Mardi 06 Juin 2017

Wall Street recule à l'approche d'un jeudi chargé

Wall Street recule à l'approche d'un jeudi chargé

La Bourse de New York a ouvert mardi en baisse avec des investisseurs réticents à prendre des risques à deux jours des élections législatives anticipées en Grande-Bretagne et du témoignage devant le Congrès de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

L'indice Dow Jones perd 54,29 points, soit 0,26%, à 21.129,75 quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,27% à 2.429,62 et le Nasdaq Composite cède 0,23% à 6.281,40.

Le Parti conservateur de la Première ministre britannique, Theresa May, risque de perdre sa majorité absolue à la Chambre des communes lors du scrutin de jeudi, selon les dernières estimations des instituts de sondage.

Le même jour est attendu le témoignage devant le Congrès de James Comey, qui dirigeait l'enquête du FBI sur les allégations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine quand il a été limogé par Donald Trump le 9 mai dernier.

Jeudi encore, la Banque centrale européenne (BCE) rendra son verdict monétaire et pourrait esquisser prudemment une normalisation à terme de sa politique ultra-accommodante.

"Les indices sont en mode d'attente avec un biais baissier avant les événements cruciaux de jeudi, soit le témoignage de Comey, la BCE et les élections britanniques", résume Peter Cardillo, économiste de marché de First Standard Financial.

Du côté des valeurs, le groupe de distribution industrielle HD Supply cède 13% dans les premiers échanges après avoir annoncé la vente de sa division d'eau Waterworks pour 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) à la société de capital-investissement Clayton, Dubilier & Rice afin de réduire son endettement et de réorganiser ses activités.

Le fabricant de médicaments génériques Perrigo cède près de 2% après avoir annoncé le prochain départ à la retraite de son directeur général, John Hendrickson, en poste depuis à peine plus d'un an.

L'aversion pour le risque favorise les actifs jugés sûrs comme les Treasuries à 10 ans dont les rendements tombent sous 2,15%, au plus bas depuis l'élection de Donald Trump en novembre dernier.

En Europe, où règne un climat similaire, les indices évoluent en nette baisse à l'heure de l'ouverture de Wall Street. Le CAC 40 perd 0,87%, le Dax 1,09% et le FTSE 100 0,23%.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 16 Juin 2022

USA: les mesures anti-inflation de la Fed font chuter Wall Street jeudi

Jeudi 19 Mai 2022

USA: séance noire à Wall Street, une des pires depuis 2020

Lundi 25 Avril 2022

Elon Musk rachète Twitter

Mardi 12 Avril 2022

USA: nouveau record en mars pour l'inflation

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required