Lundi 03 Juillet 2017

Revue de presse du 3 juillet 2017

Revue de presse du 3 juillet 2017

Voici les principaux titres développés par les quotidiens parus ce lundi:

*Le Matin.:

- SAR le Prince Moulay Rachid est arrivé, dimanche soir à Addis-Abeba, pour représenter Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux travaux du 29ème sommet de l'Union Africaine (UA), prévu les 3 et 4 juillet dans la capitale éthiopienne. SAR le Prince Moulay Rachid a été accueilli à son arrivée à l'aéroport international de Bole, à Addis-Abeba, par le ministre éthiopien des sciences et des technologies, Getahun Mekuria et par Amani Abou-Zeid, commissaire aux infrastructures et à l'énergie à l'UA.

- Dessalement de l'eau de mer. Alors qu'on la croyait toujours en construction pour une mise en service cette année, l’usine de dessalement d’eau de mer du Grand Agadir ne sera finalement livrée qu'en 2019. Et pour cause ! Le projet a été redimensionné et change même de site. Sa capacité de production est ainsi plus que doublée pour intégrer, à côté de l'eau potable, l’irrigation dans la région de Souss-Massa. Le consortium mené par l'espagnol Abengoa, qui avait remporté le marché initial en 2014 et entamé les travaux l'année suivante, développera et exploitera le nouveau méga projet.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- Les efforts du Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la désertification ont porté leurs fruits dans la lutte contre les incendies de forêts. Les derniers chiffres publiés par la Haut-Commissariat montrent une baisse sensible des départs de feu. Du 1er janvier au 30 juin 2017, 96 départs de feu ont été enregistrés au niveau national. Ainsi, 145 hectares de forêts ont été ravagés. A noter que 80 pc de cette superficie sont constitués essentiellement d’essences secondaires et de formations herbacées.

- Le Maroc a pris part aux travaux délibératoires de la 31ème session ordinaire du conseil exécutif de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba. La rencontre réunit les ministres des affaires étrangères des Etats membres de l’UA. Dans ce sens, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a participé à cette session en prélude de 29ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de l’UA. Dans les détails, le Conseil exécutif a examiné le rapport du Comité des représentants permanents de l’UA (COREP).
 

*L’Economiste.:

- Les particuliers pourront rapidement effectuer leurs déclarations d’impôts et régler en ligne certaines taxes. La Direction générale des impôts (DGI) est en train de finaliser une solution informatique. Le chantier, donné pour imminent, concerne la population des contribuables la plus importante non pas en termes de recettes, mais de nombre. "La dématérialisation devrait également toucher les impôts locaux tels que la taxe sur les opérations de lotissement, la taxe de séjour, la taxe sur les extractions de produits de carrières, sur les eaux minérales…Cette réforme donnera un coup de pied dans la fourmilière et mettra un terme à la corruption", espère Mohamed Rachadi El Yacoubi, président de l’Organisation professionnelle des comptables agréés.

- Au moment où les citoyens et les opérateurs économiques s’attendaient à de grandes annonces, le chef de gouvernement invité samedi soir sur le plateau de 2M et d’Al Oula, s’est contenté de reprendre des généralités. Saad Eddine El Othmani n’a pas réussi à convaincre. Cela est particulièrement vrai pour les dossiers économiques. Après plusieurs mois d’attentisme lié au retard de formation du gouvernement, les entreprises s’attendaient à un signal fort de la part de la nouvelle équipe. Le chef de gouvernement ne semble pas pressé.

*L’Opinion.:

- La croissance économique nationale a connu une amélioration au cours du premier trimestre de 2017 à 3,8%, contre 1,6% par rapport à une année plus tôt, soutenue particulièrement par l'important rebondissement de l'activité agricole, selon le Haut-Commissariat au Plan. Après une forte baisse de 9,1% durant le premier trimestre de l’année 2016, la valeur ajoutée du secteur primaire en volume, corrigée des variations saisonnières, a augmenté de 12,1% durant la même période en 2017, précise le HCP, qui vient de publier une note d'information relatant la situation économique nationale au 1er trimestre de 2017.

- La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement les rumeurs et allégations relayées sur les réseaux sociaux, attribuant à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) la saisie de 17 milliards de centimes dans le domicile d’un parlementaire poursuivi par le parquet compétent dans le cadre d'une affaire pénale. La DGSN, qui rejette toutes ces rumeurs, a précisé dans un communiqué que la BNPJ n’est pas la partie qui a été mandatée pour mener l’enquête préliminaire dans cette affaire.
 

*Libération.:



- Le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, a annoncé avoir pris toutes les dispositions nécessaires pour prendre en charge les frais de rapatriement des dépouilles des deux étudiants marocains décédés, vendredi, dans un accident de la circulation à Dakar. Le ministère indique avoir coordonné avec les services diplomatiques et consulaires sur place pour le rapatriement des dépouilles des défunts pour leur inhumation au Maroc. 

- La structure des exportations agroalimentaires marocaines vers l'Afrique, durant la période 2000-2015, montre que ces exportations étaient constituées principalement de produits agroalimentaires transformés, selon la direction des études et des prévisions financières (DEPF). La part de ces derniers dans les exportations globales a toutefois enregistré une baisse, en passant de 94% en 2000 à 84% en 2015 avec une croissance annuelle moyenne de 12%, relève la DEPF dans une récente étude sur la dynamisation des exportations agroalimentaires marocaines sur le marché africain.

*Al Bayane.:

- La Fondation du Festival international du film de Marrakech (FIFM) a décidé de surseoir à la tenue de l'édition 2017 du Festival pour reprendre en 2018, a annoncé vendredi la Fondation. Cette décision a été prise "pour permettre au Festival d’aller de l’avant dans sa mission non seulement de promotion de l’industrie cinématographique marocaine, mais aussi d’ouverture vers les autres cultures, réalité incontournable de l’universalité du Septième Art", a expliqué la Fondation dans un communiqué à l'issue de son Conseil d’Administration et son Assemblée générale ordinaire, tenus ce vendredi. 
 

*Rissalate Al Oumma.:

- Le Royaume du Maroc a été élu, par acclamation, Président de la deuxième réunion intergouvernementale d’experts pour l’établissement d’une "Déclaration de principes éthiques en rapport avec le changement climatique" qui s'est tenu au siège de l’Unesco à Paris, du 27 au 30 juin 2017. L’objectif de cette réunion vise la finalisation du projet de "Déclaration de principes éthiques en rapport avec le changement climatique, en vue de son adoption par la 39ème session de la conférence générale de l’Unesco qui se tiendra, à Paris, en novembre 2017.

- La commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants examinera mardi un projet de loi relatif à l'organisation de la profession d'"agent de voyage". Ce projet de loi élaboré par le ministère du Tourisme vise à améliorer les conditions d'accès à cette profession pour offrir de meilleurs prestations aux clients.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le front polisario est une "organisation totalitaire" qui pratique encore l’esclavagisme dans les camps de Tindouf, dans le sud-ouest de l’Algérie, souligne l’écrivain et avocat espagnol, Jose Mariia Lizundia. Le polisario est un "ennemi de la pluralité, des libertés individuelles et de la société civile", a ajouté Lizundia dans une interview publiée vendredi par le journal espagnol La Provincia, à l’occasion de la présentation, ce même jour à Las Palmas (îles Canaries), de son livre "El Sahara como metarrelato" (Le Sahara comme métarécit).

- La Direction des douanes et des impôts indirects a dévoilé lors d'une réunion tenue récemment avec les acteurs de l'industrie du tabac que la contrebande des cigarettes au niveau national s'est établie à 5,64% en 2017 contre 7,46% en 2016 et 14,02% en 2015.
 

*Akhbar Al Yaoum.:

- Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a annoncé la baisse des prix de 54 médicaments génériques et originaux dans les pharmacies et les hôpitaux. Le prix d'un seul médicament a connu une hausse passant de 20 à 29 dirhams.

- La croissance économique nationale se serait accélérée au deuxième trimestre 2017, pour s'établir à 4,8%, au lieu de 3,8% un trimestre auparavant, selon le Haut-Commissariat au Plan. Cette performance aurait été particulièrement dopée par la progression de 17,4% de la valeur ajoutée agricole, au lieu de +14,2% le trimestre précédent, explique le HCP qui vient de publier son dernier point de conjoncture relatant les estimations du deuxième trimestre et les prévisions du troisième trimestre 2017.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

Les syndicats lancent un ultimatum au chef de gouvernement, Saad Dine El Otmani, pour la reprise du dialogue social. Les syndicats ont exprimé leur réserve après une réunion avec Mohamed Yatim, ministre de l'Emploi, qui a mis au jour le manque de préparation du gouvernement pour entamer le dialogue. Les syndicats exigent la reprise des réunions avec l'Exécutif dans un délai de 15 jours maximum.

- L'Entraide nationale organise vendredi prochain au théâtre Mohammed V de Rabat, une soirée artistique pour célébrer son 60ème anniversaire. Selon des chiffres dévoilés par le journal, l'Entraide nationale bénéficie à plus de 500.000 familles, dont 184.000 femmes en difficulté.
*Akhir Saâ.:

- Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a chargé, Zineb El Adaoui, wali, inspecteur général de l’administration territoriale, de présider la commission d'enquête de son département, qui prend part avec l'inspection générale du ministère de l'Economie et des finances aux investigations concernant le retard de réalisation des projets du programme "Al Hoceima, Manarte Al Moutawassite". Selon une source informée, El Adaoui a tenu une réunion avec les cadres de l'inspection générale de l’administration territoriale pour les inciter à passer à l'action. 

*Assabah. :

- Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD, semble avoir perdu la domination du Secrétariat général de son parti, à l'approche du congrès national prévu en fin d’année. Les dirigeants du parti ont voté contre sa proposition visant à intégrer les députés Mohamed Khayé et Amina Maalainine dans le secrétariat. La proposition a été repoussée car ces deux députés s’opposent au chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

- Le boxeur marocain Mohamed Rabii continue de grimper au niveau international. Il a gagné par KO en moins d’une minute lors d’un combat qui l’a opposé à Temur Abuladze. Ce combat était organisé à Evian, en France.

*Al Massae. :

- Mohamed Yatim, ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle, a retiré les délégations de signature des grands responsables du ministère, y compris l’actuel secrétaire général, suite aux plaintes qu’il avait reçues aussitôt qu’il a débuté son activité au sein du ministère, selon des sources du journal.Ces responsables ont été interdits de signer les marchés, mais pouvaient tout de même valider certains décisions administratives, précisent ces sources, notant le ministère semble aux aguets suite aux missions que mènent la Cour des comptes et l’inspection générale des finances concernant des dossiers et des marchés conclus à l’ère de l’ancien ministre.

- Abdelkébir Zahoud, le nouveau wali de la région de Casablanca-Settat, sera soumis à un test dur lors des prochaines années durant lesquelles il devrait mettre en œuvre tous les projets contenus dans le plan de développement de cette région 2015-2020. Le nouveau wali n’a devant lui que trois ans pour mettre à exécution tous les projets dans les délais fixés.
 

*Al Alam. :

- L’Unicef indique dans son rapport sur la situation des enfants dans la région Mena que 91% des enfants marocains seraient victimes de violences. Ces enfants, généralement âgés de 2 à 14, sont victimes de plusieurs formes de violence : physique, verbale et psychologique. Le rapport de l’Unicef n’est pas non plus reluisant au sujet des mariages des mineurs : environ 3% des femmes mariées, âgées entre 20 et 24 ans, ont été mariées avant l’âge de 15 ans. Une situation qui s’explique notamment par le niveau d’éducation et les moyens financiers des familles, explique l’organisation.

- De nombreux professionnels de l’importation et de la commercialisation des épices asiatiques au Maroc ont exprimé leur crainte de voir persister la domination des épices de contrebande sur le marché national, précisant que les importations de ces produits atteignent 50.000 tonnes. Selon le ministère des finances et l’Office des changes, les importations légales de ces produits étaient de l’ordre de 17.000 tonnes en 2016, soit une augmentation de 70% par rapport à l’année précédente.

*Al Akhbar. :

- Selon des sources du ministère de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, les magistrats de la Cour des comptes ont relevé des infractions et des dysfonctionnements financiers dans les marchés des obligations émises par le ministère sous l’ère du ministre Abdeslam Seddiki. Plusieurs responsables au sein du ministère ont refusé de signer des marchés et ont fourni des informations accablantes aux magistrats de la Cour des comptes, qui risqueraient de faire tomber de grands responsables de la hiérarchie administrative.

- Le nouveau mouvement de mutation du corps enseignant continue de soulever des remous. La coordination nationale des professeurs qui se disent lésés par la récente opération a dénoncé des infractions réglementaires et juridiques qui auraient donné une entorse aux normes fixées dans la note encadrant le mouvement de mutation.

*Bayane Al yaoum. :

- Le trafic autoroutier a enregistré, en 2016, une croissance de 7,2% sur l'ensemble du réseau par rapport à une année plus tôt, dépassant ainsi la croissance moyenne de 5% depuis 2012. L'année 2016 a été également marquée par le lancement du plan de modernisation et d’automatisation de l’exploitation du réseau autoroutier, selon un communiqué du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, rendu public suite à la réunion, jeudi en Assemblée générale ordinaire, des actionnaires de la Société Nationale des Autoroutes du Maroc.
 

MAP. 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required