Jeudi 02 Decembre 2021

Revue de presse économique du 2 décembre 2021

Revue de presse économique du 2 décembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale de jeudi 2 décembre 2021
     


L'Economiste

Gaz de Tendrara: un pipeline de 120 km pour alimenter les centrales de l’ONEE. C’est via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) que la société britannique Sound Energy devra livrer du gaz aux centrales de l'Office national de l'eau et de l'électricité (ONEE). Ce projet nécessitera la mise en place d'un pipeline Tendrara-GME d'une longueur de 120 kilomètres pour assurer le transport du gaz. Inscrit sur la feuille de route du gaz naturel 2021-2050, ce projet figure parmi les mesures que le pays a prévu de déployer à court terme. La construction de cette infrastructure nécessitera entre 24 à 28 mois. Le schéma de financement sera arrêté au cours des prochaines semaines et la piste d'un partenariat public-privé n'est pas écartée.

Une guerre perdue d’avance contre la corruption? "Les résultats sont insatisfaisants malgré 20 ans de lutte contre la corruption via les efforts consentis par l'Etat. Le Maroc continue de souffrir de l'ampleur de ce phénomène", regrette Mohammed Bachir Rachdi, le président de l'Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption. C'est l'un des constats phares de son bilan 2020, chiffres à l'appui: "Sur une aussi longue durée, le Maroc a quasi stagné dans le classement de l'indice international de la perception de la corruption. Il n'a gagné que 3 points sur 100". "Il y a eu des programmes qui n’ont pas adhéré à cette approche dans la mesure où ils étaient des stratégies sectorielles", précise-t-il dans un entretien au journal.

Aujourd'hui le Maroc

La TIC sur l'électroménager amendée de nouveau chez les conseillers. Les conseillers parlementaires viennent en effet d’introduire une série d’amendements au projet de loi de Finances (PLF 2022). Dans les détails, la majorité à la Chambre des conseillers a réussi à amender la TIC (Taxe intérieure de consommation). Le changement accepté par le gouvernement permet ainsi l’exonération des téléviseurs de 32 pouces et moins de ladite taxe. Ce n’est pas tout. La même exonération s’appliquera également aux téléphones d’entrée de gamme dits basiques. Selon les responsables, cet amendement est destiné à protéger le pouvoir d’achat des citoyens.

CAM: un PNB en hausse de 12% à fin septembre. Le Produit Net Bancaire (PNB) du groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) s’est établi à 3,2 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2021, en hausse de 12% par rapport à la même période de l'exercice précédent. La performance enregistrée est liée à une augmentation de la marge d'intérêts et de la marge sur commissions, explique le groupe dans un communiqué financier. Le PNB social s'est affiché, quant à lui, à 3,04 MMDH (+9%) contre 2,8 MMDH à fin septembre 2020, sous l'effet de la bonne tenue de la marge d'intérêts et de la marge sur commissions, précise la même source.

Le Matin

Réforme du secteur public marocain: le prêt de la Banque mondiale monte à 450 millions de dollars. Le nouveau gouvernement a réactivé les négociations avec la Banque mondiale sur les différents prêts envisagés pour le Maroc dans le cadre de leur partenariat stratégique 2019-2024. Selon nos informations, le gouvernement Akhannouch et la Banque mondiale ont convenu d'augmenter le financement en faveur du programme "Performance du secteur public marocain" à déployer sur les cinq prochaines années (2022-2026). Le prêt sera ainsi porté à 450 millions de dollars, contre 300 millions négociés avec l’ancien gouvernement. Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale doit l’approuver vers la mi-décembre.

Province de Nouaceur: Inauguration d'un abattoir avicole pédagogique. Le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a procédé, mercredi à Ain Jemaa, dans la province de Nouaceur, à l'inauguration d'un abattoir avicole pédagogique. Cet abattoir permet la réalisation des différentes étapes du processus d'abattage, de découpe et de transformation de la viande des volailles, outre le conditionnement. Disposant d’une capacité de traitement de 250 à 500 poulets et 150 à 250 dindes/heure, cet abattoir destiné à l’abattage des volailles constitue un modèle d’abattoir avicole, une plateforme de démonstration et d’application pour les formations, dans le souci d’élargir le maillage du territoire national par des abattoirs agréés.

L’Opinion

Chiffres alarmants sur le niveau scolaire inquiétant de nos élèves. Alors que le secteur de l'Education accapare de plus belle le débat public, le Conseil supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche scientifique vient de publier un rapport alarmant sur la situation dudit secteur, faisant état d'importantes déficiences chez les élèves marocains, aux différents niveaux, dans les matières autant littéraires que scientifiques. Le rapport pointe également un grand gap entre les secteurs public et privé, estimé, selon les normes de l'OCDE, à un écart de scolarité de quatre ans. Ce fiasco annoncé du système implique l'urgente nécessité de la renaissance éducative prônée par le Nouveau Modèle de Développement et le nouveau programme gouvernemental.

Benmoussa: “Les bacheliers, désormais seuls candidats". S'exprimant mercredi lors de la session questions-réponses à la Chambre des Représentants, Chakib Benmoussa, ministre de l'Education nationale, a défendu ardemment la décision de plafonner à 30 ans le recrutement des enseignants. Il a annoncé que cette décision fait partie d'une feuille de route commune qui a pour but de réaliser une réforme éducative en faisant du métier d'enseignant un métier attractif pour les meilleurs cadres du pays à travers “des séries de formations principales et continues”. Ainsi, Benmoussa a annoncé qu'au futur, “l'accès au métier sera consacré seulement aux lauréats des Facultés des sciences de l’éducation, sélectionnés directement après le bac. Ce processus prendra 5 ans au moins”.

Al Bayane

PPS: "l’Etat social" n’est pas un ensemble de slogans et de paroles. Le bureau politique du PPS, qui a tenu mardi sa réunion périodique, a réitéré sa solidarité et son soutien à la cause palestinienne. Concernant la lutte contre la pandémie, le PPS a dit apprécier les acquis réalisés et appelle à une large campagne de solidarité. Face à des défis sérieux, il a estimé que le gouvernement doit prendre des mesures concrètes. Il a par ailleurs souligné que "l’Etat social" pour lequel il a toujours milité, n’est pas un ensemble de slogans et de paroles, mais il doit être un système intégré de réformes économiques et sociales et de mesures à même d’améliorer effectivement la situation des Marocains.

Le Maroc demeure engagé à œuvrer avec la Chine et pour l’Afrique en faveur d’une coopération "pragmatique et solidaire". Le Maroc est engagé à œuvrer avec la Chine et pour l’Afrique, en faveur d’une coopération "pragmatique et solidaire", a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, Nasser Bourita. Cette coopération "se dédie au bénéfice de notre Continent et traite chaque partenaire en égal, tout en se situant à l’optimum des intérêts de chacun", a indiqué Bourita dans une allocution lue en son nom par l'ambassadeur du Maroc au Sénégal, Taleb Barrada, lors de la 8ème conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) tenue à Diamniadio, près de Dakar. Bourita a également souligné qu'au-delà de la pandémie de la Covid-19, le Royaume s’est toujours employé à être un catalyseur du développement et un pourvoyeur de paix et de sécurité en Afrique.

Maroc Le Jour

Le Maroc engagé en faveur de la paix. L’appel de SM le Roi Mohammed VI, à l’occasion de la journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien, à la restauration de la confiance mutuelle entre Palestiniens et Israéliens, dans la perspective de trouver une issue favorable à la question palestinienne, traduit l’engagement continu du Maroc en faveur de la paix et la stabilité au Moyen-Orient, a indiqué l’ambassadeur du Maroc en Italie, Youssef Balla. Intervenant lors d’une rencontre, organisée par la fondation italienne Alcide De Gasperi à l’occasion du premier anniversaire de la Déclaration conjointe Maroc-Israël-USA, l’ambassadeur a souligné que le Royaume œuvre inlassablement depuis longtemps à la concrétisation d’un règlement pacifique, sur la base de la solution de deux États, un État israélien et un État palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale, pour mettre fin au conflit israélo-palestinien et instaurer une paix globale au Moyen-Orient.

Bourita appelle à consolider un multilatéralisme solidaire. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita a appelé, mardi lors de la réunion ministérielle du Groupe des 77 et la Chine, à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider le multilatéralisme et le doter de plus de solidarité. Cette solidarité passe avant tout par la garantie d’accès universel et équitable aux vaccins, a indiqué Bourita qui intervenait par visioconférence devant la 45ème réunion des ministres des Affaires étrangères du Groupe des 77 et la Chine, tenue à New York.

Libération

Chambre des conseillers: Trois plénières pour le vote du projet de loi de Finances 2022. La Chambre des conseillers tiendra, jeudi et vendredi, trois séances plénières consacrées à l'examen et au vote du projet de loi de Finances (PLF) pour 2022. La première séance de jeudi sera dédiée à la présentation de la Commission des finances, de la planification et du développement économique, suivie des débats publics des parlementaires, avant la réponse du ministère de l’Economie et des Finances, précise un communiqué de la deuxième Chambre. La deuxième, programmée vendredi, sera consacrée au vote de la première partie du PLF. Dans l'après-midi, la commission des finances décidera de la deuxième partie et du PLF, avec le vote des projets des budgets sectoriels devant les commissions permanentes. A partir de 16h00 se tiendra la troisième séance consacrée à l’examen des projets de budgets sectoriels, à la réponse du gouvernement et au vote de la deuxième partie et du PLF-2022 dans son ensemble.

La vaccination et les mesures préventives, scientifiquement efficaces contre toutes les souches. La vaccination et les mesures préventives sont, malgré leur simplicité, scientifiquement efficaces pour lutter contre toutes les souches du virus, a indiqué, mardi, le directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et membre du Comité national scientifique et technique du Covid-19, Pr. Azeddine Ibrahimi. En dépit de la situation épidémiologique générale avec l'apparition du nouveau variant Omicron, il est nécessaire de poursuivre une bonne communication avec les citoyens et d'expliquer tout ce qui est relatif au nouveau variant, compte tenu de l'importance de la communication pour faire face aux fausses informations et lever la confusion chez certains, a-t-il estimé dans une déclaration à M24, exprimant l'espoir d’un retour à la vie normale bientôt, malgré la gravité des souches qui apparaissent de temps à autres.

Bayane Al Yaoum

Sida: 420 décès en 2020. Le ministère de la Santé a indiqué que près de 22.000 personnes vivaient avec le VIH au Maroc (adultes et enfants) à fin 2020, année au cours de laquelle ont été enregistrés 730 nouvelles contaminations et 420 décès du SIDA, d'après des statistiques fournies par le ministère de tutelle, qui a organisé cet événement en collaboration avec l'ONUSIDA et les partenaires nationaux. Lors d'une rencontre tenue à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA (syndrome d'immunodéficience acquise), sous le thème "Mettre fin aux inégalités. Mettre fin au SIDA. Mettre fin aux pandémies", le secrétaire général du ministère de la Santé et de la protection sociale, Abdelkrim Meziane Bellefquih a relevé qu’à la lumière de la pandémie de Covid-19, des mesures exceptionnelles ont été mises en place pour garantir la continuité des programmes de prévention et de traitement du VIH, tout en réduisant l’impact psychologique, économique et social de la crise sanitaire.

Rissalat Al Oumma

L’UE et le Maroc, des partenaires exemplaires qui entretiennent des relations privilégiées (ancien Commissaire européen). L'Union Européenne (UE) et le Maroc sont des partenaires exemplaires qui entretiennent des relations "très fluides", d'autant plus que le Royaume représente une passerelle par excellence entre l'Europe et l'Afrique, a affirmé, lundi à Marrakech, Phil Hogan, ancien Commissaire européen à l'agriculture et au développement rural. "Les premiers accords commerciaux que nous avons signés en Afrique étaient avec le Maroc", a ajouté Hogan dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP et ce, en marge de la 4ème édition de l’EU-Africa European Business Summit, un rendez-vous annuel dédié à la promotion et à la facilitation du commerce et des investissements entre les deux Continents. "Généralement, nous entretenons des relations très fluides avec le Maroc", a-t-il indiqué, mettant en exergue l’importance de renforcer davantage le partenariat Maroc-UE dans divers domaines, notamment l’agriculture.


Le développement de la politique pénale au coeur des priorités du ministère de la Justice ( Ouahbi). Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a affirmé, mardi à Rabat, que son département place le développement de la politique pénale au cœur de ses préoccupations et priorités, ajoutant qu'il a élaboré un plan législatif clair y afférent avec des orientations bien définies, qui se reflète à travers le nombre des projets de loi présentés et la profondeur de leur teneur. En réponse à une question centrale sur "l’état des lieux des tribunaux du Royaume et les défis liés au développement de la politique pénale" lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des Conseillers, Ouahbi a souligné que le ministère a pris une batterie de mesures législatives et réglementaires en vue de développer les aspects de la politique pénale marocaine, en gardant à l’esprit la montée de la criminalité, d’une part, et l’harmonisation avec les chartes et conventions internationales inhérentes aux droits de l’Homme, comme prévu par la Constitution de 2011, d’autre part.

Al Yaoum Al Maghribi

Commission des investissements: 5 projets approuvés pour près de 4 MMDH. La commission des investissements, réunie mardi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a approuvé 5 conventions et avenants de projets d'investissements pour un montant global de 3,96 milliards de dirhams (MMDH). Ces projets d'investissements, qui devraient permettre la création de 756 emplois directs et indirects, concernent les énergies renouvelables (75% des investissements projetés) et le transport (25%), indique un communiqué du département du Chef du gouvernement, publié à l'issue de cette 82ème réunion de ladite commission.

Assahra Al Maghribia

La BERD lance un programme d’apprentissage en ligne à l’appui des marchés de capitaux marocains. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé mardi son soutien au système financier marocain à travers le lancement d'un programme de formation en ligne sur les marchés des capitaux. Ce programme, lancé en coopération avec le ministère de l’Économie et des Finances, l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) et la Bourse de Casablanca, offre aux participants la possibilité d’actualiser leurs connaissances et leurs compétences en matière de marchés des capitaux, précise la BERD dans un communiqué.

Al Ahdath Al Maghribia

Textile: création prévue de 50.000 emplois. Dans une conjoncture qui nécessite une nouvelle approche après le changement des habitudes d'achat des consommateurs, et en préparation de la période post-Covid, l'Association marocaine des industries du textile et de l'habillement (AMITH) a développé une nouvelle vision, en phase avec le contenu du nouveau modèle de développement. Cette vision, présentée par l’Amith, repose sur quatre piliers de développement, en l’occurrence la flexibilité, l'innovation, la qualité et la responsabilité environnementale. L'Association aspire d'ici 2035 à augmenter la valeur des exportations marocaines à 60 milliards de dirhams et à accroître la part des exportations marocaines sur les marchés d’Amérique du Nord et d’Europe du Nord de 20% des exportations totales. L'un des objectifs de cette vision est aussi de soutenir les opportunités d'emploi dans le secteur du textile et de l'habillement et de créer un total de 50.000 emplois d'ici 2035.

Al Alam

Les saveurs de la cuisine marocaine s'invitent au MasterChef argentin. Les plats les plus représentatifs de la cuisine marocaine ont été en vedette, lundi soir, dans l’émission de gastronomie la plus célèbre d’Argentine, « MasterChef Argentina ». L’émission a mis en valeur les saveurs de la cuisine marocaine à travers un concours entre six prétendants qui se sont essayés à l’élaboration de trois recettes mythiques de la cuisine marocaine : Couscous, Tajine et Harira. Le cadre de l’émission, préparée avec le concours de l'ambassade du Maroc, a été offert par les studios de la télévision Telefe qui se sont empreints, le temps d’une soirée, d’une ambiance 100% marocaine, avec ses saveurs, ses odeurs, ses couleurs et jusqu’aux vêtements traditionnels (Jabador) portés par les trois membres du jury.

Al Ittihad Al Ichtiraki

ONCF: environ 25 millions de voyageurs transportés à fin septembre. Le nombre de voyageurs transportés par l'Office national des chemins de fer (ONCF) s'est élevé à 24,8 millions de personnes durant les neuf premiers mois de cette année, contre 13,8 millions durant la même période un an auparavant. Durant le troisième trimestre 2021, le nombre de voyageurs transportés a atteint 10,2 millions, en hausse de 132% par rapport au T3-2020, fait savoir l'Office dans un communiqué sur ses indicateurs trimestriels. Cette amélioration, explique la même source, provient principalement la reprise du trafic voyageurs suite à la levée des restrictions de déplacement décrétées par les autorités compétentes.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Janvier 2022

Revue de presse économique du 20 janvier 2022

Lundi 17 Janvier 2022

Revue de presse économique du 17 janvier 2022

Jeudi 13 Janvier 2022

Revue de presse économique du 13 janvier 2022

Lundi 10 Janvier 2022

Revue de presse économique du 10 janvier 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required