de-France) y ont recours dans leur recherche, principalement pour consulter les annonces immobilières (1 er usage), pour rechercher un financement (2 ème usage) ou pour évaluer le marché (3 ème critère).

Dans la réalité, un acquéreur sur cinq (19 %) est allé au-delà du budget qu'il s'était fixé avec un dépassement moyen de 13 % ; c'est en Ile-de-France que la nécessité d'aller au-delà du budget initial est la plus importante.

Pour 55 % des acquéreurs, la transaction s'est faite après avoir obtenu une baisse de prix.

Hors budget, 41 % des acquéreurs ont fait des concessions par rapport à leurs souhaits initiaux. Les principales concessions portent sur la taille du logement (28 % disent avoir acheté un logement plus petit qu'espéré), sur l'éloignement géographique (23 % disent s'être éloignés du lieu où ils souhaitaient acheter), sur une surface moindre de terrain ou de jardin (20 %), le renoncement à un parking (19 %), le renoncement à l'absence de travaux à effectuer (19 %) ou encore à l'exposition du bien (13 %).


Téléchargez l'étude intégrale :

http://creditfoncier.com/achat-de-residence-principale-reve-devient-realite/  

 **

Contacts Presse  
Nicolas Pécourt
Directeur  de la Communication et RSE
T : 01 57 44 81 07
nicolas.pecourt@creditfoncier.fr
Kayoum Seraly
Responsable Information et Relations Presse
T : 01 57 44 78 34
kayoum.seraly@creditfoncier.fr

Suivez-nous sur  : tw twitter.com/CreditFoncier  | fb facebook.com/CreditFoncier   | yt youtube.com/CreditFoncier



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CREDIT FONCIER via GlobeNewswire

HUG#2114557

DELFINGEN Industry : DELFINGEN dévoile ses objectifs à horizon 2021 21-06-2017 08:00

La Suite...

COMMUNIQUE DE PRESSE

Anteuil, le 21 juin 2017


DELFINGEN dévoile ses objectifs à horizon 2021

  • Un chiffre d'affaires supérieur à 260 M€ (1)
  • Une marge opérationnelle de l'ordre de 9 %


Plus confortable, plus sûre, plus autonome, plus connectée et plus respectueuse de l'environnement, la voiture change. DELFINGEN aussi.

En saisissant les opportunités de développement de l'industrie automobile, DELFINGEN anticipe une croissance durable et rentable par ses efforts d'innovation, d'internationalisation et une politique d'acquisition sélective.

Leader mondial dans les solutions de protection des réseaux embarqués, DELFINGEN poursuit son accélération en Asie et développe de nouvelles applications tant plastiques que textiles pour répondre aux enjeux de l'électrification croissante des véhicules (motorisation, infotainment, confort.).

Expert dans le domaine des tubes plastiques techniques pour les transferts de fluide, DELFINGEN renforce ses compétences humaines et technologiques. L'accélération des prises de commande confirme le potentiel de croissance de cette activité.

Pour soutenir son plan de croissance, DELFINGEN s'appuie sur sa présence mondiale auprès des constructeurs et équipementiers ainsi que sur une qualité de ses produits et services « Best in class ».

Enfin, parallèlement, la division marchés de spécialités entend profiter des synergies liées à l'acquisition de Drossbach NA pour compléter son offre commerciale.

Avec un mixte produit à plus forte valeur ajoutée, la croissance devrait s'accompagner d'une amélioration de la performance opérationnelle.

 

Déclaration SAFE HARBOUR

Les données contenues dans ce document et qui ne sont pas des données historiques répondent à la dénomination de données prévisionnelles.

Ces données prévisionnelles apparaissent raisonnables aux yeux du management. Toutefois, nous attirons l'attention des investisseurs sur le fait que ces données peuvent différer de manière significative de la réalité du fait du nombre important de facteurs de risques et d'incertitudes
auxquels DELFINGEN est exposé.

Ces facteurs de risques sont énumérés dans le document de référence publié auprès de l'Autorité des marchés financiers et disponible sur le site internet www.delfingen.com.


(1)  
A périmètre et taux de change constants, post acquisition Drossbach NA au 1er janvier 2017.


A propos de DELFINGEN

Entreprise d'origine familiale, DELFINGEN est un équipementier automobile mondial, leader dans les solutions de protection des réseaux embarqués et les tubes pour transfert de fluides, et partenaire de proximité engagé auprès des constructeurs automobiles, des équipementiers et des industriels. 
Avec plus de 2000 collaborateurs à travers le monde, DELFINGEN est présent dans 20 pays sur 38 sites. Le Groupe est coté en bourse (NYSE Alternext : ALDEL) et a réalisé un chiffre d'affaires de 176 M€ en 2016.


DELFINGEN, un équipementier automobile mondial, leader dans les solutions de protectiondes réseaux embarqués et les tubes pour transfert de fluides.
NYSE Alternext Paris - Code ISIN : FR 0000054132 - Mnémonique : ALDEL
Prochain communiqué : 28/07/2017 - Chiffre d'affaires du 1er semestre 2017
Contact : M. Christophe CLERC :  +33 (0)3.81.90.73.00 - www.delfingen.com




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: DELFINGEN Industry via GlobeNewswire

HUG#2114533

KBC Groupe: visite KBC Investor en Irlande d'aujourd'hui 21-06-2017 08:00

La Suite...

Communiqué de presse
Hors séance boursière - Information réglementée*

Dublin/Bruxelles, 21 juin 2017 (08:00 heures CEST)

Visite KBC Investor en Irlande d'aujourd'hui :

  • Actualisation de la stratégie du Groupe KBC : "Poursuivre sur notre lancée, mais autrement ".
  • Actualisation du plan d'affectation de capital et orientations financières d'ici 2020.
  • Stratégie de KBC Bank Ireland : priorité au numérique et la centricité client

Aujourd'hui Johan Thijs, CEO du Groupe KBC, les autres membres du Comité de direction du groupe et la direction générale de KBC Bank Ireland accueillent la communauté des analystes financiers, des investisseurs et des médias à Dublin.

KBC fournit à cette occasion une actualisation de la stratégie du Groupe KBC, de son plan d'affectation de capital et de ses orientations financières d'ici fin 2020.

KBC présente aussi la manière dont la transformation numérique s'est déroulée sur ses différents marchés domestiques et quelles sont les initiatives, tant en cours qu'annoncées. KBC a l'intention d'investir encore 1,5 milliard d'euros supplémentaires en transformation numérique entre 2017 et fin 2020.

Enfin, KBC Bank Ireland fournit aussi des éclaircissements sur la manière dont elle compte déployer sa stratégie bancaire fondée sur le numérique ('Digital First') et la centricité client. Cette stratégie avait été annoncée le 9 février 2017, lorsque KBC avait désigné l'Irlande comme l'un de ses marchés domestiques.

  1. Stratégie du Groupe KBC : "Poursuivre sur sa lancée, mais différemment'.

                        KBC vise à se classer parmi les établissements financiers les plus performants d'Europe et à être la référence en matière de bancassurance sur ses marchés domestiques.

Au-delà de 2017, la stratégie du Groupe KBC continuera de bâtir sur les fondamentaux actuels, un business model qui a fait ses preuves et qui est sous-tendu par PEARL, la culture d'entreprise forte de KBC. KBC se focalisera sur :

  • Le renforcement du business model de bancassurance intégré pour les clients particuliers, PME, Private Banking et les moyennes entreprises sur ses marchés domestiques (Belgique, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Bulgarie, Irlande), tout en surveillant sévèrement les coûts ;
  • Une croissance durable et rentable dans le cadre d'une gestion stricte des risques, du capital et des liquidités.
  • Sa volonté de maximiser la satisfaction client par une approche distribution fluide, multicanal, plaçant le client au centre de ses préoccupations.

La réalisation de ces ambitions classera KBC parmi les établissements financiers les plus performants d'Europe.

Johan Thijs, CEO du Groupe KBC, commente les projets qui seront déployés au cours des prochaines années en ces termes : "Au cours des trois années à venir, KBC continuera à propager parmi ses clients le sentiment d'une expérience de bancassurance hors pair. À l'ère numérique aussi, nous répondons de manière intégrée aux besoins de bancassurance de nos clients en leur offrant l'avantage d'un service financier tout-en-un avec une gamme plus étendue de produits optimisés et complémentaires entre eux.

Notre présence géographique (6 pays clés : Belgique, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Bulgarie et Irlande) et les segments actuels de la clientèle demeureront inchangés. Si des opportunités surviennent, nous pratiquerons des acquisitions supplémentaires et sélectives sur nos marchés domestiques, en nous référant à des critères financiers et stratégiques très rigoureux.

Évoluant dans un contexte en perpétuelle évolution et confrontés aux changements d'attitude de nos clients et à leurs nouvelles attentes, à l'évolution technologique et à la révolution numérique, à un environnement macro-économique qui nous met sans cesse au défi, ainsi qu'à une concurrence de plus en plus âpre, nous allons fondamentalement changer notre façon de déployer notre stratégie. Nous pouvons dès lors affirmer que nous poursuivrons sur notre lancée, mais autrement.

Disposer de sources de revenus diversifiées devient de plus en plus important. Dans cette optique, nous allons accroître nos revenus provenant des activités qui génèrent des commissions et des assurances (en plus des revenus d'intérêts). Nous continuerons de développer nos activités d'assurance non vie, et risque-vie, développerons l'asset management sur nos marchés domestiques (principalement ailleurs qu'en Belgique), et élargisserons l'offre "one stop shop" à nos clients par des partenariats avec des fintechs ou même des concurrents et en proposant également des activités liées à la bancassurance (par exemple des conseils).

Dans la foulée, la numérisation de nos processus internes (« back-end ») deviendra aussi importante que celle de nos relations avec nos clients (« front-end ») dans laquelle nous avons fait des investissements importants ces dernières années. Dès lors, nous allons procéder à un réglage fin de notre souci de centricité client : "priorité au client mais développement en fonction d'un monde numérique". Nos clients continueront d'utiliser le canal de leur choix : leur agence physique, leur smartphone, le site internet, le centre de contact (KBC Live), et nos apps. L'interface avec l'élément humain restera bien sûr crucial mais sera épaulé par des possibilités numériques, par exemple des conversations en face à face soutenues avec des applications de robot-conseil, et des chatbots ou agents conversationnels comme dans l'app K'Ching en Belgique. Ce sont les clients qui détermineront la cadence de nos actions et de nos changements. L'évolution technologique sera à la fois la force motrice et le mobilisateur de nos capacités.

Cette philosophie nécessite une simplification interne plus poussée (processus, systèmes, produits, ...) pour nous permettre de rester un partenaire sûr et fiable de nos clients sans cesse en quête de convivialité, de facilité d'utilisation, d'intuitivité, de satisfaction immédiate, n'importe quand et n'importe où. Nous allons dès lors encore accroître l'efficacité de nos processus et de notre gestion de données afin de pouvoir offrir à nos clients, très vite et de manière décisive, une expérience conviviale et agréable."

Communiqué intégrale en annexe .




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: KBC Groep via GlobeNewswire

HUG#2114668

Eurosic : Rapprochement amical entre Gecina et Eurosic 21-06-2017 07:00

La Suite...

Communiqué de presse

Paris, le 21 juin 2017

RAPPROCHEMENT AMICAL ENTRE EUROSIC ET GECINA

  • Gecina a annoncé la signature d'accords avec certains actionnaires d'Eurosic portant sur l'acquisition de 94,8% du capital d'Eurosic [1] , par voie d'acquisition en numéraire de 85,3% du capital d'Eurosic au prix de 51,0 euros par action et par OSRA et par voie d'échange pour 9,5% du capital d'Eurosic sur la base d'une parité d'échange de 7 actions Gecina pour 20 actions Eurosic
  • À la demande de Gecina, Eurosic cédera ses participations dans certaines sociétés de diversification ne correspondant pas à la stratégie de Gecina et dont le Groupe Batipart se porte acquéreur pour 463 millions d'euros
  • Le Conseil d'Administration d'Eurosic [2] , réuni le 20 juin, (i) a confirmé l'intérêt stratégique de l'opération de rapprochement avec Gecina, (ii) a approuvé à l'unanimité le principe de cette opération et autorisé la signature d'un protocole de coopération en vue de favoriser ce rapprochement et (iii) a, dans ce contexte, nommé le cabinet Ledouble en qualité d'expert indépendant
  • Conformément à la réglementation boursière, Gecina sera tenue de déposer un projet d'offre publique d'achat et d'échange visant, aux mêmes conditions, l'ensemble des titres Eurosic non détenus par Gecina

Acquisition par Gecina de titres Eurosic et cession des sociétés de diversification

Le Conseil d'Administration d'Eurosic s'est réuni le 20 juin 2017 afin de prendre connaissance du projet de rapprochement entre Gecina et Eurosic et des accords à conclure avec certains de ses actionnaires conduisant, sous réserve de la réalisation de certaines conditions suspensives, à la prise de contrôle d'Eurosic par Gecina.

Ces accords prévoient notamment :

  • l'acquisition par Gecina de 55 249 010 actions et obligations subordonnées remboursables en actions (« OSRA ») émises par Eurosic en 2015 et 2016, auprès des Assurances Crédit Mutuel, Batipart, Covéa, Crédit Agricole Assurances,  Debiopharm et LaTricogne, au prix de 51,0 euros par action et par OSRA ;
  • l'apport par Batipart, Crédit Agricole Assurances, Debiopharm et LaTricogne du solde de leur participation, soit un total de 6 138 778 actions, à la branche échange de l'offre publique que Gecina déposera sur les titres Eurosic postérieurement à la prise de contrôle d'Eurosic [3]  ; et
  • conformément à la demande de Gecina qui n'a pas souhaité prendre le contrôle, indirectement, de certaines sociétés de diversification du Groupe Eurosic ne correspondant pas à sa stratégie, la cession par Eurosic à Batipart de la totalité de ses participations, directes et indirectes, dans (i) Eurosic Lagune, (ii) Eurosic Investment Spain, (iii) Eurosic Management Spain et (iv) SNC Nature Hébergements 1 au prix de 463 millions d'euros. Ces cessions s'effectueront sur la base de la même prime implicite sur la valeur du portefeuille que celle offerte par Gecina, corrigée des droits de mutation liés à ces cessions

La cession des sociétés de diversification d'Eurosic à Batipart restera soumise à l'approbation du Conseil d'Administration d'Eurosic nouvellement composé à la suite de la réalisation effective de l'acquisition des titres Eurosic par Gecina.

Signature d'un protocole de coopération entre Gecina et Eurosic et nomination de l'expert indépendant

Le Conseil d'administration d'Eurosic [4] a pris connaissance des termes de l'opération initiée par Gecina et confirme l'intérêt stratégique de l'opération de rapprochement entre les deux sociétés centré sur les immeubles de bureaux à Paris. Il en approuve le principe et ses termes seront soumis à la revue d'un expert indépendant, conformément à la réglementation boursière. L'avis motivé sur l'offre publique de Gecina sera donné par le Conseil une fois cette dernière formellement déposée auprès de l'Autorité des marchés financiers.

Le Conseil d'administration a décidé de nommer le cabinet Ledouble en qualité d'expert indépendant dont la mission sera de confirmer (i) le caractère équitable des termes des cessions des participations dans les sociétés de diversification par Eurosic à Batipart et l'absence de rupture d'égalité de traitement des actionnaires d'Eurosic du fait de ces cessions et (ii) le caractère équitable des termes de l'offre publique d'achat et d'échange (en ce compris l'éventuel retrait obligatoire).

Dépôt d'un projet d'offre publique d'achat et d'échange par Gecina sur les titres Eurosic

Postérieurement à l'acquisition des titres Eurosic et conformément aux dispositions de l'article 234-2 du règlement général de l'Autorité des marchés financiers, Gecina sera tenue de déposer un projet d'offre publique sur les titres d'Eurosic. Les actionnaires d'Eurosic auront la faculté d'apporter leurs actions ou leurs OSRA (coupon détaché) :

  • à une offre publique d'achat au prix de 51,0 euros, ou ;
  • à une offre publique d'échange contre des actions Gecina sur la base de 7 actions Gecina à émettre pour 20 actions ou OSRA Eurosic

Le prix proposé de 51,0 euros par action représente une prime de 27% sur la moyenne 3 mois des cours pondérés par les volumes au 20 juin 2017 et la parité de la branche échange mentionnée ci-dessus faisant ressortir une prime de 14% sur la même période.

Sur la base des rapports préliminaires des experts immobiliers, Eurosic anticipe une augmentation de valeur de ses actifs hors Lagune de l'ordre de 6% au 30 juin 2017, soit environ 325 millions d'euros en quote-part de détention. Les chiffres définitifs seront portés à la connaissance du marché le 26 juillet 2017 lors de l'annonce des résultats semestriels.

Cette appréciation de valeur tient aux réalisations locatives du groupe sur le 1 er semestre, la bonne tenue du marché locatif en général, à l'avancement des opérations de développement et à la poursuite de la compression des taux de capitalisation sur les immeubles, notamment dans Paris.

Par ailleurs, sur la base du périmètre actuel et de l'activité d'Eurosic du 1 er semestre 2017, le Résultat Net EPRA dilué pour le premier semestre et pour l'exercice 2017 devraient être au moins égaux à ceux de 2016, soit respectivement 1,05 euros et 2,50 euros par action.

Conformément aux dispositions de l'article 231-19, 4° du règlement général de l'Autorité des marchés financiers, le Conseil d'Administration d'Eurosic se réunira, postérieurement au dépôt du projet d'offre publique d'achat et d'échange, afin de se prononcer sur l'intérêt de l'offre et sur les conséquences de celle-ci pour Eurosic, ses actionnaires et ses salariés.

Yan Perchet, Directeur Général d'Eurosic déclare :

« Eurosic a connu depuis l'évolution de son actionnariat, il y a maintenant 6 ans, une phase de croissance exceptionnelle, notamment de son patrimoine parisien, qui n'aurait pu se réaliser sans l'implication de l'ensemble des collaborateurs du groupe, ceux d'origine et tous ceux qui nous ont rejoint depuis. Je tiens à les en remercier. Aujourd'hui l'offre de Gecina nous permet de participer à la création d'une foncière européenne leader sur le marché des bureaux centrée principalement sur Paris et l'Ile de France. C'est pour nous un très bel aboutissement »


À propos d'Eurosic

Eurosic est une société d'investissement immobilier cotée (SIIC) qui gère un patrimoine évalué à près de 7,7 milliards d'euros à fin décembre 2016, principalement composé de bureaux, situés à Paris, en région parisienne et dans les grandes métropoles régionales.

L'action Eurosic est cotée à Euronext Paris - Compartiment A sous le code ISIN FR0000038200.

Relations Investisseurs

EUROSIC

Nicolas Darius

Directeur Finances

+33 1 45 02 24 73

communication@eurosic.fr

Relations Presse

DGM Conseil

+33 1 40 70 11 89

Pour plus d'information  : www.eurosic.fr

Le présent communiqué contient des déclarations prévisionnelles, qui sont, à ce titre, empreintes d'un certain nombre de risques et d'incertitudes. Ces déclarations concernent les performances financières futures et d'autres risques liés aux résultats du secteur, à l'activité, aux performances ou objectifs prévus par Eurosic.

Étant donné le caractère incertain de ces déclarations prévisionnelles, le lecteur est averti qu'elles ne constituent pas une garantie apportée par la société ou par quiconque de la réalisation des objectifs et des projets d'Eurosic. Ni la société, ni quiconque ne s'engage à assumer une quelconque responsabilité quant à l'exactitude et à l'exhaustivité des présentes déclarations prévisionnelle.

Le présent communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement et ne constitue pas une offre au public et n'est pas destiné à être diffusée dans les pays autres que la France. Ne pas diffuser directement ou indirectement aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon.



[1]    Sur une base 100% diluée des obligations subordonnées remboursables en actions, hors autocontrôle, soit un total de 64 732 509 actions

[2]       À l'exception du représentant de Crédit Agricole Assurances n'ayant pas participé à la séance du Conseil

[3]    À l'issue de ces opérations, Assurances Crédit Mutuel, Batipart, Covéa, Crédit Agricole Assurances, Debiopharm, et LaTricogne ne détiendront plus aucun titre Eurosic

[4]    À l'exception du représentant de Crédit Agricole Assurances n'ayant pas participé à la séance du Conseil




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Eurosic via GlobeNewswire

HUG#2114677

FIMALAC : Mise à disposition de a note en réponse à la note d'information relative à l'Offre Publique d'Achat Simplifiée visant les actions Fimalac 20-06-2017 21:41

La Suite...

Ce communiqué ne constitue pas une offre de titres financiers ni une quelconque forme de démarchage aux Etats-Unis d'Amérique ou dans tout autre pays.

  Offre publique d'achat simplifiée visant les actions de la société
  FIMALAC
  initiée par

Groupe Marc de Lacharrière

MISE A DISPOSITION DE LA NOTE EN REPONSE ET DES INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES, NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE FIMALAC
  Le présent communiqué est établi et publié par la société F. Marc de Lacharrière (Fimalac) conformément aux dispositions des articles 231-27 3° et 231-28 du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l'«  AMF  »).

 

Paris, le 20 juin 2017 - En application de l'article L. 621-8 du code monétaire et financier et de l'article 231-26 de son règlement général, l'AMF a apposé le visa n° 17-288 en date du 20 juin 2017 sur la note en réponse établie par Fimalac dans le cadre de l'offre publique d'achat simplifiée visant les actions de Fimalac initiée par la société Groupe Marc de Lacharrière dont le projet avait été déposé auprès de l'AMF le 30 mai 2017 (l'«  Offre  ») qui serait suivie, le cas échéant, d'un retrait obligatoire.

Préalablement à l'ouverture de l'Offre, l'AMF et Euronext publieront respectivement un avis d'ouverture et un avis annonçant les modalités et le calendrier de l'Offre.

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 du règlement général de l'AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de Fimalac ont été déposées auprès de l'AMF le 20 juin 2017.

La note en réponse de Fimalac, visée par l'AMF, ainsi que les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de Fimalac sont disponibles sur les sites Internet de Fimalac ( www.fimalac.com ) et de l'AMF ( www.amf-france.org ), et peuvent être obtenus sans frais auprès de :

Fimalac
97, rue de Lille
75007 Paris
Communication et Relations investisseurs :
Robert GIMENEZ, +33 1 47 53 61 73
Jacques TOUPAS, +33 1 47 53 61 53
Le présent communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne constitue pas une offre au public et n'est pas destiné à être diffusé dans les pays autres que la France, à l'exception de ceux dans lesquels une telle diffusion est autorisée par les lois et règlements applicables.

La diffusion de ce communiqué, l'Offre et son acceptation peuvent faire l'objet d'une règlementation spécifique ou de restrictions dans certains pays. L'Offre ne s'adresse pas aux personnes soumises à de telles restrictions, ni directement, ni indirectement, et n'est pas susceptible de faire l'objet d'une quelconque acceptation depuis un pays où l'Offre ferait l'objet de telles restrictions. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de se renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer. Fimalac décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.
 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: FIMALAC via GlobeNewswire

HUG#2114642

FIMALAC : Mise à disposition de la note d'information relative à l'Offre Publique d'Achat Simplifiée visant les actions FIMALAC 20-06-2017 21:10

La Suite...

Ce communiqué ne constitue pas une offre de titres financiers ni une quelconque forme de démarchage aux Etats-Unis d'Amérique ou dans tout autre pays.

Offre publique d'achat simplifiée visant les actions de la société
FIMALAC
initiée par

Groupe Marc de Lacharrière
présentée par
BNP PARIBAS - CREDIT AGRICOLE CIB

 

SOCIETE GENERALE CORPORATE & INVESTMENT BANKING

 
Prix de l'Offre  :
131
euros par action Fimalac (coupon détaché)

Durée de l'Offre  :
10 jours de négociation
 

MISE A DISPOSITION DE LA NOTE D'INFORMATION ET DES INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES, NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE GROUPE MARC DE LACHARRIÈRE
  Le présent communiqué est établi et publié par la société Groupe Marc de Lacharrière («  GML  ») conformément aux dispositions des articles 231-27 1° et 2° et 231-28 du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l'«  AMF  »).

 

Paris, le 20 juin 2017 - En application de l'article L. 621-8 du code monétaire et financier et de l'article 231-23 de son règlement général, l'AMF a, en application de la décision de conformité du 20 juin 2017, apposé le visa n°17-287 en date du 20 juin 2017 sur la note d'information établie par GML dans le cadre de l'offre publique d'achat simplifiée visant les actions de Fimalac initiée par GML dont le projet avait été déposé auprès de l'AMF le 30 mai 2017 (l'«  Offre  ») et qui serait suivie, le cas échéant, d'un retrait obligatoire.

Préalablement à l'ouverture de l'Offre, l'AMF et Euronext publieront respectivement un avis d'ouverture et un avis annonçant les modalités et le calendrier de l'Offre.

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 du règlement général de l'AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de GML ont été déposées auprès de l'AMF le 20 juin 2017.
  La note d'information de GML, visée par l'AMF, ainsi que les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de GML sont disponibles sur les sites Internet de Fimalac ( www.fimalac.com ) et de l'AMF ( www.amf-france.org ), et peuvent être obtenus sans frais auprès de :

  • Groupe Marc de Lacharrière, au 97 rue de Lille 75007 Paris et au siège social ;
  • BNP Paribas, 4 rue d'Antin, 75002 Paris ;
  • Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, 12, place des Etats-Unis - 92120 Montrouge ; et
  • Société Générale, CORI/COR/FRA, 75886 Paris cedex 18.
Communication et Relations investisseurs :
Robert GIMENEZ, +33 1 47 53 61 73
Jacques TOUPAS, +33 1 47 53 61 53
Le présent communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne constitue pas une offre au public et n'est pas destiné à être diffusé dans les pays autres que la France, à l'exception de ceux dans lesquels une telle diffusion est autorisée par les lois et règlements applicables.

La diffusion de ce communiqué, l'Offre et son acceptation peuvent faire l'objet d'une règlementation spécifique ou de restrictions dans certains pays. L'Offre ne s'adresse pas aux personnes soumises à de telles restrictions, ni directement, ni indirectement, et n'est pas susceptible de faire l'objet d'une quelconque acceptation depuis un pays où l'Offre ferait l'objet de telles restrictions. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de se renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer. GML décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.
 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: FIMALAC via GlobeNewswire

HUG#2114638

Cegid Group : Offre Publique d'Achat Simplifiée initiée par Claudius France 20-06-2017 20:12

La Suite...

COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D'UN PROJET DE NOTE D'INFORMATION DANS LE CADRE DE L'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS ET LES BONS D'ACQUISITION D'ACTIONS REMBOURSABLES DE LA SOCIETE

CEGID GROUP

INITIEE PAR

CLAUDIUS FRANCE

Le présent communiqué a été établi par Claudius France et est diffusé en application des dispositions de l'article 231-16 du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l' "AMF").

 

Le projet d'offre publique d'achat simplifiée, le projet de note d'information de Claudius France (le "Projet de Note d'Information") et le projet de note d'information en réponse de Cegid Group (le "Projet de Note d'Information en Réponse") restent soumis à l'examen de l'AMF.

 

Le présent communiqué est daté du 20 juin 2017.

1.         PRESENTATION DE L'OFFRE

En application du titre III du Livre II et, plus particulièrement des articles 233-1 et suivants du règlement général de l'AMF, la société Claudius France, société par actions simplifiée unipersonnelle de droit français, dont le siège social est situé 33 rue de Naples, 75008 Paris et immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 821 096 039 (l'«  Initiateur  »), indirectement détenue à 100% par la société Claudius Luxco S.à r.l., société à responsabilité limitée de droit luxembourgeois, dont le siège social est situé 2, boulevard de la Foire, L-1528 Luxembourg immatriculée au Registre du commerce et des sociétés du Luxembourg («  Luxco  »), s'est engagée irrévocablement à offrir à l'ensemble des actionnaires, des porteurs de bons d'acquisition d'actions remboursables exerçables jusqu'au 5 novembre 2017 inclus (les «  BAAR 1  ») et des porteurs de bons d'acquisition d'actions remboursables exerçables jusqu'au 5 novembre 2018 inclus (les «  BAAR 2  », et ensemble avec les BAAR 1, les «  BAAR  ») de la société Cegid Group, société anonyme de droit français, dont le siège social est situé 52, quai Paul Sédallian, 69009 Lyon, immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Lyon sous le numéro 327 888 111 (la «  Société  ») et dont les actions et les BAAR sont admis aux négociations sur Euronext Paris (sous le code ISIN FR0000124703, mnémonique CGD, pour les actions, et respectivement sous les codes ISIN FR0010928093 et FR0010928119 pour les BAAR 1 et les BAAR 2) d'acquérir, en numéraire, la totalité de leurs actions Cegid Group au prix de 86,25 euros par action et la totalité de leurs BAAR Cegid Group au prix de 68,25 euros par BAAR (l'«  Offre  »).

Luxco est détenue indirectement par Silver Lake et AltaOne Capital, tel que décrit à la section 1.1.1 du Projet de Note d'Information.

La société Claudius Finance S.à r.l., une société à responsabilité limitée de droit luxembourgeois, dont le siège social est situé  2, boulevard de la Foire, L-1528 Luxembourg immatriculée au Registre du commerce et des sociétés du Luxembourg («  Claudius Finance  ») détient 100% du capital et des droits de vote de l'Initiateur, ainsi que, directement, 3.470.156 actions de la Société, représentant 37,58 % du capital et 37,45 % des droits de vote [1] de la Société.

A la date du présent communiqué, l'Initiateur détient, seul et de concert avec la société Claudius Finance, 8.370.727 actions de la Société (dont 4.900.571 actions détenues directement par l'Initiateur), représentant 90,66 % du capital et 90,33% des droits de vote de la Société, ainsi que 7.435 BAAR 1 et 19.782 BAAR 2 (tous détenus directement par l'Initiateur), représentant respectivement l'intégralité (sauf un) et 93,05% des BAAR 1 et des BAAR 2 en circulation.

L'Initiateur s'engage irrévocablement à acquérir, en numéraire, (i) la totalité des actions de la Société qu'il ne détient pas déjà (directement ou indirectement), seul ou de concert, représentant à la connaissance de l'Initiateur, un maximum de 727.051 actions au 18 mai 2017 (hors actions auto-détenues par la Société (que le conseil d'administration a décidé de ne pas apporter à l'Offre) à l'exception des 1.478 actions auto-détenues susceptibles d'être remises aux porteurs de BAAR (autres que l'Initiateur) sur exercice de ceux-ci) à un prix de 86,25 euros par action et (ii) la totalité des BAAR émis par la Société qu'il ne détient pas déjà (directement ou indirectement), seul ou de concert, représentant à la connaissance de l'Initiateur, un maximum de 1 BAAR 1 et 1.477 BAAR 2 à un prix de 68,25 euros par BAAR.

Dans l'hypothèse où, à l'issue de l'Offre, les actionnaires minoritaires ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société, l'Initiateur sollicitera la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire en application de l'article 237-14 du règlement général de l'AMF. A cet égard, il est rappelé que l'Initiateur a conclu le 9 juin 2017 [2] des engagements d'apport avec quatre actionnaires de la Société (à savoir, Kirao, Amplegest, HMG et Financière Tiepolo), au titre desquels ces actionnaires se sont engagés à apporter à l'Offre l'ensemble des actions qu'ils détiennent (ainsi que, le cas échéant, toute action qu'ils pourraient venir à acquérir ultérieurement), représentant au total 5,04 % du capital et 5,03 % des droits de vote de la Société (les «  Engagements d'Apport  »). Après mise en oeuvre des Engagements d'Apport, l'Initiateur détiendra, seul et de concert avec Claudius Finance, 95,70 % du capital et 95,36 % des droits de vote de la Société [3] .

L'Offre, conformément à l'article 233-2 du règlement général de l'AMF, sera ouverte pour une période de 10 jours de négociation.

En application de l'article 231-13 du règlement général de l'AMF, Natixis, agissant pour le compte de l'Initiateur, a déposé le Projet de Note d'Information auprès de l'AMF le 20 juin 2017. Natixis agit en qualité d'établissement présentateur de l'Offre et garantit la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur dans le cadre de l'Offre.

L'Offre sera réalisée selon la procédure simplifiée en application des dispositions des articles 233-1 et suivants du règlement général de l'AMF.

2.         CONTEXTE ET MOTIFS DE L'OFFRE

Ainsi que la Société l'a annoncé le 18 mai 2017 [4] :

  • le conseil d'administration de la Société a décidé d'entamer le projet de transformation de la Société en société européenne (la «  Transformation  »), qui vise à moderniser la structure juridique de la Société, lui donner davantage de flexibilité dans son projet de développement de ses activités hors de France et lui permettre de bénéficier des autres avantages de la société européenne (dont notamment la possibilité de réaliser plus aisément un transfert intra-communautaire de siège social et des opérations telles que des fusions avec des sociétés localisées dans d'autres Etats Membres de l'Union Européenne);
     
  • le conseil d'administration de la Société a également décidé d'étudier activement la possibilité de transférer le siège social de la Société aux Pays-Bas (le «  Transfert  »), ce qui permettrait à la Société de bénéficier d'un cadre financier, juridique et règlementaire, ainsi que de l'environnement économique, optimaux afin de poursuivre sa croissance à l'international et sa stratégie de croissance externe ; et
     
  • d'une manière générale, le conseil d'administration de la Société est également favorable à ce qu'à l'avenir les titres de la Société ne soient plus cotés, ce qui permettrait la simplification de la structure juridique et des procédures internes de la Société, ainsi que la suppression des frais et autres contraintes associés à la cotation de la Société, dans un contexte où la Société ne retire plus réellement d'avantages de sa cotation en raison d'un flottant limité, d'une faible liquidité du titre et de la quasi-absence de couverture du titre par les analystes.

Lors de sa réunion du 20 juin 2017, après avoir pris connaissance notamment de l'avis rendu par les instances représentatives du personnel le 19 juin 2017 sur le projet de Transformation dans le cadre de la procédure de consultation, le conseil d'administration de la Société a décidé que le projet de Transformation sera inscrit à l'ordre du jour d'une prochaine réunion du conseil d'administration, dès la finalisation de toutes les études en cours qui interviendra après la réalisation de l'Offre, afin qu'il puisse formellement se prononcer sur le projet de Transformation.

Les projets actuellement envisagés de Transformation et d'éventuel Transfert sont plus amplement décrits à la section 1.3.1 du Projet de Note d'Information.

3.         RAPPELS DES PRINCIPAUX TERMES DE L'OFFRE

En application de l'article 231-13 du règlement général de l'AMF, Natixis, agissant pour le compte de l'Initiateur, a déposé le Projet de Note d'Information auprès de l'AMF le 20 juin 2017. L'AMF publiera sur son site Internet (http://www.amf-france.org) un avis de dépôt concernant l'Offre.

Conformément à l'article 233-1 du règlement général de l'AMF, l'Offre sera réalisée suivant la procédure simplifiée.

Conformément aux dispositions de l'article 231-6 du règlement général de l'AMF, et sous réserve des termes et conditions décrits dans le Projet de Note d'Information, l'Initiateur s'engage irrévocablement à acquérir auprès des actionnaires et des porteurs de BAAR de la Société, pendant une période de 10 jours de négociation, (i) la totalité des actions de la Société apportées à l'Offre, au prix de 86,25 euros par action, ainsi que (ii) la totalité des BAAR apportés à l'Offre, au prix de 68,25 euros par BAAR.

Dans l'hypothèse où, directement à l'issue de l'Offre, les actionnaires minoritaires ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société, l'Initiateur sollicitera la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire en application de l'article 237-14 du règlement général de l'AMF, et le prix payé par l'Initiateur en contrepartie des titres transférés dans le cadre de ce retrait obligatoire sera de 86,25 euros par action et 68,25 euros par BAAR. Il est rappelé que les Engagements d'Apport représentent au total 5,04 % du capital et 5,03 % des droits de vote de la Société. L'Initiateur détiendra donc, seul et de concert avec Claudius Finance, 95,70 % du capital et 95,36 % des droits de vote de la Société après mise en oeuvre des Engagements d'Apport [5] .

Natixis agit en qualité d'établissement présentateur de l'Offre et garantit la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur dans le cadre de l'Offre, conformément aux dispositions de l'article 231-13 du règlement général de l'AMF.

L'Initiateur se réserve le droit d'acquérir des actions et des BAAR de la Société durant la période d'Offre dans les limites des articles 231-38 et 231-39 du règlement général de l'AMF (étant précisé que le nombre maximum d'actions et de BAAR susceptibles d'être acquis depuis la date de l'avis de dépôt susvisé jusqu'à la date d'ouverture de l'Offre en application de l'article 231-38 IV ne pourra excéder 218.115 actions et 443 BAAR 2).

Dans le cadre de la présente Offre, le prix de 86,25 euros par action fait ressortir une prime de 15 % par rapport au cours de clôture du 18 mai 2017 (soit le dernier jour de négociation antérieur à l'annonce de l'Offre), et de 39 % par rapport au cours moyen de l'action de la Société pondéré par les volumes sur la période de 12 mois jusqu'au 18 mai 2017. Ce prix représente également une prime de 41 % par rapport au prix par action dans le cadre de l'offre obligatoire initiée en 2016 (soit 61,00 euros (dividende détaché)). Par ailleurs, le prix de 68,25 euros par BAAR représenterait une prime de 101 % par rapport au cours de clôture des BAAR 1 du 3 octobre 2016 (soit le jour de la dernière transaction sur les BAAR 1 sur le marché d'Euronext Paris) et une prime de 66 % par rapport au cours de clôture des BAAR 2 du 2 mars 2017 (soit le jour de la dernière transaction sur les BAAR 2 sur le marché d'Euronext Paris), ainsi qu'une prime de 54 % par rapport au prix des BAAR dans le cadre de l'offre obligatoire initiée en 2016 (soit 44,25 euros). L'évaluation du prix proposé aux actionnaires et aux porteurs de BAAR de la Société dans le cadre de l'Offre fait l'objet d'une description approfondie à la section 3 du Projet de Note d'Information.

4.         AVIS MOTIVE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA SOCIETE

L'avis motivé du conseil d'administration de la Société sur l'Offre ainsi que le rapport du cabinet Farthouat Finance, désigné en qualité d'expert indépendant, figurent dans le Projet de Note d'Information en Réponse préparé par la Société.

5.         Procédure d'apport à l'Offre

Les actions et les BAAR apportés à l'Offre devront être librement négociables et libres de tout privilège, gage, nantissement, ou toute autre sûreté ou restriction de quelque nature que ce soit restreignant le libre transfert de leur propriété. L'Initiateur se réserve le droit d'écarter toute action et tout BAAR apportés à l'Offre qui ne répondraient pas à cette condition.

L'Offre, conformément à l'article 233-2 du règlement général de l'AMF, sera ouverte pendant une période de 10 jours de négociation.

Il est rappelé que l'assemblée générale des actionnaires de la Société convoquée pour le 29 juin 2017 délibèrera sur la mise au nominatif obligatoire de toutes les actions de la Société et que cette mise au nominatif devra intervenir dans un délai de trois mois à compter du 7 juillet 2017.

Les actions ou les BAAR de la Société détenus sous forme nominative pure devront être convertis et détenus sous forme nominative administrée pour pouvoir être apportés à l'Offre. Par conséquent, les personnes détenant leurs actions ou leurs BAAR sous forme nominative pure (auprès du teneur de compte-titres de la Société, à savoir Crédit Industriel et Commercial - CM-CIC Market Solutions) et qui souhaitent les apporter à l'Offre devront demander la conversion sous forme nominative administrée de ces actions et de ces BAAR afin de les apporter à l'Offre. Les personnes détenant leurs actions ou leurs BAAR sous forme au porteur pourront les apporter à l'Offre sans avoir à les convertir au nominatif administré.

Les actionnaires ou les porteurs de BAAR de la Société dont les actions ou les BAAR sont inscrits sur un compte géré par un intermédiaire financier et qui souhaitent apporter leurs actions ou leurs BAAR à l'Offre, devront délivrer un ordre d'apport à l'Offre de leurs actions et de leurs BAAR à leur intermédiaire financier, conformément aux formulaires standards fournis par leur intermédiaire financier au plus tard le dernier jour d'ouverture de l'Offre et en temps opportun afin que leur ordre puisse être exécuté dans les délais. Les actionnaires et les porteurs de BAAR (autres que l'Initiateur) de la Société sont invités à se rapprocher de leurs intermédiaires financiers pour vérifier si un délai plus court leur est applicable.

L'acquisition par l'Initiateur des actions et des BAAR pendant l'Offre se fera, conformément à la loi, par l'intermédiaire du membre du marché acheteur, Natixis, agissant en tant qu'intermédiaire pour le compte de l'Initiateur. Les actionnaires et porteurs qui apporteront leurs actions et leurs BAAR à l'Offre devront céder leurs actions et leurs BAAR sur le marché et le règlement-livraison s'effectuera au fur et à mesure de l'exécution des ordres, deux (2) jours de négociation après chaque exécution, étant précisé que les frais de négociation (y compris les frais de courtage et taxes afférentes) resteront en totalité à la charge des actionnaires et porteurs vendeurs.

Les ordres de présentation des actions et BAAR à l'Offre seront irrévocables.

Aucun frais ne sera remboursé ou payé, et aucune commission ne sera versée, par l'Initiateur à un quelconque intermédiaire ou à une quelconque personne sollicitant l'apport des actions ou des BAAR de la Société à l'Offre, sauf en vertu d'un accord écrit conclu avec l'Initiateur ou ses affiliés.

6.         Calendrier indicatif de l'Offre

18 mai 2017 Annonce du projet d'Offre

 
18 mai 2017 Désignation de Farthouat Finance en qualité d'expert indépendant

 
16 juin 2017 Remise du rapport de l'expert indépendant

 
20 juin 2017 Dépôt du Projet de Note d'Information de l'Initiateur auprès de l'AMF et du Projet de Note d'Information  en Réponse de la Société auprès de l'AMF

 
4 juillet 2017 Décision de conformité de l'Offre par l'AMF et délivrance du visa de l'AMF sur la note d'information de l'Initiateur et la note en réponse de la Société

 
5 juillet 2017

 
Mise à disposition du document "Autres Informations" relatifs aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de l'Initiateur, et du document "Autres Informations" relatifs aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de la Société, conformément aux dispositions de l'article 231-28 du règlement général de l'AMF

 
6 juillet 2017 Ouverture de l'Offre

 
20 juillet 2017 Clôture de l'Offre

 
25 juillet 2017 Publication de l'avis des résultats de l'Offre

 
31 juillet 2017

 
Notification à l'AMF par l'Initiateur de son intention de mettre en oeuvre un retrait obligatoire (1)

 
1 er août 2017

 
Publication par l'AMF de la mise en oeuvre du retrait obligatoire (1)

 
3 août 2017

 
Publication d'un communiqué de presse annonçant la mise en oeuvre du retrait obligatoire (1)

 
7 août 2017 Réalisation du retrait obligatoire (1)

 

(1) Dans l'hypothèse où, directement à l'issue de l'Offre, les actionnaires minoritaires ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société

Conformément à l'article 231-32 du règlement général de l'AMF, les dates d'ouverture et de clôture ainsi que les résultats de l'Offre devront être publiés par l'AMF.

7.         MISE A DISPOSITION DES DOCUMENTS RELATIFS A L'OFFRE ET CONTACT INVESTISSEURS

Des exemplaires du Projet de Note d'Information sont disponibles sur les sites Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et de la Société (www.cegid.com).

Des exemplaires du Projet de Note d'Information peuvent également être obtenus sans frais auprès de Natixis, 47, quai d'Austerlitz, 75013 Paris, France.

Conformément à l'article 231-28 du règlement général de l'AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, comptables et financières de l'Initiateur seront déposées auprès de l'AMF et mises à la disposition du public au plus tard la veille de l'ouverture de l'Offre.

Les actionnaires étrangers, en particulier les actionnaires américains ou basés aux Etats-Unis d'Amérique, sont invités à prendre connaissance de la section 2.6 du Projet de Note d'Information dans laquelle sont indiquées certaines informations importantes qui les concernent spécifiquement.


Information importante

Le présent communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement.
La documentation relative à l'Offre comportant les termes et conditions de l'Offre reste soumise à l'examen de l'AMF qui appréciera sa conformité aux dispositions législatives et règlementaires applicables. Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires situés en France de prendre connaissance de la documentation relative à l'Offre, ainsi que de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendraient des informations importantes sur Claudius France, Cegid Group et l'opération envisagée. L'Offre ne sera pas ouverte au public dans toute juridiction dans laquelle son ouverture fait l'objet de restrictions légales.
L'Offre sera réalisée aux Etats-Unis conformément à la Section 14(e) du U.S. Securities Exchange Act de 1934, tel que modifié (l' "Exchange Act") et à la Réglementation 14E du Exchange Act, en tant qu'offre publique « Tier 1 » selon la Règle 14d-1(c), ainsi que conformément aux lois et règlements français applicables.
Ce communiqué ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations ferait l'objet de restrictions légales.
La diffusion, la publication ou la distribution de ce communiqué dans certains pays peut faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est diffusé, publié ou distribué doivent s'informer sur de telles restrictions et s'y conformer. Claudius France décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.



[1]       Sauf mention contraire, les pourcentages de droits de vote de la Société indiqués dans le présent communiqué sont calculés en application du 2ème alinéa de l'article 223-11 du règlement général de l'AMF, c'est-à-dire sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote.

[2]       Communiqué du 12 juin 2017 de la Société, disponible sur le site internet de la Société (www.cegid.com).

[3]       Soit 97,19 % du capital et 96,83 % des droits de vote de la Société en tenant compte des actions auto-détenues par la Société, conformément à l'article L.233-9, 2° du Code de commerce.

[4]       Communiqué du 18 mai 2017 de la Société, disponible sur le site de la Société (www.cegid.com).

[5]       Soit 97,19 % du capital et 96,83 % des droits de vote de la Société en tenant compte des actions auto-détenues par la Société, conformément à l'article L.233-9, 2° du Code de commerce.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CEGID GROUP via GlobeNewswire

HUG#2114623

Cegid Group : Offre Publique d'Achat Simplifiée 20-06-2017 19:45

La Suite...

COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D'UN PROJET DE NOTE D'INFORMATION EN REPONSE DANS LE CADRE DE L'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS ET LES BONS D'ACQUISITION D'ACTIONS REMBOURSABLES DE LA SOCIETE

CEGID GROUP

INITIEE PAR

CLAUDIUS FRANCE

Le présent communiqué a été établi par Cegid Group et est diffusé en application des dispositions de l'article 231-26 du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l' "AMF").

 

Le projet d'offre publique d'achat simplifiée, le projet de note d'information de Claudius France (le "Projet de Note d'Information") et le projet de note d'information en réponse de Cegid Group (le "Projet de Note d'Information en Réponse") restent soumis à l'examen de l'AMF.

 

Le présent communiqué est daté du 20 juin 2017.

1.         PRESENTATION DE L'OFFRE

En application du titre III du Livre II et, plus particulièrement des articles 233-1 et suivants du règlement général de l'AMF, la société Claudius France, société par actions simplifiée unipersonnelle de droit français, dont le siège social est situé 33 rue de Naples, 75008 Paris et immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 821 096 039 (l'«  Initiateur  »), indirectement détenue à 100% par la société Claudius Luxco S.à r.l., société à responsabilité limitée de droit luxembourgeois, dont le siège social est situé 2, boulevard de la Foire, L-1528 Luxembourg immatriculée au Registre du commerce et des sociétés du Luxembourg («  Luxco  »), s'est engagée irrévocablement à offrir à l'ensemble des actionnaires, des porteurs de bons d'acquisition d'actions remboursables exerçables jusqu'au 5 novembre 2017 inclus (les «  BAAR 1  ») et des porteurs de bons d'acquisition d'actions remboursables exerçables jusqu'au 5 novembre 2018 inclus (les «  BAAR 2  », et ensemble avec les BAAR 1, les «  BAAR  ») de la société Cegid Group, société anonyme de droit français, dont le siège social est situé 52, quai Paul Sédallian, 69009 Lyon, immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de Lyon sous le numéro 327 888 111 (la «  Société  ») et dont les actions et les BAAR sont admis aux négociations sur Euronext Paris (sous le code ISIN FR0000124703, mnémonique CGD, pour les actions, et respectivement sous les codes ISIN FR0010928093 et FR0010928119 pour les BAAR 1 et les BAAR 2) d'acquérir, en numéraire, la totalité de leurs actions Cegid Group au prix de 86,25 euros par action et la totalité de leurs BAAR Cegid Group au prix de 68,25 euros par BAAR (l'«  Offre  »).

Luxco est détenue indirectement par Silver Lake et AltaOne Capital, tel que décrit à la section 1.1.1 du Projet de Note d'Information de l'Initiateur.

La société Claudius Finance S.à r.l., une société à responsabilité limitée de droit luxembourgeois, dont le siège social est situé  2, boulevard de la Foire, L-1528 Luxembourg immatriculée au Registre du commerce et des sociétés du Luxembourg («  Claudius Finance  ») détient 100% du capital et des droits de vote de l'Initiateur, ainsi que, directement, 3.470.156 actions de la Société, représentant 37,58 % du capital et 37,45 % des droits de vote [1] de la Société.

A la date du présent communiqué, l'Initiateur détient, seul et de concert avec la société Claudius Finance, 8.370.727 actions de la Société (dont 4.900.571 actions détenues directement par l'Initiateur), représentant 90,66 % du capital et 90,33% des droits de vote de la Société, ainsi que 7.435 BAAR 1 et 19.782 BAAR 2 (tous détenus directement par l'Initiateur), représentant respectivement l'intégralité (sauf un) et 93,05% des BAAR 1 et des BAAR 2 en circulation.

L'Initiateur s'engage irrévocablement à acquérir, en numéraire, (i) la totalité des actions de la Société qu'il ne détient pas déjà (directement ou indirectement), seul ou de concert, représentant à la connaissance de l'Initiateur, un maximum de 727.051 actions au 18 mai 2017 (hors actions auto-détenues par la Société (que le conseil d'administration a décidé de ne pas apporter à l'Offre) à l'exception des 1.478 actions auto-détenues susceptibles d'être remises aux porteurs de BAAR (autres que l'Initiateur) sur exercice de ceux-ci) à un prix de 86,25 euros par action et (ii) la totalité des BAAR émis par la Société qu'il ne détient pas déjà (directement ou indirectement), seul ou de concert, représentant à la connaissance de l'Initiateur, un maximum de 1 BAAR 1 et 1.477 BAAR 2 à un prix de 68,25 euros par BAAR.

Dans l'hypothèse où, à l'issue de l'Offre, les actionnaires minoritaires ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société, l'Initiateur sollicitera la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire en application de l'article 237-14 du règlement général de l'AMF. A cet égard, il est rappelé que l'Initiateur a conclu le 9 juin 2017 [2] des engagements d'apport avec quatre actionnaires de la Société (à savoir, Kirao, Amplegest, HMG et Financière Tiepolo), au titre desquels ces actionnaires se sont engagés à apporter à l'Offre l'ensemble des actions qu'ils détiennent (ainsi que, le cas échéant, toute action qu'ils pourraient venir à acquérir ultérieurement), représentant au total 5,04 % du capital et 5,03 % des droits de vote de la Société (les «  Engagements d'Apport  »). Après mise en oeuvre des Engagements d'Apport, l'Initiateur détiendra, seul et de concert avec Claudius Finance, 95,70 % du capital et 95,36 % des droits de vote de la Société [3] .

L'Offre, conformément à l'article 233-2 du règlement général de l'AMF, sera ouverte pour une période de 10 jours de négociation.

En application de l'article 231-13 du règlement général de l'AMF, Natixis, agissant pour le compte de l'Initiateur, a déposé le Projet de Note d'Information de l'Initiateur auprès de l'AMF le 20 juin 2017. Natixis agit en qualité d'établissement présentateur de l'Offre et garantit la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur dans le cadre de l'Offre.

L'Offre sera réalisée selon la procédure simplifiée en application des dispositions des articles 233-1 et suivants du règlement général de l'AMF.

2.         CONTEXTE ET MOTIFS DE L'OFFRE

Ainsi que la Société l'a annoncé le 18 mai 2017 [4] :

  • le conseil d'administration de la Société a décidé d'entamer le projet de transformation de la Société en société européenne (la «  Transformation  »), qui vise à moderniser la structure juridique de la Société, lui donner davantage de flexibilité dans son projet de développement de ses activités hors de France et lui permettre de bénéficier des autres avantages de la société européenne (dont notamment la possibilité de réaliser plus aisément un transfert intra-communautaire de siège social et des opérations telles que des fusions avec des sociétés localisées dans d'autres Etats Membres de l'Union Européenne);
     
  • le conseil d'administration de la Société a également décidé d'étudier activement la possibilité de transférer le siège social de la Société aux Pays-Bas (le «  Transfert  »), ce qui permettrait à la Société de bénéficier d'un cadre financier, juridique et règlementaire, ainsi que de l'environnement économique, optimaux afin de poursuivre sa croissance à l'international et sa stratégie de croissance externe ; et
     
  • d'une manière générale, le conseil d'administration de la Société est également favorable à ce qu'à l'avenir les titres de la Société ne soient plus cotés, ce qui permettrait la simplification de la structure juridique et des procédures internes de la Société, ainsi que la suppression des frais et autres contraintes associés à la cotation de la Société, dans un contexte où la Société ne retire plus réellement d'avantages de sa cotation en raison d'un flottant limité, d'une faible liquidité du titre et de la quasi-absence de couverture du titre par les analystes.

Lors de sa réunion du 20 juin 2017, après avoir pris connaissance notamment de l'avis rendu par les instances représentatives du personnel le 19 juin 2017 sur le projet de Transformation dans le cadre de la procédure de consultation, le conseil d'administration de la Société a décidé que le projet de Transformation sera inscrit à l'ordre du jour d'une prochaine réunion du conseil d'administration, dès la finalisation de toutes les études en cours qui interviendra après la réalisation de l'Offre, afin qu'il puisse formellement se prononcer sur le projet de Transformation.

Les projets actuellement envisagés de Transformation et d'éventuel Transfert sont plus amplement décrits à la section 1.3.1 du Projet de Note d'Information de l'Initiateur.

3.         RAPPELS DES PRINCIPAUX TERMES DE L'OFFRE

En application de l'article 231-13 du règlement général de l'AMF, Natixis, agissant pour le compte de l'Initiateur, a déposé le Projet de Note d'Information de l'Initiateur auprès de l'AMF le 20 juin 2017.

Conformément à l'article 233-1 du règlement général de l'AMF, l'Offre sera réalisée suivant la procédure simplifiée.

Conformément aux dispositions de l'article 231-6 du règlement général de l'AMF, et sous réserve des termes et conditions décrits dans le Projet de Note d'Information de l'Initiateur, l'Initiateur s'engage irrévocablement à acquérir auprès des actionnaires et des porteurs de BAAR de la Société, pendant une période de 10 jours de négociation, (i) la totalité des actions de la Société apportées à l'Offre, au prix de 86,25 euros par action, ainsi que (ii) la totalité des BAAR apportés à l'Offre, au prix de 68,25 euros par BAAR.

Dans l'hypothèse où, directement à l'issue de l'Offre, les actionnaires minoritaires ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société, l'Initiateur sollicitera la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire en application de l'article 237-14 du règlement général de l'AMF, et le prix payé par l'Initiateur en contrepartie des titres transférés dans le cadre de ce retrait obligatoire sera de 86,25 euros par action et 68,25 euros par BAAR. Il est rappelé que les Engagements d'Apport représentent au total 5,04 % du capital et 5,03 % des droits de vote de la Société. L'Initiateur détiendra donc, seul et de concert avec Claudius Finance, 95,70 % du capital et 95,36 % des droits de vote de la Société après mise en oeuvre des Engagements d'Apport [5] .

Les termes de l'Offre sont décrits de manière plus détaillée dans le Projet de Note d'Information de l'Initiateur.

4.         AVIS MOTIVE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE CEGID GROUP

Le conseil d'administration de la Société s'est réuni le 20 juin 2017, sous la présidence de Monsieur Jean-Michel Aulas, président du conseil d'administration, à l'effet d'examiner l'Offre et de rendre un avis motivé sur l'intérêt et les conséquences de l'Offre pour la Société, ses actionnaires et ses salariés.

Etaient présents ou représentés, Monsieur Jean-Michel Aulas, Monsieur Christian Lucas, Monsieur Shahriar Tadjbakhsh et Madame Quitterie Lenoir.

Était absent et excusé Monsieur Joseph Howard Osnoss.

L'avis motivé du conseil d'administration rendu le 20 juin 2017 est intégralement reproduit ci-après.

« Examen du projet de note d'information de Claudius France, du rapport de l'expert indépendant sur la valorisation des actions et des bons d'acquisition d'actions remboursables de la Société dans le cadre du projet d'offre publique et du projet de note en réponse au projet d'offre publique, afin, pour le conseil d'administration, de rendre un avis motivé sur l'intérêt du projet d'offre publique pour la Société, ses actionnaires et ses salariés

  • Recommandation initiale sur le projet d'offre publique d'achat simplifiée

Le Président rappelle que le Conseil d'Administration s'était réuni une première fois le 18 mai 2017 afin de prendre connaissance du projet d'offre publique d'achat simplifiée visant les actions de la Société, au prix de 85,00 euros par action, et les bons d'acquisition d'actions remboursables de la Société (« BAAR ») au prix de 67,00 euros par BAAR (l' « Offre »), que Claudius France, actionnaire majoritaire de la Société («  Claudius France » ou l'« Initiateur »), était sur le point d'annoncer.

Le Président rappelle que Claudius France a annoncé le 12 juin 2017 avoir conclu des Engagements d'Apport à l'Offre avec quatre actionnaires de la Société portant sur 5,04% du capital et 5,03% des droits de vote de la Société, à un prix égal à 86,25 euros par action. Après mise en oeuvre des Engagements d'Apport, Claudius France détiendra, seule et de concert avec Claudius Finance, 95,70 % du capital et 95,36 % des droits de vote de la Société (et 97,19% du capital et 96,83% des droits de vote après prise en compte des actions auto-détenues par la Société conformément à l'article L.233-9, 2° du Code de commerce). Eu égard à la conclusion de ces Engagements d'Apport, Claudius France a augmenté le prix de l'Offre à 86,25 euros par action et 68,25 euros par BAAR.

Le Président rappelle également que l'Initiateur a déposé le 11 juin 2016 une offre publique d'achat obligatoire sur les actions et BAAR de la Société au prix de 61,00 € par action (dividende détaché) et 44,25 € par BAAR (l' « Offre Obligatoire ») ; à l'issue de l'Offre Obligatoire, l'Initiateur détenait, seul et de concert avec Claudius Finance, 8.355.974 actions de la Société (y compris 4.885.818 actions détenues directement par l'Initiateur), représentant 90,50 % du capital et 90,11 % des droits de vote de la Société, ainsi que 7.435 BAAR 1 et 19.782 BAAR 2 (détenus directement par l'Initiateur), représentant 94,68 % des BAAR en circulation ; l'Offre Obligatoire faisait suite à l'acquisition, réalisée le 8 juillet 2016 par Claudius Finance, de 3.470.156 actions de la Société représentant 37,6 % du capital de la Société conformément aux termes d'un contrat d'acquisition conclu le 18 avril 2016 avec Groupama SA, Groupama Gan Vie et ICMI ; à cet égard, le Président explique que l'Initiateur n'a pas atteint, à l'issue de l'Offre Obligatoire, seul et de concert avec Claudius Finance, le seuil de capital et de droits de vote de la Société permettant la mise en oeuvre du retrait obligatoire (soit le seuil de 95 %).

Ensuite, le Président rappelle qu'entre l'issue de l'Offre Obligatoire (soit le 6 octobre 2016) et la date des présentes, l'Initiateur a acquis 14.753 actions de la Société et que le prix le plus élevé payé par l'Initiateur dans le cadre de ces acquisitions s'est élevé à 75,70 € pour l'acquisition de 13.435 actions réalisée le 20 mars 2017 ; à la date des présentes, l'Initiateur détient, seul et de concert avec Claudius Finance, 8.370.727 actions de la Société (y compris 4.900.571 actions détenues directement par l'Initiateur), représentant 90,66 % du capital et 90,33 % des droits de vote de la Société, ainsi que 7.435 BAAR 1 et 19.782 BAAR 2 (détenus directement par la Société), représentant respectivement la totalité (sauf un) des BAAR 1 et 93,05 % des BAAR 2.

Le Président rappelle que le Conseil d'Administration a décidé, lors de sa réunion du 18 mai 2017, de désigner le cabinet Farthouat Finance en qualité d'expert indépendant chargé d'établir un rapport sur les conditions de l'Offre et du retrait obligatoire conformément à l'article 261-1 du Règlement Général de l'AMF. Le Conseil d'Administration a en outre décidé de confier à Madame Quitterie Lenoir, administratrice indépendante du Conseil d'Administration, la charge de suivre et de rendre compte des travaux de l'expert indépendant en veillant au bon déroulement de la mission d'expertise et des diligences que l'expert indépendant doit mettre en oeuvre.

Le Président indique que Natixis a été désignée banque présentatrice de l'Offre (étant rappelé que Natixis était la banque présentatrice de l'Offre Obligatoire ayant eu lieu en 2016).

Le Président rappelle que le Conseil d'Administration de la Société a pris connaissance, dès le 18 mai 2017, de l'intention de l'Initiateur de déposer l'Offre. Le Conseil d'Administration avait accueilli favorablement la possibilité qui serait offerte aux actionnaires minoritaires de bénéficier d'une liquidité avec une prime significative par rapport au cours de bourse. Cette Offre intervient également à un moment où la Société a décidé de concentrer ses ressources financières sur ses opérations et sur ses projets d'investissement et de développement, y compris de potentielles acquisitions, de telle sorte qu'il est probable qu'il n'y ait pas ou peu de distribution de dividendes à court ou moyen terme (étant rappelé qu'il est proposé à l'assemblée générale annuelle 2017 de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2016).

Le Président précise que le Conseil d'Administration a annoncé, le 18 mai 2017, qu'il était également favorable à ce qu'à l'avenir les titres de la Société ne soient plus cotés, ce qui permettrait la simplification de la structure juridique et des procédures internes de la Société, ainsi que la suppression des frais et autres contraintes associés à la cotation de la Société. En effet, la Société ne retire plus réellement d'avantages de sa cotation en raison d'un flottant limité, d'une faible liquidité du titre et de la quasi-absence de couverture du titre par les analystes.

Le Président demande ensuite à Madame Quitterie Lenoir d'exposer une synthèse des travaux de valorisation qui ont été réalisés dans le cadre de l'Offre par Natixis, en qualité de banque présentatrice, et le cabinet Farthouat Finance, en qualité d'expert indépendant.

Madame Quitterie Lenoir rappelle que, conformément à la mission qui lui a été confiée par le Conseil d'Administration lors de sa réunion du 18 mai 2017, elle a procédé à un suivi des travaux de l'expert indépendant dans le cadre de l'Offre et a revu le rapport de valorisation établi par Natixis, et procède ensuite à une présentation desdits travaux et rapport de valorisation.

Le Président demande également aux représentants du cabinet Farthouat Finance de bien vouloir exposer les principaux points et conclusions de leur rapport d'expertise indépendante.

Le Président demande enfin aux représentants du cabinet Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP de bien vouloir rappeler les principales modalités selon lesquelles le Conseil d'Administration doit émettre un avis sur l'Offre qui lui est présentée et rendre public ledit avis, conformément à la réglementation en vigueur.

Le Président indique au Conseil d'Administration qu'il lui appartient donc, en application de l'article 231-19 du Règlement Général de l'AMF, d'émettre un avis motivé sur l'intérêt de l'Offre et sur les conséquences de celle-ci pour la Société, ses actionnaires et ses salariés. Il propose au Conseil d'Administration de prendre connaissance des principaux documents relatifs à l'opération projetée, à savoir :

  • le rapport du cabinet Farthouat Finance, expert indépendant, en date du 16 juin 2017 ;
  • le Projet de Note d'Information préparé par l'Initiateur, qui contient notamment les raisons et objectifs de l'Offre, les intentions de l'Initiateur au cours des 12 prochains mois et les éléments d'appréciation du prix de l'Offre établis par Natixis;
  • le Projet de Note en Réponse établi par la Société ; et
  • les Engagements d'Apport à l'Offre en faveur de l'Initiateur.
    • Analyse de l'Offre

Après avoir pris connaissance des documents ci-dessus et des éléments complémentaires qui lui ont été présentés, le Conseil d'Administration constate que :

  • L'Initiateur est détenu intégralement par la société Claudius Finance S.à r.l., une société à responsabilité limitée de droit luxembourgeois, dont le siège social est situé  2, boulevard de la Foire, L-1528 Luxembourg immatriculée au Registre du commerce et des sociétés du Luxembourg («  Claudius Finance  »). Claudius Finance détient également directement 3.470.156 actions de la Société, représentant 37,58 % du capital et 37,45 % des droits de vote de la Société.
  • L'Initiateur détient, seul et de concert avec la société Claudius Finance, 8.370.727 actions de la Société (dont 4.900.571 actions détenues directement par l'Initiateur), représentant 90,66 % du capital et 90,33% des droits de vote de la Société, ainsi que 7.435 BAAR 1 et 19.782 BAAR 2 (tous détenus directement par l'Initiateur), représentant respectivement l'intégralité (sauf un) des BAAR 1 et 93,05% des BAAR 2 en circulation.
  • L'Initiateur bénéficie également des Engagements d'Apport de la part de quatre actionnaires portant sur 5,04 % du capital et 5,03 % des droits de vote de la Société. Par conséquent, après la mise en oeuvre des Engagements d'Apport, Claudius France détiendra, seule et de concert avec Claudius Finance, 95,70% du capital et 95.36 % des droits de vote de la Société (et 97,19 % du capital et 96,83 % des droits de vote de la Société après prise en compte des actions auto-détenues par la Société, conformément à l'article L.233-9, 2° du Code de commerce).
  • L'Initiateur a annoncé son intention de demander à l'AMF la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire dans les conditions prévues par les articles 237-14 et suivants du Règlement général de l'AMF, étant donné que les actions non-apportées à l'Offre ne devraient pas représenter plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société.
  • Le prix d'Offre est égal à 86,25 euros par action et 68,25 euros par BAAR (tel qu'annoncé le 12 juin 2017).
  • Le prix d'Offre de 86,25 euros par action fait ressortir une prime de 15 % par rapport au cours de clôture du 18 mai 2017 (soit le dernier jour de négociation antérieur à l'annonce de l'Offre), et de 39 % par rapport au cours moyen de l'action de la Société pondéré par les volumes sur la période de 12 mois jusqu'au 18 mai 2017. Ce prix représente également une prime de 41 % par rapport au prix par action dans le cadre de l'Offre Obligatoire (soit 61,00 euros (dividende détaché)). Par ailleurs, le prix de 68,25 euros par BAAR représenterait une prime de 101 % par rapport au cours de clôture des BAAR 1 du 3 octobre 2016 (soit le jour de la dernière transaction sur les BAAR 1 sur le marché d'Euronext Paris) et une prime de 66 % par rapport au cours de clôture des BAAR 2 du 2 mars 2017 (soit le jour de la dernière transaction sur les BAAR 2 sur le marché d'Euronext Paris), ainsi qu'une prime de 54 % par rapport au prix des BAAR dans le cadre de l'Offre Obligatoire (soit 44,25 euros).
  • Le prix de l'Offre se compare favorablement à l'ensemble des critères de valorisation tels que présentés dans l'appréciation du prix de l'Offre préparée par Natixis et reproduite à la section 3 du Projet de Note d'Information de l'Initiateur.
  • L'Offre représente une opportunité pour ceux des actionnaires et porteurs de BAAR qui souhaiteraient apporter leurs titres à l'Offre de bénéficier d'une liquidité dans des conditions de prix favorables.

Le Conseil d'Administration relève par ailleurs que les intentions de l'Initiateur pour les 12 prochains mois, telles que présentées dans le Projet de Note d'Information, sont notamment les suivantes :

  • En matière de stratégie, à la suite de l'annonce faite par la Société le 18 mai 2017, l'Initiateur indique qu'il soutient les projets envisagés par la Société de Transformation en societas europaea (« SE ») et de Transfert de son siège social aux Pays-Bas ;
  • En matière d'emploi, l'Initiateur indique qu'il ne prévoit pas de modification de la politique poursuivie par la Société ;
  • En matière de maintien de la cotation de la Société à l'issue de l'Offre, l'Initiateur indique qu'il sollicitera la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire à la suite de l'Offre, étant donné que les actionnaires (autres que l'Initiateur, Claudius Finance et la Société) n'ayant pas apporté leurs actions à l'Offre ne devraient pas représenter plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société, conformément aux articles 237-14 à 237-19 du règlement général de l'AMF ;
  • En matière de politique future de distribution de dividendes, l'Initiateur rappelle qu'il soutient la politique de distribution de dividendes annoncée par la Société par un communiqué en date du 27 avril 2017. Le Conseil d'Administration a en effet décidé que, compte tenu de la stratégie de croissance et d'investissement de la Société, il est important pour la Société d'améliorer sa flexibilité financière et de concentrer ses ressources financières sur ses opérations et sur le financement du plan d'investissement et des projets de développement. Par conséquent, le Conseil d'Administration a décidé de proposer à l'assemblée générale des actionnaires de la Société, qui sera réunie le 29 juin 2017 à l'effet notamment de délibérer sur l'approbation des états financiers de l'exercice 2016, de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2016. La Société a également annoncé que sa future politique de distribution de dividendes sera déterminée en fonction des besoins financiers de la Société et de son développement, de sorte qu'aucune garantie ne peut être donnée sur les distributions de dividendes à l'avenir. Comme annoncé par la Société dans son communiqué en date du 18 mai 2017, il est probable que la Société ne distribuera pas ou peu de dividendes à court ou moyen terme.

Le Conseil d'Administration a revu attentivement le rapport l'expert indépendant, qui conclut que « «Le prix d'Offre de 86,25€ par action Cegid Group est supérieur à tous les critères et fait ressortir des primes significatives pour certains d'entre eux. L'écart avec le prix offert dans le cadre de l'OPA obligatoire initiée en 2016 s'explique par la hausse des marchés financiers se reflétant dans les indices et les multiples sectoriels ainsi que par la revalorisation des perspectives de rentabilité pour Cegid et pour certaines sociétés comparables. Le prix d'Offre de 68,25€ offert pour chacun des BAAR 1 et 2 est aligné sur le prix d'Offre par action Cegid Group après déduction du prix d'exercice et permet donc de respecter l'égalité de traitement entre porteurs de titres de nature différente. Il offre des primes sur l'ensemble des critères retenus pour valoriser les BAAR et permet à leurs détenteurs, qui n'avaient plus aucune liquidité sur le marché, de les céder sans avoir à les exercer. Les prix de 86,25€ par action Cegid Group et de 68,25€ par BAAR 1 et 2 Cegid Group sont équitables pour les actionnaires minoritaires de Cegid Group et pour les porteurs de BAAR dans le cadre de l'Offre Publique d'Achat Simplifiée ainsi que pour le retrait obligatoire qui devrait être mis en oeuvre aux mêmes prix à son issue. »

Après un échange de vues approfondi, sur la base notamment du Projet de Note d'Information de l'Initiateur, du Projet de Note en Réponse établi par la Société et du rapport de l'expert indépendant, le Conseil d'Administration, à l'unanimité, considère que le projet d'Offre, tel que décrit dans le Projet de Note d'Information de l'Initiateur, est dans l'intérêt de la Société, de ses salariés et de ses actionnaires.

En conséquence, au regard des éléments qui précèdent et après en avoir délibéré, le Conseil d'Administration décide à l'unanimité de recommander aux actionnaires et aux porteurs de BAAR de la Société d'apporter leurs actions et leurs BAAR à l'Offre. »

5.         AVIS DE L'EXPERT INDEPENDANT

En application de l'article 261-1 du règlement général de l'AMF, le conseil d'administration de la Société a désigné le cabinet Farthouat Finance en qualité d'expert indépendant afin d'établir un rapport sur les conditions financières de l'Offre et d'un éventuel retrait obligatoire.

La conclusion du rapport en date du 16 juin 2017 est reproduite ci-après :

«Le prix d'Offre de 86,25€ par action Cegid Group est supérieur à tous les critères et fait ressortir des primes significatives pour certains d'entre eux. L'écart avec le prix offert dans le cadre de l'OPA obligatoire initiée en 2016 s'explique par la hausse des marchés financiers se reflétant dans les indices et les multiples sectoriels ainsi que par la revalorisation des perspectives de rentabilité pour Cegid et pour certaines sociétés comparables.

Le prix d'Offre de 68,25€ offert pour chacun des BAAR 1 et 2 est aligné sur le prix d'Offre par action Cegid Group après déduction du prix d'exercice et permet donc de respecter l'égalité de traitement entre porteurs de titres de nature différente. Il offre des primes sur l'ensemble des critères retenus pour valoriser les BAAR et permet à leurs détenteurs, qui n'avaient plus aucune liquidité sur le marché, de les céder sans avoir à les exercer.

Les prix de 86,25€ par action Cegid Group et de 68,25€ par BAAR 1 et 2 Cegid Group sont équitables pour les actionnaires minoritaires de Cegid Group et pour les porteurs de BAAR dans le cadre de l'Offre Publique d'Achat Simplifiée ainsi que pour le retrait obligatoire qui devrait être mis en oeuvre aux mêmes prix à son issue.»

6.         Procédure d'apport à l'Offre

Les actions et les BAAR apportés à l'Offre devront être librement négociables et libres de tout privilège, gage, nantissement, ou toute autre sûreté ou restriction de quelque nature que ce soit restreignant le libre transfert de leur propriété. L'Initiateur se réserve le droit d'écarter toute action et tout BAAR apportés à l'Offre qui ne répondraient pas à cette condition.

L'Offre, conformément à l'article 233-2 du règlement général de l'AMF, sera ouverte pendant une période de 10 jours de négociation.

Il est rappelé que l'assemblée générale des actionnaires de la Société convoquée pour le 29 juin 2017 délibèrera sur la mise au nominatif obligatoire de toutes les actions de la Société et que cette mise au nominatif devra intervenir dans un délai de trois mois à compter du 7 juillet 2017.

Les actions ou les BAAR de la Société détenus sous forme nominative pure devront être convertis et détenus sous forme nominative administrée pour pouvoir être apportés à l'Offre. Par conséquent, les personnes détenant leurs actions ou leurs BAAR sous forme nominative pure (auprès du teneur de compte-titres de la Société, à savoir Crédit Industriel et Commercial - CM-CIC Market Solutions) et qui souhaitent les apporter à l'Offre devront demander la conversion sous forme nominative administrée de ces actions et de ces BAAR afin de les apporter à l'Offre. Les personnes détenant leurs actions ou leurs BAAR sous forme au porteur pourront les apporter à l'Offre sans avoir à les convertir au nominatif administré.

Les actionnaires ou les porteurs de BAAR de la Société dont les actions ou les BAAR sont inscrits sur un compte géré par un intermédiaire financier et qui souhaitent apporter leurs actions ou leurs BAAR à l'Offre, devront délivrer un ordre d'apport à l'Offre de leurs actions et de leurs BAAR à leur intermédiaire financier, conformément aux formulaires standards fournis par leur intermédiaire financier au plus tard le dernier jour d'ouverture de l'Offre et en temps opportun afin que leur ordre puisse être exécuté dans les délais. Les actionnaires et les porteurs de BAAR (autres que l'Initiateur) de la Société sont invités à se rapprocher de leurs intermédiaires financiers pour vérifier si un délai plus court leur est applicable.

L'acquisition par l'Initiateur des actions et des BAAR pendant l'Offre se fera, conformément à la loi, par l'intermédiaire du membre du marché acheteur, Natixis, agissant en tant qu'intermédiaire pour le compte de l'Initiateur. Les actionnaires et porteurs qui apporteront leurs actions et leurs BAAR à l'Offre devront céder leurs actions et leurs BAAR sur le marché et le règlement-livraison s'effectuera au fur et à mesure de l'exécution des ordres, deux (2) jours de négociation après chaque exécution, étant précisé que les frais de négociation (y compris les frais de courtage et taxes afférentes) resteront en totalité à la charge des actionnaires et porteurs vendeurs.

Les ordres de présentation des actions et BAAR à l'Offre seront irrévocables.

Aucun frais ne sera remboursé ou payé, et aucune commission ne sera versée, par l'Initiateur à un quelconque intermédiaire ou à une quelconque personne sollicitant l'apport des actions ou des BAAR de la Société à l'Offre, sauf en vertu d'un accord écrit conclu avec l'Initiateur ou ses affiliés.

7.         Calendrier indicatif de l'Offre

18 mai 2017 Annonce du projet d'Offre

 
18 mai 2017 Désignation de Farthouat Finance en qualité d'expert indépendant

 
16 juin 2017 Remise du rapport de l'expert indépendant

 
20 juin 2017 Dépôt du Projet de Note d'Information de l'Initiateur auprès de l'AMF et du Projet de Note d'Information  en Réponse de la Société auprès de l'AMF

 
4 juillet 2017 Décision de conformité de l'Offre par l'AMF et délivrance du visa de l'AMF sur la note d'information de l'Initiateur et la note en réponse de la Société

 
5 juillet 2017

 
Mise à disposition du document "Autres Informations" relatifs aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de l'Initiateur, et du document "Autres Informations" relatifs aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de la Société, conformément aux dispositions de l'article 231-28 du règlement général de l'AMF

 
6 juillet 2017 Ouverture de l'Offre

 
20 juillet 2017 Clôture de l'Offre

 
25 juillet 2017 Publication de l'avis des résultats de l'Offre

 
31 juillet 2017

 
Notification à l'AMF par l'Initiateur de son intention de mettre en oeuvre un retrait obligatoire (1)

 
1 er août 2017

 
Publication par l'AMF de la mise en oeuvre du retrait obligatoire (1)

 
3 août 2017

 
Publication d'un communiqué de presse annonçant la mise en oeuvre du retrait obligatoire (1)

 
7 août 2017 Réalisation du retrait obligatoire (1)

 

(1) Dans l'hypothèse où, directement à l'issue de l'Offre, les actionnaires minoritaires ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de la Société

Conformément à l'article 231-32 du règlement général de l'AMF, les dates d'ouverture et de clôture ainsi que les résultats de l'Offre devront être publiés par l'AMF.

8.         MISE A DISPOSITION DES DOCUMENTS RELATIFS A L'OFFRE ET CONTACT INVESTISSEURS

Des exemplaires du Projet de Note d'Information en Réponse sont disponibles sur les sites Internet de l'AMF (www.amf-france.org) et de la Société (www.cegid.com).

Conformément à l'article 231-28 du règlement général de l'AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, comptables et financières de la Société seront déposées auprès de l'AMF et mises à la disposition du public au plus tard la veille de l'ouverture de l'Offre.

Les actionnaires étrangers, en particulier les actionnaires américains ou basés aux Etats-Unis d'Amérique, sont invités à prendre connaissance de la section 2.6 du Projet de Note d'Information de l'Initiateur dans laquelle sont indiquées certaines informations importantes qui les concernent spécifiquement.

Calendrier

Le calendrier des dates de publications et de manifestations est disponible à l'adresse suivante : http://investisseurs.cegid.com/Communiques/Communiques-financiers

Communication Financière

Cegid Group
52 quai Paul Sédallian
69279 Lyon Cedex 09
Tél : 04 26 29 50 20
dirfin@cegid.fr / www.cegid.com

Marché de cotation : Euronext Paris Compartiment B
Code ISIN : FR0000124703
Reuters : CEGI.PA
Bloomberg : CGD FP
ICB : 9537 Software
Indices : CAC ALL SHARES - CAC ALL-TRADABLE - CAC MID & SMALL
CAC SOFT. & C.S. - CAC TECHNOLOGY - NEXT 150


Information importante

Le présent communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement.
La documentation relative à l'Offre comportant les termes et conditions de l'Offre reste soumise à l'examen de l'AMF qui appréciera sa conformité aux dispositions législatives et règlementaires applicables. Il est fortement recommandé aux investisseurs et aux actionnaires situés en France de prendre connaissance de la documentation relative à l'Offre, ainsi que de tout avenant ou ajout à ces documents dans la mesure où ils contiendraient des informations importantes sur Claudius France, Cegid Group et l'opération envisagée. L'Offre ne sera pas ouverte au public dans toute juridiction dans laquelle son ouverture fait l'objet de restrictions légales.
L'Offre sera réalisée aux Etats-Unis conformément à la Section 14(e) du U.S. Securities Exchange Act de 1934, tel que modifié (l' "Exchange Act") et à la Réglementation 14E du Exchange Act, en tant qu'offre publique « Tier 1 » selon la Règle 14d-1(c), ainsi que conformément aux lois et règlements français applicables.
Ce communiqué ne doit pas être publié, diffusé ou distribué, directement ou indirectement, dans tout pays dans lequel la distribution de ces informations ferait l'objet de restrictions légales.
La diffusion, la publication ou la distribution de ce communiqué dans certains pays peut faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes situées dans les pays où ce communiqué est diffusé, publié ou distribué doivent s'informer sur de telles restrictions et s'y conformer. Cegid Group décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.



[1]       Sauf mention contraire, les pourcentages de droits de vote de la Société indiqués dans le présent communiqué sont calculés en application du 2ème alinéa de l'article 223-11 du règlement général de l'AMF, c'est-à-dire sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote.

[2]       Communiqué du 12 juin 2017 de la Société, disponible sur le site internet de la Société (www.cegid.com).

[3]       Soit 97,19 % du capital et 96,83 % des droits de vote de la Société en tenant compte des actions auto-détenues par la Société, conformément à l'article L.233-9, 2° du Code de commerce.

[4]       Communiqué du 18 mai 2017 de la Société, disponible sur le site de la Société (www.cegid.com).

[5]       Soit 97,19 % du capital et 96,83 % des droits de vote de la Société en tenant compte des actions auto-détenues par la Société, conformément à l'article L.233-9, 2° du Code de commerce.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CEGID GROUP via GlobeNewswire

HUG#2114615

PCAS : REALISATION DU RAPPROCHEMENT ENTRE NOVACAP ET PCAS ET DEPOT PAR NOVACAP D'UN PROJET D'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIEE 20-06-2017 19:54

La Suite...

REALISATION DU RAPPROCHEMENT ENTRE NOVACAP ET PCAS ET DEPOT PAR NOVACAP D'UN PROJET D'OFFRE PUBLIQUE d'ACHAT SIMPLIFIEE

Lyon et Longjumeau, le 20 juin 2017

Novacap, acteur mondial de l'industrie pharmaceutique et de la chimie, fabricant et distributeur de produits utilisés dans notre vie quotidienne, et PCAS (Euronext Paris : PCA, code ISIN FR0000053514), groupe leader dans la conception et la fabrication de molécules complexes pour les Sciences de la vie et les marchés de Chimie Fine, finalisent le rapprochement stratégique entre les deux groupes dont le projet avait été annoncé le 15 mai 2017.

Novacap a acquis ce jour des blocs d'actions représentant au total plus de 51,80% du capital et 50,96% des droits de vote de PCAS, après que le Comité central d'entreprise de PCAS a émis, le 15 juin 2017, un avis favorable à la prise de contrôle de PCAS par Novacap et que les autorités de la concurrence française, irlandaise, autrichienne et allemande ont autorisé l'opération. L'acquisition des blocs a été réalisée au prix de 17 euros par action (solde du coupon 2016 attaché).

Ce rapprochement donne naissance à l'un des leaders mondiaux de la synthèse pharmaceutique et de la chimie fine de spécialités, disposant d'une présence internationale, d'un large portefeuille de produits et d'une gamme étendue de technologies.

Novacap a déposé ce jour auprès de l'Autorité des marchés financiers un projet d'offre publique d'achat simplifiée, qui fait l'objet d'un communiqué de presse spécifique, disponible sur le site Internet de Novacap. Compte tenu du calendrier indicatif de l'offre, la mise en paiement du solde du coupon 2016 interviendra avant l'ouverture de l'offre. Le projet d'offre publique a donc été déposé au prix de 16,94 euros par action, solde du coupon 2016 de 0,06 euro détaché.

PCAS a déposé ce jour le projet de note en réponse, comprenant le rapport de l'expert indépendant, le cabinet Kling & Associés, désigné par le conseil d'administration de PCAS du 15 mai 2017, conformément à l'article 261-1 I du règlement général de l'AMF. Ce projet de note en réponse fait l'objet d'un communiqué de presse spécifique, disponible sur le site Internet de PCAS.

M. Moretti, Président du Conseil d'Administration, M. Delwasse, Vice-Président, Messieurs Fenouil et Kervarec ont quitté le Conseil d'Administration de PCAS et ont été remplacés par M. Pierre Luzeau, M. Vincent Milhau, M. Marc de Roquefeuil et Mme Vanessa Michoud. M. Pierre Luzeau, Président de Novacap, a été désigné Président de PCAS.

A PROPOS DE NOVACAP
Acteur international dans le domaine de l'industrie pharmaceutique et de la chimie, Novacap fabrique et commercialise les ingrédients essentiels des produits de la vie quotidienne. A travers ses trois divisions métiers (Pharmaceutical & Cosmetics, Mineral Specialties, et Performance Chemicals) Novacap propose une gamme étendue de produits et bénéficie de positions de leader sur les marchés de la pharmacie et de la santé, la cosmétique et les parfums, l'alimentation humaine et la nutrition animale, la détergence et l'environnement. Novacap se distingue non seulement par un niveau élevé de qualité de ses produits, mais aussi par sa culture d'excellence qui vise à offrir à ses clients le meilleur niveau de service. Novacap a réalisé un chiffre d'affaires de 637,8 millions d'euros en 2016 et emploie plus de 1 700 personnes dans le monde.
Contact NOVACAP : presse@novacap.eu

À PROPOS DE PCAS
PCAS est le spécialiste du développement et de la production de molécules complexes pour les Sciences de la vie et les Technologies innovantes. Avec 7% de son chiffre d'affaires dédié à la R&D et une large implantation internationale, PCAS est le partenaire industriel privilégié des grands groupes mondiaux leaders sur leurs marchés. Dotée d'un niveau particulièrement élevé d'exigence, la société propose une gamme croissante de produits et solutions propriétaires dans des segments de pointe. PCAS a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 192,0 M€ et emploie près de 1 000 collaborateurs répartis dans 6 pays.

Pour en savoir plus sur PCAS : www.pcas.com

 

 

 

 

 

 

PCAS
 

 

 

 

 

 

NewCap
Vincent Touraille / Eric Moissenot
PCAS
Emmanuel Huynh / Louis-Victor Delouvrier
NewCap
Communication financière et Relations Investisseurs
Tél. : +33 1 69 79 61 32
www.pcas.com

 
Tél. : +33 1 44 71 98 53
pcas@newcap.eu

Avertissement s'agissant des déclarations prospectives
Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives concernant Novacap, PCAS et l'acquisition du capital social de PCAS par Novacap, ce qui implique des risques et des incertitudes substantiels qui pourraient aboutir à ce que les résultats réels diffèrent significativement de ceux exprimés ou suggérés par de telles déclarations. Toutes les déclarations autres que des déclarations se rapportant à des faits historiques ou des faits réels sont, ou pourraient constituer, des déclarations prospectives. Les risques et incertitudes comprennent, entre autres choses, la possibilité que l'AMF ne donne pas sa conformité sur l'offre publique, en temps utile ou à aucun moment, l'incertitude sur le nombre d'actionnaires de PCAS qui apporteront à l'offre publique leurs actions. Les lecteurs du présent communiqué de presse sont priés de ne pas prendre ces déclarations prospectives comme acquises, puisque, même si la direction des deux groupes estime que les hypothèses sur la base desquelles les déclarations prospectives ont été fondées sont raisonnables, aucune garantie ne peut être donnée sur le fait que ces déclarations prospectives se révéleront exactes. Les déclarations prospectives figurant dans ce document ne valent qu'à la date des présentes. Ni PCAS ni Novacap ne s'engage à mettre à jour ces déclarations prospectives pour tenir compte de nouveaux éléments ou pour refléter de nouveaux événements ou circonstances intervenus après la date du présent communiqué ou des faits réels. Cet avertissement est applicable à toutes les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué
Avis Important

Avertissement
Le présent communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne constitue pas une offre au public et n'est pas destiné à être diffusé dans les pays autres que la France. La diffusion de ce communiqué, l'Offre et son acceptation peuvent faire l'objet d'une règlementation spécifique ou de restrictions dans certains pays. L'Offre ne s'adresse pas aux personnes soumises à de telles restrictions, ni directement, ni indirectement, et n'est pas susceptible de faire l'objet d'une quelconque acceptation depuis un pays où l'Offre ferait l'objet de telles restrictions. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer. Novacap décline toute responsabilité quant à une éventuelle violation de ces restrictions par qui que ce soit.

pdf



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: PCAS via GlobeNewswire

HUG#2114618

PCAS : COMMUNIQUÉ RELATIF AU DÉPÔT D'UN PROJET DE NOTE EN RÉPONSE À L'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIÉE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ PCAS INITIÉE PAR LA SOCIÉTÉ NOVACAP 20-06-2017 19:28

La Suite...

COMMUNIQUÉ RELATIF AU DÉPÔT D'UN PROJET DE NOTE EN RÉPONSE À L'OFFRE PUBLIQUE D'ACHAT SIMPLIFIÉE
VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ PCAS
INITIÉE PAR LA SOCIÉTÉ NOVACAP

Le présent communiqué a été établi par PCAS et est diffusé en application des dispositions de l'article 231-26 du règlement général de l'Autorité des marchés Financiers («  AMF  »).

Le projet d'offre, le projet de note d'information de la société Novacap ainsi que le projet de note en réponse de la société PCAS restent soumis à l'examen de l'AMF.

Un projet de note en réponse a été établi et déposé par PCAS auprès de l'AMF le 20 juin 2017, conformément aux dispositions de l'article 231-19 du règlement général de l'AMF (le «  Règlement général de l'AMF  »).

Ce projet de note en réponse est disponible sur les sites internet de l'AMF ( www.amf-france.org ) et de PCAS ( http://www.pcas.com ) et peut être obtenu sans frais auprès de :

PCAS
23, rue Bossuet - Parc d'activités de la Vigne aux Loups
91160 Longjumeau

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 du Règlement général de l'AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables, de PCAS seront déposées auprès de l'AMF et mises à la disposition du public, selon les mêmes modalités, au plus tard la veille du jour de l'ouverture de l'offre publique. Un communiqué de presse sera publié au plus tard la veille de l'ouverture de l'offre publique afin d'informer le public des modalités de mise à disposition de ces informations, conformément aux dispositions de l'article 221-3 du Règlement général de l'AMF.

1.                        RAPPEL DES PRINCIPALES MODALITÉS DE L'OFFRE

En application du Titre III du Livre II et plus particulièrement des articles 233-1 2° et 234-2 et suivants du Règlement général de l'AMF, la société Novacap, société par actions simplifiée au capital de 35 232 819,63 euros ayant son siège social sis 21 chemin de la Sauvegarde - 21 Écully Parc - CS 33 167 - 69 134 Écully Cedex et immatriculée au Registre du commerce et des sociétés sous le numéro 444 465 736 R.C.S. Lyon («  Novacap  » ou l' «  Initiateur  »), offre de manière irrévocable aux autres actionnaires de la société PCAS, société anonyme au capital de 15 141 725 euros ayant son siège social sis 23, rue Bossuet - Parc d'activités de la Vigne aux Loups - 91160 Longjumeau et immatriculée au Registre du commerce et des sociétés sous le numéro 622 019 503 R.C.S. Évry («  PCAS  » ou la «  Société  »), d'acquérir, dans les conditions décrites dans le projet de note d'information déposé par l'Initiateur auprès de l'AMF le 20 juin 2017 (le «  Projet de Note d'Information  »), la totalité des actions de la Société au prix de 16,94 euros (solde du dividende afférent à l'exercice clos le 31 décembre 2016, d'un montant de 0,06 euro, détaché) payable exclusivement en numéraire dans le cadre d'une offre publique d'achat simplifiée dont les conditions sont résumées ci-après et plus amplement dans le projet de note en réponse (l'«  Offre  »).

Les actions PCAS sont admises aux négociations sur le compartiment B du marché règlementé d'Euronext à Paris («  Euronext Paris  ») sous le code ISIN FR0000053514.

1.1                     L'Initiateur de l'Offre

L'Initiateur est une société détenue indirectement à 100% par la société Novacap Group Holding (819 595 794 R.C.S. Lyon - «  NGH  »), laquelle a pour principaux actionnaires :

  • LH Novacap, filiale d'Eurazeo SA, qui détient environ 67% du capital de NGH («  Eurazeo  ») ;
  •  Ardian Nobel SCS, qui détient environ 18% du capital de Novacap («  Ardian  ») ; et
  • Mérieux Participations 2, qui détient environ 9% du capital de Novacap (avec Mérieux Développement, «  Mérieux  »).

À la date du projet de note en réponse et à la connaissance de la Société, l'Initiateur détient 7 842 978 actions PCAS représentant 51,80% du capital social de la Société [1] et 50,96% des droits de vote théoriques [2] .  

Cette détention provient de l'acquisition par l'Initiateur le 20 juin2017 de blocs d'actions auprès de plusieurs actionnaires de la Société suivant les modalités résumées au paragraphe 1.3 ci-dessous (l' «  Acquisition des Blocs  »).

1.2                     Rappel des principaux termes de l'Offre

1.2.1               Présentation du projet d'Offre

Conformément aux dispositions de l'article 231-13 du Règlement général de l'AMF, BNP Paribas a déposé le projet d'Offre auprès de l'AMF le 20 juin 2017, en tant qu'établissement présentateur de l'Offre agissant pour le compte de l'Initiateur («  BNP Paribas  » ou l'«  Établissement Présentateur  »). BNP Paribas garantit en cette qualité la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur dans le cadre de l'Offre, conformément aux dispositions de l'article 231-13 du règlement général de l'AMF.

1.2.2               Cadre de l'Offre

Comme indiqué au paragraphe 1.1 ci-dessus, l'Initiateur a acquis le 20 juin 2017 auprès de plusieurs actionnaires de la Société, suivant les modalités détaillées dans le projet de note en réponse, un bloc d'actions PCAS négocié hors marché représentant plus de la moitié du capital social et des droits de vote de PCAS (l' «  Acquisition des Blocs  »).

L'Offre résulte ainsi du franchissement à la hausse le 20 juin 2017, consécutivement à cette Acquisition des Blocs, des seuils de 30% et de 50% du capital social et des droits de vote de la Société par l'Initiateur. Elle revêt en effet, du fait du franchissement du seuil de 30%, un caractère obligatoire conformément aux dispositions de l'article L. 433-3 I du Code monétaire et financier et de l'article 234-2 du Règlement général de l'AMF.

Conformément à l'article 233-1 du Règlement général de l'AMF, du fait du franchissement du seuil de 50%, l'Offre sera réalisée selon la procédure simplifiée régie par les dispositions des articles 233-1 et suivants dudit Règlement.

1.2.3               Titres visés par l'Offre

Conformément à l'article 231-6 du Règlement général de l'AMF, le projet d'Offre porte sur la totalité [3] des actions PCAS existantes, à l'exclusion :

  • des actions PCAS détenues par l'Initiateur, soit 7 842 978 actions PCAS,
  • des actions auto-détenues par la Société, soit 1 159 216 actions PCAS (hors contrat de liquidité), et
  • des actions ayant été attribuées gratuitement à des salariés et mandataires sociaux de la Société et des sociétés qui lui sont liées en vertu des articles L. 227-197-1 et L. 225-197-2 du Code de commerce et qui leur sont définitivement acquises, mais dont la période de conservation n'aura pas expiré à la date de clôture de l'Offre et qui, en conséquence de cette indisponibilité, ne seront pas transférables, soit 324 184 actions PCAS. 

L'Offre porte ainsi, à la date du présent projet de note en réponse, sur un nombre maximum de 5 815 347 actions PCAS, représentant 38,41% du capital et au plus 39,40% des droits de vote sur la base d'un nombre de 15 141 725 actions et 15 391 093 droits de vote théoriques [4] de la Société (avant perte des droits de vote double consécutive à l'apport des actions à l'Offre).

L'Initiateur a indiqué, dans son Projet de Note d'Information, se réserver le droit d'acquérir des actions PCAS sur le marché pendant la période d'Offre dans les limites fixées par les articles 231-38 et 231-39 du Règlement général de l'AMF.

À la connaissance de la Société, il n'existe à la date des présentes aucun autre titre de capital, ni aucun autre instrument financier ou droit pouvant donner accès, immédiatement ou à terme, au capital social ou aux droits de vote de la Société. Il est précisé à toutes fins utiles que 182 964 actions attribuées gratuitement aux salariés et mandataires sociaux de PCAS et des sociétés qui lui sont liées en vertu des articles L. 227-197-1 et L. 225-197-2 du Code de commerce sont en période d'acquisition. Conformément aux décisions prises par le conseil d'administration de PCAS, les actions qui seront remises à leurs bénéficiaires à l'issue de la période d'acquisition seront des actions existantes, prises parmi les 1 159 216 actions auto-détenues par PCAS visées ci-dessus

1.2.4               Prix de l'Offre

L'Initiateur s'engage irrévocablement à acquérir auprès des actionnaires PCAS tous les titres de la Société visés par l'Offre qui seront apportés à l'Offre, au prix de 16,94 euros, pendant une période de 10 jours de négociation, étant précisé que ce prix s'entend d'un prix coupon détaché au titre du solde de 0,06 euro du dividende afférent à l'exercice clos le 31 décembre 2016. Ce prix équivaut à un prix de 17 euros par action PCAS coupon attaché au titre au titre du solde du dividende afférent à l'exercice clos le 31 décembre 2016.

Il est à cet égard rappelé que :

  • le conseil d'administration de PCAS a décidé le 7 septembre 2016 de la distribution en numéraire d'un acompte sur dividende de 0,06 euro par action, lequel a été mis en paiement le 16 septembre 2016 [5]  ;
  •  le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende de 0,12 euro par action lors de l'assemblée générale des actionnaires de PCAS appelée à se réunir le 28 juin 2017 [6]  ; sous réserve de l'adoption de cette proposition par l'assemblée générale des actionnaires, la Société procèdera à la mise en paiement du solde du dividende, soit 0,06 euro par action, le 5 juillet 2017.

Le prix de 16,94 euros par action PCAS a été arrêté sous le postulat que (i) l'assemblée générale des actionnaires approuve la proposition de versement d'un dividende de 0,12 euro par action et que (ii) le détachement du solde du dividende à verser, d'un montant de 0,06 euro par action, intervienne avant la date d'ouverture de l'Offre.

En conséquence, dès lors que (i) le solde du dividende au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2016 viendrait à ne pas être de 0,06 euro par action et/ou que (ii) sa date de détachement viendrait à intervenir postérieurement à l'ouverture de l'Offre, le prix de l'Offre sera ajusté afin de rester en toute hypothèse égal à 17 euros par actions PCAS coupon attaché au titre du solde du dividende de l'exercice clos le 31 décembre 2016.

Tout ajustement des termes de l'Offre, notamment son prix en application des principes susvisés, fera l'objet d'un communiqué de presse.

1.3                     Rappel des motifs et du contexte de l'Offre

L'Offre s'inscrit dans le cadre du rapprochement stratégique souhaité et proposé par l'Initiateur entre son groupe et le groupe PCAS, afin de créer un acteur français de poids dans le domaine de la chimie fine et de la pharmacie, présent à l'international, doté d'une taille critique, d'une capacité d'innovation forte et d'une surface financière solide pour un renforcement du nouveau groupe sur un secteur en consolidation.

Ce projet de rapprochement a été présenté au conseil d'administration de PCAS par Novacap dans une lettre d'offre du 15 mai 2017 détaillant notamment les conditions et modalités envisagées pour le lancement d'une offre publique d'acquisition sur les titres PCAS après et sous réserve de l'acquisition par l'Initiateur d'un bloc d'actions représentant plus de la moitié du capital social et des droits de vote de PCAS.

Le conseil d'administration, réuni immédiatement après la réception de cette offre de rapprochement le 15 mai 2017, a notamment :

  • pris acte des discussions intervenues entre Novacap et certains actionnaires de la Société, dont les principaux, en vue de la cession de leurs actions PCAS à Novacap sous conditions (i) de la détention par Novacap, à l'issue de ces cessions, de plus de la moitié du capital et des droits de vote de PCAS et (ii) de l'obtention des autorisations requises en matière de contrôle des concentrations (les «  Conditions ») ; 
  •  examiné le rationnel stratégique sous-tendant le rapprochement proposé et donné un avis favorable sur le principe de ce rapprochement ;
  • désigné le cabinet Kling & Associés en qualité d'expert indépendant (l'« Expert Indépendant ») conformément aux dispositions de l'article 261-1 du Règlement général de l'AMF.

Suite à cette réunion du conseil d'administration, le 15 mai 2017, Novacap et chacun des actionnaires susvisés ont conclu les contrats reflétant leur accord en vue de la cession à Novacap de leurs actions PCAS et de l'acquisition corrélative du contrôle de PCAS par Novacap sous les Conditions.

Le projet de note en réponse détaille le contenu de ces contrats, en exécution desquels, les Conditions ayant été satisfaites, Novacap a acquis hors marché le 20 juin 2017, auprès des actionnaires visés dans le tableau ci-dessous et suivant les modalités décrites dans le projet de note en réponse, un total de 7 842 978 actions PCAS lui permettant de détenir 51,80% du capital et 50,96% des droits de vote (théoriques) de PCAS (l' « Acquisition des Blocs »).

BNP Paribas a déposé le projet d'Offre auprès de l'AMF le 20 juin 2017, en tant qu'établissement présentateur de l'Offre agissant pour le compte de l'Initiateur.

Comme indiqué au paragraphe 1.2.2 ci-dessus, ce projet d'Offre s'inscrit dans le cadre de l'obligation faite à l'Initiateur par l'article L. 433-3 I du Code monétaire et financier et par l'article 234-2 du Règlement général de l'AMF de déposer une offre publique visant la totalité du capital et des titres donnant accès au capital ou aux droits de vote de la Société qu'il ne détenait pas à la suite du franchissement à la hausse le 20 juin 2017 des seuils de 30 % et 50% du capital et des droits de vote de la Société du fait de l'Acquisition des Blocs susvisée.

2.                        AVIS MOTIVÉ DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE PCAS

2.1                     Avis motivé rendu par le conseil d'administration

Conformément aux dispositions de l'article 231-19 4° du Règlement général de l'AMF, le conseil d'administration de PCAS s'est réuni le 20 juin 2017 avant l'Acquisition des Blocs à l'effet notamment d'examiner le projet d'Offre et de rendre un avis motivé sur l'intérêt et les conséquences de ce projet d'Offre pour la Société, ses actionnaires et ses salariés.

Tous les membres du conseil d'administration étaient présents, réputés présents ou représentés à cette réunion, à l'exception de Madame Caroline Millot ; ainsi, étaient présents ou réputés présents : M. Christian Moretti (président et administrateur), M. Philippe Delwasse (vice-président et administrateur), M. Alain de Salaberry (administrateur), M. Denery Fenouil (administrateur), M. Jean-Robert Kervarec (administrateur) et Mme Jacqueline Lecourtier (administrateur).

Tous les administrateurs présents et réputés présents ont pris part au vote sur l'avis motivé étant précisé que :

  • les administrateurs suivants étaient intéressés au titre de l'opération : M. Christian Moretti, M. Philippe Delwasse, M. Jean-Robert Kervarec et M. Denery Fenouil ;
  • compte-tenu du nombre de membres composant le conseil et des règles de majorité instituées par le Code de commerce, leur participation au vote étaient nécessaire, une abstention de leur part ne permettant pas de réunir la majorité quel que soit le sens du vote des administrateurs non intéressés, ce dont le conseil a pris acte ;
  • aussi, afin de se concilier les règles du Code de commerce avec les principes de bonne gouvernance, notamment la recommandation 7 du code Middlenext auquel la Société se réfère, il a été proposé que les administrateurs intéressés prennent part au vote sur l'avis motivé mais ne l'expriment qu'une fois le vote des administrateurs non intéressés exprimé : chacun des administrateurs non intéressés a confirmé son accord sur cette proposition, puis chacun des administrateurs intéressés a également confirmé son accord.

Dans ce cadre, le conseil d'administration a rendu l'avis ci-dessous reproduit à l'unanimité des membres présents et réputés présents :

«  [.]

S'ensuivent divers échanges de vues au sein du conseil sur l'ensemble des documents et éléments présentés, en particulier les termes du Projet de Note d'Information et du rapport de l'Expert Indépendant. Le Président et le Directeur Général répondent aux questions des membres du conseil.

L'Expert Indépendant, le cabinet Kling & Associés, en la personne de Christophe Bonte, présente au conseil les conclusions de son rapport et les principaux éléments qui lui ont permis de conclure au caractère équitable du prix de l'OPAS [l'Offre], notamment les critères de valorisation de PCAS, les éléments d'appréciation présentés par BNP Paribas et les accords et opérations connexes (investissement de Crusader, management package).

Dans ce cadre, le conseil d'administration a particulièrement relevé les éléments suivants :

  • s'agissant du rationnel de l'OPAS visant au rapprochement entre les groupes PCAS et Novacap, le conseil a pris acte qu'il participait d'une vision stratégique forte, fondée notamment sur les atouts de PCAS identifiés par Novacap ;

selon l'Initiateur, le rapprochement permettra de créer un acteur français de poids dans le domaine de la chimie fine et de la pharmacie, présent à l'international, doté d'une taille critique, d'une capacité d'innovation forte, et d'une surface financière solide, et partenaire majeur pour les grands laboratoires ; il permettra également aux deux groupes de mieux servir leurs clients tout en se renforçant dans un secteur en consolidation ;

selon l'Initiateur également, les moyens divers dont dispose le groupe Novacap (réseau commercial mondial, présence industrielle et commerciale forte en Europe, Asie et Amérique du Nord, équipes dédiées au support des grands projets de développement, ressources financières nécessaires à leurs mise en oeuvre, .) permettront à PCAS d'accélérer son développement tel qu'initié ;

  • s'agissant du prix, le conseil note que l'Expert Indépendant conclut au caractère équitable du prix, qui est de 17 euros par action (coupon du solde du dividende 2016 attaché), ce notamment après avoir appliqué et comparé les principales méthodes de valorisation des titres ; à ce titre, l'Expert Indépendant relève notamment que le prix proposé fait ressortir les primes suivantes : (i) entre +22,6 % et +28,0 % par rapport au cours spot et cours moyen pondéré de l'action PCAS sur respectivement, 10 jours, 1 mois, 3 mois et 6 mois et (ii) une prime de 6,9 % par rapport à la valeur centrale issue de la méthode de flux de trésorerie actualisés ; l'Expert Indépendant souligne également que le prix offert se situe au-dessus des fourchettes des valeurs issues de méthodes de valorisation jugées pertinentes, ressortant d'une approche multicritères ; l'Expert Indépendant précise par ailleurs que les accords connexes (investissement de Crusader, management package) n'apparaissent pas de nature à remettre en cause le caractère équitable de l'opération et s'inscrivent dans la logique du projet de rapprochement ;
  • s'agissant des intentions de Novacap, telles que présentées dans le Projet de Note d'Information, le conseil relève notamment que l'Initiateur n'envisage pas de fusion avec une autre entité de son groupe dont PCAS sera une Business Unit à part entière  avec l'indépendance et l'autonomie associée à ce statut ;  l'Initiateur a également indiqué ne pas envisager de modifier la politique de distributions de dividendes et ne pas anticiper de conséquences particulières en matière d'emploi ;

l'Initiateur a par ailleurs déclaré ne pas avoir l'intention de demander à l'AMF la mise en oeuvre d'une procédure de retrait obligatoire portant sur les actions PCAS, ni de demander à Euronext Paris la radiation des actions PCAS du marché Euronext Paris.

Au vu des éléments présentés et des échanges ayant suivi, le conseil d'administration, après en avoir délibéré, décide d'émettre un avis favorable sur le projet d'OPAS présenté, qu'il estime de nature à servir tout à la fois :

  1. l'intérêt de la Société dans la mesure où le rapprochement proposé permettra à l'issue de l'OPAS la constitution d'un groupe européen de premier plan sur le marché de la synthèse pharmaceutique et de la chimie fine de spécialités, présent à l'international, avec un large portefeuille de produits et d'une gamme étendue de technologies ;

PCAS conservera son indépendance en s'intégrant, sous la forme d'une société autonome avec ses filiales et le management actuel du groupe, au sein du groupe Novacap ; la Société continuera ainsi à être dirigée par Monsieur Vincent Touraille, en qualité de directeur général, assisté de Messieurs Éric Moissenot et Pierre Schreiner (respectivement directeur finances et administration et directeur des opérations), qui pourront poursuivre la stratégie de développement et de transformation initiée au niveau du groupe, avec l'appui d'un partenaire solide, le tout au service de la croissance et des clients ;

le rapprochement est porteur d'un potentiel de développement renforcé tant pour PCAS que pour Novacap ;

  1. l'intérêt de ses actionnaires dans la mesure où le prix de 17 euros par action, solde du dividende 2016 attaché (soit 16,94 euros par action, solde du dividende 2016 détaché) proposé par Novacap, identique au prix d'Acquisition des Blocs, est supérieur au cours de bourse actuel et à la moyenne du cours de bourse de ces derniers mois ; l'Expert Indépendant a ainsi conclu au caractère équitable du prix en ces termes : « [.] nous estimons que le prix offert s'élevant à 17 € (solde du dividende au titre de l'exercice 2016 attaché) par action, proposé dans le cadre de l'Offre est équitable d'un point de vue financier pour les actionnaires de PCAS. » ;
  2. l'intérêt de ses salariés et ceux du groupe dans la mesure où l'OPAS s'inscrit dans une logique de poursuite de l'activité et du développement du groupe PCAS qui ne devrait pas avoir d'incidence particulière sur la politique actuellement suivie en matière de relations sociales et de ressources humaines et devrait offrir des perspectives favorables en termes d'emploi ; le projet de rapprochement a été favorablement accueilli par les instances représentatives du personnel : le comité central d'entreprise de PCAS a ainsi rendu un avis favorable le 15 juin 2017 à l'issue de la procédure d'information-consultation.

Cet avis motivé a été rendu à l'unanimité des membres présents, étant rappelé que parmi ces derniers :

  • les administrateurs non intéressés, à savoir Madame Lecourtier et Monsieur de Salaberry, ont chacun été invités à exprimer leur vote en premier et ont tous voté favorablement au projet d'OPAS ;
  • les Administrateurs Intéressés, à savoir Messieurs Moretti, Delwasse, Kervarec et Fenouil, ont été invités à exprimer leur vote à leur tour une fois les votes des administrateurs non intéressés recueillis et ont également voté favorablement au projet d'OPAS. 

Le conseil d'administration, à l'unanimité, recommande ainsi à ceux des actionnaires de la Société qui souhaiteraient bénéficier d'une liquidité immédiate et certaine, d'apporter leurs actions PCAS à l'OPAS. »

2.2                     Intentions des membres du conseil d'administration

Lors de la réunion du 20 juin 2017, à l'issue du vote sur l'avis motivé susvisé et conformément aux dispositions de l'article 231-19 6° du Règlement général de l'AMF, il a été demandé à chacun des administrateurs détenant des actions composant le capital de la Société [7] de préciser ses intentions relativement à l'Offre.

Les membres du conseil d'administration ont fait part des intentions suivantes :

S'agissant des membres qui n'ont pas démissionné à l'issue de l'Acquisition des Blocs et qui seront donc en fonction au jour de l'ouverture de l'Offre :

  • M. Alain de Salaberry a indiqué avoir l'intention de ne pas apporter l'Offre les 100 actions PCAS qu'il détient ;
  • Mme Jacqueline Lecourtier a indiqué avoir l'intention d'apporter à l'Offre les 100 actions PCAS qu'elle détient ;
  • Mme Caroline Millot a indiqué avoir l'intention d'apporter à l'Offre les 232 actions PCAS qu'elle détient ;

étant entendu que chacun d'eux conservera en toute hypothèse au minimum une action PCAS conformément à l'article 13 des statuts de la Société ;

S'agissant des membres qui ont démissionné à l'issue de l'Acquisition des Blocs mais qui étaient encore en fonction lors du conseil susvisé :

  • M. Christian Moretti ne détient plus aucune action PCAS, directement ou indirectement, suite à l'Acquisition des Blocs et donc n'en détiendra aucune au jour de l'ouverture de l'Offre ;
  • M. Philippe Delwasse détient encore 40 000 actions PCAS à l'issue de l'Acquisition des Blocs ; il est toutefois précisé que ces actions sont soumises à une obligation de conservation et ne pourront donc pas être apportées à l'Offre ;
  • M. Denery Fenouil détient encore 6 684 actions PCAS à l'issue de l'Acquisition des Blocs ; M. Fenouil a indiqué avoir l'intention de les apporter à l'Offre ;
  • M. Jean-Robert Kervarec détient encore 1 320 actions PCAS à l'issue de l'Acquisition des Blocs ; M. Kervarec a indiqué avoir l'intention de les apporter à l'OPAS.

2.3                     Intention de la Société quant aux actions auto-détenues

Lors de la réunion du 20 juin2017, à l'issue du vote sur l'avis motivé susvisé, le conseil d'administration a décidé de ne pas apporter les 1 159 216 actions auto-détenues [8] par la Société, compte-tenu qu'une partie de ces actions auto-détenues sont affectées à la livraison des actions due aux bénéficiaires d'attribution gratuites d'actions à l'issue de la période d'acquisition. 

3.                        RAPPORT DE L'EXPERT INDÉPENDANT - ATTESTATION D'ÉQUITÉ

Comme indiqué aux paragraphes 1.3 et 2.1 ci-dessus, le conseil d'administration a désigné en sa séance du 15 mai 2017 le cabinet Kling &Associés en qualité d'expert indépendant conformément aux dispositions de l'article 261-1 I du Règlement général de l'AMF.

Dans le cadre de son rapport qui est intégralement reproduit en Annexe 2 du projet de note en réponse, le cabinet Kling & Associés (représenté par Messieurs Didier Kling et Christophe Bonte) a rendu les conclusions suivantes :

«  [.]

Notre rapport est établi dans le cadre de l'appréciation du caractère équitable des conditions financières de l'opération d'Offre Publique d'Achat des actions de la société PCAS pour un prix de 17 € (solde du dividende au titre de l'exercice 2016 attaché). À l'issue de nos travaux décrits plus haut, ce prix offert, conforté par des valeurs résultant de méthodes d'évaluation que nous avons privilégiées, présente les primes suivantes :

  • entre +22,6 % et +28,0 % par rapport au cours spot et cours moyen pondéré de l'action PCAS sur respectivement, 10 jours, 1 mois, 3 mois et 6 mois;
  • et une prime de 6,9 % par rapport à la valeur centrale issue de la méthode de flux de trésorerie actualisés.

Il en ressort également une décote ou prime comprise entre - 4,3 % et +39,6 % par rapport aux valeurs découlant de la référence à des multiples de sociétés comparables (approche retenue à titre secondaire).

Le prix offert se situe ainsi au-dessus des fourchettes des valeurs issues de méthodes de valorisation jugées pertinentes, ressortant d'une approche multicritères.

Notre analyse et nos observations sur les accords connexes sont présentés au paragraphe 8 et ces derniers n'apparaîssent pas de nature à remettre en cause le caractère équitable de l'Opération. Les modalités qui sont offertes à Eximium, Crusader et à l'équipe de direction de PCAS s'inscrivent dans la logique du projet de rapprochement :

  •   permettant à PCAS de s'adosser à un partenaire solide pour l'épauler dans la mise en oeuvre de sa stratégie de croissance et de transformation;
  • et visant à créer un leader mondial dans le domaine des principes actifs et de la chimie fine.

Enfin, nous précisons que toutes les autorisations requises en matière de contrôle des concentrations ont été obtenues avant le dépôt de l'Offre.

Sur ces bases, nous estimons que le prix offert s'élevant à 17 € (solde du dividende au titre de l'exercice 2016 attaché) par action, proposé dans le cadre de l'Offre est équitable d'un point de vue financier pour les actionnaires de PCAS.  »

4.                        CONTACTS INVESTISSEURS

PCAS

Vincent Touraille et Éric Moissenot

Emails : vincent.touraille@pcas.com et eric.moissenot@pcas.com

Tel. : +33 1 69 79 61 32

www.pcas.com

NEWCAP

Communication financière et relations investisseurs

Emmanuel Huynh / Louis-Victor Delouvrier

Tel. : +33 1 44 71 98 53

pcas@newcap.eu



[1] Calculé sur la base d'un capital composé de 15 141 725 actions.

[2] Calculé sur la base d'un nombre de droits de vote théoriques arrêté, à l'issue de l'Acquisition des Blocs, à 15 391 093 suivant les mêmes modalités que celles énoncées à l'article 223-11 I 2 ème alinéa du Règlement général de l'AMF.

[3] Sur la base d'un nombre total de 15 141 725 actions, représentant à l'issue de l'Acquisition des Blocs 15 391 093 droits de vote théoriques calculés suivant les modalités de l'article 223-11 I 2 ème alinéa du Règlement général de l'AMF.

[4] Cf. supra note 3.

[5] Cf. Rapport financier semestriel au 30 juin 2016 de PCAS (communiqué de presse du 7 septembre 2016).

[6] Cf. communiqué de presse du 21 février 2016, Document de référence 2016 (communiqué de presse du 16 mai 2017), avis préalable publié au Bulletin des Annonces Légales Obligatoires (BALO) du 22 mai 2017, brochure de convocation diffusée le 7 juin 2017 sur le site internet de la Société ( www.pcas.com ).

[7] Étant précisé que les actions détenues directement ou indirectement par M. Christian Moretti, M. Philippe Delwasse, M. Jean-Robert Kervarec et M. Denery Fenouil étaient, au moment de l'avis motivé, encore détenues par ces derniers mais appelées à être cédées à l'Initiateur au titre de l'Acquisition des Blocs.

[8] Hors actions sous contrat de liquidité.

pdf



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: PCAS via GlobeNewswire

HUG#2114610

RIBER : DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES ENTRE LES 12 ET 16 JUIN 2017 20-06-2017 19:00

La Suite...

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES ENTRE LES 12 ET 16 JUIN 2017

 

 

Présentation agrégée par jour et par marché

 

 

Nom de l'émetteur Code Identifiant de l'émetteur (LEI) Jour de la transaction Code identifiant de l'instrument financier (Code ISIN) Volume total journalier (en nombre d'actions) Prix pondéré moyen journalier d'acquisition des actions Marché
RIBER969500RQMWNOH1CFDB8112/06/2017FR00000759542 9521,6922Euronext
RIBER969500RQMWNOH1CFDB8115/06/2017FR00000759546 2151,71Euronext
RIBER969500RQMWNOH1CFDB8116/06/2017FR00000759543 2451,72Euronext

 




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RIBER via GlobeNewswire

HUG#2114611

Sodexo : réduction de capital par annulation d'actions auto-détenues 20-06-2017 18:22

La Suite...

INFORMATION REGLEMENTEE

Sodexo : réduction de capital par annulation d'actions auto-détenues

Paris, le 20 juin 2017 - Sodexo annonce que le Conseil d'Administration, réuni le 14 juin 2017, a décidé de procéder à l'annulation de 2 910 690 actions auto-détenues, soit 1,89 % du capital social, conformément aux autorisations des Assemblées Générales du 26 janvier 2016 (11 ème résolution) et 24 janvier 2017 (15 ème résolution), dans le cadre de son programme de rachat d'actions.

A la suite de cette annulation, Sodexo détient  2 275 510 de ses propres actions, soit 1,51 % du capital après réduction.

Le capital social de Sodexo s'élève désormais à 603 321 796 euros divisé en 150 830 449 actions d'une valeur nominale de 4 euros.

Ainsi, la Société Bellon SA, actionnaire majoritaire de Sodexo, détient à ce jour 60 900 485 actions représentant 40,38 % du capital social et 54,92 % des droits de vote exerçables.

À propos de Sodexo

Créé en 1966 à Marseille par Pierre Bellon, Sodexo est le leader mondial des services de Qualité de Vie, facteur essentiel de performance des individus et des organisations. Présent dans 80 pays, Sodexo sert chaque jour 75 millions de consommateurs avec une offre unique de Services sur Site, de Services Avantages et Récompenses et de Services aux Particuliers et à Domicile. Avec plus de 100 métiers, Sodexo propose à ses clients une offre intégrée de services, fruit de 50 ans d'expérience : de la restauration à l'accueil, la propreté, l'entretien et la maintenance technique des matériels et installations ; des Pass Repas, Pass Cadeaux et Pass Transports pour les salariés jusqu'aux services d'aide à domicile, de crèches et de conciergerie. La réussite et la performance de Sodexo reposent sur son indépendance, son modèle économique durable, ainsi que sa capacité à assurer le développement et l'engagement de ses 425 000 collaborateurs à travers le monde.
Sodexo est membre des indices CAC 40 et DJSI.

                                                      

Chiffres-clés (au 31 août  2016)
20,2 milliards d'euros de CA consolidé
425   000 collaborateurs
19 e employeur mondial
80 pays
75 millions de consommateurs chaque jour
18,2 milliards d'euros de capitalisation boursière (au 19 juin  2017)

Contact

Relations Investisseurs  
Virginia Jeanson
Tél. : +33 1 57 75 80 56
virginia.jeanson@sodexo.com      
 

                                       



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Sodexo via GlobeNewswire

HUG#2114604

Esker poursuit son développement avec le recrutement de 60 nouveaux collaborateurs 20-06-2017 18:00

La Suite...

Esker poursuit son développement avec le recrutement de 60 nouveaux collaborateurs 

 
Lyon, le 20 juin 2017 - Après l'intégration d'une cinquantaine de nouveaux collaborateurs en 2016, l'ETI lyonnaise annonce un plan de recrutement ambitieux de 60 nouveaux collaborateurs pour l'année 2017.
 
Depuis plus de 30 ans, Esker s'est toujours développée en plaçant l'humain et l'innovation au coeur de ses préoccupations. Grâce à cette stratégie, Esker a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 66 millions d'euros, en croissance de 13% par rapport à 2015 et dont 61% est réalisé à l'export.
 
En 2017 et afin de maintenir cette croissance soutenue, Esker a prévu de recruter 60 nouveaux collaborateurs, principalement des commerciaux, des consultants Service Professionnel qui déploient les solutions en SaaS chez les clients, des ingénieurs système qui gèrent la plateforme Cloud et des développeurs qui conçoivent les solutions. Tous ces nouveaux ingénieurs viendront agrandir les rangs de son équipe basée au siège de la société à Lyon.
 
"Une entreprise à la fois internationale et humaine, une organisation Agile et un sens de l'innovation, le souci du bien-être au travail ou encore des opportunités d'évolution en interne sont autant d'atouts qui nous permettent de fidéliser nos collaborateurs et d'attirer de nouveaux candidats" - Jean-Michel Bérard, Président du Directoire d'Esker.

Esker, une entreprise agile et bienveillante

 
Esker met tout en oeuvre pour favoriser l'intégration et l'épanouissement de ses salariés. En 2016 et 2017, deux prix sont venus récompenser cette approche :
  • En 2016, la société est arrivée 3ème du classement « HappyAtWork for Starters » des meilleures entreprises pour démarrer sa carrière.
  • Pour sa première participation en 2017, Esker a fait son entrée dans le top 30 des entreprises où il fait bon travailler (Great Place to Work) dans la catégorie 50 à 500 salariés.
Depuis plusieurs années, l'entreprise a mis en place une organisation Agile qui favorise l'autonomie, entretient la motivation et assure le bien-être de ses équipes. Par ailleurs, les collaborateurs Esker sont régulièrement impliqués à l'occasion de conférences pour lesquelles ils sont porte-paroles (Digital Summ'R, MUG .), d'évènements de la communauté Agile lyonnaise (MIXIT, CARA.) ou encore en tant qu'intervenants extérieurs dans des établissements de l'enseignement supérieur.
 
Avec plus de 60% de son chiffre d'affaires réalisé à l'international et 11 filiales réparties entre l'Europe, les Etats-Unis et l'Asie Pacifique, Esker propose également à ses collaborateurs une expérience internationale. A ce jour, plus d'une vingtaine de salariés ont ainsi été déployés à l'étranger en contrats locaux ou VIE (Volontariat International à l'Étranger).
 
"Le bien-être des salariés est une priorité pour Esker, c'est pourquoi nous faisons de notre mieux pour leur offrir un environnement propice au développement de leurs compétences mais également à leur enrichissement personnel. Une fois intégré, un salarié Esker continue de grandir au sein de la société. Nous nous efforçons de lui fournir des opportunités d'apprentissage par le biais de formations et d'événements externes, ainsi que des perspectives d'évolution tout au long de sa carrière, que ce soit dans d'autres services en France ou à l'international dans l'une de nos 11 filiales" - Annick Challancin, Directrice des Ressources Humaines d'Esker.
 
Les équipes d'Esker en chiffres
  • 37 ans de moyenne d'âge
  • 7 ans d'ancienneté moyenne
  • 7% de turnover
  • 10 nationalités parmi l'effectif France
  • 250 collaborateurs en France
  • 488 collaborateurs dans le monde 

À propos d' Esker

Esker est un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents en mode Cloud. 

Parce que l'utilisation du papier pénalise encore trop les entreprises, Esker leur permet de dématérialiser leurs processus de gestion afin d'en améliorer l'efficacité et la visibilité et d'en réduire le coût (commandes d'achats, factures fournisseurs, commandes clients, factures clients, réclamations clients, recouvrement).

Avec un chiffre d'affaires de 66 millions d'euros en 2016, dont 77% issus de ses solutions Cloud, Esker se positionne comme le 17ème éditeur de logiciels français (classement Truffle 100 France 2017) et le 3ème en région Rhône-Alpes (Top 250 EY des éditeurs de logiciels Rhône-Alpes 2015). Présent en Amérique du Nord, en Europe et en Asie/Pacifique, Esker réalise 61% de son chiffre d'affaires à l'international, dont 42% aux Etats-Unis.

Esker est cotée sur Euronext GrowthTM à Paris (Code ISIN FR0000035818) et bénéficie du label d'entreprise innovante décerné par bpifrance (N° 3684151/1).




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ESKER via GlobeNewswire

HUG#2114563

VIEL & Cie : Programme de rachat d'actions propres : VIEL & Cie acquiert 900 000 titres 20-06-2017 18:00

La Suite...

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                                 Paris le 20 juin 2017

 

 

 

  

Programme de rachat d'actions propres : VIEL & Cie acquiert 900 000 titres

 

 

 

Dans le cadre de son programme de rachat d'actions propres, VIEL & Cie a acquis 900 000 de ses propres titres par voie de bloc, négociés de gré à gré (soit 1,16% de son capital social), à un prix de 5,60 euros par action.

Le cédant est un actionnaire individuel.

Ces actions sont affectées à l'objectif d'annulation.

 

 

VIEL & Cie comprend trois pôles d'activité dans le domaine de la finance : Compagnie Financière Tradition, présente dans 28 pays, active dans le secteur de l'intermédiation professionnelle, Bourse Direct, leader de la bourse en ligne en France, et une participation mise en équivalence de 40% dans SwissLife Banque Privée, présente dans le domaine de la gestion privée en France.

L'action VIEL & Cie (codes : FR0000050049, VIL) est cotée sur le compartiment B de Euronext Paris. Pour plus d'informations sur notre Groupe, www.viel.com .

 

 

 

Contacts :


VIEL & Cie

Virginie de Vichet

Directeur de la Communication

T : + 331 56 43 70 20

 
Image 7

Priscille Reneaume

T : + 331 53 70 74 93



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VIEL ET COMPAGNIE via GlobeNewswire

HUG#2114548

GROUPE IRD :PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS ADOPTE PAR L'AGMOE DU 20 JUIN 2017 20-06-2017 18:00

La Suite...

GROUPE IRD
Société anonyme au capital de 44 274 91325€
Siège social : 40, rue Eugène Jacquet - 59700 MARCQ-EN-BAROEUL
456 504 877 RCS LILLE METROPOLE
Euronext Paris - Compartiment C
Code lsin FR 0000124232
COMMUNIQUE
NOUVEAU PROGRAMME DE RACHAT D'ACTION ADOPTE PAR L'AGMOE DU 20 JUIN 2017

Aux termes des délibérations de l'Assemblée Générale Ordinaire du 20 juin 2017, les actionnaires ont adopté la résolution suivante :

« L'Assemblée Générale, connaissance prise du rapport de gestion du Conseil d'Administration, autorise ce dernier, pour une période de dix-huit mois, conformément aux articles L. 225-209 et suivants du Code de commerce, à procéder à l'achat, en une ou plusieurs fois aux époques qu'il déterminera, d'actions de la société dans la limite de 10% du nombre d'actions composant le capital social, le cas échéant ajusté afin de tenir compte des éventuelles opérations d'augmentation ou de réduction de capital pouvant intervenir pendant la durée du programme.
Cette autorisation met fin à l'autorisation donnée au Conseil d'Administration par l'Assemblée Générale du 22 juin 2016.
Les acquisitions pourront être effectuées en vue de :

  • Assurer l'animation du marché secondaire ou la liquidité de l'action IRD par l'intermédiaire d'un prestataire de service d'investissement au travers d'un contrat de liquidité conforme à la charte de déontologie de l'AMAFI admise par l'AMF.
  • Conserver les actions achetées et les remettre ultérieurement à l'échange ou en paiement dans le cadre d'opérations éventuelles de croissance externe, étant précisé que les actions acquises à cet effet ne peuvent excéder 5% du capital de la société.
  • Assurer la couverture de plans d'options d'achat d'actions et autres formes d'allocation d'actions à des salariés et/ou des mandataires sociaux du groupe dans les conditions et selon les modalités prévues par la loi, notamment au titre de la participation aux résultats de l'entreprise, au titre d'un plan d'épargne d'entreprise ou par attribution gratuite d'actions.

Ces achats d'actions pourront être opérés par tous moyens y compris par voie d'acquisition de blocs de titres, et aux époques que le Conseil d'Administration appréciera.
Ces opérations pourront notamment être effectuées en période d'offre publique dans le respect de la réglementation en vigueur.
La société n'entend pas utiliser des mécanismes optionnels ou instruments dérivés.
Le prix maximum d'achat est fixé à 35 € par action et le prix minimum de vente pour une action de 10 €. En cas d'opération sur le capital notamment de division ou de regroupement des actions ou d'attribution gratuite d'actions, le montant sus-indiqué sera ajusté dans les mêmes proportions (coefficient multiplicateur égal au rapport entre le nombre d'actions composant le capital avant l'opération et le nombre d'actions après l'opération).
Le montant maximal de l'opération est ainsi fixé à 10.161.445 €.
L'Assemblée Générale confère tous pouvoirs au Conseil d'Administration à l'effet de procéder à ces opérations, d'en arrêter les conditions et les modalités, de conclure tous accords et d'effectuer toutes formalités.
L'autorisation est donnée pour une durée expirant à l'issue de l'Assemblée Générale Ordinaire annuelle qui sera appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2017, sans pouvoir excéder 18 mois à compter de la présente Assemblée. »




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GROUPE IRD via GlobeNewswire

HUG#2114569

UBISOFT ENTERTAINMENT : Déclaration de transactions sur actions propres 20-06-2017 17:38

La Suite...

Déclaration de transactions sur actions propres

 

Montreuil-sous-Bois, le 20 juin 2017 - Aux termes du contrat financier à terme conclu le 18 mai 2017 par la société Ubisoft Entertainment SA (Euronext Paris: UBI - ISIN Code FR0000054470) avec un intermédiaire financier portant sur ses propres actions dans le cadre de son plan d'actionnariat salarié "Plan MMO 2017", l'intermédiaire financier a livré à Ubisoft Entertainment SA, le 19 juin 2017, 1.400.000 actions Ubisoft Entertainment SA au prix moyen de 49,1748 € pour un montant total de 68.844.717,59 €.

  Dénomination sociale de l'émetteur Code identifiant de l'émetteur Jour de la transaction Achat/Vente Nombre de titres
Ubisoft Entertainment S.A.969500I7C8V1LBIMSM019/06/2017 *Achat1.400.000 actions

Prix Montant Opération Marché Objectif des achats
49,1748 €68.844.717,59 €Débouclage du contrat financier à terme conclu le 18 mai 2017De gré à gréCouverture du plan d'actionnariat salarié "Plan MMO 2017"

*Jour de livraison des actions

 

Contact Communication financière

Jean-Benoît Roquette

Directeur de la Communication Financière

+ 33 1 48 18 52 39

Jean-benoit.roquette@ubisoft.com

À propos d'Ubisoft  

Ubisoft figure parmi les leaders mondiaux de la création, édition et distribution de jeux vidéo et de services interactifs. Le groupe possède un riche portefeuille de marques de renommée internationale telles que Assassin's Creed, Just Dance, Rayman, Far Cry, Watch Dogs ou encore la série de jeux vidéo Tom Clancy. Les équipes d'Ubisoft, à travers son réseau mondial de studios et de filiales de distribution, s'engagent à offrir aux joueurs des expériences de jeu originales et inoubliables sur l'ensemble des plateformes populaires, dont les consoles, mobiles, tablettes et PC. Pour l'exercice 2016-17, le CA d'Ubisoft s'est élevé à 1 460 millions d'euros. Pour plus d'informations, rendez-vous sur:  www.ubisoft.com .

 




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: UBISOFT ENTERTAINMENT via GlobeNewswire

HUG#2114571

Bureau Veritas renforce ses services à la construction aux Etats-Unis avec l'acquisition de California Code Check 20-06-2017 17:58

La Suite...

Bureau Veritas renforce ses services à la construction aux Etats-Unis avec l'acquisition de California Code Check

Neuilly-sur-Seine, le 20 juin 2017 - Bureau Veritas annonce l'acquisition de California Code Check, Inc., une société américaine spécialisée dans la conformité au code de construction et la sécurité des bâtiments.

Fondée en 1984 et basée à Los Angeles, California Code Check fournit des services de tierce partie en matière de revue de plans, de vérification de conformité des permis de construire et d'inspection pour des municipalités. Sa clientèle se compose d'environ 30 villes et comtés en Californie situés entre Los Angeles et San Francisco. La société emploie 31 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 3,7 millions d'euros en 2016.

Cette acquisition renforce la présence de Bureau Veritas dans la région de la Côte Centrale de Californie et la position de leader du Groupe sur le marché californien de la conformité au code de construction et de l'inspection.

Didier Michaud-Daniel, Directeur Général de Bureau Veritas, a déclaré :

« La Californie constitue naturellement un marché prioritaire pour développer l'activité Bâtiment & Infrastructure de Bureau Veritas. Le plus grand des Etats américains affiche  de solides perspectives de croissance dans le domaine de la construction et un potentiel important d'externalisation du contrôle des permis de construire par les collectivités locales.
California Code Check illustre très bien notre stratégie d'acquisition sélective nous permettant de nous implanter plus rapidement sur des niches de marchés prometteuses, dans des zones géographiques stratégiques. »

Thomas Harris, Président de California Code Check, a ajouté :

« Nous sommes enchantés de rejoindre Bureau Veritas et de la perspective d'offrir à nos clients des services et une capacité d'intervention géographique étendus. Au-delà de notre offre traditionnelle de conformité au code de construction, nos clients ont maintenant accès à un large éventail d'expertise technique et de services, délivrés par un leader mondial des essais, de l'inspection et de la certification. »

A propos de Bureau Veritas

Bureau Veritas est un leader mondial de l'inspection, de la certification et des essais en laboratoire. Créé en 1828, le Groupe emploie plus de 72 000 collaborateurs dans 1 400 bureaux et laboratoires dans le monde entier. Bureau Veritas aide ses clients à améliorer leurs performances, en offrant des services et des solutions innovantes pour s'assurer que leurs actifs, produits, infrastructures et processus répondent aux normes et réglementations relatives à la qualité, la santé, la sécurité, la protection de l'environnement et la responsabilité sociale.
Bureau Veritas est coté sur Euronext Paris et fait partie de l'indice Next 20.
Compartiment A, code ISIN FR 0006174348, mnémonique : BVI.   Pour en savoir plus www.bureauveritas.fr

   
Contact Analystes/investisseurs :

 

Laurent Brunelle : +33 (0)1 55 24 76 09
laurent.brunelle@bureauveritas.com

 

Mark Reinhard : +33 (0)1 55 24 77 80
mark.reinhard@bureauveritas.com
Contacts Presse :

 

Cathy Pianon : +33 (0)1 55 24 76 13
cathy.pianon@bureauveritas.com

 

Véronique Gielec : +33 (0)1 55 24 76 01
veronique.gielec@bureauveritas.com



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BUREAU VERITAS via GlobeNewswire

HUG#2114581

VINCI : Déclaration des transactions sur actions propres - Période du 12 juin 2017 au 16 juin 2017 20-06-2017 17:00

La Suite...

Programme de rachat de titres
(Programme adopté par l'assemblée générale mixte des actionnaires le 19 avril 2016)

 

Déclaration des transactions sur actions propres

Période du 12 juin 2017 au 16 juin 2017

Emetteur : VINCI S.A.
Catégories de titres : actions ordinaires (ISIN : FR 0000 12548 6)
Descriptif du programme déposé le 29 mars 2016 auprès de l'AMF

I-Achats réalisés au cours de la période :

1
Dates des transactions
2

Nombres

de titres achetés (*)
3
Prix moyens unitaires pondérés des transactions (en €)
4

Montants des

transactions (en €)
5
Objectif du Rachat
6
Marché
 

 

12/06/17
 

 

221 509
 

 

76.5167
 

 

16 949 152.54

 
Couverture de plans d'épargne et d'actionnariat salarié.  

 

Gré à gré
13/06/17NEANT----
14/06/17NEANT----
15/06/17NEANT--  -   -
16/06/17NEANT----
Totaux des colonnes 2 et 4,
et prix moyen unitaire pondéré des achats de la période (colonne 3)
 

221 509
 

76.5167
 

16 949 152.54
 

-
 

-

(*) Y compris les titres acquis par l'intermédiaire d'un produit dérivé, mais compte non tenu des opérations réalisées dans le cadre de l'exécution d'un contrat de liquidité.




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VINCI via GlobeNewswire

HUG#2114546

NEOPOST RENOUVELLE PAR ANTICIPATION SA LIGNE DE CREDIT REVOLVING A DES CONDITIONS PLUS FAVORABLES 20-06-2017 17:00

La Suite...

Neopost REnouvelle PAR ANTICIPATION SA ligne de credit revolving a des conditions PLUS FAVORABLES

Paris, le 20 juin 2017

Neopost, leader mondial de la communication digitale, des solutions logistiques et de traitement du courrier, annonce aujourd'hui avoir mis en place une nouvelle ligne de crédit revolving euro/dollar d'un montant de 400 millions d'euros.

Cette ligne de crédit revolving a été renégociée auprès d'un pool de 10 établissements bancaires internationaux pour une durée de 5 ans avec 2 options d'extension d'un an chacune. Cette opération, largement sursouscrite, a rencontré un vif succès démontrant ainsi l'intérêt que portent les contreparties bancaires du Groupe Neopost à la qualité de son risque crédit.

Les conditions obtenues par le Groupe s'améliorent par rapport aux conditions précédentes. Pour les tirages en euros, la ligne de crédit porte un taux variable calculé à partir du taux EURIBOR plus une marge comprise entre 50 et 115 points de base en fonction du ratio dette nette/EBITDA [1] . Pour les tirages en dollars, le taux se calcule à partir du taux LIBOR augmenté d'une marge supérieure de 25 points de base à celle des tirages en euros.

Cette ligne de crédit n'est actuellement pas tirée suite au financement réalisé en février 2017 sur le marché du Schuldschein.

Jean-François Labadie, Directeur Financier et Juridique, a déclaré : « Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur l'engagement de nos partenaires bancaires historiques qui vont continuer à nous accompagner dans notre transformation. »

Le Groupe rappelle que son endettement net, qui s'établissait à 763 millions d'euros au 31 janvier 2017, est destiné au financement des activités de leasing et de postage financing d'un montant de 798 millions d'euros.


Agenda

L'Assemblée Générale des actionnaires de Neopost se tiendra le 30 juin 2017 à Paris .

Le communiqué sur le chiffre d'affaires du deuxième trimestre et les comptes semestriels 2017 sera publié le 26 septembre 2017 après clôture de bourse.


A PROPOS DE NEOPOST
NEOPOST est un leader mondial de la communication digitale, des solutions logistiques et du traitement du courrier. Sa mission est d'aider les entreprises à améliorer la façon dont elles communiquent et échangent au sein de leur environnement grâce à des solutions logicielles et matérielles. Neopost fournit des solutions innovantes et intuitives pour gérer la communication digitale et le traitement du courrier physique des grandes entreprises et des PMEs ainsi que pour faciliter les opérations des acteurs du e-commerce et de la chaîne logistique. Implanté directement dans 29 pays, avec plus de 6 000 collaborateurs, Neopost a enregistré en 2016 un chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard d'euros. Ses produits et ses services sont distribués dans plus de 90 pays. Neopost est coté sur le compartiment A d'Euronext Paris et fait partie notamment du SBF 120.

Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter :

Gaële Le Men, Neopost FTI Consulting
Directeur de la Communication Financière et
Externe
Arnaud de Cheffontaines
Cosme Julien-Madoni
Tel: +33 (0)1 45 36 31 39Tel : +33 (0)1 47 03 68 19
e-mail: g.le-men@neopost.com E-mail : neopost@fticonsulting.com

Ou consulter notre site Internet : www.neopost.com



[1] Ratio dette nette/EBITDA hors portefeuille de leasing calculé au 31 janvier de chaque année.

PDF



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: NEOPOST via GlobeNewswire

HUG#2114573

Leasinvest Real Estate SCA : Leasinvest désinvestit une partie importante de son portefeuille logistique 20-06-2017 17:00

La Suite...

Leasinvest désinvestit une partie importante de son portefeuille logistique

Leasinvest Real Estate annonce la signature d'un compromis contraignant - sous un nombre limité de conditions suspensives - pour la constitution d'une emphytéose de 99 ans sur trois de ses immeubles logistiques en Belgique en faveur d'un fonds immobilier étranger pour une valeur de plus € 60 millions, ce qui est en ligne avec la juste valeur estimée au 31 mars 2017.

Les trois immeubles en question avec une superficie totale de 80.000 m² d'espace de stockage et 8.000 m² de bureaux sont loués à 100% à des locataires de qualité et sont situés à Tongres (Heesterveldweg loué à SKF), Wommelgem (Nijverheidslaan loué à différents locataires dont Van Inn et Vanden Borre) et Neder-over-Heembeek (Canal Logistics phase 1, Chaussée de Vilvorde loué à e.a. MSF et Ziegler).

La vente mènera à un taux d'endettement diminué à concurrence d'environ 2,5 points de pourcentage, bien que cette diminution ne se manifestera qu'au cours du troisième trimestre vu que l'acte notarié ne sera passé qu'au cours du troisième trimestre de 2017.

Pour Leasinvest Real Estate cette transaction est accompagnée par CBRE, Jones Lang Lasalle et le bureau d'avocats Eubelius, et pour le fonds immobilier étranger par Savills.

Jean Louis Appelmans, Chief Executive Officer:

« En combinaison avec la vente déjà annoncée de l'immeuble Vierwinden à Zaventem, réalisée le 13 juin 2017, et la vente planifiée de l'immeuble situé Prins Boudewijnlaan à Kontich fin 2017, la plus grande partie de notre portefeuille immobilier logistique en Belgique sera cédée. Les ressources financières libérées seront utilisées pour notre future croissance dans les segments bureaux et retail conformément à notre diversification géographique actuelle. »

Pour plus d'information, contactez
Leasinvest Real Estate                                                                      Leasinvest Real Estate
Jean-Louis Appelmans                                                                         Michel Van Geyte                                                
Chief Executive Officer                                                                       Chief Investment Officer
T: +32 3 238 98 77                                                                              T: +32 3 238 98 77
E: jeanlouis.appelmans@leasinvest.be                                         E: michel.van.geyte@leasinvest.be                                 

Sur LEASINVEST REAL ESTATE SCA
La Société immobilière réglementée publique (SIRP) Leasinvest Real Estate SCA investit dans des immeubles de qualité bien situés : immeubles retail et bureaux au Grand-duché de Luxembourg, en Belgique, en Suisse et en Autriche.
A présent la juste valeur totale du portefeuille immobilier détenu en direct de Leasinvest s'élève à € 895 millions au 31 mars 2017 et est réparti dans le Grand-duché de Luxembourg (51%), la Belgique (40%), la Suisse (5%) et l'Autriche (4%).
Leasinvest est en outre un des plus grands investisseurs immobiliers au Luxembourg.
La SIRP est cotée sur Euronext Bruxelles et affiche une capitalisation boursière de plus de € 518 millions (valeur 16/06/2017).




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Leasinvest Real Estate Comm. VA via GlobeNewswire

HUG#2114304

BOURBON : Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social 20-06-2017 17:20

La Suite...

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social

Article L 233-8-II du Code de Commerce et Article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF)

  Nombre total d'actions en circulation Nombre total de droits de vote théoriques* Nombre total de droits de vote nets
       
31 mai  2017 76   342 603 127   561 576 ** 127   131 716 **
30 avril 201776 342 603127 542 332 **127 114 187 **
31 mars 201776 342 603127 344 049 **126 915 547 **

* Les droits de vote théoriques (ou brut) servent de base de calcul pour les franchissements de seuils : ils intègrent les droits de vote attachés aux actions privées de ce droit  (auto-détention, contrat de liquidité, etc.)

** Application de la LOI n° 2014-384 du 29 mars 2014 visant à reconquérir l'économie réelle dite «   loi Florange » à compter du 3 avril 2016 : les actions nominatives détenues depuis plus de 2 ans obtiennent le droit de vote double.

Ces informations sont également disponibles sur le site internet de BOURBON, rubrique « Investisseurs », « Informations réglementées » :
www.bourbonoffshore.com/fr/investisseurs/informations-reglementees




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOURBON via GlobeNewswire

HUG#2114578

The Jackson Laboratory et Crown Bioscience annoncent un accord mondial de recherche préclinique 20-06-2017 15:00

La Suite...

BAR HARBOUR (Maine) et SANTA CLARA (Californie), le 20 juin 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Crown Bioscience (CrownBio), filiale en propriété exclusive de Crown Bioscience International (TWSE : symbole boursier 6554) et The Jackson Laboratory (JAX) ont annoncé aujourd'hui un accord visant à améliorer le développement et l'accessibilité de modèles de recherche innovants et de services précliniques pour la communauté mondiale de la recherche biomédicale.

L'accord entre Crown Bioscience, une plateforme technologique mondiale pour l'oncologie et les maladies cardiovasculaires et métaboliques, et JAX, un établissement de recherche biomédicale à but non lucratif et fournisseur mondial de modèles et de services de recherche de haute qualité, facilite l'objectif partagé des deux organisations, pour accélérer et faire progresser le taux de recherche et de découverte précliniques.

Dans le cadre de l'accord, CrownBio favorisera l'utilisation de JAX ®  Mice dans des études de recherche clients. CrownBio augmentera l'utilisation et améliorera l'accès aux modèles de recherche JAX, y compris les NSG(TM) et NSG(TM)-SGM3 humanisés, et fera avancer les efforts de recherche et translationnels des organisations à l'échelle mondiale.

Les chercheurs de JAX auront un accès spécifique aux services contractuels de laboratoire précliniques de CrownBio, apportant ainsi aux scientifiques de JAX des ressources et des installations supplémentaires pour poursuivre la recherche de traitements contre le cancer et d'autres maladies.

« L'accord avec JAX annonce un pas en avant significatif pour la recherche préclinique en oncologie et en immuno-oncologie », déclare Jean-Pierre Wery, Ph. D., PDG de Crown Bioscience. « L'utilisation des modèles scientifiques translationnels humanisés de premier rang de JAX en combinaison avec nos plateformes technologiques PDX garantira le plus grand potentiel pour le développement de médicaments transposables. »

Les équipes de recherche de JAX, axées sur la compréhension des signatures génétiques et biochimiques qui peuvent être ciblées par des médicaments de précision de prochaine génération, commenceront immédiatement à exploiter les vastes services de recherche de CrownBio en oncologie et CVMD pour générer de nouvelles idées sur les approches thérapeutiques de la maladie ciblée.

« La mission du The Jackson Laboratory est de renforcer la communauté biomédicale mondiale dans notre mission commune d'améliorer la santé humaine. En exploitant nos forces complémentaires, cet accord nous permet de propulser la recherche scientifique et la découverte de médicaments dans le monde entier en améliorant l'accessibilité aux modèles et services de recherche précliniques les plus avancés et de meilleure qualité », déclare Auro Nair, Ph. D., Président de JAX ® Mice, Clinical & Research Services. « En outre, les équipes de recherche de JAX pourront faire progresser les découvertes biologiques de base aux thérapies beaucoup plus rapidement en utilisant la plus grande collection mondiale de modèles de PDX et de ligne cellulaire et de services de CrownBio. »

À propos de Crown Bioscience

CrownBio est une société internationale spécialisée dans les solutions de découverte et développement de médicaments offrant des plateformes translationnelles en vue de faire progresser la recherche sur l'oncologie et les maladies cardiovasculaires et métaboliques. Grâce à un large éventail de modèles pertinents et d'outils prédictifs, Crown Bioscience permet aux clients de proposer des candidats cliniques de qualité supérieure. Pour en savoir plus, consulter le site www.crownbio.com .

À propos du The Jackson Laboratory

The Jackson Laboratory est un établissement de recherche biomédicale indépendant à but non lucratif basé à Bar Harbor (Maine), avec un Centre de cancérologie désigné par l'Institut national du cancer, situé à Sacramento (Californie), et un institut de médecine génomique à Farmington (Connecticut). Il emploie 1 900 salariés et sa mission est de découvrir des solutions génomiques précises pour les maladies et d'autonomiser la communauté biomédicale mondiale dans la quête partagée pour améliorer la santé humaine. Pour en savoir plus, consulter le site  www.jax.org .

Contact JAX :
Dr Charles Miller
Directeur de la commercialisation et de l'assistance clientèle
207-288-6895 charles.miller@jax.org

Contact presse Crown Bioscience :
Gavin Cooper
Directeur exécutif de la commercialisation
marketing@crownbio.com




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Crown Bioscience Inc. via GlobeNewswire

HUG#2113924

Holaira annonce le changement de dénomination de la société pour devenir Nuvaira 20-06-2017 15:00

La Suite...

Shane Gleason joint l'équipe de direction de la société

MINNEAPOLIS, le 20 juin 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Holaira , développeur de dispositifs médicaux destinés à traiter les maladies pulmonaires obstructives, a annoncé aujourd'hui qu'elle a changé de dénomination pour devenir Nuvaira. Ce changement prend effet immédiatement. En outre, la société a dévoilé une nouvelle identité d'entreprise et un site Web, disponible sur www.nuvaira.com .

Une photo accompagnant ce communiqué est disponible sur http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/c6cd786b-e9df-4faf-ab69-9e0030e2fb23

La société a également annoncé l'ajout de Shane Gleason au poste de directeur commercial. Shane est un chef de file de l'industrie fort de 18 ans d'expérience dans le domaine des ventes et des opérations de soins de santé. Plus récemment, il agissait en qualité de vice-président des ventes pour l'Amérique du Nord chez Cordis, une société de Cardinal Health.

« Nous sommes fiers de lancer notre nouvelle identité d'entreprise avec Nuvaira, qui répond mieux à notre stratégie commerciale et nos objectifs de développement », déclare Dennis Wahr, M.D. , directeur général de Nuvaira. « Nuvaira représente la fusion de notre nouvelle technologie réellement révolutionnaire de dénervation des poumons avec notre objectif de rendre la respiration plus facile pour les patients souffrant de maladies pulmonaires obstructives, comme par exemple, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l'asthme. Les premiers résultats cliniques pour les patients souffrant de MPOC montrent que notre système breveté de cathétérisme est sur le point de respecter notre engagement qui vise à fournir une solution pulmonaire ponctuelle unique qui aide les patients et améliore leur qualité de vie à long terme. »

« Nous sommes également très heureux d'accueillir Shane au sein de notre équipe de direction alors que nous positionnons la société pour une croissance continue, de multiples essais cliniques en cours et une commercialisation mondiale », poursuit Dr Wahr. « C'est un chef de file talentueux et spécialisé dans le domaine des ventes, des opérations et de l'expérience marketing, qui comprend de nombreux lancements de produits réussis, une forte croissance consécutive des ventes mais aussi la mise en oeuvre et le développement des ventes à l'échelle mondiale. »

Shane rejoint Nuvaira en provenance de Cordis, où il a dirigé les efforts nord-américains d'intégration des ventes de deux forces de vente et a dirigé l'équipe combinée de plus de 200 membres. Avant de rejoindre Cordis, Shane a été vice-président des ventes américaines chez TriVascular Technologies, où il a créé et dirigé l'organisation commerciale américaine pour soutenir le lancement et la commercialisation de son système de stent-greffe abdominal après avoir dirigé les efforts d'inscription de l'entreprise dans leur étude de base mondiale. Shane a rejoint TriVascular en provenance d'Abbott, où il a occupé diverses fonctions de direction, y compris celle de responsable marketing stratégique et mondial pour la franchise endovasculaire et l'enseignement professionnel d'Abbott.

Shane possède un MBA de The Robert H. Smith School of Business à l'Université du Maryland et un BS en Sciences de l'ingénieur et en mécanique (Engineering Science and Mechanics) avec une spécialité en Génie biomécanique de Virginia Polytechnic Institute and State University.

À propos de NUVAIRA
Nuvaira (anciennement connue sous le nom de Holaira) est une entreprise privée basée à Minneapolis (Minnesota). La société développe le système de dénervation pulmonaire (Lung Denervation System) Nuvaira(TM) pour lutter contre la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) en traitant les nerfs hyperactifs des voies respiratoires lors de la dénervation pulmonaire ciblée* (TLD ), une procédure minimalement invasive qui cible l'innervation parasympathique des poumons 1 . Cette procédure bronchoscopique ponctuelle fournit une thérapie ablative qui ouvre les voies respiratoires obstruées pour améliorer la respiration. Nuvaira a reçu l'approbation du marquage CE pour son système de dénervation pulmonaire (Lung Denervation System) Nuvaira pour l'utilisation pendant la TLD en janvier 2016. Plus d'informations sont disponibles sur www.Nuvaira.com .

* La dénervation pulmonaire ciblée (Targeted Lung Denervation - TLD) est actuellement sous investigation clinique pour la maladie pulmonaire obstructive chronique et n'est pas encore disponible dans le commerce.
NUVAIRA est une marque déposée de NUVAIRA, Inc.

1 Belmonte K. Cholinergic Pathways in the Lungs and Anticholinergic Therapy for Chronic Obstructive Pulmonary Disease. Proc Am Thor Soc 2005; 2: 297-305.

Contact presse :
Lorraine Marshall Wright
+1 (206) 605-4553
lmwright@Nuvaira.com


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Nuvaira via GlobeNewswire

HUG#2113933

Déclaration du Conseil de Surveillance de STMicroelectronics 20-06-2017 14:00

La Suite...

Amsterdam, le 20 juin 2017 - A la suite de l'Assemblée Générale Annuelle de STMicroelectronics N.V. (NYSE :STM) qui s'est tenue aujourd'hui à Amsterdam (Pays-Bas), les membres du Conseil de Surveillance ont nommé respectivement M. Nicolas Dufourcq en tant que Président (Chairman) et M. Maurizio Tamagnini comme Vice-Président (Vice-Chairman) du Conseil de Surveillance.

À propos de STMicroelectronics

ST, un leader mondial sur le marché des semiconducteurs, fournit des produits et des solutions intelligents qui consomment peu d'énergie et sont au coeur de l'électronique que chacun utilise au quotidien. Les produits de ST sont présents partout, et avec nos clients, nous contribuons à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et à développer les nouvelles générations d'appareils mobiles et de l'Internet des objets.

Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, ST est synonyme de « life.augmented ».

En 2016, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 6,97 milliards de dollars auprès de plus 100 000 clients à travers le monde. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site :  www.st.com .

Contacts presse :
Nelly Dimey
Tél : 01.58.07.77.85
Mobile : 06. 75.00.73.39
nelly.dimey@st.com


Relations avec les Investisseurs
Céline Berthier
Tél : +41.22.929.58.12
celine.berthier@st.com




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: STMicroelectronics via GlobeNewswire

HUG#2114501

Les actionnaires de STMicroelectronics adoptent toutes les résolutions à l'Assemblée Générale des Actionnaires 2017 20-06-2017 14:00

La Suite...

Amsterdam, le 20 juin 2017 - STMicroelectronics (NYSE: STM), un leader mondial dont les clients couvrent toute la gamme des applications électroniques, annonce que toutes les résolutions soumises pour approbation à l'Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires de la Société qui s'est tenue aujourd'hui à Amsterdam (Pays-Bas), ont été adoptées.

Les principales résolutions, approuvées par les actionnaires, comprenaient :

  • L'approbation des comptes statutaires annuels de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, établis conformément aux normes comptables internationales IFRS ( International Financial Reporting Standards).
  • La distribution d'un dividende en numéraire de 0,24 US$ par action ordinaire en circulation, payable par tranches trimestrielles de 0,06 US$ pour chacun des second, troisième et quatrième trimestres 2017 et le premier trimestre 2018 aux actionnaires inscrits dans les registres de la Société à la date d'enregistrement le mois de chaque versement trimestriel (voir tableau ci-après).
  • La nomination de M. Frédéric Sanchez comme nouveau membre du Conseil de Surveillance pour un mandat de trois ans, expirant lors de l'Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires 2020, en remplacement de M. Didier Lombard dont le mandat est arrivé à expiration à l'Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires 2017 ;
  • Le renouvellement des mandats, pour une durée de trois ans expirant lors de l'Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires 2020, des membres suivants du Conseil de Surveillance : Madame Heleen Kersten et Messieurs Jean-Georges Malcor, Alessandro Rivera et Maurizio Tamagnini ;
  • Le renouvellement du mandat de M. Carlo Bozotti en tant que membre unique du Directoire pour une durée d'un an ;
  • L'approbation d'un nouveau plan de distribution d'actions à exercice conditionnel ( Unvested Stock Award Plan ) d'une durée de quatre ans pour le Management et les employés-clés ;
  • L'autorisation donnée à notre Directoire, pour une période de dix-huit mois après la tenue de l'Assemblée Générale Annuelle, de racheter nos actions, sous réserve de l'approbation de notre conseil de surveillance ; et
  • La délégation au Conseil de Surveillance lui permettant d'émettre des actions nouvelles ordinaires et préférentielles, d'autoriser la souscription pour de telles actions et de limiter et/ou d'exclure les droits de préemption des actionnaires existants sur les actions ordinaires pour une période de dix-huit mois.

L'ordre du jour complet et les notes explicatives, y compris toutes les résolutions proposées et désormais adoptées ainsi que toutes les informations détaillées nécessaires concernant l'Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires 2017 de STMicroelectronics N.V. et  tous les documents afférents, sont disponibles sur le site internet de la Société ( www.st.com ) et mis à la disposition des actionnaires conformément aux législations et réglementations en vigueur.

Le projet de procès-verbal de l'assemblée générale annuelle sera publié en juin 2017 sur la page dédiée à l'assemblée des actionnaires sur le site internet de la Société à l'adresse suivante : www.st.com

Le tableau ci-dessous résume le calendrier complet des versements trimestriels des dividendes :

      Suspension des transferts d'actions entre les registres new-yorkais et hollandais :
TrimestreDate d'enregistre-ment MondeDate de négociation coupon détaché en EuropeDate de paiement en EuropeDate de négociation coupon détaché NYSEDate de paiement NYSE, à partir du :De la clôture des marchés en Europe :Jusqu'à l'ouverture des marchés à New York le :
T2 201727 Juin 1726 Juin 1728 Juin 1723 Juin 175 Juillet 1726 Juin 1728 Juin 17


Le 22 mars 2017, la SEC ( Securities and Exchange Commission ) aux Etats-Unis a adopté un amendement visant à réduire de trois jours ouvrables à deux jours ouvrables le délai de règlement standard pour la plupart des opérations sur titres traitées par les courtiers, à compter du 5 septembre 2017.

A la suite de cette modification qui vise à aligner les délais de règlement des États-Unis sur ceux de l'Europe, le calendrier de la Société comprend désormais une date unique de négociation des actions coupon détaché sur les deux marchés. 

     Suspension des transferts d'actions entre les registres new-yorkais et hollandais :
TrimestreDate de négociation coupon détachéDate d'enregistrement MondeDate de paiement en EuropeDate de paiement NYSE, à partir du :De la clôture des marchés en Europe :Jusqu'à l'ouverture des marchés à New York le :
T3 201718 Sept 1719 Sept 1720 Sept 1726 Sept 1718 Sept 1720 Sept 17
T4 201718 Déc 1719 Déc 1720 Déc 1727 Dec 1718 Déc 1720 Déc 17
T1 201819 Mars 1820 Mars 1821 Mars 1827 Mars 1819 Mars 1821 Mars 18

À propos de STMicroelectronics

ST, un leader mondial sur le marché des semiconducteurs, fournit des produits et des solutions intelligents qui consomment peu d'énergie et sont au coeur de l'électronique que chacun utilise au quotidien. Les produits de ST sont présents partout, et avec nos clients, nous contribuons à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et à développer les nouvelles générations d'appareils mobiles et de l'Internet des objets.

Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, ST est synonyme de « life.augmented ».

En 2016, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 6,97 milliards de dollars auprès de plus 100 000 clients à travers le monde. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site :  www.st.com .

Contacts presse :
Nelly Dimey
Tél : 01.58.07.77.85
Mobile : 06. 75.00.73.39
nelly.dimey@st.com


Relations avec les Investisseurs
Céline Berthier
Tél : +41.22.929.58.12
celine.berthier@st.com





This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: STMicroelectronics via GlobeNewswire

HUG#2114466

Bombardier décroche un important contrat ferroviaire et de maintenance au Royaume-Uni 20-06-2017 13:14

La Suite...
  • Le contrat couvrant 750 voitures correspond à la plus importante commande de trains AVENTRA à ce jour
  • Les trains AVENTRA ont été conçus pour aider First Group et MTR à offrir plus de capacité et de confort aux passagers sur le réseau sud-ouest

Berlin, le 20 juin 2017 - Bombardier Transport, chef de file de la technologie du rail, a décroché un contrat de First Group et MTR prévoyant la fourniture et la maintenance de 750 voitures BOMBARDIER AVENTRA à exploiter dans la concession sud-ouest du Royaume-Uni. Il s'agit du plus important contrat unique concernant les trains AVENTRA conclu à l'échelle mondiale.

La valeur de ce contrat s'élève à environ 895 millions de livres sterling (1,1 milliard de dollars US, 1 milliard d'euros). De plus, Bombardier exécutera un contrat de fourniture de services techniques et de pièces de rechange pendant la durée de sept ans de la concession, avec une option de prolongation de 11 périodes, qui correspond à l'option actuellement associée à la concession. Rock Rail, le consortium britannique d'investissement dans le matériel roulant, assurera le financement de ce gros contrat d'approvisionnement.

Steve Montgomery, directeur général de First Rail a dit : « Nous avons des projets ambitieux pour la concession du réseau sud-ouest et ces nouveaux trains représentent un atout majeur dans nos plans d'offrir une expérience de voyage améliorée à nos passagers. Étant à l'écoute des passagers et autres parties prenantes, nous avons compris leurs besoins. Outre une meilleure performance, ils attendent des places assises supplémentaires. Nous répondrons aux attentes avec ces trains à la fine pointe de la technologie ».

Richard Hunter, directeur général de Bombardier Transport au Royaume-Uni, a ajouté : « Nous sommes ravis d'avoir décroché cet important contrat. Il illustre la confiance que suscite ce matériel roulant de pointe, conçu et construit au Royaume-Uni. Les trains AVENTRA offrent des performances améliorées et une capacité accrue en matière de passagers, qui aideront considérablement First/MTR à gérer la croissance continue du nombre de passagers sur le réseau sud-ouest. Le contrat est le fruit de nos solides références, dont la sélection des trains AVENTRA dans le cadre des projets Crossrail et LOTRAIN à Londres, ainsi que pour la concession East Anglia. Nous sommes impatients d'approfondir notre relation de collaboration avec First/MTR ».

Outre une importante amélioration des performances et des avantages novateurs en matière énergétique, comme le freinage régénératif, les nouvelles rames automotrices électriques AVENTRA de Bombardier assureront une transformation de l'expérience passager grâce à des passerelles d'intercirculation complètement ouvertes entre les voitures, à l'air conditionné, à un réseau Wi-Fi, à l'aménagement 2+2 des sièges, à des prises USB situées près des sièges, à des toilettes universelles et à un système amélioré d'information passager. Les nouvelles rames seront fournies dans des configurations à cinq et à dix voitures.

First Group et MTR prendront le contrôle de la concession sud-ouest le 20 août 2017. Les nouveaux trains desserviront les lignes reliant Windsor et Reading, ainsi que des services de banlieue à l'ouest de Londres. Les nouveaux trains entreront en service à partir de mi-2019 et la fin des livraisons et prévue pour décembre 2020.

À propos de Bombardier Transport
Bombardier Transport est un chef de file mondial dans le secteur des technologies ferroviaires. Elle offre la plus vaste gamme de produits et de services de l'industrie, couvrant toutes les solutions de transport ferroviaire : des trains aux sous-systèmes et à la signalisation, mais aussi des systèmes de transport complets, des solutions de mobilité électrique et des services de maintenance. En tant qu'entreprise innovante, elle réalise sans cesse de nouvelles avancées en matière de mobilité durable. Elle fournit des solutions intégrées très avantageuses pour les exploitants, les passagers et l'environnement. Ses produits et services sont en exploitation dans plus de 60 pays. Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, emploie environ 37 150 personnes.

À propos de Bombardier
Bombardier est le leader mondial de la fabrication d'avions et de trains. Regardant vers l'avenir tout en repoussant les limites du présent, Bombardier fait évoluer la mobilité en répondant à la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agréables. Notre leadership résulte d'un vaste éventail de véhicules, de services et, surtout, de nos employés.

Le siège social de Bombardier est situé à Montréal, au Canada. Nos actions (BBD) se négocient à la Bourse de Toronto, et nous sommes l'une des entreprises composant l'indice de durabilité Dow Jones Sustainability North America. Pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, nos revenus ont été de 16,3 milliards $. Vous trouverez nouvelles et information à l'adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier .

Notes aux rédacteurs
Pour des communiqués, de la documentation connexe et des photos, visitez notre galerie de presse à l'adresse www.bombardier.com/fr/galerie-de-presse.html . Pour recevoir nos communiqués, visitez notre section fil de presse RSS ou suivez Bombardier Transport sur Twitter @BombardierRail .

Bombardier et AVENTRA sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour information


Relations avec les médias, Royaume-Uni
Charles O'Brien, Finsbury
+44 (0) 20 7251 3801
charles.obrien@finsbury.com
 

Relations avec les médias, Groupe
+49 30 98607 1687
press@rail.bombardier.com


Vous pouvez également adresser vos questions spécifiques à nos contacts mondiaux .




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Bombardier Transportation via GlobeNewswire

HUG#2114497

EGIDE : Compte rendu de l'assemblée générale mixte du 16 juin 2017 20-06-2017 13:00

La Suite...

Compte rendu de l'assemblée générale mixte du 16 juin 2017

Trappes, le 20 juin 2017 - 13h00 (CET) - La société Egide informe ses actionnaires que l'assemblée générale mixte s'est réunie comme prévu le vendredi 16 juin 2017. Les actionnaires présents ou représentés détenaient 2 256 313 actions (soit 28,56 % sur un total de 7 900 366 actions ayant droit de vote) et 2 296 032 voix (soit 28,89 % sur un total de 7 946 339 droits de vote), soit plus de 20 % des actions requises pour atteindre le quorum d'une assemblée ordinaire et plus de 25 % des actions requises pour atteindre le quorum d'une assemblée extraordinaire.

Au cours des débats tenus lors de cette assemblée générale, une erreur de rédaction a été corrigée dans la 10ème résolution, le terme « actions ordinaires » ayant été remplacé par « titres de capital ».

Le résultat du vote des résolutions ordinaires et extraordinaires est le suivant :

Résolutions ordinaires Résultat des votes
1 - Approbation des comptes sociauxApprouvée à l'unanimité
2 - Affectation du résultatApprouvée à l'unanimité
3 - Approbation des comptes consolidésApprouvée à l'unanimité
4 - Approbation du rapport du président sur la gestion des risquesApprouvée à l'unanimité
5 - Approbation du rapport sur les options de souscription d'actionsApprouvée à l'unanimité
6 - Renouvellement du mandat d'un administrateur (Jim Collins)Approuvée à l'unanimité
7 - Approbation du système de rémunération des mandataires sociauxApprouvée à l'unanimité
8 - Attribution de jetons de présenceApprouvée à 98,41 %
9 - Pouvoirs pour les formalitésApprouvée à l'unanimité

Résolutions extraordinaires Résultat des votes
10 - Délégation de compétence pour augmenter le capital par émission de titres de capital avec maintien du DPSApprouvée à l'unanimité
11 - Délégation de compétence pour augmenter le capital par émission de titres de créance donnant accès à des titres de capital à émettre avec maintien du DPSApprouvée à 79,05 %
12 - Délégation de compétence pour augmenter le nombre de titres à émettre (clause d'extension)Approuvée à 79,03 %
13 - Délégation de compétence pour augmenter le capital par placement privé (article L411-2 II du code monétaire et financier)Approuvée à 77,44 %
14 - Délégation de compétence pour émission de stock-optionsApprouvée à 79,03 %
15 - Délégation de compétence pour augmenter le capital au profit des adhérents d'un plan d'épargne entreprise (PEE)Approuvée à l'unanimité
16 - Pouvoirs pour les formalitésApprouvée à l'unanimité

Il est rappelé qu'en matière ordinaire, une résolution est approuvée si elle obtient la majorité des votes et qu'en matière extraordinaire, une résolution est approuvée si elle obtient au moins 2/3 des voix pour et est rejetée si elle obtient au moins 1/3 des voix contre.

A l'issue de cette assemblée, le conseil d'administration s'est réuni et a décidé de confier la présidence du conseil à Monsieur James F. Collins, dont le mandat d'administrateur a été renouvelé pour 4 ans.

Retrouvez toute l'information sur le site internet d'Egide  :
www.egide-group.com

               
Contacts

 
  

EGIDE - Direction Financière - Philippe Lussiez - +33 1 30 68 81 00 - plussiez@fr.egide-group.com
FIN'EXTENSO - Relations Presse - Isabelle Aprile - +33 1 39 97 61 22 - i.aprile@finextenso.fr




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: EGIDE via GlobeNewswire

HUG#2114452

LDC : Nombre d'actions et droits de vote 20-06-2017 11:19

La Suite...

LDC

Déclaration au titre de l'article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers

Date Nombre d'actions composant le capital  

Nombre de droits de vote BRUT
Nombre de droits de vote NET
31/05/2017 16 713 242  

29 149 645 
29 125 223  




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: LDC via GlobeNewswire

HUG#2114412

Sogeclair et AddUp créent PrintSky, co-entreprise dans le domaine de la fabrication additive pour l'industrie Aéronautique, Spatiale et Défense 20-06-2017 10:00

La Suite...

SOGECLAIR et AddUp forment une co-entreprise
dans le domaine de la fabrication additive pour l'industrie Aéronautique, Spatiale et Défense

Blagnac, France, le 20 juin 2017 - SOGECLAIR et AddUp créent PrintSky , une co-entreprise dédiée  à l'incubation de projets de production industrielle dans le domaine de la fabrication additive métallique pour l'industrie Aéronautique, Spatiale et Défense.

PrintSky , basée à Toulouse, est détenue à 51% par SOGECLAIR et à 49% par AddUp. Elle a pour objectif de mettre à disposition de ses clients , une plateforme  technologique de fabrication additive donnant accès à des services de conception, de certification et de validation, jusqu'à la réalisation de prototypes et de préséries permettant de faire la « preuve de concept » avec transmission aux clients de tous les paramètres nécessaires à la production série.

UNE OFFRE DIFFERENCIANTE  avec :

  • Les compétences de SOGECLAIR à concevoir des solutions optimisées, adaptées aux technologies additives, basées sur des projets de R&D depuis près de 10 ans,
  • Le savoir-faire industriel d'AddUp dans les technologies de fabrication additive métalliques de ses Groupes fondateurs/actionnaires, Fives et Michelin,
  • La mise en commun des capacités respectives des deux sociétés pour proposer des solutions additives performantes et industrialisables.

UNE AMBITION :
Devenir pour les secteurs aéronautique, spatial et défense une plateforme clé de conception, d'optimisation et de réalisation des prototypes en fabrication additive, pour leur production industrielle.
Le déploiement de l'offre de PrintSky  concerne initialement le marché européen.

A propos de SOGECLAIR
Concepteur de solutions et produits innovants à forte valeur ajoutée, SOGECLAIR apporte ses compétences en ingénierie et fabrication de haute qualité aux secteurs de pointe : aéronautique, aérospatial et transports. Accompagnant ses clients et partenaires depuis la conception et la simulation jusqu'à la fin de vie du produit, à travers toute la chaîne de fabrication et la mise en service, le Groupe compte près de 1400 collaborateurs répartis dans le monde entier afin d'offrir un service de qualité et de proximité à tous ses clients.
SOGECLAIR est coté sur Euronext Paris - Compartiment C - Indice Euronext® Family Business - Code ISIN : FR0000065864 - PEA PME 150
(Reuters SCLR.PA - Bloomberg SOG.FP)

Contacts Presse : Nicolas Corrégé - nicolas.correge@sogeclairaersopace.com

A propos de ADDUP 
Née en avril 2016 et fruit d'un accord de collaboration signé par Fives et Michelin en septembre 2015, AddUp a développé une compétence unique en matière de fabrication additive métallique. L'offre en impression 3D métallique s'étend de la conception à la fourniture de machines et systèmes, jusqu'aux services associés (conception de pièces, développement du procédé, etc), commercialisée sous la marque dédiée AddUp. Déjà reconnue en matière de fabrication additive industrielle au travers des deux groupes  fondateurs, Fives et Michelin, l'offre AddUp se distingue également par son approche industrielle adaptée aux projets de chaque client.

Contact presse : Jean-Luc Laval- jean-luc.laval@addupsolutions.com


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Sogeclair via GlobeNewswire

HUG#2114344

Le groupe Noveane annonce un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros en 2016 20-06-2017 10:16

La Suite...

Le groupe Noveane, cabinet de conseil dont la vocation est d'accompagner les dirigeants de bout en bout dans leurs projets de transformation numérique, annonce un premier exercice fiscal à plus de 15 millions d'euros de chiffre d'affaires. Cette annonce stratégique atteste du solide positionnement du groupe sur son marché et de sa capacité à s'appuyer sur une approche industrielle pour mener à bien son développement.

À ce jour, le groupe Noveane s'articule autour de trois structures expertes et complémentaires (Aerial, ISPA Consulting et ISPA Solutions). Réunissant 140 collaborateurs, Noveane a pour unique vocation d'offrir un guichet unique indispensable au pilotage et à la mise en oeuvre de projets disruptifs répondant efficacement aux nouveaux challenges de ses clients.

Fort de ce positionnement et de son référencement chez les grands groupes, Noveane prévoit d'ores et déjà une croissance de ses activités sur les douze prochains mois qui sera portée par l'évolution de son offre, mais également par une plus grande transversalité entre ses équipes. Très concrètement, de nouveaux contrats sont d'ores et déjà en cours de finalisation et vont permettre au groupe d'intervenir de bout en bout sur les projets de transformation digitale de ses clients.

Pour accroitre son avantage concurrentiel et sa compétitivité, le groupe Noveane va continuer d'investir et recruter de nouveaux talents. Le groupe étudie également de nouvelles opportunités de croissance externe qui lui permettraient de compléter son offre.

Thomas CHAUCHARD, Président de Noveane « Nous sommes fiers d'annoncer un chiffre d'affaires de plus de 15 millions d'euros. Nous proposons une approche très opérationnelle qui garantit à nos clients de mener à bien des projets stratégiques, par exemple autour des sujets actuels sur l'évolution de la politique de la CNIL ou de l'émergence des moyens de paiements électroniques sécurisés, comme organisationnels tels la mise en oeuvre de structures de Project Office ou de solutions d'ITSM globalisées. 2017 va nous permettre de structurer toujours plus nos offres et de nous imposer comme un acteur de premier plan sur le marché français. »




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: NOVEANE via GlobeNewswire

HUG#2114385

Blue Solutions : communiqué relatif au dépôt d'un projet de note en réponse à l'offre publique d'achat simplifiée portant sur les actions de la société Blue solutions 20-06-2017 09:17

La Suite...

communiqué relatif au dépôt d'un projet de note en réponse

à l'offre publique d'achat simplifiée portant sur les actions de la société blue solutions

 
initiée par la société bollore
 

Le présent communiqué est diffusé en application des dispositions de l'article 231-26 II du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l'«  AMF  »).


Le projet d'offre et le projet de note en réponse restent soumis à l'examen de l'AMF.

AVIS IMPORTANT

En application des dispositions des articles 231-19 et 261-1 du règlement général de l'AMF, le rapport du cabinet Associés en Finance, agissant en qualité d'expert indépendant, est inclus dans le projet de note en réponse.

 

L'attention des actionnaires de Blue Solutions est attirée sur le fait que s'ils conservent leurs actions, ils pourront bénéficier après l'annonce publique des comptes de l'exercice 2019 de Blue Solutions d'une seconde offre de Bolloré SA au même prix que la première, le dépôt de cette seconde offre étant conditionné à ce que la moyenne des cours de bourse de l'action Blue Solutions pendant une période de référence soit inférieure à 17 euros. Bolloré SA ne mettra pas en oeuvre un retrait obligatoire sur les actions Blue Solutions avant cette seconde offre publique. Les modalités de cet engagement sont détaillées à la section 1.5.1 du présent communiqué.

Le projet de note en réponse, qui a été déposé auprès de l'AMF le 19 juin 2017 (le «  Projet de Note en Réponse  »), est disponible sur les sites Internet de Blue Solutions ( www.blue-solutions.com ) et de l'AMF ( www.amf-france.org ). Il peut être obtenu sans frais auprès de Blue Solutions (Odet, 29500 - Ergué-Gabéric).

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 du règlement général de l'AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de Blue Solutions seront mises à la disposition du public au plus tard la veille du jour de l'ouverture de l'offre publique d'achat simplifiée selon les mêmes modalités.

1.                   Rappel des principaux termes et conditions de l'offre

1.1              Présentation de l'Offre

En application du Titre III du Livre II et plus particulièrement des articles 233-1, 1° du règlement général de l'AMF («  RGAMF  »), la société Bolloré, société anonyme au capital de 465.672.357,28 euros, dont le siège social est situé à Odet, 29500 - Ergué-Gabéric, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Quimper sous le numéro 055 804 124 («  Bolloré  » ou l'«  Initiateur  »), propose de manière irrévocable aux actionnaires de la société Blue Solutions, société anonyme au capital de 144.191.580 euros, dont le siège social est situé à Odet, 29500 - Ergué-Gabéric, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Quimper sous le numéro 421 090 051 («  Blue Solutions  » ou la «  Société  »), et dont les actions admises aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext à Paris («  Euronext Paris  ») sous le code ISIN FR0011592104, mnémonique « BLUE », d'acquérir dans les conditions décrites dans le projet de note d'information déposé auprès de l'AMF le 19 juin 2017 (le «  Projet de Note d'Information  ») la totalité de leurs actions Blue Solutions dans le cadre d'une offre publique d'achat simplifiée dont les conditions sont décrites ci-après (l'«  Offre  »).

Le prix de l'Offre est de 17 euros par action Blue Solutions, payable exclusivement en numéraire (le «  Prix de l'Offre  »).

L'Offre sera réalisée selon la procédure simplifiée, conformément aux dispositions des articles 233-1 et suivants du RGAMF et sera ouverte pour une durée d'au moins dix jours de négociation.

L'Offre porte sur la totalité des actions existantes Blue Solutions non détenues, directement ou indirectement, seul ou de concert, par l'Initiateur, soit, à la date du Projet de Note en Réponse, un nombre total maximum de 3.171.714 actions de la Société, représentant environ 11,00% du capital et 5,83% des droits de vote, déterminé comme suit :

Actions existantes28.838.316
moins actions détenues par l'Initiateur 20.532.875
moins actions détenues par Bolloré Participations 5.133.222
moins actions détenues par les autres sociétés du Groupe Bolloré 5
moins actions détenues par M. Vincent Bolloré 500
Total des actions visées par l'Offre 3.171.714

Par ailleurs, il est indiqué que les actions gratuites (en ce compris les actions de performance) de la Société attribuées les 8 janvier et 7 avril 2014 [1] qui représentent un nombre égal à 353.500 actions Blue Solutions à émettre, seront encore en phase d'acquisition à la date de clôture de l'Offre et ne sont, en conséquence, pas visées par l'Offre.

Il n'existe pas d'autres titres de capital ou instruments financiers pouvant donnant accès, immédiatement ou à terme, au capital ou aux droits de vote de Blue Solutions.

Conformément aux dispositions de l'article 231-13 du RGAMF, l'Offre est présentée par BNP Paribas et Natixis (ci-après les «  Etablissements Présentateurs  »), qui garantissent la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur relatifs à l'Offre.

Les conditions financières de l'Offre ont fait l'objet d'un examen par le cabinet Associés en Finance, désigné en qualité d'expert indépendant, dont le rapport est annexé au Projet de Note en Réponse.

1.2              Motifs de l'Offre

L'Offre fait suite à l'annonce du 23 mars 2017 de Bolloré et de Blue Solutions, par voie de communiqués de presse, relative notamment à l'arrêté des comptes de l'exercice 2016 de Blue Solutions.

Conformément à cette annonce, le conseil d'administration de Blue Solutions a indiqué avoir réexaminé, dans sa séance du 23 mars 2017, la situation et les perspectives de la Société pour les prochaines années. Il a notamment été indiqué que le développement parallèle de concurrents dans le lithium-ion, avec des volumes importants et des prix bas, imposait de revoir les volumes et les prix de vente des batteries Blue Solutions.

Sur proposition du Directeur général et sur la base des travaux de valorisation effectués par un expert [2] , le conseil d'administration de Blue Solutions a décidé qu'il n'exercerait pas les options d'achat dont il disposait sur le périmètre Blue Applications jusqu'à leur date d'échéance, soit le 30 juin 2018, considérant que les investissements restant à engager dans celui-ci étaient encore très significatifs et préférant concentrer les efforts de Blue Solutions sur l'amélioration de sa technologie.

Les conseils d'administration de Blue Solutions et de Bolloré ont décidé de se rapprocher pour travailler ensemble sur les objectifs suivants :

  • mettre en place une nouvelle fenêtre d'exercice pour les sept options d'achat dont bénéficie Blue Solutions sur le périmètre Blue Applications (soit les entités Bluecar, Autolib', Bluecarsharing, Bluebus, Blueboat, Bluetram, Bluestorage, Polyconseil et IER), en lieu et place de la fenêtre mise en place lors de l'introduction en bourse de Blue Solutions courant du 1 er septembre 2016 au 30 juin 2018 ;
     
  • revoir les termes du contrat d'approvisionnement de batteries conclu le 27 juin 2013 entre Blue Solutions et Bluecar ;
     
  • établir un nouveau contrat de financement de Blue Solutions par Bolloré, l'engagement précédent ayant pris fin en juin 2016.

Réunis les 11 et 12 mai 2017, les Conseils d'administration des sociétés Bolloré, Blue Solutions et Société Industrielle et Financière de l'Artois et le conseil de surveillance de Compagnie du Cambodge ont approuvé les accords issus de ces discussions. Ces accords prévoient :

  • la mise en place d'une nouvelle fenêtre d'exercice des sept options d'achat dont bénéficie Blue Solutions, désormais exerçables entre le 1 er janvier 2020 et le 30 juin 2020 ;
     
  • un engagement de Bolloré d'assurer le financement de Blue Solutions jusqu'au 30 juin 2020 ;
     
  • la résiliation du contrat d'approvisionnement de batteries existant entre Blue Solutions et Bluecar ;
     
  • la mise en place d'un nouveau contrat d'approvisionnement de batteries Blue Solutions avec Bluecar plus long (jusqu'au 31 décembre 2025), étendu à Bluestorage et Bluebus, intégrant un décalage des volumes et une révision des prix contractuels pour suivre l'évolution escomptée du marché.

Le cabinet Sorgem Evaluation a validé le caractère équilibré de cette renégociation.

Conformément aux articles L. 225-38 et suivants du Code de commerce, la modification des options, la mise en place du nouveau contrat de financement et la résiliation du contrat d'approvisionnement de batteries ont été soumises à la procédure des conventions réglementées et ont fait l'objet d'une autorisation préalable du conseil d'administration de Blue Solutions, en date du 12 mai 2017, lors de laquelle les administrateurs communs aux sociétés Bolloré et Blue Solutions n'ont pas pris part au vote. Ces conventions seront soumises à l'approbation de l'assemblée générale de Blue Solutions statuant sur les comptes de l'exercice 2017, conformément aux dispositions légales applicables.

Par ailleurs, Bluebus, Bluecar, Bluestorage et Blue Solutions se sont à nouveau rapprochés en juin 2017 afin d'établir, au-delà de leurs accords du 12 mai 2017, un contrat de coopération en matière de recherche et développement afin de renforcer le potentiel de développement des batteries et des différentes applications. Au titre de ce contrat, conclu le 19 juin 2017, Bluebus, Bluecar et Bluestorage s'engagent à verser à Blue Solutions une somme forfaitaire payable en juillet 2017 et juillet 2018, destinée à accroître les moyens de Blue Solutions nécessaires au programme de R&D mis en place pour l'amélioration des performances électrochimiques de la batterie LMP®. Ces améliorations seront caractérisées par l'augmentation de l'énergie embarquée, la réduction de la température de fonctionnement et la hausse de la réponse à appel de puissance. Blue Solutions sera tenue de rendre compte aux différentes entités un état d'avancée des recherches et des résultats a minima une fois par trimestre.

Dès leurs communiqués de presse respectifs du 23 mars 2017, Bolloré et Blue Solutions ont fait connaître au marché l'intention de Bolloré de déposer l'Offre, dont l'objectif est, pour Bolloré, de réitérer au marché sa confiance dans les perspectives de la technologie Lithium Métal Polymère (LMP), tout en souhaitant garder un rythme de développement raisonnable et continuer d'investir à long terme.

Il a également été indiqué que les actionnaires qui décideraient de ne pas apporter à l'Offre pour continuer d'accompagner Blue Solutions se verront offrir une seconde fenêtre de sortie en 2020, dont les termes sont décrits ci-dessous à la section 1.5.1.

1.3              Contexte de l'Offre

A la date du Projet de Note en Réponse, l'Initiateur détient, directement ou indirectement, seul ou de concert, le nombre d'actions et de droits de vote de la Société présenté dans le tableau ci-après :

Actionnaire Nombre d'actions Pourcentage du capital Nombre de droits de vote exerçables en assemblée Pourcentage des droits de vote exerçables en assemblée
Bolloré SA20.532.87571,20%41.065.75075,34%
Bolloré Participations [3] 5.133.22217,80%10.266.44418,83%
Compagnie de Guilvinec [4] 10,00%20,00%
Compagnie de Port-Manech [5] 10,00%20,00%
Financière de Cézembre [6] 10,00%20,00%
SOCOTAB [7] 10,00%20,00%
SOFIPROM [8] 10,00%20,00%
Total Groupe Bolloré 25.666.10289,00%51.332.20494,17%
M. Vincent Bolloré5000,00%1.0000,00%
Total Groupe Bolloré et M Vincent Bolloré 25.666.60289,00%51.333.20494,17%
Sur un total de 28.838.316100%54.509.196100%

A la connaissance de la Société, l'Initiateur ne détient, directement ou indirectement, aucune autre action de la Société ni aucun instrument ou droit susceptible de lui permettre d'acquérir des actions de la Société à sa seule initiative.

Le résultat de l'Offre n'aura aucune incidence sur le contrôle de la Société, déjà détenu, directement ou indirectement, seul ou de concert, par l'Initiateur.

Lors de sa réunion du 12 mai 2017, le conseil d'administration de la Société a pris connaissance de l'Offre et a désigné le cabinet Associés en Finance en qualité d'expert indépendant en charge d'établir un rapport sur les conditions financières de l'Offre en application des articles 261-1 et suivants du RGAMF.

1.4              Conditions de l'Offre

1.4.1               Procédure d'apport à l'Offre

La procédure d'apport à l'Offre est décrite à la section 2.5 du Projet de Note d'Information.

1.4.2               Calendrier indicatif de l'Offre

Le calendrier indicatif de l'Offre est décrit à la section 2.7 du Projet de Note d'Information.

1.4.3               Restrictions concernant l'Offre à l'étranger

Les restrictions concernant l'Offre à l'étranger sont décrites à la section 2.10 du Projet de Note d'Information.

1.5              Accords pouvant avoir une incidence significative sur l'appréciation de l'Offre ou son issue

1.5.1               Engagement de l'Initiateur de déposer une nouvelle offre en 2020 sur Blue Solutions

Comme annoncé dans son communiqué de presse du 23 mars 2017, l'Initiateur a pris l'engagement de racheter à terme, par voie d'offre publique, à un prix de 17 euros par action, les actions Blue Solutions qui ne seront pas détenues par le Groupe Bolloré.

Cette seconde offre publique d'achat sera déposée si à la date de référence, correspondant au 41 ème jour de bourse suivant le jour de l'annonce publique, par Blue Solutions, de ses comptes 2019, le cours de référence de l'action Blue Solutions est inférieur à 17 euros ; le dépôt de cette seconde offre interviendra dans les trois mois suivant ce constat.

Ce cours de référence correspondra à la moyenne arithmétique, pondérée par les volumes quotidiens, des cours de bourse de l'action Blue Solutions (code ISIN FR0011592104, mnémonique « BLUE ») sur les 40 jours de bourse suivant la date d'annonce des comptes 2019 de Blue Solutions au cours desquels l'action Blue Solutions aura été cotée [9] , cette moyenne étant arrondie à la deuxième décimale la plus proche.

L'attention des actionnaires de Blue Solutions est attirée sur le fait que cet engagement de déposer une seconde offre sera caduc si, avant la date de référence, un tiers au Groupe Bolloré met en oeuvre sur les actions Blue Solutions une offre publique obligatoire à un prix supérieur ou égal à celui de l'engagement. L'Initiateur a par ailleurs précisé que son engagement est conditionné à l'obtention d'une décision de conformité de l'Offre par l'AMF.

L'Initiateur s'est réservé le droit, si les conditions sont réunies à l'issue de cette seconde offre, de mettre en oeuvre la procédure de retrait obligatoire ou de demander à Euronext Paris la radiation des actions Blue Solutions du marché réglementé d'Euronext Paris.

Si d'ici à la date de référence, Blue Solutions procède à des opérations sur son capital modifiant la quote-part d'actif net par action (telle notamment que fusion, scission, regroupement ou division d'actions, réduction de capital, augmentation de capital, dividende exceptionnel), le prix de cet engagement sera ajusté pour tenir compte de l'incidence de ces opérations. Tout ajustement décidé à ce titre sera soumis à l'appréciation de l'AMF et fera l'objet d'un communiqué de presse de l'Initiateur.

Par ailleurs, en cas de survenance d'une perturbation de marché au cours de la période de référence, correspondant à toute situation à caractère général de suspension des cotations ou de limitation substantielle des achats et des ventes (en raison, notamment, de variations de cours excédant les limites permises par les règles de marché) sur le marché de cotation de l'action Blue Solutions, l'Initiateur s'est réservé le droit d'adapter la période de référence de 40 jours de bourse visée ci-avant afin de lui permettre de conserver un caractère significatif. Toute mesure décidée à ce titre sera soumise à l'appréciation de l'AMF et fera l'objet d'un communiqué de presse de l'Initiateur.

Dans le cas où Blue Solutions procéderait, avant la date de référence, à l'émission d'autres catégories de titres de capital que les actions actuellement admises aux négociations, Bolloré se réserve le droit de décider si, et dans l'affirmative à quel prix, ces nouveaux titres doivent bénéficier de cet engagement.

Afin de laisser aux actionnaires qui choisiraient de ne pas apporter à l'Offre la possibilité de bénéficier de l'appréciation de la valeur de leurs actions jusqu'à l'annonce des comptes 2019, l'Initiateur a indiqué qu'il ne mettra pas en oeuvre un retrait obligatoire sur les actions la Société avant la seconde offre publique de 2020.

1.5.2               Engagements d'apport et de non-apport

A la connaissance de la Société, il n'existe pas d'engagements d'apport ou de non-apport à l'Offre.

L'Initiateur a toutefois précisé que Monsieur Cyrille Bolloré, Monsieur Sébastien Bolloré, Monsieur Gilles Alix, Madame Marie Bolloré et Madame Martine Studer, qui sont tous administrateurs de l'Initiateur et actionnaires de la Société, ont exprimé lors du conseil d'administration qui a autorisé le dépôt de l'Offre, la position qu'ils n'y participeraient pas.

Il est également rappelé que les actions Blue Solutions détenues directement par Monsieur Vincent Bolloré ne sont pas visées par l'Offre, comme indiqué à la section 1.1 ci-dessus.

2.                   Avis motivé du conseil d'administration de la Société

Conformément aux dispositions de l'article 231-19 du RGAMF, le conseil d'administration de la Société s'est réuni le 19 juin 2017, sur convocation faite conformément aux statuts de la Société, à l'effet d'examiner le projet d'Offre et de rendre un avis motivé sur l'intérêt et les conséquences du projet d'Offre pour la Société, ses actionnaires et ses salariés.

Etaient présents :
-       Monsieur Vincent Bolloré, Président du conseil d'administration ;
-       Monsieur Didier Marginèdes, Vice-Président ;
-       Mademoiselle Marie Bolloré, Administrateur ;
-       Madame Virginie Courtin, Administrateur ;
-       Madame Valérie Hortefeux, Administrateur ;
-       Monsieur Jean-Louis Milin, Administrateur.

Etait excusé :
-       Monsieur Sébastien Bolloré, Administrateur.

Etaient représentés :
-       Monsieur Cyrille Bolloré, Administrateur représenté par Mademoiselle Marie Bolloré ;
-       Madame Martine Studer, Administrateur représenté par Monsieur Vincent Bolloré.

Les débats et le vote sur l'avis motivé du conseil d'administration se sont tenus sous la présidence de Monsieur Vincent Bolloré, en sa qualité de président du conseil d'administration.

Préalablement à la réunion, les membres du conseil d'administration ont eu connaissance :

-       du communiqué de presse de l'Initiateur et de la Société du 23 mars 2017 annonçant le projet d'Offre ainsi que ses principales caractéristiques et modalités ;

-       du Projet de Note d'Information établi par l'Initiateur contenant notamment le contexte et les motifs de l'Offre, les intentions de l'Initiateur, les caractéristiques de l'Offre et les éléments d'appréciation du Prix de l'Offre ;

-       du rapport du cabinet Associés en Finance, désigné par le conseil d'administration de la Société lors de sa séance du 12 mai 2017 en qualité d'expert indépendant, établi en date du 19 juin 2017, conformément aux articles 261-1 et suivants du RGAMF ; et

-       du projet de note en réponse de la Société, établi conformément à l'article 231-19 du RGAMF.

Le conseil d'administration a ainsi rendu l'avis motivé suivant à l'unanimité des membres présents, en ce compris ses membres indépendants, étant précisé qu'en ligne avec les meilleures pratiques de gouvernance, les administrateurs communs aux sociétés Blue Solutions et Bolloré ont voté conformément à l'avis exprimé par les trois administrateurs indépendants :

«  1. Analyse de l'Offre

Le Conseil d'administration a tout d'abord constaté que :

-       l'Initiateur contrôle, directement ou indirectement, seul ou de concert, environ 89,00% du capital et 94,17% des droits de vote de la Société ;

-       l'Offre porte sur la totalité des actions de la Société non détenues par l'Initiateur, à l'exception des actions détenues par Bolloré Participations et des autres sociétés appartenant au Groupe Bolloré, ainsi que par Monsieur Vincent Bolloré ;

-       le prix de l'Offre est de 17 euros par action de la Société et fait ressortir une prime implicite de 75,3% sur la base du cours de la Société au jour de l'annonce du projet initial d'offre publique (le 23 mars 2017 ), de 69,8% sur la moyenne du dernier mois, de 51,4% sur la moyenne des trois derniers mois, de 53,1% sur la moyenne des six derniers mois et de 28,7% sur la moyenne des douze derniers mois ;
             
-       l'objectif de l'Offre est, pour l'Initiateur, de réitérer au marché sa confiance dans les perspectives de la technologie Lithium Métal Polymère (LMP), tout en souhaitant garder un rythme de développement raisonnable et continuer d'investir à long terme ;
             
-       l'Offre permet aux actionnaires de Blue Solutions qui apporteront leurs actions à l'Offre d'obtenir une liquidité immédiate sur l'intégralité de leur participation ;
             
-       l'Initiateur s'est engagé à offrir une seconde fenêtre de sortie aux actionnaires de la Société après l'annonce publique des comptes de l'exercice 2019 de la Société si la moyenne des cours de bourse de l'action Blue Solutions s'avère inférieure à 17€ pendant une période de référence, les termes de cet engagement étant détaillés dans les projets de note d'information et de note en réponse ;
             
-       le résultat de l'Offre n'aura aucune incidence sur le contrôle de la Société, déjà détenu, directement ou indirectement, seul ou de concert, par l'Initiateur.
             
Le Conseil d'administration a ensuite relevé les principales intentions suivantes de l'Initiateur pour les douze mois à venir :

-       l'Initiateur n'a pas l'intention de modifier la stratégie ni la politique industrielle, commerciale et financière de la Société ;

-       l'Offre ne devrait pas avoir d'impact sur l'emploi au sein de la Société ;
              
-       l'Initiateur n'envisage pas de modifier la composition du conseil d'administration et de la direction et la Société, et la Société continuera de se référer au code de gouvernement d'entreprise des sociétés cotées établi par l'AFEP et le MEDEF ;
             
-       l'Initiateur n'envisage pas de procéder à une fusion entre une entité du Groupe Bolloré et la Société et le Groupe Bolloré n'a par ailleurs pas l'intention de transférer le contrôle de la Société ;
              
-       l'Initiateur n'a pas l'intention de demander à l'AMF la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire visant les actions de la Société jusqu'à l'échéance prévue pour le dépôt éventuel de sa seconde offre publique en 2020 ; et
              
-       l'Initiateur ne prévoit pas que la Société sera en mesure à moyen terme de distribuer des dividendes.
             
Le Conseil d'administration a ensuite examiné le rapport établi par le cabinet Associés en Finance, en qualité d'expert indépendant, dont il ressort des conclusions que :

-       la méthode retenue à titre principal (méthode d'actualisation des flux de trésorerie) fait ressortir une valeur par action de 10,74€ selon la méthode DCF to equity et de 12,26€ selon la méthode DCF to firm ; et que

-       le prix de l'Offre est équitable pour les actionnaires de la Société, le prix proposé s'inscrivant dans la fourchette de valeurs déterminée dans ses travaux d'évaluation.

Puis, le Conseil d'administration a pris acte que le prix de l'Offre proposé par l'Initiateur, de 17 euros par action Blue Solutions, est équitable pour les actionnaires de la Société.

2. Décision du Conseil d'administration

Au regard des éléments qui précèdent, le Conseil d'administration, après en avoir délibéré, a décidé, à l'unanimité des membres présents, en ce compris ses membres indépendants, étant précisé qu'en ligne avec les meilleures pratiques de gouvernance, les administrateurs communs aux sociétés Blue Solutions et Bolloré ont voté conformément à l'avis exprimé par les trois administrateurs indépendants, que l'Offre est dans l'intérêt :

-       de la Société, dans la mesure où la Société est d'ores et déjà contrôlée à ce jour par le Groupe Bolloré et puisque l'Offre permet au Groupe Bolloré de réitérer au marché sa confiance dans les perspectives de la technologie LMP développée par la Société, tout en souhaitant garder un rythme de développement raisonnable et continuer d'investir à long terme ;

-       de ses actionnaires, puisque le prix proposé par l'Initiateur de 17 euros par action de la Société est considéré comme équitable par l'expert indépendant et valorise correctement les actions détenues par les actionnaires ;
              
-       de ses salariés, puisque l'Offre ne devrait pas avoir d'incidence particulière sur la politique poursuivie par la Société en matière d'emploi et de gestion des relations sociales et des ressources humaines dans la mesure où l'Initiateur, directement ou indirectement, seul ou de concert, contrôle d'ores et déjà la Société.

Le Conseil d'administration recommande en conséquence aux actionnaires de la Société qui souhaiteraient recevoir des espèces immédiatement et se retirer définitivement d'apporter leurs actions à l'Offre, étant toutefois précisé que cette décision les priverait de la possibilité de bénéficier de l'appréciation de la valeur de l'action Blue Solutions dans le futur avec la garantie de percevoir en 2020, au minimum, le prix de l'Offre si les cours de bourse n'atteignent pas 17€.

Bien que le Conseil d'administration n'ait aucune certitude quant à cette création de valeur sur la période considérée, il considère que la modification apportée aux différentes conventions conclues avec le Groupe Bolloré restaure les perspectives de développement de Blue Solutions et pourrait justifier le choix, vu l'importance du niveau de prix d'ores et déjà garanti, et les dispositions prises par l'Initiateur pour maintenir l'intérêt économique de ce choix, de conserver ses actions.  »

3.                   INtentions des membres du conseil d'administration

Compte tenu de l'avis motivé qui précède, les membres du conseil d'administration de la Société ont déclaré, chacun pour ce qui le concerne, qu'ils n'apporteraient pas leurs actions de la Société à l'Offre.

4.                   rapport de l'expert indépendant

Le conseil d'administration de la Société a désigné, lors de sa réunion du 12 mai 2017, le cabinet Associés en Finance en qualité d'expert indépendant en charge d'établir un rapport sur les conditions financières de l'Offre en application des articles 261-1 et suivants du RGAMF.

Dans le cadre de son rapport, lequel est reproduit dans son intégralité en annexe du Projet de Note en Réponse, l'expert indépendant a rendu la conclusion suivante :

«  Le 12 mai 2017, le Conseil d'Administration de Blue Solutions a mandaté Associés en Finance en qualité d'expert indépendant pour attester du caractère équitable des termes et conditions de l'Offre Publique d'Achat Simplifiée que Bolloré SA projette d'initier sur les actions de la Société.

L'Offre est libellée à un prix de 17,0 € par action, payable en numéraire. A l'issue de l'Offre, le groupe Bolloré ne procèdera ni à un retrait obligatoire ni à la radiation des actions Blue Solutions de la Bourse de Paris.

Les actionnaires qui décideraient de ne pas apporter leurs titres à l'Offre se verront proposer  une seconde offre, après la publication des comptes de l'exercice 2019, aux mêmes conditions de prix que la présente Offre (si la moyenne des cours de bourse de l'action Blue Solutions pendant une période de référence s'avère inférieure à 17,0 €). 

Associés en Finance a procédé à une valorisation multicritères de Blue Solutions, qui fait ressortir les résultats du Tableau 13.

Tableau 13

Valorisation de l'action Blue Solutions par Associés en Finance et primes extériorisées au 14 juin 2017

Source : Associés en Finance

Le prix de 17,0 € par action proposé dans le cadre de l'Offre extériorise une prime de +75,3% par rapport au dernier cours coté avant l'annonce de l'Offre le 23 mars 2017 et des primes comprises entre +29,0% et +69,9% par rapport aux cours moyens calculés sur des périodes de référence comprises entre un et douze mois avant l'annonce de l'Offre.

Au 14 juin 2017, il extériorise également :

  • des primes de +38,7% et 58,3% par rapport aux valorisations de Blue Solutions par les méthodes DCF to Firm et DCF to Equity, établies sur la base du plan d'affaires actuel de la Société, prorogé par Associés en Finance ;
  • une prime de +78,9% par rapport à la moyenne des objectifs de cours des analystes à cette même date ;
  • des primes supérieures à +200% par rapport à la valorisation de la Société à cette même date établie sur la base d'un échantillon de sociétés boursières et de transactions comparables. Ces derniers résultats sont présentés à titre indicatif seulement, compte tenu du profil opérationnel de Blue Solutions.

L'Offre revêt un caractère facultatif pour les actionnaires minoritaires de la Société.

S'ils le souhaitent, ils pourront continuer à accompagner le développement de Blue Solutions et se voir offrir une seconde fenêtre de sortie en 2020.

S'ils apportent leurs titres à la présente Offre, ils bénéficieront d'une monétisation immédiate de leur investissement, en rappelant que la liquidité de l'action Blue Solutions est faible en bourse. Ils bénéficieront également d'une prime très significative par rapport au cours coté, et par rapport à la valorisation par actualisation des flux prévisionnels menée par Associés en Finance.

Les conditions de l'Offre sont donc équitables vis-à-vis des actionnaires minoritaires de la Société.  »



[1] Dans le cadre de l'autorisation du conseil d'administration de la Société du 7 janvier 2014, utilisant partiellement l'autorisation qui lui a été octroyée par l'Assemblée générale extraordinaire de la Société du 30 août 2013.

[2] Monsieur Thierry Bergeras a été désigné par le Tribunal de commerce de Paris le 30 novembre 2016 en tant qu'expert et a rendu son rapport le 17 mars 2017.

[3] Société détenant, directement et indirectement, 64,37% du capital et 75,55% des droits de vote exerçables en assemblée de Bolloré SA.

[4] Filiale à 100% du Groupe Bolloré.

[5] Filiale à 100% du Groupe Bolloré.

[6] Filiale à 99,35% du Groupe Bolloré.

[7] Société de Culture des Tabacs et Plantations Industrielles (SOCOTAB), filiale à 99,50% du Groupe Bolloré.

[8] Filiale à 100% du Groupe Bolloré.

[9] Selon la source Bloomberg (« BLUE FP Equity AQR »).




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Blue Solutions via GlobeNewswire

HUG#2114381

BOLLORE : Blue Solutions communiqué relatif au dépôt d'un projet de note d'information de la société Bolloré 20-06-2017 09:06

La Suite...

dépôt d'un projet d'offre publique d'achat simplifiée visant les actions de la société blue solutions

initiée par  bolloré

présentée par BNP-Paribas et natixis

  
 

établissement présentateur
 

établissement présentateur

communiqué relatif au dépôt d'un projet de note d'information
de la société bolloré

Prix de l'offre :

17 euros par action Blue Solutions

 

Durée de l'offre :

Le calendrier de l'offre sera déterminé par l'Autorité des marchés financiers
conformément à son règlement général

Le présent communiqué est diffusé en application des dispositions de l'article 231-16 III du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l'«  AMF  »).


Cette offre et le projet de note d'information restent soumis à l'examen de l'AMF.

AVIS IMPORTANT

L'attention des actionnaires de Blue Solutions est attirée sur le fait que s'ils conservent leurs actions, ils pourront bénéficier après l'annonce publique des comptes de l'exercice 2019 de Blue Solutions d'une seconde offre au même prix que la première, le dépôt de cette seconde offre étant conditionné à ce que la moyenne des cours de bourse de l'action Blue Solutions pendant une période de référence soit inférieure à 17 euros. Bolloré SA ne mettra pas en oeuvre un retrait obligatoire sur les actions Blue Solutions avant cette seconde offre publique. Les modalités de cet engagement sont détaillées à la section 1.3.1 du présent communiqué.

Le projet de note d'information, qui a été déposé auprès de l'AMF le 19 juin 2017 (le «  Projet de Note d'Information  »), est disponible sur les sites Internet de Bolloré ( www.bollore.com ) et de l'AMF ( www.amf-france.org ). Il peut être obtenu sans frais auprès de :

Bolloré

Odet - 29500 Ergué Gabéric
BNP Paribas

4 rue d'Antin - 75002 Paris
Natixis

47 quai d'Austerlitz - 75013 Paris

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 du règlement général de l'AMF, les informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de Bolloré seront mises à la disposition du public au plus tard la veille du jour de l'ouverture de l'offre publique d'achat simplifiée selon les mêmes modalités.

1.                   Présentation de l'offre

En application du Titre III du Livre II et plus particulièrement des articles 233-1, 1° du règlement général de l'AMF («  RGAMF  »), la société Bolloré, société anonyme au capital de 465.672.357,28 euros, dont le siège social est situé à Odet, 29500 - Ergué-Gabéric, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Quimper sous le numéro 055 804 124 («  Bolloré  » ou l'«  Initiateur  »), propose de manière irrévocable aux actionnaires de la société Blue Solutions, société anonyme au capital de 144.191.580 euros, dont le siège social est situé à Odet, 29500 - Ergué-Gabéric, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Quimper sous le numéro 421 090 051 («  Blue Solutions  » ou la «  Société  »), et dont les actions admises aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext à Paris («  Euronext Paris  ») sous le code ISIN FR0011592104, mnémonique « BLUE », d'acquérir la totalité de leurs actions Blue Solutions dans le cadre d'une offre publique d'achat simplifiée pour un prix de 17 euros par action Blue Solutions (le «  Prix de l'Offre  ») (l'«  Offre  »).

L'Offre porte sur la totalité des actions existantes Blue Solutions non détenues, directement ou indirectement, seul ou de concert, par l'Initiateur, soit, à la date du Projet de Note d'Information, un nombre total maximum de 3.171.714 actions de la Société, représentant environ 11,00% du capital et 5,83% des droits de vote, déterminé comme suit :

Actions existantes28.838.316
moins actions détenues par l'Initiateur 20.532.875
moins actions détenues par Bolloré Participations 5.133.222
moins actions détenues par les autres sociétés du Groupe Bolloré 5
moins actions détenues par M. Vincent Bolloré 500
Total des actions visées par l'Offre 3.171.714

Par ailleurs, il est indiqué que les actions gratuites (en ce compris les actions de performance) de la Société attribuées les 8 janvier et 7 avril 2014 [1] qui représentent, à la connaissance de l'Initiateur, un nombre égal à 353.500 actions Blue Solutions à émettre, seront encore en phase d'acquisition à la date de clôture de l'Offre et ne sont, en conséquence, pas visées par l'Offre.

A la connaissance de l'Initiateur, il n'existe pas d'autres titres de capital ou instruments financiers pouvant donnant accès, immédiatement ou à terme, au capital ou aux droits de vote de Blue Solutions.

L'Offre sera réalisée selon la procédure simplifiée, conformément aux dispositions des articles 233-1 et suivants du RGAMF et sera ouverte pour une durée d'au moins dix jours de négociation.

Conformément aux dispositions de l'article 231-13 du RGAMF, l'Offre est présentée par BNP Paribas et Natixis (ci-après les «  Etablissements Présentateurs  »), qui garantissent la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur relatifs à l'Offre.

1.1              Contexte et motifs de l'Offre

1.1.1               Motifs de l'Offre

L'Offre fait suite à l'annonce du 23 mars 2017 de Bolloré et de Blue Solutions, par voie de communiqués de presse, relative notamment à l'arrêté des comptes de l'exercice 2016 de Blue Solutions.

Conformément à cette annonce, le conseil d'administration de Blue Solutions a indiqué avoir réexaminé, dans sa séance du 23 mars 2017, la situation et les perspectives de la Société pour les prochaines années. Il a notamment été indiqué que le développement parallèle de concurrents dans le lithium-ion, avec des volumes importants et des prix bas, imposait de revoir les volumes et les prix de vente des batteries Blue Solutions.

Sur proposition du Directeur général et sur la base des travaux de valorisation effectués par un expert [2] , le conseil d'administration de Blue Solutions a décidé qu'il n'exercerait pas les options d'achat dont il disposait sur le périmètre Blue Applications jusqu'à leur date d'échéance, soit le 30 juin 2018, considérant que les investissements restant à engager dans celui-ci étaient encore très significatifs et préférant concentrer les efforts de Blue Solutions sur l'amélioration de sa technologie. Les conseils d'administration de Blue Solutions et de Bolloré ont décidé de se rapprocher pour travailler ensemble sur les objectifs suivants :

  • mettre en place une nouvelle fenêtre d'exercice pour les sept options d'achat dont bénéficie Blue Solutions sur le périmètre Blue Applications (soit les entités Bluecar, Autolib', Bluecarsharing, Bluebus, Blueboat, Bluetram, Bluestorage, Polyconseil et IER), en lieu et place de la fenêtre mise en place lors de l'introduction en bourse de Blue Solutions courant du 1 er septembre 2016 au 30 juin 2018 ;
     
  • revoir les termes du contrat d'approvisionnement de batteries conclu le 27 juin 2013 entre Blue Solutions et Bluecar ;
     
  • établir un nouveau contrat de financement de Blue Solutions par Bolloré, l'engagement précédent ayant pris fin en juin 2016.

Réunis les 11 et 12 mai 2017, les conseils d'administration des sociétés Bolloré, Blue Solutions et Société Industrielle et Financière de l'Artois et le conseil de surveillance de Compagnie du Cambodge ont approuvé les accords issus de ces discussions. Ces accords prévoient :

  • la mise en place d'une nouvelle fenêtre d'exercice des sept options d'achat dont bénéficie Blue Solutions, désormais exerçables entre le 1 er janvier 2020 et le 30 juin 2020 ;
     
  • un engagement de Bolloré d'assurer le financement de Blue Solutions jusqu'au 30 juin 2020 ;
     
  • la résiliation du contrat d'approvisionnement de batteries existant entre Blue Solutions et Bluecar ;
     
  • la mise en place d'un nouveau contrat d'approvisionnement de batteries Blue Solutions avec Bluecar plus long (jusqu'au 31 décembre 2025), étendu à Bluestorage et Bluebus, intégrant un décalage des volumes et une révision des prix contractuels pour suivre l'évolution escomptée du marché.

Le cabinet Sorgem Evaluation a validé le caractère équilibré de cette renégociation.

Conformément aux articles L. 225-38 et suivants du Code de commerce, la modification des options, la mise en place du nouveau contrat de financement et la résiliation du contrat d'approvisionnement de batteries ont été soumises à la procédure des conventions réglementées et ont fait l'objet d'une autorisation préalable du conseil d'administration de Blue Solutions, en date du 12 mai 2017, lors de laquelle les administrateurs communs aux sociétés Bolloré et Blue Solutions n'ont pas pris part au vote. Ces conventions seront soumises à l'approbation de l'assemblée générale de Blue Solutions statuant sur les comptes de l'exercice 2017, conformément aux dispositions légales applicables.

Par ailleurs, Bluebus, Bluecar, Bluestorage et Blue Solutions se sont à nouveau rapprochés en juin 2017 afin d'établir, au-delà de leurs accords du 12 mai 2017, un contrat de coopération en matière de recherche et développement afin de renforcer le potentiel de développement des batteries et des différentes applications. Au titre de ce contrat, conclu le 19 juin 2017, Bluebus, Bluecar et Bluestorage s'engagent à verser à Blue Solutions une somme forfaitaire payable en juillet 2017 et juillet 2018, destinée à accroître les moyens de Blue Solutions nécessaires au programme de R&D mis en place pour l'amélioration des performances électrochimiques de la batterie LMP®. Ces améliorations seront caractérisées par l'augmentation de l'énergie embarquée, la réduction de la température de fonctionnement et la hausse de la réponse à appel de puissance. Blue Solutions sera tenue de rendre compte aux différentes entités un état d'avancée des recherches et des résultats a minima une fois par trimestre.

Dès leurs communiqués de presse respectifs du 23 mars 2017, Bolloré et Blue Solutions ont fait connaître au marché l'intention de Bolloré de déposer la présente Offre, dont l'objectif est, pour Bolloré, de réitérer au marché sa confiance dans les perspectives de la technologie Lithium Métal Polymère (LMP), tout en souhaitant garder un rythme de développement raisonnable et continuer d'investir à long terme.

Il a également été indiqué que les actionnaires qui décideraient de ne pas apporter à l'Offre pour continuer d'accompagner Blue Solutions se verront offrir une seconde fenêtre de sortie en 2020, dont les termes sont décrits ci-dessous à la section 1.3.1.

1.1.2               Actions Blue Solutions détenues par l'Initiateur

Le nombre d'actions et de droits de vote de la Société détenus par l'Initiateur, directement ou indirectement, seul ou de concert, à la date du Projet de Note d'Information, est présenté dans le tableau ci-après :

Actionnaire Nombre d'actions Pourcentage du capital Nombre de droits de vote exerçables en assemblée Pourcentage des droits de vote exerçables en assemblée
Bolloré SA20.532.87571,20%41.065.75075,34%
Bolloré Participations [3] 5.133.22217,80%10.266.44418,83%
Compagnie de Guilvinec [4] 10,00%20,00%
Compagnie de Port-Manech [5] 10,00%20,00%
Financière de Cézembre [6] 10,00%20,00%
SOCOTAB [7] 10,00%20,00%
SOFIPROM [8] 10,00%20,00%
Total Groupe Bolloré 25.666.10289,00%51.332.20494,17%
M. Vincent Bolloré5000,00%1.0000,00%
Total Groupe Bolloré et M Vincent Bolloré 25.666.60289,00%51.333.20494,17%
Sur un total de 28.838.316100% 54.509.196 [9] 100%

1.1.3               Acquisition d'actions Blue Solutions

L'Initiateur, directement ou indirectement, seul ou de concert, n'a procédé à aucune acquisition d'actions Blue Solutions au cours des 12 derniers mois.

1.2              Intentions de l'Initiateur pour les douze mois à venir

1.2.1               Intentions relatives à la politique industrielle, commerciale et financière

L'Initiateur n'a pas l'intention de modifier les orientations stratégiques mises en oeuvre par Blue Solutions afin de poursuivre son développement. Il n'entend pas modifier la stratégie ni la politique industrielle, commerciale et financière de Blue Solutions.

1.2.2               Intentions en matière d'emploi

L'Offre s'inscrit dans une logique de poursuite de l'activité et du développement de Blue Solutions et ne devrait pas avoir d'incidence particulière sur la politique poursuivie par Blue Solutions en matière d'effectif, de politique salariale et de gestion des ressources humaines.

L'Offre ne devrait donc pas avoir d'impact sur l'emploi au sein de Blue Solutions.

1.2.3               Composition des organes sociaux et de la direction de Blue Solutions

Le conseil d'administration de Blue Solutions est actuellement composé de :

-       Monsieur Vincent Bolloré (Président du conseil d'administration) ;
-       Monsieur Didier Marginèdes (Vice-président du conseil d'administration) ;
-       Monsieur Cyrille Bolloré ;
-       Madame Marie Bolloré ;
-       Monsieur Sébastien Bolloré ;
-       Madame Virginie Courtin* ;
-       Madame Valérie Hortefeux* ;
-       Monsieur Jean-Louis Milin* ;
-       Madame Martine Studer.
* Administrateurs indépendants

La direction générale de Blue Solutions est actuellement assurée par Monsieur Gilles Alix.

Bolloré n'envisage pas, à la date du Projet de Note d'Information, de modifier la composition du conseil d'administration et de la direction de Blue Solutions.

Par ailleurs, Blue Solutions continuera de se référer au code de gouvernement d'entreprise des sociétés cotées établi par l'AFEP et le MEDEF.

1.2.4               Intérêt de l'Offre pour les sociétés et leurs actionnaires - Synergies

L'Initiateur offre aux actionnaires de Blue Solutions qui apporteront leurs actions à l'Offre l'opportunité d'obtenir une liquidité immédiate sur l'intégralité de leur participation.

Les actionnaires de la Société qui apporteront leurs actions à l'Offre bénéficieront d'une prime offerte correspondant à 75,3% sur la base du cours de clôture de Blue Solutions au jour de l'annonce du projet initial d'offre publique (le 23 mars 2017 [10] ), à 69,8% sur la moyenne du dernier mois, à 51,4% sur la moyenne des trois derniers mois, à 53,1% sur la moyenne des six derniers mois et à 28,7% sur la moyenne des douze derniers mois [11] .

Les éléments d'appréciation du Prix de l'Offre sont présentés en section 3 du Projet de Note d'Information, dont une synthèse figure à la section 3 du présent communiqué.

L'Initiateur n'anticipe aucune synergie significative de coûts ni de revenus, dont la matérialisation serait identifiable ou chiffrable à la date du Projet de Note d'Information.

1.2.5               Intentions concernant une éventuelle fusion/réorganisation

A la date du Projet de Note d'Information, il n'est pas envisagé de procéder à une fusion entre une entité du Groupe Bolloré et Blue Solutions. Par ailleurs, le Groupe Bolloré n'a pas l'intention de transférer le contrôle de Blue Solutions.

1.2.6               Intentions concernant un retrait obligatoire et la radiation des actions de la Société

L'Initiateur n'a pas l'intention de demander à l'AMF la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire visant les actions de la Société ni de demander à Euronext Paris la radiation des actions Blue Solutions du marché réglementé d'Euronext à Paris.

1.2.7               Politique de distribution de dividendes de la Société

Il est rappelé que Blue Solutions n'a pas distribué de dividendes depuis son introduction en bourse en 2013.

L'Initiateur ne prévoit pas que la Société sera en mesure à moyen terme de distribuer des dividendes.

1.3              Accords pouvant avoir une incidence significative sur l'appréciation de l'Offre ou son issue

1.3.1               Engagement de l'Initiateur de déposer une nouvelle offre en 2020 sur Blue Solutions

Comme annoncé dans son communiqué de presse du 23 mars 2017, l'Initiateur a pris l'engagement de racheter à terme, par voie d'offre publique, à un prix de 17 euros par action, les actions Blue Solutions qui ne seront pas détenues par le Groupe Bolloré.

Cette seconde offre publique d'achat sera déposée si à la date de référence, correspondant au 41 ème jour de bourse suivant le jour de l'annonce publique, par Blue Solutions, de ses comptes 2019, le cours de référence de l'action Blue Solutions est inférieur à 17 euros ; le dépôt de cette seconde offre interviendra dans les trois mois suivant ce constat.

Ce cours de référence correspondra à la moyenne arithmétique, pondérée par les volumes quotidiens, des cours de bourse de l'action Blue Solutions (code ISIN FR0011592104, mnémonique « BLUE ») sur les 40 jours de bourse suivant la date d'annonce des comptes 2019 de Blue Solutions au cours desquels l'action Blue Solutions aura été cotée [12] , cette moyenne étant arrondie à la deuxième décimale la plus proche.

L'attention des actionnaires de Blue Solutions est attirée sur le fait que cet engagement de déposer une seconde offre sera caduc si, avant la date de référence, un tiers au Groupe Bolloré met en oeuvre sur les actions Blue Solutions une offre publique obligatoire à un prix supérieur ou égal à celui de l'engagement. Il est par ailleurs précisé que cet engagement est conditionné à l'obtention d'une décision de conformité de la présente Offre par l'AMF.

L'Initiateur se réserve le droit, si les conditions sont réunies à l'issue de cette seconde offre, de mettre en oeuvre la procédure de retrait obligatoire ou de demander à Euronext Paris la radiation des actions Blue Solutions du marché réglementé d'Euronext Paris.

Si d'ici à la date de référence, Blue Solutions procède à des opérations sur son capital modifiant la quote-part d'actif net par action (telle notamment que fusion, scission, regroupement ou division d'actions, réduction de capital, augmentation de capital, dividende exceptionnel), le prix du présent engagement sera ajusté pour tenir compte de l'incidence de ces opérations. Tout ajustement décidé à ce titre sera soumis à l'appréciation de l'AMF et fera l'objet d'un communiqué de presse de l'Initiateur.

Par ailleurs, en cas de survenance d'une perturbation de marché au cours de la période de référence, correspondant à toute situation à caractère général de suspension des cotations ou de limitation substantielle des achats et des ventes (en raison, notamment, de variations de cours excédant les limites permises par les règles de marché) sur le marché de cotation de l'action Blue Solutions, l'Initiateur se réserve le droit d'adapter la période de référence de 40 jours de bourse visée ci-avant afin de lui permettre de conserver un caractère significatif. Toute mesure décidée à ce titre sera soumise à l'appréciation de l'AMF et fera l'objet d'un communiqué de presse de l'Initiateur.

Dans le cas où Blue Solutions procéderait, avant la date de référence, à l'émission d'autres catégories de titres de capital que les actions actuellement admises aux négociations, Bolloré se réserve le droit de décider si, et dans l'affirmative à quel prix, ces nouveaux titres doivent bénéficier du présent engagement.

Afin de laisser aux actionnaires qui choisiraient de ne pas apporter à la présente Offre la possibilité de bénéficier de l'appréciation de la valeur de leurs actions jusqu'à l'annonce des comptes 2019, l'Initiateur ne mettra pas en oeuvre un retrait obligatoire sur les actions de la Société avant la seconde offre publique de 2020.

1.3.2               Engagements d'apport et de non-apport

Il n'existe pas d'engagements d'apport ou de non-apport à l'Offre.

Il est toutefois précisé que Monsieur Cyrille Bolloré, Monsieur Sébastien Bolloré, Monsieur Gilles Alix, Madame Marie Bolloré et Madame Martine Studer, qui sont tous administrateurs de l'Initiateur et actionnaires de la Société, ont exprimé lors du conseil d'administration qui a autorisé le dépôt de l'Offre, la position qu'ils n'y participeraient pas.

Il est également rappelé que les actions Blue Solutions détenues directement par Monsieur Vincent Bolloré ne sont pas visées par l'Offre, comme indiqué à la section 2.2 ci-dessous.

2.                   caractéristiques de l'offre

2.1              Termes de l' Offre

En application des dispositions de l'article 231-13 du RGAMF, les Etablissements Présentateurs, agissant pour le compte de l'Initiateur, ont déposé l'Offre le 19 juin 2017 auprès de l'AMF et garantissent la teneur et le caractère irrévocable des engagements pris par l'Initiateur relatifs à l'Offre.

L'Offre sera réalisée selon la procédure simplifiée régie par les articles 233-1 et suivants du RGAMF.

L'Initiateur s'engage irrévocablement à acquérir auprès des actionnaires de la Société toutes les actions visées par l'Offre et qui seront apportées à l'Offre, au prix de 17 euros par action Blue Solutions, payable uniquement en numéraire, pendant une période d'au moins dix jours de négociation.

2.2              Nombre d'actions susceptibles d'être apportées à l' Offre

Il est rappelé que l'Initiateur détient, à la date du Projet de Note d'Information, directement ou indirectement, seul ou de concert, 25.666.602 actions Blue Solutions représentant environ 89,00% du capital et 94,17% des droits de vote de Blue Solutions sur la base d'un capital composé de 28.838.316 actions représentant 54.509.196 droits de vote théoriques (calculés en application de l'article 223-11, I., alinéa 2 du RGAMF).

Conformément à l'article 231-6 du RGAMF, l'Offre porte sur la totalité des actions existantes Blue Solutions non détenues par l'Initiateur, directement ou indirectement, seul ou de concert, déterminée comme suit :

Actions existantes28.838.316
moins actions détenues par l'Initiateur 20.532.875
moins actions détenues par Bolloré Participations 5.133.222
moins actions détenues par les autres sociétés du Groupe Bolloré 5
moins actions détenues par M. Vincent Bolloré 500
Total des actions visées par l'Offre 3.171.714

Par ailleurs, il est indiqué que les actions gratuites (en ce compris les actions de performance) de la Société attribuées les 8 janvier et 7 avril 2014 [13] qui représentent, à la connaissance de l'Initiateur, un nombre égal à 353.500 actions Blue Solutions à émettre, seront encore en phase d'acquisition à la date de clôture de l'Offre et ne sont, en conséquence, pas visées par l'Offre.

A la connaissance de l'Initiateur, il n'existe pas d'autres titres de capital ou instruments financiers pouvant donnant accès, immédiatement ou à terme, au capital ou aux droits de vote de Blue Solutions.

2.3              Situation des bénéficiaires d'actions gratuites

Comme indiqué précédemment, il existe, à la connaissance de l'Initiateur, 353.500 actions attribuées gratuitement par la Société à certains de ses salariés et mandataires sociaux, en ce compris les actions de performance.

Dans la mesure où l'ensemble de ces actions gratuites seront encore en phase d'acquisition à la date de clôture de l'Offre, celles-ci ne sont, en conséquence, pas visées par l'Offre.

2.4              Modalités de l' Offre

Conformément à l'article 231-13 du RGAMF, la présente Offre a été déposée auprès de l'AMF le 19 juin 2017. Un avis de dépôt a été publié par l'AMF sur son site Internet ( www.amf-france.org ). Le Projet de Note d'Information est disponible sur le site Internet de l'AMF ( www.amf-france.org ) et de Bolloré ( www.bollore.com ).

Cette Offre et le Projet de Note d'Information restent soumis à l'examen de l'AMF.

L'AMF publiera sur son site Internet ( www.amf-france.org ) une déclaration de conformité motivée relative à l'Offre après s'être assurée de la conformité de l'Offre aux dispositions légales et réglementaires qui lui sont applicables. Cette déclaration de conformité emportera visa de la note d'information.

La note d'information ainsi visée par l'AMF ainsi que les autres informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de Bolloré seront, conformément à l'article 231-28 du RGAMF,