×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Produits d'épargne : Baisse des rachats et de la collecte nette à fin mai 2020

Mardi 04 Aout 2020 - PAR bourse news

 

A fin mai 2020, le montant des primes émises s’est établi à 21 milliards de dirhams, en baisse de 2,8% par rapport à la même période un an auparavant.  Ce mouvement de baisse a touché aussi bien l’assurance vie et capitalisation qui a concédé 5,2% que l’assurance non-vie qui s’est repliée de 1,1%.

"La collecte des produits d’épargne s’est établie à 7,1 milliards de dirhams, en baisse de 5,3% par rapport à la même période, un an auparavant. La baisse a concerné les produits d’épargne classiques (en dirhams) qui représentent 90,7% de la collecte et dont le montant s’est établi à 6,5 milliards de dirhams (-9,4%) alors que la collecte des contrats en unités de compte enregistre une hausse de 69,1% à 666,9 millions de dirhams", lit-on dans le dernier rapport sur la stabilité financière 2019. 

S’agissant des rachats, leur montant est passé de 3,7 milliards de dirhams à 3,5 milliards dirhams, en baisse de 5,7% par rapport à la même période un an auparavant. Il en résulte une contraction de la collecte nette de 4,8% à 3,6 milliards de dirhams.

 

Sur la même période, les placements des entreprises d’assurances, affectés aux opérations d’assurances se sont élevés à 167,3 milliards de dirhams en valeur d’inventaire, en progression de 6,3% par rapport à la même période de l’année précédente. La ventilation par instrument montre une prépondérance des actifs de taux (50,7%) suivis des actifs d’action (43,5%), de l’immobilier (3,7%) et des autres placements (2,1%). 

A contrario, le montant des plus-values latentes enregistre une forte baisse, impacté par la correction du marché boursier. Leur montant passe de 34,1 milliards de dirhams en 2019 à 11,7 milliards fin mai 2020.

 

Baisse du taux d’encaissement et aggravation du risque d’impayés en non vie

 Au déclenchement de la crise sanitaire et économique, l’ACAPS a mis en place un dispositif de reporting dédié au recouvrement des primes d’assurances non vie. L’objectif étant de suivre le risque d’impayés des assurés, dans un contexte de tension sur les liquidités et sur le financement. 

Sur la période de janvier à mai 2020, le taux d’encaissement des entreprises d’assurances a baissé avec des points d’écarts variant entre 6 et 24. 

Sur l’ensemble de la période, le taux d’encaissement s’est replié à 53,9% contre 66,4% sur la même période un an auparavant.

 

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required
Assurances Epargne
Partage RéSEAUX SOCIAUX