Mercredi 24 Mai 2017

La BEAC réduit les niveaux de refinancement du Tchad et de la Guinée équatoriale

La BEAC réduit les niveaux de refinancement du Tchad et de la Guinée équatoriale

La Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) a annoncé l'octroi de fonds d'urgence à injecter dans les économies en récession du Tchad et de la Guinée équatoriale, deux pays secoués par la baisse continue des cours du pétrole, leur principale source de recettes budgétaires, soumis aussi à une réduction des niveaux de refinancement de leurs banques.

Réuni en session extraordinaire lundi à Yaoundé, le comité de politique monétaire de la BEAC a approuvé la mise en place d'un dispositif d'apport de liquidité en urgence au sein de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale), une décision motivée par la situation financière préoccupante déclarée dans plusieurs banques du Tchad et de la Guinée équatoriale, rapportent des médias.

'’L'apport de liquidité en urgence consiste à fournir, de façon discrétionnaire et exceptionnelle, de la liquidité à une institution financière solvable, mais souffrant de tensions de liquidité sérieuses pouvant entraîner un risque financier majeur pour notre sous-région", a expliqué le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, selon la même source.

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required