×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse économique 15 juillet 2021

Jeudi 15 Juillet 2021 - PAR

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de jeudi :
 

Le Matin :

• Lutte anti-Covid : Le modèle marocain sous le leadership de SM le Roi mis en exergue au Conseil de développement de l'ONUDI. Le modèle marocain, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, en matière de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, a été mis en exergue, à Vienne, à l’occasion de la 49ème session du Conseil de développement de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI). Intervenant au titre du point 7 sur le Covid-19, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc à Vienne, Azzeddine Farhane, a mis en avant l’approche proactive du Royaume dans la lutte contre la pandémie, relevant que « la réponse du Royaume à la crise du Covid-19 a été exceptionnellement efficace ». « Le Maroc a réagi avec célérité et de manière efficace pour endiguer la propagation de la pandémie», a-t-il poursuivi, soulignant la pertinence de l’approche inédite adoptée par le Royaume en vue de «protéger l'économie, réduire l'impact social négatif sur la population et limiter les pertes en vies humaines».

• 45 millions d’euros de la BERD pour CIH Bank. CIH Bank envisage de nouer un nouveau partenariat avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Selon nos informations, les deux institutions sont parvenues à un accord sur deux nouveaux prêts d’un montant total de 45 millions d’euros. Ces nouveaux fonds en faveur de CIH Bank devront être approuvés par le conseil d’administration de la BERD d’ici la fin de ce mois de juillet. Le premier prêt porte sur un montant de 20 millions d’euros à accorder par la BERD à CIH Bank dans le cadre du programme Morocco Youth in Business qui vise à faciliter l’accès des jeunes entrepreneurs au financement. Le second prêt concerne un financement de 25 millions d’euros à CIH Bank dans le cadre du programme du financement de l’économie verte GCF-GEFF, initié en partenariat avec le Fonds vert pour le climat.

L’Economiste :

• Casablanca : polémique autour de la préfourrière de l’Oasis. Avis aux automobilistes casablancais. Ils ont jusqu’au lundi 19 juillet pour récupérer leurs voitures immobilisées à la fourrière de Hay Hassani. Passé ce délai, ils devront se déplacer à la fourrière d’Ouled Azouz, à une trentaine de km de Casablanca. La commune urbaine vient de lancer une nouvelle fourrière, qui remplace celle de Hay Hassani (1,5 hectares), saturée depuis des années et qui fermera définitivement ses portes. Le nouveau site de 10 hectares offre une plus grande capacité d'accueil garantissant notamment un mode de gestion adapté. Quant aux tarifs, ils varient de 10 DH/jour pour les motos, et 20 DH/jour pour les voitures à 50 DH/jour pour les camions.

• Électricité : La réforme arrive au Parlement. Adopté en Conseil du gouvernement il y deux semaines, le projet de loi portant réforme des textes sur les énergies renouvelables et sur la création de l’Autorité nationale de régulation de l'électricité a été déposé au Parlement. Il a été transféré, hier mercredi, à la Commission des infrastructures et de l’énergie à la Chambre des représentants. Ce texte ambitionne notamment de renforcer la transparence dans le secteur, faciliter l’accès aux informations relatives aux opportunités d’investissement.

Maroc le Jour :

• Marrakech-Safi : 3 millions de dollars US pour les coopératives. Le Programme d'Appui aux Coopératives ayant subi les répercussions de la pandémie de la Covid-19 au niveau de la région Marrakech-Safi, d'un budget de 3 millions de dollars US, a été lancé mardi à Marrakech. Lancé lors d'une rencontre organisée au siège de la wilaya de Marrakech- Safi en présence notamment, du wali de la région, Karim Kassi-Lahlou, le directeur par intérim de l'USAID-Maroc, Alex Klaits, ainsi que d'autres personnalités, ce programme se fixe pour objectif de fournir un appui financier aux petites coopératives afin d'atténuer et de réduire l'impact de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) sur cette population vulnérable. Financé par l'Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), en partenariat avec l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), GiveDirectly, la wilaya et le Conseil de la région Marrakech-Safi, ce programme cible 250 coopératives ayant subi l’impact de la pandémie de la Covid-19.

• La fabrication et mise en seringue du vaccin anti-Covid au Maroc, un saut qualitatif. Le lancement par le Maroc du projet de fabrication et de mise en seringue du vaccin contre la Covid-19 et d'autres vaccins, sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, constitue une étape stratégique importante et un saut qualitatif pour permettre au Royaume de s'approprier des capacités industrielles et biotechnologiques dans le but d'atteindre un leadership en matière de santé et de sécurité pharmaceutique, a affirmé le journaliste koweïtien, Nayef Senihit Shahar. Au fil des années, le Maroc sous la conduite de Sa Majesté le Roi, a fait "des pas de géant qui constituent une fierté pour un pays qui se distingue par son excellence, malgré sa présence dans une région instable, où le Royaume a émergé avec une excellence multidimensionnelle et avance à pas sûr vers le leadership industriel", écrit le journaliste dans un article intitulé "Le leadership marocain dans l'industrie pharmaceutique", publié par le quotidien "Raï-Al-Youm" qui paraît à Londres.

Aujourd’hui le Maroc :

• L’AMSSNuR, premier centre collaborateur de l’Agence internationale de l’énergie atomique. L’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont signé, à Vienne, l'accord de désignation d’AMSSNuR en tant que centre collaborateur africain de l’AIEA pour le renforcement des capacités en matière de sécurité nucléaire. En vertu de cet accord, l'AMSSNuR devient le 1er centre collaborateur de l’Agence internationale sur le plan continental, pour la période 2021-2024, selon un plan d’action spécifique visant à assister les États membres dans l’élaboration du cadre réglementaire relatif à la sécurité nucléaire de leurs pays respectifs, développer les capacités nationales et régionales, notamment africaines et renforcer la coopération régionale et internationale dans le domaine.

• Chamal, la nouvelle marque touristique du Nord. Le Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRT-TTA) poursuit ses actions et ses initiatives visant à favoriser le développement du secteur au plan local et renforçant ses capacités de reprise et de rattrapage des effets de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Dans ce contexte, le CRT-TTA a révélé, à Tanger, aux représentants des médias, aux professionnels de la région et à ses partenaires institutionnels la nouvelle marque touristique Chamal. Cette identité est l’aboutissement, selon les initiateurs de la marque, d’un processus marketing et créatif engagé par le CRT depuis près de deux années. Ancré dans l’imaginaire des touristes nationaux, évoquant la direction cardinale des vacances d’été, le nom Chamal est simple à prononcer et à mémoriser pour des publics internationaux.

L’Opinion :

• Laâyoune: Plus de 63 MDH pour reconstruire le tribunal de première instance. Quelque 63,7 millions de dirhams (MDH) sont mobilisés pour le projet de reconstruction du Tribunal de première instance de Laâyoune, dans le cadre de la mise à niveau des installations judiciaires et de l'amélioration des conditions de travail de la famille de la justice. Ce projet, qui s'étend sur une superficie couverte de 8.234 m2, vise également à promouvoir les conditions d'accueil des usagers et à améliorer les prestations fournies par les différentes juridictions relevant de la circonscription judiciaire de Laâyoune. Le futur tribunal de première instance, dont les travaux seront achevés d’ici à 24 mois, comprend 75 bureaux, des salles d’archives, des salles de détention, deux salles de comparution, deux salles d'audience, en plus des espaces sociaux pour le personnel.

• Drâa-Tafilalet : des sessions de formation au profit des jeunes agriculteurs. La direction régionale du conseil agricole de Drâa-Tafilalet a lancé, récemment, une série de sessions de formation dédiées aux jeunes agriculteurs. Ces sessions de formation, abritées par les centres du conseil agricole de Tinghir, Zagora et Ouarzazate, s'inscrivent dans le cadre d'activités visant à accompagner les jeunes agriculteurs dans la gestion de leurs projets agricoles et la réalisation de bons rendements. Le Directeur régional du conseil agricole de la région de Drâa-Tafilalet, Mohamed Laghzil, a souligné que ces formations, qui ont abordé le thème de «la gestion technique et financière des entreprises», ont été organisées dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie du secteur agricole (Génération Green) qui vise à encourager les jeunes à monter des entreprises agricoles afin de créer des opportunités d'emploi.

Al Bayane :

• Le Chef du gouvernement s'entretient avec son homologue tanzanien. Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est entretenu avec le Premier ministre de la Tanzanie, Kassim Majaliwa, sur les différents aspects des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays et les moyens de les renforcer. Ces entretiens ont été l'occasion pour les deux parties de passer en revue les perspectives du renforcement et d'élargissement de la coopération bilatérale dans différents domaines, a indiqué le Département du Chef du gouvernement dans un communiqué. A cet égard, le Premier ministre tanzanien a fait part de l'aspiration de son pays à bénéficier de l'expertise accumulée par le Maroc et ses expériences réussies dans de nombreux domaines de développement tels que l'agriculture, la pêche maritime, le tourisme, les énergies renouvelables, l'industrie manufacturière et l'industrie des engrais.

• Les opportunités d’investissement à Dakhla ont été présentées aux potentiels investisseurs de la diaspora marocaine établis dans la région de l’Est de France, lors d’un webinaire organisé à l’initiative du consulat général du Royaume à Strasbourg. Ce webinaire, organisé dans le cadre de la promotion économique du Maroc et notamment de ses provinces du Sud, en collaboration avec le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Dakhla-Oued Ed-Dahab, avait pour objectif de présenter les opportunités de collaboration et d’investissement dans cette région. La rencontre virtuelle s’inscrit dans le cadre de la politique du Royaume qui entend donner une nouvelle dynamique à cette région en faisant de son chef-lieu, Dakhla, un centre économique reliant les autres Régions du Maroc à l’Afrique subsaharienne, indique la représentation consulaire dans un communiqué.

Libération :

• "Génération Green": Le Maroc et l'AFD signent deux conventions de financement de plus de 150 M€. Le Maroc et l'Agence française de développement (AFD) ont signé, lundi à Rabat, deux conventions de financement pour un montant total de 150,6 millions d'euros en appui à la nouvelle stratégie agricole du Maroc "Génération Green 2020-2030". Signé en présence de l'ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, ce programme met l'accent sur la revitalisation des territoires ruraux marocains par le renforcement des infrastructures de commercialisation agricole, le développement de l'entreprenariat agricole et para-agricoles et la conversion des petites exploitations vers des modes de production plus respectueux des ressources naturelles (eau, sols, biodiversité), indique un communiqué de l'AFD.

• Gestion durable du phosphore: Le groupe OCP rejoint l'ESPP. Le Groupe OCP, leader mondial de l'industrie du phosphate, devient membre de l'ESPP (European Sustainable Phosphorus Platform) pour la promotion de la gestion durable du phosphore. "Le groupe partagera son expertise et ses bonnes pratiques avec plus de 40 membres de l'ESPP ainsi que son vaste réseau de chercheurs et d'acteurs industriels couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur du phosphate et du phosphore, afin de réfléchir ensemble à de nouveaux moyens innovants d'utiliser cette ressource de manière optimale", indique OCP dans un communiqué. Le groupe OCP extrait, traite, transforme et exporte des produits phosphatés à partir des plus importantes réserves mondiales de phosphate connues à ce jour au Maroc, à ses clients sur les 5 continents qui ciblent les agriculteurs en Europe, en Afrique, en Amérique et dans le monde entier, rappelle la même source.

Al Yaoum Al Maghribi

Le remaniement ministériel en Espagne, une occasion pour redresser les relations maroco-espagnoles (politologue). Le large remaniement ministériel opéré en Espagne constitue une occasion pour redresser les relations maroco-espagnoles, a affirmé, mardi, le directeur du Centre stratégique sur le Sahara et l'Afrique, Abdelfattah El Fatihi. El Fatihi, qui était l'invité de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine "RIM RADIO", a expliqué qu'"il y a des défis et des attentes qui font que les deux pays ont besoin l'un de l'autre", notant que "l'Espagne en a pris conscience par le remaniement apporté à son équipe gouvernementale et le limogeage de l'ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya".

Chambre des Conseillers : Adoption du projet de loi-cadre relatif à la réforme fiscale. La Chambre des Conseillers a adopté, mardi en séance plénière, le projet de loi-cadre n°19-69 portant sur la réforme fiscale. Ce projet de loi-cadre vise à jeter les bases et les fondements ainsi qu'à définir le référentiel encadrant la politique de l'État en matière de réforme fiscale. L'élaboration de ce texte s'inscrit dans le cadre de la réforme du système fiscal national à travers la définition de ses composantes, de ses principes, de ses objectifs et des mécanismes de son application, ainsi que l’identification des mesures devant accompagner sa mise en œuvre progressive, conformément à des priorités nationales bien précises et à un échéancier graduel.

Assahra Al Maghribia

Banques participatives: Hausse des financements de 55,3% en mai. Les financements accordés par les banques participatives ont augmenté, en glissement annuel, de 55,3% à plus de 15,9 milliards de dirhams (MMDH) en mai 2021, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Ces financements se répartissent sur l'immobilier (13,73 MMDH), la consommation (1,06 MMDH), l'équipement (1,08 MMDH) et la trésorerie (19 millions de dirhams), indique BAM dans un document sur les statistiques monétaires du mois de mai 2021. Parallèlement, les engagements des banques participatives se sont élevés à plus de 5,44 MMDH auprès des banques et ce, sous forme principalement de refinancement à travers le produit de "Wakala bil Istithmar" et de dépôts à vue reçus des banques mères, fait savoir la même source.

Vague de chaleur du vendredi au dimanche dans plusieurs provinces du Royaume. Une vague de chaleur est prévue du vendredi au dimanche dans plusieurs provinces du Royaume, a annoncé mercredi la Direction générale de la météorologie (DGM). Ainsi, des températures variant entre 41 et 45°C concerneront vendredi Beni Mellal, Chichaoua, El Kelaa des Sraghna, Essaouira, Fquih Ben Salah, Guelmim, Khemisset, Khenifra, Khouribga, Marrakech, Moulay Yacoub, Ouezzane, Rehamna, Settat, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Taounate et Youssoufia, a précisé la DGM dans un bulletin d'alerte météorologique faisant état d'un niveau de vigilance orange.

Bayane Al Yaoum

Education: Les meilleures initiatives du distanciel récompensées. Le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a récompensé les meilleures initiatives d'enseignement à distance développées durant la période de confinement sanitaire, au cours d'une cérémonie tenue mardi à Rabat. Le concours, lancé via le portail électronique taalimitice.ma, a reçu quelque 170 candidatures portées par des cadres éducatifs de toutes les régions du pays, lesquelles ont été départagées par un comité central ayant sélectionné les idées les plus novatrices et les projets les plus rigoureux. Les contributions retenues vont recevoir des récompenses financières en signe d’encouragement et de reconnaissance pour les efforts remarquables des enseignants en ces circonstances, avec le soutien de la Fondation Zahid et l’Association des amis de l'école publique.

La déclaration du porte-parole du Département d'Etat US au sujet de deux affaires en justice basée sur des informations "partiales" (DIDH). La déclaration du porte-parole du Département d'Etat US au sujet de deux mis en cause, dont le premier a été condamné, en première instance, à une peine de cinq ans de prison ferme pour une affaire de droit commun, tandis que le deuxième est en cours de jugement, est basée sur des informations "partiales" émanant exclusivement des soutiens des accusés, a souligné, mardi, la Délégation Interministérielle aux Droits de l’Homme (DIDH)."Ces informations ont sciemment occulté le point de vue des plaignants et de leurs défenses, allant jusqu’à renier leur statut même de victime et leur droit universellement reconnu à déposer plainte", a précisé dans un communiqué la Délégation après avoir pris connaissance du contenu de cette déclaration rendue publique lundi.

Rissalat Al Oumma

Le monde a choisi la diplomatie de club pour trouver des solutions aux défis de la pandémie. Le monde a choisi la diplomatie de club pour trouver des solutions aux défis de la pandémie, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'Étranger, Nasser Bourita, soulignant qu'en retour, au lieu du redressement collectif et coordonné que les peuples du monde espéraient, "nous nous trouvons maintenant au milieu d'un monde plus inégal que jamais". Alors que la vaccination devrait être universelle et équitable et que l'accès à la vaccination devrait être un facteur d'égalité, certains pays vaccinent plus que l'ensemble de l'Afrique et les vaccins du Sud ne sont pas reconnus dans le Nord, a indiqué Bourita lors de la conférence ministérielle de mi-parcours du Mouvement des Non-Alignés de Bakou (13-14 juillet).

COVID-19 : SM le Roi donne ses Hautes Instructions pour l'envoi d'une aide médicale d’urgence à la Tunisie. Suite à l’aggravation de la situation épidémiologique en Tunisie, en raison d’une forte augmentation des contaminations et des décès liés à la Covid-19, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, a bien voulu donner Ses Très Hautes Instructions pour l’envoi d’une aide médicale d’urgence à ce pays maghrébin frère, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger. L’aide médicale ordonnée par Sa Majesté le Roi sera composée de deux unités de réanimation complètes et autonomes, dotées d’une capacité totale de 100 lits. Elle comprendra, en outre, 100 respirateurs et deux générateurs d’oxygène d’une capacité de 33 m3/heure chacun. L’aide sera acheminée par les avions des Forces Royales Air, précise le ministère. Al Ahdath Al Maghribia

La confiance des ménages se dégrade au T2-2021. Les résultats de l'enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP), montrent, globalement, que la confiance des ménages s'est dégradée au deuxième trimestre de 2021.L'indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur la perception par les ménages de l'évolution du niveau de vie, du chômage, de l'opportunité à effectuer des achats de biens durables et de leur situation financière, s'est ainsi situé à 63 points, au lieu de 68,3 points un trimestre auparavant et 65,6 points au T2-2020, indique le HCP qui vient de publier une note d'information sur les résultats de cette enquête.

Réforme des EEP : La Chambre des conseillers approuve le projet de Loi-cadre. La Chambre des conseillers a approuvé, mardi en séance plénière, le projet de Loi-cadre n°50-21 relatif à la réforme des établissements et entreprises publics (EEP). Ce texte vise à renforcer le rôle stratégique du secteur des EEP dans le développement socio-économique à même de contribuer à l'accélération de la transformation structurelle et au renforcement du plan de relance de l'économie nationale.

Al Alam

ONEE: La vague de chaleur entraine une hausse de la consommation de l'électricité. Le Maroc a connu, depuis le début de la semaine du 05 juillet courant, une vague de chaleur ayant entrainé une hausse de la consommation de l'électricité, selon l'Office National de l'électricité et de l'eau potable (ONEE). La demande de l'énergie électrique, qui connaît au Maroc un accroissement important durant les périodes estivales, s'explique essentiellement cette année par une utilisation massive de la climatisation dans les secteurs tertiaire et résidentiel et des pompages agricoles pour les besoins d’irrigation et ce, en raison des fortes chaleurs qu’enregistrent actuellement la quasi-totalité des régions du Royaume, indique l'Office dans un communiqué.

Accidents de la circulation: 14 morts et 2.305 blessés en périmètre urbain la semaine dernière. Un total de quatorze personnes ont été tuées et 2.305 autres blessées, dont 90 grièvement, dans 1.681 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 05 au 11 juillet 2021. Ces accidents sont principalement dus à l'inadvertance des conducteurs, au non-respect de la priorité, à l'excès de vitesse, à l'inadvertance des piétons, au changement de direction sans usage de signal, au changement de direction non-autorisé, au non-respect de la distance de sécurité, au non-respect du stop, au défaut de maîtrise des véhicules, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation sur la voie gauche, au non-respect des feux de signalisation, à la circulation en sens interdit, à la conduite sous l'emprise de l'alcool et aux dépassements défectueux, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale.

Al Massae

Six universités ouvriront l'année prochaine. Driss Ouaouicha, ministre délégué chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a indiqué mardi devant les conseillers parlementaires que ces nouvelles universités comprendront, outre la Faculté des Langues, Arts et Sciences Humaines à Settat et la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales à Taroudant, la Faculté de Médecine et de Pharmacie à Laâyoune, l'Ecole Supérieure de Technologie à Dakhla, l'Ecole Supérieure de Technologie à El Kelaa Des Sraghna et l'Ecole Supérieure de Technologie à Nador.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Maroc: Un déficit du Trésor de 27,4 MMDH à fin juin. La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 27,4 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2021, contre un déficit de 28,7 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Ce déficit tient compte d'un solde positif de 11,9 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l'Etat gérés de manière autonome (SEGMA), indique la TGR dans son bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP) du mois de juin.

Pêche: Hausse de la valeur des produits commercialisés de 35% au S1-2021. Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés ont affiché, en termes de valeur, une hausse de 35% à près de 4,5 milliards de dirhams (MMDH) durant les six premiers mois de l'année 2021, selon l'Office national des pêches (ONP). Le poids de ces débarquements s'est établi à 530.970 tonnes (T), en repli de 3% par rapport à fin juin 2020, indique l'ONP dans sa récente note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc. Par produit, les valeurs des céphalopodes, des crustacés, des poissons blanc et pélagique, ainsi que des coquillages ont augmenté respectivement de 76%, 67%, 11%, 5% et de 1%, précise la même source. En revanche, la valeur des algues ont reculé de 29% à 51,5 millions de dirhams (MDH).

 

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Revue de presse
Partage RéSEAUX SOCIAUX