Jeudi 14 Octobre 2021

Revue de presse économique du 14 octobre 2021

Revue de presse économique du 14 octobre 2021

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de jeudi :

Le Matin :

• Lancement, avec le soutien US, de la plateforme digitale de marketing territorial "LaâyouneConnect.com". La plateforme "Laâyouneconnect", une initiative financée par le gouvernement américain, a été lancée mercredi à Laâyoune en vue de booster l'investissement et le marketing territorial de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. Le lancement de cette plateforme s’inscrit dans le cadre du projet "Promouvoir les opportunités économiques de Dakhla et de Laâyoune", financé par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique à travers l’Initiative de partenariat des États-Unis au Moyen-Orient (MEPI). Ce projet, mis en œuvre par le bureau d'études et de conseil international JE Austin Associates (basé à Washington avec un bureau régional à Rabat) en partenariat avec le Centre régional d’investissement (CRI), vise à promouvoir les potentialités et les atouts économiques de Laâyoune en vue de faciliter les opportunités d’échanges et de partenariats B2B, et de collaboration économique à l’échelle nationale et internationale dans plusieurs secteurs clés, notamment l’agribusiness, la pêche et l’aquaculture, le tourisme, les énergies renouvelables et la logistique.

• Sidi Slimane/INDH: Près de 4.000 bénéficiaires du préscolaire rural en 2019-2022. Un total de 3.920 enfants, dont 1.966 filles ont bénéficié de l'enseignement préscolaire en milieu rural dans la province de Sidi Slimane en 2019-2022, dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Ces enfants sont réparties sur 282 classes dans 140 unités d'enseignement préscolaire en milieu rural, avec un investissement frôlant 10,8 millions de DH (MDH) pour la même période (2019-2022). Ainsi, 40 unités préscolaires avec 46 classes sont programmées au titre de la saison scolaire 2021-2022, dont le coût de réalisation s’élève à 9,8 millions de DH (MDH). Fruits d'un partenariat avec divers acteurs nationaux, ces projets sont répartis sur les différentes communes de la province de Sidi Slimane, conformément aux propositions du Comité provincial du développement humain (CPDH), selon la Division de l'action sociale (DAS) de la province.

L’Economiste :

• Une 1ère filière anglophone en économie à l'université publique. La langue anglaise fait son chemin dans le supérieur. La faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Aïn Chock (Université Hassan II de Casablanca) lance cette rentrée un bachelor "Economics and Business Administration" en anglais. Il s'agit de la toute première filière dispensée en anglais dans une faculté d'économie au Maroc. Au total, la faculté propose 10 filières bachelor cette rentrée, dont 5 en économie et gestion, et 5 en droit public et privé (en arabe et en français).

• Essaouira est prête. A la veille de la saison d'hiver, les professionnels du tourisme d'Essaouira et ses élus se mobilisent pour récupérer les parts de marchés perdues et en conquérir de nouveaux. Cette feuille de route était au cœur de la réunion du conseil provincial du tourisme d'Essaouira (CPTE) dont la priorité reste le développement économique de la province, la réduction des disparités et des écarts territoriaux, conformément aux orientations du plan de développement économique indique Redwane Khanne, président du CPTE. Pour ce faire, le CPTE a mis en place une stratégie d'abord pour l'aérien qui reste le nerf de la guerre. "Il s'agit aussi de consolider les compagnies aériennes existantes comme Easyjet, Ryanair, Transavia à travers des campagnes de promotion à l'international dédiées à Essaouira", insiste Khanne.

Aujourd'hui Le Maroc :

• Grand Agadir: Les espaces verts et les parcours golfiques arrosés par les eaux usées. La Régie autonome multiservices d’Agadir (RAMSA) a procédé dernièrement à la mise en service de la première tranche du projet de réutilisation des eaux usées épurées pour l’arrosage des espaces verts et des parcours golfiques du Grand Agadir. En effet, lors des dernières décennies, la région Souss Massa a été fortement influencée par la rareté de l’eau qui devient un phénomène récurrent. Le recours aux eaux non conventionnelles, notamment la réutilisation des eaux usées épurées, constitue une alternative pour contribuer à la préservation de l’équilibre hydrique de la région. Dans ce sens, la Ramsa a consenti des investissements importants pour la collecte, le transfert et le traitement des eaux usées du Grand Agadir en vue de leur réutilisation.

• Un déficit budgétaire de 38,2 milliards DH à fin septembre. La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 38,2 milliards de dirhams (MMDH) au cours des neuf premiers mois de cette année, contre un déficit de 42 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Ce déficit tient compte d'un solde positif de 10,3 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l'Etat gérés de manière autonome (SEGMA), indique la TGR dans son bulletin mensuel des statistiques des finances publiques (BMSFP) du mois de septembre. Ce bulletin fait également état d'une hausse des recettes ordinaires brutes de 4,6% à 193,8 MMDH et des dépenses ordinaires émises de 5,1%, dégageant ainsi un solde ordinaire positif de 1,5 MMDH.

Maroc Le Jour :

• Le gouvernement s'engage à promouvoir la compétitivité du label "Made in Morocco". Le gouvernement s’engage dans son programme pour la période 2021-2026, présenté lundi devant les deux Chambres du Parlement, à promouvoir la compétitivité nationale et à soutenir la compétitivité du label "Made in Morocco". A travers l'adoption d’un protectionnisme réglementaire et stratégique, le gouvernement s’attachera à promouvoir le "patriotisme économique" qui consiste en premier lieu à protéger les capacités de production du Royaume, de ses régions et villes, et vise en fin de compte à préserver les emplois existants et à en créer davantage. Il s’agira également pour le gouvernement d'encourager les initiatives d'investissement, de simplifier les procédures juridiques et administratives et de soutenir la compétitivité des entreprises nationales qui ont démontré leur capacité à s’adapter pendant la crise sanitaire.

• Le Maroc, un pays de référence au Maghreb et en Afrique. Le Maroc est un pays de référence au Maghreb et en Afrique, a estimé le ministre équatorien des relations extérieures et de la mobilité humaine, M. Mauricio Montalvo. Le responsable équatorien, qui a eu une réunion de travail à Quito, avec l’ambassadeur du Maroc en Colombie et en Equateur, Mme Farida Loudaya, a mis en avant l'importance du positionnement géostratégique du Royaume. Lors de cette réunion, les deux responsables ont passé en revue les différentes questions de l’agenda bilatérale, soulignant l’importance de renforcer les relations entre les deux pays dans plusieurs domaines d’intérêt commun, tel que le commerce et le tourisme.

Al Bayane :

• L'Université Mohammed V décroche deux médailles d'or à la Foire des inventions d'Istanbul. L'Université Mohammed V de Rabat (UM5) a remporté deux médailles d'or, lors de la 6ème édition de la Foire internationale des inventions tenue dernièrement à Istanbul, en Turquie. Ces distinctions ont été décernées au Pr. Hassan Ammor et son équipe de l’École Mohammadia des ingénieurs (EMI) pour leurs projets innovants, indique l'université dans un communiqué. Il s'agit du projet intitulé "système de réseau d'antennes innovant en technologie micro-ruban pour la détection précoce du cancer du sein par imagerie micro-ondes" et du projet relatif à une "Antenne micro-cellulaire intelligente dans les bandes GSM 3G et 4G pour lutter contre la triche par téléphone mobile dans les centres d'examen".

• Les éléments de la sûreté nationale au port Tanger-Med ont mis en échec, mardi matin, une opération de trafic international de drogue et saisi 6.300 comprimés psychotropes destinés au Maroc via l’Espagne. La personne impliquée dans cette affaire, un chauffeur de nationalité marocaine âgé de 53 ans, a été interpellée juste après son arrivée à bord d’une croisière en provenance du port d'Algésiras, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les opérations de fouille et de palpation préventive ont permis de découvrir ces cargaisons de comprimés psychotropes emballées avec un ruban adhésif collé au corps du suspect et soigneusement dissimulées sous ses vêtements.

Libération :

• Quand le régime d'Alger joue les trouble-fête. C’est une nouvelle illustration de l’attitude condescendante, méprisante et arrogante du régime algérien envers les pays africains et leur Organisation et une entorse aux principes les plus élémentaires de la pratique diplomatique qui a éclos au grand jour à l’occasion de la réunion commémorative, lundi à Belgrade, du 60ème anniversaire du Mouvement des Non Alignés. En annonçant l’intention de son pays d’accueillir le prochain sommet des pays non alignés (MNA), le premier ministre algérien a provoqué l’incompréhension, voire l’ire des participants, surtout des délégations africaines qui voient en la démarche algérienne un déni grave et intolérable de l’esprit d’unité et de solidarité devant prévaloir entre les pays du continent.

• La brigade régionale de la police judiciaire de Fès a ouvert, mardi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les actes criminels reprochés à sept individus, dont un gynécologue, deux assistantes dans une clinique privée, une intermédiaire, un jeune et une mineure âgée de 17 ans, ainsi que sa sœur majeure, pour leur implication présumée de pratique régulière d'avortement, de falsification, de détournement d'un mineur, d'attentat à la pudeur, et de participation à la perpétration de ces actes criminels. La brigade régionale de la police judiciaire de Fès avait, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), interpellé dans la clinique du gynécologue obstétricien, les suspects en flagrant délit de tentative d'avortement de la mineure, victime de l'attentat à la pudeur et de détournement ayant engendré une grossesse, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Al Massae:

Le FMI est optimiste quant au taux de croissance en 2021. Le Fonds monétaire international (FMI) semble plus optimiste que le gouvernement marocain quant au taux de croissance prévu cette année au Maroc. Il a relevé ses prévisions de croissance dans notre pays pour l'année 2021 de 4,5% à 5,7%, un des taux de croissance les plus forts de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, alors que le monde tente de se remettre progressivement de la crise déclenchée par la pandémie de coronavirus. Dans ses « Prévisions de la croissance mondiale », publiées à l'occasion des Réunions d’automne, le FMI anticipe, par ailleurs, un taux de croissance de 3,1 en 2022 contre 3,9 prévu dans son dernier rapport.

Agadir: deux individus interpellés pour leur implication présumée dans le vol sur un policier. Le service préfectoral de la police judiciaire d'Agadir a interpellé mercredi deux individus aux antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire de vol sur un policier du corps urbain d'Agadir. Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les deux prévenus (21 et 24 ans) ont été interpellés respectivement dans la région de "Drarga" et à Douar Sidi Boushab aux environs d'Agadir, en coordination avec les services de la Gendarmerie Royale dans le cadre de l'enquête judiciaire sur le vol de l'arme de service d'un policier. L'arme a été retrouvée mardi après des recherches techniques et des investigations intenses, selon la DGSN.

Al Ittihad Al Ichtiraki:

Le SG de l’ONU confirme l’absence de tout statut du "polisario" auprès de l’ONU. Dans son rapport au Conseil de sécurité sur la question du Sahara marocain, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a confirmé que "le polisario" ne jouit d’aucun statut auprès des Nations Unies. En effet et comme dans ses précédents rapports, M. Guterres s’est référé, à trois reprises, "au représentant du polisario à New York" et nullement en tant que « représentant auprès des Nations Unies ». Cette énième confirmation du plus haut responsable de l’ONU dément catégoriquement, et une fois pour toutes, les assertions fallacieuses du groupe armé séparatiste qu’il dispose d’une prétendue représentation auprès de l’Organisation Onusienne.

Les usages médicaux et industriels du cannabis, une locomotive pour une nouvelle industrie au Maroc. L'usage du cannabis à des fins médicales et industrielles, visant à bénéficier des divers bienfaits de cette plante disponible au Maroc, pourrait devenir une "locomotive pour une activité industrielle renouvelée", a indiqué le président de l’Association marocaine consultative d’utilisation du cannabis (AMCUC), Redouane Rabii. Dans un communiqué diffusé à l’occasion de la tenue, du 22 au 24 octobre à Tanger, de la 1ère Conférence internationale sur les potentialités thérapeutiques et industrielles du chanvre au Maroc, M. Rabii a fait savoir que le but de cette rencontre est d’attirer l’attention sur l’importance d’accélérer l’usage du cannabis dans les industries connexes et de tirer profit des différents bienfaits de cette plante disponible au Maroc.

Al Yaoum Al Maghribi:

Le rapport du SG de l'ONU épingle l’armée algérienne pour l’assassinat de deux sahraouis dans les camps de Tindouf. Dans son rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a épinglé l’armée algérienne pour l’assassinat de deux sahraouis dans les camps de Tindouf. Guterres a souligné dans son rapport que les titulaires de mandat au titre des procédures spéciales du Conseil des droits de l'Homme ont transmis une communication au sujet des exécutions extrajudiciaires de deux sahraouis dans les camps de Tindouf par les forces de sécurité algériennes dans un site minier près du « camp de Dakhla » à Tindouf en Algérie, en octobre 2020.

Chambres des conseillers : Le programme gouvernemental, intégré et ambitieux avec des priorités claires (Majorité) . Le programme gouvernemental est intégré, ambitieux et regroupe des priorités claires, ont souligné mercredi les groupes de la majorité à la Chambre des conseillers lors d'une séance plénière consacrée à la discussion dudit programme. Lors de cette séance qui s'est déroulée en présence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le groupe du Rassemblement National des Indépendants (RNI) a estimé que le programme gouvernemental est harmonieux et homogène avec la plateforme électorale du parti qui est réaliste et fixe les priorités qui répondent aux nécessités absolues exprimées par les citoyens.

Assahra Al Maghribia:

Discours Royal : Un message fort pour bâtir le Maroc de Demain (politologue tunisien). Le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle année législative, tout en fixant les priorités stratégiques de la prochaine étape, contient "une vision prospective sur les préalables à satisfaire pour bâtir le Maroc de Demain", a souligné le politologue tunisien Mohamed Nejib Ouerghi. "Il s'agit d'un Maroc fort de son attachement à son Roi, de la solidité de ses institutions, de son positionnement avancé dans le concert des Nations, de ses réalisations et de ses acquis", a précisé cet ancien PDG de l'agence tunisienne de presse "TAP" dans un entretien à la MAP.


Programme gouvernemental: Pour l'épanouissement de l'identité plurielle et la promotion de la créativité culturelle. Le nouveau gouvernement a érigé l'épanouissement de l'identité plurielle du Maroc, le renforcement des valeurs de citoyenneté, la facilitation de l'accès aux expressions artistiques et l'encouragement de la créativité parmi ses objectifs les plus marquants dans le domaine culturel au titre de son programme 2021-2026. En matière culturelle, le programme du gouvernement s'inspire des discours Royaux et des Hautes directives qu'ils apportent en matière de promotion de la culture en veillant à valoriser l'élément humain.

Al Ahdath Al Maghribia:

Hachimi Idrissi: la presse appelée à faire face à un "tsunami numérique". Le directeur général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, a indiqué que face à un tsunami numérique qui a rebattu ses cartes et modifié ses paramètres, le journalisme se doit d'évoluer et de prendre en compte les mutations actuelles et de s'y adapter. Hachimi Idrissi, qui était l'invité, mardi, de l'Institut supérieur de l'information et de la communication (ISIC), pour animer la leçon inaugurale marquant le début de l'année universitaire 2021-2022 de l'Institut, a relevé à cet égard qu'à l'ère du digital et des réseaux sociaux, le journalisme fait face à des transformations structurelles qui modifient plusieurs de ses paramètres. Selon lui, cette mue a provoqué un changement au niveau du regard de la société vis-à-vis du journaliste professionnel, ce qui amène à s’interroger avec insistance sur la question de la légitimité dans l’exercice du métier.

Casablanca : Nouveau centre TIBU de développement des compétences motrices, cognitives et socio-affectives par le biais du sport. L'ONG "TIBU Maroc" a inauguré, mardi à Casablanca, son nouveau centre de développement des compétences motrices, cognitives et socio-affectives par le biais du sport au niveau de l’école Cadi Ayyad dans la préfecture d'arrondissements d'Al Fida-Mers Sultan. Ce centre, mis en place en partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, l’Académie Régionale de l’éducation et de la formation Casablanca-Settat et la direction provinciale Mers Sultan, bénéficiera à 200 jeunes filles et garçons.

Al Alam:

Covid-19: vaccination d'environ 92 pc de la population carcérale. Environ de 92 pc de la population carcérale a été vaccinée contre la covid-19, a indiqué mercredi la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR). Dans un communiqué, la même source a fait savoir que la campagne se poursuit pour vacciner les autres détenus ainsi que ceux nouvellement incarcérés et non encore vaccinés. Dans le cadre de la campagne nationale de vaccination anti-Covid-19, la Délégation Générale s’est employée à établir une coordination permanente avec les autorités sanitaires et administratives et à mobiliser l’ensemble de son personnel pour généraliser cette campagne à l’ensemble des pénitenciers.

Pêche: Hausse de la valeur des produits commercialisés de 30% à fin septembre. Les produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont affiché, en termes de valeur, une hausse de 30% à près de 6,83 milliards de dirhams (MMDH), durant les neuf premiers mois de cette année, selon l'Office national des pêches (ONP). Le poids de ces débarquements s'est établi à 865.672 tonnes (T), en repli de 4% par rapport à fin septembre 2020, fait savoir l'ONP dans sa récente note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc du mois de septembre.

Bayane Al Yaoum:

La leçon inaugurale à l'ISIC: Hachimi Idrissi a présenté une vision prospective sur la pratique journalistique au Maroc. Le directeur général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, a présenté une vision prospective sur la pratique journalistique au Maroc, lors de la leçon inaugurale qu'il a animée, mardi à Rabat, à l'Institut supérieur de l'information et de la communication (ISIC), a souligné le directeur de l’ISIC, Abdellatif Bensfia. Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, Bensfia a indiqué que cette leçon inaugurale, qui marque le début de l'année universitaire 2021-2022 de l'ISIC, a permis aux étudiants et aux enseignants d'avoir une vision d'avenir de la formation dans le domaine du journalisme et son adaptation pour la rendre en phase avec les enjeux de la société.

Transition énergétique: Le Maroc, un pays "pionnier" et "un modèle" (ambassadeur de Hongrie). Le Maroc est un pays "pionnier" et "un modèle à suivre" dans le domaine de la transition énergétique, à la faveur de la forte impulsion royale à cette orientation, a souligné, mardi à Salé, l'ambassadeur de Hongrie dans le Royaume, Miklós Tromler. Les propos du diplomate ont été tenus au cours d'une journée de sensibilisation organisée au Centre d'insertion et d'aide pour le travail (CIAT) par l'ambassade de son pays, en vue de mettre la lumière sur le rôle du recyclage et de la valorisation des déchets ménagers dans la préservation de l'environnement et la réalisation d'un développement durable.

Rissalat Al Oumma:

Le gouvernement promet aux personnes âgées 400 DH à partir de septembre 2022, et 1 000 DH d'ici 2026. Le programme gouvernemental, présenté au Parlement par le chef de gouvernement Aziz Akhannouch, comprend une série de mesures pour les personnes âgées de plus de 65 ans afin de les protéger des vicissitudes de la vie et de leur assurer une vie décente. A cet effet, le gouvernement a promis la création de "Madkhoul Al Karama" (revenu de la dignité), un transfert en espèces progressif financé par le Fonds de cohésion sociale. Dans son programme, le gouvernement s'est engagé à reverser un montant mensuel de 400 dirhams au profit des plus de 65 ans, pour soutenir leur pouvoir d'achat et leur autonomie. Ce montant sera revu à la hausse en 2023, puis une nouvelle augmentation en 2024 avant qu’il n’atteigne 1000 DH en 2026.

Après 15 ans d'attente, le “gendarme” des pharmacies voit enfin le jour. De nouvelles dispositions juridiques sont entrées en vigueur prévoyant un contrôle strict des établissements pharmaceutiques. Ces dispositions sont contenues dans un décret précisant les modalités d'exercice du contrôle par les pharmaciens inspecteurs, publié au Bulletin officiel n° 7026. Le décret, qui porte application de la loi n° 17-04 portant code du médicament et de la pharmacie, promulguée le 22 novembre 2006, confère aux pharmaciens inspecteurs la mission de contrôle des pharmacies et des stocks de médicaments dans les cliniques et les établissements pharmaceutiques, ainsi que les entrepôts de pharmacies. Selon l'article 1er de ce décret, les pharmaciens inspecteurs procèdent aux contrôles et investigations ordonnés par le ministre chargé de la santé d'office ou à la demande du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 02 Decembre 2021

Revue de presse économique du 2 décembre 2021

Mercredi 01 Decembre 2021

Revue de presse économique 1er décembre 2021

Lundi 29 Novembre 2021

Revue de presse économique du 29 novembre 2021

Vendredi 26 Novembre 2021

Revue de presse économique du 26 novembre 2021

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required