×

Inscrivez-vous à notre newsletter


La création de l'Agence nationale des registres actée par le gouvernement

Mercredi 21 Avril 2021 - PAR

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi par visioconférence sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a examiné et approuvé le projet de décret N°2.20.792 portant application de la loi N°72.18 relative au système de ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social et portant création de l'Agence nationale des registres (ANR).

 

Présenté par le ministre de l'Intérieur, ce projet de décret fixe le cadre institutionnel de l'ANR afin qu'elle puisse atteindre les objectifs qui lui ont été assignés à travers la contribution au chantier de réforme et de renouvellement du système d'appui social au Maroc, en application des Hautes orientations royales contenues dans le Discours royal à l’occasion du 19ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, le 29 juillet 2018, a indiqué le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse tenu à l'issue du Conseil.

Le texte adopté confie au chef du gouvernement la présidence du Conseil d'administration de l'ANR et à l'autorité gouvernementale en charge de l'Intérieur la prérogative d'exercer la tutelle de l’État sur l'Agence, a précisé M. Amzazi, faisant savoir que le Conseil d'administration de l'ANR est composé des autorités gouvernementales ou de leurs représentants chargées de l'Intérieur, de l’Économie et des Finances, de l'Agriculture, de l’Éducation nationale, de la Solidarité, du Développement social, de l'Égalité et de la Famille, de l'Administration de la défense nationale et du Haut Commissariat au Plan.

Et d'ajouter que le décret prévoit également la création d'un comité technique auprès du Conseil d'administration, composé des représentants de l'Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), de l'Agence de développement du digital (ADD) et de l'Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a-t-il ajouté. Dans l'attente de la création de l'ANR, l'autorité gouvernementale en charge de l'Intérieur exercera, provisoirement, certaines fonctions confiées à l'Agence, a conclu M. Amzazi.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autres articles en relation