Vendredi 16 Decembre 2016

Blanchiment déargent : LéAfrique du Sud sanctionne la Société Générale

Blanchiment déargent : LéAfrique du Sud sanctionne la Société Générale


La banque centrale sud-africaine a infligé des sanctions «administratives» à la filiale du groupe français Société Générale et à ABSA Bank, la branche banque de détail du groupe bancaire Barclays Africa. Il est reproché aux deux institutions des faiblesses dans la mise en œuvre de mesures visant à lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, rapporte l'Agence Ecofin. Société Générale Afrique du sud écope d'une amende de 2 millions de rands (143 000 $). En outre, il lui est demandé d'identifier et de vérifier les adresses de ses clients. Elle devra aussi maintenir un enregistrement approprié de ses clients et de leurs transactions.


Absa Bank est condamnée à payer une amende de 10 millions de rands et à renforcer ses mesures de contrôle anti-blanchiment.

La banque centrale sud-africaine a expliqué que les deux institutions bancaires collaborent avec elle pour remédier aux lacunes constatées. La pénalité financière de la Société Générale pourrait même être suspendue, si elle se conforme rapidement à certaines dispositions de la loi sud-africaine sur le blanchiment d'argent.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required