×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Le Kenya et le Royaume-Uni signent un accord commercial sur l'après-Brexit

Mardi 23 Fevrier 2021 - PAR

Le Kenya et la Grande Bretagne ont signé lundi un accord commercial bilatéral, le sixième en Afrique, qui permettra aux entreprises britanniques et kényanes de développer un commerce qui vaut déjà 200 milliards de shillings (environ 2 milliards de dollars) par an.
 

Selon la ministre kényane de l'Industrie, du commerce et du développement des entreprises, Betty Maina, cet accord "avantageux pour les deux parties" permettra aux exportations kényanes d’entrer sur le marché britannique en franchise de quota et/ou de droits après la sortie du Royaume-Uni des 27 membres de l’Union européenne.

L'accord permettra ainsi à plus de 4 millions de jeunes et de femmes kényanes travaillant dans le secteur agricole de conserver leur emploi alors que le Royaume-Uni espère augmenter la demande de produits agricoles du Kenya.

Les expéditions de produits horticoles du Kenya vers l'Union européenne ont été partiellement interrompues en mars 2020 après que la capitale européenne a imposé des verrouillages et que le Kenya a suspendu les vols internationaux.

La décision a touché des milliers d'employés de ce secteur, étant donné que l'Union européenne prend plus de 80% des produits horticoles du Kenya.

Les entreprises britanniques, quant à elles, continueront d'exporter des produits hors taxes au Kenya à mesure que le Royaume-Uni ouvrira des marchés supplémentaires pour les produits agricoles du Kenya.

Au Kenya, on avance que cet accord, qui porte sur une durée de 25 ans, sera bénéfique pour l’exportation de produits kényans comme le thé, le café, les légumes et les fleurs, tandis que le Royaume-Uni aura libre accès au marché kényan pour les véhicules, les produits pharmaceutiques ou le papier.

En tant que plus grande économie de la région et parmi les dix premières en Afrique, le commerce avec le Kenya est important pour le Royaume-Uni et ouvre également le potentiel pour de nouveaux accords avec le bloc commercial de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Le Royaume-Uni est déjà la cinquième destination d’exportation du Kenya. Les principales importations du Kenya en provenance du Royaume-Uni comprennent les véhicules, les produits pharmaceutiques et le papier – d’une valeur de près de 133 milliards de shillings (environ1,3 milliard de dollars) – tandis que les plus grandes importations du Royaume-Uni comprennent le thé, le café, les légumes et les fleurs.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Kenya Londres Brexit
Partage RéSEAUX SOCIAUX