×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse économique du 9 juin 2020

Mardi 09 Juin 2020 - PAR

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi :

Le Matin :

• ONU: l'ambassadeur Hilale préside une réunion de haut niveau sur le Sahel Central . L’ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies à New York, Omar Hilale, a présidé, lundi une réunion virtuelle sur les défis multidimensionnels et interconnectés dans la région centrale du Sahel. Cette réunion a été organisée dans le cadre des travaux du segment des Affaires humanitaires du Conseil Economique et Social des Nations-Unies (ECOSOC), présidé par l’ambassadeur Hilale. Elle vise à examiner les voies et moyens en vue de réduire les besoins, les risques et les vulnérabilités des populations de la région, à travers une collaboration plus étroite entre les acteurs humanitaires, de développement et de la consolidation de la paix. Dans son allocution d’ouverture, l’ambassadeur Hilale a rappelé que le choix du Sahel découle de l’importance que le Maroc et Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en particulier, accordent à cette région. A cet effet, le diplomate marocain a rappelé le discours Royal adressé à la 1ère Conférence de la Commission Climat pour la Région du Sahel, dans lequel le Souverain a souligné que cette région peut devenir un modèle d’intégration régionale avancée sur les plans économique, environnemental, politique et humain.

• Lancement d'un programme de formation pour l'accompagnement des dispositifs territoriaux intégrés de protection de l'enfance . Le programme de formation pour l'accompagnement des dispositifs territoriaux intégrés de protection de l'enfance été lancé lundi, avec comme première étape la préfecture de Tanger-Assilah. Supervisé par le ministère de la Solidarité, du Développement social, de l’Égalité et de la Famille, en coopération avec l’Union européenne (UE) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), ce programme, lancé lors d'une cérémonie à Rabat, se compose de dix sessions de formation, ayant pour but le renforcement des capacités du personnel en charge des enfants dans huit provinces pilotes, concernées par le lancement des dispositifs territoriaux intégrés de protection de l'enfance.

L'Économiste :

• L’Istiqlal pour un nouveau contrat social . La pandémie du Coronavirus aura malheureusement un coût social lourd, car cette crise agit comme un facteur aggravant d’une situation déjà précaire pour beaucoup de nos concitoyens, souligne le SG du parti de l'Istiqlal, Nizar Baraka, expliquant que "10 millions de personnes en situation de vulnérabilité pouvant basculer dans la pauvreté, avec un déclassement social d’une classe moyenne déjà sous pression". Or, une société n’est viable que si toutes ses composantes vivent dans la dignité, insiste-t-il, notant qu'il est impératif de repenser en profondeur la protection sociale, par une réforme globale des régimes de retraite et la mise en place d’un minimum vieillesse, et par l’élargissement de la couverture aux indépendants.

• Suspendre les acomptes IS, c’est possible! Peu de dirigeants le savent, mais les sociétés dans l’incapacité de s’acquitter des prochains acomptes provisionnels de l’IS devant être versés au plus tard le 30 juin peuvent en demander une suspension selon la situation de leur résultat prévisionnel. Le dernier délai pour effectuer la démarche expire le 15 juin pour les trois prochains acomptes. C’est une procédure prévue par l’article 170-IV du code général des impôts (CGI). Elle permet aux entreprises qui en font la déclaration de geler le paiement d’un ou de plusieurs acomptes de l’IS dus d’ici fin 2020 et qui peuvent représenter au total 75% de l’IS dû au titre de l’exercice 2020. «Compte tenu du résultat prévisionnel 2020 des entreprises impactées par les effets de la pandémie du Covid-19, il peut être opportun pour celles qui sont les plus affaiblies, de solliciter une dispense du paiement des prochains acomptes provisionnels d’IS. Cela leur évitera de payer un total de 4 acomptes provisionnels trop élevés par rapport à l’IS qui sera calculé au terme de l’exercice 2020», conseille Mohamadi El Yacoubi, président de l’Organisation professionnelle des comptables agréés.

Aujourd'hui le Maroc :

• Danger sur Marhaba! Devant démarrer le 05 juin dernier, l’opération Marhaba est aujourd’hui menacée. La pandémie de la Covid-19 étant passée par là, des voix en Espagne commencent à se lever pour suspendre la traditionnelle opération de transit des familles des MRE pour regagner le Royaume. Dans ce sens, une réunion a eu lieu entre le président du gouvernement central espagnol, Pedro Sanchez, et le président du gouvernement de la région autonome de l’Andalousie, Juan Manuel Moreno Bonila. Selon plusieurs médias espagnols qui s’en sont fait l’écho, le responsable andalou a officiellement demandé au gouvernement central de suspendre l’opération de transit arguant que "les circonstances idéales ne sont pas réunies" pour un bon déroulement de l’opération cette année. Côté gouvernement central, aucune décision n’est prise pour le moment. Selon les sources médiatiques espagnoles, Pedro Sanchez, a fait savoir que des experts des deux côtés travaillent sur le sujet pour pouvoir trouver une solution.

• Registre social unifié : L’adoption du projet de loi 72.18 urge ! Le projet de loi n° 72.18 relatif au dispositif de ciblage des bénéficiaires des programmes d’appui social et portant création de l’Agence nationale des registres (ANR) est actuellement à la Chambre des conseillers. Ce projet de loi a fait l’objet jeudi dernier de débats au sein de la Commission de l’Intérieur à la Chambre des conseillers, en présence du ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, Noureddine Boutayeb. Les parlementaires ont ainsi achevé la discussion détaillée de ce projet de loi. Les amendements devraient être déposés cette semaine pour adopter d’urgence le texte en commission puis en séance plénière avant de le transférer à la Chambre des représentants. Ce texte est primordial vu les importantes lacunes du régime actuel de ciblage. Ainsi, la mise en place d’un Registre social unifié permettra un meilleur ciblage des ménages à faible revenu pour bénéficier des aides sociales.

L’Opinion :

• Diffusion de capsules sur les compétences de vie et le renforcement du système de valeurs . Le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a annoncé la diffusion, à partir de lundi, de capsules éducatives sur l'acquisition de compétences de vie et le renforcement du système de valeurs, destinées aux élèves et aux cadres éducatifs et administratifs du cycle secondaire collégial. Dans un communiqué, le ministère a indiqué que ces capsules, qui seront diffusées quotidiennement à partir du 8 juin, via la chaîne "Laâyoune TV" de 10H00 à 11H00, auront un impact positif sur l'amélioration de l'apprentissage et l'instauration d'un nouveau dynamisme dans les méthodes d'enseignement. Cette initiative intervient dans le cadre de la continuité pédagogique et s'inscrit dans le programme de coopération entre le ministère et le Fonds des Nations unies pour l'enfance "UNICEF", notamment à travers le projet "Maharati" qui vise à développer les compétences de la vie et à renforcer le système de valeurs et, ainsi, permettre aux élèves de réussir leur transition et leur engagement dans la vie professionnelle, a-t-on souligné.

• Béni-Mellal-Khénifra: Relancer le tourisme de montagne! Plusieurs recommandations visant à relancer le tourisme de montagne dans la région Béni Mellal-Khénifra, ont été adoptées, récemment par le Comité régional de vigilance, et ce dans le cadre des efforts visant à atténuer les répercussions socio-économiques induites par la crise du Covid-19 et la suspension des vols. Ces recommandations adoptées lors d'une rencontre qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie régionale de vigilance économique pour faire face aux effets négatifs de la pandémie du nouveau coronavirus sur le secteur du tourisme, qui a entraîné l'arrêt des activités des hôtels, des restaurants, des cafés et des agences de voyages outre la suspension de l'activité de transport touristique et des guides touristiques, seront soumises à la commission régionale chargée du décollage économique, qui vise à promouvoir la destination montagneuse de la région, comme levier du tourisme domestique et une alternative au tourisme international affecté par la suspension des vols.

Al Bayane :

• Nouveau modèle de développement : Vers une économie bleue marocaine durable et inclusive . Les intervenants lors d'une visioconférence, sous le thème "Comment agir maintenant pour faire de l'économie bleue un pilier de croissance du nouveau modèle de développement du Maroc", ont plaidé en faveur d'une nouvelle économie bleue marocaine durable et inclusive. Initiée par l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT-Maroc), en partenariat avec la Fondation Heinrich Böll, cette rencontre a permis aux différents acteurs concernés de débattre de l’état d’avancement des stratégies adoptées en la matière et de formuler des recommandations visant la préservation du littoral et de ses ressources.

• Taounate: Soupçonné d'avoir violenté un individu, le Caïd de la commune d'Ourtzagh suspendu de ses fonctions . Le Caïd de la commune d'Ourtzagh, dans la province de Taounate, a été suspendu de ses fonctions pour avoir violenté un individu, indique dimanche un communiqué du ministère de l'Intérieur. "Un contenu numérique circulant depuis samedi sur les réseaux sociaux et les applications de messageries instantanées, contient l'enregistrement d'une conversation entre le Caïd de la commune d'Outzagh et un individu, accompagné d'accusations d'actes de violence de l'agent d'autorité sur cet individu", précise le communiqué. Une enquête a ainsi été ouverte par les autorités provinciales de Taounate et l'agent d'autorité en question a été suspendu de ses fonctions, dans l'attente de sa présentation devant le Conseil disciplinaire au niveau des services centraux du ministère de l'Intérieur, afin de statuer sur les manquements et dépassements professionnels qui lui sont reprochés et de prendre les mesures disciplinaires et administratives qui s'imposent, selon la même source.

Libération :

• Rhamna remet les pieds dans le préscolaire . La Direction provinciale de l'Education nationale à Rehamna a annoncé le lancement d'un appel à proposition de projets en matière d'enseignement préscolaire au titre de l’année scolaire 2020-2021, au profit des associations actives dans ce domaine. Cet appel intervient dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales portant sur la consécration de la coopération entre les départements gouvernementaux et les organisations non gouvernementales (ONG) et des Hautes Directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, contenues dans le Discours du Trône de 2018, au sujet de la promotion de l'enseignement préscolaire, de sa généralisation et de l'amélioration de sa qualité. Il s'inscrit en phase avec les attributions de l'Académie Régionale de l'Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Safi et de ses services extérieurs, notamment dans le domaine du partenariat avec les associations de la société civile et traduit le souci de la Direction provinciale de mettre sur pied des projets visant la réalisation de la gouvernance et de la gestion en matière de mise en œuvre du programme national de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire, conformément aux engagements pris devant SM le Roi.

• Youssoufia: les marchands de bétail retrouvent le chemin du Souk Lakhoualqa . Les autorités provinciales de Youssoufia ont décidé l'ouverture, chaque samedi, du souk hebdomadaire de la commune de Lakhoualqa aux éleveurs et aux marchands du bétail. Cette mesure, qui s'inscrit dans le cadre de la valorisation et de l'encouragement du secteur de l'élevage au niveau de la province de Youssoufia, tend à atténuer les incidences négatives du confinement sanitaire sur les éleveurs. Ainsi, la préfecture de la province de Youssoufia a décidé l’ouverture de ce marché hebdomadaire chaque samedi de 05H00 à midi, uniquement aux éleveurs du bétail et aux marchands de volailles et des fourrages.

Akhbar Al Yaoum :

• La subvention unitaire du gaz butane poursuit sa baisse . Le prix unitaire de la subvention versé par la Caisse de Compensation a baissé par rapport au même mois de l’an dernier de plus de 48%, fait savoir la Caisse de compensation. Dans son dernier bulletin d’information du mois de juin, la caisse explique que le prix ait augmenté par rapport au mois précédent de la même année de l’ordre de 45%, la moyenne de la subvention unitaire par bouteille de 12kg a toutefois connu une baisse de 18% au cours du premier semestre de l’année 2020 par rapport à la même période de l’année 2019. Il est ainsi passé de 4.081,33dh/T en 2019 à 3.344,06dh/t en 2020.

Al Massae :

• Le gouvernement se dirige vers un assouplissement du confinement. A deux jours de la date initialement prévue pour la levée progressive du confinement, un ensemble de services publics et administratifs, suspendus depuis le 20 mars, ont repris au cours de cette semaine. En effet, les fonctionnaires ont commencé à regagner leurs bureaux après le feu vert du ministre de l'Economie et des Finances. Si tout laisse à penser que l'état d'urgence sanitaire sera prolongé, les restrictions relatives au confinement seront, elles, nettement assouplies.

Assahra Al Maghribia :

• La Faculté de médecine de Casablanca envisage de délocaliser les examens. Le doyen de la Faculté de médecine de l'Université Hassan II de Casablanca, Mustapha Aboumaarouf, a annoncé, dimanche, que son établissement pourrait délocaliser les examens pour 25% des étudiants, en vue de s'adapter au contexte de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). "Avec l'ouverture de quatre centre d'examen à El Jadida, Khouribga, Settat et Mohammadia, 25% de nos étudiants peuvent rester chez eux et passer les examens sans avoir besoin de se déplacer à Casablanca", a expliqué M. Aboumaarouf lors d'un webinaire pour les professionnels de la santé et de la presse. Le protocole "est établi et nous verrons d'ici le 10 juillet si nous aurons besoin de l'appliquer ou pas", a-t-il poursuivi au cours de cette rencontre tenue sous le thème "Comment réussir le déconfinement sur le plan sanitaire et économique ? Le rôle de de la presse dans la sensibilisation", à l'initiative de la Société marocaine des sciences médicales (SMSM) et la Fédération nationale de la santé (FNS), en collaboration avec le ministère de la Santé.

Al Ahdath Al Maghribia :


• Déconfinera ? déconfinera pas ? A l'approche de la date fixée pour la levée du confinement, les réseaux sociaux sont théâtre de débats et de discussions entre partisans et opposants du prolongement des mesures du confinement. Ceux qui sont pour le déconfinement le 10 juin affirment que les gens attendent impatiemment cette date pour pouvoir sortir et retrouver leur vie normale, notant que toute prolongation supplémentaire pourrait constituer un choc émotionnel car les gens, et en particulier les adolescents et les enfants, sont à bout de souffle. Sans oublier les problèmes financiers causés par l'arrêt de plusieurs activités économiques.

Al Alam :

• Le Maroc en tête des destinations touristiques mondiales sûres dans l'après covid-19. Le Maroc arrive en tête des destinations touristiques mondiales sûres pour partir en vacances une fois la pandémie de coronavirus terminée, affirme jeudi le magazine spécialisé « Travel Daily News ». Dans un article publié dans le dernier numéro du magazine intitulé « où partir en vacances après la pandémie », Travel Daily News souligne que le Maroc est une destination touristique de choix, riche et diversifiée, qui regorge d'innombrables atouts naturels, citant notamment les côtes « magnifiques » du Royaume, ses montagnes qui révèlent des paysages attrayants et ses dunes de sable. L’auteur cite à titre d’exemple les sites historiques ainsi que les paysages somptueux des montagnes de l'Atlas ou du Rif, une destination de prédilection pour les amateurs du tourisme de montagne et des amoureux de la nature, ajoutant que grâce à ses divers atouts, le Royaume présente une offre touristique diversifiée qui incite les visiteurs à profiter des plages paradisiaques citant notamment les plages et sports de surf à Essaouira, et à admirer la magie des lieux et la splendeur des paysages, notamment les dunes de sables ou les randonnées à dos de chameaux.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• Giboulée sur Fès : Les explications du climatologue Mohamed Hanchane. La forte averse qui s’est abattue sur Fès et ses environs, samedi en fin de journée, causant de nombreux dégâts, est un phénomène qui se produit d’habitude en cette période de l’année dans des zones géographiques continentales à proximité de la montagne, suite à une différence de température entre la surface et la haute sphère, a indiqué le climatologue Mohamed Hanchane. Ces brèves averses accompagnées de vent et de grêlons (diamètre supérieur à 5mm), se mêlant à la pluie, sont des giboulées, a expliqué à la MAP l’enseignant-chercheur à l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès. En effet, depuis plus d’une semaine, le Maroc a vécu une vague de chaleur qui a surchauffé la surface du sol, a-t-il fait observer, ajoutant que depuis vendredi, une coulée froide en provenance du nord, dirigée par une dépression sur l’Europe de l’ouest et pénétrant au Maroc par l’ouest (isotherme -40°C et 35°C et isohypses entre 944 et 952 damgp), a rendu l’air instable avec des phénomènes d’ascendance violents au niveau de l’air chaud et humide.

Bayane Al Yaoum :

• Le HCP lance une plateforme de soutien scolaire. Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a annoncé lundi le lancement d'une base de données documentaire "e-soutien-scolaire", destinée aux différents niveaux de l’enseignement au Maroc et accessible à travers le lien : http://www.abhatoo.net.ma/e-soutien-scolaire/. Mise en service par le Centre National de Documentation (CND), sur son portail d’informations "ABHATOO", cette base de données est soumise à l’appréciation des enseignants et mise à la disposition des élèves et de leurs parents, avec l’objectif de contribuer aux efforts déployés par le ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique, pour le développement de l’enseignement à distance, dans le contexte du confinement sanitaire en vigueur depuis le 20 mars 2020. Elle cible, en particulier, les trois niveaux de l’enseignement primaire, secondaire et lycée, en plus du préscolaire et de l’éducation inclusive, précise le HCP dans un communiqué.

Rissalat Al Oumma :

• La CCG lance sa fenêtre participative "Sanad Tamwil". La Caisse Centrale de Garantie (CCG) a annoncé, dimanche, le lancement de sa fenêtre "Sanad Tamwil" exclusivement dédiée à l’activité de la finance participative. S'inscrivant dans le cadre de l'accompagnement du marché des financements participatifs, cette fenêtre a pour mission de faciliter l'accès aux financements accordés par les banques et fenêtres participatives, aussi bien en faveur des entreprises que des particuliers et ce, à travers la mise en place de mécanismes de garantie dédiés, indique un communiqué de la CCG. Ainsi, l'offre de la Caisse s'est enrichie de quatre nouveaux produits de garantie gérés par cette fenêtre, à savoir "Damane Moubachir", "Damane Dayn", "Fogarim Iskane" et "Fogaloge Iskane", précise la même source, rappelant que ces instruments ont tous fait l'objet de l'avis de conformité du Conseil supérieur des Oulémas (CSO).

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Revue de presse
Partage RéSEAUX SOCIAUX