Mercredi 01 Decembre 2021

Revue de presse économique 1er décembre 2021

Revue de presse économique 1er décembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mercredi 1er décembre 2021
     


L'Economiste

Tourisme/indemnité Covid: des critères d’éligibilité caducs. Après plus de 21 mois de quasi-inactivité des entreprises touristiques, les critères d'éligibilité à l'indemnité Covid-19 sont dépassés. Les opérateurs du tourisme s'attendent à ce que le gouvernement revoie du tout au tout les conditions d'attribution de l'indemnité forfaitaire. Parmi les critères qui sont devenus obsolètes, figurent le maintien de 80% des employés, la baisse du chiffre d'affaires d'au moins 50%, la période de référence, l'exclusion des nouvelles recrues.

Ecole: les élèves ne comprennent pas ce qu’on leur enseigne! La majorité écrasante des élèves marocains ne comprend pas vraiment ce qu' on lui enseigne. Que ce soit à la sortie du primaire ou du collège, très peu arrivent à maîtriser la totalité des Cours dispensés. Selon le Programme national des acquis des élèves (PNEA) 2019, que l'Instance nationale d'évaluation (INE) du Conseil supérieur de l'éducation a présenté mardi, quatre élèves sur dix de la 6e année du primaire ne disposent pas des acquis leur permettant de suivre les cours de français de leur niveau. A peine 12% ont réussi à assimiler la totalité du programme.

Aujourd’hui Le Maroc

«Dayem Morocco», la nouvelle vision du textile. Agilité, innovation, qualité et éco- responsabilité... Ce sont les quatre leviers de développement sur lesquels s’articule la nouvelle vision des textiliens. Une feuille de route qui sera déclinée à l’horizon 2035 enclenchant dans le secteur une transformation profonde de son amont. Les grandes lignes de ce dispositif, baptisé «Dayem», ont été dévoilées, mardi, par l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) marquant ainsi une nouvelle étape dans le développement de la branche «textile et habillement». "Dayem est désormais notre fer de lance et notre vision à l’horizon 2035", a affirmé la vice-président de l’Amith, Jalil Skalli, ajoutant qu’aujourd’hui l’AMITH va non seulement garantir le maintien de l’importance du "secteur dans l’économie marocaine mais également le révolutionner pour qu’il continue de répondre de manière rapide et compétitive aux donneurs d’ordre et marchés cibles".

Les guides touristiques de Tanger apprennent l’hébreu. Un programme de formation en langue hébraïque vient d’être lancé en faveur des guides de la ville de Tanger dans les locaux de l'Institut supérieur international de tourisme de Tanger (ISITT). Ce nouveau programme – qui est le fruit d’une convention liant le département du tourisme à travers la Direction des ressources et de la formation à l’ISITT, l’association Mimouna et la Direction de la réglementation et de développement de la qualité - a bénéficié dans son étape de démarrage à plus de 25 professionnels locaux.

Le Matin

8è FOCAC: Le Maroc demeure engagé à œuvrer avec la Chine et pour l'Afrique en faveur d’une coopération "pragmatique et solidaire". Le Maroc demeure engagé à œuvrer avec la Chine et pour l’Afrique, en faveur d’une coopération "pragmatique et solidaire", a affirmé, mardi, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, Nasser Bourita. "Le Maroc demeure engagé à œuvrer avec la Chine et pour l’Afrique, en faveur d’une coopération pragmatique et solidaire, qui se dédie au bénéfice de notre Continent et traite chaque partenaire en égal, tout en se situant à l’optimum des intérêts de chacun", a indiqué Bourita dans une allocution lue en son nom par l'ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb Barrada, lors de la 8-ème conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) tenue à Diamniadio, près de Dakar, mettant en avant la conviction du Royaume que "l’Afrique est aussi importante pour la Chine que la Chine l’est pour l’Afrique".

Renault inaugure une nouvelle succursale à l’Eco-cité Zenata. Renault Commerce Maroc étoffe son réseau. Le Groupe a inauguré récemment un nouveau site dans l’Eco-cité Zenata dans la commune d’Aïn Harrouda. Avec un investissement de 30 millions de DH, la nouvelle infrastructure s’étale sur une superficie de 2.400 m² dont 500 m² sont dédiés au showroom des véhicules neufs. Les locaux destinés au service après-vente occupent près de 80% de la superficie totale du site. La nouvelle succursale couvre l'ensemble des activités commerciales et de services de Renault Commerce Maroc à savoir la vente de véhicules neufs des marques Dacia et Renault mais également les véhicules utilitaires. Les véhicules d’occasion y seront commercialisés à partir du 1er trimestre 2022.

L’Opinion

Oléiculture: un fleuron national agricole à mi-chemin de l’épanouissement. Les acteurs du secteur oléicole espéraient une production record pour l'année 2021. Les aléas climatiques ont toutefois imposé de revoir ces ambitions à la baisse. Malgré tout, la campagne actuelle affiche des résultats honorables avec près de 1.9 million de tonnes de production prévue, soit une augmentation de 20% par rapport à l'année dernière. La filière oléicole, qui joue un rôle socio-économique important au niveau national, capitalise actuellement sur les acquis qu'elle a pu constituer durant ces dernières années tout en continuant son élan vers une meilleure structuration et, surtout, vers une augmentation des rendements, des niveaux de qualité et des volumes destinés à l'export.

Rabat/Lutte contre le blanchiment de fonds: Session de formation au profit de magistrats. Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire organise du 29 novembre au 1-er décembre une session de formation consacrée au renforcement des capacités des magistrats en matière de lutte contre le blanchiment de fonds. Initiée en partenariat avec la présidence du Ministère public et en collaboration avec l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime, cette formation est l’occasion d’actualiser et de consolider les connaissances des magistrats chargés des affaires de blanchiment d'argent , notamment dans les juridictions où cette spécialité a été introduite. Intervenant à l’ouverture de cette formation le premier président de la Cour de cassation, président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a souligné que la culture de la lutte contre le blanchiment de fonds est instaurée au Maroc selon une approche participative et cumulative répondant aux exigences internationales, tout en prenant en compte les spécificités socio-économiques et juridiques du pays.

Libération

El Mustafa El Fahim: L'hypothèse de l’arrivée du variant "Omicron" sur le sol marocain est possible. Le professeur El Mustafa El Fahim, responsable à la plateforme génomique fonctionnelle du Centre National de Recherche Scientifique à Rabat (CNRST), a déclaré que le variant "Omicron" présente des particularités rares, dont un grand nombre de mutations, un fait "vraiment inquiétant". El Fahim, qui était l'invité de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine "RIM Radio", a expliqué que "ce variant est préoccupant en raison de ses rares spécificités, notamment son nombre élevé de mutations, qui sont passées de 30 à 52", notant que "ce nouveau variant est caractérisé par des mutations qui augmentent la vitesse de propagation du virus ce qui le rend résistant au système immunitaire acquis par les vaccins".

Mariage des mineures : L'adoption du Code de la famille, un tournant historique par excellence. L'adoption du Code de la famille a constitué un tournant historique par excellence et une douce révolution sociale, plébiscitée par les différentes sensibilités de la société, a affirmé, lundi à Marrakech, le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du ministère public, El Hassan Daki. Dans son allocution à l'ouverture d'une rencontre de communication dédiée à la présentation des conclusions d'une étude-diagnostic sur le mariage des mineures, Daki a expliqué que ce code est venu renforcer les fondements de l’édification du projet sociétal, impulsé sous la conduite sage et clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI.

Al Bayane

La FNM remet aux Archives du Maroc des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat. La Fondation Nationale des Musées (FNM) a remis, mardi, aux Archives du Maroc des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat, lors d'une cérémonie organisée au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain. Il s’agit de plus de 50 ans de documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat, anciennement Service d'antiquité et d'archéologie créé sous le Maréchal Lyautey. S’exprimant lors de cette cérémonie, qui coïncide avec la célébration de la journée nationale des Archives (30 novembre), le président de la FNM, Mehdi Qotbi, a souligné la nécessité de préserver ces documents qui constitueront une référence pour les générations futures.

Retour sur la situation financière et les grands projets d’ADM. La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a publié son rapport annuel au titre de 2020 où elle revient sur sa situation financière notamment le niveau d'endettement. Le rapport présente les grands projets de développement de la société. Courant l'année 2020, ADM a exécuté deux opérations de reprofilage de 7,3 Milliards de DH de dette concessionnelle et de 2 Milliards de DH de dette obligataire. Les efforts de restructuration de la dette ont concerné également le rééchelonnement de 263 millions de DH de la dette auprès du FADES. Cette ingénierie financière et les efforts de rationalisation des dépenses ont permis à ADM de faire face aux conséquences de la pandémie, sans avoir recours à des aides ou à des injections de capital de la part de l'Etat.

Maroc Le Jour

Commission des investissements: 6 projets examinés pour près de 4 MMDH. La Commission des investissements, réunie mardi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a examiné six projets d'investissement pour un montant global de près de 4 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la Convergence et de l'Évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli. Ces projets devront permettre la création d'environ 1.500 emplois directs et indirects, a fait savoir Jazouli dans une déclaration à la presse à l'issue de cette réunion.

Maroc-Portugal: développer davantage la coopération militaire. Le ministre de la Défense du Portugal, João Gomes Cravinho, a été reçu, mardi à Rabat, sur Hautes Instructions Royales, par le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l'Administration de la Défense Nationale et par le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des Forces Armées Royales (FAR) et Commandant la Zone Sud. Un communiqué de l’État-Major général des FAR indique qu'en exécution des Hautes Instructions Royales, Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense Nationale a reçu, mardi au siège de cette Administration, João Gomes Cravinho, ministre de la Défense du Portugal, accompagné d’une importante délégation, en visite de travail au Royaume du Maroc. Au cours de cet entretien, les deux ministres ont salué le niveau satisfaisant atteint par la coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Portugal, tant au niveau bilatéral que dans le cadre de l’initiative "5+5 Défense".

Al Yaoum Al Maghribi

Mezzour: Le NMD capitalise sur les atouts du Maroc pour valoriser son potentiel économique et favoriser une activité industrielle durable . Le Nouveau Modèle de Développement (NMD) capitalise sur les atouts du Maroc en termes de positionnement géographique, d'infrastructures, d'attractivité et de compétitivité, pour valoriser son potentiel économique et offrir les conditions favorables à une activité industrielle durable, a affirmé, lundi, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour. Intervenant à distance à la 19ème conférence générale de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), Mezzour a relevé que le NMD identifie cinq paris ambitieux qui feront du Maroc un leader régional, à savoir être une nation numérisée, un hub régional pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation, un champion régional de l'énergie bas carbone et un Pôle financier régional de référence.

Remboursement des crédits de la TVA: 13 MMDH seront mobilisés (Akhannouch). Un total de 13 milliards de dirhams (MMDH) sera mobilisé, à compter de décembre, pour rembourser les arriérés des crédits de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et ce, afin de permettre aux entreprises de disposer d'importantes liquidités dans leur trésorerie, a annoncé, lundi à Rabat, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch."Le gouvernement s'engage, à partir de l'année en cours, à assainir les arriérés des crédits TVA au profit des entreprises du secteur privé. A partir de décembre et avant la fin du premier trimestre 2022, 13 MMDH seront injectés pour rembourser les arriérés des crédits de la TVA", a dit Akhannouch lors de la séance mensuelle consacrée à la politique publique à la Chambre des représentants sur le thème "Plan d'action du gouvernement pour renforcer la construction de l'Etat social".

Al Ahdath Al Maghribia

Le groupe OCP améliore son chiffre d'affaires de 38% à fin septembre 2021. Le chiffre d'affaires (CA) du Groupe OCP s'est établi à plus de 57,64 milliards de dirhams (MMDH) au titre des neuf premiers mois de cette année, en hausse de 38% par rapport à fin septembre 2020. Cette performance s'explique principalement par l'augmentation des prix de vente de toutes les catégories de produits, ce qui a largement compensé la baisse des volumes exportés d'engrais d'une année sur l'autre, précise l'OCP dans un communiqué. Le groupe fait également état de nouvelles hausses des prix des engrais phosphatés tout au long des neuf premiers mois de 2021, tirées par une forte demande mondiale et un resserrement continu de l'offre, ajoutant que la hausse des prix des récoltes et les faibles niveaux de stocks sur les marchés clés ont soutenu les fondamentaux solides du marché.

L'Instance Nationale de la Probité appelle à consolider le principe de publication des déclarations. L'Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption a appelé, dans son rapport annuel au titre de 2020, à faciliter l’établissement des rapports permettant le contrôle de l'enrichissement illicite à travers la déclaration du patrimoine.

Assahra Al Maghribia

Mohamed Sadiki : L'agrégation agricole a contribué à la mise en place de 65 projets, avec un investissement de plus de 13 milliards DH. Le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a affirmé que l’agrégation est l'un des principaux leviers adoptés par le Plan Maroc Vert et constitue dans la période actuelle l'une des approches de base qui ont permis de surmonter les problèmes immobiliers. En donnant le lancement officiel des rencontres régionales sur l'agrégation agricole de nouvelle génération, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie de développement agricole "Generation green 2030-2020", Sadiki a souligné que l'agrégation agricole a permis de traiter les problèmes immobiliers, et aux petits agriculteurs d'accéder au financement et aux marchés intérieur et extérieur. Il a également souligné que l’agrégation a permis de constituer 65 projets d’un investissement d’environ 13,3 milliards de DH, pour une superficie de 185 000 hectares, et a profité à 57 000 agriculteurs agrégés.

Ouahbi: les textes législatifs du système judiciaire dépassés, certains d'entre eux ont besoin d'être révisés. Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a indiqué que de nombreux textes législatifs du système judiciaire sont dépassés et que certains d'entre eux doivent être révisés pour assurer le cours normal de la justice au Maroc. Ouahbi, qui s'exprimait lors de la séance hebdomadaire des questions à la Chambre des Conseillers, a estimé que de nombreux textes doivent être modifiés et d’autres renforcés. Il a par ailleurs souligné la nécessité d'adapter la politique pénale marocaine à la gravité croissante de la criminalité internationale.

Al Massae

Akhannouch adopte les conditions de Benmoussa et s'engage à améliorer la qualité de l'éducation. Le chef de gouvernement Aziz Akhannouch a défendu avec force les conditions imposées par Chakib Benmoussa, ministre de l'Éducation nationale, du préscolaire et des Sports, pour passer le concours d'accès au métier du professeur, saluant le travail qu'il accomplit et la démarche qu'il adopte pour mettre en œuvre une véritable réforme du système de l'éducation et de la formation. Il a par ailleurs affirmé que son gouvernement ne se contentera pas de gérer le fait accompli, mais s’efforcera plutôt de chercher des solutions.

Jouahri appelle à un encadrement juridique du système financier virtuel. Le wali de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, a appelé à mettre en place un cadre juridique unifié pour le système financier virtuel, à inciter à l'utilisation des technologies modernes dans les enquêtes en raison des preuves tangibles qu'elles fournissent, en particulier l'empreinte numérique permanente, ainsi qu’à développer les capacités techniques des ressources humaines chargées d'enquêter sur les infractions. Intervenant lors d’une session de formation en faveur des magistrats sur la lutte contre le blanchiment d'argent, organisée par le ministère public en partenariat avec le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Jouahri a mis en garde contre les risques de l'utilisation des technologies modernes dans les délits de blanchiment d'argent, avertissant que l'intégration financière qui passe par le développement technologique a des effets contre-productifs en raison des organisations criminelles exploitant les canaux numériques.

Al Ittihad Al Ichtiraki

La dette intérieure du Trésor est d'environ 640 milliards DH. Selon un rapport mensuel établi par la Direction de la trésorerie générale du Royaume, l’encours de la dette intérieure actuelle du Maroc s'élève à 637,7 milliards de dirhams à fin octobre dernier, soit une augmentation de 5,5% par rapport à son niveau de fin décembre de l'année dernière. Le ministère de l'Économie et des Finances a attribué la hausse du niveau de la dette intérieure aux emprunts du Trésor sur le marché local pour des montants estimés à 32,4 milliards de dirhams résultant des levées brutes du Trésor qui se sont établies à 118,4 milliards de dirhams, et des remboursements qui se sont accrus à 86 milliards de dirhams. Les dépenses afférentes au service des dettes ont augmenté de 0,4% en octobre dernier, pour atteindre 26,8 milliards de dirhams en tant qu’intérêts au lieu des 26,6 milliards enregistrés à la même date l'année dernière.

"Expo Dubaï 2020": Une exposition au Pavillon du Maroc dresse les aspects du soutien marocain à la cause palestinienne. Le Pavillon du Maroc à l'"Expo Dubaï 2020" abrite une exposition de photos intitulée "D'Al-Qods à Rabat : des sourires croisés", qui dresse les aspects du véritable soutien marocain à la cause palestinienne à travers les efforts énormes du Comité Al-Qods, présidé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. L'exposition, qui se poursuit jusqu'au 3 décembre, met en lumière les actions de Sa Majesté le Roi pour soutenir la position palestinienne, à travers ses institutions légitimes, en terme de travail politique et juridique, et ce, à travers des photographies des archives de la dernière session du Comité Al-Qods et des audiences accordées par le Souverain au Président de l’Autorité nationale palestinienne, Mahmoud Abbas. Englobant plus de 20 tableaux, l'exposition comprend des photographies de la rencontre historique entre Sa Majesté le Roi, Amir Al-Mouminine, le 30 mars 2019 à Rabat, et Sa Sainteté le Pape du Vatican, et qui a été couronnée par la signature de l'"Appel d'Al-Qods".

Bayane Al Yaoum

Le Maroc soutient l'élaboration d’un texte juridique sur la préparation aux situations d’urgence. Le Maroc soutient l’élaboration d’un texte juridique sur la préparation et la réponse aux situations d’urgence, conformément aux articles de la constitution de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a souligné l’ambassadeur du Maroc à Genève, Omar Zniber. Présentant la déclaration du Maroc lors de la 2ème Session Extraordinaire de l’Assemblée Mondiale de la Santé qui s’est ouverte lundi, Ziner a relevé que le Royaume appuie "un texte juridique qui traduit notre volonté et notre engagement communs et dont l’ambition sera de compléter les outils juridiques et les mécanismes existants, dont certains parmi lesquels doivent être davantage renforcés, en évitant toute sorte de duplication ou de redondance avec le Règlement Sanitaire International".

Le traitement de la problématique du mariage des mineures requiert l'adoption d'une approche globale. Le traitement de la problématique du mariage des mineures requiert l'adoption d'une approche globale qui cible aux côtés du développement de l'arsenal juridique et son efficacité, les autres aspects liés aux causes économiques, sociales et culturelles, et ce selon une nouvelle stratégie qui accorde une priorité particulière à la famille en tant que pilier du développement social inclusif et durable, et consacre la dimension égalité dans l'ensemble des politiques et programmes, a souligné la ministre de la Solidarité, de l'insertion sociale et de la famille, Aouatif Hayar. La ministre qui s'exprimait à Marrakech lors d'une rencontre de communication dédiée à la présentation des résultats d'une étude-diagnostic sur le mariage des mineures, organisée à l'initiative de la Présidence du Ministère Public, a ajouté que la famille considérée comme noyau dur de la société, se veut aussi un rempart de protection contre les dangers sociaux et un prélude à la réalisation d'un Etat social et à l'amélioration du ciblage.

Rissalat Al Oumma

Ministère de la Justice: Lancement de nouveaux services numériques sur la plateforme des avocats pour les échanges électroniques avec les tribunaux. Le ministère de la Justice a lancé de nouveaux services numériques sur la plateforme d'échange électronique des avocats avec les tribunaux, dans le cadre de la promotion de la transformation numérique de la justice. Ces nouveaux services, qui ont été lancés lors d'une réunion présidée par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, comprennent le retrait des copies électroniques des jugements ainsi que l'enregistrement des demandes de notification et des demandes d'exécution. Ouahbi a indiqué, dans une allocution à cette occasion, que le projet de numérisation de l'appareil judiciaire est une priorité pour le ministère au cours des cinq prochaines années, notant que la réussite de ce projet ambitieux dépend de la participation de tous les acteurs, dont la magistrature, le ministère public, le ministère de la Justice, les tribunaux du Royaume et des organes auxiliaires de la justice.

Encadrement de plus de 100 étudiants pour faire face au fléau des violences faites aux femmes et aux filles en milieu scolaire. Aawatif Hayar, ministre de la solidarité, de l'insertion sociale et de la famille, a lancé une session de formation pour plus de 100 étudiants impliqués dans la 19e campagne nationale contre les violences faites aux femmes et aux filles. Elle a qualifié ces étudiants d'"ambassadeurs" pour faire face au phénomène de violences faites aux femmes et aux filles, les appelant à innover pour une mobilisation collective et territoriale et une incarnation du slogan de la campagne 2021. Elle a en outre souligné qu'une bonne coopération et un engagement efficace garantiront le succès de cette campagne nationale d'autant plus que le thème de cette année visant la sensibilisation en milieu scolaire découle d'une conviction profonde dans le rôle des écoles et des universités dans la consolidation des valeurs d'égalité, la réalisation du changement souhaité et la diffusion des gains du pays en matière de lutte contre les violences contre les femmes et les filles, sous toutes les formes.

Al Alam

Le Master "civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive" est né à "Bayt Dakira" à Essaouira. Le master dédié aux civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive, lancé vendredi à Ifrane, est né à "Bayt Dakira", inauguré en janvier 2020 à Essaouira, par SM le Roi Mohammed VI, pour la préservation de la mémoire judéo-marocaine, a affirmé, samedi à Ifrane, le président-fondateur du Centre d'Études et de Recherches sur le Droit Hébraïque, Abdellah Ouzitane. "Le master est né à Bayt Dakira, un complexe scientifique, culturel disposant d'un espace mémorial", a souligné Ouzitane dans une déclaration à la presse, en marge des travaux du colloque international sur "L'identité arabo-judéo-amazighe, un fabuleux creuset de civilisations et de culture à explorer", (26-27 novembre), marqué essentiellement par la signature d'une convention de partenariat tripartite pour promouvoir la formation et la recherche sur les civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Janvier 2022

Revue de presse économique du 20 janvier 2022

Lundi 17 Janvier 2022

Revue de presse économique du 17 janvier 2022

Jeudi 13 Janvier 2022

Revue de presse économique du 13 janvier 2022

Lundi 10 Janvier 2022

Revue de presse économique du 10 janvier 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required