Lundi 29 Janvier 2018

Ciments du Maroc : Le détail de la convention signée dimanche à Agadir

Ciments du Maroc : Le détail de la convention signée dimanche à Agadir

Ciments du Maroc signe une convention pour la construction d’une plateforme pour le traitement des déchets ménagers à Agadir / Usine Ait Baha. Ciments du Maroc



La filiale de HeidelbergCement Group a signé le 28 janvier 2018 à Agadir, lors de la cérémonie présidée par le Roi Mohammed VI, une convention d’investissement de l’ordre de 100 millions de dirhams pour la construction d’une plateforme pour le traitement des déchets ménagers issus des refus du centre de tri de la nouvelle décharge contrôlée d’Agadir. Cette nouvelle plateforme permettra le traitement de 150 000 tonnes de déchets ménagers bruts pour produire un combustible propre à la cimenterie permettant la substitution, de 35.000 tonnes de combustibles fossiles qui sont aujourd’hui importés au Maroc. La convention d’investissement a été signée avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, La Wilaya de la Région de Souss Massa, le Conseil Régional de Souss Massa ainsi que le groupe LH.

Le programme prévu dans cette convention qui s’inscrit dans la politique nationale du développement durable permettra, sur le plan économique, la réduction des importations des combustibles fossiles, sur le plan environnemental, de participer à la réduction des impacts environnementaux des décharges et la réduction des déchets destinés à l’enfouissement et des quantités de lixiviats et enfin sur le plan social, la création de 50 emplois. L’augmentation du taux de valorisation et de recyclage constitue une contribution importante aux objectifs nationaux du Programme National des Déchets Ménagers (P.N.D.M). La production d’un combustible se substituant au combustible fossile apporte également une contribution à l’effort national en matière de réduction des gaz à effet de serre.

Le projet de plateforme de traitement des déchets ménagers, permettra la fabrication d’un combustible alternatif qui sera utilisé comme combustible secondaire en four de cimenterie. Ciments du Maroc, forte de son expérience dans la valorisation des déchets, apportera pour ce projet son expertise dans le domaine du traitement et de la valorisation des déchets ménagers. La plateforme contribuera à apporter une solution écologique à la problématique des déchets ménagers mais également des déchets agricoles, des déchets plastiques, et autres déchets de la région d’Agadir.

Il est à rappeler que Ciments du Maroc met en œuvre une stratégie environnementale en ligne avec les orientations du Maroc en matière de développement durable. Ses trois usines, à Ait Baha, Safi et Marrakech, sont équipées de dispositifs les plus modernes pour la valorisation énergétique des déchets et pour le contrôle des émissions et des rejets avec une capacité totale annuelle de plus de 100.000 tonnes par an.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIMENTS DU MAROC, engagé pour un développement durable

 

Nos objectifs pour le développement durable

 

Ciments du Maroc, consciente de ses responsabilités en matière de développement durable, est directement concernée par les enjeux liés à la préservation de l’environnement.

 

La maîtrise et la réduction des impacts environnementaux sont des préoccupations essentielles pour notre activité d’exploitant de carrières et de producteur de ciment et de granulats. Dans la mesure où une exploitation de carrière est intimement dépendante du milieu naturel, les enjeux environnementaux à prendre en compte ne se limitent pas à une « simple » gestion de nuisances. 


Le défi à relever est de réussir la meilleure conciliation possible entre production de matériaux de construction au service du développement économique et social et enjeux environnementaux.

 

Nos engagements

 

Ciments du Maroc a toujours fait du développement durable une composante indissociable de sa stratégie de développement. Elle s'est ainsi engagée dans un vaste chantier d'économie des ressources naturelles utilisées dans ses processus de production et de préservation de l'environnement. Ceci, en ayant recours aux technologies les plus innovantes et les moins polluantes et aux techniques qui permettent la plus grande économie possible d'eau et d'énergie.

 

Depuis longtemps, Ciments du Maroc intègre dans sa politique de développement les exigences de protection de l’environnement. Cet engagement se traduit annuellement par des orientations et des investissements visant à minimiser l’impact de son activité sur l’environnement.

 

Parmi les actions menées dans la valorisation des déchets :

  • Collecte et incinération des sacs en plastique noirs : avec comme objectif la réduction des nuisances dues au rejet des sacs d’emballages en plastique. 20.000 tonnes/an environ 4.000.000 d’unités ;

  • Elimination des boues produites par la station de traitement des eaux de barrage : en partenariat avec l’ONEP qui produisait dans son installation de traitement d’eau de barrage Sidi Boushab, environ 1.000 tonnes de boues contenant des éléments de traitement. Le rejet de ces boues est nuisible pour le développement de la végétation. Leur élimination permet la préservation du milieu naturel.

Lors des six dernières années des réalisations majeures pour le respect de l’environnement et sa prise en compte dans notre activité ont été entreprises, notamment :

  • La cimenterie d’Aït Baha, située dans la région d’Agadir, a été équipée des meilleures technologies disponibles en matière de protection de l’environnement, d’efficacité énergétique et d’économie d’eau ;

  • La cogénération, concept innovant utilisé pour la première fois;

  • La programmation d’importants investissements de production d’énergie propre à Lâayoune et de réduction d’émissions  à Marrakech ;

  • Campagnes de collectes de sacs en plastique et leur incinération dans les fours de nos cimenteries ;

  • Actions de sensibilisation à l’éducation environnementale ;

L’ensemble des usines de Ciments du Maroc est certifié ISO 14001. Ciments du Maroc a également obtenu la certification ISO 14001 de sa carrière de Ouled Abbou, la première carrière de granulats ayant obtenu cette certification au Maroc.

En 2011, Ciments du Maroc a lancé son premier parc éolien, pour alimenter en énergie le centre de broyage de Laâyoune, composé de six turbines de 850 kw chacune en complément à une première turbine de teste de 150 kw installée en 2003.

 

 

Expérience de Ciments du Maroc dans la valorisation des déchets :

 

La valorisation des déchets permet, sur le plan environnemental, l’économie de combustibles fossiles, l’élimination écologique de déchets industriels avec 0 déchets ultime, et sur le plan économique la réduction de la facture énergétique.

 

  • Valorisation des pneus déchiquetés et amélioration des taux de substitution thermique

La valorisation des pneus déchiquetés s’effectue dans le cadre d’une convention signée entre l’APC (Association Professionnelle des Cimentiers) et le Ministère de l’Environnement.

Les atouts du four cimentier

A delà des exigences de la réglementation en matière d’élimination des déchets, le procédé de fabrication du ciment offre toutes les conditions pour une élimination/ valorisation respectant l’environnement.

Les atouts du four cimentier sont les suivants :

  • Présence de grandes quantités de chaux : apportées par les matières premières, les grandes quantités de chaux assurent un « lavage » total des gaz avant leur rejet dans l’atmosphère.

  • Absence de résidus ultimes

Les cendres résultant de la combustion des déchets sont intégralement incorporées dans le clinker avec lequel elles partagent les mêmes éléments chimiques.

La capacité totale pour Ciments du Maroc est de plus de 100 000 tonnes par an.

  • Valorisation de plus de 100 000 tonnes de cendre volantes, déchets issus de la combustion du charbon des centrales thermiques.

 

  • Préparation des sites à la valorisation des Combustibles Solides de Récupération (CSR)

 

  • Valorisation des résidus industriels : cendres de pyrrhotine, cendre volantes issus de la combustion du charbon des centrales thermiques.


 

 


 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 06 Juin 2022

Les ventes de ciment en hausse de 7,12% en mai

Vendredi 27 Mai 2022

Ciments du Maroc: chiffre d’affaires en hausse de 11% au premier trimestre 2022

Mercredi 13 Avril 2022

Ciments du Maroc: Le nouveau centre de broyage de Nador sera opérationnel dès juillet 2022

Jeudi 24 Mars 2022

Ciments du Maroc améliore ses résultats et augmente son dividende ordinaire en 2021

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required