×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Sociétés cotées : Semestre sans pression pour Taqa Morocco

Mardi 25 Septembre 2018 - PAR bourse news

  • Niveau d’activité stable pour Taqa Morocco au premier semestre.
  • La société est attendue sur un projet éolien d’ici la fin de l’année.

 

RAS sur les chiffres présentés par Taqa Morocco au premier semestre ! Le premier producteur privé d’énergie maintient les mêmes niveaux de résultats depuis plusieurs semestres : Conformes au Business plan certes, mais stables. Cette récurrence des niveaux de croissance est en partie expliquée par la nature de l’activité de la société- sa capacité de production étant fixe.

Comme à l’accoutumée, le management a donné rendez-vous à la presse pour présenter ses réalisations semestrielles ce matin. Un rendez-vous qui ne diffère pas des derniers d’ailleurs : court et concis.

Bref, la société boucle le semestre par un chiffre d’affaires consolidé en progression de 2,4% à 4,17 Mds de DH. Le management explique cette évolution par la bonne performance de l’ensemble des Unités et par la hausse des frais d’énergie due à l’évolution du prix d’achat du charbon. Taqa Morocco a aussi bénéficié d’un effet de change favorable : une dépréciation du dollar de 6% par rapport au dirham au premier semestre, dénote Omar Alaoui M'Hamdi, directeur général adjoint de la société. Suite à l’effort de remboursement de la dette sur la période et de l’optimisation des placements des excédents de trésorerie, le résultat financier s’est amélioré de près de 12%. Quant à lui, le RNPG a pris 1,3% sur la période, pour s’établir à 702 MDH.

Sur le plan opérationnel, le management se veut plus que satisfait. Avec un taux de disponibilité global de 93,% des Unités 1 à 6 en juin 2018, revendiquant d’être dans le top 20 mondial, selon des benchmarks internationaux. « Nous sommes classés parmi les meilleurs centrales au monde, parce que nous disposons d’une très haute disponibilité au niveau de nos unités » s’est réjoui Majid Iraqui, directeur général de la société. En précisant que: « Nous sommes dans le top 10 mondial, en ce qui concerne la maintenance ».

Autre point positif dans les comptes de Taqa Morocco : une structure bilancielle en amélioration continue depuis 2014 et qui se conforme ce semestre avec renforcement des fonds propres et une baisse du niveau d’endettement. Ceci lui procure une certaine flexibilité en termes de dette pour financier des projets futurs, comme nous l’avait déclaré le DG de la société en mars dernier. Pour rappel, la société développe une ferme éolienne à quelques encablures de la zone franche de Melloussa à Tanger. Un projet qui est arrivé à maturité et qui sera annoncé cette année, selon les propos de la direction.

Fidèle à son Business plan, la société dit « poursuivre l’exécution de ses orientations stratégiques pour la réalisations des résultats prévisionnels 2018 ».

 

Taqa Morocco
Partage RéSEAUX SOCIAUX