Lundi 29 Novembre 2021

Revue de presse économique du 29 novembre 2021

Revue de presse économique du 29 novembre 2021
  • Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue lundi 29 novembre 2021.
     


Aujourd'hui Le Maroc

La Cour des comptes dévoile son plan 2022-2026. Lors de sa présentation du projet du budget 2022 des juridictions financières du Royaume devant la Commission de justice de la Chambre des conseillers, le secrétaire général de la Cour des comptes, Mohamed Diyer a indiqué que la première juridiction financière du Maroc travaille actuellement sur sa stratégie 2022- 2026 visant à consolider les acquis d’une part et d’autre part à renforcer son rôle de contrôle. En termes de chiffres, le nombre des magistrats exerçant leurs fonctions au sein des juridictions financières s’élève à 336 juges, dont 167 à la Cour des comptes,167 dans les Cours régionales des comptes ainsi que 52 huissiers de justice. L’enveloppe budgétaire allouée à la juridiction et ses antennes régionales dans le cadre du PLF 2022 est de 485 millions de dirhams affectés aux crédits de paiement en plus de 67 millions de dirhams de crédits d'engagement.

L’AMDIE à la conquête du marché indien. L’AMDIE en mission de prospection en Inde. L’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations a présenté récemment devant un large parterre d’investisseurs, d’élus et de médias indiens les grandes lignes de la marque «Morocco Now». Cette tournée, première en son genre depuis le lancement de la marque, a pour principales escales Bangalore, Bombay et New Delhi. Des étapes à travers lesquelles l’AMDIE, en tant que vitrine d'investissement, met en exergue les grandes potentialités dont jouit le Royaume et promeut l’offre d’une industrie à la pointe de la technologie. «On ne s’attendait pas à avoir autant de succès. Le Maroc intéresse tant les investisseurs indiens et nous avons eu une série de réunions axées notamment sur les secteurs de l’ingénierie et de l’IT, avec des opérateurs indiens entre autres, Infosys, Tata Consultancy Services ou encore Wipro», a déclaré le Directeur général de l’AMDIE, Youssef El Bari.

L’Economiste

Fermeture des frontières, un coup de grâce pour le tourisme. La fermeture des frontières avec la France qui a débuté hier 28 novembre est un coup de grâce pour le secteur du tourisme. Le marché français, qui devrait basculer dans la liste B (pays à risques élevés), représente plus de 40% des arrivées, suivi du Royaume-Uni, de l'Allemagne et des Pays-Bas, dont les vols vers ces pays ont été suspendus au début du mois. Le Maroc est la seule destination touristique où les règles de mobilité internationales sont changées à chaque fois selon le niveau des cas des pays émetteurs. Pour Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme, l'évolution de la situation épidémiologique dans les pays émetteurs ne doit pas être un critère puisque ne sont acceptés sur le sol marocain que les personnes doublement vaccinées avec un PCR.

Corruption: Le Maroc aura ses propres indicateurs. Le Maroc veut en finir avec la corruption. L'Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC) s'apprête à lancer une enquête nationale. L'étude a pour objectif de quantifier la perception de ce fléau tant au niveau du grand public que des chefs d'entreprises. L'enquête intervient quelques mois après la suspension du Doing Business. Outre l'imminente adhésion à la convention de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l'un des cadres les plus contraignants, l'Instance prévoit la mise en place d'un observatoire dédié et le lancement d'un portail sur l'intégrité.

Le Matin

Le Maroc élu président de l'Association des secrétaires généraux des Parlements. Le Maroc a été élu à l'unanimité président de l’Association des secrétaires généraux des Parlements (ASGP) lors d’une réunion de cet organe, tenue à Madrid dans le cadre de la 143e Assemblée de l’Union Interparlementaire (UIP). Le Royaume a été porté à la présidence de l’ASGP pour la première fois, en la personne de Najib El Khadi, secrétaire général de la Chambre des représentants. Dans une déclaration à la presse à cette occasion , El Khadi a indiqué que l’élection du Maroc à présidence de l’ASGP, le plus grand rassemblement parlementaire au niveau des secrétaires généraux, reflète la place particulière qu’occupent le Maroc et le Parlement marocain au sein de la communauté parlementaire internationale.

La 6ème édition du Congrès annuel de médecine générale s'est ouverte, samedi à Dakhla, en présence d'une pléiade de professionnels de médecine, toutes spécialités confondues. Initié par l'association des médecins généralistes de Casablanca Centre (AMCC), ce conclave qui réunit plus de 600 congressistes et 35 conférenciers, est de nature à contribuer au développement de la médecine générale et d'outiller les professionnels de médecine en techniques et connaissances, en vue d’assurer une meilleure qualité des soins pour tous les patients. Cette réunion de trois jours est marquée par la tenue de 12 ateliers pratiques et conférences plénières aussi riches que diversifiés, animés par des experts sur des sujets tels que la neurologie, la gynécologie, l’obstétrique, la psychiatrie, la rhumatologie, la dermatologie, l’endocrinologie, les complications post-covid, les maladies infectieuses, l’hématologie, la gastro-entérologie, la pneumologie et l’échographie.



L’Opinion

CES-CESE: Report du sommet euro-méditerranéen 2021. Prévu initialement les 1er et 2 décembre à Marrakech, le Sommet euro-méditerranéen, censé réunir le Comité Économique et Social (CES) Européen et le Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), a été reporté à une date ultérieure. Pour cause: l'évolution inquiétante de la situation sanitaire dans plusieurs pays qui s'est aggravée avec l'apparition du nouveau variant sud-africain, Omicron. «Le CES Européen et le CESE du Maroc tiennent à remercier toutes celles et tous ceux qui ont manifesté leur intérêt à cette rencontre pour leur compréhension et leur donnent rendez-vous l'année prochaine», indique un communiqué conjoint du Comité Économique et Social Européen et du Conseil Economique, Social et Environnemental.

Laâyoune et Tarfaya: Interception de 230 migrants d’Afrique subsaharienne. Quelque 230 candidats à l’émigration clandestine aux Îles Canaries, originaires d’Afrique subsaharienne, ont été interceptés jeudi à Laâyoune et Tarfaya, a-t-on indiqué auprès des autorités locales. Ainsi, la Marine royale a secouru jeudi soir au sud du port de Laâyoune un bateau pneumatique à la dérive, avec à son bord 59 Subsahariens, dont le corps sans vie d’un citoyen sénégalais et 8 femmes et 2 mineurs. Les services de sécurité et les autorités locales ont avorté le même jour, près du village Amegriou (province de Tarfaya), une tentative d’émigration irrégulière vers les Îles Canaries impliquant 120 Subsahariens, dont 30 ont été interpellés, ont ajouté les mêmes sources.

Libération

Dr Tayeb Hamdi: Le Maroc a pris les mesures nécessaires pour intervenir face au variant Omicron. Le Maroc a déjà pris les mesures nécessaires pour réduire le risque d'importer des cas du nouveau variant du coronavirus Omicron, annoncé il y a deux jours et désigné comme "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a affirmé Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé. "Un variant plus transmissible -si confirmé- finit par toucher toute la planète", a-t-il toutefois fait observer dans une analyse intitulée "Le nouveau variant Sud-Africain : Inquiétude et Vigilance". De son avis, seul le respect des mesures barrières permet d'étouffer les cas importés et de ralentir la propagation des virus en attendant de protéger la population par plus de vaccination.

Ouverture à Helsinki du forum « Think Africa» organisé en partenariat avec le Maroc. Le ministre des affaires étrangères finlandais, Pekka Haavisto, et l'ambassadeur du Maroc à Helsinki, Mohamed Achgalou, ont procédé samedi à l’ouverture de l’édition 2021 du forum « Think Africa» (Pensez l’Afrique). Organisée par l’association « Think Africa » en partenariat avec le ministère finlandais des affaires étrangères et la représentation diplomatique marocaine à Helsinki, cette 6ème édition qui se poursuivra jusqu’au 4 décembre, est placée sous le thème « connecter et reconnecter ».

Al Bayane

Hilale: l’Algérie tente "d’éluder" sa "grave" situation socio-économique. En cherchant l’escalade contre le Maroc, l’Algérie tente "d’éluder et de camoufler" une situation socio-économique "grave" sur son territoire, a affirmé l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. "Au lieu de se rendre compte de ses erreurs, l'Algérie essaie avec véhémence de blâmer le Maroc pour tous ses maux, même si heureusement le peuple algérien ne suit pas cette campagne de diffamation quotidienne", a souligné l’ambassadeur dans une interview accordée au prestigieux magazine américain "Newslooks". "Malgré toutes les accusations fallacieuses et l'escalade d'Alger, le Maroc a opté pour une attitude responsable et réfléchie, car ce n'est pas un pays va-t'en guerre. Le Royaume du Maroc est un pays épris de paix”, a fait observer Hilale, rappelant que SM le Roi Mohammed VI, dans le discours marquant le 22è anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres a tendu la main à l’Algérie en l’invitant à “œuvrer de concert et sans conditions à l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage”.

Marrakech : "Opération Smile Morocco" au chevet de plus de 60 patients souffrant de malformations faciales. L'Association "Opération Smile Morocco'' a procédé à l'hôpital El Antaki à Marrakech, au lancement de sa mission humanitaire qui consiste à effectuer des interventions chirurgicales au profit de plus de 60 patients, dont des enfants et des bébés, souffrant de malformations faciales, notamment la fente labiale et palatine. Organisée sous la Présidence d'Honneur de SAR la Princesse Lalla Meryem, et en partenariat avec le ministère de la Santé et de la Protection sociale, "Opération Smile Morocco" s’assigne pour objectif de redonner espoir aux parents des enfants souffrants de malformations faciales. "Une équipe médicale composée de plus de 50 bénévoles marocains et internationaux ont fait le déplacement dans la Cité ocre pour mener cette mission humanitaire destinée, in fine, à permettre à des enfants et des jeunes adultes nés avec des malformations faciales (fente labiale et palatine), de retrouver le sourire", a expliqué Fouzia Jbara Mahmoudi, vice-présidente de l'Opération Smile MENA (Moyen-Orient/Afrique du Nord), dans une déclaration à M24.

Maroc Le Jour

Omar Seghrouchni: La protection de la vie privée ne constitue nullement un ralentissement au développement du digital. La protection de la vie privée ne doit pas être perçue comme un ralentissement au développement et au déploiement du digital, a souligné à Benguérir (province de Rehamna), le président de la Commission Nationale de Contrôle de la Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP), Omar Seghrouchni."La protection de la vie privée doit être perçue comme un accompagnement favorable devant créer la confiance nécessaire pour encourager le digital", a-t-il ajouté à l'occasion de sa participation aux travaux de la 10è édition des Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA).


Marrakech : Ouahbi salue les actions et réalisations de la DGAPR en faveur des femmes détenues. Le ministre de la justice, Abdellatif Ouahbi, s'est félicité à Marrakech, des réalisations accomplies par la Délégation Générale à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) en faveur des femmes détenues dans les établissements pénitentiaires du Royaume. Dans une déclaration à la presse en marge de sa participation à la 3è Rencontre nationale en faveur des femmes détenues organisée à la prison locale de L'oudaya, Ouahbi a salué "le travail sérieux" mené par la DGAPR, qui a permis d’accomplir de grandes réalisations en faveur de la promotion des droits des femmes détenues.

Al Yaoum Al Maghribi

Covid-19: Suspension pour deux semaines de tous les vols directs de passagers à destination du Maroc à compter du 29 novembre. Le Comité interministériel de suivi du Covid a annoncé, dimanche, la suspension de tous les vols directs de passagers à destination du Royaume, pour une durée de deux semaines, à compter du lundi 29 novembre 2021 à 23h59. "En raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus de la Covid-19 – Omicron (B.1.1.529), notamment en Europe et en Afrique, et afin de préserver les acquis réalisés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie et protéger la santé des citoyens il a été décidé de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Royaume du Maroc, pour une durée de 2 semaines, à compter du lundi 29 novembre 2021 à 23h59", a précisé le Comité dans un communiqué. Selon la même source, une évaluation de la situation sera entreprise régulièrement afin d'ajuster, au besoin, les mesures nécessaires.

Les nouvelles conditions de recrutement des cadres des AREFs, une garantie de la qualité d'enseignement. Les nouvelles conditions de recrutement des cadres des Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREFs) offrent de nombreux avantages aux cadres concernés et veillent à garantir la qualité d’enseignement, à travers une formation approfondie, globale et efficace, a indiqué le directeur de l’AREF de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Aouaj. Dans un entretien accordé à la MAP, Aouaj a fait savoir que les nouvelles conditions de recrutement des cadres des AREFs ont suscité, cette année, des débats importants, qui reflètent l'intérêt que portent la société et les familles pour la question de l’éducation, notamment en raison des nouveautés survenues au niveau des concours, notant que le ministère de tutelle a l'intention, à travers ces concours, de recruter 17.000 stagiaires, un nombre qui a été fixé en fonction des besoins réels, en tenant compte de la dimension géographique et de la nécessité de garantir les spécialités répondant à la demande et au besoin.

Assahra Al Maghribia

Mustafa Al Fahim : le nouveau variant de coronavirus classé comme préoccupant. Selon des experts de l'Organisation mondiale de la santé, le nouveau variant de coronavirus, découvert en Afrique du Sud, présente davantage de mutations que prévu, notant qu'il y a eu 50 mutations au total et plus de 30 sur la protéine de pointe, Spike, qui est la cible de la plupart des vaccins et la clé que le virus utilise pour pénétrer les cellules de notre corps. Le professeur Al Fahim, responsable à la plateforme génomique fonctionnelle du Centre National de Recherche Scientifique à Rabat, a déclaré au journal que l'évolution de la situation épidémiologique nécessite de relever l'état d'alerte au niveau de la vigilance génomique pour une détection précoce de la présence de ce variant sur le territoire national afin de freiner sa propagation parmi la population.

Sahara marocain : Le Parlatino "partage la position du Royaume du Maroc". Le Parlement latino-américain et des Caraïbes (Parlatino) partage la position du Maroc concernant la question du Sahara, a souligné, vendredi à Madrid, le président de ce groupement régional rassemblant 23 parlements nationaux, Jorge Pizarro Estéban. "Nous partageons la position du Maroc sur la question du Sahara marocain. Notre position a été exprimée au niveau des parlements nationaux et sur le plan régional", a affirmé Pizarro Estéban dans une déclaration à la presse, à l'issue d’une rencontre avec les présidents de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami, et de la Chambre des Conseillers, Naama Mayara, tenue en marge de la 143e Assemblée de l’Union Interparlementaire (UIP), qui se tient du 26 au 30 novembre dans la capitale espagnole. "La position des pays d'Amérique Latine vis-à-vis du Sahara marocain a changé radicalement ces dernières années en faveur du Royaume", a fait observer le président du Parlatino, précisant que ce résultat est l’aboutissement du "dialogue politique interparlementaire positif" entre le Maroc et les différents pays membres du Parlatino

Al Ahdath Al Maghribia

Le gouvernement indemnise les travailleurs du tourisme. Il a décidé de verser de l'aide aux employés du secteur du tourisme, à travers une indemnisation forfaitaire d’un montant de 2000 dirhams. Ces indemnisations, dont bénéficieront les affiliés à la CNSS, concernent les quatre derniers mois de l'année, en l’occurrence septembre, octobre, novembre et décembre 2021. C'est ce qu'a annoncé la ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie solidaire lors de la visite qu’elle a effectuée vendredi à Agadir. Cette indemnisation concerne tous les acteurs qui exercent leurs activités dans les sous-secteurs du tourisme, notamment les établissements d'hébergement touristique classés, les agences de voyages agréées par l'autorité gouvernementale chargée du tourisme, les transports touristiques pour les personnes agréées par l'autorité gouvernementale chargée du transport, et les entreprises de sous-traitance disposant d’un contrat avec des opérateurs dans des sous-secteurs liés au secteur du tourisme.

Tanger accueillera du 11 au 13 mai 2022 la 17ème Conférence Mondiale Villes et Ports. La 17ème Conférence Mondiale Villes et Ports, un rendez-vous international des acteurs du développement durable des villes portuaires, se tiendra du 11 au 13 mai 2022 à Tanger, ont annoncé les organisateurs, jeudi à Bruxelles. Cette nouvelle édition a été présentée lors d'une réunion du réseau mondial des villes portuaires (AIVP), qui organise cet événement international. La Conférence Mondiale Villes et Ports, dont la dernière édition a été organisée en 2018 au Québec, se veut une occasion de faire le point sur les défis à relever pour les villes portuaires, d’échanger les expertises et de renforcer les partenariats entre les membres de l’AIVP.

Al Alam

La campagne nationale de lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles vise à éradiquer ce phénomène. La ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aouatif Hayar a souligné qu'il est temps d'arrêter les violences physiques et verbales à l'encontre des femmes et des filles même dans l’espace public, faisant observer que la première étape pour arrêter la violence réside dans la sensibilisation au milieu scolaire, en impliquant les élèves et les étudiants dans ce processus. Présidant les travaux du lancement de la 19ème campagne nationale de sensibilisation à la lutte contre la violence à l'égard des femmes et des filles, Hayar a mis l’accent sur l'importance d'impliquer l'école et l'université dans cette campagne nationale, faisant savoir que les médias ont un rôle "très important" dans la promotion d'une image positive de la femme marocaine. Pour sa part, la coordonnatrice résidente du Système des Nations unies pour le développement au Maroc, Sylvia Lopez-Ekra, a indiqué que le lancement de cette campagne constitue une occasion pour rappeler que la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits de l’Homme, insistant sur la nécessité de mettre fin à ce fléau, dont les chiffres confirment une hausse des violences à l’égard des femmes depuis la pandémie du covid-19.

Apparition d’un nouveau variant de coronavirus: les professionnels des cafés et restaurants craignent un retour à la case départ. De nombreux professionnels exerçant dans le secteur de la restauration à Casablanca ont exprimé leur crainte d'un retour au point zéro et de la possibilité pour les autorités locales de recourir à la fermeture, en raison de l’évolution épidémiologique alarmante enregistrée dans plusieurs pays du monde, suite à l'apparition d'un nouveau variant auquel l’OMS a donné le nom d’Omicron.

Al Ittihad Al Ichtiraki

Plus de 12.600 ha de la superficie allouée à la culture du grenadier au niveau national. La superficie allouée à la culture du grenadier au niveau national a atteint 12 644 hectares, avec une production estimée à 113.500 tonnes, selon les données annoncées à l'occasion d’un séminaire organisé par l'Institut national de la recherche agronomique organisé par le Centre régional de Meknès sur la grenade. La région de Beni Mellal arrive en tête avec 43%, suivie de Marrakech-Safi avec 18%, puis Fès-Meknès avec 10%, l’Oriental avec 9%, Tanger-Tétouan-Al-Hoceima avec 8% et enfin Rabat-Salé -Kénitra, avec 5%. La culture du grenadier est une culture alternative aux espèces très affectées par le réchauffement climatique.

Tanger: Interpellation d'un infirmier et d’une intermédiaire pour leur implication présumée dans une affaire de manipulation du système de vaccination anti-Covid. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé, vendredi, en coordination avec les services de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), deux individus, un infirmier et une intermédiaire, ayant des antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire de manipulation du système et des résultats de la vaccination contre la Covid-19. La première mise en cause a été arrêtée en flagrant délit alors qu'elle s'apprêtait à verser un montant de 7.000 dirhams au deuxième suspect, qui exerce au centre de vaccination du quartier "Brans" à Tanger, en contrepartie de la facilitation de l'obtention du pass sanitaire par un groupe de bénéficiaires, dont les identités font l’objet d’une enquête, sans se faire administrer la dose de vaccin anti-covid, a indiqué la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Al Massae

Flambée des prix des matières agricoles. La montée en flèche des prix de plusieurs matières agricoles et d'engrais a provoqué une vague de vive préoccupation chez de nombreux agriculteurs de la région de Fès-Meknès, dont certains se sont plaints des augmentations, qui ont dépassé 100% de quelques produits. Un agriculteur a déclaré au journal que cette augmentation affecte sérieusement plusieurs petits agriculteurs, qui risqueraient d'arrêter leurs activités agricoles pendant la saison en cours, faute de pouvoir supporter les prix d'engrais. Il est inadmissible que le prix du "sel 21" atteigne 100 DH le quintal, avec une augmentation de près de 100 %, et que celui du “sel 33” frôle 650 DH, alors que son prix ne dépassait pas auparavant 280 DH chez les distributeurs agréés, juge-t-il.

Baraka : le gouvernement a annulé le couvre-feu après la controverse provoquée par le pass vaccinal. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, a salué le rendement de la coalition gouvernementale, affirmant que le gouvernement a mis fin au couvre-feu, ce qui a contribué à soulager les citoyens et à atténuer les répercussions de la crise, dont l'impact est certain sur un grand nombre de professions. S’exprimant lors de la première séance de la session ordinaire du Conseil national du parti de l’Istiqlal, Baraka, qui est également ministre de l'Equipement et de l'Eau, a affirmé que le gouvernement Akhannouch est pleinement conscient des défis et enjeux politiques, économiques et sociaux liés à la mise en œuvre des réformes susceptibles de satisfaire les besoins des des citoyens, répondre à leurs attentes, améliorer leur niveau de vie et garantir leur dignité.

Bayane Al Yaoum

Les parlementaires et les élites du monde sont appelés à rendre le travail des parlements plus efficient. Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a affirmé à Madrid, que les parlementaires et les élites du monde entier sont tenus d'insuffler une nouvelle dynamique à la démocratie et de rendre le travail des parlements plus efficient. "Nous, parlementaires et élites, devons rester attachés à la nécessité de donner l'impulsion et la dynamique nécessaires à la démocratie et à rendre l'action des parlements agissante et efficiente", a souligné Talbi Alami dans une allocution prononcée au nom du Royaume du Maroc à la 143ème session de l'Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP), qui se tient du 26 au 30 novembre à Madrid.

CNSS: nouveau dispositif dématérialisé pour l'opération de contrôle de vie des assurés. La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a annoncé jeudi la mise en place d’un nouveau dispositif dématérialisé pour réaliser l’opération de contrôle de vie de ses assurés bénéficiant d’une pension servie au Maroc au titre de l’année 2021. Cette démarche vise à améliorer de façon continue les prestations de la CNSS, a indiqué la Caisse dans un communiqué, ajoutant que ce nouveau système repose sur l'échange électronique de données avec des administrations et institutions partenaires. Ce système permettra ainsi de s’assurer que les bénéficiaires de pensions sont en vie, et leur évitera le déplacement pour accomplir toute démarche administrative.

Rissalat Al Oumma

Conseil Supérieur de l'Enseignement: Évaluation des acquis des élèves en langues, sciences et encadrement pédagogique des enseignants. Concomitamment au lancement des réformes préconisées par le ministre de l'Éducation nationale, du préscolaire et des Sports, l'Autorité nationale d'évaluation du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique entend présenter mardi quatre rapports d'évaluation sur les défis de la qualité dans l'enseignement. Selon des informations obtenues par le journal, Rahma Bourkia, directrice de cette instance d'évaluation, présentera les quatre rapports d'évaluation, à savoir le programme national d'évaluation des acquis des élèves de sixième année primaire et de la première année du cycle collégial, le rapport thématique sur la profession de professeur au Maroc, le rapport thématique sur une étude comparative des écoles communales et le rapport thématique sur l'atlas régional.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Janvier 2022

Revue de presse économique du 20 janvier 2022

Lundi 17 Janvier 2022

Revue de presse économique du 17 janvier 2022

Jeudi 13 Janvier 2022

Revue de presse économique du 13 janvier 2022

Lundi 10 Janvier 2022

Revue de presse économique du 10 janvier 2022

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required