Mercredi 28 Juin 2017

Revue de presse du 28 juin 2017

Revue de presse du 28 juin 2017

Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus ce mercredi:

*Le Matin.:

- Le ministre de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Hassad, a décidé dès les premiers jours suivant sa nomination de prendre le taureau par les cornes. En quelques mois, les mesures prises ou annoncées en disent long sur sa détermination à mener à bien sa nouvelle mission qui ne sera pas de tout repos. Mais sa principale priorité est de réussir la rentrée 2017-2018 en relevant deux défis majeurs : vaincre le déficit en enseignants et lutter contre l’encombrement des classes. 

- Les rapports de la Cour des comptes méritent plus d’attention de la part des ministres. Au nom de cette logique, le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a appelé ses équipes à interagir avec les différents rapports de la Cour que préside Driss Jettou. Intervenant lors du dernier conseil de gouvernement, El Othmani a demandé aux ministres d’accorder une grande importance aux recommandations de celle-ci.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Le wali de Bank Al-Maghrib et le ministre de l’Economie et des finances ont décidé d’unir leurs forces et de monter au créneau ensemble pour défendre la décision relative à l’instauration de la flexibilité des changes. Abdellatif Jouahri et Mohamed Boussaid donneront, en effet, une conférence commune demain, jeudi 29 juin à Rabat, pour tenter de vulgariser et expliquer les soubassements de la politique de flexibilité. Selon une source au ministère des finances, "la flexibilité de changes pour laquelle a opté le Maroc est une étape naturelle et obligatoire dans l’évolution de notre économie si elle veut aller plus vers le profil des économies émergentes".

- Le ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a mis en exergue, lundi à Algésiras (Sud), "l’étroite collaboration" entre l’Espagne et le Maroc dans le cadre de l’Opération Marhaba de transit et d’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE). L’Opération Marhaba "n’aurait pas été possible sans l’étroite collaboration et la bonne disposition des autorités marocaines", a-t-il dit lors de la clôture de journées d’études sur cette opération, organisées à la Chambre de commerce et des services d'Algésiras, indique un communiqué du ministère espagnol de l’Intérieur.

*L’Economiste.:

- Les moteurs de croissance s’annoncent bien huilés. Agriculture, industrie de transformation, énergie, phosphate et dérivés affichent des indicateurs au vert. Même le secteur du BTP amorce une tendance au redressement. Ceci se mesure à travers l’évolution positive des crédits au foncier et à la promotion immobilière. Le tout est accompagné d’un bon comportement de la demande intérieure. En témoigne la recette de TVA qui a bondi de plus de 13% à fin mai.

- Après deux vagues de textes approuvés durant les dernières semaines, le conseil de gouvernement a adopté 9 décrets sur la régionalisation avancée. Trois d’entre eux portent sur la gouvernance locale, trois autres sur l’élaboration du budget. Différents niveaux territoriaux sont ciblés par la nouvelle trame juridique, à savoir la région, la préfecture et la commune. Trois décrets définissent les outils nécessaires à l’accompagnement des régions, préfectures et communes, pour améliorer leur gouvernance et l’exercice de leurs nouvelles attributions.

*L’Opinion.:

- Avec une capacité installée estimée à 892 MW, le Maroc occupe la 2ème place dans la région MENA en termes de parc éolien derrière l’Afrique du Sud (1,5 GW). C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude du cabinet danois "Make Consulting" sur les perspectives de l’énergie éolienne dans la région. Et la même source d’ajouter que les nouveaux ajouts de capacité de la région ont été menés par l’Afrique du Sud et le Maroc qui reste un moteur de la nouvelle croissance de l’énergie éolienne.

- Les réserves internationales nettes se sont établies à 218,,5 milliards de dirhams (MMDH) au 16 juin 2017, en repli de 10,8% par rapport à la même période un an auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM). D'une semaine à l'autre, ces réserves ont enregistré une baisse de 2,3%, a précisé BAM dans une note relatant ses principaux indicateurs hebdomadaires de la semaine allant du 15 au 21 juin 2017.

*Libération.:

- Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a été reçu, samedi, par le nouveau président de la République de Serbie, Aleksandar Vucic, à qui il a transmis les félicitations de SM le Roi Mohammed VI ainsi que Ses vœux de plein succès dans sa mission. Lors de cette audience, le nouveau chef de l'Etat serbe a tenu à réitérer le soutien de la République de Serbie à l’intégrité territoriale du Royaume. Le président de la Chambre des représentants a représenté, vendredi soir, SM le Roi Mohammed VI à la cérémonie officielle d’investiture du président Vucic.

- Un groupe d'individus, dont certains étaient encagoulés, ont procédé, lundi à Al Hoceima, à des actes de provocation et à des jets de pierres à l’encontre des forces de l'ordre, causant des blessures à différents degrés à 39 éléments de ces forces ayant nécessité leur transfert à l’hôpital pour recevoir les soins, apprend-on auprès des autorités locales. Ces individus se sont également attaqués au service des urgences de l’hôpital provincial, causant des dégâts matériels à ses dépendances et à l’une des ambulances qui transportait deux éléments blessés des forces de l'ordre, ajoute-t-on de même source, précisant que les deux blessés à bord de l'ambulance ont été agressés, ainsi que des éléments de la protection civile.

*Al Massae.: - Une source au sein de la société de transport urbain de Salé a indiqué que les actes de violence visant des bus ont récemment connu une hausse inquiétante. Elle a fait savoir que six individus armés se sont pris au chauffeur d'un bus au niveau de Kariat Oulad Moussa l'obligeant de s'arrêter avant de voler, sous la menace d'armes blanches, les effets personnels des voyageurs.

- L'indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,5% au cours du mois de mai par rapport à un mois plus tôt, fait savoir le Haut-commissariat au plan (HCP). Cette variation résulte de la hausse de 1,3% de l’indice des produits alimentaires et de la stagnation de l’indice des prix non alimentaires, explique le HCP dans une note d’information relative à l’indice des prix à la consommation du mois de mai 2017.
*Al Akhbar.:

- Le Centre hospitalier universitaire de Marrakech, qui s'est vu remettre récemment à New York, le Prix International de la Qualité, décerné par le Business Initiative Directions (BID), a annoncé qu'il n'est plus en mesure de recevoir de nouveaux patients. Selon un communiqué de l'administration du CHU de Marrakech, l'agenda des rendez-vous des différents services de l'établissement affiche complet jusqu'à fin décembre 2017.

- Trois mineurs ont trouvé la mort alors qu'ils se baignaient dans la plage d'Achakar à Tanger. Les victimes n'ont pas pu être secourues malgré l'intervention des éléments de la Protection civile et de citoyens. *Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- La session de juin du Comité de décolonisation de l’ONU a conclu, vendredi, ses travaux sur un double échec cuisant pour son président l’Ambassadeur du Venezuela, Rafael Ramirez et pour l’Algérie. La vigilance du Maroc et la mobilisation de ses amis d’Afrique, des Caraïbes, d’Asie et du Pacifique, Membres du Comité, ont réussi à imposer une fin de non-recevoir aux manœuvres du Venezuela et de l’Algérie visant à conférer au polisario une soi-disant représentativité du Sahara Marocain.

*Al Alam.:

- L'Office national des chemins de fer (ONCF) s’est préparé pour faciliter la mobilité de plusieurs milliers de passagers à bord de ses trains tout au long de la période estivale qui connaît une grande affluence de voyageurs, selon l’Office. En effet, 225 trains sont programmés chaque jour du mercredi 28 juin au jeudi 15 septembre 2017 avec le renforcement des axes principaux: Casablanca-Rabat-Fès-Marrakech-Tanger-Oujda, Nador et Khouribga.

- L’Afrique a célébré sa journée, lundi à Oslo, avec une importante participation marocaine, le temps d’une rencontre dédiée à faire valoir les différentes potentialités que recèle le continent sur les plans économique, social, culturel et artistique. Cette cérémonie, initiée par le groupe des ambassadeurs africains en Norvège au Centre culturel d’Oslo, a réuni une pléiade de diplomates, d’hommes politiques et de représentants du secteur privé et de la société civile.
*Rissalate Al Oumma.:

- La réforme paramétrique du régime des pensions civiles a un impact positif sur l'équilibre à court terme du régime ainsi que sur le niveau des pensions minimales servies, a affirmé le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid. "Toutefois, malgré son importance, cette réforme reste insuffisante", a relevé Boussaid qui présidait la troisième session du Conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR) au titre de son sixième mandat, par délégation du chef du gouvernement.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Les inspecteurs du ministère de l'Education nationale entameront à partir d'aujourd'hui une opération d'évaluation de la performance des établissements scolaires à la lumière des résultats de la session de juin 2017 des examens du baccalauréat. Cette opération confirme la volonté du ministre de tutelle, Mohamed Hassad, d'instaurer une approche qui se base sur l'évaluation de l'action éducative des établissements de l'enseignement public.

- Kharkov, la deuxième plus grande ville d’Ukraine, a été le théâtre du meurtre d’un étudiant marocain de 24 ans en plein centre-ville. Le corps du jeune homme a été retrouvé sans vie, a indiqué la police dans un communiqué. Le département des enquêtes de la police a ouvert une procédure pénale pour meurtre avec préméditation.

*Akhbar Al Yaoum.:

- La flexibilité du dirham suscite toujours des interrogations à quelques jours de son entrée en vigueur, en particulier après la sortie du Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, qui a fustigé des banques sur fond de soupçons de spéculation contre la monnaie nationale.

- Les émissions de dépenses au titre de la compensation ont été de 5,20 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2017, contre 3,13 MMDH à la même période en 2016 (+66%). Cette hausse est attribuée à la hausse des prix des produits subventionnés et le changement de la structure des prix du gaz butane. TRA.

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required