Vendredi 30 Septembre 2022

Marché obligataire: les rendements négatifs poussent les investisseurs vers d'autres classes d'actifs

Marché obligataire: les rendements négatifs poussent les investisseurs vers d'autres classes d'actifs

Les taux de rémunération réels au Maroc se retrouvent en territoire négatif depuis le T1-2022. Une telle situation augmente l'appétit des investisseurs pour les actifs plus rémunérateurs à l'instar des OPCI et du capital-risque, affirme Attijari Global Research. 

 

Le choc obligataire au Maroc n'est pas près de se dissiper. En témoignent les exigences de rentabilité des investisseurs au sein du marché primaire des adjudications qui sont de plus en plus fortes et qui sont justifiées par les anticipations inflationnistes, selon Attijari Global Research. 

 

Le bureau de recherche, rappelle dans une note diffusée ce jour que la courbe obligataire a connu des tensions haussières visibles en 2022. "Orientés principalement par les flux, les Taux ont accéléré leur inflexion en septembre, intégrant une éventuelle normalisation des Taux au Maroc à CT.

 

Ainsi, durant la seule séance d'adjudication du 13/09/2022, le Taux 5 ans s'est apprécié d'environ 30 PBS à 2,65% dépassant ainsi pour la première fois depuis 2015 le Taux 10 ans (2,41%). 

 

Des rendements réels négatifs

"Les questions autour de la rémunération de l'épargne nationale se font de plus en plus entendre au fur et à mesure de la concrétisation de la poussée inflationniste", estime AGR.

 

Les taux de rémunération réels au Maroc se retrouvent en territoire négatif depuis le T1-2022. "Une telle situation augmente l'appétit des investisseurs pour les actifs plus rémunérateurs à l'instar des OPCI et du capital-risque. A cet effet, les financements innovants du Trésor se basant sur les mécanismes de gestion immobilière atteignent plus de 10,0 MMDH à fin août 2022, explique-t-on.

Une hausse des taux qui devrait se poursuivre

"Cette tendance haussière des Taux obligataires au Maroc qui atteint +64 PBS pour la maturité 2 ans depuis le début de l'année (avant même le relèvement du TD de la Banque Centrale), pourrait à notre sens se poursuivre d'ici la fin d'année", prévoit AGR. 

 

 Une évolution qui demeure d'ailleurs en ligne avec la tendance des Taux obligataires observée à l'échelle internationale. À titre indicatif, le rendement du Bund allemand à dix ans a franchi le seuil des 2% pour la lère fois depuis 2013. Pour sa part, le rendement obligataire 2 ans du Trésor américain a atteint 4%, soit son plus haut depuis octobre 2007. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 01 Decembre 2022

ANP: 1,7 Md de DH de chiffre d'affaires à fin septembre

Mercredi 30 Novembre 2022

Industries manufacturières: baisse de l'indice des prix à la production de 0,1% en octobre 2022

Jeudi 24 Novembre 2022

Secteur financier: L'Allemagne débloque des fonds pour le Maroc

Jeudi 24 Novembre 2022

Rabat: tenue de la 35ème réunion du GAFIMOAN

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required