Vendredi 09 Juin 2017

Revue de presse du 9 juin 2017

Revue de presse du 9 juin 2017

 Voici les principaux titres développés par les quotidiens de ce vendredi.:

*Le Matin.:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi à Tit Mellil (province de Mediouna), à la pose de la première pierre d'un Centre médico-psycho-social, un projet solidaire dédié à la prise en charge psycho-sociale des personnes atteintes de pathologies psychiques stabilisées. Ce Centre, qui sera réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 7 millions de dirhams, procède de la conviction profonde du Souverain de faire du droit d'accès aux services de santé, un des piliers majeurs pour la consolidation de la citoyenneté et pour la réalisation d'un développement humain, durable, global et intégré.

- À fin mai 2017, les arriérés de la Caisse de compensation s’élèvent à 1,82 milliard de DH. Les créances dues aux opérateurs du gaz butane atteignent 1,51 milliard. Celles aux sociétés actives dans le secteur du sucre dépassent les 310 millions de DH. Ces arriérés "concernent les mois de mars et avril 2017", souligne la Caisse de compensation dans son dernier rapport d’activité qui met en lumière les principaux indicateurs financiers de la subvention, ainsi que leur évolution.

*Aujourd'hui le Maroc.:

- La Cour maritime de Panama vient de rendre son jugement au sujet de la tentative de saisie du navire "Ultra Innovation" transportant une cargaison de phosphate marocain en provenance de Phosboucraa. L’action infondée intentée par le front polisario contre le propriétaire du navire a été rejetée par cette Cour. Celle-ci déclare qu’une Cour nationale n’est pas la juridiction compétente pour se prononcer au sujet d’une affaire politique internationale.

- Les travailleurs indépendants peuvent pousser un ouf de soulagement. Le projet de loi 98-15 relatif au régime de l’AMO de base, pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale vient enfin d’être adopté par la commission des secteurs sociaux à la première Chambre. Les membres de ladite commission ont voté à l’unanimité en faveur du projet.

*L’Economiste.:

- Plus d’un an après l’adoption de la loi 107-12 portant sur la vente à l’état futur d’achèvement (VEFA), les décrets d’application ne sont pas encore adoptés, ce qui risque de retarder la mise en œuvre de ce texte réglementaire tant attendu pour relancer le secteur. La dernière réunion, présidée le 2 juin par Nabil Benabdallah, ministre de l’Habitat, consacrée à la validation des décrets par l’ensemble des parties prenantes n’a, d’ailleurs, pas été concluante. 

- 4.000 références, 200 coopératives, plus de 160.000 visiteurs…Trois mois après son lancement, l’engouement pour le marché de la solidarité de l’Oasis ne faiblit pas. Le nouveau magasin a pratiquement doublé ses références et le nombre de coopératives partenaires. Les produits du terroir attirent de plus en plus de clientèle, notamment durant le mois de Ramadan qui enregistre un pic de consommation des produits alimentaires. Miel, huiles alimentaires, épices, huiles cosmétiques et produits d’artisanat figurent au top 5 des produits les plus vendus.

*L’Opinion.:

- Une enveloppe budgétaire de 50 milliards de dirhams (MMDH) a été allouée au Programme national 2016-2022 de lutte contre les disparités sociales et territoriales dans le monde rural, a indiqué, mercredi le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani. S'exprimant à l'occasion de la séance mensuelle relative à la politique publique à la Chambre des conseillers, El Othmani a souligné que les indicateurs en matière d'infrastructures et d'accès aux services sociaux connaissent une nette amélioration grâce aux grands programmes dédiés au milieu rural, notant que le taux d'accessibilité aux routes rurales a atteint 79% en 2016 contre 34% en 1994, tandis que l'accès à l'eau potable est estimé à 95% en 2015 contre 34% en 1994, alors que le raccordement au réseau électrique s'est établi à 99% en 2015 contre 18% en 1995.

- Une équipe internationale a mis au jour des restes d'Homo sapiens primitifs, datant d'environ 300.000 ans, associés à des outillages de pierre et des restes de faunes à Jbel Irhoud dans la province de Youssoufia (région de Marrakech-Safi), a annoncé mercredi l'Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine. Les fossiles humains, découverts par la méthode de thermoluminescence par une équipe codirigée par le professeur Abdelouahed Bennacer de l’Institut national d’archéologie et du patrimoine et le professeur Jean-Jacques Hublin de l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutionnaire (Leipzig, Allemagne) et du collège de France (chaire de paléoanthropologie), datent d’environ 300.000 ans et représentent les plus anciennes traces de notre propre espèce, connues à ce jour, a indiqué l'institut dans un communiqué.
*Libération.:

- Les 72 heures de la grève observée par les infirmiers ont pris fin mercredi, mais d’autres débrayages pourraient avoir lieu. En effet, les membres du conseil national du Mouvement des infirmières et infirmiers pour l’équivalence comptent continuer leur lutte. "Il va y avoir une réunion nationale pour décider des prochaines mesures à prendre. On compte hausser le ton, d’autant plus que le dernier débrayage a été une véritable réussite qui a dépassé toutes les estimations. Nous avons réussi à paralyser les services de presque tous les hôpitaux et CHU du Royaume", a indiqué au journal, Abdelmalek Ould-Cheikh, membre dudit mouvement. 

- Il semble que le chef du gouvernement soit déterminé à rompre avec l’ère Benkirane. Saad Eddine El Othmani a, en effet, adressé dernièrement une circulaire à tous les ministres concernant le dialogue social sectoriel. Dans ce document, il a appelé chaque ministre à examiner les dossiers afférents à son département dans le cadre d’un dialogue social avec les centrales syndicales, afin de proposer les solutions à ces dossiers. Il les a également exhortés à appeler les responsables des institutions qui sont sous leur tutelle à ouvrir un dialogue dans le même sens sur les dossiers relevant de leurs attributions. Après quoi, les ministres sont tenus de faire parvenir au chef du gouvernement les résultats de leur dialogue avec les syndicats et les solutions "justes et possibles" auxquelles ont abouti toutes les parties. 

*Al Bayane.:

- Les plaidoiries des avocats de la partie civile ont mis en avant les atrocités commises à l’encontre des éléments des forces de l’ordre lors des incidents ayant accompagné le démantèlement du camp de Gdim Izik, a affirmé, mercredi soir, le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, Hassan Daki. Dans une déclaration à la presse, Me Daki a indiqué que la Chambre criminelle près la Cour d’appel à Salé, qui examine le procès de Gdim Izik, a donné la parole, lors de l’audience de mercredi, à la défense de la partie civile. Six avocats, y compris deux du barreau de Paris dont un ancien bâtonnier, ont présenté des plaidoiries dans lesquelles ils ont évoqué le contexte général du camp Gdim Izik qui a été le théâtre d’une série de crimes atroces.

- Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, ne mâche pas ses mots. Pour mettre un terme aux rumeurs ayant accompagné les manifestations des habitants d’Al Hoceima, ces derniers mois, le ministre a affirmé que l’hôpital d’oncologie, inauguré en 2008, n’a jamais arrêté de fonctionner. "Je peux donc affirmer que ce centre est fonctionnel car il est équipé de gros matériels coûteux sans parler des petits équipements nécessaires aux patients ", a affirmé Louardi dans un entretien accordé à Medias24.
*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- Le président français, Emmanuel Macron se rendra en visite officielle au Maroc les 14 et 15 juin, selon des sources à l’Élysée. Le président français rencontrera SM le Roi Mohammed VI au cours de son déplacement. Les deux chefs d'Etat examineront les différents volets de la coopération bilatérale. - Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki sur les développements de la cause palestinienne. Lors de cette entrevue, les deux parties ont mis l’accent sur les derniers développements de la cause palestinienne et les moyens de promouvoir les droits légitimes du peuple palestinien à l'établissement de son Etat indépendant, avec pour capitale Al-Qods Acharif.

*Rissalate Al Oumma.:

- La compagnie aérienne nationale, Royal Air Maroc (RAM) a annoncé qu’elle "ne peut pas assurer des vols" vers les Émirats arabes unis, l’Arabie Saoudite, le Yémen, les Maldives, le Bahreïn et l’Égypte via le hub de Doha, en raison de l'annulation des vols reliant la capitale qatarie à ces pays. La RAM précise que seuls sont concernés, les vols vers et en provenance de ces six pays avec escale à Doha, la ligne aérienne entre Casablanca et Doha étant quant à elle opérationnelle.

*Bayane Al Yaoum. :

- Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a offert, jeudi à Rabat, un Iftar en l'honneur des participants à la Journée de l'Afrique, tenue sous le thème "Le Maroc pour une émergence collective en Afrique". L’Iftar a été offert aux membres du corps diplomatique des pays arabes et islamiques accrédité au Maroc. Ont été conviés les membres de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), de la Ligue arabe et des organisations relevant de l'OCI, ainsi que le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Malki.

Source : MAP. 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required