Mardi 19 Avril 2022

Evénement. L’Africa Capital Markets Forum, les 12 et 13 mai prochains à Casablanca

Evénement. L’Africa Capital Markets Forum, les 12 et 13 mai prochains à Casablanca

En partenariat avec la Bourse de Casablanca, la COSUMAF, le CREPMF, la BRVM et Perenity Software, ce rendez-vous connaitra la participation de plus de 250 participants de près de 30 pays

Les ambitions d’une économie africaine performante et intégrée ne peuvent être atteint sans un recours à des mécanismes de financement modernes et adaptés. Même si on observe quelques économies émergentes faire appel aux marchés de capitaux, un long chemin reste à faire pour créer une émulation continentale. Changer de paradigmes, mobiliser tous les acteurs autour d’une même vision et explorer de nouvelles approches sont des conditions sine-quanone pour renforcer et dynamiser le rôle catalyseur des marchés de capitaux à l’ère de l’intégration économique africaine.

À cet effet, i-conférences organise l’Africa Capital Markets Forum 2022 les 12 et 13 Mai prochains à Casablanca. En partenariat avec la Bourse de Casablanca, la COSUMAF, le CREPMF, la BRVM et Perenity Software, ce rendez-vous connaitra la participation de plus de 250 participants de près de 30 pays représentants ministères des finances, régulateurs de marchés, institutions financières, bourses des valeurs mobilières, sociétés de gestion et d’intermédiation, consultants en stratégie, fournisseurs technologiques … ainsi que toutes les parties prenantes concernées par le développement des marchés de capitaux en Afrique du Nord, de l'Ouest et Centrale.

L’organisation de cette édition témoigne de l’intérêt qu’accorde i-conférences à la promotion des marchés de capitaux africains tout en soulignant leur rôle dans le développement économique.

Au programme de ACMF 2022, deux journées de débats à la fois stratégiques et opérationnelles autour des approches qui permettront de consolider le rôle des marchés dans un contexte de relance, des enjeux liés à l’attractivité, à la profondeur et à la liquidité des marchés ainsi que la nécessité de favoriser le rapprochement des marchés régionaux. D’autres sujets en relation avec l’émergence de nouvelles techniques de financement, les initiatives visant à financer la croissance des PME par la bourse ou encore l’impact des produits dérivés sur les marchés sont également à l’ordre du jour.

Fidèle à la promotion de la coopération Sud-Sud, i-conférences à travers ACMF 2022 ambitionne de donner une importante impulsion à l’intégration des marchés de capitaux africains tout en accompagnant les marchés de l’Afrique du Nord, de l’Ouest et Centrale à travers cette plateforme de débats. Son Président Mr. Hassan M. Alaoui souligne qu’il «existe une forte corrélation entre le niveau de développement des pays africains, dits émergents, et le dynamisme de leur marché de capitaux». C’est en effet là un constat encourageant que partagent les partenaires institutionnels de ACMF 2022.

Pour Mr. Kamal Mokdad, Président du Conseil d’Administration de la Bourse de Casablanca « Les marchés de capitaux africains, et particulièrement les bourses, sont appelés à jouer un rôle de locomotive de développement afin d’inscrire notre continent sur une trajectoire de croissance pérenne et inclusive. Grâce à leur grande capacité à mobiliser l’épargne, ils représentent une manne de financement pour les entreprises privées et publiques, et un soutien efficient de la relance des économies du continent »

Pour sa part Mr. Omar Ouaaline, CEO Perenity Software, « les marchés financiers africains sont en recherche continue des bonnes opportunités pour accompagner le développement de leurs économies. Ils sont totalement conscients des risques associés à ces opportunités et au contexte mondiale qui ne cesse de vivre de profonds stress. Les échanges entre les gestionnaires et experts financiers avec leurs rôles complémentaires, ne peuvent qu’améliorer la visibilité pour les temps à venir. Cette plateforme de débats sera donc un espace d’échange idéal entre experts».

Mr. Ripert Bossoukpe, Secrétaire Général du Conseil Régional de l’Épargne Publique et des Marchés Financiers UEMOA, affirme au nom des acteurs de l’Afrique de l’Ouest être «déterminés à faire des marchés financiers africains des mécanismes pertinents de financement de l'économie».

Mr. Nagoum Yamassoum, Président de la COSUMAF reste très sensible à «l'intérêt que porte i-conférences au développement du marché financier et à son engagement dans les actions de sensibilisation qu’elle mène aux côtés des autorités de régulation en Afrique du Nord, Centrale et de l'Ouest ainsi que toutes les parties prenantes de l'écosystème de nos pays».

Et enfin le Président d’Africa Securities Exchanges Association, Mr. Edoh Kossi Amenounve, confirme l’importance de l’objectif d’ACMF 2022, qui est d’accompagner «l’intégration des bourses africaines, qui constitue un enjeu majeur, et qui permettra à terme d’améliorer la profondeur et la liquidité des marchés de capitaux sur le continent».

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 07 Octobre 2022

Bourse de Casablanca: voici la nouvelle composition du MSI20

Vendredi 07 Octobre 2022

La bourse de Casablanca renouvelle la certification de ses systèmes de la sécurité de l’information

Jeudi 06 Octobre 2022

Bourse de Casablanca: le Masi poursuit sa reprise, les volumes s’améliorent

Mercredi 05 Octobre 2022

Bourse de Casablanca: toujours groggy, le Masi poursuit son timide redressement

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required