Jeudi 31 Mars 2022

Addoha améliore ses indicateurs d’activité en 2021

Addoha améliore ses indicateurs d’activité en 2021

Le programme de production du Groupe au Maroc a connu un décalage important ayant impacté le chiffre d’affaires et le résultat net consolidé de 2021 ;

 Le taux de marge brute a connu une amélioration de 4 points par rapport à 2020 ;

 Le Groupe poursuit son désendettement;

Le BFR connait une baisse en 2021 à travers notamment la réduction des stocks de produits finis;

Le cash-flow d’exploitation demeure positif malgré la baisse de l’activité ;

L’activité en Afrique de l’Ouest poursuit sa dynamique commerciale avec le lancement de 4 nouveaux programmes à Abidjan ;

 Le Groupe a pu finaliser l’acquisition d’une première réserve foncière au cœur de la ville d’Accra et la société Addoha Ghana entrera en phase opérationnelle (commercialisation et production) dès 2022 ;

Le Groupe a signé un protocole d’accord avec l’Etat du Togo pour lancer un programme de logements économiques et sociaux à Lomé en 2022 ;

Le Groupe est désormais présent dans 5 pays de l’Afrique de l’Ouest (La Côte d’Ivoire, La Guinée Conakry, Le Sénégal, Le Ghana et Le Togo).

 

Courant l’année 2021, les préventes de Addoha ont enregistré une hausse de 13% grâce à la progression de celles réalisées en Afrique de l’Ouest qui ont connu une hausse de 39% par rapport à 2020.

Les préventes dans les pays de l’Afrique de l’Ouest ont contribué à hauteur de 35% aux préventes du Groupe en 2021 contre 29% en 2020 et 17% en 2019.

Le chiffre d’affaires du Groupe en 2021 s’établit à près de 1.2 Md MAD, en progression de 2% par rapport à 2020. Le décalage qu’a connu le programme de production au Maroc n’a pas permis au Groupe de retrouver son niveau de chiffre d’affaires normatif.

Les filiales du Groupe en Afrique de l’Ouest contribuent à hauteur de 29% au chiffre d’affaires de 2021, contre 23% en 2020 et 12% en 2019.

Le taux de marge brute s’établit à 22% au 31 décembre 2021 contre 18% au 31 décembre 2020. Cette amélioration est expliquée principalement par la contribution favorable des filiales africaines.

Malgré les efforts fournis pour limiter l’impact de la crise sanitaire sur les indicateurs de rentabilité et l’amélioration du taux de marge brute, le faible niveau du chiffre d’affaires consolidé lié au décalage de production au Maroc n’a pas permis au Groupe de retrouver sa capacité bénéficiaire en 2021. Le RNPG est déficitaire de 88 MDH (contre -744 MDH en 2020)

Le Groupe a veillé en 2021 à poursuivre son plan de désendettement. En effet, l’endettement net du Groupe s’est réduit à près de 4.4 Md MAD à fin décembre 2021, contre 4.8 Md MAD à fin décembre 2020. Le gearing a baissé et reste largement maitrisé à un niveau de 31.7% au 31 décembre 2021 contre 32.6% au 31 décembre 2020.

Le BFR a baissé de près de 625 MMAD en 2021 grâce à la baisse significative des créances clients et des stocks de produits finis.

La baisse du BFR a ainsi permis au Groupe de dégager un cash-flow d’exploitation largement positif de plus de 466 MMAD malgré la baisse de l’activité.

 

Indicateurs des comptes sociaux

Le chiffre d’affaires de Douja Promotion a connu une légère baisse de 4% liée au décalage de son programme de production. Malgré un taux de marge brute de 20% réalisé par Douja Promotion, le résultat net demeure négatif à cause du faible niveau de chiffre d’affaires (-162 MDH contre -726 MDH en 2020). La société s’est désendettée de plus de 392 MMAD en 2021.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 31 Mai 2022

Addoha: chiffre d'affaires en progression de 31% au premier trimestre 2022

Vendredi 15 Avril 2022

L'UM6P boucle le nouveau tour de table de Valyans Consulting

Mercredi 02 Mars 2022

Addoha: Comment interpréter le départ surprise de Saad, bras droit de Anass Sefrioui

Mercredi 02 Mars 2022

Saad Sefrioui quitte le groupe Addoha

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required