×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Grand emprunt national: Benchaâboun évoque pour la première fois les contours de ce projet d'envergure

Dimanche 03 Janvier 2021 - PAR bourse news


   Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun, a déclaré dans une interview à Finances News Hebdo que la réflexion sur le grand emprunt national prévu pour 2021 est menée de manière concertée avec les principaux acteurs du marché, notamment les banques, les sociétés de gestion, les sociétés de Bourse et la Bourse de Casablanca. Les réponses du ministre montrent que l'Etat vise très haut avec ce produit qui se veut moderne en termes de structuration et de distribution. 

 

Mohamed Benchaâboun évoque pour la première fois le grand emprunt national attendu en 2021, à l'occasion d'une interview à l'hebdomadaire Finances News Hebdo. 

Dans ses réponses le ministre met l'accent sur le caractère solidaire de cette opération. "l’opinion publique marocaine est portée par un élan de solidarité pour participer à l’effort de lutte contre la pandémie et ses effets sur la société et sur l’économie que s’inscrit la réflexion lancée par le ministère autour de l’émission d’un emprunt national", explique le ministre tout en rappelant que le Trésor dispose de moyens de financement diversifiés et suffisants auprès des investisseurs locaux et étrangers lui permettant de couvrir largement son besoin de financement. 

 

"Mais, ce qui est recherché, avant tout, à travers cet emprunt, est de renforcer l’appartenance nationale et la solidarité patriote en donnant la possibilité aux citoyens de participer à l’effort de financement des grands chantiers initiés par Sa Majesté le Roi, dont notamment le chantier de la généralisation de la couverture sociale à tous les Marocains et le chantier de la relance économique post Covid-19".

 

Outre ce premier objectif entrant dans le cadre de la solidarité nationale, le ministère cherche, à travers le lancement de cet emprunt national, à renforcer l’inclusion financière à travers la promotion de l’éducation financière de la population cible, l’objectif étant de stimuler la mobilisation de l’épargne nationale pour qu’elle contribue de manière plus importante au financement de l’économie et réduire ainsi les déséquilibres macroéconomiques. 

 

Personnes physiques résidentes et non résidentes 

Selon le ministre, le projet ciblera exclusivement les personnes physiques résidentes et non résidentes, y compris donc les Marocains résidant à l’étranger, leur donnant ainsi la possibilité de contribuer, à travers un mécanisme autre que le don, à l’effort de financement des grands chantiers en cours, avec en contrepartie la possibilité de bénéficier d’un produit intéressant en termes de rémunération, de sécurité et de liquidité.

 

Les acteurs du marché tous mobilisés 

Toujours selon le ministre, "la réflexion sur la structuration de ce produit est toujours en cours et elle est menée de manière concertée avec les principaux acteurs du marché, notamment les banques, les sociétés de gestion, les sociétés de Bourse et la Bourse de Casablanca".

 Cette réflexion porte sur plusieurs aspects, dont notamment les caractéristiques du produit en termes de choix de la ou des maturités tenant compte de la préférence de la population cible, de la valeur unitaire qui doit être assez faible pour attirer différentes catégories de la population, du taux de rendement qui doit être attractif et d’incitations fiscales appropriées, sachant que la Loi de Finances 2021 a introduit une disposition défiscalisant les produits financiers perçus par les individus sur les emprunts d’Etat. 

D’autres aspects sont également examinés, tels que les canaux de distribution qui doivent être aussi diversifiés que possible pour assurer la plus grande accessibilité à ce nouveau produit, la négociabilité et la liquidité des titres pour permettre à leurs détenteurs de vendre ou d’acheter des positions auprès de n’importe quel réseau de distribution convenu, que ce soit au Maroc ou à l’étranger, et au prix qui sera affiché sur divers supports de diffusion. 

Une fois les caractéristiques du produit fixées et la période de souscription arrêtée, une grande campagne de communication et de sensibilisation sera organisée pour augmenter la notoriété du produit et inciter les citoyens à souscrire à travers les différents canaux de distribution.

 

Lire toute l'interview sur Finances News Hebdo. 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Actualité financière maroc placements
Partage RéSEAUX SOCIAUX