Mardi 24 Janvier 2023

La Bourse de Casablanca modernise sa gamme d’indices : Tout ce qu’il faut retenir

La Bourse de Casablanca modernise sa gamme d’indices : Tout ce qu’il faut retenir
  • Regroupement de l’ensemble des indices sous la signature Masi, érigée en référence unique du marché marocain. 
  • Elargissement de la gamme par l’adoption d’un nouvel indice pour les petites et moyennes capitalisations pour encourager le segment PME.
  • Et élargissement de la composition du Casablanca ESG 10 à 15 valeurs pour accompagner le développement de RSE des sociétés cotées.

   
La Bourse de Casablanca a présenté mardi à Casablanca une refonte de ses indices boursiers, qui s’est traduite à travers trois principaux développements : le regroupement de l’ensemble des indices sous la signature Masi, l’élargissement de la gamme par l’adoption d’un nouvel indice pour les petites et moyennes capitalisations et l’élargissement de l’indice Casablanca ESG 10 à 15 valeurs.



  Les indices boursiers : Pourquoi faire ?

Conçus pour refléter la tendance du marché et servir de baromètre et de référence pour les gestionnaires de portefeuilles, les indices constituent des dispositifs essentiels pour accompagner le développement et la liquidité de tout marché boursier.

Mise en place d’un indice pour les petites et moyennes capitalisations  
Dans le but de donner plus de visibilité aux petites et moyennes capitalisations et d’accompagner le développement du nouveau marché alternatif dédié aux PME, la Bourse a conçu un indice qui leur est dédié : masi.mid small cap.

«Cet indice mesure les performances des moyennes et petites capitalisations et leur fournit un indicateur dédié», a précisé Ayoub Youssefi, Senior Manager, Investisseurs et Market Data à la Bourse de Casablanca. Cet indice est composé de 30 valeurs, qui représentent 10,56% de la capitalisation globale du marché, et a pour but de «mettre en avant les entreprises de taille moyenne et petite et renforcer ainsi la liquidité de ce segment qui offre historiquement des rendements diversifiés par rapport à l’indice principal».  




Elargissement de l’indice masi.esg à 15 valeurs  

Dans le cadre de cette refonte, la Bourse de Casablanca a également procédé à l’élargissement de la composition du masi.esg, et ce afin de refléter l’engagement constaté des entreprises marocaines cotées dans le volet RSE depuis son lancement et l’amélioration significative des notes ESG attribuées par Moody's ESG Solutions aux entreprises cotées à  Casablanca. Ainsi, depuis la mise en place de cet indice en 2018, la note moyenne s’est améliorée de +24%.

Désormais, le masi.esg sera composé des 15 valeurs (vs.10) qui ont obtenu les scores consolidés les plus élevés publiés par l’agence de notation.  

Il est à rappeler que cet indice vise à intégrer aux critères financiers classiques de sélection, des critères environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance. Il répond ainsi à un contexte économique où l’investissement socialement responsable (ISR) devient un style de gestion de plus en plus important et vient donc accompagner les entreprises cotées qui en font un critère de développement.


 

Adoption d’un nouveau naming uniformisé des indices  

L’ensemble des indices portent désormais masi., comme première partie fixe de leur dénomination, suivie d’une référence à chaque indice comme deuxième partie du nom. Ainsi, le Morocco Stock Index 20 devient masi.20, le Casablanca ESG 10 devient masi.esg. 

Et les indices sectoriels qui mesurent la performance de chaque secteur coté deviennent masi.transport, masi.santé, masi.loisirs et hôtels, …

 

 

Fonds thématiques : Peut mieux faire

Reda Hilali, président de l’ASFIM, association qui regroupe les gestionnaires d’actifs au Maroc, a rappelé que les indices servent de benchmark à la gestion collective qui compte quelque 40 Mds de dirhams d’encours dans les actions. En 2022, les encours des OPCVM actions étaient détenues à hauteur de 37% par les institutionnels et 15% par les personnes physiques, deuxième famille d’investisseurs les plus importants dans ces véhicules d’investissement. Outre l’augmentation faible mais tendancielle des personnes physiques qui vont vers ces produits (12% des encours étaient détenus par les personnes physiques en 2018), force est de constater que le secteur gagne en maturité en termes de stratégie avec de plus en plus de fonds thématiques, selon les données de l’ASFIM, avec l’émergence de fonds éthiques, Mid&Small ou encore ESG. Mais les montants investis demeurent anecdotiques. Et si les nouveaux benchmarks seront utiles pour le développement de ces stratégies, la balle reste dans le camp des donneurs d’ordre, notamment pour le développement de la thématique ESG sur laquelle les clients institutionnels des OPCVM sont forcément appelés à devenir de plus en plus regardants.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 31 Janvier 2023

Bourse de Casablanca: le masi termine le mois de janvier sur une note positive

Jeudi 08 Decembre 2022

Bourse de Casablanca: le Masi consolide après plusieurs séances de hausse

Vendredi 02 Decembre 2022

Bourse de Casablanca: le Masi ne prolonge pas sa hausse

Mardi 29 Novembre 2022

Bourse de Casablanca: sursaut de fin de séance pour le Masi

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required